Le Temple Jedi : saison 4 (page 18)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Lieu - Trandosha - plaine désertique

    Nous courions vers le contre-attaque III quand je me remémorai que l'Albatros était planqué un peu plus loin. Peut-être pouvions-nous le remorquer avec le vaisseau Jedi, je ne savais pas.

    Paad avait disparu mais Kiad, lui, avait fait une apparition remarquée. Nous étions devant le groupe, en éclaireurs, et ouvrions le chemin à nos amis. Arrivés au vaisseau, je pris les commandes avec mon ami padawan.


    Moi - Ca va...?
    Kiaad - Regarde, un vaisseau Républicain est apparus de l'Hyperespace.
    Moi - C'est peut-être un piège.
    Kiaad - Je ne ressens pas de danger.

    Jorus arriva dans le cockpit.

    Jorus - Pad, 931 et Térénice sont à l'infirmerie, ils se reposent.
    Moi - Maitre, la signature du Taris est apparue sur les radars.
    Jorus - Bien, je sens l'ingéniosité de l'Amiral Mahan là-dedans. Retrouvons-les, nos amis ont besoin de soins médicaux dont le Contre-Attaque ne dispose pas.
    Moi - Très bien, je leur dirai d'envoyer une escouade récupérer l'Albatros.

    Plus Tard... Lieu - Orbite de Trandosha, à bord du TARIS


    Tout s'était passé comme prévu et les choses semblaient enfin s'améliorer. Nous avions perdu la trace du Magicien Sith et de Darth Paad, mais nos forces étaient à nouveau concentrée. Après avoir briefé une équipe pour qu'ils aillent récupérer l'Albatros, je marchais avec Kiad en direction de la salle de réunion. Je me méfiais de lui, j'étais le seul avec Pad à savoir qu'un clone de Kiad se baladait dans la nature et son apparition sur Trandosha était étrange. Mais il semblait être bel et bien Kiad. Il y avait toujours quelque chose de différent chez les clones, mais là rien ne supposait que mon ami n'était pas l'original, il possédait une part obscur mais pas plus qu'à l'accoutumé... Jorus vint nous rejoindre.

    Jorus - Pad va mieux et Térénice est en stand by, ce qui m'inquiète c'est 931... Il est... Etrange... Et cette guerre qui s'acharne contre nous. Nos alliés diminuent.
    Moi - J'ai peut-être une idée. Je pense pouvoir convaincre les Hutts de nous aider cette fois, je vais rejoindre Maitre Yota sur Tatooïne pendant que vous libérez Kashyyyk... Notre victoire passe par là.
    Jorus - L'appui des Hutts serait en effet de taille. Si tu penses que les négociations peuvent aboutir, alors fais-le.
    Moi - Maitre, ça n'a rien à voir mais... J'ai une question.
    Jorus - Je t'écoute.
    Moi - Est-ce que les clones Sith de Baaaaaaal sont aussi puissants que les originaux?
    Jorus - Je... Je ne sais pas encore...
    Moi - Pourtant, vous avez bien vaincu le votre non?
    Jorus - Mon clone avait un défaut.
    -------------------------------------
    Cenovii Ben
    Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 18-08-2009 19:11

    mardi 18 août 2009 - 15:53 Modification Admin Permalien

  • Avatar Paadme_Naberyy

    Paadme_Naberyy

    671 Crédits

    Lieu – Trandosha.
    Localisation – Base de Thadeus.

    Kiaad - Cette guerrière ne doit pas être tuée. Tu as déjà fait une erreur en tuant l'autre, je ne te laisserais pas réitérer ton acte.

    Un homme venait d’empêcher Paad de tuer le monstre massassis. Elle affronta le regard de celui qui avait osé lui parler comme s’il avait un quelconque droit de lui donner un ordre. Mais lorsqu’elle reconnu son visage, elle eu des frisons, son sang ce glace, elle est comme figée. Sabre allumée, elle s’attend à ce qu’il finisse le combat entamer sur Coruscant. Mais l’intervention du Mandalorien change tout. Le dénommé Kiad semble ne pas vouloir rentrer en confrontation direct avec elle. Pourtant, elle sentait qu’il était là pour elle.

    Les cris du monstre que tenaient Jorus et Pad sont une occasion inespérée ! Paad profite de cet instant de diversion pour prendre ses jambes à son cou. Sans réfléchir, elle fuit… mais qui ? Mais quoi ? Au bout d’un moment, elle s’arrête de courir pour se ressaisir. Elle regarde autour d’elle et décide de retrouver l’Albatros. Pad et Cenovii sont venus avec lui, elle pourrait p’être partir avec ce vaisseau.

    Localisation – A bord de l’Albatros sur Trandosha.

    Paad vérifie une dernière fois la salle des machines. Et le désespoir se fait sentir. Non, pas question que ce vaisseau ne décolle, il n’était même plus en état de bouger d’1 cm. C’est à ce moment qu’elle entend du bruit. Elle reconnait des vaisseaux de la république. Elle se cache et les entend parler. Comprenant qu’ils viennent pour monter l’Albatros à bord du Taris, Paad y voit le moyen de partir de cette terre désertique. Elle se cache dans l’YP-2000.

    Localisation – Orbite de Transdosha, à bord du Taris.

    Une fois l’Albatros stabiliser dans la soute du Taris, Paad sort sans faire de bruit, sans attirer l’attention de qui que ce soit et fait tout son possible pour ne pas user de la Force. Pourtant, c’est elle qui s’impose à la Clone. Paad est maintenant certaine que celui qu’elle a fuit est ici. Furieuse, elle décide de ce trouver un coin tranquille et de l’attendre… de pied ferme !

    mardi 18 août 2009 - 20:28 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kiaad

    Kiaad

    35 Crédits

    Kiaad quitta Cenovi au moment où Jorus apparut. Il sentait la présence de la clone se rapprocher, elle seule émanait ce genre de vibrations dans la Force. Il se dirigea vers le sas d'accostage pour y croiser Paadmé, mais elle était déjà partie. Il suivit alors son instinct, guidé par la Force....

    La clone attendait simplement la visite de celui qui s'était laissé appeler "Kiad". Elle avait choisit de s'assoir sur le rebord d'un mur au-dessus de différentes caisses empilées. Elle se cachait de tous, sauf de lui! Dès qu'il entra, elle se raidit et posa sa main sur la crosse de son nouveau sabre laser, mais le laissa éteint. Il se regardèrent un moment et Paad décida de rompre le silence infernal.

    Paad - Qui es-tu vraiment!?

    Eh bien, il pensait que ce fut plus difficile que cela pour lui ouvrir les yeux....Il sourit en réponse à la question de Paad, verrouillant la porte derrière lui.

    Kiaad: Tu le sais très bien, Paadmé
    Paad - J'ignore qui tu es, mais je sais qui tu n'es pas. Et tu n'es pas celui que j'ai combattu sur Coruscant! Donc, je recommence, QUI es-tu!?
    Kiaad: Je suis le clone de Kiad créé par Baaaaaaaal, mené à terme par le SEZ. Je suis ici pour toi, Paadmé.

    La clone accusa le coup! Ses sentiments ne l'avaient donc pas trompée, cet individu n'était là que pour elle. En plus, il disait lui-même être un clone! Elle se redressa de toute sa hauteur, gardant toujours son sabre dans sa main droite.

    Paad - Un clone! Rien que pour moi, oh, mais faudra dire à ton maître qu'il me fait trop d'honneur. Il me veut morte ou vive?
    Kiaad: Il te veut à son service, parmi les tiens, comme tu l'étais destinée. Comme je le suis destiné et comme le sont d'autres encore.

    Répondit-il en gardant un calme absolu. Au vu du sérieux de la situation, on aurait presque pu croire qu'il parlait de la pluie et du beau temps.

    Paad - Balivernes! Je crois pas en la destiné! Et j'en ai rien à faire des autres! Fiches moi la paix! Laissez moi tous tranquille!
    Kiaad: Paadmé...il s'approcha d'un pas vers elle, comme soudainement prit de compassion. Hey, je ne suis pas là pour te dicter quoi que ce soit. Ma mission était que je te rappelle qui tu es et quelle est TA mission...
    Paad - Je sais qui je suis!
    Kiaad: Sincèrement ? Il s'assit sur une grosse caisse et se mit à l'aise. Et peux-tu me dire ce que ces gens t'ont apporté ? Pourquoi tu restes avec eux ?

    Elle n'avait pas pris le temps de se poser cette question. Les événements s'étaient enchainées et puis...

    Paad - Jours voulait m'apporter des réponses, nous devions aller...

    Elle décida de ne pas lui dire le lieu, elle se voulait prudente. Il lui inspirait de la crainte sous ses faux semblants et elle ignorait pourquoi elle avait de tels sentiments.

    Paad - Les événements nous ont conduit ici. Bon! Maintenant dis-moi quelle mission j'étais censée remplir?
    Kiaad: Tu sais, cela fait déjà quelques temps que je t'espionnes...dit-il en ignorant volontairement la question de Paad. J'ai vu ton mal-aise avec eux, ne serait-ce qu'avec mon original. J'ai vu ton trouble intérieur de côtoyer la véritable Padmé. Ne te rends-tu donc pas compte que tu ne seras jamais à ta place parmi ces gens ? Regarde moi ! Je suis sith, clone de surcroit et cela ne m'empêche pas d'être gentil. Cela n'empêche pas les jedi d'être méchants à leurs heures ! Que crois-tu trouver chez eux que tu ne trouveras pas chez les sith ?

    Une bouffé de colère monta en la clone lorsqu'il parla de "la véritable Padmé"! Elle aurait voulu l'étriper, brandir son sabre et le hacher en menus morceaux! Elle serra les poings si fort que ses oncles rentrèrent dans sa peau. A ce moment précis, elle reprit le contrôle d'elle même. Réalisant les paroles, lourdes de sens, que son interlocuteur venait de dire.
    Elle inspira profondément et essaya de conserver son calme.

    Paad - Alors, tu n'as pas arrêter de m'espionner! J'en ai rien à faire de ce que tu penses! Fiches-moi le camp!
    Kiaad: Bien. Il se releva lentement, prenant appui sur un rebord de placard. Il sortit alors un sabre-laser d'une poche dans sa bure et le lui lança.

    Kiaad: Ca c'était ton sabre. Puisse-t-il te raviver la mémoire.

    Par réflexe, elle saisit l'arme de sa main gauche. Elle appuya sur le bouton et vit une lame rouge s'activer. Une bride de souvenir semblèrent vouloir faire surface.

    Elle est dans un bac, à l'horizontal et 2 ombres sont au dessus d'elle. Le liquide dans lequel elle est, diminue et elle peut les entendre. Ils parlent d'elle, de ce qu'elle va accomplir... puis elle se revoie s'agenouiller devant le maître Sith qu'elle avait aperçu par l'holocaméra.

    Paad - Non, non! Peu m'importe mon passé, je suis seule maître de ce que je fais!

    Elle activa son autre sabre, une lame verte en sortit. Mais Kiaad était déjà au niveau de la porte, celle-ci s'ouvrit d'une pression de doigt.

    Kiaad: Bonne entrevue avec toi-même. Il lâcha un rire gras et rauque, puis passa la porte avant que celle-ci ne se referme derrière lui, laissant Paadmé seule.

    mercredi 19 août 2009 - 10:28 Modification Admin Permalien

  • Avatar Paadme_Naberyy

    Paadme_Naberyy

    671 Crédits

    Lieu : Espace de Kashyyyk.
    Localisation : Soute du Taris.

    Le Taris vient de quitter l’orbite de Transdosha. Le seul endroit où ce vaisseau Républicain pouvait se rendre est, en tout logique, Kashyyyk ! Pourtant, la direction de ce navire importait peu au clone.

    Paadmée reste là, sabre à lame rouge et sabre à lame verte activé. Kiaad vient de partir depuis déjà quelques minutes, elle avait pensé que son seul but était de la combattre, mais le clone du vieux padawan est ici dans le seul but de la convaincre qu’elle est une clone et qu’elle est à la solde du seigneur Sith, Baaaaaaal !

    Seule, Naberyy regarde ses 2 lames. Elle avait un choix à faire.
    D’un côté, elle ressent le côté obscur en fixant la lame rouge. Des souvenirs viennent à elle. « Oui, il n’y a plus de doute, je suis une clone. Je me souviens être sortie d’un bac de conception clonique. Baaaaaaal m’a donné ce sabre lui-même ainsi qu’une mission : s’infiltrer auprès des Jedi et les convaincre que je suis la vrai Padmée Nabery. Le pourquoi de cette mission ne m’a pas été réveillé, ou du moins, je ne peux pas m’en souvenir. Oh, qu’elle ironie ! J’ai presque réalisé une infiltration parfaite ! »
    D’un autre côté, elle ressent le côté lumineux de la Force. D’autres souvenirs viennent alors s’imposer à elle. « Oui, je suis parvenue à combattre au côté d’autres Jedi et ce, sans que cela ne me gêne ou ne me pose problème. Que du contraire ! Le Mandalorien est le premier à lui avoir fait preuve de confiance, d’honnête et … même d’amitié. Le Maître Jorus qui me semblait si contrariant au point que je pensais qu’il deviendrait mon adversaire, a fini par me donner une chance, par combattre à mes côtés. Il voulait que je trouve qui je suis. »

    Aujourd’hui, elle devait faire face à la dure réalité. Elle se devait de cesser de vivre dans le rêve qu’elle s’était faite d’être la Jedi original. Et à son propos…

    « Comme c’est étrange… L’original, la Maître Padmée Nabery semble avoir réagit d’abord comme si j’étais son pire ennemi. Moué, je me suis montré comme tel aussi. Et puis…Elle m’a dit ce que je voulais entendre… Pourquoi ? Elle m’a dit être la clone… pourquoi ? »

    Paadmée désactive ses 2 sabres en même temps. Elle voulait faire ses propres choix, mais jamais elle ne pourrait décider d’un choix objectif sans avoir toutes les données en mains ! Elle voulait des réponses, oui, encore des réponses !

    Se laissant guidée par la Force – lumineux ou obscur, elle n’en savait rien – afin de retrouver Padmée. Elle se retrouve à l’infirmerie du Taris.

    vendredi 21 août 2009 - 10:39 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26217 Crédits

    Lieu : Espace de Kashyyyk.
    Localisation : infirmerie du Taris.

    Les médecins avaient appliqués des pac de Bacta sur mes brûlures. J’avais demandé s’il était possible de me placer dans une chambre seule afin de récupérer. J’avais même demandé un sédatif de faible dose pour me permettre de dormir quelques heures. L’efficacité des républicains m’impressionna car ils ont pu me donner tout ce que j’avais demandé.

    Pendant mon sommeil, j’aurai préférer ne pas rêver, mais avec les sédatifs je n’eu aucun contrôle sur eux.
    [mon rêve]
    Je cours… poursuivi ou dois-je arrivé à temps pour sauver une vie ? Je l’ignore, mais je cours… Je ne m’attarde pas à regarder le paysage autour de moi, mais j’ai la certitude d’être sur Myrkr ! L’absence de Force est trop importante, et la forêt trop typique de cette planète pour moi me tromper. Je cours… essoufflée, je trouve enfin un endroit approprier pour que je puisse faire une pause. Essoufflée, je m’assieds derrière un gros rochet. Un bruit de moteur aérien… Je scrute le ciel est reconnait le … TARANIS ! Soudain, je suis assise sur du sable et reconnais les 2 soleils qui bruillent. Ce sont Tatoo1 et Tatoo2, suis sur Tatooïne et voit le Taranis foncer vers les 2 astres. Je pousse un cri de désespoir, un « NOOON » que je sais inutile, je sais qu’a bord de ce vaisseau, 2 Jedi se sacrifient afin de sauver un nombre important de vie humaine. Comme si cela ne suffit pas, l’explosion là-haut dans le ciel se transforme en une boulle de feu qui m’envahit… Je suis dans les décombres du Temple Jedi sur Coruscant et je sais que quelque par … un peu plus loin de moi, un autre Jedi se fait tuer par le seigneur Baaaaaaal ! Je me lève et reprend ma course… mais les débits et les flammes laissent à la place un tout autre décor. Je tombe dans une rivière et mes forces physique m’abandonne, je suis emporter par le courant, je suis si épuisée que je ferme les yeux. Un homme me retrouve, il me porte, il est à mes côtés, je retrouve peu à peu conscience… Je suis sur Ossus, je sais que l’Ordre Jedi à remporter une victoire. Mais à quel prix ! Je me lève en ouvrant les yeux sur l’homme, le Jedi qui vient de me sauver la vie en m’offrant tout ce qu’il possède comme Force en lui. Nous sommes debout, l’un en face de l’autre. Pas un mot, pas un geste, juste des larmes qui me coulent sur les jouent car il s’éloigne de moi… et je sais qu’il ne reviendra pas… Jamais. Comme si tout cela ne suffisait pas, sans que je bouge, mais c’est le Saint Brandy qui s’impose tout autour de moi. J’entends mon propre frère dire qu’il est Dark Hyllyard et qu’il renie notre lien de sang, je m’effondre en larme. Je cours pour fuir cette dure réalité, je cours et plusieurs autres décors du passé défilent jusqu’à ce que je m’arrête net. Je suis sur Ossus à la porte du temple ! Et je me pose une question : dois-je y entrer ou partir ?
    [fin du rêve]

    C’est à ce moment que je m’éveille à l’infirmerie. Je sens une présence qui m’observe. J’ouvre les yeux et me redresse doucement. Là, dos contre le mur, je me vois, les bras croisées sur le torse, le regard déterminer. Un regard que je connais que trop bien ! Elle est fâchée et veut obtenir des réponses !

    Pad – Je suis rassuré que tu sois là.
    Paad – A oui ? Tu as eu peur … de quoi ? Que je tue un JEDI ?

    J’accuse le coup et m’assied plus confortablement dans mon lit. La clone de bouge que les lèvres, son regard est dur et remplit de colère !

    Paad – J’ai eu du mal à y croire, mais pendant ton sommeil, c’est la PEUR qui t’envahit !
    Pad – Je me suis demander pourquoi tu avais fuit sur Trandorsha, mais je pense connaître la réponse.
    Paad – Vas-y pour voir ?
    Pad – C’est l’arriver de Kiad, où dois-je dire le clone de Kiad ?

    Je peux ressentir un hoquet de surprise, mais elle n’avait pas bougé un sourcil. Elle est parfaitement maître de ses émotions et ce pour la première fois ! Cette pensé me glace le sang.

    Paad – Je suis ici parce que tu m’as menti ! Je veux, j’exige des réponses !
    Pad – D’accord, je réponds à toutes tes questions d’abord. Ensuite, tu répondras au mienne. Par où commences-tu ?
    Paad – Qui dis-tu être !??

    vendredi 21 août 2009 - 10:47 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar obiwan931

    obiwan931

    10951 Crédits

    Je me remettais tout doucement de mes blessures . Le personnel médical s' étaient acharnés à me soigner et à remettre sur pieds tous les blessés aussi bien les soldats que les Jedi come Padmée111.
    Après plusieurs jours de cure de bacta et de soins intensif sur mon lit d' hôpital , je ressortis tranquillement mais surement .

    Bien entendu , je ne pus m' empêcher de retrouver sur la passerelle du croiseur , l' Amiral Mahan et Jorus accompagné de son homologue , le colonel-jedi Macematu .
    A mon arrivée , tout l' équipage de la passerelle m' applaudirent en coeur . Tous étaient ravis de me revoir en vie mais beaucoup ignoraient ce que j' étais devenu sur Thandosha .
    Après les présentations , je rejoignis mes collègues dans la salle de commandement servant de quartier général pour le nouveau état-major des Vestiges de la République .

    Mahan :_ Après la chute de Coruscant . L ' ensemble des instances du gouvernement républicain s' est dissout . Les membres de l' état -major ont été tués ou emprisonnés Nous venons d' apprendre que le maréchal Jork Théashyx a succombé à sa maladie . Le chancelier pense qu ' il a été empoisonné par le SEZ . Nous sommes sans nouvelles de Thadéus . Nos espions pensent qu' ils se cache sur Coruscant .

    Jorus :_ Qu ' en est il des autres membres du conseil des Jedi ? Sont ils en vie ?

    Mahan :_ Le sénateur Mohel'Hya a retourné sa chemise au profit du SEZ et nous sommes sans nouvelles du Jedi Aynor depuis la bataille de Ryloth . Certains conseillers du chancelier se méfient de vous et de maitre Padmé Naberry . Ils pensent que vous êtes des clones ! Depuis le début de guerre , je vous connais et j' ai foi envers les Jedi . Sachez que vous resterez mes amis et mes frères d' armes !

    Jorus :_ Merci Amiral ! Je pense que le conseil des Jedi doit resté en marche . Je prie pour que notre compatriote Aynor s' en sorte . La force me dit qu' elle est toujours parmi nous et j' ai foi en elle !
    Mais il nous faut un remplaçant pour le Maréchal !

    Macematu :_ La logique serait de confier ce poste au second de Théashyx , au Général Thore Joépa. . Le Chancelier a souhaité le remplacement de Théashyx par le général Thore .
    Mais ils restent l' aval des autres membres du Conseil des Jedi !

    Jorus :_ Je ne suis pas contre cette idée . Mais je dois en parler avec Padmée Naberry. Pour le moment , nous avons un plan à planifier . Nous devons contre -attaquer et prendre position sur Kashhyyk et Mon Calmari .

    Moi:_ Je suis d' accord mais nous devons agir comme des frappes éclair . La plupart de mon armée est prisonnière du SEZ . J' ai besoin de plus de soldats et il n' est pas question que j' envoie des soldats comme de la chair à canon .

    Macematu :_ Cette solution peut s' arranger Maréchal .. eu Gén..bref ! Il y a quelques jours , plusieurs croiseurs du SEZ ont attaqué les Chiss , alliés de l' Empire Galactique. L ' Empereur Adren Fel a accepté de rentrer en guerre contre le SEZ .
    Les Yuuzhans Vongs sont prêt à rentrer dans le conflit si nous tenons au moins deux positions . Les Hutts se sont retirés du SEZ pour des raisons encore inconnues . Le chevalier Bencennovi s' est rendus sur Tattoiine avec maitre Yota pour tenter de créer une alliance .

    Jorus :_ C' est une bonne chose ! Je me demande ou sont les Sith ? Préfèrent ils jouer en solo ou attendre leurs tours pour poser leurs cartes ?

    Moi:_ Moins je les vois mieux je me porte ! Amiral Mahan , ou en est la situation avec le chevalier Kiad ? Est ce que notre ami a t' il trouvé une alliance auprès de la Guilde ?

    Jorus :_ Attendez , j' ai manqué un épisode !
    Kiad était avec nous , il ne peut être avec la Guilde !

    Un étonnement général suivie d' un silence total dans la salle s' échappa . Nous scrutions de nos yeux ébahis chacun d' entre nous . Une fois de plus nous nous étions fait avoir parles clones !

    Moi:_ Il faut absolument que vous retrouviez «  Votre Kiad «  !
    Amiral , contactez le chancelier de la situation !

    samedi 22 août 2009 - 01:20 Modification Admin Permalien

  • Avatar KiAdiMundi

    KiAdiMundi

    5879 Crédits

    Kiad: Tu fais dans le marché d'esclaves toi ? Première nouvelle...
    Mimi:Jamais de la vie! Ca sent trop mauvais. Mais les esclavagistes ne se limitent pas au trafic d'esclaves. Les épices, tu crois qu'elles se trouvent où?
    Kiad:Dis moi, tu préfères voir une bande de crétins véreux et corrompus au pouvoir ou alors voir BAAAAAAAL s'y installer ?

    Quel idiot de dire ça, mais en présence de Mimi il perdait tous ses moyens et ne jouait plus que la franchise...

    Mimi: B7al? Les Siths reviennent au pouvoir?
    Kiad:Les sith attaquent à nouveau plutôt. Bien sur, le sith en chef est B7AL, c'est certain et il va tenter de reprendre le pouvoir tant qu'il y aura de la confusion. Je ne te demande pas de lancer toute la flotte de la guilde contre les esclavagistes comme il en était question dix ans en arrière, seulement de m'aider à trouver les dirigeants pour que je puisse les convaincre de cesser les hostilités.
    Mimi: Mais...Qu'est-ce que j'y gagne?

    Mimi se lova dans son fauteuil, son regard noisette fiché dans celui de Kiad. Puis elle le détourna rapidement, et fit un geste à Elvire pour qu'il lui apporte un autre verre.

    Kiad: Je ne sais pas, première chose les jedi pourront déjà se concentrer pour empêcher B7AL de venir au pouvoir. Ensuite...dis moi ton prix.
    Mimi: Ca dépend de ce que tu attends concrètement de moi.

    Mimi attendait que Kiad définisse les règles précises d'un contrat....

    Kiad: Tout dépend jusqu'où tu veux aller. Mais au moins que tu m'aides à localiser précisément chaque dirigent du SEZ. Pour le reste je peux me débrouiller, mais tu peux très bien m'accompagner. Si tel est le cas, tu seras bien entendu mieux payée.
    Mimi: Une localisation? C'est dans mes cordes. Je n'ai rien à faire en ce moment en plus, mes affaires sont en bernes.
    Kiad: Bien. Alors quel est ton prix ?

    Il vida son verre pour ne pas montrer une mine grave et sérieuse.

    Mimi: Non, ce n'est pas comme ça qu'on fonctionne à la guilde. Tu annonces le prix, je râle et je demande plus, et on trouve un compromis.
    Kiad: Bien, alors si tu veux jouer...."un sourire carnassier revint s'afficher à ses lèvres." 1000 creds.

    Une somme dérisoire, insultante presque...mais il savait très bien comment jouer à ce petit jeu. Mimi savait évidemment que le jedi plaisantait. Mais elle ne put s'empêcher de froncer les sourcils devant son sourire moqueur.

    Mimi :40000 par têtes. Et je veux que l'ordre efface toutes les mises à prix me concernant.
    Kiad: Dans les 40000 sont inclus ton aide à les neutraliser ?
    Mimi: Bien sûr que non. Nous parlons seulement de localisation de dangereux trafiquant qui utilisent des moyens de dissimulation inviolables...
    Kiad: Arrêtes ton char un peu, tu veux. Je te propose autre chose: 20 000 par tête, je fais en sorte que les mises à prix sur ta tête venant de la république soient effacées et je m'occupe personnellement d'éliminer les autres qui ont mis ta tête à prix.
    Mimi: 30 000 par têtes, et le blanchissement total de la part de l'ordre.
    Kiad: Je maintient les 20 000 avec le reste et je t'achète un vaisseau.
    Mimi: Je n'ai pas besoin d'un vaisseau, j'en ai trois à ma disposition, plus un destroyer qui porte mon nom. Tu penses m'offrir quelque chose de mieux qu'un destroyer, Kiad?
    Kiad: Je pense qu'un vaisseau supplémentaire n'est jamais à refuser, mais bon...Dans ce cas, je te laisse 50 % de l'épice que je récupère lorsque je m'en procure.
    Mimi: Je n'en ai pas besoin. Ma dernière offre: 50 000 par tête, l'amnistie, et je t'aide à les neutraliser.

    Kiad "stona" (si tenté que ce verbe se conjugue ainsi ^^) l'espace d'une seconde. Toutes ces offres étaient démentielles...

    Kiad: C'est trop, désolé, finit-il par dire.
    Mimi: Alors tant pis, que veux-tu. Je ne pensais pas que les jedi allaient si mal...
    Kiad: Te rends-tu simplement compte du coût que cela représente ? Tu te fais combien de bénéf' là-dessus sur chaque tête ? 45 000 ? C'est du foutage de gu**** !
    Mimi: Combien sont-ils?
    kiad: Je ne le sais pas. C'est bien pour ça que j'ai besoin de toi. Si je savais leur noms, crois-tu réellement que je serais venu te demander de l'aide ?
    Mimi: 30 000 par têtes. Je ne descendrais pas plus bas, j'ai des frais moi!
    Kiad: Bien, dans ces conditions j'accepte, dit-il à contre-coeur.

    Il avait tout de même l'impression de se faire arnaquer...m'enfin, quand on veut le top du top aussi....

    Kiad: Mais à ce prix là tu as intérêt à être efficace, Mimi.

    mercredi 26 août 2009 - 18:35 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Lieu - Tatooïne, cartiers sud de Mos Eisley

    Un vaisseau républicain m'avait emmené sur Tatooïne afin que je rejoigne Maitre Yo. Auparavant nous étions passé discrètement par Yavin IV afin que je récupère mon attirail, mon armure me manquait atrocement. Après deux jours de voyage et une fois arrivé à Mos Eisley, je pris contact avec mon maitre par comlink. Nous devions agir vite car Kashyyyk et Mon Cal était sous le feu du SEZ depuis plusieurs jours, et ce n'était qu'une question de temps avant que l'organisation esclavagiste ne prenne le contrôle total de ces mondes.

    Moi - Maitre Yo?! Ici Cenovii Ben, je suis revenu pour une affaire urgente.
    Yota - Euh ?... Le moche avec l’armure ? Qu’est-ce tu fous ici ? T’a encore décidé de me casser les bonbons ? Bon… Rejoins-moi à la cantina.

    Lorsque j'entrai dans la célèbre cantina, Yota était au comptoir en train de s'envoyer des cul-secs de liqueur glacée avec un Defel caché dans l’ombre. Je m'approchai tranquillement et cette fois personne ne vint me chercher des noises, casque de Mandalorien oblige.

    Yota - Te voilà! Comment se passe la guerre? Z’avez vraiment décidé de me faire ch*** même ici sur ce caillou paumé?
    Moi - Tu étais sensé surveiller les Hutts et retrouver Dark Sarena! Et je te retrouve ici à picoler avec ce canidé!
    Yota - He Ho! Ca va oui?! C'est pas parce-que tu es passé Chevalier que tu dois prendre des aises avec moi! Surtout qu’à mon avis je suis à deux doigts de passer Maître Jedi ! Si ce n’est grand Maître de l’Ordre héhé… Ils vont pencher pour une politique beaucoup plus libérale et plus saine pour tout le monde ! Beaucoup moins de prises de tête et plus d’épices !
    Defel - Hum… Dis donc c'est une armure Mandalorienne ça, où t'as trouvé cette merveille fiston?
    Moi - Je suis Mandalorien et cette armure m'appartient depuis une décennie. Mais trêve de plaisanteries. Maitre, la guerre fait des ravages jusque dans la bordure extérieur, il est évident que l'espace Hutt sera menacé lui aussi, nous devons ré-engager les négociations avec Ragga!
    Yota - Ola, moins vite veux-tu?! A quoi cela nous mènerait-il? Tu sais bien que Ragga le Hutt bénéficie de la protection des Sith et que le SEZ lui même a des intérêts ici. Pourquoi viendraient-ils se confronter au clan des Hutt?
    Moi - Il y a un certains nombre d'informations que tu n'as pas du recevoir. Il y a eu une trahison chez les Sith ! Ils sont maintenant plusieurs camps dont un affilié au SEZ avec à leur tête un Magicien très puissant. Et je mettrais ma main à couper que Jelly Sarena elle-même a retourné sa veste et s'est allié à eux.

    Notre discussion intéressa vivement le Defel qui rappela sa présence presque imperceptible en prenant la parole:

    Defel - Jelly Sarena est une honnête exploitante agricole de Tatooïne, et vous dites que c'est une seigneur Sith?
    Yota - Une adepte seulement, j'allais y venir avant que l’encasqué nous coupe.
    Moi - Et qu'est-ce que ça peut vous faire à vous?
    Yota - Je te présente le général Arleil Losh de l'armée secrète d'Af'El. Donc ça peut lui faire pas mal de chose… Hum peut-être moins d’effets qu’à la Twi’lek que j’ai eu la chance de croiser tout à l’heure… Mais… Enfin ça le regarde presque autant que nous vois-tu !
    Moi - Général de l'armée d'Af'El? Que faites-vous ici?
    Losh - Comme mon vieil ami Yota, j'enquête sur les agissements des Hutt. Nous avons connaissance de la guerre cher ami Jedi et afin que le SEZ n'atteigne pas nos contrées il est primordial que les Hutt –avec qui le business a toujours été fructueux- équilibrent la balance et restent une grande puissance de la galaxie.
    Moi - Cette puissance sera anéantie, vous n’imaginez pas le pouvoir du SEZ! Rejoignez la république et les Jedi ! Un soldat comme vous nous serait d'une aide précieuse dans le conflit qui a débuté dans le système Kashyyyk!
    Losh - L'objectif des Defels est de ne pas prendre partie tant qu'on ne nous menace pas directement.
    Moi - Vous admettez donc qu’il y a une menace, même indirecte. Un seul individu peut faire la différence. Rejoignez notre cause seul, sans représenter les vôtres, et Af’El n'en subira pas les conséquences.
    Losh - Et renier mon allégeance envers mon monde natale? Jamais!
    Yota - Allons Arleil, mon ancien padawan te parle de jouer double jeu, discret, il est vrai que tes talents de stratège et de fin combattant serait utile à Joespa. Le général ne doit plus savoir où donner de la tête…
    Moi - Surtout après sa brève métamorphose en guerrier Massassi…
    Yota - Qu… ?! Tu te fous de moi ?
    Moi - Non, je te raconterai. Alors général Losh ? Que décidez-vous ?
    Losh - Je vais y réfléchir... Si vous me laissez vous accompagner chez Ragga.
    Moi - D’accord. Demander une nouvelle audience avec notre ami gangster ne sera pas facile. Espérons qu'il sera de bonne humeur. Et la révolte des exploitants agricoles?
    Yota - Ca s'est calmé heureusement, depuis que la république a décidé de laisser Tatooïne en autarcie, la rebellion a stoppé. Les leaders se réunissent souvent au palais de Ragga, ils semblent avoir des discussions ces temps-ci. Je foutrais un bon coup d’saton à tous ses petits vauriens, je comprends même pas pourquoi on a besoin d’eux… Enfin bon… Va falloir gérer parce que visiblement sans ça on risque d’être dans le crotte de Bantha et jusqu’au coup ! Et j’peux vous dire que ça fais pas que du bien vu toutes les saloperies qu’ils bouffent !
    Moi - C’est le moment idéal pour nous en mêler.

    Maitre Yota, toujours aussi excentrique, s'enfila un dernier verre, le général Losh l'imita puis nous sortîmes en direction du palais de Ragga afin de rouvrir les négociations avec les Hutt. Nous devions rallier et obtenir l'aide de leur clan, qui tôt ou tard se retrouverait confronté à Thadeus et au SEZ. Après avoir vu la cruauté et les moyens militaires démesurés dont disposaient ces derniers, j’espérais pouvoir convaincre Ragga de faire le bon choix, mais cela allait surement être très difficile.

    mercredi 26 août 2009 - 22:39 Modification Admin Permalien

  • Avatar Paadme_Naberyy

    Paadme_Naberyy

    671 Crédits

    Lieu : Espace de Kashyyyk.
    Localisation : Infirmerie du Taris.

    La femme assise sur le lit prend le temps de s’installer confortablement avant de me répondre. D’une part, j’avais très peur qu’elle m’annonce être l’originale. Je ne peux me résoudre à être qu’un clone. D’une autre part, je sentais au fond de moi qu’il n’y avait pas d’autres réponses possibles. Je me voulais fière et sur de moi. J’en avais plus qu’assez que l’on me traite comme une enfant !

    Le dos et le pied droit contre le mur, bras croisé sur le torse, je fixe mon sosie. Lorsqu’elle a enfin fini de placer les coussins comme elle le voulait, elle est assise plus droite que la minute d’avant, croisant elle aussi ses bras sur le torse comme s’il elle se voulait aussi forte que moi !

    Pad – Tu sais qui je suis.
    Paad – Ne commence pas par éviter la confrontation !
    Pad – Je n’évite pas, je suis Padmée Nabery. Je l’ai toujours été.
    Paad – Tu m’as dit être la clone aussi. Comment et pourquoi je te croirai maintenant ?
    Pad – Je t’ai dit ce que tu voulais entendre car je désirai quitter le Taris. J’aurai même voulu partir seule, mais Cenovii m’a suivie.
    Paad - A quoi cela rime ? Tu voulais que je prenne ta place dans l’Ordre Jedi, en sachant que je suis ton clone ? Ce n’est pas très logique !
    Pad – Je voulais effectivement que l’on te prenne pour moi, mais juste le temps de partir. Et cela à réussi. Après, j’ai eu suffisamment confiance en mes amis Jedi pour savoir qu’il ne serait pas dupe longtemps.
    Paad – Bon… admettons… Mais alors pourquoi être revenu ?
    Pad – Tu m’as mal comprise Paad. Je n’ai pas voulu fuir, mais seulement retrouver mon… Kaarde. Les événements ne m’ont pas permis d’y parvenir, mais j’ai appris des choses intéressantes… notamment que Kiad possède un clone.

    Si, quelques minutes auparavant, j’étais resté maitre de moi lorsqu’elle m’avait évoqué le clone de ce type, là, je sentais une irritation m’envahir, mon visage s’empourpra. Je me raidis sur mes 2 pieds, fière et laissant la colère m’envahir, je voulais rester maitre de la conversation !

    Paad – Ne joue pas avec moi … PAD ! Pas question de changer de sujet ! Les clones des autres, je n’en ai rien à battre ! Tu dis être l’original et moi le clone…D’accord, admettons. Tu m’as menti car cela servait tes intérêts. Tu veux quoi !? Me faire croire que ma présente ne te gêné absolument pas !? Tu vas bientôt me dire que l’on va devenir comme des sœurs jumelles ? Te fiche pas de moi… Madame la Maître Jedi ! C’est un Sith qui m’a créée, c’est le côté obscur qui me domine ! Je suis ton opposer. Alors comment comptes-tu régler cela ?

    Padmée reste étrangement calme. Attend que le silence soit totale avant d’ôté les draps de se levée lentement. Je boue littéralement à l’intérieur a cause de son absence de réplique, mais je décide de ne pas broncher. J’attends qu’elle se décide à dévoilée son jeu.
    « Elle cherche à obtenir quelque chose de moi et ce depuis le début et je veux savoir ce que c’est. Je ne lui permettrai pas de me manipuler comme Baaaaaaal l’a fait ! »

    Pad – Lorsque l’on nait, nos parents ont très souvent planifié notre vie à l’avance…
    Paad – Je t’ai dis de ne pas changer de suj…
    Pad – Ne m’interromps pas! Je réponds à tes questions ! Même à celle que tu ne m’as pas encore posée. [Elle marque un temps d’arrêt afin d’être sur de ne plus être interrompu] Et donc… Je n’ai pas échappée à cette règle. Mes parents sont sénateurs et ils voulaient faire de moi la sénatrice de Naboo.
    Paad – Je n’ai pas de parents… quel est le rapport ?
    Pad – Baaaaaaal a prévu que tu deviennes son instrument pour je ne sais quel mission. Tu peux choisir ! J’ai choisie de devenir Jedi contre l’avis de mes parents. Ce Sith ce dit être ton maître. Sert le ou ne le sert pas. Baaaaaaal sera p’être déçu, mais certainement furieux contre toi si tu ne fais pas ce pourquoi il t’a créé. Il est plus facile de le servir. Mais tu seras toujours rien d’autre que son ESCLAVE ! Et cela, tu ne peux le supporter ! Tu es en droit de choisir ce que TA VIE sera. Si c’est ta liberté que tu désirs, je t’aiderai. Sinon, nous devrons nous affronter !

    vendredi 28 août 2009 - 17:55 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26217 Crédits

    Lieu : Espace de Kashyyyk.
    Localisation : Infirmerie du Taris.

    Tous les muscles qui ont été brûlé me faisaient souffrir. Mais la plus grande de mes douleurs, là maintenant, était de parler à mon clone de l’esclavage. Suite à mes dernières paroles, un grand silence est tombé. J’avais remarqué lors de son entrée qu’elle avait 2 sabres laser à sa ceinture. Le mien devait être sur la table de nuit. J’étais parfaitement consciente que si elle décide d’attaquer, elle prendrait l’avantage. Pourtant, je me connaissais assez pour espérer que ma clone poursuive le dialogue.

    Paadmée est troublé parce que je la compare à une esclave d’un Sith. Elle vient de baisser les bras, les laissant pendant le long du corps. Ce qui m’amène à comprendre qu’elle n’avait jamais voulu vraiment envisager le fait d’être un clone.

    Paad – M’aider… La mission que Baaaaaaal m’a confiée… Je… Je ne m’en souviens pas. Mais Kiaad le sait.
    Pad – Veux-tu répondre à mes questions ?
    Paad – Oui… C’était convenu.
    Pad – Tu viens de parler de Kiaad. C’est donc lui, le clone. Comment en es-tu certaine ?
    Paad – Il m’a parlé… Juste avant que je ne vienne te voir.
    Pad – Avant qu’il ne te parle, tu pouvais sentir qu’il était un clone ?

    Paad réalise enfin où je voulais en venir et elle se redresse comme si les derniers minutes, elle les avaient passées dans un brouillard. Je peux sentir qu’elle s’était offensée.

    Paad – Pourquoi vous vous intéressez à ce clone là !
    Pad – Parce qu’il est du côté de Baaaaaaal, il n’est pas amnésique, il n’est pas conscient qu’il a le choix de ne pas faire de mal aux autres.
    Paad – Vous voulez le tuer ?
    Pad – Personnellement, non. Sauf, s'il m'y oblige.
    Paad – Ah ? Pourquoi ? Pourquoi vouloir résoudre tous les problèmes sans tuer un seul être ?
    Pad – Parce que… J’ai perdu trop d’ami, trop de vie ont été prise au nom de la PAIX et de la JUSTICE. Paadmée, tu parlais de sœur jumelle tout à l’heure. Je peux, je veux essayée.
    Paad – Sérieuse ?
    Pad – Oui. Aide moi, aide nous à résoudre ce conflit. Aide nous à empêcher Kiaad de tuer.
    Paad – Je ne suis pas certaine qu’il soit là pour tuer des Jedi, des républicains ou qui que ce soit d’ailleurs.
    Pad surprise – Alors pourquoi est-il là ?
    Paad – Il m’a dit qu’il m’avait toujours surveillé, qu’il voulait que je sache qui j’étais. J’ai cru qu’il voulait se battre au sabre avec moi. Mais il est parti. Me laissant … "avec moi-même" comme il l’a dit.
    Pad – Intéressant… Paad, la situation est critique pour cet univers. Kashyyyk doit être repris par la République. Veux-tu m’aider ? A moins que tu as autre choses à faire ?
    Paad – Non, je n’ai rien planifié. Votre guerre contre le SEZ, la République… j’en ai rein à faire. L’Ordre Jedi est intriguant… Jorus m’avait parlé de la Bibliothèque d’Ondéron. Elle m’aurait, selon lui, apporter beaucoup de réponse. J’aurai pu enfin comprendre, par moi-même, la différence entre le côté sombre et lumineux de la Force.
    Pad – D’accord, je comprends. Tu désirs toujours aller là-bas ?
    Paad – Oui.
    Pad – Je te propose de m’aider à démasquer le clone de Kiad et de l’empêcher de faire du mal autour de lui.
    Paad – Sans le tuer ?
    Pad – Oui, le tuer sera la dernière option. En échange, je te promets que tu iras sur Ondéron et que je ferai tous ce qui est en mon pouvoir pour que tu puisses mener une vie que tu auras choisie. Mais je ne pourrais pas te laisser devenir une menace pour qui que ce soit.
    Paad – Cela me semble honnête. Par où commençons-nous ?
    Pad – Je te propose que l’on s’habille de même. Et de confronter Kiaad. Je veux connaitre la véritable raison de sa venue ici.
    Paad – D’accord, cela peut-être amusant. Mais… Je pensais que la guerre entre le SEZ et la République est la chose la plus importante, non ?
    Pad – Oui. Mais d’autres Jedi et Républicain veillent ! Moi, Nous nous allons nous occupé de ce clone.

    Les 2 jumelles s’habillent identiquement et arrangent les quelques détailles qui pourraient les différencier. Elles ont des vêtements militaires avec leur ceinture Jedi et leur bure. Le sabre à lame bleu de Padmée est accroché à sa ceinture, mais à l’arrière. La bure empêche donc de voir la crosse. Paadmée place son sabre à lame verte de la même manière que la maître Jedi. Elle hésita longuement de ce qu’elle allait faire de son sabre à lame rouge, mais refusant de s’en défaire, elle le place juste à côté de l’autre, sa bure devrait cacher les 2.
    Les medic de Bacta avait si bien agit sur la Jedi qu’il n’y a plus de cicatrice visible sur le bras de Padmée. Les 2 femmes se munirent de bracelet décoratif sur les poignets. La jedi donne quelques derniers conseillent à sa clone afin de puiser plus dans la Force lumineuse qu’obscure et ce pour masquer d’avantage leur différence.

    Fin prête, les 2 jumelles quittent l’infirmerie et monte sur la passerelle. Lorsqu’elles arrivent dans l’encadrement de la porte, elles entendent Thore parler.

    Obiwan931 – Il faut absolument que vous retrouviez « votre Kiad » ! Amiral, contracter le chancelier de la situation !

    vendredi 28 août 2009 - 19:03 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Les vendredi depuis le 30 oct. 2020...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

340 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide