Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    Édo : T'as encore frappé trop fort. J'en ai marre de bosser avec des amateurs ! Si tu sais pas conduire un interrogatoire, tu me laisse faire : c'est mon job.
    Waren : Ho, vous battez pas ! De toute façon, il est K.O.
    Édoras/Konix : (voix gutturale) Laissez moi faire.

    Et que je te fasse gober une dose massive (et un peu létale) d'épices ! Et que je te plante une lame dans le genou ! Le mec sursaute dans sa torpeur et se réveille, effaré, les yeux exorbités.

    Stormtrooper : Mais qu'est-ce que vous faites ! Qu'est-ce que vous me voulez, à la fin !
    Dug : Ta g... !
    Eddy : Non, pas ta g..., justement ! Unité... 16.82.45, présentez-vous !
    Trooper, livide : Unité 16.82.45.3 au rapport, Chef. Affecté à la surveillance des couloirs maintenance et machinerie du croiseur lourd SFS-418 Enforcer "Palpitation". Soldat de la 45ème escouade d'infanterie, 2ème peloton de la 168ème compagnie, 4ème Bataillon du 1er Régiment, 1ère Légion d'infanterie des Stormtroopers, affecté à la protection de l'Empereur, Gloria Imperia ! Ah Haa ! Voiles sur les filles ! Bharq sur la ville ! Je suis dans ta vie... je suis dans tes bras ! Alexandra, Alexandrie ! Alexandrie où l'amour danse avec la nuit ! J'ai plus d'appétit qu'un baaaaaraaagfuraaaarhh rargl glarb kof kof kof grab burgll brof...
    ...
    Kiffa : Tu n'y es pas allé un peu fort, là ?
    Édoras : Euh... 'Faut voir le bon côté des choses : maintenant, on a de chouettes infos à revendre sur l'organisation des Stormtroopers, et on sait même qu'une... escouade d'infanterie est à bord. Soit 10 hommes. Moins deux, reste le sergent, le caporal et six gentils bidasses. Quelqu'un a pris note ?
    ...
    Eddy : Ah, bravo ! Alors, je me casse le fignedé à faire causer une unité d'élite, et y en a pas un qui enregistrerait ça ?!
    ...

    Nous reprîmes notre petit bonhomme de chemin, possédant maintenant un plan du vaisseau et la certitude que six stormtroopers se baladaient dans notre secteur. D'après le bruit et l'odeur, nous nous rapprochions du service de recyclage des eaux... on commença à croiser des scurriers et des étrons de marins impériaux.

    Gortipka : Alexandrie, Alexandra...

    :jf:
    -------------------------------------
    Édoras Konix Terrik
    Ex-Leader de la Guilde, retraité
    Pus d'vornskr ! Y a plus de p'tits profits !

    Ce message a été modifié par: Edoras le 10-10-2007 13:10

    mercredi 10 octobre 2007 - 13:08 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar scal

    scal

    10959 Crédits

    [spoiler] surlignez pour afficher :
    désoler de mettre autant de temps pour répondre...J'ai pas mal de travail ces derniers temps...
    [/spoiler]


    L'interrogatoire avait été des plus mouvementé,je ne m'attendais pas à une coopération aussi facile....Comme quoi les épices servent beaucoup...En faite...Je ne m'attendais pas du tout à ce que la mission se passe comme cela...On dirait un partie de plaisir plutôt qu'autre chose...

    Je m'approcha de Nausi et lui dit:

    -Heu...Les missions sont toujours aussi mouvementé?
    Nausi:Oui...en généralité oui....

    Bizarement je m'attendais à cette réponse...Ca promettait...
    Sans trop comprendre pourquoi,Edoras s'arreta se tourna vers moi et me dit:


    -Que sens tu?
    -Ba...Un recyclage d'ordure pas loin...
    -Et...?-
    Et...?Mon odora s'arrete la...
    -Ca sent le piège vois tu...

    Je renifla un bon coup et dit:

    -Ba moi je sens pas grand chose...
    -C'est bien ça le problème...
    -Bon...vu qu'il y a un piège d'apres vous pas loin...Je suppose qu'on s'y précipite?
    -En grande partie oui...

    En grande partie?Interessant...
    Nous continuâmes donc d'avancer, et en effet...Quelques mètres plus loin,on pu voir 2 hommes en position de garde.Un nous tournait le dos,l'autre pouvait nous voir si on dépaçait un peu trop de l'angle derrière lequel nous étions.Je craignais encore de voir un plan quelques peu bizar pour tuez ces deux hommes..


    -Et si on utilisait la parole plutôt que l'arme?

    Tout le monde me regarda..

    -Bon...D'accord,oubliez ce que j'ai dit...



    vendredi 12 octobre 2007 - 22:03 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Aven-Flar

    Aven-Flar

    4977 Crédits

    Les rayons incapacitans fusèrent de toutes parts et les Storm s'écroulèrent sans savoir ce qui les avait frappé. En plusieurs clics mal syncronisés, les armes repassèrent en "mortel" , on ne sait jamais...
    Derrière nous, Aynor finissait de se rhabiller.


    - Dîtes, puisque moi j'suis pas marié, j'ai le droit de tâter?

    - Avennnn! s'écrirait Edoras d'un ton exaspéré.

    - Bah, quoi? Faut saisir toutes les occasions de la vie, nan?

    - Toute façon, moi je suis marié, donc pas touche!

    - Bah, j'aurais essayé...

    Tant bien que mal, notre expédition s'avança dans les couloirs puants et pénombrés (ça se dis?) du Destroyer. Cette partie de l'histoire, en fait, c'est la moins interressante : tu endors juste des Stormtroopers et t'avance. Quand soudain une ombre passa devant nous. J'étais déjà à genoux avec le fusil épaulé règlé en mode "mortel".
    -
    Quand tout d'un coup la petite Chiss mumura :


    - Euh, les amis...

    Elle était dans les bras d'un Defel qui menaçait de lui ouvrir la gorge en deux d'un simple mouvement du poignet.

    - C'est quoi ce Dikut'la de me'sen! Des Gundarks, des Defels! C'est un zoo?

    Le Défel me regarda droit dans la visière, puis trouva les yeux, on avait l'impression qu'il savait excatement où les trouver... Puis il rit...

    - Duraani, burc'ya?

    - Kaysh mirsh solus

    - me'ven?

    - Tu seras le prochain Mandalorien sur mon tableau!

    - Ne'johaa!

    Entrechoquement d'armure, en oubliant la meulheureuse petite Chiss qui alla s'écraser contre une cloison. Le Defel sauta agilement d'un coin à l'autre pour parer mes attaques, mais il n'en portait jamais.

    *Il veut m'épuiser, jouons le jeu*

    dimanche 14 octobre 2007 - 09:55 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kaia_Torinn

    Kaia_Torinn

    1319 Crédits

    En temps normal, je ne pense pas que ce gars aurait pu me surprendre. Mais ce que je venais de percevoir m'avait profondément troublé.

    Une telle puissance et surtout une telle noirceur.Cela ne pouvait venir que d'une seule personne.

    Le temps nous était donc compté. Qui sait si l'Empereur n'avait pas déjà détecter nôtre présence.

    Mais d'abord, en finir avec ce combat qui s'éternisait...

    Défel était très rapide et ils évitait très facilement les attaques et les tirs que les autres lui destinaient.

    Heureusement avec le choc, je m'était étalé au sol et je me forçais à resté immobile pour que nôtre adversaire oublie ma présence.


    Ma patience fut récompensée, quand il s'approcha un peu trop prés de moi. d'un coup de Sabre laser, je lui tranchait un pied. Il perdi l'équilibre et fut vite abattu par un tir de blaster.

    Je pris ensuite la parole.

    Kaia : L'empereur est dans ce vaisseau. J'espère qu'il n' a pas de raison particulière d'en vouloir a celui qu'on vient sauver. Et j'espère qu'il ne nous aura pas repéré. selon moi il est dans les étages supérieurs. Mais j'ignore ou.

    lundi 15 octobre 2007 - 22:29 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    Édoras, en mode blasé/peinard : L'Empereur, hein ? Et alors ?

    Quelques jeunots et les Forceux me regardent avec l'air de douter de ma santé mentale. Elle va très bien, merci...

    Le Torpilleur : Il doit être venu interroger son prisonnier, voilà tout. Entre nous, l'Empereur, j'ai déjeuné avec lui plusieurs fois... enfin, avec lui ou l'un de ses clones. Il est fait comme tout le monde, à part qu'il maîtrise assez bien ses arnaques mystiques.
    " Tiens, d'ailleurs, Waren, Aven, vous vous souvenez de la fois où Tom avait vitrifié la Cantina, et que j'avais été cambrioler la cave à vin de l'Empereur pour refaire un peu notre stock, pendant qu'on piratait ses vaisseaux ?

    Fou rire général chez les Anciens.

    Waren : Bon, c'est pas tout ça, mais...
    Aven : En douceur, hein ? En dou-ceur.
    Édo : On s'énnerve pas, on finit cette mission et on ira fêter ça avec deux des dernières bouteilles de l'Empereur... il doit m'en rester quatre ou cinq.
    Aynor : Je ne voudrais pas jouer les rabats-joie, mais je sens un groupe qui viens par ici...

    L'arme au poing, on y va !
    Euh... et si on se planquait dans le conduit d'aération, plutôt ?
    Et de voir apparaître nos deux égouttiers de tout-à-l'heure, accompagné de deux camarades et du chef de section.

    Lopez : Les mynocks, ça allait, mais quand on a vu le cadavre du gundark, vous comprennez, chef, on s'est rendu compte que quelque chose n'allait pas !
    Le chef : Je veux qu'on fouille ce vaisseau de bord à bord ! Et éradiquez la vermine. Si c'est un peu trop gros pour nous, j'avertirai le sergent de l'équipe de nettoyage lourde... J'aime pas ces troopers, tâchons de régler le problème seuls. Et faîtes gaffe : une bestiole capable de massacrer un gundark, ça doit être un peu costaud !

    C'est à ce moment là que je me rendis compte qu'un des égouttiers se baladait avec un lance-flammes, probablement pour dénicher les scurriers... ses copains pointaient prudemment des DH-17 et des torches. Je me rendis également compte qu'ils nous bloquaient le passage. Le type au lance-flammes était à cinq mètres, devant la porte. Descendre de la canalisation et courir vers lui serait suicidaire... j'avisai un gros rat womp qui me regardait avec l'air de douter que je ne sois pas comestible. Si une bestiole comak pouvait passer dans la tuyauterie, nous aussi ! Le seul problème serait de découper quelques parois pour passer d'une canalisation à une autre...

    Je décidai de tenter le coup et commencai à ramper, gêné par la taille de mon armure. D'après le plan, on était à tribord, comme le prisonnier... seulement, on était près des machineries, et lui juste juste en dessous du pont principal, à l'avant du vaisseau.

    Ca ne nous faisait jamais qu'un petit kilomètres à parcourir.

    :jf:
    -------------------------------------
    Édoras Konix Terrik
    Ex-Leader de la Guilde, retraité
    Pus d'vornskr ! Y a plus de p'tits profits !

    Ce message a été modifié par: Edoras le 17-10-2007 13:40

    mercredi 17 octobre 2007 - 13:39 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Aven-Flar

    Aven-Flar

    4977 Crédits

    Ca faisais un bon moment qu'on rempait dans ces conduits, et tout le monde en avait un peu marre; Edoras surveillait sa pouliche, Les équipiers de ce dernier avançait silencieusement, n'ouvrant la bouche que pour inspirer longuement après l'effort. Aven quand à lui, était un peu trop protecteur avec la Chiss, tandis que Aynor le surveillait, le sabre prêt à servir, au cas ou il aurait les mains trop baladeuses. A part ça, les tuyaux étaient assez calmes, ptet 2-3 Mynock par-ci par-là...

    Un fois tous tombés dans une salle annexe, ils se regroupèrent et réflèchirent à un plan :


    - Bon, on fait quoi?

    - Bah, on a le grand capichef pour tout nous expliquer, hein chef.

    [spoiler] surlignez pour afficher :
    Désolé, pas très inspiré ce soir...
    [/spoiler]

    samedi 20 octobre 2007 - 21:29 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9560 Crédits

    La patience est une vertue. Pour s'en convaincre prenons un groupe d'une douzaine de personnes, si possible d'ethnies, de croyances, et de sexes différents afin d'obtenir une certaine hétérogénéité. Ceci donnera plus de force au caractère convaincant de notre expérience. Plaçons ce groupe dans un croiseur Impérial avec pour mission la récupération d'un corsaire corellien. Ajoutons à cela que ledit croiseur orbite autour de Korriban, planète ,faut-il le rappeler, haut lieu du culte Sith, que l'Empereur s'y trouve à bord et que, pour parfaire le tout, l'odeur y est abominable. Alors, évidemment, selon certains critères, qui ne sont pas miens, cela pourrait presque sembler amusant.

    A présent faites parcourir à votre petit groupe des couloirs, en long, en large, et en travers, pendant un temps que vous aurez préalablement définit de telle sorte qu'il paraisse interminable. Bien.
    Faites leur rencontrer quelques hommes de mains de l'Empire suffisamment idiots pour ne pas constituer un obstacle de nature à rendre cette aventure périlleuse. Placer ci-et-là quelques Gundarks ou autres animaux dangereux afin que l'ennui ne soit tout de même pas mortel. Assurons nous à présent de faire cheminer nos douze sujets à travers un réseau de conduits étroits, puants et humides sur une distance d'approximativement 1000 mètres. On peut déjà s'assurer de l'état des troupes.

    - Bon, on fait quoi?
    - Bah, on a le grand capichef pour tout nous expliquer, hein chef.

    Et bien oui, les premiers signes d'ennui n'auront pas tardé à s'immiscer insidieusement dans les esprits anesthésiés de nos sujets. Et alors que se passerait-il si l'impatience devait gagner leur rang ?
    La tension monterait graduellement jusqu'à voir ressurgir quelques rancoeurs enfuies, toute erreur mise en exergue serait bien entendu imputé au fait, ou au non fait, des autres. Et là, dans le meilleur des cas, se serait l'échec de la mission. Fort heureusement nos douzes sujets sont des monstres de patience.

    *Euh, vraiment ?*
    *Il n'y a pas eu de mort encore, c'est bien la preuve.*
    *Ah, je ne suis pas si sûr.*
    *Bon tu m'énerves, et puis d'abord c'est n'importe quoi tous ça !!*


    - Maître, à quoi pensez-vous ?
    - Oh, euh, on est arrivé ?!
    - On est sur le croiseur, où veux-tu qu'on soit la Forceuse. Dit avec un certain dédain le mando.

    M'approchant d'un des murs je le scrutai minutieusement. Un beau mur en un acier composite quelconque. Pendant ce temps là, derrière moi, tout le monde attendait une réaction de la part de 'sieur fleur mauve. Vraiment, moi qui pensait que les guildeurs étaient des hommes d'actions hardis, prêt à aller au devant des choses.

    Je décrochais le sabre pendant à ma ceinture et en présentait l'extrémité, du côté du canal d'émission bien entendu, à la cloison puis l'allumai. La lame d'énergie verte jaillit puis s'enfonça dans le métal en émettant un bruit strident. Les regards se tournèrent vers moi mais, je demeurait fixé sur la paroi et commençai à dessiner un cercle à l'aide de mon sabre laser.

    Se détachant du groupe il s'approcha de moi suffisamment près pour que ses mots, prononcé sur un ton égal, me parviennent avec la plus grande des clarté sans qu'il n'ait à hausser le ton.

    Konix - Aliha sel valle volgoth?
    Aynor Hirani - Min min volgoth pla.
    Eddy - Ofax ets burrin tehn.
    Aynor - Ets Fhars valle ?
    Le Torpilleur - Hahah, min min fhars oblivyn !!

    Lorsque le cercle fut refermé, et après un grand coup de pied donné par 'sieur eswo Konix, le disque de métal chut de l'autre côté de la paroi, laissant apparaître une pièce sombre d'où nous parvint des gémissements.

    dimanche 21 octobre 2007 - 20:51 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Aven-Flar

    Aven-Flar

    4977 Crédits

    Vladadam!

    Et c'est sur cette entrée très... euh... "impressionnante" que le groupe entra... dans un placard à balais, avec un Stormtrooper assis par terre en train de sangloter, le casque sous les fesses lui servant de tabouret improvisé. Il leva la tête et regarda dans notre direction, il devait avoir 20ans, pas plus.


    - Z'êtes les intrus?

    - Euh, ouai, si on veut...

    - Pourriez me tuer?

    - Euh, ouai, si tu veux...

    Levant son DL, Edoras mit en joue le Storm, au moment ou il allait appuyer sur la gachette, Aynor s'interposa.

    - Stooop!

    - Quoi encore? J'ai le droit de l'éxécuter!Il me l'a demandé! Et c'est pas parce que vous êtes une Jedi que...

    - Chuut! *en chuchotant* Il sait peut être où il est....

    Aynor s'agenouilla auprès du gamin et laissa paraître quelques petits bouts de peaux judicieusements choisis, elle lui passa la main sur les cheveux et lui donna quelques petites tapes sur la joue.

    - Je suis sûre que si tu me disais ton malheur, je pourrais t'aider. Et on se sent beaucoup mieux après avoir largué son fardeau.

    - Non! J'suis plus un enfant et vous n'êtes pas ma mère! Et... oh.. et puis, pour ce que ça veut, bon, 'vais vous le dire.

    - Tu fais le bon choix.

    - Ben, en fait, j'ai pas de problèmes, c'est juste un piège, et moi j'suis un appat, et comme qui dirait, 'vais me faire arracher la gueule en premier...

    Sur ces dires, des Dark Troopers nous entourèrent, des Stormtroopers franchirent les portes pour nous mettre en joue. Un Officier apparu.

    - Réfléchissez private! Si on les menace de mort, ils ne vous feront rien, allez, levez vous et sortez!

    - Oui, monsieur!

    - Bon, en bref, on s'est fait baiser...

    - Euh, ouai...

    - Et l'autre avec sa foutue psychologie!

    - Oh toi! Si tu veux pas un coup de pied où je pense! T'as intèrêt à te taire!

    - Vermines! Taisez-vous!

    - Un coup de pied? Et toi, tu veux pas mon poing dans la face?!

    - Tu sais ce que j'en fais de ton poing?

    - TAISEZ-VOUS!

    - Nan j'sais pas! Et j'm'en fout de toute manière! Mais il sera pas perdu en tout cas!

    - * décontenancé, et dépité* Allez, soyez sympas, taisez-vous...

    Pendant cette bravade de la doucerette Twi'Lek armé d'un sabrolaser et ayant pour toute protection, une bure (et la "Force", mais ça compte pas) contre 100Kg de muscle et de Beskar Mandalorien surarmé, Glark en profita pour se glisser au plafond, les détecteurs des DT trop occupés avec les hurlements des deux protagonistes. Il sauta sur l'Officier.

    - Si vous rappellez pas vos Droïdes et vos soldats, Glark se fera un plaisir de vous ouvrir proprement la gorge. Glark ne plaisante pas...

    - *Gloups* Euh... Unités! Repli!

    - Des vrais lâches, malheureusement...

    Aussitôt, les robots de combat reculèrent et s'engoufrèrent dans les couloirs en courant. Les soldats en armures blanches firent de même.

    - Bon, pour la discretion, c'est fichu, mais au moins on a un otage...

    - *s'adressant à l'officer* Minute! Comment nous avez-vous trouvés?

    - Euh, pas dur, vous êtes tombés dans la réserve de rata...

    - Ah, c'était ça l'odeur...

    dimanche 21 octobre 2007 - 21:30 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar waren

    waren

    14929 Crédits

    A ce moment là, un officier avec une balafre sur l'oeil arriva, avec un blaster DC-90.
    Au vu du nombre de barettes sur son badge, c'était un capitaine, il fixa le groupe
    puis soupira. Il se tourna vers Glark qui maintenait l'Officier en second.

    Cpt. Doz - Qui est le chef de ce groupe ?
    Waren - C'est moi, je suis venu libérer un de mes frêres d'armes.
    Edoras - Nous avons un otage à présent, alors..
    Sergent Spenk - Ah capitaine, vous tombez bien..

    Zap zap

    Edoras - Nous avions un otage, mais maintenant, on en as plus..
    Cpt. Doz - C'est exact, je trouvais ses blagues peu amusantes.
    Aynor - C'est pour cela que vous l'avez désinguer ?
    Cpt. Doz - J'ai une proposition à vous faire, poser vos armes..
    Waren - Et si on veut pas les poser ?
    Cpt. Doz - Ce serais facheux car il vous attend..

    L'impérial désigne une caméra du doigt.
    Sur le pont supérieur une ombre regarde un écran de contrôle.

    Ce message a été modifié par: waren le 24-10-2007 23:56

    mercredi 24 octobre 2007 - 23:53 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Aynor

    Aynor

    9560 Crédits

    Nos têtes se levèrent pour observer l'oeil de la caméra qui, dans l'ombre, nous dévisageait. Ainsi, tous nos efforts pour surprendre le maître des lieux avaient-ils échoués. La situation n'était plus ennuyeuse, que les férus de suspens se réjouissent, non elle était maintenant fâcheuse. Très fâcheuse de mon humble vis. Alors, il est vrai que je connaissais assez peu les compétences de chacun ici, exception faite de celles de ma padawan et des miennes. Et, même en mesurant la grande expérience d'Edoras et de Waren et même en supposant celles des autres guildeurs à la hauteur de ces deux pointures, et bien malgré tout cela j'avais l'intime et profonde conviction que nous étions fourré dans une sacré bouse de bantha.

    L'idée d'être conduite devant l'empereur me faisait autant plaisir que d'avoir à procurer quelques délicatesses à un Hutt. En outre, s'additionnait à la répulsion que m'inspirait le personnage une certaine crainte. Pourrais-je lui cacher ma véritable identité et surtout, Kaia le pourra t-elle ?
    La jeune Chiss m'adressa d'ailleurs un regard inquiet à ce moment. Je tentai de la rassurer d'un hochement de la tête accompagné d'un timide sourire.

    Aven – J'sais marcher tout seul, m'touche pas où je transforme ton armure en récipient pour paté de storm.
    Storm, à travers son casque - Avance vermine mandalorienne.
    Cpt Doz – Dites à vos chiens enragés de la fermer.
    Waren – On se calme les enfants, prenez exemples sur ces braves gars, un peu de discipline.
    Eddy – J'espère que l'empereur sait recevoir lui. Dit-il en adressant un regard amusé à une jedi au charme tentaculaire.
    -------------------------------------
    Maître de Kaia et Stella.
    Ancien maître de Yota.
    Chevalier Jedi

    Ce message a été modifié par: Aynor le 28-10-2007 19:40

    dimanche 28 octobre 2007 - 19:40 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

245 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

10 avril 2021 - 11 avril 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide