Pilotage et Astronavigation (page 6)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    L'ouverture du simulateur laisse apparaitre un Kryo éprouvé par l'exercice. Il détache son harnais et sors de la machine, Cenovii se tient devant lui. Avec le casque, difficile de savoir si son air est enjoué ou sévère. Le clone est en nage, attendant l'analyse du maitre de classe.

    Ceno - Bien, exercice réussi!
    Kryo - Merci maitre.
    Ceno - Inutile de me remercier, tu as amplement répondu aux attentes de cette mission. Tu ferais un excellent tacticien jedi! En période de conflit, la république pourra compter sur de bons éléments.
    Kryo - C'est trop d'honneur.
    Ceno - Bon, rejoins-moi demain matin ici-même, je te donnerai ton prochain exercice.
    Kryo - Très bien, à demain!

    Le lendemain - 10 heures du matin

    Cenovii emmène Kryo vers le simulateur de Speeder.

    Ceno - Cet exercice mettra tes réflexes à rude épreuve, il te faudra garder ton sang-froid, piloter comme un pro et viser juste!

    --------------------------------------------------------------------
    Exercice 5 : Tirs de précision
    Objectif : Atteindre l'espace dégagé en vie
    Appareil utilisé : Simulateur de Speeder T-47
    Description : Lorsque l'exercice commencera, vous vous trouverez à l'entrée d'un tunnel composé d'un enchainement de paroi métallique et de tuyaux. Une explosion vient de se produire derrière vous et votre seule issue est ce conduit. Vous devrez faire preuve de réflexes, en détruisant quelques obstacles tels que des droïdes d'entretien ou des cloisons. Une fois sorti de ce bourbier, pas le temps de souffler, il vous faut rejoindre un point de l'espace situé de l'autre côté d'un champs d'astéroïdes! Attention, des mines ont habilement été placées sur votre route entre les rochers. Bon vol et pensez à prendre une serviette-éponge!
    --------------------------------------------------------------------
    ALPHA-12 > C'est un bon post, complet, de part sa longueur et l'action ininterrompue tu as su parfaitement répondre à mes attentes. Le seul bémol concerne la syntaxe et l'orthographe. Même si niveau rédactionnel c'est pas mal du tout, il te faut faire attention à certains détails et oublis dits d'étourderie. Tu es sur la bonne voie!

    -------------------------------------
    Cenovii, Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 09-10-2011 21:27

    lundi 20 juin 2011 - 08:48 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar memahvali

    memahvali

    370 Crédits

    Introduction

    Le voyage sur Endor avait mit pas mal d'idées en tête du jeune Zélosien. Il avait vu et appris plein de petites choses au sujet de la navigation spatiale. De plus, Memah s'était intéressé à tout ce qui était en rapport avec la mécanique des vaisseaux ou à leur conception depuis toujours. A dire vrai, son premier objectif, avant de savoir tout ce qu'il savait sur les Jedi était de devenir pilote. Et ce dans n'importe quel domaine, qu'il s'agisse d'un métier ou d'un simple loisir, l'envie de voler l'avait toujours séduit. Cela avait changé avec le temps... Tout avait changé depuis qu'il avait eu une nouvelle vision des choses grâce au Code Jedi. La neutralité était un point fondamental à suivre pour être un Jedi digne de ce nom et Memah avait appris à amoindrir l'impact de ses émotions et à taire ses passions pour ne pas être influencé par le redoutable Côté Obscur.
    A présent, devenir pilote était un plus pour un Jedi, savoir piloter tout type de vaisseau était un atout non-négligeable lors de missions inter-planétaire. De même que savoir viser juste ou encore planifier ou adapter une stratégie militaire spatiale en quelques secondes pouvait changer le cours d'évènements insoupçonnés. Ce fut donc surtout par simple nécessité que le padawan alla à la salle de cours dirigé par le chevalier Jedi Ben Cenovii. Bien sûr, il ne pouvait cacher le soupçon d'envie qui le tenailler mais savait rester humble et digne même si certaines de ses émotions étaient encore assez difficile à maîtriser.
    L'espace réservé aux cours était assez spécial si on le comparaissait aux autres classes. Il y avait plein de simulateurs, tous différents de parts leur taille ou leur fonction, ainsi que différents espaces consacrés aux apprentissages théoriques bien que ces parties semblaient êtres les moins fréquentés. Sans vouloir déranger qui que ce soit, Memah se rendit, presque par réflexe, vers cette fameuse zone remplie de livres ou de data-blocs. Il se lança dans une petite lecture le temps que le responsable soit moins occupé, d'ailleurs, le Zélosien ne se souvint pas de l'avoir aperçu dans les parages et en pensa en souriant qu'il était certainement en train de dévaliser le bar de le salle commune. Toutefois, il élimina rapidement ce genre de pensée dans son esprit par crainte d'être intérieurement surpris par un Ben en train d'espionner l'âme des padawan...

    mercredi 16 mai 2012 - 09:14 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Ceno débarque dans la salle d'astrosimulation, un énorme sandwich dans la main gauche et une pinte de bière mandi dans la main droite. Il se pose devant son poste de contrôle, dans son super siège en peau de dragon krayt, dans le but de savourer son en-cas tranquillement. Mais au moment d'ouvrir la bouche et de taper un croc meurtrier dans son sandwich, une intuition éveille soudain la curiosité du mandalorien.

    Ceno - Bon, le sandwich devra attendre

    Le grand type en armure laisse son encas de côté avec un air blazé et passe dans la salle voisine dans laquelle il découvre Memah plongé dans de saines lectures sur les systèmes d'hyperpropulsion. Le disciple de Kiad remarque le maitre des lieux et s'affole comme pour se mettre au garde à vous, pensant peut-être s'être introduit dans la classe sans permission.

    Ceno - Repos padawan ^^ je ne vais te gronder parce-que tu étudies!
    Memah - Ha... Heu... En fait je pensais commencer une formation de pilotage.
    Ceno - Parfait!

    Cenovii entame son briefing.

    Ceno - Devenir pilote jedi est un honneur, mais pour y arriver il te faudra remplir les 8 exercices que je vais te donne au fur et à mesure. Tu devra toujours écouter la Force pendant cette formation, dans l'espace il n'y aura qu'elle et ton vaisseau pour te venir en aide.

    Le padawan acquiesce sans interrompre le prof du jour.

    Ceno - Sois vigilant et ne prend aucun risque inconsidéré, je ne veux pas que tu meures pendant l'entrainement, ce serait ballot! En plus les maitres me taperaient sur les doigts.
    Memah - C'est déjà arrivé?
    Ceno - Il y a déjà eu quelques accidents en effet... La moindre erreur de calcul et on peut finir dans une étoile tu sais.

    En vérité c'est un cas rarissime. Le chevalier en rajoute un peu pour effrayer le pada afin qu'il soit plus prudent, on entend d'ailleurs distinctement un petit "glon" émaner de sa gorge.

    Ceno - Il est vivement conseillé de vérifier plusieurs fois ses coordonnées. On utilise des astro-droïdes pour ça.
    Memah - Ha ben je voulais justement vous demander si je peux prendre mon droïde M1 si besoin d'un droïde il y a.
    Ceno - Aucun problème. Il faut juste qu'il soit compatible avec les vaisseaux utilisés et qu'il dispose des programmes appropriés. Sinon nous avons une unité R8 mise à votre disposition.

    Le jedi constate que Memah est ravi de cette nouvelle. Il reprend tout de suite.

    Ceno - Allé, autant ne pas perdre de temps! Avant de commencer tu dois absolument lire les manuels d'instruction de chaque appareil que tu piloteras, que ce soit en simulation ou en situation réelle. Il te faut aussi impérativement connaitre par coeur les procédures de décollage et d'atterrissage.

    Il insiste bien sur ce dernier point pour que le pada le prenne au sérieux.

    Ceno - Une fois ceci fait, tu pourras commencer le premier exercice dans le simulateur de T-47. Il te faudra assurer un trajet dans l'environnement de la planète Géonosis. C'est un exercice assez simple pour les débutants mais veille à rester attentif à la Force.

    Avec détermination, Memah file s'instruire avant de commencer la première épreuve. Ceno s'en retourne devant son poste de contrôle d'où il peut modifier les paramètres de la simulation à tout moment, chose qu'il a l'habitude de faire à l'insu des padawans pour vérifier leurs réflexes. Un petit éboulement par ci, une bête sauvage par là, une restructuration improvisée du décors, ils ne sait pas à quoi il aura droit. Le chevalier lui, compte bien savourer son sandwich et sa bière en profitant du spectacle sur son écran de contrôle.

    -----------------------------------------
    memahvali > Heureux de retrouver un élève dans cette classe! Utilise le post de Kateo en première page pour apprendre quelques bases. A l'image de mon personnage, je peux être sévère ou indulgent, ça dépendra du niveau de tes RP suivant l'exercice que tu accomplis. Autant te prévenir tout de suite, je serai de plus en plus exigeant au fur et à mesure que tu avanceras. Ton premier exercice est d'une simplicité enfantine mais attention aux petites surprises de Ceno. Que la Force soit avec toi!

    Exercice 1 : Premiers pas
    Objectif : Apprendre les bases de la navigation
    Appareil utilisé : Simulateur de speeder T-47
    Description : La mission se déroule sur Geonosis. Vous devez rejoindre un poste de commandement situé à plusieurs kilomètres de votre position. Le vent en surface rend la navigation difficile, il vous est donc conseillé d'emprunter les canyons en prenant garde aux culs de sac et aux chutes de pierres. L'objectif de ce message est de montrer en priorité que vous savez faire les manœuvres de base expliquées dans le cours mais vous devrez aussi mettre en évidence que c'est la Force qui vous guide dans votre parcours.
    -------------------------------------
    Cenovii, Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 23-05-2012 23:45

    mercredi 16 mai 2012 - 18:26 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar memahvali

    memahvali

    370 Crédits

    Exercice 1: Premiers pas

    Ce fut lorsque Memah termina un chapitre dédié aux anciens systèmes d'hyperpropulsion que le responsable de la classe se fit voir. Le padawan le salua avant de porter toute son attention aux paroles dce dernier, alors devenu momentanément l'instructeur de Memah. Celui-ci autorisa le commencement de son apprentissage et leur expliqua le premier exercice auquel ils allaient devoir faire face. En résumé, il s'agissait d'un simple trajet en atmosphère sur Géonosis à bord d'un T-47. Memah savait que ces vaisseaux avaient été longuement utilisés par les Rebelles lors des batailles de légendes et en avait peut-être vu un de près sur Bimmisaari. Pour le reste, il allait devoir étudié un peu avant de monter dans le simulateur. Ben insista tout de même sur l'éventuelle possibilité de complications lors du voyage et le jeune homme en prit bonne note alors qu'il se dirigeait à sa place initiale au milieu de livres en tout genre concernant la navigation.
    Là, il commença d'abord par survoler les phases basiques du pilotage telles que le décollage et l’atterrissage et intégra les nouvelles données à celles qu'il connaissait déjà ainsi qu'aux quelques conseils que Zatila, padawan assistant dans l'atelier de construction de sabre-laser, lui avait prodigué lors de leur voyage commun vers Endor. Par la suite, il s'intéressa de plus près au vaisseau en lui-même et apprit qu'il en existait plusieurs versions modifiées au fil du temps pour l'adapter à des dizaines de situations. A la base, il s'agissait d'un simple aéronef lié au remorquage dans les chantiers ou sur les spatioports. Mais le simulateur qu'allait piloter le Zélosien était le T-47 armé de deux canons lasers. Outre cela, il était aussi l'un des vaisseaux les plus rapide en atmosphère pouvant atteindre mille kilomètres par heure si modifié par un expert mais tapant tout de même dans les six cents kilomètres par heure avec un engin d'origine. Ce fut avec un sourire que Memah ferma le troisième livre qu'il avait ouvert et se dirigea vers l'un des quatre simulateur du même appareil. Il pris le casque accroché non-loin de celui-ci et jeta un coup d'œil vers le bureau du Chevalier Jedi qui, la bouche pleine, fit un signe du pouce pour donner son feu vert.
    Le Zélosien ouvrit alors cockpit et s'installa à la place du pilote. Un rapide regard à l'arrière lui permit de rencontrer un hologramme faisant office de canonnier, l'appareil était réaliste en tout point, même la température à l'intérieur était légèrement plus élevé qu'au-dehors. Il prit alors une grande inspiration et fit appel à la Force par instinct, elle le guiderait en cas de doute et serait près de lui en tout temps. Memah mit ensuite son casque et le régla à la bonne taille avant de s'occuper de son harnais de sécurité. Le moment tant attendu vint enfin, l'allumage. Il leva l'interrupteur lié à cette fonction et vit tout les voyant s'éclairer d'un rouge menaçant pendant quelques secondes avant de passer au orange, puis au vert. Le bruit caractéristique du moteur se fit entendre et le padawan n'en était que plus motivé. Après un léger raclement de gorge, il parla via le micro intégré dans le casque.

    Memah, sérieux: « Tour de contrôle, ici Memah Vali à bord du T-47 immatriculé AG9, je répète AG9. Demande l'autorisation de décoller. »
    FAV: « Ici tour de contrôle à AG9, autorisé à décoller, prenez le couloir aérien G92, bon vol. »
    Memah: « Merci bien, AG9 terminé. »

    Il alimenta alors les répulseurs par de brèves pousser et prit de la vitesse via un déplacement horizontal et poussa la manette des gaz pour prendre l'altitude en suivant son écran de contrôle pour ne pas rater le couloir à prendre. Une fois dans celui-ci, Memah poussa le vaisseau jusqu'à atteindre une vitesse stable capable de compenser la gravité environnante. D'après, ses données, il volait déjà à près de cinq cents kilomètres par heure lorsqu'il coupa les répulseurs. La phase du décollage avait été réussi et ce fut avec un certain air ébahi qu'il découvrit le paysage rougeoyant de Géonosis. Toutefois la violence des vents rappela au jeune homme les caractéristiques de la planète et il décida de perdre de l'altitude pour voler à hauteur des canyons. Le secteur était beaucoup plus calme mais demandait aussi plus de concentration, histoire de ne rien heurter. Jusque là tout se passait bien, il suivait l'itinéraire conseillé pour rejoindre le poste de commandement et filait à allure raisonnable pour un premier vol. Au loin dans la masse rocheuses, il perçut une interception avec deux directions possibles, ne voulant pas se fier totalement au radar qu'il avait sous le nez, Memah décida de faire confiance à la Force. Celle-ci pouvait sonder tous les obstacles et murmura au jeune homme de prendre la voie de gauche. Chose que fit le pilote en herbe avec brio. Il sentit alors des perturbations atmosphériques et dpû tenir fermement le manche de l'appareil pour ne pas perdre son contrôle. L'écran principal lui indiqua qu'une pluie de météorites était en cours à une centaine de kilomètres de là où il se trouvait. D'abord impressionné, Memah parvint à se calmer en se rappelant cette nouvelle particularité de la planète. Celle-ci étant entouré par un anneau de milliards d'astéroïdes, les pluies de météorites étaient aussi courantes que le lever du jour sur Yavin IV. D'après la Force qu'il consultait au même moment, il n'y avait aucun danger à craindre pour le voyage en cours. Memah vérifia qu'il se situait toujours dans le même couloir aérien et tentait de reconnaître des formes dans les pierres à défaut des nuages masqués par la poussière passant par-dessus les canyons... Soudain, il sentit comme un trouble dans la Force et vit avec effroi une multitude blocs rocheux se détacher de la paroi à sa droite. Par réflexe, il réalimenta les répulseurs et donna plus de vitesse au T-47 via la manette des gaz avant de virer totalement à gauche. Il sortit du canyon pour se confronter aux vents désastreux avec une belle figure ressemblant à tonneau pour se rendre dans une crevasse voisine à l'abri des vents.

    Memah, une fois au calme: « Waouh! J'adore ce vaisseau! »
    Hologramme du canonnier: « Bien joué pilote! »

    Memah sourit, il venait de sursauter lorsqu'il entendit la voix lui parler. Décidément, tout était fait pour représenter au mieux les conditions réelles, même le faux équipier du Jedi pouvait s'exprimer librement. Quoiqu'il en fut, le padawan reprit ses esprits sans se rendre vraiment compte de ce qu'il avait réussi à faire en s'aidant de la Force et coupa les répulseurs une fois stabilisé. Puis, il porta son regard une nouvelle fois sur son écran de contrôle pour voir si tout allait bien. Ses yeux s'écarquillèrent lorsqu'il se rendit d'un point important qu'il s'empressa d'annoncer à la tour de contrôle du poste de commandement à rejoindre.

    Memah, gardant son calme: « Tour de contrôle, ici AG9, vous me recevez? »
    FAV, après quelques perturbations: « Plus ou moins AG9, que se passe-t-il? »
    Memah: « J'ai dû changer de couloir aérien et je ne vois aucune possibilité de le réintégrer avant de vous atteindre, je vais donc me maintenir dans celui-ci. »
    FAV: « Très bien... Les tempêtes nous empêchent de bien vous situer, annoncez votre couloir. »
    Memah: « Oui... - jette un œil à l'écran principal - C'est le couloir H91. »
    FAV: « Très AG9, tour de contrôle terminée. »

    Le padawan souffla un bon coup avant de reprendre sa sérénité dans son pilotage de l'appareil. Une vingtaine de minutes passa avant qu'il localise la zone où il devait atterrir sur son radar. Une nouvelle fois, il alla demander une autorisation via la fréquence d'adressage des vaisseaux lorsqu'elle celle-ci fut utilisée en premier lieu par la tour de contrôle.

    FAV: « AG9, ici tour de contrôle, nous venons de vous détecter, vous avez conserver le couloir H91? »
    Memah: « Affirmatif tour de contrôle. »
    FAV: « Très bien, restez en stand-by, votre zone d'atterrissage n'est pas encore dégagée. »
    Memah: « Reçu tour de contrôle, AG9 terminé. »

    Il coupa la radio et passa loin au-dessus du poste de commandement. Il devait patienter dans les airs en attendant le dégagement de sa zone d'atterrissage et profita du moment pour passer en pilotage automatique en décrivant une trajectoire arrondie à l'ordinateur. Le temps passa et Memah se rendit compte qu'il n'allait pas faire un atterrissage comme expliqué dans le protocole officiel puisque ce ne serait pas lui qui allait devoir joindre la tour de contrôle mais bien l'inverse pour obtenir leur feu vert. La Force eut comme une sorte de perturbation une seconde à peine avant un nouveau contact, comme si elle avait prédit l'appel.

    FAV: « AG9, ici tour de contrôle, veuillez de nouveau décliner votre identité. »
    Memah, reprenant le pilotage manuel: « Ici Memah Vali à bord du T-47 immatriculé comme dit, AG9. »
    FAV: « Très bien. Le problème a été corrigé sur votre plate-forme d'atterrissage, vous avez l'autorisation d'atterrir. »
    Memah: « Très bien, AG9 terminé. »

    Il fit prendre au vaisseau la direction de sa zone d'atterrissage et perdit volontairement de la vitesse à l'approche de l'endroit jusqu'à atteindre une immobilité presque parfaite loin au-dessus de la plateforme et perdre ainsi toute compensation vis-à-vis de la gravité. Pour pallier à ce déséquilibre, Memah brancha immédiatement les répulseurs et les atténua au fur et à mesure pour atteindre la surface du sol. Il s'aida légèrement des propulseurs par petites poussées pour bien se recentrer et posa finalement l'appareil au sol. Il coupa ensuite son alimentation et attendit que le bruit sourd des moteurs soient complètement absent pour souffler un coup. Après avoir décrocher son harnais, il déverrouilla le cockpit pour sortir du simulateur et retira son casque pour voir la salle de classe comme elle était avant l'exercice. Cela faisait un petit choc de voir deux mondes différents en l'espace d'une seconde. Il alla ranger le casque et porta un nouveau regard vers le bureau du responsable qui était vide désormais. Ben devait certainement être en train de venir vers le padawan resté muet après sa sortie. Pour lui, il s'agissait d'une formidable expérience et il avait comme une hâte de poursuivre l'entrainement, à moins d'avoir échoué, auquel cas il referait l'exercice avec plaisir...

    Ce message a été modifié par: memahvali le 24-05-2012 17:42

    jeudi 17 mai 2012 - 10:17 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Memah fut le premier à entrer dans le simulateur d'airspeeder T-47. A la grande satisfaction de Ceno, le pada a parfaitement intégré les manoeuvres de sécurité du pré-décollage. Il s'arnache comme un pro et enclenche le simulateur sans problème.

    Puis c'est parti! Memah entame son voyage virtuel et s'en sort très bien pendant la majeur partie de l'exercice. Histoire de lui ajouter quelques difficultés, le chevalier qui suit le trajet sur son écran de contrôle enclenche un dangereux éboulement. Une esquive magistrale effectuée de main de maitre permet à Memah de s'en sortir. Ceno décide de ne pas en faire trop et de se limiter à cet obstacle.

    Le pilote survole la surface un temps puis s'engouffre dans le canyon approprié jusqu'à son point d'atterrissage. En bon jedi médecin, Cenovii vérifie à chaque instant les signes vitaux de Memah et contrôle son organisme via des capteurs apposés dans le casque et la combi du zélosien, de même il dispose d'un petit écran pour s'assurer de la condition de Memah, filmé dans son cockpit de simulateur par une caméra miniature.

    L'élève du Gris se débrouille comme un chef, sans paniquer le moindre instant. Il termine l'exercice rapidement et sans encombre. Enfin il sort du simulateur et cherche Ceno du regard. Ce-dernier se trouve accoudé à la machine, derrière lui. Par la Force, Memah finit par deviner sa position et se tourne de son côté.

    Ceno - Bien joué padawan Vali! Cet exercice était simple mais tu as excellemment réussi! Je ne peux que te valider cette étape car il est évident que tu maitrises parfaitement les bases du pilotage.
    Memah - Merci, j'ai beaucoup apprécié ce premier exercice.
    Ceno - Tu apprécieras sans doute le second.

    Le mandalo instruit Memah et lui explique tout ce qu'il y a à savoir pour accomplir son deuxième exercice d'astronavigation, l'escarmouche spatiale.

    ------------------------------------------
    memahvali > Très bon post! Je n'ai que deux ou trois petites choses à redire: d'abord gardes en tête qu'on se sert souvent de la Force de manière instinctive, s'il est vrai qu'on peut la maitriser consciemment, on ne peut pas non plus la "consulter" comme on consulterait un médecin ^^ Ensuite ça manque un tout petit peu d'action, je trouve Ceno très tolérant pour le coup. Enfin, essayes d'aérer un minimum ton texte, les gros blocs sont souvent un peu décourageants à lire. Sinon c'est parfait, tu peux passer à la suite.

    Exercice 2 : Escarmouche spatiale
    Objectif : Vaincre l'escadron ennemi
    Appareil utilisé : Simulateur Actis Eta-2
    Description : Accompagné de deux ailiers volant sur chasseur Z-95, vous devez venir à bout d'un escadron de cinq chasseurs Tie plutôt coriaces. Faites preuve d'imagination et montrez votre esprit tactique. Encore une fois, il s'agit de mettre en application les différentes manœuvres des cours (offensives et défensives).
    -------------------------------------
    Cenovii, Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 23-05-2012 23:46

    jeudi 17 mai 2012 - 17:48 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW
  • Avatar memahvali

    memahvali

    370 Crédits

    Exercice 2: Escarmouche spatiale

    Une première réussite en terme de pilotage... Voilà en quoi ce jour pouvait être mémorable pour le jeune Memah Vali satisfait de sa propre prestation et du commentaire de son instructeur du jour. Il pouvait passer à la seconde étape désormais. Dès qu'il entendit parler d'un Actis-Eta 2, le Zélosien s'excusa d'avance auprès du Chevalier et quitta la pièce sans demander son reste.
    On ne le revit qu'une dizaine de minutes plus tard accompagné d'un droïde astromécanicien de couleurs noire et verte. Il s'agissait du fameux M1, le propre astromécanicien du padawan qui représentait aussi le dernier souvenir de son cher père adoptif. Bien sûr, le prototype n'avait rien à voir avec les légendaires droïdes de la série R2 ou R4 mais il possédait tout de même les bases de la réparation d'urgence sur les vaisseaux ainsi que les protocoles primordiaux en terme de pilotage et de guerre électronique. Memah avait de sérieux projets pour lui mais allait les formuler que bien plus tard, lorsqu'il se sentirait prêt. L'exercice qui allait suivre allait apporter de l'expérience à la fois au droïde et à son propriétaire. Le padawan présenta une nouvelle fois toutes ses excuses aurpès du Mandalorien pour s'être en aller aussi rapidement et demanda s'il était possible d'intégrer M1 à l'exercice. Le Chevalier accepta mais on sentit un léger ton de réprimande dans sa voix lorsque le Zélosien lui demanda d'expliquer l'exercice une nouvelle fois étant donné le fait qu'il l'avait coupé au beau milieu de son discours... A la fin des fameuses explications, Memah formula une petite question.

    Memah: « Au début de l'exercice, je commence au sol ou je suis directement projeter dans l'espace? »

    Question pouvant être importante mais à laquelle le Chevalier répondit simplement « Surprise... » derrière son casque en prenant la direction de son bureau d'où il contrôlait tout ce qui concernait la classe. Memah sourit, la surprise faisait partie du défi, il devait être prêt quelque soit la situation et d'ailleurs, il alla se documenter sur les ailiers et sur les vaisseaux ennemis. Pour ce qui était du sien, il avait trop longuement veillé les nuits jusque très tard pour observer chaque pièce du chasseur Jedi à travers livres et data-blocs. Au bout d'une demi-heure de recherche, le Zélosien avait conclut que ses ailiers étaient dans des vaisseaux assez anciens pour les batailles spatiales mais tout de même capable de tenir la route avec un minimum de stratégie. Pour les chasseurs TIE, il s'agissait de transports légers et surtout très agiles mais disposant d'armement léger. La difficulté serait donc de réussir à les toucher sans se faire tirer dessus...
    Le padawan décida de ne pas s'embrouiller l'esprit et prit la direction des simulateurs de la machine Jedi. M1 était déjà installé et cela faisait un drôle d'effet de le voir perché dans un vaisseau pour la première fois. Memah monta à bord et prit seulement son comlink en guise de casque. Un Jedi se devait de montrer l'exemple aux alliés pilotes et l'idée de ne porter aucune protection était une sorte de marque de courage selon les ouvrages qu'il avait longuement lu. Comme lors de l'exercice précédent, il attacha son harnais et démarra la simulation. Quelle ne fut pas surprise lorsqu'il vit un tir ennemi passé juste devant son vaisseau déjà à pleine vitesse alors qu'il se mettait tout juste dans le bain.

    Memah, ironiquement: « Super, merci Ben! »
    Voix de l'intercom: « Alpha Leader, tout va bien pour vous? »

    Par instinct, Memah répondu affirmativement avant de comprendre réellement qui lui parlait. Un chasseurs ennemi se présenta alors devant lui et il put l'esquiver de justesse.



    L'exercice commençait fort en sensation et le padawan était encore un peu déstabilisé. Il lui fallut encore quelques secondes pour comprendre la situation: ses ailiers étaient derrière lui suivi par deux chasseurs TIE ou plus et ils venaient de dépasser tous les trois au-dessus d'un autre ennemi. L'éclat lumineux d'une planète inconnue brillait loin en-dessous d'eux et les tirs entremêlés des adversaires devenaient inquiétants. Un croiseur était visible également et quelque chose en Memah, la Force certainement, lui donnait une impression néfaste, comme si ce vaisseau d'une taille impressionnante ne faisait pas partie de ses alliés. Le Zélosien vit également que les cinq chasseurs TIE se trouvaient maintenant derrière eux. Le temps de la réflexion n'était plus, il prit alors la parole avec un ton sérieux.

    Memah: « Alpha un, déportez vous à droite à mon signal, Alpha deux, vous irez à gauche. Vous effectuerez une boucle de vos côtés respectifs et les prendraient par-derrière. Je vais servir d'appâts et les diriger vers leur propres vaisseaux, ils nous laisseront certainement plus de répit une fois proche de leur bâtiment. »
    Alpha un: « Compris Alpha Leader, nous attendons votre signal. »

    Memah prit alors un peu plus de vitesse via la manette des gaz et ne tarda pas être imité par les sept autres vaisseaux derrière lui. Il donna alors son fameux signal et les deux ailiers se dispersèrent comme prévu. L'esprit de stratège du jeune homme se réveillait peu à peu, au point même d'avoir prévu le fait qu'un chasseur TIE se lança à la poursuite des Z-95. Il n'y en avait donc plus que trois derrière Memah mais cela allait être de courte durée, le temps que ses hommes, puisqu'on pouvait les appeler comme cela ici, termine leur manœuvre et se trouve en position de force pour pouvoir tirer.



    Il suivait son radar des yeux tout en ne quittant pas son objectif: arriver le plus près possible du croiseur ennemi. M1 lui indiqua le verrouillage sur son propre vaisseau par un des ennemis à l'arrière mais alors qu'il allait tirer, le bruit familier d'un tir puissant se fit entendre le Jedi eut juste le temps de tourner la tête pour apercevoir une petite onde de choc dû à l'explosion d'un vaisseau ennemi. Cependant, un autre tir vint gâcher sa première réussite tactique et la voix d'un ailier lui parvint très clairement juste après.

    Alpha deux: « Je me fais canarder les gars... Woooh! »

    Memah ne réfléchit pratiquement pas sur son action et freina brutalement avec ses rétrofusées tout en montant en flèche. La Force agit avec lui et le guide dans une manœuvre exécutée pour la première fois... Un TIE poursuivant passa devant tandis ce que l'autre restant le suivit dans son acrobatie aérienne.



    Il attendit d'apercevoir sur son radar que les ailiers poursuivit passent avant de reprendre sa trajectoire initiale. Là, il put enfin faire connaissance avec les manette de tirs et ce fut avec l'aide de M1 et de la Force qu'il parvint à viser juste. Hélas, l'agilité sans précédent de l'ennemi lui permit d'éviter partiellement le tir et il ne fut toucher qu'à l'une des extrémités de ses ailes typiques. En léger déséquilibre, le padawan crut pouvoir renouveler un tir lorsque subitement, un trouble dans son esprit le fit se déporter à gauche. Un tir passa sous son Actis Eta la fraction de seconde suivante et une sorte de révélation venait de se créer dans l'esprit du jeune homme. La Force l'avait protégé. Son lien avec elle était certain... Mais la situation de son côté ne pouvait que s'envenimer désormais avec deux adversaires à ses trousses.
    Le pilote surnommé Alpha deux pour l'opération essuya tout de même un ou deux tirs mais sur des zones négligeables du vaisseau grâce à l'instabilité de son TIE poursuivant causée par Memah. Il put se dégager grâce à un joli break gauche parfaitement exécuté auquel le padwan participa activement pour couper la trajectoire ennemi et terminer son travail. A trois contre trois, la partie semblait déjà plus équilibrée, toutefois, le jeune homme se prit un tir bien placé au niveau de ses réacteurs et ressentit bientôt une sensation moindre de vitesse.

    Memah: « Mince... M1 c'est le réacteur gauche qui est HS essai de voir si tu peux basculer sa puissance restante au réacteur droit. »

    Le droïde répondit par des sons typiquement robotisés avant de se mettre au travail. En attendant et en espérant que la manœuvre réussisse, le Zélosien se trouvait dans une situation très inconfortable et les chasseurs TIE approchaient rapidement tandis ce qu'il avançait péniblement avec la moitié de sa puissance.

    Memah: « Alpha deux, je suis en dérivation semi-gravitationnelle mes moteurs sont momentanément coupés, vous pouvez me couvrir? »
    Alpha deux: « Je vais essayer Alpha Leader. »
    Alpha un, précipitamment: « Je vous détecte à peine sur mon radar... Je suis assez loin et j'approche le croiseur ennemi. »
    Memah, esquivant un tir malgré l'absence de propulsion via les ailerons et son seul réacteur: « Bien, poursuivez votre manœuvre et éliminez ce TIE dès que possible. »

    Malheureusement, il n'y a eu pas d'autres réponses de la part du pilote à part de légères perturbations de fréquences. Memah venait de perdre son premier allié virtuel et la simulation était d'autant plus réelle car une émotion difficilement contrôlable voulait le submerger. Dans sa situation, le Zélosien ne pouvait pas méditer tranquillement et, par conséquent, son esprit inexpérimenté ne parvenait pas à trouver le calme nécessaire. De plus, le bruit des tirs croisés entre l'ennemi et le dernier Z-95 ne l'aidait en rien. Ce fut seulement lorsque M1 l'informa de la remise en route à pleine puissance de son dernier réacteur qu'il reprit espoir et vira vers l'arrière pour aider son coéquipier. Le droïde intervint une nouvelle fois pour signaler à son propriétaire l'arrivée rapide de l'autre TIE responsable de la mort d'un de ses ailiers.

    Memah: « Alpha deux, il faut profiter du moment où on reste égale numériquement. On se concentre sur celui-ci. »

    Il fit apparaître à l'écran le TIE qu'il visait. La suite des choses consistaient surtout à éviter les tirs de l'autre chasseur tout en tentant de neutraliser définitivement son homologue. Le seul ailier restant était poursuivit et Memah lui-même se trouvait derrière l'ennemi. Il allait devoir utiliser son collègue virtuel comme appât le temps de se concentrer pour viser juste. Il savait que dans une telle situation, la visée automatique devait être proscrite et s'appuya sur les différents calculs du droïde ainsi que sur son instinct. Curieusement, ce fut à l'un des moments où le système de visée n'était absolument favorable à un tir que le Zélosien ressentit la nécessité de tirer. Chose qu'il fit. Il fut le premier surprit à voir son tir toucher sa cible après un soudain changement de trajectoire que lui n'avait pas prévu mais que la Force, elle, avait déjà prit en compte. Un sentiment d'invincibilité s'empara alors de lui mais Memah le calma bien rapidement, prenant conscience de la dangerosité de cette impression. Les deux derniers chasseurs TIE étaient maintenant ensemble et poursuivaient sans relâche le Zélosien et son coéquipier d'un jour.

    Memah: « Je tente une manœuvre de contre-attaque. »
    Alpha deux: « Avec un seul réacteur? »
    Memah: « Oui... Je... Je m'en sens capable. »

    Il sourit en disant sa dernière phrase. Elle venait de loin en lui... Comme s'il connaissait déjà la réussite de sa prochaine entreprise. Il se sentait baignée dans la Force, éclatante de Lumière. Memah freina brusquement tout en se plaçant au milieu des deux trajectoires adverses. Les TIE fusèrent autour de lui à la poursuite de Alpha deux avant de comprendre leur erreur. Les poursuivants étaient poursuivis désormais et le Zélosien ne tarda pas à décrocher un tir puissant avec chacun de ses deux canons lasers. Une nouvelle explosion se fit sentir, l'un des TIE n'était plus. Cependant, une douleur au niveau du cœur de Memah le déconcentra brièvement et il comprit que quelques minutes plus tard que son dernier équipier venait de subir le même sort que l'ennemi. Cette fois-là, aucun sentiment ne vint empiéter dans son esprit trop concentré. En un contre un, il avait toutes ses chances de réussir. Tout était parfait pour un nouveau tir, le jeune homme était derrière sa cible et celle-ci tentait de prendre de la vitesse, chose inutile en trajectoire rectiligne. Il commença alors une série de virages très serrés auxquels le jeune Vali eut du mal à suivre de part son peu d’expérience mais aussi à cause de son problème mécanique. Memah se retrouva bien vite comme étant victime d'une dérobade parfaitement exécutée. Les deux vaisseaux s'étaient perdus de vus momentanément...
    Le bruit familier du moteur adverse ne surprit pas Memah, même s'il provenait de derrière lui. La Force avait appuyé son instinct et il se dirigeait déjà vers son idée première. Se protéger grâce aux gros bâtiments ennemi. Théoriquement absent de l'exercice, ce devait être l'une des surprises du chevalier Jedi qui devait s'amuser depuis son bureau. Memah allait tenter une manœuvre défensive en se protégeant des tirs du TIE, trop soucieux de vouloir préserver son croiser.
    Ironiquement, il se sut en sécurité lorsque l'énorme bâtiment commença à lui tirer dessus. Il parvenait à tout esquiver mais savait qu'il ne tiendrait guère longtemps. Sur son radar, le TIE était proche mais incapable de lancer la moindre offensive. La proximité du Zélosien vis-à-vis du croiser ennemi empêchait ce dernier de pouvoir le viser correctement, une aubaine pour lui, un problème pour l'adversaire. Ce même adversaire tenta tout de même un tir et le geste surprit beaucoup le padawan qui fut toucher sur l'aile droite.

    Memah, parlant à haute voix pour garder son calme: « Bien... Je vais rentrer l'aileron gauche histoire de me stabiliser. »

    Il s'exécuta et trouva son équilibre. La seule et unique solution qui se présentait à lui dans sa situation était d'effectuer un break. C'était une manœuvre risquée mais il n'avait guère le choix. Il attendit le bon moment pour faire le geste. Une impulsion de la Force le lui signala et il fit alors un virage serré avant d'user de ses rétrofusées tout en gardant sa trajectoire. Le TIE s'était laissé emporter dans son élan et le Jedi était de nouveau en position favorable pour l'attaque.



    Il n'attendit guère plus longtemps pour tirer et toucha son dernier ennemi.
    Un petit cri de joie se fit entendre dans le cockpit et la simulation se coupa au moment où il vit un des nombreux canons du croiser pointé en sa direction... Le padawan sortit au bout de quelques secondes et souffla un peu. Il avait réellement apprécier cet exercice mais se demander s'il l'avait réellement réussi. Après tout, si cela ce serait passé comme il l'avait vu, il aurait responsable de la mort de deux pilotes. La mine légèrement déconfite, il marcha un peu à la recherche du Chevalier Jedi.

    Ce message a été modifié par: memahvali le 20-05-2012 17:57

    dimanche 20 mai 2012 - 17:52 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Plongés dans une lecture absorbante ( Play-TwiL n°3589 "les dessous d'une Rutan" ), le chevalier mandalorien ne prête que peu d'attention à l'exercice de Memah, il sait d'avance qu'il va réussir. Il jette cependant deux ou trois coups d'oeil pour vérifier que tout va bien. L'aisance du zélosien est presque insolente. Le mando décide donc de corser l'affaire et balance dans la simulation un croiseur qui aidera les TIE. Puis il reprend sa lecture.

    Au bout d'un bon quart d'heure d'action intensive, Memah a terminé. Comme s'y attendait le chevalier, il a réussi sa mission, même avec la difficulté ajoutée. Ceno cache sa revue exotique et se poste devant le simulateur d'actis-eta2 duquel sort le pada de Kiad. Le jeunot semble un peu éprouvé par cette épreuve riche en rebondissements.

    Ceno - Bien joué padawan! Tu as réussi haut la main!
    Memah - Dites, z'aviez pas prévenu qu'y aurait un croiseur...
    Ceno - Oui mais vu que tu t'en sortais comme un chef, il fallait bien ça pour te donner un peu de fil à retordre! Malgré tout tu as su détruire tes cinq ennemis en un rien de temps. C'est presque un record!
    Memah - Ha oui? Qui avait fait mieux?
    Ceno - Moi, évidemment :craneur:

    Cenovii se la joue un peu mettant momentanément de côté ses enseignements sur l'humilité. Il félicite Memah à nouveau et fait l'impasse sur les réprimandes ce qui rend l'élève très fier.

    Ceno - Rendez-vous au hangar demain matin à 7h pour ton premier vol en situation réel. Instruits toi sur les derniers modèles de X-Wing, tu en auras besoin.
    Memah - Bien, j'y serai.


    Le lendemain - 7h tapante


    Memah, accompagné de son astromécano, est ponctuel et arrive à l'heure au hangar de l'académie. En fait c'est Ceno qui arrive à moitié endormi avec une dizaine de minutes de retard. Il ne porte pas son armure, c'est la première fois que le padawan voit le prof d'astronav en tunique jedi. Cela lui fait bizarre.

    Ceno - Désolé, j'étais... Hum... J'étais en train d'aborder un sujet très important avec maitre Naberry.
    Memah - Pourtant je n'ai vu encore personne debout dans le temple.
    Ceno - Hmmm, oui, c'est parce-qu'il se rend souvent invisible pour s'amuser, comme ton maitre ^^
    Memah - Vous discutiez avec un maitre jedi invisible?
    Ceno - Moui... En quelques sorte... Bon concentre-toi un peu!

    Conscient qu'il s'est fait grillé, Ceno reprend tout à coup un air sérieux et entraine Memah vers un X-Wing de dernière génération.

    Ceno - Voici notre "aile X" d'entrainement. Ce modèle T-65c-A3 est bourré d'améliorations et propose des conditions de pilotage optimales. Je te propose un exercice d'orientation. Tu devras d'abord passer par l'orbite de Wayland avant de te rendre au temple jedi de Coruscant en suivant la voie hydienne.

    Le mandi tend au zélosien une feuille de papier avec un dessin ridicule d'un jedi barbu qui brandit son sabre laser n'importe comment.

    Ceno - Apportes ceci au chevalier Yota qui n'est autre que mon ancien maitre. Avec ce dessin le représentant il saura que c'est moi qui t'envoie. Ne prends pas garde à son comportement excentrique et à son langage cru, il est toujours comme ça. Il te remettra un paquet que tu devras me rapporter ici sur Yavin IV. Tu as tout enregistré?
    Memah - Oui, ça m'a l'air simple en définitive.
    Ceno - Ne sois pas si enthousiaste, les voyages spatiaux sont longs et ennuyeux, prend de quoi t'occuper. Tu dois impérativement vérifier plusieurs fois tes calculs de coordonnées, je ne voudrais pas que tu finisses dans une étoile. Et surtout fais attention une fois sur Coruscant, le trafic aérien est dense et très dangereux.
    Memah - J'en prend bien note, merci.
    Ceno - Bien, je te souhaite un agréable voyage padawan Vali.

    Et le chevalier s'en retourne se coucher en baillant aux corneilles avec une petite pensée pour son vieux maitre.

    -----------------------------------------
    memahvali > Excellent deuxième exercice. Peu de padawans ont autant approfondi la chose. Tu maitrises bien les manoeuvre et tu sembles savoir comment faire tourner une escarmouche en ta faveur. Seul bémol: le rajout du croiseur. La prochaine fois demande-moi avant d'incorporer de nouveaux paramètres. A toi le 3ème exercice!

    Exercice 3 : Orientation
    Objectif : Atteindre le Temple
    Appareil utilisé : Chasseur T-65c-A3 "X-wing" réel
    Description : Le but de cette mission en situation réelle est de quitter l'académie située sur Yavin IV, de rejoindre l'orbite de la planète indiquée par l'instructeur puis de programmer un nouveau voyage vers Coruscant. Sur place, vous devrez gérer les communications du contrôle spatial et le trafic aérien de la planète pour aller vous poser sur l'astroport du Temple Jedi. Là, vous devez chercher un colis auprès du chevalier excentrique Yota Gin puis il vous faudra rentrer sur Yavin IV et rapporter le colis à l'instructeur. Dans cet exercice, un calcul est nécessaire pour votre voyage en hyper-espace (consultez le tableau présent dans les archives).
    -----------------------------------------
    Cenovii, Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 23-05-2012 23:53

    mercredi 23 mai 2012 - 22:56 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar memahvali

    memahvali

    370 Crédits

    Exercice 3: Orientation

    Memah avait réussi son second exercice avec une certaine performance côté temps d'action qui lu valut un petit commentaire gratifiant de la part du Chevalier Jedi. Suite à cela, ce dernier annonça au Zélosien la prochaine étape de son apprentissage du pilotage: un voyage à bord d'un X-Wing réel. Sur le moment, le jeune homme se contenta de répondre calmement et alla vers sa chambre mais lorsqu'il fut seul, on pouvait le voir tout sourire. L'un de ses rêves se réalisait, il allait piloter un vaisseau où il serait seul maître à bord et partirait pour des heures vers d'autres planètes, voire même pour des jours entiers. Memah prit le plaisir de lire tout ce qui lui passait sous la main à propos des X-Wing dit récent lorsqu'il alla à la bibliothèque après son entrainement au pilotage. Pour lui, toutes les variantes du fameux engins avaient leurs propres spécificités, aussi il s'informa sur tous les vaisseaux datant de quinze ou plus après la bataille d'Endor et ne prit donc pas le temps de se documenter sur le AC4 pour privilégier d'autres X-Wing tel que le puissant XJ.
    Une fois de retour dans sa chambre, les mains pleines de diverses sources de lectures, le Zélosien prit soin de vérifier son robot une dernière fois, histoire de s'assurer qu'il était à jour en terme de calcul de trajectoire et de coordonnées, ou encore au niveau des éventuels réparations pouvant être causée par des astéroïdes. En réalité, le padawan n'arrivait pas encore à se rendre-compte de ce qu'il allait devoir piloter sous peu. Aussi, la nuit passa incroyablement vite et ce fut avec une application redoutable qu'il s'était préparé et s'était présenté au hangar avec son fidèle M1 ainsi qu'un petit sac contenant data-blocs, livres et autres moyens de distractions. Le padawan était bien à l'heure et dû attendre une dizaine de minutes supplémentaires pour que Ben se montre enfin. Il avait les traits d'une personne qui n'avait pas assez dormi ou qui avait fait la fête la veille, ou les deux... Mais quoiqu'il en fut, il était tout de même apte à donner ses dernières instructions au jeune homme. Il lui confia également un dessin à l'esthétique... particulière et ajouta que son œuvre devait être donnait à un autre Jedi, son maître, au Temple sur Coruscant. Ce dernier devait alors remettre un paquet au padawan et celui-ci pensa alors qu'il devait s'agir d'une preuve de son passage là-bas. Ben lui indiqua également de passer par l'orbite d'une planète nommée Wayland avant de repartir très certainement vers ses appartements, le laissant seul avec l'astrodroïde.

    Memah, après avoir longuement regardé Ben s'éloigner: « Un T-65c-A3... C'est quelque chose cet engin. Paraît qu'il est terrible offensivement, je me demande ce que Ben avait derrière la tête en me le confiant pour un voyage simple. - fait quelques pas devant l'appareil – Il voulait certainement me faire languir, je vais regarder ce bouton de tir secondaire pendant des heures sans pouvoir l'effleurer... »

    Après s'être apitoyé durant quelques secondes sur son sort cruel qui consistait à ne pas toucher aux manettes d'attaques, Memah reprit de son habituel sérieux et grimpa dans le cockpit en faisant signe à la main d’œuvre alentour de faire monter M1 dans son compartiment. Une fois à bord, tout lui était plus ou moins familier, les commandes ressemblaient à ce qu'il avait étudié et les moments de simulation avaient été bénéfiques, il prenait rapidement ses repères. Le Zélosien ne prit pas de casque, non pas par oubli ou orgueil, simplement parce qu'il se savait capable de voler sans cette protection. Il prit un simple comlink comme moyen général de communication, attacha fermement son harnais de sécurité et verrouilla enfin le cockpit.

    Memah, sourire aux lèvres: « Prêt M1? »

    Après un son robotisé typique du droïde, le Jedi leva l'interrupteur de contact. Le doux bruit des réacteurs se firent lourdement entendre alors que les témoins viraient progressivement du rouge au vert. A présent, le jeune homme allait parler officiellement pour la première fois au Contrôle Spatial de Yavin IV (CSY) afin d'obtenir l'autorisation de décoller et les quelques procédures obligatoires pour tout vaisseau voulant quitter l'atmosphère.

    Memah, sérieux: « Contrôle, ici Memah Vali à bord du X-Wing T-65c-A3 immatriculé XT12, demande autorisation de décoller. »
    CSY: « XT12, vous êtes autorisé à décoller. Suivez le couloir 18-C jusqu'à sortie d'atmosphère. Bon vol. »
    Memah: « Reçu Contrôle. Vali terminé. »

    Il mit les répulseurs en route et suréleva le vaisseau de deux bons mètres avant de le faire avancer lentement vers la sortie du hangar. A peine fut-il dehors que le droïde avait déjà trouvé le couloir à emprunter. Memah s'y engouffra à l'aide du radar et augmenta son altitude et sa vitesse. Cela ressemblait à son premier exercice à la différence près qu'il n'allait pas effectuer un vol atmosphérique mais bien sortir de celui-ci. D'où la maintenance des répulseurs plus longtemps que d'habitude. Il les coupa lorsqu'il lui fut signalé qu'il avait définitivement quitté la force de gravité de la planète où se tenait l'académie Jedi et se mit alors en tête de calculer sa trajectoire jusque Wayland. Après plusieurs secondes à voler librement le droïde afficha les coordonnées à suivre pour rejoindre ladite planète et cela fit froncer les sourcils du padawan.

    Memah: « Comment ça les données n'existe pas? Mais elles ont été retrouvé après leur effacement M1... »

    Il se tut brutalement et écarquilla les yeux. Memah venait de comprendre ce qui n'allait pas avec ces fameux calculs... Il s'en voulut un bref moment mais décida de garder la tête froide et parla à son droïde dans un ton neutre.

    Memah: « J'ai... oublié de te mettre les dernières mises à jour concernant les planètes... Niveau calculs t'es au top mais après... »

    Il réfléchit quelques minutes... Deux choix s'offrait à lui, soit il rebrousser chemin pour prendre un R8 ou mettre la fameuse mise à jour dans les systèmes de son robot, soit il continuait son entrainement avec un minimum d'information. Il choisit la seconde option sans trop d'hésitation et s'appuya sur ce qu'il avait lu la veille sur Wayland. Oui, il avait lu quelques documents sur cette planète car il était prétendu qu'elle fut été une étape importante dans la récupération des plans des T-65. Aussi, il pouvait délimiter la région où elle était supposée se trouver sur son radar, chose qu'il fit et qu'il envoya à M1 qui se hâta de trouver une planète qu'il connaissait couvrant la même distance à deux ou trois centaines de kilomètres près. L'opération prit quelques secondes et Memah lut que la planète Dantooine était de distance sensiblement égale à celle de Wayland vis-à-vis de Yavin IV. Le voyage prendrait donc une douzaine d'heures s'il maintenait la bonne direction et il se hâta de passer, pour la première fois, en hyperpropulsion. La sensation était unique, il était littéralement collé à son siège avec un sourire large. Le pilote automatique avait été enclenché juste avant la manœuvre et désormais, le padawan n'avait plus qu'à faire passer le temps en lisant quelques livres qu'il avait emmené.
    Douze heures plus tard... La vive sensation de vitesse s'arrête nette et Memah se redresse en déposant un databloc pour voir où il en était. Le radar de l'appareil détectait une planète au loin et le Jedi put y aller à vitesse normale et atteint donc l'orbite de Wayland quarante-cinq minutes plus tard. Le teint vert de la sphère le plaisait beaucoup, le climat avait lui avait l'air favorable, une visite plus appuyée serait bienvenue une fois prochaine. Désormais il était question de rejoindre le Temple Jedi.

    Memah, la voix absente après plusieurs heures de silence: « Bon tu vas... - se racle la gorge et parle plus clairement – M1, tu peux calculer la distance entre ici et Coruscant? »

    Le droïde au lieu de répondre convenablement envoya directement le fruit de ses efforts sur l'écran de contrôle du padawan qui sourit en voyant le bon travail effectué par son propre robot. Ce dernier avait dû comblé son manque de mise à jour via la même opération pour venir jusque cette planète et avait donc estimait le temps du trajet. Il fallait maintenant tenir deux jours et dix heures dans le cockpit. Temps long mais viable, surtout pour un Zélosien. D'ailleurs Memah se demandait comment les autres espèces, ou du moins les Humains, faisaient pour tenir aussi longtemps. Ils avaient des besoins naturels théoriquement et, après un rapide coup d'œil aux alentours, il n'y avait ni salle d'eau, ni toilettes dans le vaisseau. Un problème intéressant à exploiter durant les longues heures qui l'attendaient à présent. De nouveau, il mit le vaisseau en hyperespace et alla s'enfermer dans des études farfelues. Il ne se rendait même pas compte que le noir perpétuel de l'espace ne le gênait pas, cela était certainement dû à son désir de réussir l'exercice ou encore de sa petite passion pour les vaisseaux, peut-être se sentait-il en sécurité auprès d'eux...
    Quoiqu'il en fut, les deux jours et les dix heures passèrent plus vite que prévu et Memah arriva sur l'orbite de Coruscant au bout de cinq heures supplémentaires au temps supposé. Et cela, à cause d'un champ d'astéroïdes encore non dégagé qui lui avait valu un sacré détour en pilotage manuel. Mais le résultat était là et c'était ce qui comptait après tout.

    Memah: « M1, trouve moi la FAV de la planète s'il te plaît. »

    Le droïde s'activa et une voix féminine et autoritaire ne tarda pas à émaner de l'intercom.

    Contrôle Spatial de Coruscant (CSC): « X-Wing T-65c-A3, veuillez déclinez votre identité , l'immatriculation de votre vaisseau et la raison de votre venue je vous prie. »
    Memah: « Contrôle, ici Memah Vali, Jedi en provenance de Yavin IV à bord du vaisseau immatriculé XT12... Je suis là... pour un exercice. »
    CSC: « Bien XT12. Autorisation d'entrer en atmosphère accordé. Contrôle terminé. »

    Memah était un peu surpris que sa réponse concernant la raison de son passage sur la planète soit accepté mais cela devait être une habitude pour le CSC d'entendre ce genre de justifications. Toutefois, il fut réellement sous le coup de la surprise lorsqu'il vit l'immense activité de la planète. Les véhicules filaient à vives allures en suivant des routes aériennes bondées mais fluides, d'autres passaient outre ces chaînes pour aller plus vite... Jamais le Zélosien n'avait vu autant de monde et ce fut d'un air hésitant qu'il s'engouffra dans une route au hasard en gardant une vitesse basse par rapport à celle employée pour venir jusqu'ici. De son cockpit, il pouvait voir les autres dans leurs propres vaisseaux, il s'agissait de personnes allant travailler ou de familles la plupart du temps et tous avait un air impressionné en regardant dans sa direction. Quelques secondes de réflexion le permirent de comprendre pourquoi. Il était vrai qu'un vaisseau aux allures militaires n'était pas couramment vu en pleine navigation avec le commun des mortels... Quelque peu gêné par les regards appuyés qui tentaient de le dévisager, le padawan se hâta de contacter de nouveau les autorités spatiales du Coruscant.

    Memah: « Contrôle, ici Memah Vali à bord du X-Wing immatriculé XT12, demande autorisation de rejoindre le Temple Jedi. »
    CSC: « Vali, demande validée, quittez ce couloir civil et rejoignez le Temple via le couloir T-154. Un contrôle vous attendra sur la plateforme VJ28, veuillez ne pas quitter la trajectoire définie sous peine d'être pris en chasse et abattu par nos chasseurs. »
    Memah, déglutissant: « Compris... Vali, terminé. »

    Après un petit sourire à une petite fille d'un vaisseau voisin sur cette route. Le Jedi prit soin de faire tous les contrôles possibles avant de se désengager délicatement. La manœuvre s'était avérée plus simple que prévu et le X-Wing put filer à une vitesse plus raisonnable vers ledit couloir. Une fois rejoint, ce fut une énième fois qu'il parla par l'intercom.

    Memah: « Contrôle, ici Memah Vali, demande autorisation d'atterrir sur la plateforme VJ28. »
    CSC: « Autorisation validée. Contrôle terminé. »

    Enfin... Son premier atterrissage normal. Memah ralentit progressivement jusqu'à atteindre sa zone d'atterrissage. La force des propulseurs diminuaient et le Zélosien engagea les répulseurs au bon moment avant de couper également leur puissance petit à petit et de se poser au sol... Il coupa enfin le contact et put se détacher après avoir déposer son comlink. L'endroit était plus rempli qu'à l'habitude, ce devait être le fameux contrôle dont il avait été prévenu... Il déverrouilla son cockpit et sortit du vaisseau en même que M1 de son compartiment. Les personnes chargées de l'inspection du vaisseau firent le travail et ne trouvèrent que son sac rempli de document un peu suspect ainsi que le dessin grossier du Chevalier Jedi. Memah justifia tout ce qu'il avait emporté et fut bientôt autorisé à se balader dans le Temple. L'endroit était magnifique, même si l'absence de végétaux gênait un peu le Zélosien. Après quelques demandes renseignements, il apprit que le fameux Yota se trouvait dans l'aile Ouest du Temple. Le padawan s'y rendit et ne tarda pas rencontrer le Chevalier Jedi accoudé à une fenêtre ouverte, l'air pensif.

    Memah: « Chevalier Yota? »
    Yota: « … ça dépend... T'es qui? »
    Memah, perturbé: « Euh... je... je suis Memah Vali. Je viens de Yavin IV de la part de Ben Cenovii. »
    Yota, soudain intéressé: « Ceno, vraiment? Et bien, moi qui croyais qu'il était mort. - pose un bref silence – Je plaisante... Il t'aurait donné un petit quelque chose pour moi? »

    Memah répondit par l'affirmative et montra le dessin. L’œuvre fut rapidement prise par le Jedi pour être finement analysé durant une bonne minute. Après quoi, il décréta que les traits étaient semblables à ce qu'il attendait, au grand dam de Memah qui dû encore attendre un bon quart d'heure avant de recevoir le paquet en retour. Lorsqu'il voulut en savoir plus, Yota lui dit simplement qu'il n'aurait rien à craindre étant donné que le contrôle douanier s'était déjà fait. Ce qui ne rassura guère le Zélosien.
    Il resta encore une journée entière, le temps de se reposer convenablement. La bibliothèque des lieux était plus riches que celle de Yavin IV et il y resta longuement, au point même d'hésiter à partir le lendemain tellement les connaissances affluaient ici. Tout de même conscient de son statut et surtout de son exercice en cours, il savait que le temps était venu pour regagné son vaisseau. Il alla donc retrouver M1 à la plateforme où était posé le X-Wing et se prépara à reprendre son envol. Une fois son harnais attaché, son comlink placé et son cockpit verrouillé, le jeune homme put lancer le vaisseau avant de parler pour les habituelles procédures administratives. Il était en orbite vingt minutes plus tard et se préparait pour un vol direct jusque l'académie Jedi. Cette fois-là, il emprunta la voie marchande et comprit son erreur quatre jours plus tard alors qu'il était toujours en vol. Le détour par Wayland s'était plus avéré comme étant un raccourci qu'une véritable corvée finalement puisqu'il lui fallut un peu plus de cinq jours de vol en hyperespace pour revenir contre environ trois jours pour l'aller.
    Le T-65 modifié se posa alors que le matin fleurissait à peine sur Yavin IV. Et c'était un Zélosien content mais fatigué qui descendit de l'appareil, accompagné par son fidèle M1 à qui il ajouterait quelques mise à jour. Le Chevalier Ben Cenovii était présent et Memah ne put s'empêcher de lancer une phrase aux traits ironiques en constatant l'heure à laquelle le Jedi s'était levé.

    Memah, souriant: « Déjà debout? »

    Il rit abondamment avant de se taire d'un seul coup et présenta le paquet à Ben. Il se demandait de quoi il s'agissait et trainait un peu pour tenter de voir quoique ce soit en attendant les commentaires de son instructeur au pilotage.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Note: pour Yota, je l'ai joué comme j'ai pu mais ne connaissant pas le personnage, ça peut être gênant, vis-à-vis de sa personnalité.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Ce message a été modifié par: memahvali le 29-05-2012 20:16

    mardi 29 mai 2012 - 20:15 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Memah présente le paquet à Ceno. Ce-dernier le félicite pour son voyage qui s'est apparemment bien passé et ne tarde pas à déballer son carton sous le regard intrigué du padawan. Vu qu'il n'y a rien de compromettant (enfin question de point de vue), Cenovii ne le congédie pas. Une fois le paquet ouvert, le chevalier a l'air ravi.

    Ceno - Parfait! C'est exactement ce que j'avais demandé!

    L'élève de Kiad n'ose élever la voix par crainte de paraitre trop curieux. Son mentor d'astronavigation sort ce qui semblent être plusieurs parties d'un fusil. Il pose le tout sur un établi proche. Memah s'approche et observe le mando monter l'arme avec une discipline militaire bien maitrisée.

    Ceno - Disrupteur Tenloss DXR-8... Fusil de précision mortel... Si dévastateur qu'il est interdit partout dans la galaxie...
    Memah - Comment Yota a-t-il pu en trouver un?
    Ceno - Rien ne lui est impossible question trafic, c'est pour ça qu'il est mon premier fournisseur de matériel rare.
    Memah - Ca me semble un peu illicite.
    Ceno - Ca l'est, mais la république ne met pas son nez dans nos affaires.
    Memah - Est-ce jedi?

    Le chevalier a terminé de monter le fusil sur cette dernière question. Il se tourne vers Memah avec l'imposante arme de sniper et lui répond franchement, en souriant.

    Ceno - Non mais c'est mandalorien.

    Aussitôt il pointe l'arme vers l'extérieur du temple et tire dans la seconde qui suit. Le retentissement crée un vacarme assourdissant. La cime d'un arbre au loin, visible par l'ouverture du hangar, vole littéralement en éclat. Ceno observe l'effet et s'en satisfait.

    Ceno - Excellent. Il faudra juste que j'y ajoute un silencieux.

    Le padawan Vali est perplexe. Ceno appelle alors CJ-3PO qui errait dans le hangar comme une âme en peine (si tant est que les droïdes aient une âme).

    3PO - Que puis-je faire pour vous messire Ben?
    Ceno - Vas ranger ça dans mon armurerie.
    3PO - Bien compris, j'y vais de ce pas.
    Ceno - Bon, suis-moi Memah.

    Le chevalier se dirige vers la salle d'astrosimulation. Memah se demande pourquoi ils y retournent. Après un exo en situation réelle, à quoi bon revenir à un simulateur? Cette frustration est commune à tous les padawans ayant rempli leur 3ème exercice. Mais généralement, ces mêmes padas se réjouissent lorsqu'on leur confie l'objectif de leur 4ème test. Les deux jedi arrivent devant une porte. Cette fameuse porte, celle dont on ignore tout de ce qu'elle cache.

    Ceno - Ici c'est la salle de simulation tactique. Ton 4ème exercice est une épreuve de commandement. Tu seras projeté sur le pont d'une corvette et tu devras diriger tes troupes et les mener si possible à la victoire lors d'une rixe spatiale d'assez grande envergure.
    Memah - C'est pas vraiment du pilotage en somme.
    Ceno - Non, tu disposeras de pilotes, même pour le vaisseau sur lequel tu te trouveras, seul ton sens tactique sera mit à l'épreuve. Cependant une très bonne connaissance des différents appareils utilisés est de mise.
    Memah - Je vais étudier cet exercice de prêt alors.
    Ceno - Bien, je serai derrière mon poste de contrôle et je dirigerai tes adversaires. De plus je vais configurer quelques-uns de tes chasseurs en mode "boulet".
    Memah - Cela risque de me compliquer la tâche sérieusement ça.
    Ceno - Au vu de ton potentiel, je ne vais certainement pas te la faciliter. Nous allons voir si tu as la trempe d'un vrai capitaine. N'oublies pas de te laisser guider par la Force.

    -------------------------------------------------
    memahvali > Encore un très bon post, original et amusant. Tu soulèves des questions pertinentes, je n'avais moi-même jamais pensé aux problèmes engendrés par l'absence de toilettes dans les chasseurs lors de tels trajets, bien que je pense que ce type de vaisseau dispose surement de systèmes d'évacuation, aussi archaïques soient-ils. Sinon tu passes un peu vite sur le trafic aérien, mais ça reste très bien. Tu as aussi joué Yota comme il se doit, ne t'inquiètes pas. Donc je valide et tu peux passer à la suite!

    Exercice 4 : Commandement tactique
    Objectif : Mener vos trouves à la victoire
    Appareil utilisé : Salle de simulation tactique
    Description : Resté sur le pont de la corvette corellienne CR 90 qui sera la pièce maîtresse de votre armada, vous dirigerez le combat spatial qui se déroule sous vos yeux. Vous serez aidés de douze chasseurs X-wings et de quatre Y-wings. Face à vous, un croiseur impérial de classe Tartan (Même gabarit), trois escadrons de cinq chasseurs et un de cinq bombardiers TIE. Organisez vos troupes, gérez votre bouclier, ciblez les points capitaux de l'ennemi... Soyez inventif et efficace!
    -------------------------------------
    Cenovii, Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 02-06-2012 19:11

    samedi 02 juin 2012 - 18:35 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10107 Crédits

    Jaina – Inscription à la classe de pilotage


    La salle de pilotage était bien la dernière de l'Académie à laquelle je penserais me rendre ! Et c'était effectivement la dernière, si on ne compte pas les différentes salles des Formes de combat au sabre. J'allais bientôt avoir 17 ans, il était temps de préparer un brevet de pilote. Au fait, il faut être majeure pour en avoir un ? Parce que dans le civil oui, mais en tant que Jedi ? Bah ! Je verrai bien !

    La pièce était vide, j'y voyais les différents simulateurs et lus le tableau d'instructions. Va vraiment que je fasse tout à zéro ; ça m'aurait fait plaisir d'apprendre au moins les fondamentaux avec oncle Frank ou Huge, mais dans la situation actuelle, ça allait être dans une classe.
    J'attendis, jambes croisées, adossée à l'un des simulateurs, bras croisés sous ma poitrine, sabre à la ceinture, les cheveux détachés et le regard vers le sol. Mais l'attente ne fut pas très longue, car au bout de même pas deux minutes, une armure était déjà à la porte grâce à son Pouvoir de prédilection : la Vitesse^^

    Ceno : Padawan Jaina Fanger ! Pardonne ma surprise, je ne m'attendais pas à te voir ici !
    Moi, malicieuse : Seriez-vous en train d'insinuer que vous ne me voyez pas capable de piloter un vaisseau ?
    Ceno : Je ne te voyais pas avoir besoin d'un diplôme.

    Bien répondu ! Un match de répartie ?^^

    Moi : Une telle flatterie couvrirait-elle quelque coup fourré dont les Mandaloriens taquins ont le secret ?^^
    Ceno : Mirdala ! C'est possible, jeune apprentie ; mais une telle perspicacité ne serait-elle pas une tentation ?
    Moi : On sait tous que la malice est tentatrice :cli:
    Ceno : Nous sommes d'accord, jeune élève ! Mais trêve de plaisanteries, si tu es dans cette classe, c'est pour apprendre. J'aimerais savoir si tu as déjà eu des antécédents de pilotage ?
    Moi : Un tout petit peu. Maître Padmée… enfin je veux dire Pad, m'avait demandé de conduire un peu son vaisseau quand j'étais allée chercher mon cristal sur Opila. Mais bon, ça aurait pu mieux se passer, vaut mieux reprendre du début.
    Ceno : Sage décision.

    J'attendis gentiment qu'il me donne ce que je devais faire, dans quel simulateur aller, sur quel circuit j'allai devoir piloter.

    Ce message a été modifié par: Huge le 26-02-2014 10:03

    mercredi 26 février 2014 - 10:02 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

97 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

26 mai 2022 - 29 mai 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide