Légendes des Jedi et leur philosophie (page 8)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits

    JB> Tsssss... Et c'est qui, déjà, qui m'emmène sur des terrains glissants comme ça ? Mdr
    Si tu es d'accord, parfait, mais le prochain cours nous montrera peut-être la responsabilité des Maîtres... dénoncée par eux-mêmes...

    mardi 21 février 2006 - 11:06 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits

    Comme promis, le prochain cours va nous permettre d'observer la réaction, puis la révolte d'un grand maître Jedi face aux agissements d'Exar Kun et d'Ulic Qel-Droma


    De la faiblesse ou non des Grands Maîtres Jedi – Les révélations de Vodo Siosk Baas

    Suite à la décision du conseil Jedi (voir le dernier cours), une flotte menée par Nomi Sunrider, Tott Doneeta et Cay Qel-Droma est repartie vers Cinnagar. Leur tentative pour récupérer Ulic se solde par un échec. Pire, Ulic s’allie à Exar Kun puis aux Guerriers Mandaloriens. Pendant qu’Exar Kun recrute 20 Jedi et récupère l’holoncron Sith (Voir les cours sur la mort d’Odan Urr), Ulic Qel-Droma et les guerriers Mandaloriens sont vainqueurs de la bataille de Foerost. Fort de ce succès, Ulic, contre l’avis d’Exar Kun, décide d’attaquer Coruscant

    Dans le même temps, les Jedi ont été prévenus que des Chevaliers félons sèment la terreur parmi les bases républicaines. Sur Coruscant, siège du gouvernement galactique, maître Vodo Siosk Baas et un groupe de jeunes Jedi viennent convaincre le sénat de les laisser affronter le renégat (1). On retrouve Sylvar, Nomi Sunrider, Tott Doneeta, Cay Qel-Droma, Shoanes Culu, Dace Diath et Qrrrl Toq. Il rencontrent le président du Sénat et Netus, chef des forces armées de la capitale. Mais voyons un peu la teneur de leur conversation…

    Netus : Vodo ! C’est bon de te revoir
    Vodo : Oui, Netus ! J’aurais préféré que ce soit en d’autres circonstances.
    Président : Franchement, je pense que tes craintes sont infondées, Vodo (2). Jusqu’ici, la participation d’un Jedi n’est qu’une rumeur.
    Vodo : Les Maîtres ont des raisons de penser que c’est plus que cela (3)
    Un garde : Un message du capitaine Vanicus, de Foerost !
    Netus : Vanicus a identifié le terroriste. Tu as raison, Vodo, c’est plus qu’une rumeur. Le chef des attaquants est Ulic Qel-Droma
    Cay Qel-Droma : Ce… Ce n’est pas possible ! S’il s’agit bien d’Ulic, je dois l’arrêter (4)
    Vodo : Non (5). Cay, il ne s’agit pas des actions d’un Jedi renégat, mais de prophéties Sith enfin réalisées (6)
    Nomi Sunrider : Que voulez-vous dire, Maîtres Vodo ? (7)
    Vodo : Qel-Droma n’agit pas seul… Mon élève est à ses côtés. Je suis responsable (0) de n’avoir pas senti la tournure que prenaient les choses, quand j’ai perçu la curiosité d’Exar Kun pour le côté obscur… (9) Je dois aller à leur rencontre. (10)
    Shoanes Culu : Je sens un profond trouble dans la force. Je vois une armée sortant de l’hyperespace.

    Ce sont les flottes des Guerriers Mandaloriens et des Krath, menés par Aleema Keto et Ulic Qel-Droma. La bataille de Coruscant commence…
    … Et au cours de cette bataille, Vodo lève les derniers doutes sur son attitude future en répondant à Nomi Sunrider :

    Nomi Sunrider : maître Vodo, Ulic est là ! Je le sens… Et je sens la femme… Elle y est également, soyez prudent !
    Vodo : Un Jedi a enfreint nos règles. Ce n’est pas l’heure d’être prudent, mais ferme. (Cl)

    Et suite à la trahison d’Aleema Keto qui ordonne la retraite des armées Mandaloriennes, Ulic Qel-Droma est fait prisonnier par les Jedi. Il est remis aux autorités républicaines pour être jugé. Mais ceci est une autre histoire…


    Ceci nous amène à quelques commentaires. La numérotation ci-dessous renvoie aux numéros en rouge dans le texte

    (1) Voici une information cruciale : le conseil Jedi est limité dans ses décisions. Ils ont besoin de l’autorisation du Sénat pour entreprendre certaines actions
    (2) Les lecteurs de la classe Histoire et Contes retrouveront ici un discours similaire à celui qui fut tenu à Teta 1000 ans auparavant. Le même sera tenu un peu moins de 4000 ans plus tard à la Reine de Naboo lors de sa venue au Sénat…
    (3) Ainsi la position du conseil a encore évolué. Vodo est le vrai porte parole des grands Maîtres. Mais pourquoi lui ?
    (4) Les sentiments de Cay pour son frère interfèrent… Nomi fut et sera confronté au même problème. Comment ne pas comprendre que les Jedi aient voulu prohiber, plus tard, l’attachement ! Mais heureusement…
    (5) … Heureusement, Vodo veille…
    (6) Ainsi, les Maîtres connaissaient des secrets, des prophéties d’une importance insoupçonnée… Les petits cachottiers… Mais qu’en ont-ils fait ?
    (7) Nomi se pose la même question que nous : colère, surprise et indignation se lisent sur son visage !
    (0) C’est clair, le Maître admet sa responsabilité directe
    (9) Cela va plus loin, c’est même un aveu de la part de Vodo. Il avait, les maîtres avaient connaissance d’un danger (voir 6 !)
    (10) Et Le Maître ne fuit pas ses responsabilités… Son destin est scellé à l’instant même !

    (Cl) Que dire… ENFIN ! Mais que chacun se forge sa propre opinion…

    Le prochain cours sera une nouvelle fois l’occasion de passer un moment avec Vodo, de continuer à réfléchir avec lui sur la responsabilité de Maîtres lors des prémices de cette guerre et d’en voir une des conséquences directes…
    -------------------------------------
    May the Force be with you

    [Ce message a été modifié par: Jorus-Beku-n le 03-03-2006 15:05]

    mercredi 01 mars 2006 - 20:17 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jedibothan

    Jedibothan

    7044 Crédits

    Et ceci nous ammenne a mon traditionel comentaire...

    (1) Après avoir relu ce passage il me semble que le terme "demander aux sénat de les laisser agir" ne signifie pas qu'ils demandent l'autorisation, mais qu'il veulent que le sénat reste en dehors de cette histoire.

    (3) La je n'ai qu'une chose à dire... pourquoi pas?

    mercredi 01 mars 2006 - 21:34 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits

    JB> Je n'en attendais pas moins de ta part ^^

    (1) Effectivement, cela peut prêter à équivoque. Mais si on se réfère aux relations que l'on voit entre Jedi et Sénat, lors de la 1ère intervention Jedi contre les Krath, ou lors de l'attribution de la mission d'Arca sur Onderon, (voir Knigths of the old republic) je dirais que les relations paraissent subtiles entre les 2 parties

    On voit mal les Jedi intervenir sans un minimum d'approbation du Sénat, même s'il est communément admis que les Jedi dépendent du département de la Justice, même à cette époque.
    Mais il est vrai que les attributions exactes de chacun ne sont pas parfaitement connues

    Aussi le terme "approbation" de la part du sénat apparait préférable à "autorisation"

    (3) Pourquoi Vodo ? Je ne l'ai pas précisé par la suite car cela me paraissait clair : c'est le premier Maître à reconnaitre publiquement sa part de responsabilité dans l'enchainement des évènements de la Guerre des Sith. C'est normal qu'il soit là. de plus, il le confirme lorsqu'il affirme, parlant des nouveaux Seigneurs Sith :

    Vodo : ... Je dois aller à leur rencontre

    Dis autrement : "C'est ma faute, donc je doid réparer". Vodo met en accord ses actes avec ses pensées...Voilà pourquoi c'est lui qui entreprend cette démarche sur Coruscant

    -------------------------------------
    May the Force be with you

    [Ce message a été modifié par: Jorus-Beku-n le 02-03-2006 09:07]

    mercredi 01 mars 2006 - 22:07 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jedibothan

    Jedibothan

    7044 Crédits

    (1)A cette époque le conseil avait déjà à de très nombreuses reprise agit sans en demander l'autorisation à qui que ce soit c'est pourquoi je pense qu'ils veulent juste ne pas se retrouver avec les agents du sénat dans les patent. De tout temps, les Jedi se sont toujours occupé personnellement des Sith.

    (3) Je reprend ce que tu as dit "(3) Ainsi la position du conseil a encore évolué. Vodo est le vrai porte parole des grands Maîtres. Mais pourquoi lui ? " Quel rapport avce le fait de reconnaitre ses fautes? C'était un maître Jedi (un de seul capable de se déplacer si j'ose dire), il connaissait bien un des Sith... il était évident que ce soit lui qui parle au sénat... sans autres considérations.

    jeudi 02 mars 2006 - 20:06 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW
  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits

    JB> (3) Pour toi qui connait parfaitement l'histoire, les tenants et aboutissants, c'est logique. Mais pour le profane, est-ce aussi évident ?

    surtout que j'explique depuis plusieurs cours que les maîtres sont attentistes, conformément à la pratique et à la philosophie en cours dans l'Ordre à l'époque.

    Et puis, il semble qu'un des Maîtres, Vodo Siosk Baas, décide de passer à l'action : 1er fait

    2nd fait : ce même Maître explique qu'il se sent une responsabilité personnel dans l'enchaînement des évènements, puis explique à Nomi que le temps de l'action est venu.

    Je déduis logiquement que nous savons pourquoi c'est Vodo qui prend la tête du petit groupe de Jedi venu sur Coruscant


    De toute façon, la pensée de Vodo mérite beaucoup d'attention... Ce sera le thème du prochain cours !

    -------------------------------------
    May the Force be with you


    [Ce message a été modifié par: Jorus-Beku-n le 07-03-2006 20:27]

    mardi 07 mars 2006 - 19:45 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jedibothan

    Jedibothan

    7044 Crédits

    C'est gentil de me cire les pompes mais c'est aps al peine. :D

    Juste une petite correction, ce n'est pas "les maîtres était attentif à cette époque" mais de tout temps. Un maître n'a jamais empécher un Jedi de suivre le côté obscure, il ne l'arette qu'après comme le montre la naissance de Dark Vador des années après alors qu'à ce moment la le combat contre le côté obscure était à son paroxisme, ou le faite que Yoda laisse partir Luke, persuadé qu'il sombrera dans le côté obscure alors qu'il est leur dernier espoire....

    jeudi 09 mars 2006 - 19:54 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits

    Non, JB, il y en a un autre... :D

    Ce que tu dis est vrai sur le fait qu'un maître n'empêche jamais un Jedi de suivre son chemin. Ce n'est que lorsque la règle est enfreinte que les jedi interviennent !

    Le Cas de Vodo est intéressant, par le reproche personnel qu'il se fait de ne pas avoir pris la mesure des déviances d'Exar Kun... Qu'urait-il pu faire ? On ne peut pas refaire l'histoire... Mais Vodo tentera de réparer...

    jeudi 09 mars 2006 - 20:03 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits

    Note au lecteur : pour des questions de clareté, ce post regroupe les 2 derniers cours sur la faiblesse ou non des Grands Maîtres Jedi :
    - Les méditations de Vodo Siosk Baas
    - Le dernier combat de Vodo Siosk Baas, 1ère partie

    Bonne lecture...

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


    Nous avons pu voir, lors de notre dernier cours, un groupe de Jedi mené par le Maître Vodo Siosk Baas s’opposer directement à la nouvelle menace Sith. C’est dans une brève période de calme que nous allons retrouver le Maître jedi


    De la faiblesse ou non des Grands Maîtres Jedi – Les méditations de Vodo Siosk Baas

    Suite à la bataille de Coruscant, qui a vu l’arrestation d’Ulic Qel-Droma, Maître Vodo est retourné sur sa planète, sur Dantooine. Là, dans la nuit, il observe la voûte céleste, la galaxie la plus proche… Et là, solitaire, il fait le point sur les évènements passés. C’est avec lucidité qu’il met en perspective sa propre responsabilité et qu’il trace son destin au travers de ses méditations :

    Vodo : « J’aurais du anticiper cette guerre. L’orage est passé et je sais ce qu’il contient. Ce n’était pas un simple vent de conquête. C’était la guerre de la lumière contre l’obscurité et au centre se trouve mon disciple, Exar Kun ! Moi, son Maître, j’ai échoué et je dois en assumer les conséquences. Exar Kun m’a battu, moi, son maître au sabre laser *. Maître Arca est mort tandis que Kun succombait au côté obscur. Et à présent, on attaque Coruscant. Ulic Qel-Droma a été arrêté, mais je ne suis pas dupe. C’est un bouc émissaire ! C’est Exar Kun qui doit être arrêté ! Je dois faire quelque chose ! Je dois réparer ! Je dois aller au procès d’Ulic Qel-Droma, c’est peut-être notre dernière chance… Et je dois combattre »

    * Quand Exar Kun était encore l’élève de Vodo, le jeune apprenti avait montré des dispositions exceptionnelles dans le maniement du sabre laser. Il avait battu son Vodo, un Maître de la discipline, en faisant appel à la colère. Il est a noter que Vodo n’utilise pas de sabre laser : il l’a remplacé par un simple bâton en bois...

    Tout est dit. La situation est décrite avec une clarté qui ne nécessite aucun commentaire. Mais le destin de Vodo est scellé en cet instant même… Tel sera le sujet du prochain cours

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


    De la faiblesse ou non des Grands Maîtres Jedi – Le dernier combat de Vodo Siosk Baas (1/2)

    Comme nous l’avons vu lors du dernier cours, Vodo a décidé de faire face à son destin et d’affronter Exar Kun, le réel responsable de la situation. Si nous avons pu mettre en évidence que Vodo intervient seulement après que des Jedi aient violé leurs règles, nous constatons que Vodo part seul. Veut-il assumer seul les conséquences de ce qu’il considère comme de sa responsabilité ? N’est-il pas suivi par les autres Maîtres ?
    Toujours est-il que l’action va se nouer lors du procès d’Ulic Qel-Droma devant le sénat républicain. Ce jour là, seuls les Jedi Sylvar et Nomi Sunrider accompagnent Cay Qel-Droma : ce dernier veut témoigner en faveur de son frère et le sauver. Devant la chambre du sénat, le président prend la parole

    Président du sénat : Ulic Qel-Droma, tu es une menace pour la paix et la sécurité de la république galactique. La liste de tes crimes est longue : destruction de chantiers navals, saccage de bases d’approvisionnements, enrôlement de mercenaires et plus grave encore, trahison de ton héritage de chevalier Jedi et de ton vœu de protéger la république ! Que plaides-tu ?
    Ulic Qel-Droma : Je ne plaide pas avec des imbéciles. Vous êtes les pantins d’une tradition vermoulue. L’âge d’or qui vient n’est pas fait pour vous. Votre république n’est qu’une diversion pitoyable et elle ne signifie rien. La gloire passée de Sith réduira tous vos accomplissements en poussière...

    On le sent bien, ce procès conduit à un dialogue de sourds. Mais ce procès mériterait un cours à lui seul, aussi vais-je le résumer : devant une assemblée médusée par de tels propos, Cay Qel-Droma plaide en faveur de son frère. Mais le procès prend un nouveau tournant quand Exar Kun, Mandalore et les guerriers Massassi entrent dans le Sénat. Usant de ses pouvoirs Sith, Kun fige le public qui est obligé de suivre les évènements sans pouvoir intervenir. Si les 3 Jedi restent insensibles à ce pouvoir ils ne peuvent pas intervenir : les Massassi sont trop nombreux et leur barre la route aux nouveaux Seigneurs Sith. Puis, montant à la tribune, Exar Kun s’adresse au Sénat :

    Exar Kun : L’Empire des Sith renaîtra et nous en sommes l’étincelle. Les flammes raseront la république et consumeront vos œuvres.
    Ulic Qel-Droma : Nous réussirons avec vous ou contre vous.
    Exar Kun : Regarde Ulic, ils sont sans voix ! Nous sommes ici pour vous montrer votre inutilité et votre inefficacité. Nous n’avons pas besoin de vous. La république ne fait même pas partie de nos plans.
    Cay Qel-Droma : Ulic ! Que se passe-t-il ? Arrête ça !
    Ulic : Mon frère, viens avec moi ou laisse-moi tranquille. Une tâche importante m’attend. Si tu veux m’arrêter, il faudra me tuer.
    Cay : Je… Ne peux pas

    « Moi si. Mais c’est Exar Kun qui doit être arrêté, pas Ulic »

    Cette voix, c’est celle de Vodo Siosk Baas qui vient de faire son entrée dans le Sénat ! Le destin est en marche…

    A suivre…
    -------------------------------------
    May the Force be with you

    [Ce message a été modifié par: Jorus-Beku-n le 31-03-2006 20:56]

    lundi 27 mars 2006 - 01:26 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits

    De la faiblesse ou non de Grands Maîtres Jedi - le dernier combat de Vodo Siosk Baas (2/2)


    « Moi si. Mais c’est Exar Kun qui doit être arrêté, pas Ulic »

    C’est par cette formule que le Maître Vodo Siosk Baas fait connaître sa présence lors du procès d’Ulic Qel-Droma. Souvenons-nous : le Sénat galactique est sous l’emprise de la magie Sith d’Exar Kun, venu délivré son disciple. Les trois chevaliers Jedi, Nomi Sunrider, Cay Qel-Droma et Sylvar sont réduits à l’impuissance face aux trop nombreux guerriers Massassi. Vodo, se sentant responsables des premières exactions causées par son ancien disciple (voir cours sur les Méditation de Vodo), va tenter de stopper Exar Kun

    Sylvar : Maître Vodo !
    Vodo : Je dois faire ceci moi-même, Sylvar
    Exar Kun : Oui, Maître Vodo et moi avons une affaire à régler. Alors, ne me dites pas que vous venez vous joindre à la cause des Sith, Maître Vodo
    Vodo : Exar Kun, je dois te parler
    Exar Kun : Je vous écoute, Maître, notre audience est tout ouie
    Vodo : Tu ne fais que comploter et détruire, Exar Kun…
    Exar Kun : Vous devriez voir tout ce que j’ai accompli ! C’est magnifique ! Plus grand que tout ce que contenait l’Holocron. Vous me seriez utile, Maître Vodo. Vous seriez un immense allié pour la confrérie Sith
    Vodo : Tu sais bien que je dois refuser
    Exar Kun : Quel dommage. Vous m’avez déjà combattu et défait. Pourquoi ne pas m’accorder une revanche ? Cette fois-ci, augmentons les enjeux : si vous me battez, je retournerai auprès de vous et je subirai la formation que vous voudrez. Si c’est moi qui gagne, vous vous joindrez à la confrérie et oeuvrez à mes côtés.

    Les négociations sont terminées. On remarquera dans les Parole d’Exar Kun une forme de respect dans le fait qu’il appelle Vodo : Maître ! Ne nous y trompons pas, le but de Kun est de terrasser son ancien maître. Il veut imposer au Sénat l’image de quelqu’un de plus grand que les Grands Maîtres. On le comprend dans ses paroles, il propose un marché de dupes auquel nous ne croyons pas : fourberie et mensonge sont sa manière d’agir…
    Exar Kun sort alors son arme, la haine et la colère qui se lisent sur son visage en font trembler la lame du sabre. Vodo, muni de son éternel Bâton, se tient prêt à défendre, sous l’œil d’une Sylvar impuissante

    Vodo : Tu sais que je ne m’inclinerai jamais devant les voies du mal
    Exar Kun : Peu importe… Nous règlerons les détails plus tard

    Et Kun se jette sur Vodo en abattant sa lame. Le Maître pare le coup et le combat, d’une violence inouïe, continue.

    Vodo : Je t’implore de réviser tes actes et de me revenir. Cesse de malmener la galaxie tout entière. C’est indigne de toi, de nous et cela offense la tradition Jedi.
    Exar Kun : Et que pouvez-vous m’offrir en échange, Maître Vodo ? J’ai déjà appris vos leçons et elles m’ont paru insuffisantes. A moi seul, j’ai édifié des centaines de temples, mis au jour un antique vaisseau, étudié les savoirs que vous autres maîtres redoutiez d’étudier. Voyez combien les enseignements des Sith sont puissants, quand on en use correctement

    On l’a compris : Vodo ne cherche pas à terrasser Kun par le combat, il cherche à le raisonner dans la tradition Jedi ! Vodo sublime le précepte d’utilisation de la Force pour la seule défense. Mais Kun n’écoute plus, il tente par tous les moyens de transpercer la défense de son adversaire… En vain ! Le Maître Jedi résiste assez facilement et le nouveau Seigneur sombre s’impatiente.
    C’est alors qu’Exar Kun montre les améliorations qu’il a apportées à son sabre laser duquel jaillit une seconde lame ! C’est le premier Sabre laser double de l’histoire. C’est aussi le tournant du combat ! Grâce à cet avantage, Vodo est immédiatement mis sous pression, tandis qu’Exar Kun puise dans le côté obscur. Les coups de sabre pleuvent et le Maître Jedi, en difficulté, recule inexorablement.

    Exar Kun : Rejoignez-moi, Maître Vodo !
    Vodo : Ce n’est pas fini, Exar Kun. Toi et moi, nous nous battrons de nouveau peut-être pas avant longtemps, mais je te vaincrai.
    Exar Kun : Des mots ! Parez donc vers d’autres cieux, mon Maître ! A présent, la galaxie m’appartient !

    Et d’une dernière attaque, le sabre d’Exar Kun brise le Bâton de Vodo : le Maître Jedi est vaincu et disparait à jamais dans la Force…

    Le combat est terminé. Nomi, Cay et Sylvar ne peuvent pas contrer la puissance d’Exar Kun et les Seigneurs Sith quittent Coruscant : ils sont les nouveaux maîtres de la galaxie !
    (J’espère que chacun d’entre vous aura remarqué les grandes similitudes de ce combat avec celui qui interviendra 4000 ans plus tard entre Obi-Wan Kenobi et Dark Vador sur l’étoile noire…)


    Ainsi, en suivant les préceptes de l’ordre, les Jedi n’ont pas vu les Sith renaître. Vodo fut le premier Grand Maître à vouloir intervenir, mais il était seul. La conséquence est la disparition de Vodo. Mais le mal est plus grand, car dans le même temps, personne ne sait que les 20 Jedi noirs disciples du nouveau Seigneur sombres sillonnent la galaxie dans le but d’assassiner les grands maîtres Jedi, membres du Conseil. 8 d’entre eux succomberont

    Ce combat a pu sembler désespéré : que représentaient les mots de Vodo face à la fureur déchaînée par le côté obscur ? Rien selon Exar Kun ! Erreur, car Vodo le dit bien « Je te vaincrai »… En fait, Vodo vient de sonner l’heure de la révolte devant 3 chevaliers ! Nomi et Sylvar deviendront des leaders naturels des Jedi dans leur futur combat face au Sith ! Nous venons, à ce titre, de vivre un tournant dans la Guerre des Sith

    Les Jedi vont donc réagir et tenir leur premier conseil de guerre. Est-ce le premier d’une nouvelle ère ? Ce sera l’objet du prochain et dernier cours consacré à la faiblesse des grands maîtres Jedi

    -------------------------------------
    May the Force be with you

    [Ce message a été modifié par: Jorus-Beku-n le 31-03-2006 20:57]

    vendredi 31 mars 2006 - 15:13 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

173 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide