Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Waylin

    Waylin

    2883 Crédits

    Waylin ordonna la retraite de ses droïdes, ils devraient passer par la forêt, contourner l'ennemi, et les détruire depuis l'arrière. L'ennemi commençait à reculer, et ce ne serait que bénéfique d'utiliser cette tactique. Les Krath n'avait eut des pertes pratiquement que dans les rangs des droïdes de combats, ses soldats d'élites étaient encore 140 et son second toujours vivant.

    Alors qu'il était certains qu'aucun ennemi n'attaquerait le nord, il ordonna aux 2000 Soldats Ondéronniens qui y étaient restés de se joindre à la bataille. Mais ceux-ci n'étaient pas aussi rapide qu'escompte par Waylin, et ils n'arrivèrent qu'après quatre heures de combat. Quatre heures durant lesquelles la quasi-totalité des chars avait été détruits par le Defel, aidé de temps a autre par Waylin. C'est alors qu'un de ses officiers prévint Waylin que les droïdes avaient commencé leur massacre et effectué trois raids destructeurs. Sur les 40 000 Rebelles, il n'en restait déjà plus que 10 000, la perte de leurs officiers les avait désordonnés et ils se battaient comme des Bomas acculés par un Zakkeg.

    Mais un jeune officier entreprit de remotiver ses troupes et de nous lancer une attaque frontale. L'Officier avait déjà rassemblé les hommes et entamé une marche vers les Chiss, quand il fut abattu, une lame lui traversait la tête de part en part. Waylin savait parfaitement manier les Dagues Krath... et il voulut récupérer celle-ci qui lui était très précieuse. Il se fraya un chemin dans les 10 000 Soldats, a nouveaux désorientés par la mort d'un autre officier, causant au passage quelques morts et mêla encore le sang et la terre. Quand la bataille serait terminée les prédateurs d'Onderon, viendront sûrement se repaître de leurs chairs. Waylin récupéra sa dague et retourna près d'Iziz, il avait une surprise pour les rebelles.

    Il lança son sabre laser, coupa une tour de guet (que Bane me pardonne d'estropier à nouveau sa cité, mais a la guerre comme a la guerre.) Grâce à la Force, il souleva la tour, et la fit tourner sur elle-même pour augmenter son énergie cinétique et causer plus de dégâts. Il dirigea la tour vers l'armée ennemie et la projeta sur eux, tuant ainsi quelques 400 hommes qui étaient massés en point précis, faisant une cible facile.

    La bataille était maintenant gagnée d'avance, les 2000 Soldats Ondéronniens étaient arrivés, le travail conjugués des forces alliées avait permis la mort de 33 000 rebelles avec des pertes considérables comme minimes.

    Waylin en profita pour se diriger vers l'endroit où Gravik et Bane se battaient.



    ...

    PS: Bon voila mon dernier post avant une semaine. Bonnes vacances à tous ^^

    samedi 12 avril 2008 - 09:43 Modification Admin Permalien

  • Avatar darkscorpionw

    darkscorpionw

    3885 Crédits

    Se débrouiller seuls. Drôle de plan, plus contraint qu'élaboré...
    QS se déchaînait sauvagement, ses gardes l'imitant. Nara et Dahura, séparés pour la première fois de la bataille, luttaient individuellement pour préserver leur vie, et prendre celle des autres.
    Les senseurs étaient brouillés. On ne savait pas ni où se trouvait l'ennemi, ni même combien ils étaient. Ceux devant nous ne pouvaient être que la première vague. On envoie pas des jeunes au combat quand on sait d'avance qu'ils vont mourir. Sauf quand on y est forcé, ou que c'est stratégiquement établi.
    Ils avaient enfoncé notre flanc droit.


    DS : QS, prends du monde et file sur la droite ! Et magne tes fesses !

    QS : Mais, ici, on fait qu...

    DS : T'inquiètes pas pour ça, j'm'efforce de les retenir !

    QS : Ok.

    QS hurla quelques ordres pour qu'un petit groupe le suive. Soudain, des cris ignobles s'élevèrent de derrière les lignes. Des cris de femmes ! Ce n'était pas possible, non... ils n'avaient pas pu !

    DS : QS, débrouille toi ici ! Je file à l'arrière, ch'uis sur que ça tourne mal !

    QS : Mais, comment veux-tu que j'me débrouille ? C'est déjà ce que je fais depuis un heure !

    DS : Ben continue ! C'est toi qui mène la danse !!

    QS : Ok. On a un soutient aérien ?

    DS : J'en sais rien, Banette a coupé la com' . On est isolés ! J'envoie Karal, le Defel, chercher dans les hangars, il me préviendra si il trouve quelque chose qui vole...

    QS : Ok ! Bonne chance !

    DS : J'crois j'vais en avoir besoin...

    Je partis seul vers le lieu d'origine des cris, attristé d'avance de ce que j'y trouverais. Les escaliers menant aux caves avaient été scellés. Tous sauf un...
    Je m'y dirigeais, puis, après avoir eu le plus grand mal à le trouver, descendis les marches les unes après les autres.
    Quelques ennemis. Mais que foutaient-ils là ??
    Trois soldats, un officier. Lieutenant d'après ce que je vis. Il était en communication...


    Lieutenant
    : On a fait sauter la paroi. Dix jours qu'on attendait ça, cachés sous terre... ... Toutes les femmes mortes... On conditionne les hommes..... se battent.... notre camp...enfants... morts.

    Bande de salopards ! Je sortis de ma cachette, DL-44 grandement modifié dans une main, vibro-lame dans l'autre. Les trois soldats n'étaient qu'un obstacle mineur. J'attrapai le lieutenant par le col. L'interrogatoire allait commencer...
    Le Lieutenant ennemi voulait se donner des grands airs. Mais, plaqué contre un mur, il avait l'air tout aussi idiot qu'un autre...


    DS : Bon, j'vais parler vite et clairement. * Pointe le blaster sur la tête du méchant vilain pas beau*. Tu as 10 secondes pour me dire par où vous être entrés, et où le tunnel que vous avez creusé mène...

    Lieutenant : J'aurais jamais le temps de tout dire en 10 secondes...

    DS : 6, 5, 4 ...

    Lieutenant
    : Sous terre. Tunnel. Derrière lignes. Forêt. Bordure de la forêt d'Izi...

    DS : Temps Ecoulé. Game Over.

    Puis je pressais la détente. Le mur fut repeint avec un gout Waylinien. Me restait à trouver le tunnel. Pas bien diffiicile. Le sang avait recouvert le sol de granit brut.Les caves d'Iziz avaient été le tombeau de civils qui avaient cru que rien ne les atteindrait...
    Le carnage avait pris place dans une pièce bien éclairée, qui rendait le spectacle encore plus horrible. Mais les Krath en auraient versé une larme. Une rage bouillonante s'empara de mon âme. Je courus à en perdre haleine dans les dédales du tunnel artisanalement creusé. Pour aboutir à la lisière de la forêt d'Iziz. Deux kilomètres. Loin de tout, le bruit de la bataille résonnant par simple écho. Néanmois, il se trouvait là un camp établi par les rebelles. Je n'avais envie d'attendre personne. Pas de renforts. Juste ma rage et moi. Mon blaster et ma lame. Je sortis de derrière mon dos un fusil blaster de type E-11, ceux de l'armée Impériale en son temps de gloire. Mais, ne nous y trompons pas... un E-11 classique ne ferait pas autant de dégâts. Puis la vibro-lame.
    Je n'avais pas pour habitude de me soucier de justice, ou de loi, ou de quoi que ce soit...
    Mais par honneur, par dignité, par humanité, il va de soi que tuer froidement des civils est immoral...
    Il falait donc réparer l'erreur. La mort allait réparer son erreur précédente. Le massacre allait commencer...

    samedi 12 avril 2008 - 14:53 Modification Admin Permalien

  • Avatar maitreyoyo

    maitreyoyo

    4592 Crédits

    Apres avoir entendu dans son comlink le sort des civils, Maitreyoyo accrocha son blaster lourd a sa ceinture et se saisi de sa hache a deux mains avant de chager les ennemis à ses alentours, tuant à tour de bras, Maitreyoyo faisait tournoyer sa hache comme s'il ne sagissait que d'une simple brindille... Une brindille de plusieurs kilos tout de même ici...

    - Raaaaah ! Par haar darasuum kote verd ! Meg hettir lo haran kaysh chakaaryc !
    (Raaaaah ! Pour la gloire éternelle guerrier ! Qu'ils brûlent en enfer ses enflures !)

    - Il a l'air remonter la...

    - Tu crois ?... -_-"

    * Transmission Comlink *

    - Mandalore, nous sommes à l'arriere des lignes ennemis, que devons nous faire ?

    - Bombarder les, mitraillers les, exterminer les ! Revenez en arriere ligne des que vous aurez perdu un homme, et reprenez un nouvel assaut d'un different angle ensuite apres deux heures

    - Bien Mandalore

    L'escouades Wing sorti alors de nul par à l'arriere des lignes annemis semant la mort, lançant des missiles a concussion sur les véhicules et mitraillant les soldats au sol ou sur des véhicules legers...

    Ce message a été modifié par: maitreyoyo le 13-04-2008 21:39

    dimanche 13 avril 2008 - 21:38 Modification Admin Permalien

  • Avatar Qymaen_Sheelal

    Qymaen_Sheelal

    1539 Crédits

    Les Mandaloriens faisaient leur travail dans leur coin, pendant que QS se battait péniblement contre une multitude de soldats, quasiment seul. Il y avait tout de même quelques soldats restants. Les ennemis avaient fait reculer les soldats de QS, mais ils n'avaient pas dit leur dernier mot !
    Avec une rage bouillonnante, tous les soldats se rassemblèrent en un point, et avancèrent, sans jamais reculer. Avec cette technique, c'est-à-dire tuer-avancer-tuer-avancer, ils faisaient considérablement reculer l'ennemi, jusqu'à les faire se retrancher dans leur dernier retranchement.Dans ce dernier, les soldats de QS abattirent les ennemis, qui étaient à découvert, mais ne voulant en rien céder, ni se rendre.
    QS et ses soldats allèrent ensuite aider plusieurs soldats Ondéroniens en difficulté contre pas mal d'ennemis, environ 7000 soldats, alors que QS et ses soldats étaient... hum... environ 500, et les Ondéroniens 1000.
    Tous les soldats se jetèrent dans la bataille faisant déjà rage. La perte de soldat était considérable pour les deux camps. Au bout de quelques heures de bataille acharnée, les ennemis étaient encore 6500, tandis que les soldats de QS n'étaient plus que 200.
    Là, à la grande surprise de tous les hommes, Waylin arriva. Il avait été interpelé par la bataille et était venu. Il s était dit que Bane II se débrouillerait très ben tout seul.
    Il éjecta tout d'abord grand nombre de soldats ennemis. Ses hommes se battaient eux-aussi avec rage, mais cela ne suffit pas. Les ennemis, étant environ 6000, les soldats de QS et Ondéroniens, environ 50, et les Krath 140.
    C'est là que QS appela Maitreyoyo à l'aide. Les Mandaloriens n'avaient plus beaucoup à tuer, mais ici, il y avait encore du monde.
    Les Mandaloriens arrivèrent au bout de quelques heurs, mais il ne restaient que 170 hommes, dont 130 Krath et 40 soldats de QS, contre 5500 ennemis. Les Mandaloriens étaient plus nombreux, eux. il étaient environ 950, dont les 20 soldats d'élites, qui n'étaient pas morts.
    En tout, 5500 contre 1120. Difficile, mais les Mandaloriens soulageaient les troupes de QS.
    Waylin, Yoyo et QS "foncèrent dans le tas" et éliminèrent une bonne... vingtaine de soldats XD
    La bataille faisait rage... Plus que 4000 soldats à tuer ! XD

    .................................................

    A suivre...

    -------------------------------------
    Verd ori'shya beskar'gam

    Ce message a été modifié par: Qymaen_Sheelal le 18-04-2008 11:07

    lundi 14 avril 2008 - 13:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar bane4ever

    bane4ever

    3190 Crédits

    HRP :

    J'aimerais bien qu'on s'efforce un minimum de respecter la continuité de la mission messieurs. QS en particulier, tu décris te battre contre 50 000 hommes alors que Waylin dans son dernier post annonçait qu'il ne restait pas plus de 7000 ennemis... Cherchez l'erreur !
    Lisez les posts précédents avec un minimum d'attention donc, merci.

    lundi 14 avril 2008 - 14:33 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar bane4ever

    bane4ever

    3190 Crédits

    Les positions où se trouvait Bane étaient devenues presque intenables. Plus une tourelle n'était debout, et les remparts finissaient par être submergés d'attaquants avides d'en découdre. La grande porte de la cité était en plus victime d'assauts redoublés d'un énorme bélier à radiations qui la faisait trembler sur ses gonds à chaque coup qu'il lui assénait. Elle ne tiendrait plus longtemps à ce rythme...

    Autour du Monarque, les échelles déversaient un flot d'ennemis que ses vaillants ondéroniens combattaient avec de plus en plus de pertes, qu'il estimait à près de 50%. Heureusement, leur discipline ancestrale leur permettait de tenir bon et de ne pas céder à la panique, si bien que pour un ondéronien tombé, au moins cinq ennemis périssaient. Du coin de l'oeil, Bane vit ses fières Roses Tranchantes, désormais toutes réunies en un cordon parfait, éventrer un flot d'assaillants toujours croissant avec une facilité déconcertante. Grâce à elles, les défenseurs disposaient d'assez de temps pour faire tomber quelques échelles de plus et transporter les blessés en lieu sûr.

    Mais maintenant, il était temps de faire face à son adversaire principal : Almar Gravik en personne, engoncé dans une épaisse armure de plastacier noire et faisant tournoyer au-dessus de sa tête une imposante masse d'armes, ricanait narquoisement tout en avançant d'une démarche provocatrice vers Bane. Celui-ci tint fermement la poignée de son sabre étincelant, prêt à l'attaque.
    Almar le premier prit la parole sans se soucier du combat qui se déchaînait autour de lui :

    - Mouahahahahaaaaaa !!! Pauvre imbécile roséifié... Crois-tu sincèrement que tes pitoyables châteaux de cartes barbouillés de rose peuvent faire face à mes desseins machiavéliques ??!! Mes troupes vont montrer à la face de la Galaxie à quel point la bêtise ondéronienne atteint des sommets !!!

    - Almar, tes beaux discours ne peuvent cacher la réalité des choses ! Rends-toi à l'évidence : tu nous a sous-estimés et désormais ton armée se fait tailler en pièces et est sur le point de se débander. Tu as perdu, Almar ! Rends-toi pendant qu'il en est encore temps !

    - Ah ah ah !! Allons, allons, Votre Majesté... Tant de certitude ne sied guère à votre rose personne ! Je n'ai pas l'intention de perdre la partie ; regardez plutôt sous quel déluge vous et vos pathétiques serviteurs allez être noyés !!!

    Bane suivit du regard la direction lointaine qu'indiquait Almar... et fut stupéfait d'incrédulité. Surgissant des forêts à l'ouest, au nord et au sud d'Iziz, des dizaines de milliers d'ennemis accouraient en renfort. La deuxième vague...
    Bane estima brièvement à un minimum de 40 000 le nombre de nouveaux arrivants, auxquels venaient s'ajouter une quantité considérable de chars divers et - était-ce possible ? - plusieurs milliers de chevaucheurs de bêtes ondéroniens, redoutables cavaliers d'élite endurcis par des générations de vie dans les dures conditions de la jungle d'Onderon. Il en existait donc encore, et ils s'étaient alliés à l'ennemi... Tout espoir de victoire devenait bien mince à présent.

    Un cri de rage (et quelques postillons humides) le tirèrent de sa stupeur : Almar Gravik chargeait, profitant de son moment d'inattention. Bane se mit en garde en un éclair, tournoya dans un nuage de robes roses à froufrous et contra avec fermeté le violent coup de masse d'armes, qui aurait sans peine défoncé un mur en ferrobéton. Almar disposait de sa force supérieure, mais était considérablement ralenti par son énorme arme tourbillonnante, faille dont Bane tira parti. Il fonça, ne laissant pas le temps à Almar, surpris, d'attaquer à nouveau. Désormais, Bane était la prédateur, Almar la proie.
    Les coups plurent sur le manche de la masse d'armes, mais Bane ne parvint cependant pas à la briser ou à percer les défenses de son adversaire, qui tenait bon. Craignant pour la vie de leur Roi, un duo de Roses Tranchantes s'interposa au milieu du duel et engagea aussitôt le combat avec le chef des assaillants. Malgré tout leur entraînement, même les meilleurs guerriers du Royaume ne purent tenir longtemps face à un ennemi aussi colossal, et en moins d'une minute leurs crânes explosés se mêlèrent au tapis de corps et d'entrailles qui couvrait le sol des remparts.

    Il n'en fallait pas plus à Bane... Profondément affligé par la mort inutile de ses fidèles laquais, il laissa libre cours à sa rage destructrice. Son regard embrasé croisa un instant celui d'Almar, et la peur naquit dans le cerveau désert de ce dernier. Cette fois-ci, le sabre royal virevolta tant et si bien que la masse d'armes s'envola des mains d'Almar et alla s'écraser contre le haut d'une échelle de siège, la brisant en deux et envoyant ses infortunés occupants s'aplatir quelques dizaines de mètres plus bas. Le général regarda ses mains vides avec effroi et ne se le fit pas dire deux fois : avant que Bane ait pu réagir, il lâcha un "On se reverra en enfer, Roi Bane II !" peu assuré, prit ses jambes à son cou et réussit à atteindre le bas des remparts avec seulement une grosse balafre sur le séant (qu'il avait fort joli d'ailleurs, pensa Bane rêveusement).

    Démembrant adroitement un trio d'attaquants un peu trop bruyants à son goût, Bane rallia à lui le reste de ses hommes en prévision de la deuxième vague d'attaquants. De leur côté, ses amis auraient eux aussi fort à faire...

    Pour ne rien arranger, la grande porte finit par céder avec grand fracas...

    -------------------------------------
    L'Univers est vu par tous comme un ensemble d'étoiles lumineuses, berceau de civilisations plus prolifiques les unes que les autres.
    Moi, je trouve juste que ça ressemble à une soupe à l'oignon...

    Ce message a été modifié par: bane4ever le 14-04-2008 15:16

    lundi 14 avril 2008 - 15:15 Modification Admin Permalien

  • Avatar maitreyoyo

    maitreyoyo

    4592 Crédits

    - Roi Bane, les chevaucheurs de bête... J'ai comme qui dirait une revanche datant de quelque millénaire a prendre sur eux... Oui nous sommes de grand rancunier...

    - Que comptez vous faire ??

    - J'ai toujours mes vaisseaux en orbite... Et que serait des vaisseaux sans chasseurs... Je viens d'envoyer un message à mon Field Marshall en orbite et il nous envois les chasseurs Basilisk... Histoire de prendre une belle revanche...

    Quelques minutes plus tard les chasseurs Basilisk étaient sur le sol de la place d'Iziz, Maitreyoyo monta son chasseur et décolla en direction du champs de bataille ou les Chevaucheurs de bêtes arrivé au contact faisait des ravages parmis nos lignes.

    - Roi Bane, si vous le desirez, je peux vous trouvez un Droide Basilisk à monter !

    Apres cela le Mandalore se jeta avec son droide directement dans la bataille sur un des chevaucheur de bêtes dont il tua d'un tir sa monture.
    Les soldats Ondéronien, Mandalorien, Chiss, Krath furent alors pris d'un courage qui fit trembler les premieres lignes adverse, voir les chevaucheurs de bêtes tomber un a un grace au Droide Basilisk et au Wing Blast avait remonté le moral des troupes, et cela se fit sentir lorsque l'ennemi perdait 5 de ses soldats pour un des notres...

    jeudi 17 avril 2008 - 21:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar bane4ever

    bane4ever

    3190 Crédits

    Bane voyait Maitreyoyo mener l'assaut hors de la cité avec un zèle extraordinairement efficace. Les forces ennemies, bien qu'encore en nombre largement supérieur, ployaient sous le joug mandalorien.
    Les troupes qui étaient parvenues à pénétrer par la grande porte désormais fracassée avaient été très vite refoulée par une contre-attaque massive ; désormais, la plupart des défenseurs étaient rassemblés en lignes de front à l'extérieur de la cité, quelques poches par-ci par-là continuant de repousser vaillamment des assauts mineurs mais acharnés sur les remparts.
    Tels des essaims d'abeilles meurtriers, les droïdes Basilisk faisaient des ravages parmi l'ennemi, peu accoutumé à riposter à ce genre d'attaque. Quelques-uns avaient tout de même été descendus par des chars un peu plus précis que les autres, mais la plupart réussissait à demeurer intouchable.

    Bane ne se le fit pas dire deux fois : s'assurant que le reste de ses troupes était rassemblé en position de combat face aux régiments ennemis, il partit enfourcher un des droïdes mandaloriens, puis décolla immédiatement, avide de plonger au coeur de la bataille. Par son unité com, il transmit à ses alliés cet ordre simple :

    "A tous, à l'attaque ! Chargez l'ennemi, engagez-le au corps à corps, et pas de quartier !"

    Il reçut les acquiescements de QS, Waylin et DS presque simultanément. Alors qu'il les survolait, il les vit menant bravement leurs troupes respectives au combat, courant avec l'énergie du désespoir. Les tirs de blasters fusèrent de part et d'autre, les premiers rangs ennemis furent ravagés et enfoncés avant d'avoir eu le temps de se ressaisir. Une lutte sanglante s'engageait...

    Bane serra plus fort les commandes de son droïde, piqua vers le sol à toutes berzingues et rit à gorge déployée alors que les tirs de plasma de son appareil creusaient des cratères énormes au milieu des assaillants paniqués...
    Le Rose Ultime n'avait pour l'heure plus d'importance à ses yeux...

    jeudi 17 avril 2008 - 23:37 Modification Admin Permalien

  • Avatar Qymaen_Sheelal

    Qymaen_Sheelal

    1539 Crédits

    Après l'ordre de Bane, QS et ses troupes plongèrent au cœur de la bataille. La revanche des droïdes Basilisk étaient pour l'instant en bonne voie. QS tira sa vibro-hache de son dos, et rentra dans la grande bataille. Waylin faisait toujours un massacre... Et Yoyo, sur sa monture, s'amusait à tuer les Drexls pour voir tomber leur chevaucheur. Les lignes ennemis étaient complètement enfoncées. Et pourtant, ils étaient bien plus nombreux. D'un côté, QS attaquait. De l'autre, Waylin. Et au dessus, Bane, Yoyo et ses hommes.
    Les hommes étaient galvanisés à la vue des ennemis terrifiés, contrairement aux hommes de Waylin, à la vue des ennemis massacrés...
    Les lignes de QS et Waylin avançaient considérablement. Bientôt, les ennemis étaient arrivés dans un petit retranchement imprévu.
    Mais ils furent vite repérés par les droïdes Mandaloriens, qui en avaient presque fini avec les Chevaucheurs de Bêtes. Ils donnèrent l'emplacement précis aux troupes au sol, qui s'empressèrent de les retrouver.
    Les ennemis étaient plus nombreux, et pourtant, ils avaient peur. Peur de quoi ? De Waylin, peut-être ? Non, ils avaient peur de mourir !
    Tout à coup, un ennemi se rendit. Mais il fut abattu par un officier qui hurlait que si quelqu'un se rendait, il serait abattu. QS s'approcha, tout en évitant les tirs, et couvert par ses troupes. Il brandit sa vibro-hache devant l'officier. Celui-ci écarquilla les yeux. Il se figea. Sa tête voltigea sur ses hommes, qui furent horrifiés devant cette scène. La hache de QS venait de s'abattre sur l'homme. Les troupes de QS profitèrent de ce moment d'inattention pour encercler les troupes ennemis avec l'aide de celles de Waylin. Celui-ci, à la vue de la scène, esquissa un sourire...
    Les ennemis, remis de leurs émotions, se rendirent compte du piège. Ce stratagème avait été mis au point pour empêcher toute fuite...
    Le vrai combat pouvait commencer !

    Pendant ce temps, les droïdes Basilisk tenaient têtes aux Chevaucheurs de Bêtes. Ou plutôt, c'est les Chevaucheurs de Bêtes qui tenaient têtes aux Mandaloriens. En effet, les Chevaucheurs de Bêtes n'étaient vraiment plus beaucoup... Yoyo et Bane s'amusaient toujours sur les Drexls, qui tombaient comme des mouches, emmenant avec eux leur Chevaucheur, qui serait bientôt la proie des bêtes sauvages...

    La bataille faisait rage ! Les coups s'amplifiaient. QS se battait contre un ennemi ayant pour arme une vibro-épée. Sa vibro-hache n'en fit qu'une bouchée. Elle fit voler l'épée puis trancha le corps du malheureux adversaire.
    Waylin, quant à lui, se battait contre un adversaire "déplorable" d'après lui. Armé d'une lance, il essayait de tuer Waylin à distance. Mauvaise idée. Waylin projeta une rafale d'éclairs qui envoya l'ennemi dans ses rangs, tout en le foudroyant.
    Les soldats se déchainaient ! Ils avaient la rage au ventre. Les ennemis, quant à eux, avaient plutôt la peur au ventre...
    Le Defel continuait de défaire les chars ennemis. C'est vrai que c'était utile.

    Yoyo et Bane avaient pratiquement réussi leur mission. Mais tout à coup, Bane fut touché par un tir... Son droïde Basilisk fusa vers le sol Ondéronien. Il s'écrasa au sol. Beaucoup s'arrêtèrent de combattre, devenant des cibles faciles. Mais personne ne souhaitaient la mort du roi, sauf dans les rangs ennemis. Mais le combat reprit lorsque Bane se releva. Il rassura tout le monde d'un signe de la main, prit son épée, et se déchaîna sur les troupes terrestres. Yoyo abattit le fautif, puis continua son affaire.

    Bane avait rejoint QS et Waylin. Ils faisaient ce qu'on appellerait communément faire du dégât. QS tranchait, Waylin massacrait, Bane pourfendait. C'était du combat, ça ! Les troupes au sol étaient contentes que leur Roi les ait rejoint. Et pour lui prouvait leur valeur, ils se déchaînaient d'autant plus. Les ennemis ne savaient plus où se mettre. Ils essayèrent une percée, mais en vain. Les troupes étaient trop motivés pour les laisser prendre le dessus !

    La bataille fait rage... Qui va gagner ? Vous le saurez dans le prochain épisode XD.

    .........................................................

    A suivre...
    -------------------------------------
    Verd ori'shya beskar'gam


    Ce message a été modifié par: Qymaen_Sheelal le 18-04-2008 11:19

    vendredi 18 avril 2008 - 11:18 Modification Admin Permalien

  • Avatar Waylin

    Waylin

    2883 Crédits

    Ainsi la bataille faisait rage a nouveau, le champ de bataille était alimenté en chair et en sang par la seconde vague ennemie. L'arrivée des Basilisk avait remonté le moral des soldats désespérés et Waylin menait ses troupes a l'assaut. Mais même avec les Basilisk les rebelles étaient encore pas loin de 30 000 plus les véhicules et tourelles. L'avantage numérique conférerait aux rebelles la victoire...

    Mais la configuration était a l'avantage des défenseurs qui était basés devant Iziz, donc sur une zone dégagée, tandis que le gros de l'armée rebelle était dans la jungle par delà la cité. Comme l'as jadis dit Darth Bane: "Au lieu de détruire l'ennemi dans la forêt. Détruisons la forêt."

    Waylin s'éloigna du champ de bataille et s'agenouilla par terre, protégé par des soldats d'élite Krath. Il avait en tête de créer une tempête de force assez grande pour enflammer la foret dans laquelle était l'ennemi et donc de leur infliger un maximum de dégâts. Le Seigneur Krath se mit donc en méditation et invoqua sa tempête... Il dirigea celle-ci vers les troupes ennemies tapies dans la forêt et vers le camp ennemi (Ne sachant pas que DS s'y trouvait). Le passage de la tempête détruisit de nombreux ennemis et embrassa la forêt très rapidement. Bientôt des flammes immenses invoquées par le côté obscur de la Force s'élevèrent et dévorèrent la forêt en même temps que les troupes qui s'y trouvèrent. Des cris de douleur et de désespoir résonnèrent dans le ciel, nourrissant Waylin qui agrandissait encore sa tempête.

    Quand la tempête et les flammes devinrent trop importantes et risquaient de causer des dommages dans les rangs alliés, Waylin stoppa sa méditation et avec la Force stoppa la tempête et dispersa l'air autour des flammes pour les éteindre.
    Les troupes ennemies étaient maintenant dispersée et avait reçut beaucoup de dégâts. Des chars gisaient sur le sol, carbonisés, et des centaines de cadavres diffusaient une odeur de chairs brûlées dans l'air. Il restait environ 27 000 assaillants. Waylin était satisfait de lui, et toute cette mort le nourrissait et lui conférait plus de puissance.

    Waylin reparti donc a l'assaut, utilisant la Force pour tuer les ennemis sur son passage, sauver un groupe de soldats ondéronniens et en rallier d'autres qui s'étaient perdus. Avec environ 1300 Soldats Onderonniens, 200 Droïdes Krath et 140 Soldats Krath, il se dirigea vers la Grande Porte.

    L'ennemi y était encore retenu mais les rebelles allaient finir par se déverser dans la cité. Il fallait refermer les portes. Waylin arriva devant ses dernières en faisant reculer l'ennemi grâce a la Force et les troupes ramenées du champ de bataille. Il lança quelques ordres rapides et grâce a la Force souleva les portes et les referma tandis que les soldats restés a l'intérieur les barricadaient, aidé par Waylin qui faisait leviter des carcasses de chars pour les place devant les portes.

    Les portes étaient maintenant barricadées et Waylin reçut un message sur son comlink, c'était DS:


    DS: T'aurait pu prévenir que t'aillais carboniser la moitié de la planète, j'étais dans le camp ennemi en train de les massacrer...

    Waylin: Je ne savais pas que tu y étais...Rapport de Situation.

    DS: Je me dirige vers votre position, j'ai fait ecrouler un tunnel qui partait du camp ennemi jusqu'au caves d'Iziz, beaucoup de civils sont morts.

    Waylin: (ouvrant une liaison vers tous) Très bien, je viens de sceller les portes de la cité, cela les retiendras un temps. Mais ils sont beaucoup trop nombreux, je propose de laisser quelques soldats ondéronniens pour retenir l'ennemi tandis que nos troupes se retirerons plus loin, nous procéderons a un bombardement orbital. Yoyo: Tes vaisseaux sont toujours en orbite ?

    ...

    Les autres allaient-ils accepter la strategie de Waylin ? La suite au prochain épisode. (Et ***censuré***...je deviens comme QS :D ).

    dimanche 20 avril 2008 - 16:59 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Star Wars Celebration Europe 2023

07 avril 2023 - 10 avril 2023

Celebration

Encyclopédie

  • Beezer Fortuna --- Beezer Fortuna était un Twi'lek, membre des Partisans de Saw Gerrera. (Personnages - Mercenaires)
  • Onahk --- Cette créature de couleur gris rougeatre était indigène aux marais tempérés d'Osirrag, où ils vivaient en troupeaux nomades. (Espèces & Civilisations - Animaux)
  • Kinrath ou araignée kinrath --- Les kinraths étaient de grands arachnides d’environ 1,5 mètres de long et autant de hauteur. (Espèces & Civilisations - Animaux)
  • Mediator --- Croiseur Mon Calamari affecté à la Princesse Leia en l'an 25. (Vaisseaux - Vaisseaux capitaux)
  • Transport léger Crinya --- Le Crinya est un transport léger conçu par Gallofree Yards, entreprise qui connut le succès grace à son Transport Moyen, rendu célèbre grace à l'Alliance Rebelle qui lui donna son surnom de "Rebel Transport". (Vaisseaux - Transports)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2022 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide