Le Temple Jedi : saison 4 (page 19)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar obiwan931

    obiwan931

    10951 Crédits

    Kashyyyk et Mon Calmari étaient les deux prochaines cibles envisagés par la coalition . Après de rudes négociations avec le gouvernement en exil du Chancelier Gumbrak Tills ; l' Empire Galactique et les Yuuzhans Vongs s' étaient décidés malgré leurs différences et leurs idéaux de rejoindre les rangs des Vestiges de la République

    Pendant ce temps , le chevalier Jedi Bencennovi récemment promu Général des Vestiges de la République était sur Tatooine . Le jeune Jedi et ses collaborateurs tentèrent de faire rejoindre le clan des Hutts dans la lutte de leurs anciens alliés , le SEZ .
    Connaissant l' arrogance et l' avarice des Hutts , cette tache n ' était pas de tout repos . Mais nos amis connaissaient leurs missions .

    La résistance contre le SEZ prenait forme partout dans cette galaxie . Au sein de son territoire , de multiples rebellions éclatèrent sur les planètes . Mais le SEZ savait parrer contre ces révoltes . Le SEZ utilisait avec violence toutes ces stratagèmes pour neutraliser toute résistance .
    Sur les mondes anti – esclavagiste , le SEZ n' hésitait pas à mettre en place sa politique . Des millions d' individus principalement d' anciens mondes de la République comme Kashhyk se retrouvaient prisonniers avec dans des camps de concentration .

    Le SEZ utilisait dans ses camps de concentration , différentes tortureset supplices envers leurs esclaves . L' Amiral Mahan et moi -meme savions que la libération de Kashyyk et de Mon Cal ne serait facile . J' avais peur de voir mourir de pauvres innocents àcause de nos actes. Car non seulement nous devions affronter le SEZ mais nous découvrions toutes les horreurs imaginables des bourreaux des esclaves .
    La majorité de la population Kashhyyk était confiné dans ces camps à exercer des travaux de labeurs . J' étais parvenu à rentrer en contact avec l' un des chefs de la résistance locale . Il m' assurait que les esclaves de sa planète étaient en train de construire une nouvelle arme pour le SEZ . Nous devions agir vite mais le temps était compté .

    Avant d' entammer la conquêtte de Kashyyk et de Mon Cal , nous avions appris que le SEZ envisageait de se lancer dans l' attaque des mondes des Sith . Si le SEZ attaque les Sith en plein front , est ce que les Sith vont ils demander une alliance commune avec nous ? Est ce que nous serions prêt à combattre avec notre ennemi en commun ?

    Il y a quelques temps , le chancelier m' avait annonçé que je suis devenu le chef des armées des forces alliées ( Vestiges de la République , l' Empire et les Y.Z ). Les colonels Jedi Macematu , Jorus, Terrik , Bencennovi , Kiad , Padmée111 étaient tous promus généraux . Térénice , mon adjointe était devenu elle même général .
    Mais un autre ptroblème était à résoudre . Un intrus s' était glissé dans le vaisseau .

    Moi:_Il faut absolument que vous retrouviez « votre Kiad » ! Amiral, contracter le chancelier de la situation !

    lundi 31 août 2009 - 23:58 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kiaad

    Kiaad

    35 Crédits

    Message en collaboration entre Kiaad, Pad et Paad [1/3]
    ---------------------------------------------------------------------------------------------------
    Kiaad arriva à son tour vers tout le regroupement en salle de commandes. Il n'avait pas entendu le phrase de Thore et marchait sereinement, convaincu que Paad ne l'avait pas révélé. Il fut rapidement remarqué à son arrivée et à sa grande stupéfaction des regards suspicieux et féroces se tournèrent sur lui. Ne comprenant pas, il continua a avancer de quelques pas. Néanmoins, Joespa le stoppa en braquant un pistolet blaster sur lui.

    Joespa: Qui es-tu ? Le vrai ou le clone ?
    Paad - Doucement Thore, il y a un bon moment qu'il est à bord. A t-on détecter quoi que ce soit? Un sabotage? un message suspect?
    :
    Thore ne se laissa pas démonter et Jorus sembla fixer les 2 Padmée sans mot dire. La tension sur la passerelle était palpable. Joespa fini par demander à ses hommes de vérifier les ordinateurs mais continua de menacer Kiad de son arme.

    Paad - Cenovii et moi avons trouvé une capsule de clonage sur Transdosha. Nous sommes certain qu'un clone de Kiad existe.
    Thore - Et donc, qui es-tu?

    Kiaad fut stupéfait. L'indice qu'elle venait de dire suffisait à un homme intelligent pour faire le rapprochement...Le clone baissa la tête alors que le général réitérait une troisième fois sa question, puis fixa la Pad qui parlait d'un regard revanchard.

    Kiaad: Ainsi...tu as choisit ton camp...

    A peine eut-il finit sa phrase qu'il tourna hâtivement les talons et s'enfuya en courant. Paad fut surprise et se retourna vers Pad. Jorus s'approcha des 2 femmes.

    Jorus - Pad?
    Pad - Oui, c'est bien moi. Mais lui, c'est le clone.
    Paad - Laissez moi...
    Pad - Occupez vous de cette guerre! Paad et moi, nous allons retrouver Kiaad!

    Les 2 soeurs courent dans les couloirs à la recherche du clone. Laissant la Force les guider.
    Kiaad détala aussi vite qu'un gundark peut charger. Face à tout ce monde, puissant qui plus est, il savait qu'il n'avait aucune chance. Il se devait de rester en vie pour pouvoir revenir à la charge plus tard...
    Néanmoins, il n'avait pas une très bonne connaissance de ce vaisseau et se retrouva finalement dans une grande pièce vide, mais sans issu...a peine eut-il le temps de chercher une sortie et de se retourner que déjà des jedi arrivèrent.
    Paadmée semble avoir plus facile de facilitéq que Padmée pour retrouver Kiaad. Aussi, la maître Jedi avait hésité à suivre son sosie à quelques mètres. De ce fait, c'est la clone qui arriva en premier dans le lieu ou s'était coincé le clone d'un vieux padawan. Paadme plaça une main derrière elle, prit le manche de son sabre, prête à l'activer.

    Paad - Et bien Kiaad! Si tu me disais quel est ta mission?

    Piégé ! il se retrouvait piégé...mais en ne voyant arriver que ces deux femmes il se dit qu'il pourrait tout-de-même s'échapper. La question que lui posa une Pad fit monter un sourire à ses lèvres. Dégainant son propre sabre, il répondit:

    Kiaad: Il va falloir me vaincre si tu veux des réponses.

    Paad activa son sabre. Elle n'avait pas fait attention, et avait prit le premier qui lui tomba sous la main. Une lame rouge s'activa mais elle n'y prêta pas attention.

    Paad - Dommage que tu le prennes comme cela!
    Kiaad: Ne joue pas à cela avec moi, Paadmé, répondit-il, activant son sabre vert cette fois.
    Kiaad: Mon original t'as quasiment vaincue sur Coruscant ! je suis encore plus puissant que lui !
    Paad - Quasi! Mais je suis toujours vivante!

    Paad se place en garde se déplaçant vers la droite au moment ou une silhouette se dessina dans l'encadrement de la porte.

    Pad - Et puis qui te dit que l'on veut ta mort!
    Kiaad; Personne, je le sais bien. Mais je ne compte pas non plus me rendre. Laissez moi passer et il n'y aura pas de blessés...

    Pad resta dans l'encadrement de la porte, les bras croisées sur le torse. Elle n'avait pas de sabre en main et n'avait pas l'intention d'engager le combat si cela n'était pas nécessaire. Paad par contre, continua à marcher de côté vers la droite tout en faisant face au clone. Elle voulait placer l'individu entre elle et Pad.
    Pad - Nous voulons seulement connaître la raison de ta présence ici.
    Paad -Tu as un égo démesuré, comme ton original! Tu ne peux pas me battre!
    Kiaad: Mon original il t'emm****"feula-t-il" Il vaut mieux que le tiens !

    Il ne fit pas attention à Pad, se concentrant sur la clone. Contrairement à son original, Kiaad se mit en garde haute pour me duel.
    Pad senti combien elle ne comptait pas pour le clone. D'abord un peu choquée, puis elle décida de rester muette et d'attendre. S'il l'a considèrait comme moins que son original, il se pourrait qu'il l'a sous-estime.
    De son côté, Paad n'avait pas besoin de regarder son original pour sentir qu'elle allait devoir combattre Kiaad seule. Mais, ignorant pourquoi, elle refusa d'engager elle-même le combat.

    Paad - Tu sembles ne rien vouloir comprendre! Les Jedi ont déjà assez de problèmes avec une République lente et un SEZ stupide! Nous, nous clones, nous avons le choix! Nous pouvons devenir ce que l'on désir et pas obéir à un Sith qui n'a aucune considération pour nous!
    Kiad: Qui n'a aucune considération, tu dis ? "Son sourire s'agrandit d'autant plus" Il m'a donné la vie, la Force ! Et uniquement pour cela, je le suivrais à VIE

    Pad ne put s'empêcher de pousser un soupir.

    Pad - Pff, Patétique.

    Paadmée de son côté était arrivée à se placer exactement à l'opposé de la Maître Jedi, elle stoppa.

    Paad - Donner la vie et exercer un contrôle sur toi! Tu veux être esclave!?


    Ce message a été modifié par: Padme111 le 02-09-2009 15:57

    mardi 01 septembre 2009 - 22:08 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    25451 Crédits

    Message en collaboration entre Kiaad, Pad et Paad [2/3]
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Lieu : A bord du Taris.

    Pad fut surprise que son clone répète ses propres mots et regarde un bref instant son sosie au-dessus de l'épaule de Kiaad avant de le fixer à nouveau.

    Kiaad - Cette condition de vie me sied parfaitement.

    Rétorqua-t-il avant d'envoyer une onde de Force contre Paadmé, mais toujours immobile. Paad est surprise par l'onde de Force et se la prend. Elle est projetée contre le mur. La douleur dans le dos, elle pousse un cri.
    Padmée reste dans l'encadrement de la porte, les points aux hanches.

    Pad - La vérité est parfois dur à encaisser, n'est-ce pas Kiaad?
    Kiaad – Tu peux parler toi...Je sais, j'ai pu lire en Kiad vos conversations et tes troubles. Tu es certainement la moins bien placée pour me faire ce genre de morale.

    Pad accuse le coup, ne laissant rien paraître physiquement ni même dans sa voie, elle fixe le clone.

    Pad - Ou la mieux placer! Si tu désir en finir avec nous, réponds simplement à la question: Pourquoi es-tu ici?

    Paad se relève et réactive son sabre. Elle n'avait rien perdu de la conversation. Elle s'approche lentement du clone.

    Paad - Une vie entière à faire les caprices des autres! NON, désolé, ça, c'est pas pour moi!

    Kiaad lâche un petit rire et se retourne vers la clone.

    Kiaad – Tu ne mesures même pas l'ampleur des évènements qui se produisent en ces temps troublés.

    Il attendit que Paad soit assez proche pour porter la première attaque. Il ne se laissa pas encore submerger par la colère ou la haine, contrôlant ses gestes.
    Paad est prête et ne se laisse plus surprendre. Elle part le coup! Le combat est engagé. Padmée reste stoïque et attend de voir la tournure du combat.

    Paad - Les événements! Cette guerre, cette république, le SEZ... il coule sur la carapace de mon indifférence! Je suis libre de faire ce que je veux de ma vie, moi!

    Un éclat de rire brise à nouveau la barrière des lèvres de Kiaad alors qu'il frappe à nouveau.

    Kiaad – Tu crois que je ne le sais pas que j'ai le choix ? Mais contrairement à toi, je reste fidèle à mon maître, car j'ai fait mon choix: Et c'est de suivre le seigneur BA7L !

    Il esquive un coup de sabre en se baissant puis saute en arrière. Alors que Paad se rééquilibrait, Kiaad bondit à nouveau sur elle.
    Encore une fois, c'est de justesse que Paad part le coup du clone. Elle est troublé par le choix de Kiaad mais pour la première fois de sa coute vie, ce trouble ne la gêne pas. Elle se plonge dans la Force et exécute des figures d'Ataru parfaitement ciblé mais que Kiaad part avec aise. Elle se retrouve un cours moment dans un coin de la pièce.

    Paad - Bien! Maintenant que tu es sur d'avoir fait le bon choix, qu'es-tu venu faire sur le Taris!?

    Sur ses mots, alors que le clone voulait porter un coup fatal à la clone, Paad se concentre et lance un boule de Force.
    Kiaad se voit projeté en l'air, mais se rattrape en un salto effectué en plein vol.

    Kiaad – Ca, très chère ennemie, vous savez déjà à quelle condition je vous livrerais l’information.
    Paad - S'il faut que je te vaincs pour cela, alors tu n'as encore rien vu!
    -------------------------------------
    Maître de Carth et Cal

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 02-09-2009 15:57

    mercredi 02 septembre 2009 - 15:55 Modification Admin Permalien

  • Avatar Paadme_Naberyy

    Paadme_Naberyy

    671 Crédits

    Message en collaboration entre Kiaad, Pad et Paad [3/3]
    --------------------------------------------------------------------------------------------------

    Paad plonge encore plus dans la Force et la laisse coulée en elle. Elle use de la vitesse pour ce retrouvé à côté du clone. Elle passe à l'offensive dans un Shien très bien exécuter, puis enchaine en reprenant l'Ataru. Enfin, elle s'arrête de bouger un instant. Mais avant que Kiaad soit à sa portée, elle lance la Force et c'est le pouvoir de surcharge qu'elle déclenche. Les lumières de la pièce se mettent à clignotée.

    Paad - Non! Ce n’est pas ça!

    Le clone profita naturellement de l'erreur et repoussa à son tour Paadmé d'une poussée de Force. Alors que Paadmé se ressaisissait de l'attaque, Kiaad se mit en garde basse.

    Kiaad – Cesses donc ces enfantillages, tu veux ? Tu n'es même pas à 50% de ton potentiel !
    Paad - Laisse moi apprendre comme je veux!

    Elle se concentre plus et cette fois-ci elle parvient à maîtrisé la pression atmosphérique artificiel du Taris. La pression monte mais quelque chose lui échappe et bientôt, c'est la température qui monte et non plus la pression.

    Pad - Sur ce point écoute Kiaad. C'est dangereux.
    Paad - La ferme! Je vais le battre!
    Kiaad – Ahhhhh, Paadmé...Retient déjà cette leçon, on n'apprend pas face à un ennemi.

    Pour bien prouver à quel point il maitrisait sa puissance, Kiad fit chuter plusieurs lampes sur la clone et fit chuter plusieurs lampes sur la clone et fit voler plusieurs objets sur elle avant de venir attaquer. Contrairement à tout à l'heure, cette fois-ci il ne laissa pas une occasion à la clone de contre-attaquer...De l'extérieur, pour Pad par exemple, on pouvait confondre Kiad et son clone dans un duel...Kiaad se battait à l'instar de son original.
    Padme prend son sabre en main mais ne l'active pas, pourtant elle est en garde basse. Paadmée tant qu'à elle, essaye de se débrouillé au mieux qu'elle peut, jusqu'a ce qu'elle se sente acculer contre le mur. Sabre contre sabre, les lames vertes illuminent leurs visages qui sont maintenant l'un en face de l'autre.
    Paadmée se sent oppressée et se demande s'il désir la tuer ou seulement la vaincre. C'est à ce moment que la voie de son original intervient.

    Padmée - Ce que tu ignores Kiaad, c'est que j'ai appris à me battre seul! Que j'ai appris à me sortir de situation bien plus périlleuse que celle-ci. Oh si, nous pouvons apprendre pendant un combat.

    Paad regarde un instant Pad par dessus l'épaule de Kiaad.
    Elle n'avait pas tout de suite compris à quoi Padmée faisait allusion, puis une gêne dans son dos lui fait comprendre. Sa main gauche va vers la gêne et en ressort avec son sabre. Elle active sa lame rouge et elle s'arrête juste sous la gorge du clone.

    Paad - Je pense que c'est de cela que Padmé parle!

    Kiaad continue d'arborer un large sourire, toujours très provoquant. Il avance légèrement la tête, sans se méfier du sabre rouge. D'un bref mouvement rapide, il pose ses lèvres sur celles de la clone tandis que la lame rouge lui brûle la surface de son cou. Il savait très bien ce qu'il faisait et à peine s'était-il retiré qu'il profita du trouble de Paadmé pour se dégager et s'éloigner en un grand bon qui le ramena à quelques mètres de l'originale.

    Pad - Il y a un moment que je m'en doutais!

    Une lame bleue est activée, mais la maître Jedi ne bouge toujours pas.

    Pad - Ne t'avise pas à jouer à ça avec moi.

    Paadmée se retrouve bouche baie pendant quelques secondes. Puis, elle sent monté une fureur et munie de ses 2 sabres, elle avance d'un pas sur vers Kiaad.

    Paad - J'ignore à quoi tu joue! Mais tu vas me dire ce que Baaaaaaal t'a ordonné comme mission!
    Kiaad – Trop tard !

    Répondit-il avec un regard perçant, comme fou. Il court alors droit sur l'originale et se rend invisible pour ensuite sauter par-dessus elle et s'enfuir dans les couloirs. Paadmée court vers l'original mais Padmée la retient de le poursuive dans le couloir.

    Paad - Mais voyons Pad! Nous devons le poursuivre!
    Pad - Tu as les réponses que tu voulais, moi aussi. Il n'a pas saboté le Taris lorsque personne ne le soupçonnait d'être un clone, il était ici pour toi. Laisse-le partir.

    Kiad parvient alors à monter à bord d’un K-wing, un sorte de bombardier de la nouvelle République. Il perce les portes à coups de torpilles à protons. Les jumelles arrivent sur la passerelle au moment de l’explosion des portes.
    -------------------------------------
    La clone complétement dijonctée

    Ce message a été modifié par: Paadme_Naberyy le 02-09-2009 16:10

    mercredi 02 septembre 2009 - 16:09 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan931

    obiwan931

    10951 Crédits

    Le clone Kiiad avait réussi à s' enfuir à bord d' un bombardier . Padmé111 et son double restaient sur place , observant le chasseur s' éloigner du reste de la flotte . Plusieurs soldats arrivèrent dans l' un des hangars pour cerner la clone et sa copie . Voyant une menace présente sur ses épaules , Paad alluma son sabre et le mit en joue vers les soldats .

    Moi:_Baissez vos armes , soldats !

    Arrivé à la dernière minute , je fis un signe à mes soldats de baisser leurs armes . Le clone de Pad restait tendue par la situation .Venant près d' elle , je lui posa une main amicale sur ses épaules pour là rassurer . Celle – ci était épuisée par les derniers combats . Padmé111 gardait son calme même si je distinguais une certaine méfiance . Une méfiance allant vers quelle personne , son double ? Mes soldats ? Le clone de Kiad ? Ou moi- meme ?
    L' un des seconds de l' Amiral Mahan , le commandant Gungan Drallo était présent à mes cotés . J' ordonna une fouille de tous les recoins du croiseur et de la flotte , sur un éventuel sabotage du clone .

    Moi:, exaspéré :_ Ah , décidément il y a toujours quelque chose ! Comme si vos soucis me regardèrent !

    Padmée111 , révolté par mes propos :_ Comment ça ! Je te signale que nous sommes tous concernés, y compris toi !

    Moi:_ Tu oublies une chose , Pad ! Nous sommes en guerre et je me bats depuis presque un an dans cette lutte pour préserver notre monde de ce mal ! J' ai ordre de lancer dans moins de vingt quatre heures , l' attaque de Kashyyk et de Mon Cal avec la coalition!

    Padmé111:_ Même si tu es le «  grand chef «  de cette armée , as tu pensé que j' étais ton supérieur ?
    Te rappelles tu que tu as prêté de nouveau au serment des Jedi ? Tu m ' accuses de tous le mal mais rappelles toi des personnes qui t' on sauvé sur Thandosha ?

    Paad : _ Arrêtez , on dirait deux gamins qui s' insultent pour une histoire de speeders ! Pad , je pense que nous devrions nous occuper de cette affaire ! Le Général a beaucoup de soucis !

    Sur cette brève dispute , nos chemins se séparèrent . Nous étions l' un et l' autre , incompris mais aussi révoltés par nos propos réciproques .
    Le commandant Drallo revint vers moi avec des nouvelles sous la main . Le jeune Gungan , grand et baraqué comme un sportif de haut niveau revint vers moi avec sa voix calme .

    Drallo:_ Nous avons détecté aucune trace de sabotage sur le croiseur . Mais nous continuons nos recherches dans les autres vaisseaux de la flotte . Toutefois j' ai une bonne nouvelle et une mauvaise . Le vaisseau de notre espion se dirige vers Mon Cal , je vais envoyer un escadron à ses trousses .
    Quand à la mauvaise , notre espion s' est enfui avec les plans des armements et des défenses de la flotte !
    Le Moff Impérial , Aldo Raino souhaite des explications sur cette incidence !

    Moi:_ Merci Commandant mais laissez cette affaire aux Jedi . Je vais m' adresser sur vos informations à Pad et à son double !

    Pad et son double rejoignaient un de leurs vaisseaux pour partir à la recherche de Kiiad . Paad me fit un sourire en me voyant arriver et le signaler à son double , agacé par ma visite .

    Pad :_ Je crois que l' on s' est tout dit , Général ! Saluez de ma part , Monsieur le Chancelier et tous les autres !
    Par ailleurs , je donne ma ...

    Moi, offensé :_ Je suis désolé Pad par mes propos un peu soudain et grotesques . Nous avons trouvé la trace de Kiiad , il est probablement sur Mon Cal . Si cette information est vrai , vous aurez besoin d' aide !

    Pad , en colère :_ Tu s' est ce que j' en pense de ton aide !

    Paad :_ Tu devrais l' écouter , je pense !

    Moi:_ Depuis l' invasion de Mon Cal par le SEZ , la planète est devenue le principal chantier de la flotte du SEZ avec Kuat . Il s' agit d' une forteresse , difficile pour un vaisseau d' y percer son bouclier .
    Kiiad s' est enfuit avec les plans de la flotte ! Nous avons peu de commandant aussi bien ingénieux et stratège pour ce genre de misssion .
    Tes talents et ton grand lien avec la force pourraient nous aider mais aussi à retrouver la trace de Kiiad !

    Pad hésita un instant sur ma proposition . Elle se retourna sans cesse , faisant mime d' y réfléchir .

    Moi:_ Pad , il ne s' agit pas d' une simple exuse !
    L' avenir de la République se repose entre nos mains . Si nous voulons que la République renaisse , nous devons unir nos forces ensemble !
    Ne le fais par pour moi mais pour ces milliard d' individus , prisonniers des lois raciales et sadiques du SEZ !
    As tu pensé à ta planète , à Naboo ? Que feront ils de cette planète ? Vont ils envoyer dans les camps de concentration tous les Gungans ?
    Je te laisse y réfléchir . Je serai dans mes quartiers en train de préparer les derniers préparatifs pour Kashyyk !

    samedi 05 septembre 2009 - 00:37 Modification Admin Permalien

  • Avatar yota

    yota

    3454 Crédits

    [HRPG : Post réalisé avec Cenovii ]

    Devant les portes du gigantesque palais de Ragga le Hutt

    Yota : -A la clair branlette... Tudududu.....
    Cenovii : -On est sensé être discret tu sais?
    Losh : -J'avoue si on se fait buter avant de rentrer dans le palais on aura pas l'air de trois glandus...
    Yota : -Ca va là? C'est qui le chef du bordel? Parce que c'est pas parce-que t'as plus ta petite tresse que faut plus te sentir!
    Cenovii : -Désolé Maitre...
    Yota : -Ouais! Mais je t'ai pas non plus autorisé à me lécher le cul...
    Losh : -Bon ça va mer**!

    Les portes du palais s'ouvrirent laissant place à un gigantesque hall d'entrée où reposaient des statuettes d'art et des gardes Trandoshan, un ensemble qui avait d'ailleurs assez mauvais gout.

    Yota : -Yeah man... Ta dit qu'il s'appelait comment déjà le lézard ?
    Cenovii : -Tu sais que tu l'as rencontré!? Il s'appelle Ragga
    Yota : -Mouahhh... Je chante du ragga muffin'... Je danse du ragga muffin'... Je pense du ragga muffin'... Je dors au ragga muffin'... Je rêve du ragga muffin'... Lévé ragga muffin'...Je me réveille au ragga muffin'...Je ne veux voir personne dé-respecter le ragga muffin'... Lorsque que j'écoute du ragga muffin'... RAGGA MUFFIN !
    Losh : -Bon bas j'crois vraiment que votre maitre vient de nous pourrir les négociations la...
    Cenovii : -... Tu fais sérieusement chier Yo!

    Les serviteurs nous ouvrirent les portes sur la salle ou se trouvait Ragga le Hutt... Bon on va pas décrire un Hutt hein! C'est gros, grand, c'est moche ça pue et ça bave! J'vois pas bien ce qui peut rivaliser avec ça..! Le dénommé Ragga nous regarda tout trois avancer vers lui...

    Etaient présents au centre de la pièce the big boss donc, à sa droite il y avait Alvor son larbin Duros, plusieurs gangsters posés à des tables les séparaient de Beeyes, l'un des leaders de Tatooïne, et plus surprenant, nous retrouvions notre amie commune: Dark Sarena! Elle était là à boire comme une insouciante tandis que nous pénétrions dans la salle de réception. Lorsqu'elle nous aperçut elle bondis et failli s'étouffer avec le liquide qu'elle venait d'ingurgiter comme une poivrote. Lors de notre dernière rencontre, je lui avais botté ses petites fesses avant qu'elle ne fuit le St-Brandy. Tous les regards se posèrent sur nous, Sarena se rapprocha tout comme Beeyes. Ragga pris la parole avant même que nous soyons arrivés devant lui.

    Ragga : - Je croyais déjà vous avoir reçu, Jedi! Revenez-vous briser ma tranquillité dans le seul but de vous faire dévorer par mon Rancor?
    Losh : - Tu es toujours aussi aceuillant Ragga...
    Ragga: - Général Losh, vous ici? Nos discussions sont pourtant closes.
    Yota : - Il est là pour écouter celle qui va suivre. Cenovii, à toi de jouer.
    Cenovii : - Puissant Ragga, j'ai vu les atrocités commises par le SEZ sur Ryloth, nous avons découvert sa face obscure sur Trandosha. Un Magicien Sith nommé Thadeus est à la tête du SEZ et vous serez une cible de choix lorsqu'il aura le pouvoir de vous envahir.
    Ragga : - Vous insistez donc! Ce Sith n'a pas intérêt à mettre les pieds dans mon secteur, ne vous en faites pas pour moi.
    Cenovii : - Coruscant est tombée! La république est à l'agonie, vous devez vous allier à nous où vous subirez le même sort. En contrepartie, nous acceptons que la loi républicaine visant à abolir l'esclavage ne prenne pas effet sur votre territoire.

    La phrase du Mando surpris toute l'assemblée.

    Yota : - Et tu comptais m'en parler quand de ça?
    Cenovii: - Je prends la responsabilité de cette promesse, c'est la seule solution! Les planètes Kashyyyk et Mon Cal sont en ce moment même attaquées! Les Jedi et la République tentent de créer des alliances partout dans la galaxie, les vestiges de l'Empire pourraient nous rejoindre ainsi que les Yuuzan Vong! Vous devez faire de même pour la sauvegarde de notre galaxie.
    Losh : - En tant que général de l'armée d''Af'El et l'un de vos plus proches collaborateurs, j'approuve ce que dit le Jedi.
    Ragga : - Si tout ceci est vrai...
    Beeyes : - Nous ne pouvons pas ignorer ces paroles, puissant Ragga! Ce Mandalorien semble sincère!
    Sarena : - Ne leur faites pas confiance!! Ils mentent!! Le SEZ n'a jamais été aux mains des Sith!
    Cenovii : - J'ai rencontré moi-même Thadeus sur Trandosha!!
    Yota : - Et toi ma petite Jelly, dans quel camp tu es? Avec B7al ou avec le SEZ?

    Sarena semblait à bout nerveusement, nous affronter tous était hors de question. Alors elle craqua complètement! Elle dégaina son sabre laser lame rouge et s'en pris à Ragga le Hutt. Elle lui sauta dans le dos et mis sa lame sous sa gorge.

    Sarena : -Je suis du côté du plus fort!! Avec Thadeus! Avec le SEZ!!
    Beeyes : -Sarena! Mais que faites-vous?!
    Sarena : -La ferme binoclard!

    Elle envoya un petit éclair de force sur Beeyes qui une fois calciné vola contre un mur.
    Il était grand temps que quelqu'un prenne les devants.

    Yota : -Bon, maintenant que tu t'es trahie toute seule, viens voir par là qu'on passe aux choses sérieuses.
    Sarena : -Vous avez sans doute cru que j'étais assez bête pour affronter deux Chevaliers Jedi en même temps??
    Yota : -Ah mais y a pas de probs! Sa va être du 1 contre 1... Le jeunot derrière moi va pas bouger même si je dois y rester... Comprit Cenovii ?
    Cenovii : -Ôtes-moi d'un doute... Ca fait combien de temps que tu n'as pas pratiqué?
    Yota : -QUOI ?? Retires ça! Ca m'embêterait pas de te mettre une branlée mémorable devant tout le monde !
    Cenovii : -Bien Maître...

    J'enlevais ma cape de Jedi, laissant apparaître mon sabre laser, que je pris en main... Sa faisait un moment il est vrai qu'il n'avait pas servit depuis quelques mois... Mais ça n'allait rien changer, j'allais mettre une dérouillé à cette Sith de pacotille! Elle lâcha Ragga et s'avança vers moi sabre au clair!

    Sarena : -Re-voilà donc le fameux Yota ?? L'une des plus fine lame de l'Ordre ? Mouahahahah... Votre Ordre est en belle déroute visiblement!
    Yota : -Je ne retiendrai que votre compliment, huhu... Et on verra bien ma grosse quand je te fourrerai mon sabre laser là où j'pense...
    Sarena : -Ah, on recrute les Chevaliers chez les bouseux maintenant...
    Yota : -Alors toi ma cocotte t'es mal barrée !

    J'avançais vers elle sabre éteint, elle me regarda droit dans les yeux et fonça vers moi sabre parallèle à son corps, elle n'avait donc pas changer d'attitude au combats sans doute une grosse erreur de sa part devant quelqu'un qui maîtrise plusieurs formes de combats. J'avais donc décider de fermer totalement ma garde et d'adopter la 3eme forme de combat, uniquement portée sur la défense mais au début...

    Elle éssayait donc par des sauts et autres mouvements compliqués de passer au travers de mon cercle intérieur, ou de m'amener à fauter en laissant des espaces vides dans sa propre garde. Rien n'y faisait je restais impassible, le combat allait peut-être durer des siècles avant que l'un de nous deux craque... Mais c'était le but!

    Sarena : -Je vous ai connu plus entreprenant Chevalier Jedi !
    Yota : -Jsuis toujours intimidé par les jolies femmes...
    Sarena : -Rahhhhhhhhh ! Meurs stupide petit bouseux !

    Elle commis l'erreur fatidique en voulant en finir trop vite avec moi, elle avança vers moi et croyant abattre son sabre sur le mien aidée par la Force pour me faire fléchir, grâce à la célérité je me déplaça de quelques centimètres de là où j'étais et son sabre s'abatut dans le vide... Sa tête aussi... Elle vint rouler jusqu'aux pieds de mon ancien padawan qui semblait stupéfait. Je rengainai mon sabre laser fièrement et revins me positionner avec mes compères.

    Cenovii: -Tu aurais pu éviter de la buter, elle aurait fait une prisonnière de premier choix.
    Yota: -La torture c'est pas mon dada, je préfère me débarasser des parasites une bonne fois pour toute.
    Losh: - Et maintenant?
    Cenovii: - Ragga, vous avez la preuve que les intentions du SEZ sont loin d'être louables. Rejoignez la nouvelle alliance galactique dans le conflit qui nous oppose à eux!
    Ragga : - Si la loi ne prends pas effet dans le secteur du clan des Hutt, alors nous apporterons notre soutien contre l'envahisseur.

    Les négociations avaient enfin abouties à quelque chose, les Hutt et leurs alliés dont la flotte d'Af'El s'étaient rallier à nous. Il était temps de rejoindre Thore dans le système Kashyyyk.
    -------------------------------------
    Chevalier de l’Ordre Jedi
    Maître Ben Cenovii
    Ex-Padawan d'Aynor


    Ce message a été modifié par: yota le 05-09-2009 10:37

    samedi 05 septembre 2009 - 10:35 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Suite à la réussite des négociations avec le grand manitou du clan des Hutt, nous pouvions nous assurer son soutien ainsi que son aval pour emprunter ses voies commerciales d'hyperespace, lesquelles sont soigneusement gardées par les plus féroces mercenaires et pirates de ce côté de la galaxie.

    Lorsque la racaille interstellaire rejoins une cause commune à la République et aux vestiges de l'Empire, sans parler des Vongs, des Chiss et de tous ceux qui nous rejoignent ici et là, cela prouve bien que le SEZ est une menace et non des moindres. Ragga nous avait affirmé que la nouvelle coalition galactique n'avait rien à craindre sur son territoire et que si nécessaire nous pourrions nous y réfugier. Un secteur aussi vaste que l'espace Hutt nous garantissait une grande sécurité en cas de retraite.

    Mais le Hutt avait aussi suggéré qu'il ne disposait pas d'"armée" et qu'il n'enverrait pas ses chasseurs de prime au front, néanmoins ses collaborateurs - dont le Général Arleil Losh - étaient libres de rejoindre les premières lignes.


    Lieu - orbite de Tatooïne, à bord du Bronzium Acéré

    Le Général Défel nous emmena à bord de son navire qui séjournait en orbite de Tatooïne. C'était un gigantesque croiseur de guerre, presque aussi imposant que le Taris. Le Bronzium Acéré comptait un équipage de plusieurs soldats Défels mais aussi des Humains. En direction du pont, Yota, Losh et moi discutâmes de la marche à suivre.

    Losh - Nous ne sommes pas de grands guerriers, les Defels sont surtout doués pour la discrétion, l'infiltration. Notre contingent de soldat se ferait balayé dans une bataille ouverte, même si le Bronzium est un vaisseau solide.
    Yota - Alors à quoi vous servez?
    Moi - Je pense que vos qualités pourraient nous aider à mettre pieds à terre afin de combattre le SEZ de l'intérieur, en aidant la résistance Wookie. Si ce navire est aussi solide que vous le dites, nous n'aurions aucun mal à passer leur blocus.
    Losh - C'est une bonne idée.
    Yota - Ca lui arrive parfois...
    Moi - Pour l'instant il faut prendre contact avec le Taris et demander à 931 où et quand rejoindre le groupe inter-armée. La bataille est peut-être déjà engagée.

    Nous arrivions à cet instant sur le pont du Bronzium Acéré et je m'attelai à établir la communication avec le croiseur Républicain. Quelques minutes plus tard, l'image de Thore apparut.

    Moi - Général.
    931 - Enfin! Heureux d'avoir de vos nouvelles! Sachez que je ne suis plus général mais Maréchal, mon ancien grade vous revient Général Cenovii et Général Yota.

    samedi 05 septembre 2009 - 23:45 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan931

    obiwan931

    10951 Crédits

    Après ma brève altercation avec Padmée111 , je rejoignis mes quartiers . Ayant une grande place dans la hiérarchie , j' avais le droit d' avoir l' une des plus vastes suites du croiseur . Quelle chance de pouvoir admirer l' espace par une baie vitrée depuis ma cabine !
    L' assaut devait commencer dans quelques heures . Depuis mon passage à l' infirmerie , le mot «  reposer «  m' était inconnu de mon vocabulaire .
    Je n' arrivais pas à dormir , ni même à fermer les yeux . Le monstre que j' étais me hantait toujours . Mais ce qui me touchait le cœur , c' était de voir ma compagne encore souffrante dans la cuve de bacta .

    A peine allongé sur mon lit que la porte d' entrée se mit à retentir . J' ai cru que c' était encore C3PO qui venait m' importuner à longueur de journées . Le pauvre , il s' inquiétait de l' état de ses compagnons !

    A ma surprise , je ne vis pas le droide mais un humain en tenue militaire . Il s' agissait du Général Almeida , l' un des commandants en chef de l' Empire Galactique . C' était un humain de peau noire avec peu de cheveux sur la tête et une longue barbe noire .
    Cela faisait quelques jours que les commandants des différentes puissances s' étaient rencontrés sur le Taris pour élaborer les plans d' attaque pour Kashyyyk et de Mon Cal . Nos deux supérieures , le Chancelier Gumbrak Tills et le Moff Aldo Raino s' étaient mis en accord pour que nos deux armées travaillent main dans la main .

    Almeida :_ Vous pouvez me laissez rentrer , mon cher collègue !

    Almeida n' était pas une personne ou du moins un Impérial que j' appréciais . La presse nous montraient sous un visage d' entente cordiale et de bonne humeur. Mais la réalité rattrape la fiction .

    Moi:_ Installez vous sur l' un des canapés !Voici un verre de vin comme il en existe très peu de nos jours . Il vient d' une cave d' un ami sur Naboo . Quand je pense que le SEZ est en train de boire à profusion toutes les caves !

    Almeida , rire à voix basse : _ En effet ! J' ignorais votre goût pour le vin . Les rumeurs racontent que vous êtes davantage un amateur de bière corréliennes !

    Moi , amusé :_ J' ai entendu les mêmes choses sur votre compte ! Qu' est ce qui amène votre visite dans mes appartements , Général ?

    Almeida :_ Je voudrai mettre à jour certaines choses en clair avec vous . Voyez- vous , je préfère que l' on soit franc ensemble ...

    Moi, intrigué :_ Si vous souhaitez me parler en privé sans la présence des Yuuzhans Vongs ou des Hutts , c' est que vous souhaitez me proposez un marché . Alors au lieu d' inventer des excuses à deux crédits , balancez votre morceau !

    Almeida :_ Bien Général Thore ! J' ignore si vous le savez mais ce jeu des alliances n' ira pas loin après la chute du SEZ . Les Hutts referont leurs trafics derrière notre dos et les Yuuzhans Vongs retourneront sur leurs mondes – vivants . Je ne parle pas des autres alliés !
    Mais voyez – vous la République et l' Empire seront toujours fidèles l' un et l' autre . Nous serons toujours là pour aider son ami contre son ennemi !
    Comme vous le savez , un camp n' a pas dévoilé encore son jeu !

    Moi:_ Vous voulez parlez des Sith !

    Almeida :_ Exact , contrairement aux apparences les Sith sont toujours présents. Je m' attends comme vous l' avez souligné lors de notre dernière réunion à un retour ,dès l' attaque de Kashyyk et de Mon Cal . Comme vous , je les déteste et ils n' hésiteront pas à mettre la discorde .
    Comme nous tous , les Sith auront besoin d' aide pour éradiquer le SEZ !

    Moi:_ Quoi , mais vous êtes fou allié ? Vous voulez une alliance avec les Sith !

    Almeida :_ Vous le savez comme ma part que allié ou pas , les Sith se retourneront contre nos puissances . Nous sommes leurs principales adversaires derrière le SEZ . Ils n' hésiteront pas à prendre Bastion et Coruscant .
    D' après la résistance wookie , nous pensons que le SEZ construit une arme . Il s' agit de l' équivalence du paradis noir . Il suffit de récupérer cette arme et de l' utiliser ensemble contre les Sith , une fois la guerre terminé .

    Moi:_ Nous étions mis d' accord sur le fait de ne pas utiliser cette arme de destruction massive ! Nous devons là détruire pas l' utiliser à notre propre fin !
    Certes je suis un soldat mais aussi un Jedi . En tant que Jedi , je ne peux utiliser cette arme d' extermination !

    Almeida :_ Si vous voulez vous débarrasser des Sith une bonne fois pour toutes;ceci s' effectuera avec cette arme et rien d' autre ! Pensez – y mais sachez une chose , les Sith ne sont que des instruments de violence et de haine!
    C' est à cause d' eux que nous sommes en guerre pas à cause du SEZ !
    Je serai dans mes quartiers .

    L' officier finit son verre et sortit de mes quartiers . Faisant la même chose , je finis mon verre et scruta l' air pensif , la baie vitrée .
    La proposition de Almeida était tentante voir appréciable pour notre réussite . J' en avais assez de cette lutte incessante .
    Mon holoprojecteur sonna à plusieurs reprises . C' était une communication de mes associés .

    Ben:_Général.

    Moi:_ Enfin! Heureux d'avoir de vos nouvelles! Sachez que je ne suis plus général mais Maréchal, mon ancien grade vous revient Général Cenovii et Général Yota !

    lundi 07 septembre 2009 - 01:46 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kiaad

    Kiaad

    35 Crédits

    Un baume de bacta au cou, les mains étreignant avec force le volant, Kiaad fulminait de rage dans le vaisseau. Quelle avait été sa faille ? Pourquoi n'avait-il pas réussi à ramener Paad dans le droit chemin ? Avait-il agit trop tard ?

    Colère mêlée avec impatience, le clone ne cessa de remuer dans tous les sens sur son siège, cogitant sur les derniers évènements...Il en vint rapidement à la conclusion que la faute revenaient aux jedi qui lui avaient embrumé l'esprit pour mieux se l'accaparer, puis, sa haine contre ces forceux délinquants montant, il en arriva au point de se dire que si Paad était faible au point de se laisser piéger par eux alors elle ne méritait pas de servir le grand seigneur des sith, son maitre, Ba7l.

    Alors qu'il n'était qu'à quelques minutes de rejoindre la planète bleue, le clone tira d'une poche un petit databloc...Les plans de plusieurs vaisseaux de guerre républicains avaient été stockés dessus, mais contre toute apparence, Kiaad n'était pas fidèle au SEZ...il referma sa main sur le databloc et le détruisant en s'aidant instinctivement de la Force. Les jedi devaient rester dans la confusion la plus totale, mais le SEZ ne devait pas gagner trop de puissance non plus.

    Le K-Wing sortit finalement de l'hyperespace et fila vers la surface turquoise de la planète. Un cortège l'attendait déjà sur la plateforme d'atterrissage alors qu'il ne s'était pas encore posé. Et dire qu'il devait fréquenter ces personnes aussi indésirables que profondément idiotes...Mais c'était pour le bien de Ba7l et sa spécialité était l'infiltration, tout comme son original d'après ce qu'il avait pu lire en lui.

    Le cortège était constitué de neuf personnes, humains, twi'leks, rodiens...et j'en passe. L'un d'eux se détacha du groupe et s'avança vers le clone:

    Rodien: Seigneur, nos maîtres attendent vivement vos résultats ! Vous n'avez que trop tardé à accomplir votre mission. Donnez moi les plans que je puisse lancer la fabrication.
    Kiaad: Je ne les ai pas, trop de jedi se trouvaient dans le bâtiment que vous m'avez ordonné d'infiltrer.
    Rodien: Comment ?! Et dire que nous pensions que des clones de jedi seraient utiles...

    Le ton arrogant mêlé à l'ego blessé du clone finit de faire monter la colère en lui. Ses yeux virèrent au jaune tandis que lui se mit à voir rouge, et, dégainant son sabre, il frappa le rodien à la gorge.
    L'humanoïde tomba en arrière et essaya de bredouiller quelques menaces...le clone avait fait exprès de ne pas couper assez profondément pour le tuer sur le coup.

    Kiaad: Surtout ne doute plus jamais des forceux, car la prochaine fois tu le payeras de ta vie...et je prendrais grand plaisir à te laisser agoniser trèèèèès lentement. COMPRIS ?!

    Le clone regarda les autres membres du cortège d'un regard de défi:

    Kiaad: Quelqu'un d'autre à quelque chose à rajouter ?

    Un Zabrack s'avança alors d'un pas militaire et répondit:

    Zabrack: Moi. Les dirigeants restants désirent que vous les retrouviez sur Coruscant. En temps que dernier clone fidèle au SEZ, ils veulent que vous assuriez leur protection au cas où les jedi tenteraient une attaque directement contre eux.
    Kiaad: Bien. Dites leurs que je les rejoins sans attendre. En attendant, préparez-vous à une offensive très prochaine des forces républicaines contre Kashyyk et Mon Calamari. Ils viendront en force, alors prévoyez des renforts, s'il le faut faites venir des troupes stationnées dans d'autres systèmes.
    Zabrack: Ce sera fait, monseigneur.

    Kiaad tourna les talons et rejoignit son vaisseau. Les forces républicaines reprendront certainement Kashyyk et Mon Cal, mais si le SEZ pouvait y perdre plus de troupes que prévu...c'était aussi bien. Cela valait aussi pour les républicains.

    Ce message a été modifié par: Kiaad le 07-09-2009 19:34

    lundi 07 septembre 2009 - 19:32 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Lieu - Orbite de Tatooïne, à bord du Bronzium Acéré

    Moi - Général.
    931 - Enfin! Heureux d'avoir de vos nouvelles! Sachez que je ne suis plus général mais Maréchal, mon ancien grade vous revient Général Cenovii et Général Yota ! Où en êtes-vous?
    Moi - Comme je l'avais prévu, nous avons obtenu l'allégeance du clan des Hutt avec l'aide d'un haut-gradé de la planète Af'El, le général Losh.
    Yota - Et moi je compte pour du beurre?
    Moi - Maitre Yota a ...entre autres... éliminé l'apprentie Sith, Dark Sarena. Cette dernière a bien trahie le seigneur Baaaaaaal pour rejoindre Thadeus et le SEZ.
    931 - Voilà un problème de moins.
    Losh - Maréchal Thore, je suis le Général Arleil Losh d'Af'El. Je ne dispose que d'un vaisseau mais soyez sur qu'il vous sera utile lors de la prochaine bataille.
    931 - Cette-dernière est maintenant imminente. Les forces de la coalition sont en place, Général Losh je vous remercie sincèrement pour votre aide! Général Cenovii, menez votre vaisseau jusqu'à notre position, je vous transmet les coordonnées. A votre arrivée, je vous attends vous et le Général Yota à bord du Taris!
    Moi - Bien reçu patron. Terminé!

    Lieu - A quelques parsecs de Kashyyyk, à bord du Taris

    A la sortie de l'hyperespace, nous nous retrouvions au beau milieu des forces inter-armée de la Coalition Galactique. Depuis l'immense cockpit sur le pont du Bronzium nous pouvions apercevoir d'immenses croiseurs de guerre tous différent les uns des autres. Une gigantesque armée, plusieurs écussons étaient réunis, c'était incroyable. Nous avions rejoins le Taris comme le maréchal nous l'avait demandé et une question me vint immédiatement lorsque j'aperçus enfin Maitre Jorus! Qu'est-il advenu de Pad et de son clone? Il me fit un bref résumé de la situation et me dit qu'il était maintenant temps de se concentrer sur la libération de Kashyyyk. Mais Maitre Jorus semblait inquiet. Maitre Yo, lui, était tout à fait décontracté.

    Dans la salle de réunion où se trouvait Thore, les choses sérieuses allaient enfin commencer.


    931 - J'ai ordre de lancer l'attaque de Kashyyyk dans quelques heures. Notre plan est de forcer le blocus du SEZ et que chaque faction libère une grande cité de Kashyyyk. La république et les Jedi, autrement dit nous, devons nous occuper de Rwookrrorro, la cité royale. Les Vongs libèreront Okikuti, les Chiss seront à Kepitenochan et l'Empire à Kachirho...
    Moi - Ce plan me paraît bon. Vous pourrez compter sur Losh et son vaisseau pour nous aider dans notre tâche.
    Yota - Z'aviez pas parlé d'une arme ou un truc comme ça?
    Jorus - L'arme est à Rwookrrorro, c'est là que vous allez.
    931 - Ben Cenovii, tu me secondera dans mes taches . Je te nomme vice commandant en chef des forces terrestres. Général Yota, nous aurons besoin de vous pour trouver et libérer les esclaves, il paraît que vous êtes un bon ami des Wookies. Notre priorité est l'arme du SEZ, si elle réagit à la Force comme le Paradis Noir, je compte sur vous pour la localiser. Je dois contacter nos alliés et ordonner l'assaut. Préparez-vous, nous avons reçu quatre starfighter actis-eta5, ils sont à votre disposition. Retrouvez nos troupes aux hangars, je vous rejoins dés que possible.
    Jorus - Il me semble que tu oublies de dire quelque chose, Obi. Ecoutez-moi. Nous ne savons pas quand ils frapperont, ils peuvent apparaitre d'un moment à l'autre dans cette bataille. Et quand ce sera le cas, il faudra trouver Kaarde!
    931 - Les Sith!! Je vous rassure, les jedi Mirax Terrik et Mace resteront à bord d'un vaisseau en orbite pour nous avertir de toute apparition suspecte.
    Jorus - Vous sous-estimez Baaaaaaal. Il peut se faire très discret.

    Thore se placa autour d'un projecteur holographique. Bientôt, plusieurs images de personnages très importants apparurent autour du projecteur et vinrent rejoindre le cercle. C'est à ce moment là que nous avons commencés à courir en direction des Hangars à vaisseaux où nous attendaient des chasseurs Jedi flambant neuf.
    -------------------------------------
    Cenovii Ben
    Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 12-09-2009 20:38

    mardi 08 septembre 2009 - 16:38 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

39 fans connecté(s)

Evénements

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide