Pouvoirs de la Force saison 5 (page 4)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar memahvali

    memahvali

    370 Crédits

    Entrainement classique 4: La vision – Exercice 1

    Une nouvelle réussite pour Memah en cette fin de journée. Celle-ci était différente des autres car l'entrainement qu'il venait de faire lui avait non seulement appris un pouvoir nouveau, le Saut de Force, mais l'avait également aidé à solidifier ses bases concernant la télékinésie et la vitesse. Concrètement, le Zélosien ne savait exactement quel poids il avait soulevé en faisant décoller le Maître Jedi Padme Nabery du sol mais était certain qu'il s'agissait d'une masse plus importante que la vingtaine de kilogrammes, fait nouveau et rassurant pour lui. Il se savait maintenant capable de soulever un poids plus important que celui de son instructeur aux pouvoirs de la Force et savait sur quoi travailler en solitaire lorsqu'il aurait du temps pour lui. De plus, cette lourde séquence d'entrainement avait été ponctué de petites pauses agrémenté de discussions très intéressantes qui ouvrait encore plus l'esprit du jeune homme, les commentaires de Padme sur les émotions, et notamment sur la peur, avait agi comme une bombe dans son cerveau, le faisant voir de nouveaux horizons à exploiter dans ses méditations et une nouvelle analyse du Code Jedi plus poussée et certainement plus juste que sa première fois...
    Quoiqu'il en fut, il était temps de se reposer et le Maître Jedi lui donna rendez-vous pour six heures le lendemain matin. D'après ce qu'il savait, le fait de se lever tôt n'était pas souvent très apprécié par les padawans, pour Memah, se lever en même temps que le jour, si ce n'était légèrement après, était un signe de bonne productivité dans la journée et même porte-bonheur, d'où les habituels réveils aux aurores du jeune homme alors que le temple était encore endormi dans sa quasi-totalité.
    Un bruit familier de cliquetis suivi d'un cri puis d'un grand fracas métallique se fit entendre à cinq heures trente du matin dans les appartements du jeune Memah. Ce dernier était étendu au sol, un tournevis dans la main et M1, son astrodroïde, couché sur ses jambes, venant de se renverser par mégarde de son propriétaire.

    Memah: « Qu'est-ce que t'es lourd M1... »

    Le robot répondit par une tirade robotisé peu courtoise qui lui valut un coup de tournevis mal placé de la part du Zélosien... au niveau de la tête bien sûr. Ce dernier prit alors le temps de se concentrer, la douleur n'était pas préoccupante mais pouvait le devenir si personne ne venait. Le jeune homme avait pris l'initiative de se lancer dans une télékinésie en prenant pour cible son bien-aimé droïde. D'après son ressenti, il était un peu plus lourd que Padme, mais le padawan mit bien moins de temps à le sortir de dessus ses jambes et le remit debout avant de s’occuper de ses propres membres inférieurs. Il venait d'user de ce pouvoir avec une rapidité nouvelle. Les conseils du Maître Jedi portaient leurs fruits, prendre moins de temps à analyser les choses pour plus les ressentir et agir avec une certaine intuition. Content de lui, ce fut d'un air effaré qu'il constat l'heure. Il lui restait cinq minutes pour se rendre à l'autre bout du temple.

    Memah, à lui-même: « Ce jour est fait pour que je m'entraine apparemment. »

    Après un léger sourire, il dit au revoir au robot et quitta sa chambre à une vitesse proche des soixante kilomètre par heure. Une minute plus tard, soit environ mille mètres plus loin, il était enfin à l'extérieur et se faisait frappé de plein fouet par les doux premiers rayons de soleil. Ce sentiment bienfaisant lui fit d'ailleurs penser qu'il n'avait pas mangé depuis quelques jours déjà, fait pas très inquiétant tant qu'il s'hydratait correctement. Quoiqu'il en fut, Padme était là, bien présente comme à son habitude. Elle salua Memah qui lui répondit avec entrain et tout deux commencèrent à aborder le sujet du prochain entrainement après avoir effleuré son sentiment sur sa dernière nuit.

    Memah, intéressé: « La vision. Voir tout et partout... En plus de ce que j'ai lu là-dessus, j'en avais entendu parler avec mon père, il disait que les Jedi expérimentés étaient même capable de voir l'avenir et j'ai eu beaucoup de mal à le croire pour être franc. »
    Padme, avec un sourire: « La vision des choses est complexe et souvent inexacte au sens de l'interprétation de celui qui voit, jeune padawan. Prends-en bien note. Quoiqu'il en soit, tu n'as pas encore assez de recul et d'expérience pour voir dans le temps futur. »

    Elle commença alors à lui expliquer les bases de ce nouvel entrainement et préféra la pratique à la théorie, ce qui plut au Zélosien. Son rôle était de se cacher pour qu'elle le retrouve en utilisant la vision. Memah allait pouvoir l'observer et l'idée de faire d'abord l'exercice en sens inverse était une bonne façon d'apprendre les choses, selon lui. L'entrainement commence et Memah n'hésite pas à courir de nouveau à l'ide de la Force pour se rendre le plus loin possible. Il trouva un arbre assez bien fourni en terme de feuilles et décida de s'y camoufler. Si le pouvoir consistait bien à ce qu'il avait lu, alors la difficulté pour le Maître Jedi serait de le trouver parmi les végétaux où on pourrait presque le confondre. La feinte fonctionna, surtout avec l'aide de Ky-ana, l'autre padawan de Kiad, qui était arrivée pour son entrainement elle aussi. Le Zélosien profita du moment d'interruption pour se déplacer et voir alors alors comment Padme ferait pour se retrouver. Résultat, elle mit la main sur lui moins de cinq minutes plus tard alors qu'il se trouvait derrière un rocher.
    Les choses allaient devenir plus sérieuses pour le jeune homme de seize ans et la Kiffar accepta volontiers d'aider Memah dans sa pratique de la vision. Elle jouerait le rôle qu'il avait pris précédemment tandis ce qu'il s’attellerait à la retrouver via la Force. L'entrainement commença bientôt et il dut laisser cinq minutes passées avant de commencer à se concentrer. Memah avait voulu respecter l'ordre prescrit par Padme pour son apprentissage des pouvoirs de la Force mais depuis le tout début, la vision était un point qu'il avait eu hâte d'aborder. Cela lui permettrait peut-être de se sentir mieux la nuit, de ne plus posséder son fâcheux handicap... Peut-être qu'il serait un individu nouveau une fois sa maîtrise acquise. Quoiqu'il en fut, la Force l'avait rapidement envahi comme souvent depuis quelques temps et la difficulté résidait dans l'idée selon laquelle cette mystique énergie devait agir comme une sorte de sonar, repérant tout ceux en quoi elle entrerait en contact. Il ferma donc les yeux et se concentra sur la personne de Ky-ana. Une femme qu'il avait commencé à connaître sans beaucoup de précisions. Peut-être que ses liens naturels avec la Force l'aiderait à la localiser... Ce pouvoir le plaisait dans le sens où il fallait calme et patience pour réussir, cela lui correspondait parfaitement et différait légèrement des autres pouvoirs où il fallait user plus de son instinct pour agir. Toujours les paupières closes sur ses yeux d'un vert unique, il se mit à faire quelque pas en inspirant fortement, comme s'il humait la Force elle-même. Non conscient qu'il aurait pu paraître stupide à ce moment là, il continua son étrange respiration jusqu'à ce ne bouge plus d'un millimètre. Un léger trouble l'avait fait s'arrêter. Il ouvrit les yeux et se retrouva nez à nez avec un arbre.

    Memah: « Ce n'est pas encore ça... Je n'ai pas vu l'arbre... Je l'ai... senti? Oui ça doit être ça. Comment agir alors? »

    Il s'enferma dans ses propres réflexions en fermant de nouveau les yeux. Il fallait voir les choses. Soudain, il poussa un cri et tomba à la renverse pour se retrouver fesses au sol. Le Zélosien avait vu une chose mais celle-ci ne lui avait pas semblait amical. Il était certain qu'il ne s'agissait pas de la recherchée padawan. A vrai dire, il s'était légèrement reconnu dans cet étrange instant.

    Memah, se tournant vers Padme légèrement apeuré: « J'ai vu... un Zélosien. Pad? »

    Seul... Le jeune homme était seul, assis par terre devant un arbre. Le Maître Jedi avait certainement dû allait s'occuper d'autres affaires en le laissant travailler avec Ky-ana. Memah décida donc de faire l'impasse sur ce qu'il avait vu, il devait se concentrer à tout prix et cesser de faire attendre la Kiffar. Une troisième fois, il se concentra sur elle. Et cette fois, il crut percevoir son aura au loin. Par intuition il avança les yeux fermés, évitant deux autres arbres après les avoir vu ou deux secondes avant le choc. Il prenait confiance en lui, il voyait. Rapidement, sa marche se transformait en course et ce qui devait arriver, arriva, un nouvel arbre le remit à sa place et faisant émettre un craquement familier au niveau de son nez fin. Après s'être assuré que tout était en place, il reprit son exercice mais avait perdu la padawan de vue, et c'était le cas de le dire. Il lui fallut pas moins de trois bonnes minutes pour la retrouver, ou du moins, ce qu'il pensait être elle. Elle était dans un endroit différent, c'était une certitude. Il s'approchait lentement mais sûrement. Memah entra même dans l'académie et alla, en suivant la Force vers une salle de classe qu'il connaissait. Là, d'un coup, il prit la parole sans crier gare en ouvrant les yeux.

    Memah: « Tu es derrière le simulateur de l'Actis Eta-2. »

    Un sourire qui s'était dessiné sur son visage s'évanouit rapidement lorsqu'il vit le Chevalier Jedi Ben Cenovii sortir de l'endroit avec un air étrange. Le Zélosien vit son casque bouger de gauche à droite en signe d'incompréhension de la situation et le jeune s'excusa platement avant de reculer pour sortir. Là, son dos se heurta à quelque chose d'assez agréable et il verdit légèrement lorsqu'il se retourna et s'aperçut que cette douce sensation venait de la poitrine Kiffar qu'il venait de rencontrer à tout hasard.

    Memah, les pommettes vertes: « Oups, désolé Ky-ana. »

    Et il passa son chemin avant de revenir rapidement à la charge. Il venait tout juste de se rendre compte qu'il avait trouvé celle qu'il cherchait. Sa vision avait été juste, à part pour la finition. Il avait réussi. Alors qu'il était en route pour l'extérieur avec la padawan, une voix retentit dans sa tête. C'était celle de Padme qui le félicitait et l'informait de la suite des évènements: la retrouver elle.
    Le mystère de sa soudaine disparition s'éclaircissait tout à coup. Ky-ana prit congé de lui, l'informant au passage qu'elle attendrait dehors qu'il retrouve la Jedi pour qu'elle puisse commencer son propre entrainement. Memah remercia sa patience et reprit sa concentration. Il pensait connaître mieux Padme que la padawan et se focalisa sur sa personnalité. C'était son instinct qui agissait à sa place, la Force faisait converger sa concentration vers cette unique caractéristique. En même, une recherche par des gênes différents auraient été une chose trop vaste à son niveau, il y avait beaucoup d'humains à l'académie, contrairement aux Kiffars ou encore aux Zélosiens. Il était le seul à sa connaissance d'ailleurs. Bientôt, il crut percevoir ce qu'il ressentait le plus en la jeune femme. Un calme de façade, camouflant sa réelle personnalité ou d'autres sentiments, des blessures passées peut-être. Quoiqu'il en fut, cette première impression le guida jusqu'à l'extérieur de l'académie. Il parcourut une longue distance et reconnut même l'immense rocher de la veille, dédié à l'entrainement du saut et curieusement, il ne voyait guère plus pour Padme. Elle était donc là quelque part. Pourquoi ne pouvait-il pas la voir... Il s'assit en tailleur en gardant le yeux fermés. D'ailleurs, en y repensant, il avait fait un sacré un bout de chemin dans le noir complet avec pour seul guide, la Force. Memah la sentait littéralement très proche de lui, si proche que c'en était frustrant de ne pas réussir à déterminer où elle se trouvait. Cependant, il devait faire silence en lui et taire cette soudaine émotion. Lorsqu'il y parvint, il se rendit compte qu'il avait l'esprit beaucoup plus clair et se rappela son moment de frayeur plus tôt dans son entrainement. Il l'avait cherché aussi à ce moment là mais s'était retrouver à parler seul... à moins que...

    Memah, doucement: « Vous êtes invisible... »

    Sans prévenir, le padawan bondit sur un palier de quatre mètres de hauteur depuis le sol et y atterrit sans problème. Ses paupière étaient toujours clauses et un sourire se dessinait sur son beau visage. Il leva la tête vers le sommet dudit rocher et parla à haute et intelligible voix.

    Memah: « Me feriez-vous l'honneur de vous dévoiler Padme Nabery? »

    Question désignant sa perception de l'endroit où se trouvait ladite Jedi: le sommet du rocher. Avait-il vu juste ou parlait-il simplement à la roche?

    samedi 26 mai 2012 - 18:58 Modification Admin Permalien

  • Avatar Ky-ana

    Ky-ana

    466 Crédits

    Introduction

    - Biiiip Biiiip Biiiiip BIIIIIIIIIIIIIIIPPPPP !!!!

    - uh ? Quoi quoi ? Qu’est ce qu’il se passe ?


    Les yeux encore fermés de sommeil, Ky-ana fit un bond hors de son lit, réveillée en sursaut par le bruit strident de son comlink. C’était la première fois depuis longtemps qu’elle utilisait un moyen pour se réveiller, et il lui fallut un moment pour se rappeler où elle était et ce qu’il se passait. Le temps d’avaler un fruit, de se laver le bout du nez et d’essayer d’attacher la crinière qui lui servait de chevelure et elle était déjà dans les couloirs à la recherche de la salle d’entrainements aux pouvoirs de la Force… Elle avait pris le temps de repérer l’endroit la veille, il ne lui fallut donc que peu de temps pour retrouver son chemin.

    L’entrainement aux pouvoirs de la Force. C’est bien évidemment une étape primordiale à la formation de tout padawan, mais c’est aussi bien plus que ça… C’est le moment où l’on apprend à ressentir le quotidien de manière différente. Tout est liés, tout communique, tout ne fait plus qu’un dans l’esprit de la Force… C’est le moment aussi où l’on doit réapprendre à vivre tel un nouveau-né qui verrait le monde pour la première fois, prendre forme dans ce monde de perception extra-sensorielle, et savoir l’utiliser à son avantage… C’est le moment où l’on doit explorer les tréfonds de l’âme, où l’on perçoit la nature profonde de chaque être ou de chaque chose…

    C’est pourquoi Ky-Ana redoutait quelque peu ce premier cours. La jeune femme n’en était pourtant pas à son premier apprentissage, mais tant de temps s’était écoulé depuis, qu’elle n’en avait que de vagues souvenirs… Ce quelle redoutait le plus sans vraiment se l’avouer c’était de n’être ici que par erreur… On avait beau lui répéter depuis son arrivée qu’elle avait tous les atous requis pour devenir une jedi, elle n’y croyait toujours pas. La Force, pour elle, ne restait qu’un vague sentiment inconnu qu’elle n’était même pas sûr d’avoir expérimenté, et ses nuits étaient agités de cauchemars où elle se faisait jeter de l’académie pour son imposture. Peut-être était-ce là simplement l’expression de la honte qu’elle éprouvait en permanence pour ses actes passés… ?

    C’est donc avec la plus grande humilité et une certaine angoisse que Ky-Ana entra dans la salle d’entrainement, et pour une fois, celle -ci était dans les temps malgré l'heure matinale. Une grande première dans l'apprentissage de la padawan! Elle fit quelques pas dans la salle, elle semblait être la première. Il lui fallut quand même quelques secondes avant de remarquer qu’un data block était posé sur le sol, au centre de la pièce, et quelque secondes de plus pour se convaincre d’aller le lire. Trop pleine de la peur de faire une bêtise, elle s’en retrouvait bloquée pour les choses les plus simples… Mais la curiosité est une amie à qui il est difficile de dire non, aussi fini-t-elle par se rapprocher jusqu’à lire les premier mots… Et quel ne fut pas la surprise d’y voir son nom !

    « Padawan Ky-ana, soit la bienvenue. J’ai un entrainement avec Memah qui m’attend à l’extérieur du temple. Je t’invite à nous rejoindre dès que tu le peux. Je te laisse aussi le databloc avec les instructions sur tous les pouvoirs (1). Profite du trajet d’ici à l’extérieur pour lire les commentaires donné dans cet appareil, sur le pouvoir du pressentiment. N’aie crainte, si tu es dehors, je te retrouverai. Merci de ta collaboration. »

    Avant même de s’engueuler elle-même pour les précieuses secondes perdues à hésiter pour rien, Ky-Ana se remit en route vers l’extérieur, cherchant dans le data block les renseignements qui la concernait. Mais alors qu’elle finissait le premier paragraphe, une voix raisonna dans sa tête, la faisant sursauter comme si elle venait de se prendre une décharge électrique.

    * Va tout droit, jusqu’au gros rocher et puis va vers ta droite, tu me trouveras *

    - Ky-Ana : Heu… Oui d’accord.

    Répondit-elle dans le vide avant de suivre les instructions qu’on venait de lui donner. Elle découvrit enfin maitre Naberry, qui se tenait immobile près d’un arbre. Loin de se douter qu’elle était en plein exercice, Ky-Ana pris la parole :

    - Ky-Ana : Bonjour Maitre Naberry, j’ai eu un peu de mal à vous trouver mais me voici !

    - Pad : Je te demande un instant Ky-ana.


    Elle attendit donc, cherchant à comprendre ce qui était en train de se passer. Etait-elle en pleine communication télépathique avec quelqu’un, ou en train de chercher à ressentir les bêtes féroces qui les entouraient pour être sur de pouvoir rester dehors ? Ayant grandit sur une planète aride, les espaces verts lui étaient une chose peu commune qu’elle admirait tout en les redoutant quelque peu… Et en parlant de plantes, où était Memah ?

    - Pad : Derrière le rocher, tu es Memah. Bravo ! Viens nous rejoindre maintenant.

    Et hop ! Le voilà qui sort justement de derrière le rocher ! Si Ky-Ana reste interdite devant cette scène inédite pour elle, elle n’en montre rien. Elle se contenta de faire un petit signe de tête histoire de le saluer sans perdre de temps en parlotte.

    - Pad : Bien, à nous 2. As-tu déjà rencontré Memah ?
    - Ky-ana : Oui, mon maître nous a présenté.
    - Pad : Parfait. Je tiens compte que tu désirs commencer par le pressentiment. Néanmoins comme nous sommes plusieurs. Voudrais-tu faire un petit exercice avec nous avant ?
    - Ky-ana : Pourquoi pas, quel exercice ?
    - Pad : Memah travaille la vision. Je lui ai montré comment faire, maintenant c’est à lui de chercher quelqu’un. Voudrais-tu te cacher ? Et Memah devra te retrouver. Ensuite, lorsque tu auras trouvé Ky-ana, nous ferons l’exercice 2 de la vision pour toi, pendant que Ky-ana fera l’entrainement de pressentiment phase I.
    - Ky-Ana : Me cacher ? Oui d’accord, ça je peux faire.

    Ky-Ana laissa donc Memah et Pad et se dirigea d’un pas décidé vers le temple. Si elle devait jouer à cache-cache, autant le faire en sécurité ! Sans trop savoir où aller, elle se balada un moment dans les couloirs avant de tomber sur la salle des simulateurs d’astro-naviguation. Parfait ! Elle entra donc et s’installa juste à coté de l’entrée, assise contre le mur. Elle profita de se sursit inespéré pour continuer de lire le data block. Et quelques minutes après, Memah, les yeux toujours fermés, entrait déjà dans la pièce ! Se relevant silencieusement, elle ne put s’empêcher d’admirer le talent du jeune homme. Et dire que l’on allait attendre aussi bien d’elle !

    - Memah: « Tu es derrière le simulateur de l'Actis Eta-2. »

    C’est alors qu’un troisième larron se rajouta à la scène ! Larron qu’elle n’avait même pas remarqué depuis qu’elle était là, alors que Memah lui, l’avait trouvé les yeux fermés ! Il s’agissait du jedi casqué, qu’elle avait déjà croisé quelques fois depuis son arrivée. Elle comprit alors que Memah c’était trompé de cible. Hésitant une fois de plus sur la décision à prendre (en profiter pour filer ou pas ?) , elle préféra ne pas bouger… Jusqu’à ce que Memah profite de ses « airbags » pour se réceptionner.

    - Ky-Ana : Hum. Je crois que tu m’as trouvé...

    - Memah: Oups, désolé Ky-ana.

    Verdissant à vue d’œil, Memah bafouilla des excuses avant de s’éclipser sans demander son reste, ce qui fit sourire la jeune femme. Au moins, elle n’était pas la seule à se stresser pour des broutilles ! Cette pensée la revigora quelque peu, et elle salua rapidement l’Encasqué avant de disparaitre à son tour dans les couloirs. Elle y retrouva d’ailleurs Memah, qui semblait s’être rappelé qu’il l’avait oublié. Tout deux arrivaient près de la sortie pour retrouver maitre Naberry à l’extérieur, lorsqu’une voix raisonna de nouveau dans la tête de Ky-Ana, la faisant sursauter comme la première fois.

    *Bien. Memah va continuer l’exercice seul, attend qu’il me trouve, et je m’occupe de toi*

    - Ky-Ana : Bon ben… J’te laisse ici. Bon courage !

    Et Ky-Ana s’installa contre un arbre, pas trop loin de l’entrée du temple (juste au cas où…. !) afin de continuer sa lecture…

    lundi 28 mai 2012 - 23:24 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26287 Crédits

    Memah: Entrainement classique 4 : Vision Exercice 1 commentaire.

    La maître Jedi réapparait aux yeux de tous. Memah avait très compris le principe de la vision même s’il manquait encore de précision ; ce qui est normale lorsque l’on fait un exercice pour la première fois.
    Pad laisse la Force l’aider à sauter du Rocher afin de se réceptionner calmement au sol, rejoignant ainsi Memah. Elle l’invite à le suivre et le padawan lui emboite le pas. Tous 2 vont en direction de Ky-ana.

    Pad – Tu apprends rapidement Padawan. Tu devras encore t’exercer à cet exercice afin d’affiner ta perception de ce pouvoir. D’abord, tu as mis un temps d’adaptation normal à ce nouveau pouvoir. Ce qui t’a valu de rencontrer des arbres. Puis, tu as dit avoir vu un Zélosien ?

    Tout 2 arrivent à hauteur de la Kiffa qui est invité par un geste de Naberry à venir les rejoindre afin de s’assoir. Memah à la gauche de Pad et Ky-ana à la droite du maître et donc face au Zélosien.

    Memah – Oui, il ne semblait d’ailleurs pas amical, il...
    Pad – Te ressemblait ?
    Memah – Je n’en suis pas vraiment certain.
    Pad – Il peut avoir plusieurs explications, l’une d’elle est que tu as déjà sans le vouloir touché à l’exercice 2, et donc vu une vision de toi-même. Pour terminer, j’ai ressenti en salle d’astro-navigation, de la confusion, n’est-ce pas ?
    Memah verdit – Euh... oui, un peu
    Ky-ana – On peut dire ça oui.
    Pad sourie – Le principe de l’exercice 1 de la vision est de visualiser le chemin qui vous conduira à votre cible. Donc, il est parfois plus prudent d’attendre que la Force vous montre le chemin dans son entièreté et puis ouvrir les yeux et suivre le souvenir de ce chemin. En règle générale, cela évite des erreurs. Bien, Memah prépare toi et je t’invite à faire l’exercice 2 de la vision. Si tu as des questions retient les et pauses-les moi lorsque nous avons tout 3 terminer.

    Pad s’accorde une pause et laisse soufflé le Zélosien. Elle espérait qu’il avait prix une bouteille d’eau avec lui et qu’il s’en servirait. Le soleil tapait son plein.

    Ky-Ana : Entrainement Classique 5: Pressentiment PhaseI Intro

    Maintenant, il était plus que grand temps de s’occuper de la Kiffar. Pad se tourne vers elle avec calme. Pad pouvait ressentir la nervosité, bien que dissimulée, de la jeune fille.

    Pad – Très bien Ky-ana, maintenant c’est à toi. Avant tout inspire profondément, puis expire doucement et ignore notre ami. Ignore la jungle avec sa faune et sa flore. J’ai constaté que tu as lu attentivement les instructions du datablock et je sais que tu as déjà fait un exercice de pressentiment avec ton maitre, il y a quelques temps. Peu importe, j’aimerai que tu reprennes cet exercice comme si c’était la première fois. Fais le comme tu le sens, et ensuite nous en discuterons. Memah travail sur l’exercice 2 de la Vision et Ky-ana dès que tu le désirs travail la pressentiment phase I.
    -------------------------------------
    Maître Jedi

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 29-05-2012 20:31

    mardi 29 mai 2012 - 20:24 Modification Admin Permalien

  • Avatar Ky-ana

    Ky-ana

    466 Crédits

    Pad : Très bien Ky-ana, maintenant c’est à toi. Avant tout inspire profondément, puis expire doucement et ignore notre ami. Ignore la jungle avec sa faune et sa flore. J’ai constaté que tu as lu attentivement les instructions du datablock et je sais que tu as déjà fait un exercice de pressentiment avec ton maitre, il y a quelques temps. Peu importe, j’aimerai que tu reprennes cet exercice comme si c’était la première fois. Fais le comme tu le sens, et ensuite nous en discuterons. Memah travail sur l’exercice 2 de la Vision et Ky-ana dès que tu le désir travail le pressentiment phase I.

    Pressentiment phase 1.

    Les mots de Pad résonnaient encore dans la tête de Ky-Ana lorsqu’elle prit la parole :

    - Ky-ana : Bien maitre. Est-ce que je peux m’isoler un peu ? Je sais qu’il me faudra apprendre à me concentrer n’importe où quoi qu’il arrive mais… Enfin je me disais que pour commencer, peut-être que ce serait plus simple…

    L’expression de la jedi resta indéchiffrable pour la jeune padawan. Pourtant, lorsque ses yeux se posaient sur elle, Ky-Ana ne se sentait pas vraiment à l’aise…

    - Pad : Si tu veux. Mais tu sais, plus tôt tu apprendras à communiquer avec la Force dans n’importe quelle situation, et mieux ce sera. Et encore une petite chose... Appelle-moi Pad, maitre c'est bon pour les moments officiels...

    Ky-Ana jeta un œil vers Memah, puis fit quelques pas en arrière.

    - Ky-Ana : Je vais juste me mettre un peu plus loin pour commencer, et puis comme ça je ne gênerai pas Memah…

    Osant braver son courage, ou plutôt préférant s’avancer un peu dans la jungle plutôt que d’affronter le regard de Memah en cas d’echec (on a sa petite fierté), Ky-Ana choisit le pied d’un arbre, un peu dégagé, pour se poser en tailleur. Fermant les yeux et prenant une longue inspiration, elle entreprit de se souvenir des conseils que lui avait prodigués son maitre, il y avait un an de ça… En vain. LE trou noir, celui qui vous donne l’impression d’être perdu dans l’espace infini sans avoir de destination. A la recherche d’un souvenir qui s’échappe à chaque fois qu’on s’en approche… Incapable de faire le vide. Une idée germa alors dans sa pauvre tête torturée : et si, tout simplement, elle revivait cette scène ? Enfin tout simplement… Seul un Kiffar pouvait se targuer d’avoir, faute de neurone performant, un aide mémoire infaillible ! Encore fallait-il savoir l’utiliser… Machinalement, Ky-Ana porta la main à la grosse perle bleue qui entourait l’une de ses dread. Elle la portait depuis qu’elle était enfant, et elle avait « vécu », si l’on peu dire, les mêmes évènements. Bientôt, le sol sur lequel elle était assise sembla se dérober sous elle, et des images de son passé, ou plutôt celui de la perle, lui remontèrent à la mémoire…. Elle se vit ainsi ramper dans un caniveau dans une rue de Corelia, trop stone pour pouvoir marcher… Ou encore en train de se cacher dans une poubelle pour éviter de se faire tuer, après s’être fait trahir par des gens qu’elle pensait être ses amis… Ou encore le malaise qu’elle avait ressentit en quittant l’orbite de Yavin IV il y avait de cela un an… Toutes ses images, qui défilaient à une vitesse vertigineuse lui enserrait le cœur et lui faisait tourner la tête au point qu’elle commençait à se demander si son estomac tiendrait le choc. Et finalement, ce qu’elle cherchait lui apparut :

    #Flash-Back#

    Kiad : Ce pouvoir est le plus simple de tous, tu le maîtrises certainement déjà d’ailleurs mais en version limitée. Il s’agit de ressentir la Force autour de soi, de la percevoir même les yeux fermés etc…Pour cela, fait le vide en toi, oublie le temps de l’exercice tout stimuli extérieur qui pourrait te perturber… *Flou* Ne ressens plus que la Force, laisses là te traverser et t’envahir. Concentres toi sur ma présence, ne réfléchis pas, laisses ton instinct prendre le dessus. Tu finiras même par me voir alors que tu as les yeux fermés…*Flou*

    #Fin flash back#

    Au bord de la nausée, Ky-Ana relâcha la perle… Le sol fit alors sa réapparition brutale, lui donnant l’impression d’avoir fait un 360 degrés sans avoir bougé pourtant… Le souffle court, il lui fallut quelques minutes pour reprendre une respiration calme… A présent, elle se souvenait. Oui, elle se rappelait de la difficulté qu’elle avait eut alors à se concentrer sur l’exercice, trop préoccuper pour comprendre alors l’intérêt de cette pratique… Et il fallait reproduire le même effort aujourd’hui… !!

    Pourtant, peut être aussi grâce à l’énergie que lui avait demandée ce retour en arrière, faire le vide ne fut pas si compliqué. Sans même s’en rendre compte, elle se mit à écouter le bruit de sa respiration, tout en se concentrant sur l’effet que ce simple geste produisait sur son corps. Inspiration… La poitrine se soulève… Les narines frémissent, imperceptiblement… Le cœur bas, le sang circule… Expiration. Une légère humidité se pose délicatement sur les lèvres, les poumons se vident, l’oxygène se répand dans les muscles… Petit à petit, à force de se concentrer, de ressentir plutôt que de voir, des images commencèrent à se former… Elle put ainsi se voir, assise, près d’un palmier majestueux… L’image était floue, mais était-ce vraiment une image ? Disons qu’elle ressentait plutôt la présence du palmier. Elle savait qu’il était là, tout comme elle le sentait, un oiseau se tenait sur l’une de ses branches. Quelle sorte ? Difficile à dire, quelque chose de pas gros en tout cas. Et à peine essaya-t-elle de se focaliser dessus qu’il s’envolait déjà, disparaissant aussi vite qu’il était apparut dans son champ de perception. Quelque peu troublée de se sentir tâtonner avec des Forces qu’elle ne connaissait pas bien, Ky-Ana décida de mettre fin à l’exercice. Cela suffirait-il à Maitre Naberry ?

    -------------------------------------
    -Padawan de maitre Kiad-

    Ce message a été modifié par: Ky-ana le 31-05-2012 11:35


    Ce message a été modifié par: Ky-ana le 31-05-2012 14:05

    jeudi 31 mai 2012 - 11:33 Modification Admin Permalien

  • Avatar memahvali

    memahvali

    370 Crédits

    Entrainement classique 4: La Vision – Exercice 2

    Memah fut ravi de voir apparaître Padme au bout de quelques secondes. Cela signifiait qu'il venait de réussir son exercice mais aussi, et surtout, qu'il n'était devenu cinglé au point de parler à la roche. Les deux individus se mirent alors en chemin pour rejoindre Ky-ana, également padawan de Kiad, et le Maître Jedi commença son commentaire vis-à-vis de la performance du Zélosien. L'ensemble était positif ce qui rassura encore plus le jeune homme soucieux de vouloir bien faire. Ils arrivèrent à hauteur de la Kiffar lorsqu'un sujet légèrement inquiétant entra dans la conversation: sa brève vision. Débordement sur l'exercice second de la vision comme le pensait Padme ou autre chose de plus profond? Mystère complet pour le moment.
    Quoiqu'il en fut, l'instructrice aux pouvoirs de la Force donna les premiers préceptes de la seconde partie de l'entrainement de Memah avant d'aller s'occuper de la Kiffar. Lui se décontracta un court instant et but de l'eau à sa bouteille qui ne le quittait pratiquement plus depuis le dernier incident qui l'avait forcé à arrêter son apprentissage de la Force malgré lui. Ky-ana, après avoir attentivement écouté les instructions du Maître Jedi, décida de s'éloigner pour ne pas gêner le Zélosien soi-disant. Ce dernier voulut la retenir mais avait réagi trop tard et curieusement il avait ressenti, l'espace d'un seconde, un sentiment de honte provenant de la femme la moins expérimentée des deux. Il chassa cette étrange pensée de son esprit, se disant qu'il manquait encore d'expérience pour percevoir ce genre de chose et se mit en tailleur pour son exercice. Une question étrange lui tiraillait l'esprit et il comptait bien s'en souvenir comme l'avait conseillé Padme auparavant. Désormais, l'heure était à la concentration. Il ferma les yeux et fit appel à la Force. Le moment était unique car, généralement, lorsqu'il faisait cela dans cette position c'était pour méditer. Mais ce jour-ci, il ne devait ps entrer en méditation. Il devait entrer dans la Force, s'en imprégner et la laisser à son tour prendre possession de lui et ce dans le but d'une recherche... Oui c'était cela... Une recherche sur lui ou sur un événement. Il ne savait pas réellement quoi chercher et ce fut alors qu'il le revit... Cet être au visage caché dont ses seuls yeux d'un vert brillant perçaient la pénombre l'entourant.

    Memah, intérieurement: * Qui es-tu... *

    Ses sourcils se froncèrent alors qu'un environnement sombre se dessinait faiblement dans ce qu'il voyait. Cela ressemblait à une sorte de salle souterraine... Et puis d'un seul coup, il rouvrit les yeux. Son cœur battait très fort, des larmes roulaient dans ses yeux et il se sentait apeuré. Mais pas de cette peur que l'on pouvait considérait comme amie, non, il s'agissait d'une peur véritable et inexplicable... Memah prit quelques secondes pour se calmer, il était certain que Padme avait perçu cet étrange sentiment. Le Zélosien, lui, n'expliquait toujours pas comment cette scène incompréhensible avait pu le mettre dans un pareil état en l'espace d'une seconde ou deux. Paradoxalement, ce côté aventurier de la vision le plaisait, c'était comme s'il voulait découvrir ses propres secrets... à moins qu'il ne s'agisse de ceux de quelqu'un d'autre. Contrairement aux apparences, le jeune homme était un battant et refusait d'interrompre son entrainement pour cela, après s'être apaisé à l'aide la Force en amoindrissant ses émotions, il referma les yeux et s’engouffra de nouveau en elle. La sensation était tout autre et rien ne venait cette fois, le temps passait ainsi et Memah entendit un son au bout de quelques minutes. Il savait qu'il avait le seul à l'entendre, il s'agissait d'un son qui l'avait marqué inconsciemment... Un vaisseau? Non pas seulement... Le dit vaisseau n'était normal. Une couleur orangée lui apparut alors pour le laisser entrevoir finalement un énorme croiser en flammes en train de pénétrer l'atmosphère d'une planète qu'il connaissait bien, Bimmisaari.
    Memah se leva soudainement et recula de quelques pas pour tomber à la renverse. Sous le choc, il se mit à parler dans une langue rarement entendu dans le coin.

    Memah, en langage bimm: « Ma planète... Elle est en danger... Père! »

    Il se tut et reprit ses esprits. Cette vision concernait-elle le passé ou l'avenir? Était-ce réellement une vision, n'avait-il pas simplement imaginé toute cette scène? Il voulait le savoir et Memah recherchait déjà le Maître Jedi de ses yeux ruisselants cette fois. Il se fichait de l'éventuelle honte à éprouver si on le voyait ainsi, le Zélosien avait été... bouleversé.

    jeudi 31 mai 2012 - 19:43 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar Padme111

    Padme111

    26287 Crédits

    Ky-Ana : Entrainement Classique 5 : Pressentiment Phase 1

    Maître Naberry n’avait eu que rarement le cas où 2 élèves travaillent 2 entrainements différents. En un sens, c’était une première pour elle. La jeune Kiffar s’était éloignée et la Jedi respecte son choix. Néanmoins, Pad avait ressenti beaucoup d’émotion en Ky-ana. La Jedi avait espéré qu’en la mettant en contacte avec Memah, qu’en lui demandant de participé à l’exercice de Vision du Zélosien, Ky-ana se serait senti plus à l’aise. Il semblerait que cela eu l’effet inverse et Pad commence à chercher d’où vient la nervosité, l’angoisse et la honte de la jeune Kiffar.

    L’élève vient de finir son exercice. Et la responsable de cette classe, ne perdant pas Memah de son champ de perception, vient tout prés de la jeune femme.

    Pad – C’est un bon début Ky-ana. Tu pouvais ressentir ce qui t’entoure, bravo. Même si au début, tu as plus utilisé la vision en survolant ton passé, tu as trouvé ce que tu cherchais. Un souvenir précis qui t’as aidé à te concentrer sur l’exercice souhaiter. Il est rare que d’entrer, un padawan utilise 2 pouvoirs d’affilés, mais tu t’en es superbement bien sorti. Je t’en félicite.

    La Jedi n’était jamais avare de compliment lorsque c’est mériter. En plus, elle sentait un tel mal aise en Ky-Ana, que Pad espérait l’encourager d’avantage à prendre confiance en elle. La Kiffar ne dit pas un mot pendant la courte pause de la Jedi. Pad ressenti de la peur et pendant 1 seconde se demanda pourquoi elle ressentait cela. Rapidement, elle ressenti une peine mélanger à la peur, mais ces sentiments n’étaient pas sien, ils appartenaient à Memah. Pad feint de l’ignorer afin de rester concentrer sur ce qu’elle allait dire à Ky-ana.

    Pad – Le pressentiment est un des pouvoirs que toi, en tant que Kiffar, tu pourras utiliser en profondeur. Je te conseil de prendre un objet de ton choix et de te focaliser dessus en utilisant ce pouvoir. 1 seul objet devrait te permettre de ressentir non seulement sa nature, mais son historique également. Tu devrais être en mesure de percevoir ce que cet objet à « vécu » ou « vu » qui l’a touché, ce qu’il en a fait, quel animal la approché, etc.

    La Nabienne s’offre à nouveau une pause, sans vraiment parvenir à deviner ce que la padawan pensait. Mais alors qu’elle allait l’encourager à faire une pause et de se détendre avant de choisir un objet et d’user du pressentiment dessus.

    Memah : Commentaire sur l'entrainement Classique 4: la vision exercice 2

    Un sentiment de peur, de terreur l’envahi suivi d’une phrase en langage Bimm surpris les 2 femmes. Pad se tourne vers Memah qui est tombé à la renverse et le visage remplit de larme. Le Bimm est une des langues que Pad connaissait mal, le seul mot qu’elle avait reconnu était « danger ».

    La Jedi se lève et rejoins calmement Memah qui est bouleversé. Pad l’aide à s’assoir et garde une main sur son épaule afin de le rassurée.

    Pad – Et bien, padawan quoi que tu as vu, cela signifie que tu as réussi ton exercice 2 !

    Déconcerter, le Zélosien balbutie du Bimm que Pad ne comprend pas. Le padawan a besoin de quelques secondes pour réaliser où il est et ce qui c’est passé. Maitre Naberry lui tapote l’épaule et s’assoie juste à ses côtés.

    Pad – Quoi que tu penses avoir vécu à l’instant, ce n’est pas le présent. Soit le passé, soit l’avenir tu as vu. Racontes-moi dès que tu as retrouvé ton calme.

    Memah met un moment à se ressaisir. Puis, il raconte ce qu’il a vu et ressenti avec encore plein d’émotions dans la voie. En écoutant le récit du padawan, la Jedi se rappel la présentation qu’elle avait lu lorsque le Zélosien c’était inscrit à sa classe.

    Pad – Memah, je ne peux pas vraiment t’affirmer que je sais ce que tu as vue. Néanmoins, d’après ce que je sais de ton passé et ce que j’ai ressenti au long de ton entrainement. Il est possible que tu as revécu ton arrivée sur Bimmisaari.
    Memah – J’étais bébé ! Comment, je pourrais m’être souvenu de cela ?
    Pad – Tous les bébés de n’importe quelle race, enregistre plus d’informations que l’on ne pourrait se douté. Ton cerveau à tout enregistré lorsque tu es arrivé sur la planète. Et en utilisant le pouvoir de la Vision, tu as pu revivre cet instant.
    Memah – C’était tellement réel...
    Pad – Bien sur que c’était réel, voilà pourquoi le pouvoir de la Vision est à utiliser avec parcimonie. Bien, Je te conseil d’aller faire un tour histoire de te détendre et de manger un morceau. Ensuite revient me voir, et seulement si tu le désir, nous allons recommencer afin d’analyser plus et découvrir qui est l’autre Zélosien que tu as vu.

    Pad venait de comprendre que le pouvoir de la Vision et cela du pressentiment engendraient trop d’émotions chez les padawans. Il faut donc ne plus permettre à 2 padawans de faire ses exercices ensembles. Comme quoi, on apprend toujours.

    Le Zélosien se lève et prend la direction du temple pendant que Pad revient vers Ky-ana.

    Ky-ana: Reprise de l'entrainement classique 5: pressentiment phase I

    Pad – Nous voici seules. Alors, as-tu choisis un objet ?


    -------------------------------------
    Maître Jedi

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 01-06-2012 19:26

    vendredi 01 juin 2012 - 19:23 Modification Admin Permalien

  • Avatar memahvali

    memahvali

    370 Crédits

    Entrainement classique 4: La Vision – Exercice 2 – Partie 2.

    Le regard dans le vide, Memah prend quelques secondes pour revenir à lui... Cet exercice avait été éprouvant, il ne s'était pas attendu à de tels évènements en si peu de temps. Le Maître Jedi le rassura avec son habituel calme et conseilla au Zélosien de faire une pause. Ce dernier était bien d'accord et quitta l'endroit en marchant d'un pas lent. Il se remettait à penser à ce qu'il avait vu et se forçait à croire en ce que Padme lui avait dit. Il s'agissait certainement de l'un de ses premiers souvenirs. Il profita de l'instant libre pour aller en salle de transmissions. Une fois là-bas, le jeune homme demanda à joindre la planète Bimmisaari et ce fut avec une certaine joie et un soulagement certain qu'il vit le visage velu de son père adoptif, également heureux de revoir son enfant pour la première fois depuis qu'il l'avait laissé sur Yavin IV.

    Ryji, en Bimm: « Je n'y crois pas, c'est vraiment toi... Alors que qu'est-ce que tu racontes? »

    Memah rit à la question de son père qui était devenu une blague dans la société Bimm étant donné que ce dernier était justement réputé pour « raconter » des histoires. Le padawan lui raconta alors sa vie au sein de l'académie, ce qu'il y avait appris et les rencontres qu'il avait fait. Le père, très attentionné, ne parla guère pendant le long récit de son fils, un exploit pour lui. En réalité, il semblait plus observé son Memah holographique qu'autre chose, comme s'il voulait s'assurer que tout était en place chez le jeune homme. Ce dernier termina de conter ses petites aventures en questionnant Ryji sur ses origines, à cause de ce qu'il avait vu via le pouvoir de la Vision. Le Bimm, toujours très franc, appuya la remarque de Padme en lui décrivant, une nouvelle fois comment il était devenu son père. Une certaine quiétude s'était emparée du Jedi après cet échange, il se sentait plus serein et plus apte à comprendre ce qu'il pouvait voir, toutefois, il n'avait aucunement mentionné l'autre Zélosien car il avait comme l'intuition que ce dernier n'avait rien à voir avec le Bimm... Après dix minutes à parler encore et encore, les deux individus durent se quitter malgré eux. Memah alla alors dans ses appartements et s'allongea un peu.
    Il prit une vingtaine de minutes à se poser et se redressa finalement pour méditer un peu. Il devait faire silence en lui, taire tous ses doutes et apaiser ses maux psychologiques. Le Zélosien parvint à atteindre cet état unique de neutralité au bout d'un certain temps et arrêta sa méditation calmement. Une demi-heure s'était écoulée et il se sentait prêt à vivre l'improbable une nouvelle fois. Ce fut donc d'une démarche décidée qu'il sortit de sa chambre et s'en alla dehors pour rejoindre Padme et Ky-ana si elle était encore là. Lorsqu'il atteint l'extérieur, il retrouva rapidement le Maître Jedi debout non loin de l'endroit d'où il l'avait quitté, peut-être l'attendait-elle. Un sourire apparut sur son beau visage lorsqu'elle constata que Memah était de nouveau prêt à poursuivre l'entrainement Elle lui indiqua qu'il pouvait commencer et ce fut ce que fit le jeune homme après s'être installé convenablement.
    De nouveau, il se replongea dans la Force, avec une moindre difficulté que la fois précédente, son organisme apprenait en même temps que lui. Il lui fallut un peu de temps pour se concentrer uniquement sur cet être mystérieux qui avait les mêmes yeux que lui. D'abord, il revit le vaisseau enflammé, puis une image trouble d'un individu ramassant un bébé au milieu de cadavres. Il sut que c'était lui et prit cette vision de la bonne façon sans s'emballer... Et d'un coup, il ressentit la même sensation étrange lorsqu'il reconnu les murs sombres et sinistres de l'endroit inconnu où il se trouvait. Un être encapuchonné et dos tourné était assis et semblait... écrire.

    Memah, intérieurement: * Qui es-tu Zélosien? *

    La personne arrêta soudainement tout mouvement à cette simple pensée du padawan et reprit son action au bout d'un petit temps de pause, comme s'il avait entendu un son qu'il avait finalement considérait comme négligeable. Le jeune Jedi s'apprêtait à parler à nouveau lorsque ce fut l'individu qui parla. Sa voix était grave et puissante malgré le ton bas employé. C'était comme-ci il disait à haute voix ce qu'il était en train d'inscrire sur des pages non-visible dans cette bien étrange vision.

    Zélosien: « L'obscurité est une amie, une alliée. L'obscurité nous permet de comprendre les autres, de voir ce qu'ils pensent quand personne ne les regarde. Elle nous permet d'être honnêtes avec nous-mêmes, d'exprimer ces valeurs que nous aurions reniées à la lumière. La lumière nous aveugle. C'est seulement dans l'obscurité que nous voyons clairement, et il y a une grande noirceur cachée dans ces mondes. »

    Il se retourna subitement pour croiser le regard de Memah s'il avait été réel à ce moment et ceci le fit décrocher et il ouvrit les yeux subitement. Il était en sueur mais n'avait pas peur, son regard se baladait de gauche à droite comme s'il tentait de comprendre ce qu'il venait de se passer. Ce Zélosien, s'il en était un, était bien étrange. Pourquoi écrire de tels choses alors que l'esprit habituel chez cette espèce convergeait exactement dans la direction opposée à de tels propos? Cela intriguait Memah mais il avait ressenti un trouble dans la Force, comme si elle avait voulu le mettre en garde. Parmi ses sensations, il avait également perçu un certain génie et une envie de connaître et d'expérimenter très forte émanant de l'inconnu. Quoique ce soit, le padawan savait déjà qu'il ne s'agissait pas de quelque chose de saint, cependant, il était troublé... S'agissait-il de lui? Si oui, serait-ce son avenir? Bien des questions sans réponses. Venait maintenant le moment plus serein où il allait devoir discuter avec le Maître Jedi, celle-ci aurait peut-être un avis qui l'aiderait à comprendre encore mieux cette vision.

    Ce message a été modifié par: memahvali le 03-06-2012 07:47

    dimanche 03 juin 2012 - 07:46 Modification Admin Permalien

  • Avatar Ky-ana

    Ky-ana

    466 Crédits

    Reprise de l'entrainement classique 5: pressentiment phase I

    Pad – Nous voici seules. Alors, as-tu choisis un objet ?

    Elle avait choisit. Mais l’objet de son choix ne serait peut-être pas au goût du maitre. Mais Ky-Ana n’était pas du genre à désirer quelque chose en secret, et la franchise avait toujours été d’un naturel déconcertant pour la jeune femme. Aussi n’hésitât-elle pas une seule seconde pour répondre :

    - Ky-Ana : Oui. Avec votre permission, je voudrais prendre votre sabre.

    Un souffle de vent vint agiter les plantes alentours, faisant frémir l’air d’un bruissement de feuilles qu’on aurait presque put interpréter, en cherchant bien, comme un signe de désapprobation. Maitre Naberry sembla réfléchir quelques secondes, avant de finir par détacher le sabre qui pendait à sa ceinture. D’une main ferme et décidé, elle le tendit à la padawan sans la lâcher des yeux, comme si elle cherchait à comprendre ce qui pouvait motiver une telle requête. Peut-être qu’un jour, Ky-Ana comprendrait a quel point sa demande était gonflée. Un sabre, son sabre, et plus encore celui d’un grand maitre tel que Pad, c’est comme la partie manquante de notre âme ! Le prolongement de notre conscience en quelque sorte, le genre d’objet à ne pas remettre entre toutes les mains… Peut-être aussi comprendrait-elle alors de l’abnégation dont venait de faire preuve maitre Naberry en répondant favorablement à sa requête… ?

    Mais pour l’instant, Ky-Ana pensait à toute autre chose. Assise en tailleur, elle prenait le temps de regarder le sabre sous toutes les coutures avant de commencer l’exercice. Elle voulait avant tout s’imprégner de son image afin de la graver dans son esprit, et ainsi gagner du temps lors de sa visualisation spirituelle. Lorsqu’elle se sentit enfin prête, elle ferma les yeux et inspira profondément plusieurs fois, cherchant à retrouver le même état de calme qu’elle avait atteint quelques minutes avant. Et curieusement, ce fut beaucoup plus facile que la première fois. Comme si son esprit avait enfin compris le chemin qu’il fallait emprunter pour accéder à la Force… Ce qui fut plus difficile par contre, ce fut de focaliser son esprit sur le sabre en lui-même.

    Elle découvrait le monde tel qu’elle ne l’avait jamais vu encore… Tout vibrait, tout résonnait à travers elle, et elle ne faisait plus qu’un avec la Force. Ses yeux, pourtant clôt, voyaient clair autour d’elle, et bientôt elle put reconnaitre, assise en face d’elle, la silhouette de Pad. Celle-ci brillait, comme si un brasier de lumière circulait à travers ses veines avant de quitter son corps pour continuer sa course folle à travers le monde. Était-ce la Force qui se mouvait ainsi ? Sans en avoir le cœur net, une petites voix qu’elle pensait être sa conscience et qui la guidait dans les moments de doutes lui souffla que c’était la bonne réponse. Mais après de longues minutes passée à explorer ce nouveau monde de perception qui s’offrait à elle, le rappel de sa tache la ramena a plus de concentration. Se laissant guider par son instinct, elle se concentra alors sur l’objet qui luisait fortement dans ses mains lui aussi. Il lui fallut encore un peu de temps pour s’habituer à son rayonnement, et pouvoir le fixer correctement. C’est alors qu’une sensation étrange se produisit… A force de se concentrer sur l’objet, ce n’est plus simplement l’objet en lui-même qu’elle voyait, mais aussi ce qui le composait ! Pour elle qui n’avait vu l’intérieur d’un sabre qu’en dessin sur le terminal de l’atelier, l’expérience fut encore plus appréciée ! Elle sut ainsi, sans trop comprendre comment elle le savait, que la garde de ce sabre était faite de roche. L’implantation des molécules entre elle ne laissait aucun doute quand au fait que ce ne soit pas du métal, mais de là à dire de quel type de roche… Quand au cristal, aucuns doutes ne lui furent permis. C’était le même cristal que celui qu’elle avait choisit pour son futur sabre, le Jenruax. Elle l’avait reconnu grâce à sa couleur naturellement bleue. Ces informations découvertes, Ky-Ana se pencha alors plus en profondeur sur le cœur du problème. Il s’agissait à présent d’étendre ses perceptions encore plus loin. La psychométrie n’est pas une chose aisée. Bien que les Kiffars soient dotés de cette capacité dans leurs gènes, il ne faut pas croire qu’ils s’amusent à faire ça tous les jours. Et il y a une différence entre utiliser l’un de ses objet, revivre son passé comme les réminiscences d’un rêve oublié, ou faire intrusion dans l’intimité d’une personne. Ce n’est qu’à cet instant que Ky-Ana compris la portée de son geste… Mais il était trop tard pour faire demi-tour. Et puisqu’elle était embarquée, il ne lui restait plus qu’à plonger. Prenant une longue inspiration, Ky-Ana chercha alors encore plus loin… Et comme à chaque fois qu’elle utilisait se pouvoir, le sol sembla faire un tour sur lui-même avant de la projeter dans le passé…

    S’empêchant de penser que son cœur se rapprochait dangereusement de sa bouche, elle se concentra alors sur la scène qui se dessinait devant elle… Elle ne mit pas trop longtemps à reconnaitre la salle commune, principalement grâce à son barman, le grand casqué, qui se tenait sur le comptoir, un verre à la main :

    - Ceno : Hum, mes chers amis jedi! Je tiens à porter un tôôôst un peu particulier à la nouvelle Maitre Jedi de notre fabulissime Ordre!

    La salle semblait remplie de jedi, allant du maitre au simple padawan, en passant par les immuables chevaliers. Il régnait une ambiance de fête et de joie, et la reine de la soirée était plus belle que jamais ! Assise à la même table que maitre Naberry et d’autres maitres dont Ky-Ana ne connaissait pas le nom, elle écoutait l’hommage que lui faisait le chevalier Cenovii.

    - Ceno : Elle! C'est elle qui forma mon maitre, Yota Gin, celui qui m'a formé à son tour... Enfin "formé", vite fait quoi... Mais c'est pas le sujet, RRHM RRRHM!!

    Le discours continua ainsi un certain temps, parfois entrecoupé d’un commentaire amusé de l’un des interlocuteurs assis autour de la table devant laquelle se trouvait Pad. Puis Ceno descendit de son perchoir et se fraya sans peine un chemin jusqu’à leur table. Il remit alors une boite, un cadeau semblait-il, à Aynor, ce qui attira l’attention incontesté de tous les membres de la tablée…

    - Aynor - ... ... ... ...Une clé magnétique?
    - Ceno - C'est bien ça.
    - Pad - Ce ne serait pas...?
    - Kaarde - Oui ça m'en a tout l'air.
    - Jorus - C'est Cenovii qui l'avait??
    - Ceno - Ouaip, c'est moi qui l'ai depuis le départ de Kateo.
    - Aynor - Mais qu'est ce que c'est bon sang?!
    - Ceno - En gros, ce sont les codes d'accès du Chu'Unthor ^^

    La vision se brouilla alors, entrainant Ky-Ana dans un nouveau tourbillon d’images et de sensations, avant de la « catapulter » de nouveau sur Yavin IV. Lessivée comme si elle venait de courir un marathon, et quelque peu perturbée d’avoir fait intrusion ainsi dans un moment auquel elle n’avait pas été convié, elle croisa le regard de maitre Naberry qui se tenait toujours en face d’elle…

    -------------------------------------
    -Padawan de maitre Kiad-

    Ce message a été modifié par: Ky-ana le 05-06-2012 19:49

    mardi 05 juin 2012 - 19:42 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26287 Crédits

    Ky-Ana : Commantaire sur l'entrainement classique 5: pressentiment phaseI

    Pad – Nous voici seules. Alors, as-tu choisis un objet ?
    Ky-Ana - Oui. Avec votre permission, je voudrais prendre votre sabre.

    Presque aussi déconcertante que son maître dans certains moments, la padawan vient de réussir à surprendre Maître Naberry ! Depuis qu’elle était rentrée au temple, et surtout depuis qu’elle enseignait les pouvoirs, jamais aucun padawan n’avait fait une telle demande.

    Usant de la Force afin de masquer ses émotions et donc sa surprise, ses interrogations, Pad avale doucement sa salive et laisse le temps s’écoulée sans rien faire. Puis, lorsqu’elle retrouve son calme. Elle observe la padawan pendant qu’elle glisse la main sur le pommeau de son sabre laser.

    La Jedi est plus intrigué par le pourquoi de ce choix, que par le fait que cette jeune padawan est Kiffar. Après tout, Naberry n’a rien à cacher ! Par contre, ce que Ky-Ana pourrait y lire, y voir, pourrait la déconcerté plus que l’encourager à devenir Jedi. La Nabienne a passé par tant de chose, tant de bataille, de conflit avec des amis, sa famille que la jeune Kiffar pourrait découvrir qu’une partie de l’histoire de la Jedi et n’y rien comprendre ou même être choqué. La Maître Jedi avait parcourus tant d’émotions, tant frôler le côté obscur, tant été en conflit avec elle-même ou avec l’Ordre Jedi et découvert tant de choses sur la Force elle-même, que Pad est consciente du risque qu’elle prend en acceptant la demande de la padawan. La Jedi aurait eu moins de crainte avec une autre race qu’une Kiffar.

    Pourtant, Pad accepte car elle décèle en la padawan un intérêt de connaitre ce qu’est un jedi. Son empathie lui indique que la jeune fille ne cherche pas d’indiscrétion et n’est même pas réellement consciente des risques.

    C’est alors que Ky-Ana prend le sabre et commence à l’observer, puis à se concentrer sur lui. Pad constate qu’elle établit directement le lien entre elle et son sabre. La Jedi pense alors clairement à un événement précis. Ce que la maître redoutait arrive, un événement précis de sa vie apparait clairement dans l’esprit de l’élève. Pad est rassurée lorsqu’elle perçoit que le souvenir auquel elle pensait doit être le souvenir que la padawan de Kiad perçoit. Les émotions que Ky-Ana ressent semblent y correspondre.

    Enfin, la padawan ouvre les yeux et Pad inspire profondément marquant son soulagement.

    Pad – Bien Ky-Ana ! Très très bien, même ! Tu t’y es fort bien prix au départ. Observer l’objet et un bon départ. Puis user de la Force comme tu l’as fait t’a permis d’obtenir une connexion avec elle plus rapide.

    Ky-Ana ne répond pas, mais marque un sourire et se redresse le dos de fierté.

    Pad – Ta perception du pressentiment est juste. Raconte-moi ce que tu as vu ?

    L’élève explique alors le passage de la clef du Chu’Unthor. La maître est soulagé d’avoir pu ainsi éviter d’effrayer la padawan par un souvenir de bataille ou pire encore, assisté à une horreur qu’elle avait vu Baaaaaaal commettre.

    Pad sourit –Oui, je me souviens bien de cela ! Ben arrive encore à me surprendre aujourd’hui comme ce jour là. Il est vraiment plein de ressource.

    Pad se lève doucement et sans demander, Ky-Ana tend le sabre à sa propriétaire qui le remet à sa ceinture.

    Pad – Bravo, Ky-Ana. Maintenant, je te sens épuisée. C’est bien normal. Je te conseil d’aller te reposer. Lorsque tu te sentiras prête, reviens me voir et tu me diras quel pouvoir tu veux apprendre. A bientôt.

    La padawan salut respectueusement la maître et quitte les lieux.

    Memah : Commentaire Entrainement classique 4: La Vision – Exercice 2 – Partie 2

    Pad c’était reposée, elle aussi. Lorsque Memah vient la voir, il lui explique tout ce qu’il avait vu, entendu et ressenti. Comme à son habitude, elle l’écoutait attentivement. Puis, elle mit un petit moment avant de lui répondre en marchant quelques pas avec la main au menton. Puis, elle s’arrêta et fit volte-face, laissant retomber son bras le long du corps.

    Pad – Ce que je peux te certifier padawan, c’est que cette fois-ci tu es parvenu à effectuer une Vision ! Comme tu le remarques, la Force veut parfois nous donné des indice sur l’avenir ou le passé. Néanmoins, elle peut ce montrer très avare de détailles.
    Memah – Oui, mais pensez-vous que ce Zélosien que j’ai vu peu être une version de moi futur ?
    Pad – Possible, oui. Certain, non, je ne peux te le confirmer.

    Le padawan regarde méduser la maître. Une question se lit visiblement autant dans ses émotions que sur son visage.

    Pad – Oui, parfaitement !
    Memah – Euh... comment ?
    Pad – Tu t’étonnes d'entendre qu'un Maître Jedi puisse ignorer des choses, n’est-ce pas ?
    Memah un peu ennuyé – Oui, ...vous... Vous lisez dans mes pensées ?
    Pad – Non, ton visage et tes émotions. Je ne lirais dans tes pensées qu’avec ta permission, pour moi c’est une question d’étique. Mais nous nous éloignons du sujet. Je disais donc, que tu as appris beaucoup en peu de temps. Tu connais maintenant beaucoup de facette des pouvoirs de la Force. Ne te focalise pas forcément sur la Vision de ce Zélosien. Probablement qu’un jour, sans y pensé, tu obtiendras une réponse. Surtout, si comme tu le penses, il est toi. Alors, un jour, tu prononceras ses mots et puis tu te souviendras de cette Vision. C’est là qu’elle prendra tout son sens. En attendant, ne fixe jamais ta vie en fonction d’une Vision. Ne cherche pas à la réalisée, laisse venir les choses.
    Memah – J’ai encore du mal à bien comprendre ce que vous voulez dire.
    Pad – Tu devrais demander à ton maitre la différence entre la Force Vivante et la Force Unificatrice. Elle a fait coulée beaucoup d’encre et à parfois diviser l’Ordre Jedi. Mais pour faire court, c’est croire que tout est écrit à l’avance ou pas. N’étant pas mon padawan, je préfère ne pas entrer plus loin sur cette discussion.
    Memah – Mais pourquoi ?
    Pad – Je ne me souviens pas d’avoir discuter de cela avec ton maître. Je ne sais pas trop ce qu'il en pense. Mais j’ai des idées parfois un peu marginales à l’Ordre Jedi et j’aime ne choquer personne. Retiens simplement que se fier trop à une Vision, peu déformer ta vision de l’avenir. Tu peux parfois commettre des erreurs en pensant que la Force t’a envoyé un message précis.

    Pad marque une plus longue pause en marchant sans but, puis à nouveau elle fait volte-face. La jeune Kiffar apparut dans le champs de perçeption de Maître Naberry.

    Pad – Bien, et maintenant quel entraînement désires-tu faire ?
    Memah réfléchissant à la réponse - J'aimerai...
    Ky-Ana - Et bien personnellement, j'aimerai bien passer au saut, je vais en avoir besoin pour l'Ataru...
    Pad - Fort bien Ky-Ana, alors attends-moi près du rocher où Memah m'avait trouvée. Je vais arrivée.
    Ky-Ana - D'accord!

    Memah était bien reposée depuis son entrainement de la Vision, mais elle avait évoquer chez lui beaucoup de question; Maître Naberry voulait s'assuré qu'il avait digérer le flo d'information.

    Pad - Memah, je te conseil de poursuivre avec le pressentiment phase I. C'est une exercice proche de celui de la Vision, il te faudra ne pas les confondre. Prends le temps de bien médithée. Ensuite, une nuit de repos me semble mieux pour toi, je t'attends demain à 6H au bord de la rivière à 1 km à l'est de la porte du temple.

    Durant, cette seule journée, les padawans s'étaient vraiment donner à fond. Pad voulait que le Zélosien soit frais et dispo. Commencer quelque chose maintenant, alors que le soleil descent dans le ciel n'était pas prudent. Il risquerait de terminer son entrainement dans l'obscurité totale.


    -------------------------------------
    Maître Jedi

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 07-06-2012 08:17

    mercredi 06 juin 2012 - 20:12 Modification Admin Permalien

  • Avatar Ky-ana

    Ky-ana

    466 Crédits

    Entrainement classique III : Saut.

    - Pad : Fort bien Ky-Ana, alors attends-moi près du rocher où Memah m'avait trouvée. Je vais arrivée.

    - Ky-Ana : D'accord!

    Et la padawan se dirigea donc vers la clairière près du ruisseau, et surtout du fameux rocher ! Ce rocher majestueux qui semblait avoir été taillé spécialement pour l’apprentissage des jedi… Si Ky-Ana ne lui avait pas vraiment prêté attention jusqu’ici, elle eut tout le loisir de l’examiner, et d’en mesurer la hauteur approximative… C’était énoooorme ! Heureusement, elle n’eut pas trop longtemps à attendre et ne put donc pas trop « psychoter » sur les potentiels exercices qu’on pourrait lui faire faire, car maitre Naberry ne tarda pas à la rejoindre.

    - Pad : Bien. En avant pour le saut de Force. Alors pour commencer, as-tu lu les renseignements qu’il te faut sur le data block ?

    - Ky-Ana : Heu…


    - Pad : Ce n’est pas grave. De toute façon, le saut est plus quelque chose d’instinctif que de cérébral, du moins, ça le deviendra lorsque tu le maitriseras. Alors ce qu’il te faut savoir, c’est qu’il ne te suffira pas de sauter normalement pour que ça marche, mais ça, tu devais t’en douter. Il faut que tu utilise la Force pour te propulser ou amortir ta chute. C’est un peu comme si tu prenais appuis sur elle lorsque tu en a besoin…

    - Ky-Ana : Je vois. Cependant… Je ne comprends pas comment faire, comment s’appuyer sur quelque chose d’aussi volatile que la Force ?


    - Pad : Ce n’est pas vraiment de l’appui à proprement parler Ky-Ana. Il faut que tu commences à imaginer la Force comme quelque chose d’omniprésent et omniscient. Apprend à l’utiliser correctement sans jamais la trahir, et tu progresseras à grand pas. Mais assez de bavardage ! Il est temps de se mettre à la pratique, et il n’y a que comme ça que tu y arriveras. Et puis si tu ne veux pas passer la nuit ici, je te suggère de t’y mettre maintenant !

    Un sourire bienveillant se dessina sur le visage de Pad, encourageant la padawan à se jeter à l’eau. Le soleil embrasait l’horizon d’une lumière orangée qui laissait présager que l’obscurité était proche. Le piaillement sonore des oiseaux qui retournent à leur nid pour la nuit crissait au dessus de la jungle tandis que Ky-Ana se mettait face au rocher…

    - Pad : Prend de l’élan avant de sauter, ça t’aidera surement. Je t’aurais plutôt conseillé de commencer par descendre et essayer de te réceptionner, mais je te laisse essayer comme ça, on ne sait jamais…

    Ky-Ana regarda alors le premier palier du rocher. Elle s’en imprégna bien. Elle conditionna son esprit en se persuadant que ce n’était pas plus difficile que de sauter trois marches, prit une grande inspiration, et commença sa course en direction du rocher… La fatigue de la journée se faisait ressentir, mais elle prit bien soin de ne pas s’en rappeler, accélérant encore un peu plus… Lorsqu’elle ne fut plus qu’à quelques mètres du rocher, elle prit appuis sur ses deux jambes afin de sauter le plus haut possible… Et dut se protéger de ses bras pour ne pas s’éclater le crâne sur la paroi rocheuse comme l’aurait fait un papillon trop enthousiaste contre une vitre.

    - Ky-Ana: Aouch.

    Ky-Ana se releva en accusant le choc… Mais il en faudrait plus que ça pour l’arrêter. Ce simple choc sembla cependant avoir un effet étrange sur la Kiffar. Son visage se durci, tandis que sa détermination et sa volonté prenait le dessus sur la fatigue. Ce ne serait pas ce vulgaire caillou qui l’emporterait ! Elle recommença ainsi pendant de longues minutes sans obtenir de meilleurs résultats avant que Pad n’intervienne. La nuit était proche alors, et on y voyait de plus en plus mal…

    - Pad : Bon Ky-Ana, on va peut-être arrêter là pour aujourd’hui, j’ai du présumer de tes forces et il commence à faire noir…

    - Ky-Ana : Non non ! Je vous en pris je sais que je peux y arriver !

    Si maitre Naberry ne voyait l’expression qu’affichait la jeune Kiffar à cet instant, sa voix était déterminée. Elle put aussi ressentir que l’échec serait un fardeau supplémentaire qui pèserai sur les épaules de la padawan, et cela suffit à la convaincre de continuer l’exercice.

    - Pad : Bon. Mais essaye dans l’autre sens, peut-être que ce sera plus facile pour toi au début.

    Ky-Ana acquiesça sans mots dire et se hâta de grimper le long du rocher pour atteindre le premier palier. Elle se rapprocha alors du bord et… Ne vit rien. La nuit était totale à présent, et distinguer le sol du noir ambiant s’avéra une tache impossible avec ses seuls yeux. Utilisant alors les percepts qu’elle avait appris dans la journée, la jeune femme ferma les yeux… Le monde refit alors surface autour d’elle après quelques minutes de concentration, et elle put ainsi déterminer avec certitude la hauteur qu’il lui faudrait amortir avant d’atteindre le sol. Sans même y réfléchir, elle se mit alors en marche vers le bord du rocher, d’un pas lent mais décidé. Trois pas de plus, un appui, et la voilà dans le vide. La vision se brouilla alors en quelques centièmes de secondes, tandis qu’elle prenait conscience de ce quelle venait de faire…

    - Ky-Ana: Waaaaaaaahhhhhh !

    Le sol se rapprochait dangereusement… C’est alors que Ky-Ana, de manière instinctive, utilisa enfin la Force. Utilisant les flux alentours pour les projeter sur le sol sans vraiment savoir comment, elle parvint à ralentir sa chute suffisamment fort pour ne se faire que quelques bleus à l’atterrissage. Roulée en boule pour finir de se réceptionner, la padawan brinqueballa sur plusieurs mètres avant de finir sa course assise, les pieds en éventail et les dreadlocks dressées sur la tête. Mais avant même que Pad n’ai le temps de se demander si elle allait bien, Ky-Ana était déjà debout et retournait en courant vers le rocher pour y regrimper. La décharge d’adrénaline qu’elle venait de recevoir lui avait donné des ailes, et elle se sentait à présent aussi fraiche que si elle venait de se réveiller !

    La grimpette pour arriver jusqu’au premier palier lui permit tout de même de réfléchir à ce qu’elle venait de faire. Car il ne suffit pas de sauter, il faut aussi utiliser la Force ! Et si cette fois ci n’avait été qu’un coup de chance ? Maintenant qu’elle se retrouvait de nouveau sur le palier, le doute l’assaillait de nouveau… Mais elle se rappela une chose. Si maitre Naberry lui avait fait assez confiance pour lui permettre de lire son sabre, elle devait lui faire confiance quand au fait qu’elle en était capable. Cette fois-ci, elle s’arrêta tout au bord du rocher pour prendre le temps de se concentrer. Fixant le noir qui s’étendait à ses pieds, elle se rappela la sensation qu’elle avait sentit en utilisant la Force. Et avant de se poser plus de question, elle sauta dans le vide. Cette fois-ci cependant, elle ne laissa pas la peur prendre le dessus un seul moment, et se concentra à freiner sa course au maximum ! Et lorsque ses pieds touchèrent le sol, elle eut l’impression d’avoir sauter d’un mètre environ, alors qu’elle venait d’en sauter trois.

    - Pad : Très bien Ky-Ana ! Tu commences à comprendre…

    L’encouragea maitre Naberry, satisfaite des progrès et de la prise de confiance de son élève.

    - Pad : Tu essayes une dernière fois en sens inverse ? Après on rentre, on reprendra demain. Le repos est une chose importante si tu veux pouvoir être performante.

    Ky-Ana prit un peu de distance par rapport au rocher. Maintenant, elle avait compris. Il suffisait juste d’utiliser la Force de façon différente… Au lieu de la projeter au sol pour se ralentir, il lui faudrait « créer » un vent fort qui la pousserai jusqu’au premier palier. Inspirant une longue et dernière fois, la Kiffar s’élança enfin en direction du rocher, et prit son appel bien plus loin que les fois précédentes. Sa phase d’ascension fut très rapide, beaucoup plus qu’elle ne l’aurait imaginé, et malgré tout ses efforts, sa concentration en fut perturbée quelque peu… Suffisamment pour la laisser en plan à quelques centimètres de son but ! Dans un dernier réflexe, elle s’accrocha au bord du rocher du bout des doigts avant de commencer à paniquer sérieusement ! Mais elle se reprit rapidement en main et ramena ses pieds contre la paroi avant de se projeter en arrière. Exécutant un salto improvisé, elle retomba sur le sol en amortissant sa chute, tel qu’elle l’avait apprit quelques minutes auparavant. Elle rejoignit alors Pad en boitillant légèrement, sa dernière réception ayant pesé encore un peu plus sur ses frêles chevilles… C’est à cet instant qu’elle se dit qu’il lui faudrait se remettre à faire du sport si elle voulait rester au niveau.

    - Ky-Ana : J’y étais presque… Mais j’ai été surprise par la sensation, j’ai perdu ma concentration un quart de seconde et… Je suis pas arrivée jusqu’en haut.

    jeudi 07 juin 2012 - 11:58 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

154 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide