Pilotage et Astronavigation (page 8)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Finalement Jaina a réussit son exercice non sans mal. A la sortie du simulateur, elle subit le contrecoup d'une concentration intense. Elle a su user de la Force pour améliorer ses réflexes, sa spontanéité est un avantage, mais son mental est encore à renforcer.

    Ceno se rapproche de l'élève avec un grand verre de soda bien frais, car il fait plus de trente cinq degrés dans l'Académie et les simulateurs ne bénéficient pas de climatisation. Ces conditions très rudes ne font qu'augmenter le mérite de la padawan, elle bénéficie d'une préparation physique intense qui devrait l'aider à s'en tirer d'autant mieux dans le froid de l'espace.

    Elle prends le verre et se désaltère, sa tension redescend peu à peu, Cenovii ressent les battements de son coeur s'apaiser tranquillement. L'instructeur laisse un temps passer, il se pose bras croisés contre son bureau et observe Jaina reprendre son souffle. Elle brise enfin le silence, en attente du verdict.

    Jaina - Alors? C'était pas mal non?
    Ceno - Tu auras mit le temps, mais tes essais infructueux t'ont bien servis. Savoir tirer des leçons de ses erreurs est une des qualités d'un Jedi.
    Jaina - Vous avez forcément quelque chose à redire...
    Ceno - Forcément.

    Elle fait la moue, ça aurait été étrange qu'elle ne reçoive que des compliments. En bon pragmatique, Cenovii se permet de demander plus à la jeune humaine, afin qu'elle puisse donner le meilleur d'elle-même.

    Ceno - Je t'ai senti particulièrement à fleur de peau par moment. Au début c'est normal... Surtout lors d'un exercice aussi exigeant psychiquement. Tu as toutes les qualités d'une grande pilote Jedi, mon dernier conseil portera sur la conservation de ton calme en toutes situations, même les plus extrêmes. Car agir spontanément ne te sauvera pas toujours, la préparation mentale et la maîtrise de soi sont les clés. Rappelle-toi le Code: il n'y a pas d'émotions, il n'y a que la paix... C'est très important que tu retiennes ça. Cela ne tient pas qu'au pilotage, mais si tu sais appliquer ce précepte lors d'une rixe spatiale, ou d'une situation chaude comme celle de ton dernier exercice, tu sauras l'appliquer partout ailleurs.

    Elle boit les paroles du Chevalier aussi goulument que sa boisson. Assidue et bourrée de talents, la padawan Fanger ne réalise pas que sa formation de pilote renforce son lien avec la Force.

    Ceno - Il est temps de prendre un peu de repos. Ta dernière épreuve est une reconstitution d'une grande bataille. C'est l'exercice final, la consécration de ta formation au pilotage. Je t'attends après-demain, à 3:00 PM, sois prête, mets à profit ton expérience et n'oublie pas ce que je t'ai appris.

    ---------------------------------------------
    Huge > Exercice réussi bien sûr! Les nombreux essais de Jaina m'ont un peu surpris, mais au final c'était plutôt bien vu. C'est top niveau rédactionnel comme d'hab, ça manque peut-être un peu d'humour, mais c'est pas moi qui vais te jeter la pierre ^^ A toi l'épreuve finale!

    Exercice 6 : Bataille de légende
    Objectif : Participer à la reproduction choisie et accomplir votre mission.
    Appareil utilisé : Simulateur du vaisseau correspondant au sujet
    Description : 4 reproductions s'offrent à vous, la finalité du combat ne peut être modifiée :

    - Défense de Coruscant : Le Chancelier Palpatine est maintenu prisonnier par le général Grievous sur son vaisseau, en orbite de Coruscant. Vous pilotez un vaisseau de type Actis Eta-2 et vous disposez d'un escadron de huit chasseurs ARC-170 pilotés par des clones de la république. Votre objectif est d'éclairer la voie à deux appareils Jedis se dirigeant vers le Vaisseau-Amiral des troupes de la CSI, la Main Invisible.

    - Destruction de l'étoile noire : En orbite de la planète Yavin, l'Empire a déployé sa station spatiale et envisage de détruire les installations rebelles et la lune sur laquelle ils se cachent. Vous piloterez un chasseur X-wings dans un escadron de couverture. Vous devez permettre à Luke Skywalker de venir à bout de la station en détruisant les chasseurs qui sont déployés.

    - Défense de Hoth : La base des rebelles sur la planète glacière Hoth est menacée par l'Empire. A bord de votre Snowspeeder, vous allez devoir affronter les AT-AT et les AT-ST déployés au sol. Vous disposez ici d'un copilote et d'un seul câble de remorquage (Pas de manœuvres héroïques, vous devez en priorité détruire les AT-ST et retenir les AT-AT pour permettre aux transports de fuir)

    - Terreur d'Endor : L'empire débute la construction d'une nouvelle station spatiale en orbite de la lune d'Endor, votre mission est de permettre aux rebelles d'y remédier! Vous ferez partie des forces restées en arrière garde pour occuper les destroyers stellaires. Votre mission n'est pas de détruire toute la flotte impériale mais de les tenir à distance pour laisser le temps au général Calrissian d'accomplir la sienne! Vous devrez diriger un escadron de six chasseurs (en tout), soit en tant que leader, soit en tant que stratège. Vous aurez donc le choix entre le simulateur programmable de Corvette CR-90 ou un simulateur X-Wings.

    mercredi 25 juin 2014 - 21:06 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10107 Crédits

    Jaina – Exercice 6 : Bataille de légende ; Destruction de l'Étoile Noire


    Je m'étais bien reposée depuis mon dernier exercice, et je fus dans la salle de pilotage à l'heure que m'avait donnée Ceno : 3h de l'après-midi. Après avoir bien mangé et eu le temps de digérer, je m'approchai du Chevalier.

    Ceno : Content de te voir, padawan Fanger. Comme tu le sais, c'est ton exercice final. As-tu choisi ta bataille de légende ou tu voulais que je te fasse la surprise ?
    Moi, en regardant les propositions : Honnêtement je n'ai pas pris le temps de choisir… Hum… Je pense que… Je vais essayer la Bataille… de Yavin !
    Ceno : Yavin ? Ah ! C'est parfait, bien choisi et amusant !
    Moi : Pourquoi "amusant" ?
    Ceno : Eh bien, depuis que cette classe existe il n'y a eu que 3 Jedi qui sont arrivés jusqu'à cet exercice. Moi-même, Chris Frolland – le frère de Shina – et Zatila. Nous avons respectivement fait la Bataille d'Endor, celle de Hoth et celle de Coruscant. Il n'en manquait plus qu'une pour compléter le tableau, c'était celle de Yavin !
    Moi : Euh… D'accord^^
    Ceno : Tu connais son déroulement je suppose ?
    Moi : Juste ce que j'ai pu apprendre à l'école : que ça a été une victoire des Rebelles, que c'est Luke Skywalker qui a tiré et… c'est tout.
    Ceno : Parfait, c'est tout ce que tu as à savoir au niveau historique. La simulation respectera à la lettre le déroulement de la bataille, du moins au mieux en fonction de tes interférences. Tu feras donc partie du groupe "Green", chargé de couvrir le groupe "Red" durant tout le long de l'assaut. Seul les X-Wings "Red" et les Y-Wings "Yellow" seront armés de torpilles à protons, donc inutile d'essayer une attaque pour toi. Évite les anachronismes, s'il y en a des graves ou que tu en fais un peu trop, la simulation s'arrêtera. Tu te sens prête ?
    Moi : Oui ! Je vais me changer !

    Me dirigeant vers les vestiaires, j'enfilai ma combinaison pendant que Ceno me faisait un rapide topo sur le briefing original de la bataille. Une fois en tenue, je me dirigeai vers le cockpit ouvert m'y installai et me vissai le casque sur les oreilles, en veillant à bien ranger mes cheveux pour qu'ils ne me gênent pas. Ceno s'approcha du bord du cockpit.

    Ceno : Allez, à toi de jouer ! Les voix que tu entendras sont celles des vrais pilotes, enregistrées dans les archives en direct de la bataille, ne te laisse pas déstabiliser. Que la Force soit avec toi, Jaina Fanger.



    L'habitacle se clôt au-dessus de moi qui bouclais mon harnais. Je sélectionnai le programme Bataille de Légende – Yavin IV (an 0) et le décor apparut : le hangar de l'Académie, mais totalement plein de vaisseaux : X-Wings, Y-Wings et prototypes de A-Wings. On en était déjà aux préparatifs, les cockpits se fermaient et les techniciens commençaient à quitter les lieux.
    Ça y est, les premiers X-Wings commençaient à quitter le sol et à se diriger vers la sortie. Pendant ce temps, je commençai à chauffer les réacteurs et apprêter mon chasseur au décollage. Le groupe "Red" sortit le premier, suivi du "Yellow" et du "Blue". Le groupe "Green" fut le dernier.

    Station radar de Yavin, radio : Green 2, vous êtes autorisée à décoller.

    C'est à moi ! Mon leader se dirigeait vers la porte, je me mis derrière lui, suivie rapidement de Green 3, 4 et 5. Nous nous retrouvâmes au-dessus de la jungle, puis on leva le nez en direction de l'espace. Les autres groupes nous avaient attendus, ce qui nous permit de les rattraper assez vite.

    Contrôle de Yavin, radio : Alerte générale, Étoile Noire signalée : l'ennemi sera à portée de tir dans 15 minutes.



    Tous nos chasseurs étaient là, c'était impressionnant ! On était si nombreux et si peu à la fois ! Je me trouvais maintenant vers le milieu, derrière les groupes "Red" et "Yellow". Le groupe "Blue", qui comptait lui aussi d'éminents noms de la flotte rebelle, était à peu près à même niveau que nous, les "Green".

    Garven Dreis, radio : Rapport de position.

    Le groupe "Red" fit sa check list, pendant ce temps mon leader vérifia le "Green".

    Moi : Green 2, tout est paré.

    Le reste du groupe "Green", comme les autres, finit les préparatifs.

    Garven Dreis, radio : Enclenchez ailerons d'attaque en position. Je m'exécutai, ainsi que tous les autres. Nous pénétrons dans leur champ magnétique, ça va secouer. Verrouillez les déflecteurs. Turbines à 110 !

    Des secousses se firent effectivement ressentir en s'approchant de l'Étoile Noire. Nous pouvions tous constater cette imposante base. Je me sentais toute, vraiment toute petite face à elle.

    Wedge Antilles, radio : Vous avez vu ? C'est gigantesque !
    Garven Dreis, radio : C'est pas le moment de bavarder, accélérez les réacteurs d'appoint ! On y est, vous êtes prêts ?
    Jon Vander, radio : Red Leader, ici Yellow Leader, à vous.
    Garven Dreis, radio : Je vous reçois, Yellow Leader.
    Jon Vander, radio : Nous survolons la tranchée au-dessus de l'objectif.
    Garven Dreis, radio : On est en position ; je vais couper à travers l'axe pour essayer d'attirer leur
    feu !


    Et c'était parti ! Les X-Wings "Red" commencèrent leur manœuvre d'approche que nous suivîmes.

    Très vite, les lasers verts émanaient de la station. C'était tiré assez aléatoirement, à moins que la mobilité de nos chasseurs ne leur donne du fil à retordre.

    Wedge Antilles, radio : Y'a une tourelle patron, point 2-3-15 !
    Garven Dreis, radio : J'la vois, volez aussi bas que possible !

    Tous les vaisseaux piquèrent alors en direction de la surface de l'Étoile Noire. Il y avait une trentaine d'appareils, mais on était si petits qu'on passait sous leurs turbolasers. Ceux-ci étaient souvent montés sur des pylônes, et non pas à même la station, ça nous permettait de trouver une espèce de zone de "sûreté".

    Luke Skywalker, radio : Ici Red 5, j'amorce l'attaque !

    Il fit un petit carton avant de disparaître puis réapparaître dans la fumée qu'il avait créée.

    Biggs Darklighter, radio : Luke ! Dégage-toi ! Luke, t'as rien ?
    Luke Skywalker, radio : Ça sent un peu le roussi mais ça va !

    Skywalker avait donné le premier impact, comme un signal lancé. Tous les chasseurs rebelles se mirent à ouvrir le feu, un peu ici et là il fallait bien le dire ; en effet, même si certaines tourelles étaient visibles, d'autres se camouflaient très bien. Je remarquai des éclats verts un peu en avant de moi et me mis à tirer dedans ; sans doute un coup au but car plus rien ne tirait en ma direction lorsque je passai juste devant.

    Green Leader, radio : Green 2, regroupement de DCA à 10 heures, suivez-moi.
    Moi : Je vous copie, Green Leader !

    Nous entamions une descente vers un point circulaire d'où faisaient feu au moins quatre ou cinq tourelles basses. Mon commandant et moi-même nous mîmes à même hauteur pour ouvrir le feu sur cette zone. Huit canons lasers au même endroit, ça fait mal^^ Nous poursuivîmes notre course en rase-mottes, narguant les artilleurs de par notre basse altitude et essayions de tirer çà et là. Aidée de Green Leader, je pus faire exploser une tourelle assez conséquente en lui tirant dessus à la base, ce qui la fit tomber sur elle-même.

    Mon chef me fit remarquer la présence d'une batterie à feu rapide que nous devions mettre hors d'état de nuire. Green Leader m'ordonna de rester le plus bas possible quoi qu'il arrive et, même si la tentation de prendre de l'altitude était forte, j'obéissais. La tourelle me visa et commença à tirer en rafales, mes boucliers pâtirent et, en jetant un très bref coup d'œil sur ma gauche, je me dégageai. Le canon suivait mon mouvement et cela permit à mon ailier d'amorcer une attaque. La batterie me délaissa pour se concentrer sur lui, et comme je compris rapidement quelle méthode était la plus efficace, j'effectuai un très bon immelmann et ouvris le feu ; les canonniers ne savaient décidément plus où donner de la tête^^
    Green Leader et moi effectuâmes chacun de notre côté un ample virage pour nous rejoindre, fîmes une manœuvre de ciseaux et lançâmes une déferlante d'énergie sur le canon qui finit par puissamment exploser.

    Green Leader, radio : On redresse !



    Nos X-Wings levèrent le nez de concert, ça devait faire quelque chose de beau, vu de l'extérieur ! Nous continuâmes notre mouvement dans un large demi-tour avant de nous remettre normalement. Green 4 nous retrouva pour faire une formation de combat.
    L'assaut se passait pour l'instant bien pour nous, mais les Y-Wings n'avaient toujours pas commencé leur attaque, alors que presque la moitié de notre temps imparti s'était écoulé. Red Leader nous communiqua ce qui, visiblement, empêchait cette approche.

    Garven Dreis, radio : Faites attention, y'a une batterie lourde à droite de la tour du déflecteur, vous la voyez ?
    Luke Skywalker, radio : Je m'en charge !
    Biggs Darklighter, radio : Je pique. Couvre-moi, Porky.
    Jek Prokins, radio : Je suis juste derrière toi, vieux.

    Leur attaque coordonnée fit exploser cette tourelle laser. Le feu des autres canons s'en trouva plus virulent.

    Jek Porkins, radio : J'ai un p'tit problème, les gars…
    Biggs Darklighter, radio : Dégage-toi !
    Jek Porkins, radio : Ça tient encore !
    Biggs Darklighter, radio : FONCE !
    Jek Porkins, radio : Non y'a pas l'feu AAAA…crrrrzzzz

    Ce fut notre premier mort dans cette bataille, tué par un turbolaser. Je me trouvais en avant de lui et pus détruire le canon qui l'avait tué, mais ça m'avait coûté beaucoup de boucliers à cause des autres tirs.

    Moi : Oups ! C'était pas malin ça… R3, tu peux booster le rechargement des boucliers ?

    Je me remis immédiatement en rase-mottes pendant que mon droïde me siffla une réponse positive. Je tirai çà et là dès que je distinguais une tourelle de défense, faisant parfois mouche, parfois rien.

    Station radar de Yavin, radio : Base Zéro à escadrilles, on vient de capter de nouveaux signaux : groupe de chasseurs ennemis en vue !
    Luke Skywalker, radio : Mon écran est négatif, je n'vois rien du tout !
    Garven Dreis, radio : Vérifiez sur contrôle direct, les voilà !

    En effet, une douzaine de Chasseurs TIE fondit sur nous et se dispersa rapidement, prenant chacun une cible.

    Garven Dreis, radio : Johnny, vous en avez un juste derrière vous !
    Naytaan, radio : J'suis touché ! Aaaah !
    Luke Skywalker, radio : Biggs ! Fais gaffe, en voilà un !
    Biggs Darklighter, radio : Où est-ce qu'il est ??? J'le vois, il gagne sur moi, j'm'en sortirai jamais !
    Luke Skywalker, radio : Tiens bon, j'arrive !

    On put le voir détruire le TIE qui menaçait son ami. L'un des deux prototypes de A-Wings du groupe "Blue" se fit détruire par un pilote de l'Empire, apparemment c'était Blue 6. Green 4 poursuivit un TIE et moi… j'étais un peu paumée en fait^^ J'avais eu un instant de passivité où je ne sus plus vraiment quoi faire.

    Garven Dreis, radio : Dégagez-vous, Luke ! Dégagez-vous, attention par derrière ! Derrière, y'en a un qui vient sur vous !
    Luke Skywalker, radio : Ah j'suis touché mais c'est pas grave ; D2, vois si tu peux enregistrer l'état, allez au boulot mon vieux !
    Garven Dreis, radio : Red 3, est-ce que vous voyez Red 5 ? Il est entré dans la zone de tir ! Red 5, où êtes-vous ?!
    Luke Skywalker, radio : J'n'arrive pas à l'semer !



    Il était en effet poursuivi de près, et je me trouvais justement dans le coin. Ça me remit les idées en place : l'objectif était de le protéger, alors je me dirigeai vers Skywalker pour lui venir en aide.

    Wedge Antilles, radio : Cramponne-toi, j'suis là !

    Le TIE se rapprochait, il était presque verrouillé dans mon collimateur…

    Luke Skywalker, radio : Bon sang Wedge, où es-tu ?!

    Verrouillé ! J'appuyai de toutes mes forces sur mes canons lasers et vis le chasseur exploser, Red 2 évita de justesse une collision avec mon appareil. C'est alors que je vis un message sur mon ordinateur :


    TIME PARADOX


    Ah, j'ai fait un paradoxe, apparemment c'était pas à moi de faire ça^^ Mais c'est un message jaune, donc un avertissement sans gravité^^ Au moins, j'étais sûre que Skywalker était sauvé.

    Luke Skywalker, radio : Ouf ! Merci Wedge ! T'as gagné le pompon, vieux !
    Jon Vander, radio : Red Leader, ici Yellow Leader nous descendons sur l'objectif.
    Garven Dreis, radio : Bien reçu, Yellow Leader. Attaquez, on vous couvre.

    Trois Y-Wings entrèrent dans la tranchée, puis le commandant Simms prit la parole :

    Merrick Simms, radio : Il y a un canon le long de la tranchée, près de la bouche d'entrée. On doit aller là-bas et le détruire. Attention aux tirs de surface.
    Ru Murleen, radio : Elle est trop bien armée, on va devoir ouvrir son bouclier et détruire les relais de puissance en-dessous.

    Bonne initiative, mais en ce qui nous concernait, Green 5 avait un TIE à ses trousses. Notre Y-Wing était réellement en mauvaise posture et avait déjà essuyé plusieurs tirs du Chasseur. Il faisait toutes sortes de manœuvres pour tenir le plus longtemps possible. Pendant ce temps, les "Blue" avaient avancé.

    Ru Murleen, radio : C'est bon, on y va.

    Il fallait que j'accélère si je voulais sauver mon camarade. Le pilote essayait de survivre du mieux possible, mais la lenteur et la difficulté de maniabilité de son vaisseau par rapport à l'Impérial faisaient de lui une cible facile. Mais alors que j'allais verrouiller son poursuivant, il se fit toucher au réacteur et s'écrasa contre un pylône de l'Étoile Noire.

    Apparemment le groupe "Blue" s'en sortait bien avec le canon, et de ce que j'avais cru apercevoir de loin, ça semblait être un gros morceau ! Je pris le Chasseur TIE pour cible et la poursuite se fit très près de la surface de la base. J'étais sur le point de le verrouiller lorsqu'un cri de Blue 4 me fit sursauter :

    Thurlow Harris, radio : Je suis touché ! Je suis touché !!! Je peux pas tenir, je peux pas…crzzzz

    Instinctivement, j'avais tourné la tête en direction de l'énorme canon. En re-regardant devant moi, je manquai de m'écraser contre un pylône de tourelle. J'évitai de justesse sur la gauche un funeste sort mais avais perdu mon TIE de vue. Très vite après le message de Blue 4, il y eut celui de
    Blue 2 :

    Ru Murleen, radio : Je suis touchée, ça vient de derrière, je peux plus rester !
    Merrick Simms, radio : Sauve-toi, Blue 2 !
    Ru Murleen, radio : Désolée. Que la Force soit avec vous.

    Je redressai en me dirigeant vers le canon où les "Blue" avaient du souci pour trouver trois TIE en train de les massacrer, et l'un de ces chasseurs avait une forme qui est restée dans les hololivres d'Histoire : celui de Dark Vador. Je ne pus lui tirer dessus ni sur ses ailiers car l'angle d'attaque m'aurait fait risquer de toucher Blue Leader. Je me contentai de me décaler pour virer à droite et ainsi les prendre en attaque latérale. L'ailier gauche de Vador le protégeait bien, mais je me dis que le détruire déconcentrerait le Seigneur Sith. J'allais tirer lorsque le TIE que j'avais pourchassé quelques secondes auparavant se mit à ouvrir le feu sur moi ! Je fus contrainte de manœuvrer pour me sauver.

    Jon Vander, radio : L'objectif est programmé sur vos ordinateurs de visée.
    Moi : Blue 3, un TIE est derrière moi, venez m'aider !
    Rookie One, radio : Localisé !

    Mais ce fut avec stupeur que j'entendis les derniers mots du commandant du groupe "Blue" :

    Merrick Simms, radio : Je suis touché !


    TIME PARADOX


    Quoi ? Encore un paradoxe ? Et rouge cette fois ? Il n'aurait pas dû mourir ? En tous cas la simulation ne s'arrêta pas, ça ne semblait pas critique. Bizarre…

    Jon Vander, radio : Plein régime sur les déflecteurs avant. Plein régime sur les écrans déflecteurs avant. Y'a combien de canons anti-aériens ?
    Tiree, radio : À mon avis une vingtaine de pièces, soit en surface soit sur les tours.
    Contrôle de Yavin, radio : L'Étoile Noire sera en position de tir dans 5 minutes.

    Merci pour la pression… Et où était Rookie One bon sang !? Le Chasseur me lâchait pas, j'avais peur qu'il finisse par me toucher. Presque comme une réponse, je vis derrière moi Blue 3 en train de me délivrer de mon poursuivant. Mais mes pirouettes pour les tenir à distance m'avaient fait perdre Vador de vue.

    Jon Vander, radio : Branchez les ordinateurs de visée.
    Tiree, radio : Débranché… Ah, j'ai déjà un signal ! La DCA… elle ne tire plus !
    Davish Krail, radio : Déflecteurs arrière stabilisés. Vous voyez des appareils ennemis ?
    Jon Vander, radio : Les voilà ! Trois appareils à 15-12-9 !

    Mince, ils sont déjà arrivés sur nos Y-Wings ! Je dirigeai mon appareil droit vers la tranchée, en contresens et altitude, mais les canons anti-aériens de la surface tiraient toujours en l'air et mes boucliers n'aimaient pas ça. Ils baissaient tellement vite que je fus obligée, pour ne pas exploser, de transférer toute l'énergie de mes lasers dans les déflecteurs. Et évidemment, c'était à ce moment-là où je n'avais plus de systèmes offensifs que les TIE de Vador et ses ailiers passèrent en-dessous de moi, parfaitement à portée.

    Moi : R3, apprête-toi à inverser le turbo pour un immelmann très serré. Parée !

    Mon droïde coupa les réacteurs, envoya une poussée de répulseurs et je pus tourner en tirant le manche à balai. Sur le dos, R3 avait ré-enclenché les moteurs et il fallut que je tourne mon manche pour me remettre en position normale.

    Green Leader, radio : Green 2, remettez-vous en formation !
    Moi : R3, essaie de pousser les turbines !

    Mais mon ordinateur, une dizaine de secondes après, m'annonça la perte d'un Y-Wing "Yellow".

    Jon Vander, radio : Inutile, j'tiens pas l'cap !!
    Davish Krail, radio : Restez en ligne…
    Jon Vander, radio : Ça secoue trop !!!
    Davish Krail, radio : Restez en ligne !
    Jon Vander, radio : J'y suis presque !

    Un autre Y-Wing détruit. J'y étais presque, j'avais les TIE en visuel, courage ! Mais le troisième bombardier quitta la tranchée, suivi de près par les 3 Impériaux.

    Davish Krail, radio : Red Leader à Yellow 5, ils ont eu Bill !
    Garven Dreis, radio : Ils nous le paieront, les salauds !
    Davish Krail, radio : Ils sont tous par derrière !

    Il fut à son tour détruit et les Impériaux avaient brisé leur formation, je ne pus les poursuivre sans les perdre. Quel massacre… Depuis que la chasse impériale était arrivée, et encore plus avec Vador, nos forces se faisaient réduire en miettes. Le groupe "Blue" était quasiment décimé, il ne restait plus que deux ou trois Y-Wings, seul le groupe "Red" avait encore 6 ou 7 appareils encore en vol. Et je pense que tout le monde devait penser la même chose que moi…

    Garven Dreis, radio : À tous les pilotes, ici Red Leader. Rendez-vous au point 8-6-1.
    Wedge Antilles, radio : Ici Red 2, je me dirige vers vous.
    Biggs Darklighter, radio : Ici Red 3, je suis en position.
    Général Dodonna, radio : Red Leader, ici Base Zéro. Gardez la moitié de votre groupe pour l'attaque suivante.
    Garven Dreis, radio : Bien reçu, Base Zéro. Luke, dégagez avec Red 2 et Red 3 ; restez hors de portée et attendez mon signal pour commencer votre attaque.

    Les choses s'annonçaient mal, ça s'entendait dans la voix de Red Leader. Le commandant Farell et Rookie One s'étaient regroupés pour combattre le reste des chasseurs alentours. D'un autre côté, une station comme celle-là devait contenir des centaines d'escadrilles ! Ce qui m'étonna d'ailleurs, car l'Empire n'aurait pas hésité à nous envoyer toute sa chasse pour nous annihiler, pourtant on n'a eu droit qu'à douze Chasseurs. Les restes du groupe "Green" s'était regroupé à hauteur du "Red".

    Green Leader, radio : Green 2, Green 4, suivez-moi : on va bombarder les batteries anti-aériennes en amont de Red Leader. Green 2, prenez le centre, Green 4 le côté droit.

    Nous nous mîmes donc à moitié dans la tranchée, à une certaine distance de la vague d'assaut. Là, c'était à qui tirait le plus n'importe où. Le but était de nettoyer le maximum de canons avant que Red Leader n'arrive à leur portée. Ça explosait, ça fumait de partout, on n'y voyait rien ! Il fallait d'ailleurs redoubler de prudence à cause du brouillage de nos senseurs. Je passai à l'intérieur de la tranchée pour éviter un obstacle vertical, mais en remontant, je vis le X-Wing de gauche en haut exploser !

    Green 4, radio : On a perdu Green Leader ! Green 2, c'est toi le chef !
    Moi : Quoi ??

    Chaud… Prendre le commandement du reste du groupe "Green" sans avoir été préparée… Je continuai de tirer sur la surface de l'Étoile Noire, cette fois surtout pour éviter de me faire toucher moi, plus que le trio "Red". Nos feux nourris firent pas mal de dégâts contre les canons ennemis ; soudain, mon cockpit m'afficha un message holographique surprenant :


    FISSION MAILED


    Quoi ? Mission échouée ? Je me suis pris un turbolaser, sans doute. Aaaah ! J'étais un peu deg, j'avais réussi à aller loin dans l'exercice et voilà que…

    Garven Dreis, radio : On y est, les gars !
    Theron Nett, radio : On devrait la voir cette bouche d'entrée…

    Euh… Mais l'exercice n'est pas censé être fini là ? Le simulateur était toujours actif alors que… Mais… Mais c'est pas "Mission Failed" mais "Fission Mailed" ! Trompe-l'œil ! Je me suis fait avoir ! Très vite, je repris les commandes de mon vaisseau qui avait commencé à piquer du nez, attiré par la gravité artificielle de l'Étoile Noire. Saleté de blague ou de bug de logiciel !
    Reprenant ma concentration et mes repères, je pus voir d'en haut les canons cesser le feu. Ça, ça ne voulait dire qu'une seule chose !

    Garven Dreis, radio : Débrouillez-vous pour occuper leurs chasseurs !
    Theron Nett, radio : D'accord, on va les retenir. Red 5, tu les vois de là-haut ?
    Luke Skywalker, radio : Non, rien encore… Si ! Ils sont au point 3-9-5 !
    Theron Nett, radio : Oui, je les vois.
    Garven Dreis, radio : Je suis en position… Je vois l'objectif… Maintenez-les à distance pour quelques secondes !

    J'allais replonger vers la tranchée lorsqu'un Chasseur m'attaqua. Il fallut m'en débarrasser avant de pouvoir bien manœuvrer. Je demandais l'aide de Green 3 qui ne parvint pas à m'aider correctement : je fus touchée au ventilateur haut droit et il fallait me dégager de là, sacrifiant ainsi ma tentative d'interception de Vador.



    Moi : R3, essaie de réparer ça au mieux !

    Green 3 avait pris en chasse le TIE qui m'énervait et je tentai une nouvelle approche de la tranchée, canardée par la DCA des bords. Impossible de faire quoi que ce soit, les tirs étaient trop nourris et je fus contrainte de décrocher. J'effectuai un large demi-tour sur la gauche et commençai à ouvrir le feu sur les canons anti-aériens en veillant à bien rester en mouvement pour ne pas servir de cible facile. Mon ordinateur de bord m'indiqua la perte d'un nouvel X-Wing, un "Red".

    Theron Nett, radio : Tirez avant qu'il soit trop tard, ils sont derrière moi !
    Garven Dreis, radio : J'y suis presque… !
    Theron Nett, radio : Ils arrivent sur moi !!! Aaaah !…crrrrzzzz
    Garven Dreis, radio : C'est parti !

    Nous pûmes tous voir une violente explosion au bout de la tranchée, Red Leader avait tiré ses torpilles et se dégageait à travers les flammes et la fumée qu'il avait produites. Quant à moi, je me dirigeai vers lui en ayant aperçu Vador et ses ailiers sortir eux aussi de la tranchée, mais après un instant d'inattention de ma part, je les perdis de vue. Mince ! Encore raté !!!

    Wedge Antilles, radio : Vous l'avez eue !
    Garven Dreis, radio : Négatif ! Négatif… J'ai touché à côté, elle a explosé à la surface…
    Green 4, radio : Il est derrière toi !

    Quoi ? Derrière moi ? Sans réfléchir, j'entamai une manœuvre d'esquive. Mais il n'y eut aucun tir, ni aucun TIE en visuel ou sur mon radar. C'est alors que j'aperçus le vaisseau de Vador aux trousses d'un autre X-Wing.

    Luke Skywalker, radio : Red Leader, on est juste au-dessus de vous ! Virez ! Virez, on vous
    couvre !

    Garven Dreis, radio : Laissez tomber, je crois que mon moulin bâbord est touché ! Mettez-vous en formation d'attaque, les gars !

    Je les avais, Red Leader et Dark Vador, en visuel. Le Sith n'était pas à portée mais en poussant un peu les turbines, je pourrais réussir à le rattraper. Malheureusement, il tira sur notre allié qui commença à tomber vers la surface de l'Étoile Noire.

    Garven Dreis, radio : Aaaaaaaaaaaaahhhhhh !

    Son crash créa un gros amas de feu, mais en remettant les yeux droit devant moi je vis le TIE Avancé presqu'à portée. Mes pouces sur les boutons de tirs, je me tins prête. Il ne fallait pas le louper ni attirer son attention, sinon j'étais fichue. Il était verrouillé et moi sur le point de presser les boutons lorsqu'il fit un impressionnant immelmann et passa juste au-dessus de moi, qui tirais à présent dans le vide.

    Luke Skywalker, radio : Biggs, Wedge, serrez la formation ! On enfile le couloir, il faut y aller pleins gaz pour empêcher les chasseurs de nous remonter !
    Wedge Antilles, radio : Compte sur nous, patron !

    Les "Red" commençaient à piquer vers la tranchée, et le contrôle de Yavin nous donna comme objectif de continuer à poursuivre les Chasseurs TIE plus haut ou de bombarder les canons anti-aériens du trajet de notre groupe d'assaut. Moi je veux bien, mais il serait pas plus judicieux que nous recherchions à arrêter Vador qui, à lui seul, fait plus de dégâts que les 12 autres TIE réunis ? Dans un demi-tour, je déversai quelques rafales à l'intérieur de la tranchée ainsi que sur les côtés.

    Biggs Darklighter, radio : Luke, à cette vitesse, tu pourras pas déboîter à temps.
    Luke Skywalker, radio : Le rase-mottes entre les montagnes à la maison c'était pire !

    Ça y est, ils étaient entrés dans la tranchée et commençaient la course contre la montre, les feux des turbolasers allant vers eux. Au-dessus, je restai vigilante et prête à bombarder les tourelles qui nous menaçaient. Un TIE me dépassa et je me mis à le poursuivre. Le Chasseur fit un demi-tour brutal dont je ne pus profiter pour le détruire, je fus obligée de le suivre car, maintenant que je l'ai attaqué, c'était sûr qu'il m'avait prise pour cible. La poursuite se fit entre les canons cracheurs et les ruines encore chaudes de la surface de la station. L'agilité du TIE était un atout dans ce méli-mélo d'obstacles, j'avais du mal à le suivre. Un bon adversaire pour lui était davantage un A-Wing qu'un X', et il restait en ces vaisseaux…

    Moi : Blue 5 ! Aidez-moi à avoir ma cible !

    Le commandant Farell était le dernier A-Wing encore en l'état, le TIE n'avait plus longtemps à vivre à présent. Blue 5 arriva rapidement et délogea d'une rafale le Chasseur qui, tel un insecte dont on secouerait la cache, prit de l'altitude pour finir à découvert.

    Biggs Darklighter, radio : On reste un poil en arrière pour te couvrir.
    Wedge Antilles, radio : J'attrape la tour sur mon écran, mais j'vois pas la bouche d'entrée ! T'es sûr que l'ordinateur peut la situer ?
    Luke Skywalker, radio : Appuyez à fond, montez à 180 !
    Wedge Antilles, radio : Où est la bouche d'entrée ? J'la vois pas !
    Luke Skywalker, radio : Toi tu t'occupes des chasseurs et moi de la bouche d'entrée tu veux bien ?

    Mince ! Je les avais oubliés ceux-là ! Le TIE avait détourné ma concentration de la tranchée ! En plus, comme le groupe "Green" déjà pas énorme à l'origine a été beaucoup détruit, nous n'étions plus vraiment nombreux à protéger Skywalker et ses ailiers. Laissant Blue 5 contre le Chasseur, je procédai par un large demi-tour sur la droite et retrouvai, après quelques secondes, le tunnel ouvert.

    Wedge Antilles, radio : Chasseurs ennemis au point 1-13-6 !

    Mais pourquoi on n'agit pas ? À quoi on sert, là ? On était censés couvrir les vagues d'assaut du groupe "Red" et à chaque fois les TIE arrivaient à entrer dans la tranchée. Et le pire, c'est que le groupe ne semblait rien faire pour essayer de les intercepter, j'avais l'impression d'être la seule à vouloir détruire Vador, et tant pis pour le "time paradox" ! En bas, ce fut l'un des deux Chasseurs TIE qui ouvrit le feu, atteignant l'une des couvertures de Skywalker.

    Wedge Antilles, radio : J'suis touché ! Je crois que je dois vous lâcher !
    Luke Skywalker, radio : Oui dégage-toi, tu es hors cours c'est pas la peine de rester !
    Wedge Antilles, radio : Désolé…

    Red 2 sortit de la tranchée, et le groupe "Green" restait juste à combattre 3 pauvres Chasseurs TIE en l'air.
    Je n'y tenais plus, il fallait faire quelque chose et d'un immelmann (parce que c'est trop classe et que j'ai fini par bien les faire^^) je fis mon entrée dans la tranchée, à la poursuite des Impériaux. Le Chasseur le plus proche se trouvait à près d'un kilomètre et demi, fallait que je me dépêche !

    Moi : R3, essaie de booster le vaisseau !
    Green 4, radio : Green 2, rejoignez la formation, ne vous éparpillez pas.

    Toi, tais-toi ! T'as l'air de t'en moquer complètement de la réussite de la mission, c'est juste un peu l'avenir de la Galaxie qui se joue, là ! La DCA avait recommencé ses tirs de défense contre moi, j'étais obligée de remettre mes boucliers pour ne pas être détruite ; lorsqu'ils étaient à portée, je faisais taire les canons, mais il y en avait à chaque fois, à chaque mètre parcouru, j'avais une nouvelle tourelle. Encore heureux qu'ils n'étaient pas précis. Le fait d'avoir remis mes boucliers me fit perdre pas mal de vitesse, une perte dont je n'avais pas du tout besoin.

    Biggs Darklighter, radio : Grouille-toi Luke, ils s'amènent plus vite, cette fois je peux pas les tenir !



    Alleeeez… Alleeeeeeezzzz !!! Dépêche, qu'est-ce qu'il se traîne, ce X-Wing ! Je baissai l'alimentation de mes boucliers et de mes lasers pour augmenter encore ma vitesse. La distance par rapport au peloton de tête diminuait un peu plus, mais je ne les voyais toujours pas avec mes yeux.

    Biggs Darklighter, radio : Dépêche-toi Luke, les voilà ! LES VOILÀ !

    PUT…tgrrr !!! Luke n'avait plus de couverture, elle s'est fait détruire. Je pus voir au loin son explosion, mais vraiment très loin. Essayant de booster au maximum mes moteurs, j'espérais réussir à rattraper les TIE pour au moins essayer de perturber Vador, malgré les feux de DCA.

    Blue 5, radio : Green 2, un Chasseur TIE arrive derrière vous !

    Manquait plus que ça ! Je le fis apparaître sur mon ordinateur de bord, il était déjà près de moi et s'apprêtait à tirer ! Je n'avais pas le choix : je ne pouvais pas sortir en prenant le risque de condamner Skywalker, mais rester aurait signé mon échec personnel. Essayant de trouver le compromis entre les deux, je décidai de voler plus près du sol et de couper mes moteurs en demandant à R3 d'inverser la poussée. Le TIE, lancé à pleine vitesse, passa juste devant moi et réenclenchant les moteurs à fond, je l'eus en visuel et pus le détruire.
    Une fois ce détail réglé, je remontai mes moteurs pour pousser la propulsion le plus possible, ce Chasseur m'avait fait perdre du temps et de la distance, pas grand-chose mais ça restait toujours de la perte pénalisante. Finalement, j'arrivai à gagner quelques mètres, quoique toujours hors de portée.

    Contrôle de Yavin, radio : Son ordinateur de visée est coupé… Luke, votre collimateur est débranché, qu'est-ce qu'il se passe ?
    Luke Skywalker, radio : Rien du tout. Tout va très bien.

    Tout va très bien, tout va très bien… Tu es juste dans le collimateur d'un Seigneur Sith, hein. Comment on va faire ? Mais… J'y pense… C'est moi la chef de mon groupe ! Je n'ai qu'à demander à mes deux restants de m'aider !

    Moi : Green 3 et 4, vite ! Où êtes-vous par rapport à moi ?
    Green 4, radio : Un instant… Nous sommes derrière vous, Green 2.
    Moi : Venez me couvrir, on doit essayer de rattraper Skywalker !

    Les deux X-Wings arrivèrent tandis que les batteries DCA continuaient de nous arroser. Je donnai l'ordre à mes ailiers de ne pas hésiter à faire feu s'ils avaient une tourelle à portée alors que je continuais à foncer, bien attentive aux obstacles et aux lasers qui venaient à contresens. Le deuxième Chasseur de couverture était doucement rattrapé, encore quelques mètres et j'allais être bientôt à portée…

    Luke Skywalker, radio : Ils ont eu D2 !
    Contrôle de Yavin, radio : L'Étoile Noire est en orbite. L'Étoile Noire est en orbite.

    Non ! Grouille-toi, Jaina !!! Je ne pouvais plus rien faire pour accélérer, sauf…
    C'était risqué, mais je coupai complètement mes lasers qui commencèrent à se décharger très rapidement, mais ça me donna près de 30 ou 40 MGLT de plus qui étaient primordiaux vu le temps restreint qui était imparti. Par contre, les deux qui étaient derrière moi me signalèrent qu'ils avaient un peu de mal à suivre ; je leur indiquai donc de rester en retrait dans la tranchée et de surveiller mes arrières. L'un d'entre eux se prit un laser de plein fouet et explosa sur le coup. J'eus un cas de conscience : est-ce que j'étais en train de leur faire courir un risque inutile ?

    Les TIE finirent par être en visuel, je les discernais bien maintenant. Mais comme mes lasers étaient déchargés, mon système de visée et mon collimateur s'étaient automatiquement désactivés. J'attendais de gagner encore un peu de terrain afin de relancer la recharge et donc perdre de la vitesse sans finir hors de portée. Une fois que je fus sûre, j'enclenchai mon armement et, comme les lasers étaient faibles, je jumelai le tir afin de tirer par vagues de 4 rayons pouvant apporter une puissance suffisante pour détruire un Chasseur TIE. Il était verrouillé !

    Moi : Cette fois je te tiens… Il explosa subitement par des tirs venus d'en haut. Quoi ?
    Han Solo, radio : Youhouuuuu !

    Je levai le nez et pus voir un vaisseau bien connu des archives, le Faucon Millenium, plonger droit sur la tranchée pour arroser les poursuivants de Luke ! C'est vrai que j'avais oublié que Han Solo était venu finalement à la rescousse de son ami. Le second ailier Impérial sembla alors volontairement percuter son chef avant de s'écraser contre la paroi, le TIE Avancé se faisant littéralement éjecter de la zone !

    Han Solo, radio : La route est dégagée, p'tit gars ! Fais-moi péter c't'engin et on rentre !!!

    Je pus voir les tubes à torpilles du X-Wing en face de moi briller un instant et le vaisseau lever le nez ; il était temps de décamper !!! J'ordonnai à ma dernière couverture de retourner au plus vite sur Yavin tandis que je me dégageais à mon tour. Coupant les recharges des lasers et des boucliers, mon chasseur atteignit une vitesse folle, et apparemment tout le monde avait fait comme ça. Nous ne savions pas combien de temps les torpilles de Skywalker allaient mettre de temps pour atteindre le noyau de l'Étoile Noire, mais on n'était pas pressés de le savoir tant que nous étions encore trop près et ainsi risquer de se faire happer par l'onde de choc. Lorsque nous fûmes tout proches de la géante gazeuse, nous pûmes enfin nous retourner pour regarder derrière nous :



    Impressionnant ! Magnifique ! Grandiose ! Ça me faisait quelque chose de revivre ce moment historique, d'autant plus que je l'avais fait du premier coup ! Me relâchant complètement, je m'affalai sur le fauteuil en poussant un grand soupir de soulagement, mes mains tremblaient encore sur le manche à balai.

    Han Solo, radio : Bien joué p'tit gars, t'as mis droit dans le mille !

    Je me mis à rire et à pleurer en même temps, toute tremblante d'avoir fini cet exercice. La simulation se mit en pause pour me proposer soit de terminer ici, soit d'aller poser mon chasseur et de finir à ce moment-là. Je décidai de m'arrêter là, trop éprouvée par cet exercice. La simulation s'éteignit donc progressivement et le cockpit s'ouvrit. Je restai encore un peu dans le siège, les jambes trop molles pour les bouger.



    Petit artwork (pas de moi^^) en bonus ! (lien supprimé car non accessible)

    samedi 28 juin 2014 - 01:18 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    La padawan Jaina reste un moment dans son simulateur, encore éprouvée par son exercice final, qui l'avait plongé en pleine bataille de légende. Ces exercices ont le don de pousser les pilotes jedi dans leurs derniers retranchements tout en leur faisant vivre un événement historique comme s'ils y étaient. Cenovii se souvient encore de sa propre épreuve en orbite d'Endor. Oui, malgré sa condition physique exceptionnelle et sa résistance mentale, à l'époque il était sorti du simulateur décomposé. Il comprends donc que Jaina prenne son temps.

    Elle sort timidement, arrange sa coiffure, et se précipite vers la fontaine. Ceno la laisse reprendre ses esprits. La padawan détourne son attention sur lui, avec un air satisfait, elle sourit. Le Chevalier reste stoïque et lui demande de revenir un peu plus tard. Elle quitte la salle sans demander son reste.

    Le soir même, la revoilà plus sereine, ce petit temps de repos lui a été profitable. Elle entre dans la fameuse salle de pilotage et astronavigation, Cenovii lui fait face et lui demande de s'approcher. En présence d'Aynor, d'Otori et de Zatila, le Mando-Jedi s'adresse solennellement à Jaina.

    Ceno - Padawan Fanger, pour avoir démontré un grand sens tactique et des aptitudes de pilote indéniables, je te félicite. Tu as su te montrer à la hauteur de cette formation.

    Le Chevalier en armure se tourne vers l'Ewok qui lui tend un petit médaillon et un papier enroulé noué d'un ruban rouge. Puis il s'approche de Jaina docilement. Il attache le médaillon sur sa bure, et lui remet le fameux diplôme de pilote jedi.

    Ceno - Désormais tu seras reconnue comme l'une des meilleures pilotes de l'Ordre Jedi. Bravo!

    Un grand sentiment de fierté s'empare de la pada. Les trois chevalier et la maître, tous les quatre diplômés de longue date, l'applaudissent de concert. Une nouvelle étoile était née dans l'histoire de la classe d'astronavigation!

    -------------------------------------------------------
    Huge > Sur l'ensemble de la formation tu mérites amplement le diplôme, tu es sûrement celui qui a fait les exercices les plus complets. Il ne te manque que quelques détails, quelques termes spécifiques (j'aurais préféré que tu utilise le mot "click" plutôt que "kilomètre") et peut-être un peu plus de folie pour viser la perfection! J'ajouterai tout de même que ton dernier exercice était vraiment très long et de ce fait un peu lourd... J'ai nettement préféré les précédents, qui étaient peut-être moins complets mais moins fastidieux à lire. Aussi mon dernier conseil sera de ne pas forcer ton talent.

    En tous cas toutes mes félicitations pour ta réussite!

    -------------------------------------
    Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure
    Maitre de Keller et d'Eckmül

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 06-07-2014 16:04

    samedi 05 juillet 2014 - 12:27 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar obiwan87

    obiwan87

    9746 Crédits

    I : Introduction et premiers pas.

    Avant de passer dans les pouvoirs de force, j’avais décidé de passer dans la classe de pilotage et astronavigation. Histoire de rendre visite à mon maître et de lui donner du travail. Et oui, je vais jouer les astro pilote, en me plongeant dans sa classe favorite. J’entre d’abord dans la salle. Je suis resté sur la lune Yavin IV. Cenovii qui était sur tous les fronts en ce moment, venait de nommer Polux assistant et de Tester Lou-Xan à l’arène Massassi. Mais, il était là dans la salle, comme s’il m’avait senti arriver. Je suis très surpris.

    Eckmül : Bonjour, Maître, comment allez-vous ?
    Cenovii : Eckmül, que fais-tu ici ? Tu n ‘es pas au pouvoir de Force ?
    Eckmül : J’ai décidé de faire deux classes en même temps.
    Cenovii : Ah, oui, très courageux de ta part, mais ne néglige pas l’une pour l’autre. Bon ! Commençons par les bases. Tu vas aller chercher le manuel d’instruction de bases dans un casier ainsi qu’une tenue. Tu n’es bien sûr pas obligé de porter une tenue de pilotage, même s’il est recommandé de ne pas le faire avec une bure, il n’y a que les Jedi de l’ancienne république qui le font.

    Très bien, je m’en vais chercher mes affaires, je ne vais pas prendre de combinaisons. Imaginer vous tomber sur une planète forestière et marécageuse avec vôtre X-Wings, un vous êtes dans la panade parce que les X-Wings ça a pas de flotteurs et en plus, vous vous faites repérer à 300 clicks par des Jedi à la retraite qui vont vous faire des blagues lourdes. Je prends le manuel qui est à coté sur une étagère, et je m’installe sur une table. Je l’ouvre à la page Un.
    Je lis.
    C’est très long, rempli de plein de consigne de secours, « en cas de dépressurisation du cockpit prier la force », « Si votre copilote vous fait du rentre dedans, rappeler vous que la seul autre personne est l’astro-mécano. Ne tendais pas une relation avec un astro… ».
    Une fois que j’ai fini de lire le manuel, je vais m’essayer à un pilotage. Je n’y connais pas grand-chose au pilotage, j’ai juste étudié quelques manuels impériaux. Je monte sur le siège je m’assois et par le comlik du cockpit, Cenovii me dit :

    Cenovii : Te voici donc sur Géonosis. Une tempête s'approche, et tu dois rejoindre un hangar qui se situe à 200 clicks de ta position.
    Eckmül : Euh, et les touches c’est quoi ?
    Cenovii : (en ouvrant le cockpit) là, t’as les gaz, là t’as le manche, là t’as le frein d’urgence. Mais t’as lu le manuel ou quoi ?
    Eckmül : Ouais, bon ça ira bien, merci quand même.
    Cenovii : Bon je lance l’animation, attention aux yeux.

    [col=darkblue]La simulation commence le cockpit ouvert dans un speeder T-47, le paysage désert mais montagneux de Géonosis s’étend à perte de vue, et on peut distinguer. Au fond vers les plateaux, une tempête arrivé. Bon, je démarre le vaisseau, d’abord enclencher les répulseurs pour monter à la vertical. Puis je mets les gaz. Puis j’enclenche les propulseurs situé à l’arrière. Je m’élance, une fois bien parti, je peux couper les répulseurs.
    Je vois une crête arrivé sur moi, je vire de bord très vite, je fonce à toute allure, je slalome entre les crêtes montagneuses. Dans ces cas d’extrême précision, il faut faire preuve d’un grand appel à la force. Il faut bien ajuster ces coups pour ne pas partir en vrille. Le but ultime étant aussi d’apprendre à piloter. Je pousse un peu trop mon manche, je commence à faire des vrilles, je redresse l’appareil de justesse, juste avant que je manque d’heurter un rocher. Je l’évite au dernier moment.
    Je dois arrêter de slalomer entre les crêtes, le chemin sera plus facile dans le canyon. Surtout, qu’on commence à rien y voir avec la tempête. Je plonge dans le canyon. Je ralentie, un peu histoire de ne pas me perdre dans ce dédale. Au début tout va bien c’est calme, bien trop. D’un coup, un éboulement se produit.
    Je vire de bord. Mais un autre éboulement ce produit de l’autre côté, mon vaisseau reçoit des cailloux Je plonge un peu plus vers le canyon. Je triche un peu en activant les répulseurs pour ne pas toucher le sol. Mon vaisseau rebondit comme s’il avait heurté quelque chose d’invisible (c’est l’effet des répulseurs). Je continue dans mon canyon.
    Cette fois-ci je tombe sur une fourche, l’une des branches est un cul de sac (cela se voit sans s’y engager), l’autre continue. Je prends donc l’autre. Une autre fourche se présente, j’essaye d’allumer le G.P.S. mais, il ne fonctionne pas, je ne suis pas sûr que Géonosis soit équiper de satellite (avec la ceinture d’astéroïde, ça couterai cher de les remplacer à chaque collision), de plus la tempête de sable, brouille toute les communications.
    Je prends la branche de droite au pif. Ça a l’air d’être bon, du moins ça continue. Je rencontre, une troisième fourche, je m’engage dans celle de gauche, mais il s’avère que c’est un cul de sac, je fais demi-tour. Je prends l’autre branche, c’est un cul de sac aussi, il faut que je remonte tout, jusqu’à la première fourche. Puis je prends la branche de gauche. Je continue tout droit, ça continue, mais par contre j’ai l’impression que la fosse tourne de façon à faire un demi-tour.
    Plus tard, je me rassure, ce n’était qu’un S. Je continue mon chemin et là je vois la fin de l’épreuve le bout du canyon, mais au dernier moment une énorme coulé de cailloux me tombe juste sous le nez. Le coulé bloque le passage, je suis obligé de faire un détour. Mais je finis par trouvé un autre S, décidément ce canyon est un vrai serpentin. Je me concentre pour utiliser la force et sonder le canyon, je le visualise, et je vois le chemin qu’il faut prendre, d’abord droite, puis 2 fois gauche et encore droite, et le hangar est juste devant.
    A peine, je suis sorti de ma visualisation que je sens un danger, effectivement, un autre éboulement ce produit, sauf que le rocher est trop gros et se coince dans le canyon, ne pouvant passer par au-dessus je me risque à passer en dessous. Je passe de justesse, le rocher s’effondre juste derrière moi. Une fois tous les indications précédentes effectués, je trouve le hangar, cela doit-être ça. C’est un hangar sous sable. Dans une grotte.
    Je vais me poser en activant les répulseurs et en coupant les propulseurs. Je diminue petit à petit la puissance des répulseurs pour un atterrissage en douceur.
    Je coupe les deux moteurs, le contact, je rouvre le cockpit et je sors. Je regarde en attendant sa réponse.

    Ce message a été modifié par: obiwan87 le 26-11-2014 22:11

    jeudi 20 novembre 2014 - 22:48 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Eckmül essaie de sortir de son simulateur mais se rend compte qu'il est coincé.

    Ceno - Ton harnais.
    Eckmül - Ha oui, c'est mieux.

    Il détache son harnais, puis sort, il est un peu remué par ce premier essais. Il semble attendre les réactions de son Maître avec une certaine appréhension.

    Ceno - On voit bien que tu n'es plus le padawan que tu étais à tes débuts. Cette fois tu t'en es très bien tiré.
    Eckmül - Merci.
    Ceno - Il est trop tôt pour me remercier. Ce premier exercice c'est d'la rigolade à côté des autres.
    Eckmül - Je suis prêt à passer tous les obstacles.
    Ceno - J'aime entendre ça. Bien, consulte les données de la seconde épreuve, étudies les manœuvres associées et lance-toi quand tu te sens prêt.
    Eckmül - De quoi s'agit-il?
    Ceno - D'une petite bataille spatiale. Tu seras lancé dans le vide de l'espace, tu n'auras aucun repère à part les positions alliées et ennemies. Il te faudra vaincre l'escouade adverse. Fis-toi à la Force, coordonne ton équipe et vise juste.

    ---------------------------------------------------------------
    obiwan87 > On a vu ensemble ce qui allait et ce qui n'allait pas, tes modifications sont très bien. Mais à partir de maintenant tu ne recevras plus mon aide si ce n'est pour des questions techniques. Souviens-toi ce que je t'ai dis, concentre-toi sur l'exercice lui-même et développe autour, à toi de jouer!

    Exercice 2 : Escarmouche spatiale
    Objectif : Vaincre l'escadron ennemi
    Appareil utilisé : Simulateur Actis Eta 3
    Description : Accompagné de deux ailiers volant sur chasseur Z-95-AF5, vous devez venir à bout d'un escadron de cinq chasseurs Tie plutôt coriaces. Faites preuve d'imagination et montrez votre esprit tactique. Encore une fois, il s'agit de mettre en application les différentes manœuvres des cours (offensives et défensives).

    -------------------------------------
    Sabre des Jedi
    Chevalier en armure

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 08-12-2014 22:08

    lundi 08 décembre 2014 - 22:06 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW
  • Avatar obiwan87

    obiwan87

    9746 Crédits

    Année : 2 avant Bataille de Yavin
    Localisation : 3km Sud de Dreighton
    Affiliation rebelle : Eckmül (Force, Actis Eta-2, leader), Kanaka Leona (Ailier 1, Z-95), Aylaa Nu (Ailier 2, Z-95)



    Ma première épreuve avait était laborieuse mais je m’en étais sorti. Il s’agit maintenant de ne pas galérer autant dans la deuxième. L’épreuve consiste à conduire un chasseur de type ETA-2. Similaire au chasseur utilisé par les Jedi lors de l’ancienne république. Je suis accompagné par deux vaisseaux, chasseurs de type Z-95, similaire au X-Wings utilisé par les rebelles pendant les années noires.
    Je vais dans la salle pour voir Cenovii.

    Eckmül : Bonjour, maître.
    Cenovii : Comment- vas-tu padawan ? Tu portes une bure maintenant ?
    Eckmül : Oui, je me suis dit que maintenant que j’avais grandi. De plus, je me souviens que les Jedi de l’ancienne république sont souvent en bure dans leur vaisseau.
    Cenovii : très bien, comme tu voudras.
    Eckmül : Je voudrais bien essayer l’exercice 2.
    Cenovii : Libre à toi. Mais rappelle-toi qu’il n’y a pas d’essai.

    Je monde dans le simulateur, je ferme la verrière du cockpit, je mets mon casque de communication, j’enclenche mon harnais, je vois l’avant d’un Eta-2, très typique, avec un avant roux marron, de la même façon que celui d’Obi-Wan. J’ai aussi une unité R4. Les armements sont deux canons à ions latérales et deux cannons principales lasers.
    Le but de l’opération est d’affronter un escadron de 5 chasseurs Tie. J’enclenche les répulseurs, je prends en main le joystick, je déploie les aillons, je suis désormais en position d’attaque. J’enclenche les propulseurs, J’éteins les répulseurs, je me dirige vers l’anneau pour passer en vitesse lumière. Les canons à ions se loge dans l’anneau, qui est équipé d’un moteur hyper drive.

    Je fais calculer les coordonnées à R4. Il m’amène jusqu’à la planète. Je m’enlève de l’anneau. Je n’ai pas besoin d’enclencher les répulseurs étant donné que je suis en espace. Je mets juste les propulseurs pour me dirige vers la planète et me coller en orbite géostationnaire. Les deux chasseurs m’ont suivi.
    Je me mets en orbite autour de la planète, et au rythme des autres astéroïdes, j’attends les autres. D’un coup, les cinq chasseurs Tie arrivent. Je réenclenche les propulseurs.

    Eckmül : Avancez, derrière moi en formation serré ! Tous les déflecteurs, puissance maximale !

    Les deux pilotes me suivent juste derrière de façon à ce que leur bouclier correspondent au miens. Nous les laissons passez entre nous pour la première rafale. Les tirs sont tous éviter par chacun. Je fais un looping pour les reprendre d’en face. Le problème, ils ne sont pas en face, ils ont pris le plongeon. Quand ils redressent, ils se retrouvent derrière moi, je tente alors une manœuvre de ciseaux pour esquiver leur tir.
    Ils sont justes derrière moi, ils sont à mes trousses. L’un deux m’envoie une tête chercheuse, je dois la semer, pour ça je vais dans le champ d’astéroïdes.

    Eckmül : R4, Prépare-toi à larguer, les pièces détachées. Escortes, à mon signal, faites une manœuvre de contre-attaque.

    J’attends de passer entre deux astéroïdes, je largue, les pièces détachés et je fais signe à l’escorte. Je me lance à la tentative d’un break sur les Tie. La manœuvre de contre-attaque des chasseurs a permis à l’un d’entre eux d’abattre un Tie. On voit encore l’explosion dans le noir de l’espace. Ça fait un de moins. Mon break ayant réussi, je me retrouve derrière les Tie, j’en abats un deuxième. Mais en face, de moi, je n’en vois que deux autres.
    Où est passé le troisième ?
    Il était encore passé derrière moi. Voilà que les deux autres devant tentent un break mais je fais immédiatement un freinage en cloche qui réussit et je me retrouve vers les trois compères.
    Je tire en grandes rafales et je me concentre avec la force pour orienter mes tirs, un autre est descendu. Mais là les deux chasseurs Tie restants font une manœuvres de contre-attaque et me tire dessus alors qu’ils sont derrière. Je décide de jouer une carte encore inutilisé jusque-là. Je tente une dérobade. Tout en appelant au micro, les deux acolytes pour qu’ils s’occupent des chasseurs Tie.
    Ils arrivent à en abattre un, mais le deuxième avec un freinage en cloche passe derrière l’un des pilotes de Z-95, il lui tire dessus.

    Aylaa : Je suis obligé de décrocher, il est sur moi.
    Eckmül : Décroche, sauve ta peau.

    Il décroche et fait donc passer le Tie, qui continue dans le même sens devant moi. Il tente un break mais je contre son break, en lui effectuant une vrille de Tollon, pile au bon moment, une fois droit, je tire plein feu, et le vaisseau est pulvérisé.

    Ça y est la bataille est fini, je vais atterrir sur la planète, puisqu’il faut être arrêté pour que le simulateur s’arrête. Je consulte les FAV pour savoir où atterrir. Je ralentis mes propulseurs, j’arrive sur ma piste, je ralentis encore les propulseurs, j’active les répulseurs, je coupe les propulseurs, je me stabilise et je ralentis puis coupe le moteur. Je me détache, enlève mon communicateur, j’ouvre le cockpit, et je quitte le vaisseau.

    Je vais voir Cenovii, pour savoir ce qu’il en pense.
    -------------------------------------
    padawan jedi Bith de Cenovii venant de felucia sur le jdr

    Ce message a été modifié par: obiwan87 le 25-12-2014 18:07

    jeudi 25 décembre 2014 - 18:03 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    À travers la visière de son casque on a toujours du mal à deviner les expressions de Ceno. Mais pour cette fois, son air dur et sévère a laissé place à un visage paisible et enjoué. Constatant les progrès d'Eckmül, Cenovii fait même l'impasse sur les remarques et entame directement le briefing de son troisième exercice.

    Ceno - Ta prochaine épreuve est une mission en situation réelle.
    Eckmül - Hein? Mais, et pour le deuxième exercice... Vous n'avez pas...
    Ceno - Disons que c'était pas mal. Tu as bien saisi les manœuvres, je n'ai donc pas grand chose à redire.
    Eckmül - Ho... Très bien.
    Ceno - Où j'en étais moi? C'est malin, tu m'as coupé.
    Eckmül - La troisième épreuve.
    Ceno - Ha oui. Attends une minute.

    Le Mando-Jedi s'en retourne vers son bureau, il en extrait une feuille de papier tout ce qu'il y a de plus banal, sort un stylo feutre tout aussi banal et commence à gribouiller quelque chose. Il revient vers Eckmül et lui tends un dessin assez mal fait d'un Jedi à barbe en train de brandir son sabre laser n'importe comment.

    Ceno - Rends-toi au Temple Jedi sur Coruscant. Demande Yota, et transmets-lui ce dessin. Il saura de quoi il en retourne et te donnera un paquet en échange.
    Eckmül - Je fais vos courses?
    Ceno - On va dire ça comme ça... Tu calculeras d'abord un trajet jusqu'à Taris, puis un second trajet jusqu'à Coruscant. C'est compris?
    Eckmül - Oui mais, je ne sais pas encore comment on calcule des trajets hyperspatiaux.
    Ceno - Voilà pourquoi il te faut étudier sérieusement. Ces calculs ne doivent pas être pris à la légère, sans quoi tu te retrouveras le nez dans une étoile... Si tu as un nez bien sûr...
    Eckmül - Glups.
    Ceno - Ne t'inquiète pas, si ton calcul est erroné, R8 le détectera... ...Normalement.

    ----------------------------------------------------
    obiwan87 > Tu m'as fait un bon post, et cette fois sans aide de ma part, ton mérite n'en est que plus grand! Mais fais attention quand même à ne pas ajouter des paramètres à l'exercice (style le champ d'astéroïdes), et aussi si tu pouvais éviter de mettre des virgules partout ^^

    Exercice 3 : Orientation
    Objectif : Atteindre le Temple
    Appareil utilisé : Chasseur T-65c-A3 "X-wing" réel

    Description : Le but de cette mission en situation réelle est de quitter l'académie située sur Yavin IV, de rejoindre l'orbite de la planète indiquée par l'instructeur puis de programmer un nouveau voyage vers Coruscant. Sur place, vous devrez gérer les communications du contrôle spatial et le trafic aérien de la planète pour aller vous poser sur l'astroport du Temple Jedi. Là, vous devez chercher un colis auprès du chevalier excentrique Yota Gin puis il vous faudra rentrer sur Yavin IV et rapporter le colis à l'instructeur. Dans cet exercice, un calcul est nécessaire pour votre voyage en hyper-espace (consultez le tableau présent dans les archives).
    -------------------------------------
    Cyber-Mando-Jedi

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 15-01-2015 09:30

    jeudi 15 janvier 2015 - 09:27 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar obiwan87

    obiwan87

    9746 Crédits

    Exercice 3 : Orientation
    Objectif : Atteindre le Temple
    Appareil utilisé : Chasseur T-65c-A3 "X-Wing" réel
    Description : Le but de cette mission en situation réelle est de quitter l'académie située sur Yavin IV, de rejoindre l'orbite de la planète indiquée par l'instructeur puis de programmer un nouveau voyage vers Coruscant. Sur place, vous devrez gérer les communications du contrôle spatial et le trafic aérien de la planète pour aller vous poser sur l'astroport du Temple Jedi. Là, vous devez chercher un colis auprès du chevalier excentrique Yota Gin puis il vous faudra rentrer sur Yavin IV et rapporter le colis à l'instructeur. Dans cet exercice, un calcul est nécessaire pour votre voyage en hyper-espace (consultez le tableau présent dans les archives).


    Je prends mon casque de communication doré, et je me dirige, vers je hangar, je traine ma toge par terre, et je vois Cenovii qui m’attends. Il m’explique le trajet à suivre. Je me dirige vers le cockpit et monte grâce à une échelle qui se déplie. Ce sont les tout derniers modèles de X-Wings, il n’y a plus que deux moteurs, se scindant en deux quand les ailes s’ouvrent. Je regarde, un tableau qui est accroché sur l’une des parois du cockpit.

    Les routes sont extrêmement longues, comment est-ce possible. J’appelle Cenovii pour lui poser quelques questions.

    Eckmül : Maitre, Comment gagne-t-on du temps avec les routes commerciales ?
    [/col]Cenovii : c’est très simples en les empruntant de façon judicieuses tu peux avoir un voyage de plusieurs jours réduis à quelques heures.
    Eckmül : Ah, intéressant.

    Je regarde alors une carte spatiale, très récente, on peut même voir deux nouvelles planètes très familières. Enfin, bon je cherche le système de Yavin. Ah, il est au nord-est de la galaxie au début de la bordure extérieure. Et coruscant est au milieu de la galaxie. Le voyage jusqu’à Taris va me donner une bonne journée et quelques heures mais une fois dans la route Hydienne il est question de quelques heures pour atteindre une autre sortie.

    Je commence donc par décoller en disant en revoir à Cenovii. Puis, je lance le premier saut vers l’hyperespace pour Taris. C’est parti pour 27 heures de voyage, j’ai apporté de quoi me distraire, un data pad avec Prince of Félucia installé dessus, et puis si j’ai l’occasion de faire un somme ça me sera utile aussi.

    Une fois arrivé dans l’espace j’envoie les coordonnées dans le calculateur, une moindre erreur et c’est la supernova. Je vérifie aussi la route calculé manuellement. Puis, ça y est je lance le moteur hyper drive à pleine vitesse.

    J’arrive après un voyage ennuyeux au possible en orbite autour de Taris. Je me rappelle avoir lu quelque part que cette planète avait était complètement détruite, il y a 4000 ans de cela par un certains Dark Malak. C’est aussi la planète d’où est originaire Jaraël, l’une des premières arkaniennes du Creuset.
    C’est donc là qu’on vécut les descendants de Ptraël, enfin du moins c’est ce qu’il prétendait.

    Donc une fois arrivé en orbite de Taris, je lance le calcul pour la route Hydienne. Je dois m’arrêter au système Brentaal. Je lance l’hyper drive à nouveau. Je m’arrête donc en orbite autour de Brentaal et je relance de suite le voyage pour coruscant par la route des marchés perlemiens, qui m’amènera en quelques heures à Coruscant.

    J’arrive en orbite autour de Coruscant, je commence la descente dans l’atmosphère. Je lance un appel à la tour de contrôle.

    Eckmül : Ici, Eckmül, Padawan à bord de Delta One, demande autorisation d’atterrir.
    Tour de Contrôle : Ici base Echo, Veuillez patienter, delta one, Croiseur Yuuzhan vong prioritaire, autorisation dans deux minutes.
    Eckmül : Ici, delta One, reçu.

    Trois minutes plus tard.

    Tour de contrôle : Ici Base Echo, avarie sur le vaisseau Yuuzhan vong, tous les véhicules incendies pris, posé vous sur la piste de caserne SG-1, je répète la piste Sierra Golf 1, Terminé.
    Eckmül : Ici, Delta One, C’est reçu et ce n’est pas trop tôt, avez-vous besoin d’assistance pour le croiseur ?

    Tour de contrôle : Situation contrôlé, merci quand même Delta One. Terminé !

    J’atterrie donc sur la piste d’atterrissage Sierra Golf 1, je me repose 5 minutes et je repars, je dois traverser le trafic de Coruscant ce n’est pas une mince affaire. Les chauffards sont nombreux dans la capitale.
    Je vois un taxi qui foncent entre les voitures et qui pilent juste derrière, une personne âgée qui n’avance pas, il klaxonne et essaye de la dépasser, il gueule, il finit par la dépasser et là les policiers enclenchent leur gyrophare et sirène et le prennent en poursuite.
    Mais finalement j’arrive au Temple et je présente le dessin au premier Jedi venu, Il m’indique la salle de méditation et effectivement, Yota était là, je ne le dérange pas et j’attends qu’il finisse.
    Une fois la méditation de maître Yota terminé, je lui parle.

    Eckmül : Bonjour, maître, je suis venu de la part de Cenovii, il m’a dit de venir vous chercher et vous a dessiné sur ce bout de papier (je lui tends le bout de papier).
    Yota : Ah, Cenovii, toujours à faire des siennes. Est-ce qu’il t’a dit ce que je devais te donner ?
    Eckmül : Non, je n’en ai aucune idée.
    Yota (il cherche dans sa bibliothèque un livre) : Hum, voyons, qu’est qui pourrait bien être assez intéressant pour te donner des leçons d’orientation. Après l’orientation, le mieux serait que tu vois l’étape suivante, après l’orientation, c’est le commandement tactique, tiens, prends ce livre, il te sera très utile pour la suite de tes exercices.
    Eckmül : Merci, beaucoup, je vous souhaite que la force vous accompagne.
    Yota : Merci, Padawan, je te souhaite bien plus.

    Je m’en vais et je retourne à l’extérieur pour prendre le bus et retourner au spatio-port, De loin je vois les Yuuzhan vongs qui ont était évacué du vaisseau et qui prennent la direction de l’hôpital, à l’intérieur, d’ambulances.
    Je remonte dans mon vaisseau je redemande mon autorisation pour atterrir et je reprends mes routes Hydienne et des marché perlemiens.
    J’arrive à nouveau en orbite autour de Yavin, je me dirige vers la quatrième lune et j’atterri dans le hangar. Je descends du X-Wing et je vais voir Cenovii et lui montrer le livre.

    Ce message a été modifié par: obiwan87 le 21-05-2015 16:24

    dimanche 15 mars 2015 - 13:58 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Le Mando-Jedi attends Eckmül sur le tarmac du garage de l'Académie. Le X-Wing s'engouffre dans la pyramide et se pose sur l'un des emplacements libres, en descend le jeune Bith qui vient fièrement à la rencontre de son maître. Il lui tends un livre pour prouver qu'il a bien rencontré Yota.

    Ceno observe le livre avec attention. Sa surprise va en grandissant au fur et à mesure qu'il se rend compte que ce n'est pas une blague. C'est un livre très sérieux sur les tactiques militaires spatiales. Le jedi en armure s'attendait à une babiole à la noix, Yota s'assagirait-il?

    Ceno - Très bien, mon padawan, je te félicite. Prends une bonne nuit de repos et retrouve-moi demain après-midi en salle de simulation pour accomplir ton quatrième exercice.

    Le lendemain, Eckmül se présente comme convenu. Ceno lui prodigue quelques conseils avant qu'il n'entre dans un simulateur bien spécial puisqu'il s'agit d'une salle.

    Ceno - Cette salle est prévue pour les exercices de commandement, tu vas être projeté au sein d'une reproduction holographique d'un combat spatial. Tu seras sur le pont d'une corvette et tu devras donner les bons ordres en fonction de la situation pour vaincre l'ennemi. J'espère que tu as lu le livre que t'as donné Yota.

    Le Maître appuie sur une console et la salle de simulation s'ouvre.


    ---------------------------------------------
    Obiwan87 > Un post intéressant même si j'en attendais un peu plus. Le tout reste cohérent, tu peux passer à la suite!

    Exercice 4 : Commandement tactique
    Objectif : Mener vos trouves à la victoire
    Appareil utilisé : Simulateur programmable
    Description : Resté sur le pont de la corvette corellienne CR 90 qui sera la pièce maîtresse de votre armada, vous dirigerez le combat spatial qui se déroule sous vos yeux. Vous serez aidés de douze chasseurs X-wings et de quatre Y-wings. Face à vous, un croiseur impérial de classe Tartan (Même gabarit), trois escadrons de cinq chasseurs et un de cinq bombardiers Tie. Organisez vos troupes, gérez votre bouclier, ciblez les points capitaux de l'ennemi... Soyez inventif et efficace!

    samedi 19 septembre 2015 - 21:13 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Tyria_

    Tyria_

    13547 Crédits

    Tyria toussota et s'avança avec une certaine gène dans la classe de pilotage. Elle se répétait avec insistance une sorte de litanie afin de se convaincre qu'elle pouvait le faire.

    Le Mando Jedi tourna son casque en direction de la nouvelle élève. Comprenait-il que le plus grand malheur venait de s'abattre sur lui sans qu'il le sache ?

    Tyria - Ceno.
    Ceno - Tyria.
    Tyria - Kaarde a éventuellement émis l'idée que ça pourrait me faire du bien de suivre des cours de pilotage.
    Ceno - Tu ne sais pas piloter ?
    Tyria - Hum. En théorie, si.
    Ceno - Et en pratique ?

    Tyria répondit par le moyen de communication qu'elle maîtrisait le mieux : la POKER FACE.

    dimanche 20 septembre 2015 - 22:33 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

87 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

26 mai 2022 - 29 mai 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide