Mission : Troubles sur Onderon (page 4)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar bane4ever

    bane4ever

    3190 Crédits

    Bane tranchait, évidait, dépeçait à tout va, bref il s'amusait comme un petit fou tout rose. Enragé par la destruction de son joujou mandalorien alors qu'il s'apprêtait à faire un looping "trop d'la balle" pour dessiner un magnifique coeur rose bonbon avec les fumées de ses réacteurs, recolorées par un produit de sa conception, il voyait rouge et son univers proche n'était désormais plus que haine et soif de meurtre.

    Mais, plus que tout, il cherchait Almar Gravik... Où ce fourbe prétentieux avait-il bien pu passer ? Il s'enfonçait toujours plus profondément dans les rangs ennemis dans ce but, à présent totalement coupé des forces alliées, et contraint de surcroît d'éviter des troncs enflammés qui s'abattaient avec grand fracas tout autour dans un chaos indescriptible, victimes d'une gigantesque tempête de Force obscure... Le Monarque, tout en arrachant par poignées les viscères d'un soldat Rodien suppliant, jura bien "d'enfoncer la face ignoble de cet abruti d'Empereur sorcier d'mes deux" ; comme en réponse à sa requête, son comlink bipa : il le sortit d'une main tout en entreprenant de séparer force bustes et jambes par de vifs mouvements de sabre ; c'était Waylin :

    "Bane, mon ami ! Ce que je vais te dire ne va pas te plaire mais... J'ai eu une brillante idée, et comme ça n'arrive pas tous les jours, je te prierai de l'écouter attentivement s'il te plaît..."

    "Ah, mon cher Waylinouchet... Justement, je t'en prie, arrête de penser ! Et quand tu auras terminé de me balancer des séquoias sur la tronche, peut-être daigneras-tu accélérer le pas avec tes troupes pour éliminer le mal à sa source : c'est Almar Gravik qu'il faut tuer en priorité, il est le pilier qui fait tenir ces satanées raclures !"

    "Mais justement, je proposais à l'instant un petit bombardement orbital pour clairsemer un peu tout ça et y voir plus clair, en quelque sorte... Qu'en dis-tu ? Au moins on limiterait nos pertes déjà conséquentes et..."

    Bane faillit s'étrangler avec le scalp d'un Talz fraîchement découpé en fines lamelles :

    "Tutututtt, tu as déjà détruit suffisamment de rose pour les dix prochains siècles !
    Si tu fais ça, j'exigerai de ton Empire dédommagement pour tout dégât commis, et crois-moi qu'il vaudra mieux alors que tu me vendes directement une de tes planètes..."

    "T'es fou ou quoi ? Plutôt mourir que te donner un centime, espèce de danseuse de cabaret maniérée ! J'arrive, j'arrive, je suis à tes côtés dans dix minutes !"

    Bane coupa la communication et sourit. Du haut des huit mètres de cadavres qu'il avait ammassés, il put constater que Waylin galvanisait ses troupes, onderoniennes ou non, à plus de zèle dans leur boucherie. Un vaste corridor sanglant s'ouvrit devant eux tandis qu'ils progressaient rapidement.

    Soudain, une lueur au loin sur sa droite attira le regard de Bane : Almar Gravik, reconnaissable à son épaisse armure luisante qui réfléchissait les raysons du soleil naissant et à sa profonde balafre qui lui creusait une seconde raie rectale, menait une contre-attaque massive, à la tête d'une arrière-garde conséquente de plusieurs milliers d'hommes, sûrement des vétérans expérimentés à en juger par leurs nombreuses décorations et leur arsenal impressionnant. La colonne se dirigeait tout droit... sur Waylin et ses hommes.
    -------------------------------------
    L'Univers est vu par tous comme un ensemble d'étoiles lumineuses, berceau de civilisations plus prolifiques les unes que les autres.
    Moi, je trouve juste que ça ressemble à une soupe à l'oignon...

    Ce message a été modifié par: bane4ever le 22-04-2008 20:11

    mardi 22 avril 2008 - 20:09 Modification Admin Permalien

  • Avatar maitreyoyo

    maitreyoyo

    4522 Crédits

    Maitreyoyo toujours dans le ciel Onderonnien au dessus de la bataille evitait avec ses troupes à ses cotés tant bien que mal de plus en plus de tir venant du sol qui avaient compris la vrai menace...
    Les chevaucheurs de bête étaient devenu des chevaucheurs de rien, dépossédé de leur monture par des tirs et des missiles, ils étaient tous au sol à se battre comme il le pouvait face au troupe Ondérionnienne...


    - A tous les escadrons ! On descend ! Tous au sol, on leur tombent dessus !

    Apres cet ordre tous les droides basilisk, devenu sans ennemi aerien allez porté secours aux troupes au sol, les basilisk fondirent droit sur les tanks et les ouvrirents dans le sens de la longueur ou de la largeur (Selon les gouts de chacun) grace à leur griffes avant de les laissers exploser et tuer les vilains pas beau autours.



    Ce message a été modifié par: maitreyoyo le 22-04-2008 20:34

    mardi 22 avril 2008 - 20:33 Modification Admin Permalien

  • Avatar Waylin

    Waylin

    2733 Crédits

    Un éclaireur revint prêt de son Empereur au moment même ou celui-ci venait de couper la communication avec Bane (qu'il commençait à mépriser).

    Eclaireur: Mon Seigneur, Almar Gravik se dirige vers nous avec des troupes d'élite.

    Waylin: Très bien, rejoignez les rangs, on va se préparer. (Il ajouta en parlant d'une voix plus forte) Soldats Ondéronniens, comptez-vous. Droïdes, analysez vos systemes et comptez-vous, Soldats verifiez vos armures et equipement et comptez-vous !

    Capitaine Ondéronnien: Nous sommes 1200, Empereur.

    Droïde: 2% de dommage répartis sur 179 unités, Mon Seigneur.

    Capitaine Krath: Presque aucun dommage, vous disposez de 125 Soldats qui attendents vos ordres, Seigneur Waylin.

    Waylin: Très bien, merci. (Parlant d'une voix plus forte) Ecoutez moi, une colonne de soldats d'élites rebelles menés par Almar Gravik se dirige vers nous, si vous obéissez à mes ordres nous sortirons vainqueurs de cet assaut.
    Soldats Ondéronniens, vous vous mettez en première ligne.

    Capitaine Ondéronnien: Mais, mon Seigneur... nous allons subir enormement de pertes et...

    Waylin: TAISEZ-VOUS ! C'est justement pour cela que vous serez en première ligne, vous êtes sacrifiables, une division de vos soldats ne vaut pas un seul de mes soldats. Maintenant continuez de m'écouter. Une fois que les Ondéronniens auront reçu la première vague et qu'ils seront bien entamés, les Droïdes lanceront un raid éclair puis les Soldats formeront un carré d'infanterie et avanceront sur l'ennemi. Cette position bien qu'archaïque est très difficile à briser. Lorsque vous aurez perdu dix hommes repliez-vous tous, ainsi que les droïdes. Le Commandant Vesel vous supervisera pendant cette phase.
    Si vous avez une meilleure idée, signalez -le ou taisez-vous, (puis ajoutant d'une voix menaçante suivie d'un regarde noir)... excepté le Capitaine Ondéronnien.
    Lorsque vous serez repliés, et quoiqu'en dise cet imbécile de Roi Rose, le vaisseau que j'ai camouflé derrière Dxun pour être sur d'avoir une porte de sortie, entamera un bombardement orbital sur la position rebelle, soit une partie de la forêt est ravagée et ses soldats sacrifiés, soit sa cité tombe et les civils brûleront dans les flammes de la cité.

    Commandant Vesel: Mon Seigneur, ce plan est parfait. Mais où serez-vous, si vous me permettez ?

    Waylin: En train de tenir la gorge d'Almar dans ma main. Les ennemis arrivent dans environ 20 minutes, nous nous reverrons à la fin de la bataille ou dans l'au-delà. Si j'apprends une mutinerie de la part des Soldats Ondéronniens, je les tuerais jusqu'au dernier.

    Waylin prit ensuite un speeder-bike et disparut dans les airs. Le Commandant Vesel commença à organiser les troupes. Comme annoncé, une vingtaine de minutes plus tard, les soldats rebelles arrivèrent et foncèrent sur les rangs Ondéronniens.
    Ils étaient au moins 8 000, mais avant d'être totalement tués ou mortellement blessés, ils réussirent à tuer 780 Soldats rebelles lors d'un combat sanglant et acharné. Puis la vague des Droïdes astucieusement camouflés avant leur assaut, mirent à terre 1500 Soldats et ne subir que 4 pertes.
    Vint ensuite le carré d'infanterie Krath qui avança vers l'ennemi, la formation choisie se révéla vraiment très difficile à briser et tint bon, le combat fut très rapide mais également très intense, et lorsque dix Krath furent tombés il ne restait déjà que 5000 soldats rebelles.
    Les droïdes et les soldats Krath étaient désormais repliés et camouflés loin du champ de bataille pendant que les rebelles pensaient leurs plaies.

    Waylin survolait le champ de bataille, n'éprouvant aucun remords à sacrifier tous les soldats ondéronniens et se nourrissait même de leur désespoir, s'ils ne furent pas tentés de fuir ou autre, c'est tout simplement parce que le Seigneur Krath influençait leurs esprits. Il fut témoin de l'avancée des Droïdes et des Soldats ainsi que du déroulement parfait du plan, le Commandant Vesel sera récompensé, ainsi que tous les hommes (une révision suffisait aux droïdes, et Waylin veillait toujours a ce que son armée soit parfaite).

    Soudain le Sith vit sa proie au milieu des blessés, il était en train de donner des ordres. Waylin dirigea le speeder-bike vers une escouade ennemie occupée à ramasser ce qui pouvait l'être, puis il sauta de sa monture pendant qu'elle explosait dans un nuage de fumées et de sang.

    Waylin atterrit près d'Almar, alluma son sabre laser, et en un mouvement circulaire tua toute la garde rapprochée du chef rebelle. Il menaça Almar et le défia.
    Celui-ci eut un rire sarcastique et sortit une cage opaque, soudain Waylin se senti mal et eut le souffle court... La cage s'éclaircit et laissa apparaître un Yslamari, le *censuré* avait tout prévu.


    Almar: Tu ne t'étais pas attendu à ça, hein Jedi ?

    Waylin: Tu crois que privé de la Force je suis faible ? Je suis le plus puissant Seigneur Sith de la Galaxie, et tu va regretter amèrement tes paroles, larve ! Et même privé de la Force je reste un redoutable duelliste

    Almar souleva un fléau et voulu frapper Waylin, ce dernier esquiva et détruisit l'arme d'un coup de sabre laser. Le rebelle sortit alors une épée, il fit un coup d'estoc et Waylin voulu couper la lame, mais elle était faite de cortosis et le sabre se désactiva. Mais Almar n'eut pas le temps de glousser que Waylin avait sortit une dague Krath et lui avait planté dans l'estomac, la surprise et la trahison étaient monnaie courante chez les Sith, le rebelle s'effondra et se mit à cracher du sang, lâchant la lame de cortosis.
    Le Sith se baissa, retira la dague, l'essuya sur l'uniforme de son ennemi abattu, et le menaça avec sa propre lame de cortosis, prêt à lui trancher la jugulaire et se nourrir de son agonie pendant trois minutes d'exaltation.


    Waylin: Te voici aux portes de la Mort, je ne te laisse même pas le plaisir de m'implorer, tu n'es pas assez digne pour cela.

    La lame se déplaça de seulement vingt centimètres et les trois minutes qui suivirent furent... très satisfaisantes et sanglantes. Waylin tua ensuite le Yslamari de ses propres mains en lui brisant la nuque. Mais l'armée rebelle était maintenant avertie et commença à s'approcher du Sith qui se mit alors à courir si vite que l'on ne le voyait même plus, il tua quelques soldats et parti vers la zone de repli de son armée, contactant sur le chemin le vaisseau Tetan en orbite d'Ondéron, qui commença alors le bombardement, ravageant une partie de la forêt avoisinant et tuant du même coup les 5000 soldats rebelles. Si Bane en venait à se plaindre, il le regretterait amèrement, car Waylin venait d'ôter une épine énorme du cœur d'Iziz.

    Mais la bataille n'était pas finie, elle avait certes largement tourné à l'avantage des défenseurs, mais n'était pas encore gagnée.


    ...

    (Sorry pour ce message un peu long, mais j’avais plein de choses à dire, j’étais vachement inspiré XD )

    mardi 22 avril 2008 - 21:50 Modification Admin Permalien

  • Avatar bane4ever

    bane4ever

    3190 Crédits

    Waylin était vraiment un imbécile fini et c'était bien la dernière fois que Bane l'engagerait pour une mission. Il en cracha de répugnance sur l'herbe rose déjà rougie par le sang de tant d'ennemis tombés. Il se dit en lui-même que, si Waylin prenait tant plaisir à sacrifier ses hommes inutilement au lieu de réagir intelligemment, il ne serait que justice qu'il n'aillez quérir vengeance vers quelques-uns de ses fidèles guerriers Krath...

    Il sauta de son monticule de morts et se dirigea au pas de course pour rejoindre le reste de ses troupes onderoniennes encore debout. Ereintées mais pas à bout de souffle. Sans un regard pour Waylin, qui l'ennuyait fortement également, Bane galvanisa ses forces et ensemble ils partirent à l'assaut dans une grande clameur. Ayant assisté à la mort tragique de leur général en chef, les troupes ennemies perdirent tout courage et fuirent : la débâcle commençait. Rebroussant chemin à toutes jambes dans les restes de toute une parcelle de la jungle luxuriante d'Onderon, les traînards étaient abattus sans pitié dans le dos, ou piétinés pour les plus lents. Les autres furent arrêtés par un contingent mandalorien en amont et, pris entre deux feux, leurs vies s'éteignirent en un instant. Une demie-heure avait été nécessaire pour décimer toute une armée. Cette fois-ci, c'en était vraiment fini du rêve d'Almar Gravik. La Galaxie était sauvée...

    Bane envoya ses hommes fouiller la jungle sans relâche, nul doute qu'ils ne tarderaient pas à trouver et mettre à sac le repaire des bandits. Onderon était en ruines, des victimes civiles étaient à déplorer, et bon nombre de pères ne rentreraient jamais chez eux. Mais Onderon et le Rose Ultime se relèveraient plus forts de leurs blessures, Bane s'en fit intimement la promesse.
    Quant à Waylin, Bane ne voulait même plus le voir en peinture...

    Il retourna vers ses alliés. Fidèles, ils l'avaient tous aidé à la victoire, et il leur en était grandement reconnaissant. Il embrassa tour à tour Yoyo, QS et DS (malgré leurs vives protestations) et alla taper fort dans le dos à Waylin :

    "Allons, t'es pas un si mauvais bougre que ça va ! Je te pardonne pour le bombardement, après tout les Sith ne sont pas tellement réputés pour leur force mentale héhé... Mais tu te bats bien, c'est tout ce qui compte !"

    Pour toute réponse, Waylin lui lança un regard noir et une grande poussée de Force qui envoya voler le Souverain sur une dizaine de mètres. Celui-ci se retrouva sur les fesses, laissant entr'apercevoir un mignon ptit string rose en dentelles. Celui-ci se redressa sur ses deux talons aiguilles, partit d'un cri rageur, puit parut graduellement se radoucir et au final éclata d'un grand rire, franc et chaleureux, que Waylin partagea. Ils s'étaient compris en cet instant : malgré les rivalités qui les opposaient sans cesse et leurs nombreux différends, ils en restaient non pas des amis mais tout du moins des camarades ; et tout ceci, ils le réalisaient, était bien enfantin finalement.

    Bane invita donc tous ses alliés, ainsi que leurs troupes, qui l'avaient bien mérité, à venir festoyer au Palais dans la soirée. En attendant, les réparations devaient être faites. Pour une tonne de décombres dégagée, dix litres de brandy corellien offerts ! Au boulot !

    mardi 22 avril 2008 - 22:32 Modification Admin Permalien

  • Avatar Waylin

    Waylin

    2733 Crédits

    Les Krath ne participèrent pas aux réparations de la cité, il n'en avait que faire, ils avaient permis (avec les autres) de débarrasser Ondéron de ces rebelles.
    Bane s'imaginait que Waylin l'avait compris et qu'il était un camarade, mais Waylin méprisait Bane pour diverses raisons.

    Chaque Krath tombé au combat était entreposé soigneusement au pied d'un arbre, et les corps furent réduits en cendre par des flammes. Morts leur honneur ne leur servirait à rien ,mais ils avaient vaillamment combattu et ils méritaient cela.
    Pour le reste des cadavres, et surtout les rebelles, la forêt en ferait son affaire et ses pousses viendront germer dans la poussière des morts. Quant au corps d'Almar, il fut dévoré par des Cannock qui se nourrissaient des chairs putréfiées qui pullulaient.


    Waylin salua Yoyo, QS et DS, puis les transports virent récupérer l'armée Krath pour la déposer a bord du croiseur Tetan en orbite. Avant de passer en hyperespace, Waylin ouvrit une liaison avec la planète.

    Waylin: Bane, je ne resterais pas à feter notre "victoire". Je ramène mes hommes chez eux, prêt de leurs femmes. Ondéron se remettra toute seule de ses blessures, le côté obscur est puissant en elle et la bataille l'a nourri encore plus, la forêt repoussera vite. Terminé.

    Le vaisseau Krath calcula rapidement une coordonnée hyperspatiale et disparut dans les méandres de la dimension parallèle, la bataille était terminée, Waylin et son armée avaient beaucoup tués. Leur première épreuve du feu était un succès total et les pertes étaients minimes. Cependant dans toute cette victoire quelque chose dérangeait Waylin, peut-être était-ce tout simplement...la paix.




    mercredi 23 avril 2008 - 17:04 Modification Admin Permalien

  • Avatar Qymaen_Sheelal

    Qymaen_Sheelal

    1539 Crédits

    QS était vraiment content d'avoir remporté la victoire auprès de ses alliés. Ils étaient partis d'une faible chance de victoire jusqu'à, eh bien, jusqu'à celle-ci.
    Ils étaient tous maculés de sang. Les corps étaient répandus sur le champ de bataille. Entrailles, organes, viscères, et autres trainaient sur des armes sans propriétaire.

    QS essuya la sueur de son front, puis alla rejoindre Yoyo et DS. Bane, quant à lui, ordonnait aux hommes restants de nettoyer le champ de bataille. Il rejoint les autres quelques minutes plus tard, et leur proposa à boire. Yoyo acquiesca le premier, fut suivit par DS, puis, pour ne pas être seul à ne rien boire, QS accepta l'offre généreuse du tout Rose Bane.
    Armes sur l'épaule, les amis posèrent celles-ci dans un coin, s'assirent sur un canapé rose. Bane sortit une grande bouteille. Il servit à boire à tout le monde, puis, leva son verre à la victoire.

    Bane regrettait la mort de tant de soldats alliés, même s'ils avaient tués tous les autres. Mais malgré cela, il s'efforçait de sourire. Une quantité incalculable de morts. Et presque le double de blessés. Les innombrables blessés se dirigeaient tous vers l'infirmerie, sauf les gravement blessés, que les infirmiers emmenaient en brancard. QS et les autres virent passer plusieurs hommes sans jambes. Quelle tristesse. Tous ces morts, toutes ces vies gâchés, mais ils avaient sauvé la galaxie, ils pouvaient être fiers d'eux !

    A un moment donné, Yoyo, DS et QS sortirent, car il était venu le moment pour Bane d'annoncer aux familles la mort d'un fils, d'un père, ou d'un mari.
    Cette tâche lui prit plusieurs heures. Il fit rentrer ses amis lorsqu'il eut fini. L'expression de son visage avait changé. Il était... triste.
    Ses amis lui remontèrent le moral, puis, au bout de plusieurs heures de discussion et de réjouissance, le moment était venu pour QS de s'en aller.
    Il enlaça amicalement tout le monde, puis s'engouffra dans son vaisseau, vec quelques soldats survivants.

    Le vaisseau décolla, et il pénétra dans l'hyperespace, en direction de sa planète...
    -------------------------------------
    Verd ori'shya beskar'gam


    Ce message a été modifié par: Qymaen_Sheelal le 23-04-2008 17:59

    mercredi 23 avril 2008 - 17:58 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

49 fans connecté(s)

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide