Pouvoirs de la Force saison 5 (page 24)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7120 Crédits

    Zadyssa, entraînement n°1 : Télékinésie


    Après une bonne heure de repos à rester allongée au sol, je décidai d'essayer autre chose : si je parvenais à faire léviter les sphères, je pouvais réussir à les attirer vers moi ? Rien ne m'empêchait d'essayer. J'en pris une et la posa plus loin avant de m'écarter d'une vingtaine de pas. Je tendis le bras et établis ma connexion avec la Force. Désormais, j'arrivais plus aisément à la sentir autour de moi. Fronçant les sourcils, j'accentuai ma concentration tant bien que de mal. La sphère ne bougea pas d'un cil. Je fis quelques pas de plus mais rien n'y fait ! Je baissa mon bras qui commençais à me faire mal et retomba dans une concentration intense. Le temps passait comme au ralentis. Lorsque je me sentie enfin prête, je tendis le bras et à mon grand soulagement, la sphère bougea légèrement mais pas assez pour léviter et encore moins atterrir dans ma main. Je fis donc trois pas de plus et eut le plaisir de la voir s'agiter encore plus. J'attendis deux minutes qu'il se passe quelque chose de particulier mais non. Je décidai donc d'avancer encore. Je me tenais désormais à un mètre de la sphère que je distinguai très clairement. Je me concentra, tendis une fois de plus le bras et - soulagée - vis la sphère décoller telle un boulet de canon du sol dans ma direction...

    Je remarquai trop tard que la sphère venait vers moi trop vite. Elle n'allait ni dans la bonne direction, ni à la bonne vitesse. Je baissai le bras pour me protéger mais entre temps, la sphère m'avait percuté. Le choc fut douloureux. Je plaqua directement ma main droite sur mon front et sentis tout de suite que j'allais avoir une belle bosse. Peut-être accompagnée d'un bleu.

    Moi : Aïe ! Fichu sphère !

    Tournant sur moi-même pour tenter d'oublier la douleur, je fis ces gestes pendant une dizaine de minutes avant de me calmer. J'eus un instant d'hésitation durant lequel je me demandai si j'allais continuer ou pas ce que je voulais faire mais choisis l'option la plus compliquée : continuer.

    Je m'assis en tailleur en faisant face à la sphère que j'avais placée à deux mètres. Je fis le vide en moi, me fiant uniquement à la Force. Je dus rester une dizaine de minutes ainsi avant de me lancer. Tendant lentement le bras, je fis appelle à la Force et je constata avec joie que la sphère venait de s'élever du sol et qu'elle se dirigeait lentement vers moi. Lorsque enfin je pus la tenir dans ma main, je sauta de joie. Aussitôt, je réessayai sur une plus grande distance : trois mètres. Cette fois-ci, la sphère mit plus de temps à réagir à mon appelle mais la Force était avec moi car au bout d'une vingtaine de minutes à rester assise le bras tendu, elle se déplaça lentement en direction de ma main et une minute plus tard, je pus la tenir à nouveau.

    Maintenant, je devais faire la même chose en étant debout. Je reposa la sphère et m'écarta de trois mètres en essayant tant bien que de mal de me souvenirs des sensations que j'avais éprouvée en ramenant vers moi l'objet. Ma connexion avec la Force se fit plus rapidement bien qu'elle dura tout de même une dizaine de minutes. Tendant le bras, j'entrepris de faire réagir la sphère et moi via la Force. Le contact s'opéra presque immédiatement. La suite fut plus délicate. Mes pensées étaient inondées par l'épisode qui s'était déroulé plus tôt lorsque j'avais essayer de faire la même expérience. Je résista à l'envie de me frotter le front pour voir comment ma bosse s'était développée. Ramenant ma concentration sur la sphère, je la fis venir lentement vers moi. Au bout de deux minutes, elle était encore à mi-chemin et je commençai à fatiguer tant sur le plan physique que morale. Résistant à la peur, je fis accélérer la vitesse de ma sphère qui arriva dans ma main trente secondes plus tard. Enfin !

    Je tomba de fatigue au sol et m'épongea le front en sentant que ma bosse avait presque doublée de volume. C'est qu'elles étaient dangereuses ces sphères !





    Ce message a été modifié par Zadyssa le jeudi 11 février 2016 - 20:18
    Ce message a été modifié par Zadyssa le vendredi 12 février 2016 - 07:36

    jeudi 11 février 2016 - 18:57 Modification Admin Permalien

  • Avatar Asnwin

    Asnwin

    672 Crédits

    Entrainement : Lévitation N°2.


    Moi(en pensant a voix  haute) : De retour dans la salle d'entrainement. Pfff, maître kaarde m'as demandé de refaire un exercice de lévitation mais c'est épuisant et après cette exercice de vitesse je suis lessivé.

    Enfin, quand faut y'aller, faut y'aller. De plus j'ai eu le temps de me reposer a la salle commune donc je suis pas à plaindre.


    Je réessayais de soulever une sphères avec la force pour m'échauffer, je me remettais dans le même état que la dernière fois et je laissais venir la force tout en restant concentré sur mon objectif. Je sentis venir la force dans mon bras et je la faisais lentement se déplacer vers la sphère pour la faire monter. Une fois la sphère a hauteur de ma tête, je la fais tenir le plus longtemps possible, au moins plus longtemps que la dernière fois. 

    Je la tenais et la tenais mais la fatigue se faisait ressentir et la sphère vacilla légèrement avant que je ne reprenne le contrôle en me poussant a mes limites. Puis, il y'eu comme un déblocage et la sphère continua de voler sans que je ne fournisse d'effort titanesque, c'était comme si on passait de soulever un camion d'une tonne a soulever la légère sphère. Je la tenais en l'air comme si c'était par ma propre force, comme si je la tenais avec mon bras. Je ne faisais plus qu'un avec la force, elle devenait mon bras.


    Cette nouvelle expérience me surpris et j'essayais de porter deux sphères a la fois, mais au moment ou je soulevais une deuxième sphère, la demande de concentration pour se fondre dans la force sur deux côtés indépendant me fit lâcher les deux sphères. 

    Néanmoins cet entrainement fût un entrainement clé, me permettant de savoir véritablement le sens d' "utiliser la force".


    puis je m'assis et demandais par comlink a kaarde de valider cet entrainement.

    samedi 13 février 2016 - 12:16 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    10857 Crédits Modo

    Lorsque je pénètre dans la petite partie de l'Académie dédiée aux pouvoirs de la Force, des souvenirs de ma vie de padawan m'assaillent sans crier gare. Je revois ma première tentative de télékinésie ; piètre tentative, en prenant du recul, mais maître Naberry s'était montrée clémente. Si j'évoque la télékinésie, ce n'est pas par hasard, car je compte m'entraîner au lancer de sabre, un de ses dérivés.

    Je préfère m'installer dans une salle déserte. Je ne voudrais pas risquer de blesser quelqu'un, même si je commence avec un sabre éteint. Je pose mon sabre par terre et me place à l'autre bout de la pièce, puis je me mets en situation. C'est une méthode personnelle d'entraînement comme une autre, et celle-ci me va bien. Je m'imagine qu'au cours d'un combat, j'aie été désarmée et que mon sabre gise loin de moi.

    Je fixe mon sabre laser intensément et tends la main. La Force est partout : entre moi, le sabre, le sol... Je sens son fluide m'envahir progressivement. Ce que je fais est indescriptible avec des mots. Juste...je suis connectée à mon sabre par l'entremise du cristal. Pour comprendre, il faut considérer la Force comme de l'air. Plus il y en a entre le sol et le sabre, plus le sabre est obligé de dégager de l'espace. Puis, mon arme s'élève lentement. C'est long à décrire, mais cela se fait en réalité dans un court temps.

    Bien. Une fois le sabre en l'air, je peux m'occuper de la partie plus technique de l'entraînement. Je dois donc le faire bouger. En ligne droite; c'est plutôt facile, j'y suis habituée. Mais dès qu'il s'agit de lui faire faire une courbe, l'exercice se corse.

    C'est seulement après cinq bonnes minutes d'essai que j'arrive à lui faire décrire un cercle parfait, mais il y a encore un hic. En situation délicate, le lent déplacement du sabre attirerait forcément l'attention et je me ferais tuer en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Ça doit aller plus vite qu'un escargot à demi-éveillé ! Aussi, je m'attelle à répéter le mouvement en accélérant la cadence. Étonnamment, j'y arrive assez vite quand j'ai acquis le geste et mon sabre réussit à décrire une parabole impeccable à une vitesse raisonnable. J'en suis plus que ravie.

    À présent, il s'agit de le refaire avec le sabre allumé, cette fois (d'où l'intérêt pratique de l'exercice !). J'imagine une extension de ma main appuyant sur le bouton et fais inconsciemment un petit mouvement avec le pouce. La lame orange jaillit du manche. Je souris : pour l'instant, tout se passe comme sur des roulettes. Tout en maintenant ma pression télékinésique sur le bouton, j'élève le sabre en prenant garde à ce qu'il ne touche pas le mur, puis, comme quand il était éteint, je lui fais faire un cercle. Toute la difficulté est de maintenir le sabre allumé tout en le déplaçant. Enfin, il atterrit dans ma main.

    J'ai réussi ! Mon travail a payé et j'en suis très fière. J'éteins mon arme, me dirige vers ma besace et en sors en bouteille d'eau. Puis je sors mon comlik pour appeler un maître, pour qu'il valide mon entraînement.

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le dimanche 14 février 2016 - 17:04

    dimanche 14 février 2016 - 14:01 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9303 Crédits Modo

    Galen - Entraînement classique n°3 : Saut.

    Mon entraînement suivant aux pouvoirs de la Force est la possibilité d'utiliser le "saut de Force". Ce pouvoir permet au Jedi de sauter ou de bondir à une hauteur supérieure de 1 à 2 mètres, selon les lieux et l'environnement où il se trouve. Et comme la vitesse de Force, ce pouvoir nécessite de la concentration et de l'échauffement.

    Je commence donc une nouvelle matinée par une séance d'entraînement à la salle des PDF. La porte colulissante automatique s'ouvre, je traverse la salle et me dirige vers l'une des deux portes-fenêtres pour sortir dans la clairière juste devant. Le sol est terreux et sableux, de grands arbres se dressent autour du terrain et la lumière du soleil apporte un éclairage bleu-vert feuille entre les branchages. Comme toujours, R1-P7 se poste à côté de la porte-fenêtre de la salle et m'observe attentivement. Avant de pouvoir m'entraîner à sauter, un bon échauffement s'impose.

    Je commence par courir autour du terrain, trottinant pendant cinq minutes puis courant à 14km/h pendant dix minutes. Après la partie course, je me place au milieu de la clairière et fait quelques bonds en montée plusieurs fois de suite. Je continue mon échauffement par des sauts en avant, ensuite je passe directement à l'acte. Je me replace au milieu du terrain et m'asseois en tailleur pour faire le vide et me concentrer. Je me concentre pendant trois minutes puis je me lève pour me préparer à bondir. Le visage vers le haut, je m'accroupis légèrement, prends un peu de la Force dans mes jambes et m'imagine sauter 4m de hauteur. Aussitôt, je pousse sur mes jambes et m'élève dans les airs, à environ 4 mètres. Je flotte trois secondes en l'air puis retombe doucement sur mes pieds au sol. Je suis un peu essouflé par l'effort que ça m'a pris : une charge d'énergie dans les jambes quand j'étais en position de bond. Je marche un peu de long en large pour diminuer la tension puis je recommence l'exercice. Pour cette fois, je décide de sauter pour atteindre la plus grosse branche d'un des arbres. Il y en a une que j'aperçois à 6m et je charge de nouveau mon pouvoir pour sauter à une telle hauteur. Prenant mon élan, je saute vers la branche avec une rapidité d'un lièvre. Je vole vers la branche, plaque à temps mes mains contre le bois pour la saisir puis m'aggrippe à elle pour me hisser. Je constate que j'ai bien sauté 6 mètres en voyant le sol si loin en-dessous de moi. Je regarde les autres arbres et choisis de redescendre... en sautant de branche en branche. Je saute et atteris vers une nouvelle grosse branche, au même niveau et à une distance de 3m, puis une autre vers le bas et encore une autre. Il m'arrive parfois de sauter d'un tronc à un autre pour faire durer l'exercice mais toujours vers le bas. Après quelques branches descendues, j'arrive au sol et, enfin atteri sur mes jambes, m'écroule lentement à terre pour me reposer. Allongé, je repense à la manière dont je devrais utiliser mon saut. Je dois continuer à sauter avec l'idée que j'ai une capacité naturelle à sauter. Je me remets sur mes pas et me prépare à sauter à une hauteur de 10m du sol. Prenant appui sur mes muscles de jambes et ma charge énergisante, je pousse sur mes deux jambes et décolle du sol à 15km/h et me retrouve à 10m en hauteur, à la cime des arbres. Je remarque un court instant la grande étendue de vert autour de moi puis redescend lourdement vers le sol. J'anticipe ma chute et réatteris sur mes pieds puis resaute avec la même hauteur. Même spectacle et même redescente. Sauf qu'au lieu d'atterir brusquement au sol, je m'aggripe à une branche, me balance en arrière et en avant pour en atteindre une autre en dessous puis une autre encore en-dessous. Je termine par me laisser tomber de la branche et atteris au sol.

    Je souffle un bon coup et m'asseois sur une des marches devant le mur de l'Académie pour me reposer. R1, qui surveillait les alentours pendant que je m'entraînais, vint vers moi et me tendis à l'aide d'un bras articulé une bouteille d'eau que je récupère après un "merci". Une gorgée me suffit pour faire passer la douleur du saut. Autant dire que j'ai beaucoup donné.


    dimanche 14 février 2016 - 18:26 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    16897 Crédits Modo

    Zadyssa - entraînement n°1 : Télékinésie

    J'observais pour la première fois Zadyssa à l'entraînement. Cette jeune humaine fraîchement débarquée de Metellos n'avait pas attendu longtemps avant de se mettre à l'exercice. A mon grand étonnement, elle  consacra à son premier essai beaucoup de temps et d'efforts que n'avaient coutume de le faire les autres padawans. Je la trouvait assise au sol et ruisselante de sueur.

    Moi. - Tu es Zadyssa, n'est-ce pas ? La padawan de Kinsa.
    Zadyssa. - Euh, oui. Ca ne fait pas longtemps que c'est officiel mais oui, vous êtes bien renseigné.
    Moi. - Je vois que tu es une élève acharnée. Parle-moi de ce moment où tu t'es blessée avec la sphère.
    Zadyssa. - Eh bien, ça m'a un peu découragée, mais j'ai préféré continuer. Donc j'ai fait le vide pour essayer de retrouver comment j'avais réussi au tout début de l'entraînement.

    Elle me détailla sa connexion avec la Force au moment de l'exercice.

    Moi. - Intéressant. Non seulement tu as bien exécuté l'exercice, mais en plus tu as su faire preuve de ténacité ainsi que de méthode.
    Zadyssa. - Il y a quand eu un prix à payer.

    Elle me désigna sa bosse sur le front. J'y appliquai aussitôt ma paume et intervenait avec la Force et un pouvoir de guérison.

    Moi. - Voilà, ça devrait aller bientôt mieux. Par contre pour ton état de fatigue je ne peux rien faire, c'est à toi de te reposer. Et je te conseille vivement de le faire avant de passer à l'entraînement suivant.
    Zadyssa. - Merci, Maître.
    Moi. - Kinsa peut être fière de toi.

    Entraînement validé, avec mes félicitations ! Tu n'étais pas obligée d'y consacrer deux posts, quelle générosité !^^
    Attention tout même à ta conjugaison, avec la première personne du singulier au passé simple. Exemple : on ne dit pas "je reposa", mais "je reposai".




    Dexlander - Entraînement n°2 : Vitesse

    Le jeune cathar réfléchit un moment puis répondit aussi précisément qu'il pouvait à ma question concernant sa connexion à la Force. Sa réponse n'avait pas à répondre à un standard, mais elle allait au moins lui permettre de garder une image à l'esprit chaque qu'il se lierait de nouveau avec la Force. Et il allait bientôt en avoir besoin.
    Et deux heures plus tard je le retrouvai étendu sur le dos bras écartés, face à un arbre à l'écorce abimée. Je m'empressai d'aller le relever.

    Moi. - Entraînement à la vitesse, je suppose ?
    Dex. - Euh, en effet.
    Moi. - Raconte-moi ça.

    Il me raconta comment son entraînement l'avait conduit à exprimer violemment son affection à un arbre.

    Dexlander. - Je crois que je vais devoir recommencer.
    Moi. - Mais non, pas du tout ! D'après ce que tu me dis, et la marque sur l'arbre, je constate que tu as parfaitement réussi à activer ce pouvoir. En t'arrêtant à mi-entraînement et en prenant le temps de pousser la Force à soutenir ton organisme tu as trouvé la voie. La Force a aussitôt boosté tes performances et... tu as juste été surpris. Ton premier pas est réussi, mais il va falloir apprendre à maîtriser ta trajectoire. Et bien sûr te reposer avant tout nouvel essai car, comme tu as dû t'en rendre compte, le pouvoir de vitesse épuise beaucoup l'organisme.
    Dexlander. - C'est vrai que j'aurais bien besoin de m'allonger, là.

    Entraînement validé !



    Answin - Entraînement n°1 : Lévitation bis

    Je retrouvai Answin assis en tailleur devant deux sphères d'entraînement sur lesquelles il s'était vraisemblablement exercé.

    Moi. - Tu as recommencé l'exercice ?
    Answin. - Oui, même si je l'avais déjà réussi. Mais je crois que cette fois j'ai beaucoup mieux saisi la notion d'emploi de la Force.
    Moi. - Je t'écoute.

    Le padawan de Tyria sut cette fois-ci me donner plus de détails sur sa façon d'appréhender la Force et de la faire agir sur les objets. Le travail avait visiblement porté ses fruits.

    Moi. - Bon, très bien. A présent repose-toi, et surtout efforce-toi de toujours garder ces nouvelles notions à l'esprit chaque fois que tu auras recours à la Force, pour quelque exercice que ce soit.
    Answin. - Je peux passer à un autre entraînement ?
    Moi. - Non.
    Answin. - Ah non ?
    Moi. - D'abord, tu te repose !

    Entraînement validé ! Je n'en demandais pas tant, hein. Tu aurais pu écrire ton entraînement suivant dans la foulée.^^




    Kinsa - Perfectionnement : Télékinésie (lancer de sabre)

    Après appel de comlink, je retrouvai Kinsa en salle d'entraînement.

    Moi. - Décidément c'est la journée de la télékinésie ! J'ai suivi l'entraînement de ta padawan il y a quelques heures à peine !
    Kinsa. - Elle s'en sort bien ?
    Moi. - Oooh oui ! Mais tu devrais la surveiller sinon elle va se tuer à la tâche, la pauvre.. Penchons-nous plutôt sur ton cas. Le lancer de sabre ? Je te propose de me montrer ça tout de suite.

    Je tendis la main et fit s'élever plusieurs sphères d'entraînement. La twi'leck mandalorienne comprit aussitôt ce que j'attendais d'elle et lança son sabre laser vers ses cibles. La lame orange trancha les première sphères dans une courbe élégante. Je donnai alors des trajectoires plus compliquées au sphères restantes, obligeant Kinsa à imprimer à son arme des mouvement plus compliqués lors des lancers suivants. Enfin il ne resta plus une seule cible et le sabre revint doucement dans la main de sa propriétaire.

    Moi. - Je constate que tu peux bloquer ton sabre en position allumé. C'est pratique, pour les lancers. Mais n'oublie pas de débloquer cette fonction avant un combat au corps-à-corps. Sinon, ton entraînement solo porte déjà ses fruits ! Le lancer de sabre est une forme très délicate de la télékinésie, étant donné la dangerosité de l'accessoire, mais il n'aura bientôt plus de secret pour toi... Je vais pouvoir t'assigner à la corvée de cueillette des fruits dans la jungle.
    Kinsa. - Euh...

    Entraînement validé !




    Galen - Entraînement n°3 : Saut

    Sitôt après avoir quitté Kinsa je retrouvai Galen assis sur les marches de l'Académie avec son droïde.

    Moi. - Eh bien, on roupille ? Tire-au-flanc, va !
    Galen. - Mais... mais... mais je me reposais après l'exercice, là ! Je viens juste de me donner à fond !
    Moi. - Héhé, rassure-toi, je n'en doute pas. Quel entraînement ?
    Galen. - Le saut.
    Moi. - Fais donc voir.

    Galen hésita un peu. Pas étonnant, considérant son état de fatigue. Le connaissant il avait dû se donner à fond comme un vrai sportif. Afin de le pousser un peu je lui dérobai sa bouteille d'eau avec la Force et l'élevai à 4 mètres de hauteur. Par réflexe, Galen bondit aussitôt et rattrapa ladite bouteille à ladite hauteur.

    Moi. - Impressionnant ! Explique-moi au peu comment tu t'es entraîné.
    Galen. - Je me suis pas mal appuyé sur mon entraînement à la vitesse. Je me suis échauffé puis j'ai insufflé la Force dans mes jambe à chaque bond. La clé a été de me convaincre que j'avais naturellement la capacité de sauter si haut.
    Moi. - Je vois, c'est un excellent moyen de lever quelques barrières. Cependant, tu ne dois pas oublier non plus que c'est faux.
    Galen. - Comment ça ?
    Moi. - Tu peux convaincre ton esprit que tu peux sauter haut, mais n'oublies pas qu'en réalité ton corps n'est pas fait pour réceptionner une chute de plusieurs mètres de hauteur. Dans le cas des très forte chutes une petite impulsion télékinétique de Force peut aider à bien amortir l’atterrissage. Tu as très bien fait, quand même, je te dis juste ça pour t'éviter des accidents à l'avenir. Il ne me reste qu'à te donner un conseil très important... le même que j'ai donné à Zadyssa, Dexlander et Answin aujourd'hui...
    Galen. - Qu'est-ce ?
    Moi. - Repose-toi !

    Entraînement validé !




    mardi 16 février 2016 - 00:27 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dexlander

    Dexlander

    299 Crédits

    Tareyu; Entrainement 3 : Saut de force.

    Malgré mon face à face avec l'arbre je m'en sors plutôt bien, je peux maintenant passer à la suite. Après avoir repris des forces et mes esprits, je m'attaque au saut ! Je me demande encore comment je vais m'y prendre, saut en hauteur ou longueur ? J'opte pour la longueur. En tant que Cathar je suis naturellement athlétique, grimper aux arbres bondir partout c'était mon pain quotidien sur ma planète. Grace à la Force ça ne devrait pas être trop compliqué j’espère.  Je fixe le pont d'entrainement,  avec les coussins au sol pour éviter les fractures à la chute je suppose. Un trou de quelques mètres sépare les deux extrémités. Je n'ai jamais sauté un telle distance...  

    Je prend de l'élan et respire un grand coup. Je sens la Force en moi, c'est le moment de foncer ! Je cours tout en ressentant la Force s'emparer des muscles de mes jambes, prêts à me propulser jusque de l'autre coté. Mais arrivé au bord, le doute s'empare de moi et la Force se dissipe. Je ne saute pas bien loin et termine ma chute dans les coussins. Heureusement qu'ils sont là... Que je me fasse croquer par un Gundark ! J'ai une fois de plus laisser place au doute et j'ai échoué ! Tareyu bon sang ressaisis toi ! 

    Je reprend ma respiration et regarde le pont au dessus de moi. Une idée me vient soudainement à l'esprit, je vais sauter directement d'en bas pour remonter, ça ira plus vite. J'établie donc un lien avec la Force comme pour mes précédent entraînements, je courbe les jambes et bondi d'une traite jusqu'en haut ! Ce n'est qu'un instant plus tard que je m'appercois que je viens de réussir un saut de plusieurs mètres de haut sans trop d'effort. Bon sang je dois recommencer l’expérience en longueur maintenant, c'est venu tellement naturellement ! Je sais pourquoi je n'ai pas réussis, je n'ai vu que le vide au lieu de voir là où je devais atterrir.  Je reprend de nouveau mon élan et entame ma course. La Force est avec moi, elle m'anime, arrivé au bord je saute et là je me sens comme porté par la Force, comme si elle tendait la main pour m'amener de l'autre coté. J'atterris en perdant l'équilibre mais au moins je suis de l'autre coté ! 

    mardi 16 février 2016 - 12:58 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7120 Crédits

    Zadyssa, entraînement n°2 : La Vitesse.

    J'eus le droit à deux jours de repos sous obligation de Kinsa. D'après elle, le second exercice était assez physique et demandait une meilleure forme et une grande concentration. Tous le contraire de mon état après ma première expérience avec les pouvoirs de la Force. J'avais utilisé ce temps de pause à mieux connaître les Chevaliers et padawan de l'académie et je me dirigeai désormais vers la salle d'entraînement en compagnie de Kinsa, mon nouveau maître. Nous nous dirigeâmes à l'extérieur, pour avoir un meilleur espace pour courir. 

    Je commençai par m'échauffer : si c'était un exercice physique, je ne tenais pas à me froisser un muscle, et il me fallait également un bon souffle car en se dopant à l'aide de la Force, je devinai que mon organisme allait s'épuiser très vite. Je fis donc une quinzaine de minutes de course à pied en me concentrant sur ma respiration et mes sensations pour savoir prochainement où je devrais transférer la Force. Je pris tout de suite l'habitude de me servir de mes bras pour me donner une plus grande vitesse et d'allonger au maximum mes foulées pour éviter de m'épuiser trop rapidement. Une fois que je jugeai que j'avais enregistré les bons mouvements et que j'avais suffisamment travaillé ma condition physique, je m'assis et ralentis ma respiration pour entrer en connexion avec la Force.

    Étrangement, cela se fit bien plus rapidement que précédemment et je n'en fus que plus ravie. Je ressentais tout autour de moi cette incroyable énergie et je me fondis dedans pendant une dizaine de minutes avant d'en déduire que ma concentration était suffisante pour tenter l'essaie. Kinsa m'observait d'un œil attentif.

    Je respirai un bon coup, jetai un regard à mon maître qui m'encouragea d'un signe de la tête et me prépara mentalement à partir tel une fusée. Néanmoins, je ne désirai pas y aller à fond de suite. Je préférai procéder par étape. Je m'élançai d'un coup mais pas tellement plus vite qu'habituellement : bien évidemment, je n'avais pas utiliser la Force. Je m'arrêtai et recommençai, cette fois, je portai ma concentration dans les muscles de mes jambes avec l'idée qu'une fois élancée, je ne sentirai presque plus le sol, que ce serait un peu comme voler. Motivée par cette probabilité de rendu, je partie en sprint en accélérant petit à petit pour garder un certains contrôle sur mes mouvements. Je fus gagnée par un immense sentiment de liberté. Je savais que je pouvais aller plus vite, je me sentais prête à pouvoir continuer pendant un sacré bout de temps. Je m'arrêtai enfin après deux minutes de course devant Kinsa.

    Kinsa : C'est bien, mais si tu allongeais tes foulées, tu irais encore plus vite. Tu te sens d'attaque pour ressayer ?

    Moi : Bien sûr !

    Prête pour un nouvel essaie, je me mis en position, pris une grande inspiration et me concentrai. À nouveau, ce sentiment de liberté, mais cette fois, il était accompagné d'une présence que je devinai sans mal comme étant la Force. Je n'avais pas eut besoin de la chercher longtemps que déjà, elle était à mes côtés. Je m'élançai d'un coup, créant un vent assez puissant pour soulever les lekku de Kinsa qui esquissa un sourire. Je fis comme mon maître me l'avait certifié : j'allongeai mes foulées. À mon grand étonnement, je pris une plus grande vitesse qu'auparavant. Néanmoins, je sentais que je pouvais aller plus vite encore. Pourtant j'avais beau essayer, je ne parvenais pas à atteindre ce nouveau stade de vitesse. Kinsa sembla le remarquer, elle aussi car elle me fit signe d'arrêter. Essoufflée, je revins vers elle et attendit le verdict.

    Kinsa : C'était mieux au niveau des jambes.

    Elle fit une courte pause, comme si elle prenait le temps de réfléchir à ce qu'elle allait dire ensuite et continua.

    Kinsa : Ça te dis une petite course, un petit défi ?

    Moi : Oui ! Mais contre qui ?

    Kinsa : Contre moi !

    Abasourdi, je la fixai des mes yeux ahuri. Je n'étais pas sûre d'avoir bien entendue. Néanmoins, j'acquiesçai. Je n'étais pas contre une course. Motivée, j'attendis la suite.

    Kinsa : Cette clairière jouera le rôle de la ligne d'arrivée et de départ. Donc...

    Moi (finissant sa phrase): ... donc on doit faire le tour complet de l'académie ? Comment on saura qui a gagné sans arbitre ?

    Kinsa : L'important, ce n'est pas de gagner mais de te pousser jusque dans tes limites.

    J'acquiesçai d'un air déterminée et pris place au côté de mon maître.

    Kinsa : Ton but sera de me rattraper.

    Sans crier gare, elle partit à une vitesse hallucinante. Je restai pendant une seconde plantée là avant de me ressaisir et de me concentrer. La Force m'envahit d'un coup, comme si je venais de la respirer. Puis, je pris une grande inspiration, repoussai la fatigue qui commençait à se manifester et m'élançai à mon tour. Je fis d'abord en sorte de ne pas perdre de vue Kinsa puis allongea mes foulées et fut gagnée par un sentiment de liberté bien plus puissant encore que le précédent. J'esquissai un sourire et accéléra. Alors que la dernière fois, je n'avais su dépasser mes limites, l'action que je venais d'entreprendre me parut terriblement facile. Néanmoins, j'étais toujours à la traîne derrière Kinsa. J'accélérai encore et encore en faisant en sorte d'éviter tous les obstacles.

    Si un jour on m'aurait dit que je comprendrai le sentiment de ce qui se sentait "pousser des ailes", je ne l'aurais pas cru. Pourtant, la preuve était devant moi, ou plutôt en moi. Effectivement, le seul moyen pour décrire ce que je ressentais à cet instant précis était cette expression. Dopées par la Force, mes jambes bougeaient à une vitesse hallucinante, je me mouvais à une incroyable vitesse. Me rappelant mon échauffement, je pris un bref instant où je ralentis pour me concentrer et dopa légèrement mes bras. Leurs mouvements furent plus rapide et je pus les balancer de façon à ce qu'ils soient plus en rythme avec mes jambes. Mon idée eut l'air de marcher car une fois à nouveau concentrée sur la course, la silhouette de Kinsa se fit plus proche. Alors que je cherchai à rattraper mon maître, je faillis trébucher sur un obstacle mais l'évita de justesse. Il fallait non seulement que je me concentre sur la vitesse, mais aussi sur ce qui m'entourait. C'était une bonne simulation.

    Le vent me fouettait le visage, mes yeux me piquaient et ma respiration se fit plus difficile au vu du manque d'air dû à ma vitesse. Je fus bien heureuse d'avoir travaillé ma condition physique. Je ne sais pas comment j'aurai fait sinon. Enfin, la clairière de départ se dessina devant moi. Une vague d'espoir me submergea. Peut-être pourrais-je parvenir à raccourcir un peu la distance qui me séparait de Kinsa en tentant un ultime sprint. Je pris une grande inspiration, cherchai plus encore la Force autour de moi, et accéléra. Mouvant mes jambes et mes bras en cadence, je parvins à rattraper un peu de mon retard en le rapetissant de trois mètres. Kinsa s'arrêta et se retourna juste à temps pour me voir débouler comme un missile dans la clairière.

    Moi (en pensée): Mince, comment on fait pour freiner maintenant ?

    Je n'eus pas le temps d'y réfléchir. La jungle se rapprochait à une folle allure. N'écoutant que mon instinct, j'entrepris un freinage peu élégant et manqua de tomber lorsque mon arrêt fut complet. Essoufflée, je respirai bruyamment lorsque Kinsa me rejoint.

    Kinsa : Ça donne quelque chose de bien mieux qu'avant lorsque tu es à fond. Maintenant, il faut appeler Kaarde pour qu'il puisse valider ton entraînement.

    Je me laissai tomber par terre en hochant la tête et compris pourquoi Kinsa m'avait demandé de me reposer avant de commencer la vitesse.

    mardi 16 février 2016 - 13:09 Modification Admin Permalien

  • Avatar Asnwin

    Asnwin

    672 Crédits

    Entrainement de saut de force N°1 :

    Après une bonne nuit de sommeil, me voila d'attaque pour faire cet exercice de saut!

    Je choisis un endroit du toit plat a 2 mètres de hauteur comme arrivée et je commençais a m'échauffer, ayant appris après l'évanouissement de vitesse de force qu'il était conseillés de s'échauffer avant de doper son organisme, tyria me l'ayant dis seulement a mon réveil!

    Après avoir fait ces échauffements, je me préparais a sauter tout en me mettant dans le même état d'esprit que lors de l'exercice de vitesse.

    Je m'imaginais la force comme un torren t surpuissant et me jetais dedans, mais vers le haut, presque comme pour m'envoler.

    Seulement je m’était trop emporté et avais donné trop de puissance et j'ai finalement atterri sur une moitié du toit de l'académie a 4 mètres de hauteur! De plus j'avais oublié de mettre des coussins pour descendre...

    Moi: bon, je sens que je vais attendre longtemps...


    P.S. : il faut coller le dernier t de torren t, je l'ai mis comme ça parce que sinon ça affiche ***illégal***.

    Ce message a été modifié par Asnwin le mardi 16 février 2016 - 21:56

    mardi 16 février 2016 - 16:58 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    16897 Crédits Modo

    Tareyu - Entraînement n°3 : Saut de Force

    Je passai un bon petit moment de mes pérégrinations extérieures à observer l'entraînement du jeune cathar Tareyu. Visiblement ses origines le prédisposaient aux exercices physiques. Aussi ne fus-je pas surpris de le voir arriver à poser les pattes sur les plates-forme qu'il visait au bout de quelques essais et après une brève hésitation.

    Moi. - Hé là, jeune padawan ! La vue est bonne, de là-haut ?

    Tareyu s'empressa de descendre et se reçut lestement sur le sol malgré la grande hauteur. Bien, il avait déjà beaucoup plus foi en ses capacités.

    Moi. - Je vois que cet entraînement-là se passe beaucoup mieux que le précédent.
    Tareyu. - J'ai eu un peu de mal au début.
    Moi. - Oui, j'ai vu. Peux-tu me dire pourquoi ?
    Tareyu. - Eh bien... Eh bien, j'ai été pris de doute. J'ai eu peur.
    Moi. - Et c'est bien normal, surtout après ta mésaventure avec le tronc d'arbre. La peur est un réflexe sain, qui sert à te protéger. L'important dans ce cas est que tu as su la surmonter. Et tu as fini par te convaincre que tu avais les capacités.
    Tareyu. - Ça veut dire que vous validez mon entraînement ?
    Moi. - Tout-à-fait ! Cela dit, puisque tu es encore en pleine forme, n'hésite pas à t'exercer encore un peu, histoire de consolider tes acquis.

    Entraînement validé !




    Zadyssa - Entraînement n°2 : Vitesse

    Rien de plus gratifiant à voir que des padawans au travail et des chevaliers aidant leurs élèves. Alors que je rejoignais Zadyssa et Kinsa dans leur clairière, Kinsa me fit un petit topo de leur entraînement.

    Moi. - Elle était reposée, avant l'exercice ?
    Kinsa. - Ça oui, je m'en suis assurée. Elle a passé deux jours au repos, puis elle a pris vraiment beaucoup de temps pour s'échauffer avant la course.
    Moi. - Je vois que la méthode sportive de Galen fait des émules. Elle essayé le pouvoir après l'échauffement ?
    Kinsa. - Non, elle a d'abord couru en situation normale, pour se tester, ce qui me semblait la meilleure chose à faire. Puis elle a pris le temps de se concentrer. Elle a été très méthodique.
    Moi. - Bien, très bien.

    Les jambes encore un peu flageolantes, Zadyssa se leva à mon approche.

    Moi. - Eh bien, Zadyssa, raconte-moi... où as-tu porté ton attention lorsque tu t'es concentrée ?
    Zadyssa. - Sur mes muscles. Plus précisément sur toutes les parties de mon organismes impliquées dans l'effort de course et que la partie échauffement m'avait permis de cibler.
    Moi (à Kinsa). - En effet, très méthodique.
    Zadyssa. - A part je ne sais pas trop comment s'est déroulé le processus. Tout au plus je sais que j'ai "dopé" mon organisme.
    Moi. - Tu as simplement agi sur tes cellules. Tu les as boostées.
    Zadyssa. - On peut agir au niveau cellulaire si facilement ?
    Moi. - Bien sûr, c'est même ce que font perpétuellement les Jedi guérisseurs ! N'oublies pas que si nous ressentons la Force c'est par le biais de notre relation symbiotique avec les midichloriens présents dans nos cellules, nous sommes donc préparés à ressentir l'infiniment petit. Pour résumer sommairement cet entraînement, on pourrait dire que tu as gentiment demandé de l'aide à la Force et que les midichloriens ont transmis sa réponse à tes cellules.
    Zadyssa. - N'empêche, en situation de danger je n'aurai pas forcément le temps de m'échauffer et me concentrer pour utiliser la vitesse.
    Kinsa. - D'où l'intérêt pour toi de t'entraîner aussi souvent que possible et pour moi de te pousser dans tes limites. Ton temps de préparation et de concentration ne pourra que s'améliorer au fil du temps.
    Moi. - Au fait, Kinsa...
    Kinsa. - Oui ?
    Moi. - Et la cueillette des fruits, ça en est où ?
    Kinsa. - Mais... mais...

    Entraînement validé !




    Asnwin - Entraînement n°3 : Saut de Force

    Quelle ne fut pas ma surprise de retrouver Answin perché sur une portion de toit de l'Académie tel le chaton en danger.

    Moi. - Hum...
    Answin. - Euh...
    Moi. - Ta situation n'est pas très enviable.
    Answin. - Hem, en effet.
    Moi. - Tyria va trop loin, là.
    Answin. - Hein ?
    Moi. - Percher son padawan sur un toit, tout de même, c'est un traitement cruel !
    Answin. - Mais... mais Tyria n'est pas une tortionnaire !
    Moi. - Hum... c'est ce qu'ils disent tous, au début.
    Answin. - Je m'entraînais au Saut de Force !
    Moi. - Ah.
    Answin. - Hé oui.
    Moi. - ...
    Answin. - ... ?
    Moi. - Il n'y a pas de coussins pour descendre.
    Answin. - Mais bien sûr qu'il n'y a pas de coussins ! C'est pour ça que je suis coincé là-haut !
    Moi. - Tout s'éclaire. Pourquoi tu ne tenterais pas la descente maintenant en sautant ? Ce n'est pas le tout d'atteindre des hauteur vertigineuses, il faut aussi savoir amortir ses chutes. Je me charge de faire le coussin.
    Answin. - Euh... ça veut dire que je dois vous sauter dessus ?
    Moi. - Mais non ! Ça veut dire que je te réceptionne avec la Force, si ça dérape. Vas-y, tu as juste à te convaincre que tu peux y arriver, comme lorsque tu es monté.

    Answin ferma les yeux et se concentra un moment. Toujours échauffé, il n'eut aucune peine à s'élancer et à se réceptionner sans que j'aie besoin de le rattraper.

    Moi. - Et voilà le travail ! Encore quelques essais et tu ne te retrouveras plus de sitôt dans cette gênante situation !

    Entraînement validé ! Tu aurais néanmoins pu t'attarder un peu plus, notamment en essayant le saut à l'horizontale.



    AVIS A TOUS !
    La classe des Pouvoirs de la Force saison 5 ferme ses portes. Vous êtes invités à poursuivre vos apprentissage dans la classe de PDF saison 6 !
    Vous y trouverez une nouvelle organisation et de nouvelles listes de pouvoirs, veillez donc à bien lire la page de garde ! Rassurez-vous, tous les entraînements que vous avez suivi jusqu'ici restent validés quoi qu'il arrive !
    Que la Force soit avec vous !


    mardi 16 février 2016 - 23:14 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

D23 2019

23 août 2019 - 25 août 2019

Ciné Concert Star Wars : Le Retour du Jedi

11 sept. 2019 - 14 sept. 2019

Comic Con Antwerp 2019

14 sept. 2019 - 15 sept. 2019

Japaniort 2019

28 sept. 2019 - 29 sept. 2019

Triple Force Friday

04 oct. 2019

Paris Manga et Sci-Fi Show 28ème édition

05 oct. 2019 - 06 oct. 2019

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide