Le Temple Jedi 5 (page 58)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    27079 Crédits

    Après plusieurs heures en immersion totale pour soigner ses multiples contusions et, essentiellement, sa fracture du fémur, Ange se réveilla aussi fraîche et dispo que son état actuel le permettait. Deux droïdes 2-1B s’occupèrent de la cambrioleuse et l’installèrent confortablement sur un lit d’appoint qui se trouvait dans la même pièce que la cuve à bacta. Si l’expérience s’avérait loin d’être plaisante, il n’en demeurait pas moins qu’elle était efficace. Selon ses deux médecins artificiels, Solo pourrait courir comme un anooba d’ici une semaine ou deux. Entre temps, il était impératif qu’elle ménage son membre nouvellement blessé et aborde des antidouleurs en cas de besoin.
    A peine fut-elle à son aide sur le sommier qu’on toqua contre le mur de la chambre improvisée. Adossé au mur, se tenait la silhouette si familière de Tony. En réponse au sourire de sa compagne qui trahissait une fatigue certaine, l’homme avança dans sa direction et s’assit au pied de son lit. Ses deux yeux verts luisaient sur son visage hâlé. Le Lorrdien l’observait sans rien dire, il n’en avait pas besoin.

    Ange, un peu gênée : Tu ne devineras jamais à quel point c’est déstabilisant d’être scannée de la sorte ?
    Tony : Scanné ? (Il se mit à rire.) Comment vas-tu ? Ta fille m’a raconté ce qui s’est passé jusqu’à un certain point…
    Ange : J’ai eu l’ingénieuse idée de faire sauter à moi seule un générateur… Tu as le résultat des courses devant toi. Je crois que toutes ces conneries ne sont plus de mon âge !
    Tony, soupirant : C’est la dernière fois que je te laisse seule avec ces fichus forceux !
    Ange, râlant : Fais pas ta tête de lard, tu veux ? Ils y sont pour rien, ces « fichus forceux », comme tu dis… On avait juste pas prévu que ça se passe aussi mal !
    Tony : Justement. Si j’avais été là…
    Ange, haussant le ton : Si tu avais été là rien du tout ! Tu crois peut-être que…

    Il lui mit son index sur les lèvres, l’empêcha de terminer sa phrase. Une moue boudeuse se dessina sur le visage de Solo. Le séduisant visage de l’homme s’approcha du sien et l’embrassa.

    Ange, maugréant de plus belle : Tu sais que c’est pas franchement réglo de me couper la chique comme ça ?
    Tony, riant : Et ?
    Ange : Rien… Tu m’exaspères. (Elle le regarda droit dans les yeux.) Et je t’ai déjà dit de cesser ton truc de machine cinétique sur moi. D’une, je comprends pas, de deux…
    Tony : Ne me la joue pas je suis plus bête que le commun des mortels. (Il la prit dans ses bras.) Tu sais très bien ce que je veux dire. J’étais inquiet. Ne recommence pas, c’est tout ce que je te demande…
    Ange : Ca va, ça va… Je ne vais pas non plus te faire une promesse que je ne tiendrais pas.
    Tony : Tu peux toujours essayer…
    Ange, se dégageant doucement de son étreinte : Dis, M. Le Garde du Corps, tu pourrais pas me traîner jusqu’à ma fille s’il te plait ? Je ne l’ai pas vu depuis mon retour parmi les vivants…
    Tony, feignant un salut militaire : A vos ordres, Leader.

    Passant un bras sous ses jambes, l’autre sous ses bras, il la souleva sans mal de son lit. Le bellâtre se dirigea ainsi vers la porte. Solo, privée ainsi de tous mouvements, se mit une fois de plus à ronchonner.

    Ange : Nan, mais, Tony, je ne suis pas impotente ! Le tube à essai géant m’a rendu l’usage de mes jambes !
    Tony : Tu peux pas la fermer deux secondes ?
    Ange : Mais...
    Tony : Tais-toi. (Il l’embrassa.) Pour une fois, mets-la en sourdine et laisse-toi faire.
    Ange, vociférant : C’est ta patronne qui te parle là ! Pose-moi par terre, j’te dis !
    Tony, levant les yeux au ciel : Par la Force, qu’est-ce qu’elle peut être chiante !

    Pour toute réponse, Solo lui donna un violent coup sur un de ces biceps, geste qui ne déstabilisa pas la moins du monde. Puis, Ange se mit à rire. Les deux Guildeurs quittèrent ainsi, bons enfants, la pièce pour rejoindre l’ensemble du petit groupe

    vendredi 25 juillet 2014 - 18:28 Modification Admin Permalien

  • Avatar Mirax_Terrik

    Mirax_Terrik

    7045 Crédits

    Toujours d'humeur absolument morose, j'errais au hasard sans les couloirs. Les frères et les gosses.. Quelle plaie !! J'étais sure que Solo serait plutôt d'accord avec moi.... Une voix robotique derrière mon dos interrompit mes réflexion.

    Terrik : Maîtresse Mirax, puis-je vous conduire aux quartiers que Maîtresse Tyria vous a alloué?
    Mirax : Quelle bonté de sa part... Je te suis T32R1K.
    Terrik : Oh mais vous pouvez m'appeler Terrik...
    Mirax : C'est ça compte là dessus...


    Une fois arrivé dans mes quartiers une idée me traversa l'esprit... Le droïde allait se retirer, mais je le retins. Il me fût trés facile de le berner pour le désactiver. Je pris alors à ma ceinture quelques outils. J'avais passé suffisemment de temps à bidouiller Marmotte à bord du Terrik's Fantasy, pour parvenir a changer un infime détail dans la programmation de Terrik, qui répondrais désormais au doux nom de 5ARK1N.... La vengeance est un plat qui se mange froid...

    Une fois le robot parti je m'installais. Le mobilier était sommaire: une table, des chaises, un terminal et un lit. Je ne pris même pas la peine de m'approcher de l'ordinateur. Tyria avait certainement verrouillée tous les accès intéressants, et Ange était bien meilleure que moi pour pirater les systèmes informatique.

    Au vu de mon état d’énervement et de fatigue j'avais 2 options : Méditer, où me cuiter. La 2e solution était vraiment tentante, mais j'optais tout de même pour la première... Il allait falloir gérer, et en général j'avais l'esprit plutôt embrumé au sortir d'une bonne cuite au brandy...

    Je m'installais le mieux possible et plongeais dans la Force. Au début je ne perçus pas grand chose. Mais plus je m'immergeais dans la Force, plus mon esprit s'apaisait. Il y avait Kaarde qui méditait comme moi seul dans sa cabine, Tony et Solo qui... Non je préférais pas savoir. Weedge en pleine discussion animée avec Aynor, là, parfaitement en phase avec la Force, je n'eus aucune peine à ressentir sa dualité, et une fois de plus je ne pus que constater mon impuissance face à cela... Mimi était toujours en soins à l'infirmerie, et Kyrio flottait dans le bacta visiblement irrité par notre dispute.

    Tyria était sur le pont avec Anjel. Elles discutaient fort sérieusement, surement de la suite des opérations.

    Agrandissant mon champ de perception j'essayais de vider mon esprit... Ce dernier étant plutôt bien rempli, cela pris du temps... Mais le temps n'a pas d'importance dans la méditation. Au vu du contexte je m'attardais longtemps sur le passé, mais peu à peu il s'estompa pour laisser place au futur... Trouble, toujours en mouvement... Il était certain que nous nous trouvions sur un noeud important... les prochaines décisions que nous allions prendre seraient décisives... Une fois de plus tant de chose reposaient sur nos épaules... Quelle destiné que celle des Jedi...

    Alors que je tentais de trouver mon chemin à travers tous les futurs possibles une vision s'imposa à moi, celle d'une personne encapuchonnée, vêtue de noir... Une aura noire émanait d'elle. Lorsqu'elle rejeta la capuche en arrière, elle révélà... Mon propre visage !!

    Je revins lentement à moi... J'étais de retour dans ma petite cabine, perdue au milieu du fin fond des régions inconnues... J'essayais de comprendre cette vision du futur...

    Mirax : Vlà autre chose.... Maintenant c'est sur j'ai besoin d'une bonne cuite !!

    vendredi 25 juillet 2014 - 21:15 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6493 Crédits

    Les choses avaient été très vite quand nous avions atteint le lieu ou la station s’était déplacé. Avant de la voir sauté, non dans l'hyperespace cette fois, mais en mille morceaux. Heureusement tout le monde avait pu fuir a temps, non sans dégat.

    Puis nous avions suivi Tyria je ne sais ou – je ne voyais rien depuis ma cabine – et nous fumes débarqués dans un vaisseau de Tyria.

    Après avoir bu quelques cafés pour me tenir éveillé, mon maitre Aynor, avec sagesse et précaution, entrepris de me lier les mains afin que me rendre incapable de trop de mauvaises actions si l'autre moi venait à prendre le dessus. En utilisant les liens en cortose, empêchant ainsi l'usage de la Force pour les détacher.

    Un certain temps après nous, Mirax sortit du vaisseau qu'ils avaient emprunté sur la station, puis nous suivi machinalement alors que nous nous dirigions vers le Mess, sous la direction du droïde de Tyria, T46U3UL3, ou plus simplement T4.

    Une fois arrivé, je tente de la questionner.

    Moi : Man? Tout va bien?
    Mirax : Je gère, ne t'en fais pas. Mais toi comment te portes tu? Aynor qu'il porte des liens est-il vraiment nécessaire?
    Aynor : C'est regrettable, mais malheureusement indispensable. La 2e personnalité de Weedge est "en sommeil" pour l'instant mais reste imprévisible... C'est regrettable, mais pour l'instant je n’entrevois pas de solution.

    Elle me posa une main sur l'épaule.

    Mirax : Quand tout cela sera terminé, nous irons sur Tatooine. Peut-être y trouverons nous des réponses...
    Moi : Tatooine?
    Mirax : Oui. Ton original m'a demandé de t'y conduire. J'ignore pourquoi. Je ne peux que vivement te conseiller de méditer à ce sujet.
    Moi : Très bien.

    Je me demandais bien ce que cela signifiait... Ma mère parti vers un autre lieu.

    Je me lançais dans une discussion avec mon maitre. Je lui fit part de mon inconfort, pas seulement a cause de cette autre personnalité... mais aussi du lieu.

    Ce vaisseau laissait transparaitre un aura obscure. Il était comme... imprégné. Et cela me gênait, dans le sens ou ça pouvait donner des forces à l'autre personnalité. On eu une discussion animée avec mon maitre sur le sujet, et sur d'autres... Elle me raconta l'histoire des vaisseaux, des torture de Mirax, de comment Tyria à.. volé la flotte...

    Nous nous interrompîmes seulement que pour nous restaurer – elle m'aidait à manger, ne voulant pas défaire mes liens. Mon maitre faisait tout pour me détendre et me faire oublier mon soucis, mais mes questions et cette sensation obscure dans le vaisseau m'en empêchait...

    samedi 26 juillet 2014 - 03:01 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    27079 Crédits

    Serrer sa fille tout contre son cœur avait fait un bien fou à notre Leader provisoire. Finalement, ils étaient tous sains et saufs ou, du plutôt saufs et plus ou moins amochés. Laissant Tony vaquer à ses occupations, Solo prit la direction des quartiers de la Kuati qu’un des T s’empressa de lui indiquer. Elle frappa et entra quand une voix lui répondit qu’elle pouvait.

    Ange, pénétrant dans la pièce et la balayant du regard : J’vois que t’es confortablement installée.
    Tyria, souriant : Je me suis gênée, tiens !

    Boitant légèrement, la Corellienne s’approcha de son amie et s’arrêta à mi-chemin, ses yeux parcourant les endroits de l’espace qui contenaient des souvenirs personnels.

    Tyria : Ta jambe, ça va mieux ?
    Ange : C’est supportable. Tout devrait rentrer dans l’ordre dans une semaine ou deux. (Elle constata que la Kuati ne l’avait pas attendu pour s’hydrater.) Tu ?
    Tyria : Je !

    Sarkin sortit un deuxième verre, y versa du brandy et tendit le contenant à sa visiteuse qui la remercia d’un signe de tête. Non sans mal, Solo ingurgita la moitié du verre d’une traite, savourant à peine le précieux liquide. Puis, elle le déposa sur une des tables de la pièce avant de poursuivre son inspection méthodique. Dans un coin de la pièce, reposait l’ancienne bure jedi de Tyria, à côté, celle de Black Baccara. Solo s’empara des deux sabres lasers en éclatant de rire.

    Ange, se marrant : T’es sérieuse là ?
    Tyria, fronçant les sourcils : Comment ça ? Solo, laisse ça tranquille.
    Ange : Nan mais Black Baccara… Tu gardes ta tenue de tyran dans un coin de la garde robe ? Je me demande si Vador faisait de même… Genre armure de boulot, tenue décontract’ le week-end…
    Tyria, râlant : Va ch*er, Solo !

    La Corellienne alluma les deux armes qui brillèrent d’un éclat rouge flamboyant. Elle effectua quelques moulinets dans le vide et prit l’air le plus sinistre qu’elle put.

    Ange, d’une voix morne : Je suis Black Baccara. Je vais tous vous exterminer ! Mouhahahaha !
    Tyria, blasée et suspicieuse : C’est moi ou t’es défoncée ?

    La guildeuse éteignit les deux lames et s’affala sur le lit où la Kuati se trouvait. Elle se mit à rire frénétiquement.

    Ange : Complètement ! Les antidouleurs sur ta flotte mariés au brandy sont d’un effet admirable !
    Tyria :
    Ange, se relevant brusquement et pointa du doigt la seconde tenue : Ca te manque pas ?
    Tyria, haussant les épaules : Oui, non… Du pour, du contre… En général, quand j’y pense, les mauvais souvenirs ne tardent guère à revenir.
    Ange, soupirant : J’comprends. Ca me fait un peu le même effet.
    Tyria : Fais-moi plaisir, tu déconnes là ?
    Ange, ricanant : J’suis sérieuse ! Je pense que c’est le Vaapad qui me manque le plus… Mais, pour rien au monde, je ne reviendrais en arrière… J’n’ai jamais su parfaitement canaliser mon côté morbide de la Force. Toutes ces voix qui hurlent…
    Tyria : Cinglée et bonne à enfermer !
    Ange : Dit-elle, celle qui s’est prise pour un sbire de l’Empereur ! Pour l’avoir vu à l’œuvre, t’as encore de la marge fillette !

    Pour toute réponse, Sarkin lui balança un coussin qui s’écrasa in extremis sur le visage de Solo. Elle lâcha un juron avant de lui renvoyer en pleine face.

    Ange : Si tu savais le bien que ça fait de pouvoir parler de tout ça librement ! Trente ans sans pouvoir parler de ce merd*er. J’t’assure, c’est long. (Elle marqua une pause avant de désigner un hologramme.) C’est Sam ?

    Tyria opina du chef tandis que la Corellienne la dévisageait avant de se déconcentrer sur l’image tridimensionnelle de la fillette.

    Ange : Elle est toujours moins moche que sa mère !
    Tyria : Toujours aussi délicate…
    Ange : Je t’en prie, ça me fait plaisir. (Elle marqua une pause.) On la retrouvera.
    Tyria respirant bruyamment : Je sais.


    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"

    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 28-07-2014 12:21

    lundi 28 juillet 2014 - 12:21 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    27079 Crédits

    Voir le contenu de son verre finir dans le gosier de la Kuati ne ravissait pas le moins du monde notre héroïne qui fit la moue tant que le contenant n’avait pas repris du poil de la bête. Mirax se chargea de cette tâche à haute responsabilité, geste que sa comparse corellienne remercia d’un solennel hochement de tête. Son brandy à la main, Solo se vautra de nouveau sur la couchette de Tyria.
    Un vrombissement retenti, les yeux des deux femmes pivotèrent dans la direction dudit bruit.

    Ange, se défendant : Me regardez pas avec cette tête là ! J’ai juste faim ! J’ai pas mangé depuis le début de notre petit péril au pays des Zombies !
    Tyria, victorieuse : Ca, je peux y remédier !
    Ange, les yeux pleins d’espoir : Autre chose que des rations de survie ?
    Tyria : Faut peut-être pas pousser non plus…
    Mirax, à voix basse : Effectivement, faut pas trop lui en demander…
    Tyria, le ton las : Je peux aussi rien faire…
    Ange : Mon estomac te sera très reconnaissant… et si tu pouvais nous ramener quelques bières, je ne serai pas contre non plus…

    Sarkin appela T2 à notre rescousse. Le droïde prit consciencieusement de leur commande et du petit ajout que Solo s’était bien gardée de mentionner. Quelques minutes plus tard, le serveur improvisé leur rapporta le tout. La guildeuse vérifia le contenu qui lui était personnellement destiné et le valida silencieusement. Puis, tout sourire, elle plaça son éventail de cartes sous les yeux de ses deux amies.

    Ange, rayonnant : Hahahaha ! Sabacc ! Sabacc !
    Mirax, tapant du poing sur une table : SABACC !!!
    Tyria, blasée : Bande de tarées !

    Durant les instants qui suivirent, les trois femmes s’installèrent confortablement autour d’une des tables de la chambre, nourriture – déjà à moitié engloutie par Solo avant que la partie commence - au centre, juste à côté du champ d’interférence. N’ayant pas le moindre crédit sur elles, elles convinrent d’un autre type de mise. Si un vêtement permettait de jouer chaque main, les gorgées avalées, quant à elles, équivalaient aux pénalités du pot à Sabacc.
    Malgré ces mises pour le moins saugrenues, la jedi, la guildeuse et la l’indécise tâchèrent de rester concentrées. Puisque, pour une fois, le sort de la galaxie n’était pas le véritable enjeu dont elles avaient à se soucier, elles se prêtaient avec joie à ce petit jeu où seul le profit personnel comptait. Cette fois, les risques inconsidérés étaient pris avec insouciance et sans risque que l’une d’entre elles y laisse sa peau. Enfin, ce dernier point était tout à fait relatif, compte tenu des mises qu’elles avaient engagées…

    Ange, après quelques heures de jeu : Puuuuuuuuuur Sabacc !!!
    Tyria, jetant ses cartes : Bordel, c’est la deuxième fois depuis le début de la partie !
    Ange, faisant une petite danse de la joie : Yes ! Yes !
    Mirax, en riant : En même temps, si tu te plantais là, tu y laissais ta chemise !

    Effectivement, Ange, toute alcoolisée, s’adonnait à une parade dans la pièce uniquement vêtue d’un shorty et d’une haut contenant presqu’autant de tissus.

    Mirax, posant les pieds sur la table : Ca fait quand même du bien de se détendre…
    Tyria, baillant : J’te le fais pas dire !
    Mirax : D’ailleurs, à ce sujet, il me semble qu’un petit séjour dans le jacuzzi...
    Tyria, les yeux brillants : Ca, c’est une idée !
    Mirax : Depuis le temps que je le dis !!! Sooooooolo !!

    Ange interrompit ses sauts de chat et leva ses deux pouces en l’air.


    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"

    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 30-07-2014 15:17

    mercredi 30 juillet 2014 - 15:06 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar Mirax_Terrik

    Mirax_Terrik

    7045 Crédits

    On avait bu... Beaucoup bu. Ça faisait bien trop longtemps que je n'avais pas pris une bonne cuite avec ces deux folles...

    Nous barbotions enfin dans le Jacuzzi. Nous n'avions bien sur nullement oublié le Brandy et la Bière. La chaleur du bain bouillonnant n'aidant pas, j'avais les idées de moins en moins claire, et comme d'habitude quand j'étais bourré de gros trouble de l'élocution :

    Mirax : Solo, et bême toi Sarkid, balgré dout ce que tu b'as dit.... Ça fait plaisir !! Et Dyria si tu digére doujours pas cette histoire de bâton de la bort, tu peux bien comprendre que je digère pas don plus ta saloperie d'huile Quarren... Boi je be suis peut-être tapé ton père, mais j'ai pas balancé de vaisseaux sur le sédat, encore boins de peste sur le VA... MON VA !! Si bes banières te géne ben faut pas t'étonner don plus... Si j'avais proposé qu'on se repli dans une base abandonnée de Baaaaaaal que je coddaissais, s'en t'avoir prévedu avant c'est ton poing qui aurait atterri dans ba gueule.... Prends pas cet air innocent j'ai farpaitement raison !! Pudain j'ai vraibent trop bu... En temps dorbal je suis pas diplobate bais là c'est la cata... Tant pis.... Fallait que ça sorte...

    Sur ce j'attrapais la bouteille de brandy la plus proche et la vidais d'un trait. Vieille habitude Baaaaaaalesque...

    Mirax : Ah aussi si j'ai bodifié un peu la programmation de ton droïde, c'était une blague... Tu as fait bien pire à bes affaires en retour de cuite ou à bord du VA et j'en ai jamais fait un tel frobage... Et buis d'abord tes affaires j'en ai rien a faire !! Surtout ta tenue de Sith tu peux bien te la garder !!

    Solo : Ça va pas Mirax? Tyria y'avait quoi dans son Whisky?
    Tyria : Que du whisky... Elle viens faire quoi ma tenue de black Baccara dans ton discours bizarre Terrik?
    Mirax : Je veux pas en parler !!
    Tyria : Ben décidément l'alcool et la vieillerie font pas bon ménage. Allez Madame le Maître Jedi, tu as assez bu comme ça...
    Ange : Trop tard...

    En effet non sans avoir vidé d'un trait un binouze supplémentaire, je m'étais endormie dans le Jacuzzi en ronflant bruyamment.

    mercredi 30 juillet 2014 - 21:38 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    27079 Crédits

    Solo virevolta et s’élança à la suite de Mirax qui s’enfonçait progressivement dans les remous d’eaux chaudes. Elle lui sortit la tête hors de l’eau et essaya en vain de la hisser hors du jacuzzi. Ne pouvant y parvenir seule pour cause d’un fémur sur lequel elle ne pouvait pas vraiment s’appuyer, elle attrapa tant bien que mal, le comlink qu’elle avait sciemment laissé non loin de là.

    Ange, criant : Tony, ramène-toi, j’ai vraiment besoin d’aide !

    Il n’en fallut pas plus pour que l’homme galope jusqu’au lieu où se trouvaient les deux Corelliennes. Avec aisance, le Lorrdien évacua Terrik, la prit dans ses bras et la transporta sur la couchette la plus proche. Solo prit le pouls de son amie : il battait toujours. Elle toussa, cracha le liquide qu’elle avait ingurgité et se retourna sans broncher. Sa respiration était toujours aussi tranquille. Terrik dormait à poings fermés.

    Ange, blasée : Elle est sérieuse, là ?
    Tony, amusé : On dirait… (Se tournant vers Solo.) Qu’est-ce qui s’est passé ?
    Ange : Je crois que Terrik a forcé sur le brandy… (Elle ravala un juron.) Bordel de m*rde ! Je crois que les antidouleurs commencent à ne plus faire d’effet…
    Tony : Tu veux que j’aille te chercher quelque chose ?
    Ange, serrant les dents : Dans ma veste, il doit me rester un peu carsunuum…

    Tony se passa de commentaires et alla chercher la précieuse poudre qu’il tendit à la guildeuse. Elle le remercia et soupira quelques instants après avoir ingurgité la substance. Les effets ne tardèrent pas à se manifester, la dotant d’une énergie dont elle avait été privée depuis ces derniers jours.

    Tony, d’un ton neutre : Tu pourrais aussi dormir…
    Ange : Je vais attendre que Terrik se réveille. J’aviserai après. Il faudrait aussi que je contacte la QG pour savoir si on a des nouvelles de Waren.
    Tony : Pour l’instant rien de nouveau…
    Ange, soupirant : Merci de t’être occupé de ça. Va te reposer en attendant. Je prendrai la relève quand tu seras réveillé.

    L’homme l’embrassa et disparut.
    Terrik ne se réveilla que quelques heures plus tard. Se relevant, elle dévisagea Solo et se porta la main sur le front, geste qui trahissait la présence de la gueule de bois tant attendue après une telle consommation d’alcool.

    Mirax, ronchonnant : Bordel… Je me suis endormie ?
    Ange, souriant : T’as pas fait les choses à moitié, en plus. Il a fallu qu’on te repêche dans le jacuzzi !
    Mirax : Sérieux ? Sarkin…
    Ange : Pas tout à fait. C’est Tony qui est venu me donner un coup de main.

    Les yeux de Terrik s’agrandir. Solo s’estima heureuse qu’elle n’ait pas de lasers à la place des yeux sans quoi elle aurait certainement frit sur place.

    Mirax, énervée : ELLE M’AURAIT LAISSE ME NOYER ?!
    Ange : Doucement Terrik, va pas empirer ton état…
    Mirax : Mon état ! Mon état ! Y a pas un moment où elle va enfin se comporter comme une adulte ! Elle se tire quand même en me laissant couler ivre morte dans un jacuzzi ! J’ai quand même le droit d’être un peu remontée !
    Ange, haussant les épaules : Laisse tomber… J’pense que c’est la chose la plus sage à faire.
    Mirax : Solo, t’es bien gentille mais… Enfin, tout de même ! Black Baccara ! Elle me ramène ici, dans cette flotte maudite !
    Ange, calmement : Je comprends, Mirax… Le passé appartient au passé. Je pense qu’il faut que tu en finisses avec tout ça. Va de l’avant !

    Mirax, haussant le ton : Allez de l’avant ?! Bordel Solo ! Tu crois que j’ai fait quoi ces dernières années ?! J’y ai été torturée ! ICI ! LA ! Faire confiance à Tyria, je veux bien ! J’ai fait des efforts ! J’ai essayé de fermer les yeux mais là ! A certains égards, ça commence à être au-dessus de mes forces ! J’attends la prochaine bonne nouvelle qu’elle nous annoncera !
    Ange, posant sa main sur celle de son amie : Écoute, c’est pas moi qui vais te faire la morale… On a tous eu nos lots de misères ces dernières années. Je ne peux pas prétendre que je sais ce que tu as éprouvé : je ne l’ai jamais vécu et j’en serai incapable. Mais… quelque part, je me dis que ça n’a pas non plus dû être facile pour elle. Tu peux me croire, tirer un trait sur son passé, c’est jamais une mince affaire, surtout quand on sait ce qu’on a se reprocher…

    Mirax : Solo, à ce que je sache, tu n’as jamais scratché volontairement un vaisseau sur le Sénat ou je me trompe ?
    Ange : Non, tu le sais très bien mais… A quoi bon lui reprocher ça ? Tu sais, je reste intimement persuadée que si ça n’avait pas été elle, ça aurait été quelqu’un d’autre… dans un an… dix ans… cent ans… Quelle importance ? Il y aurait eu autant de morts et ça n’aurait pas changé grand-chose… Tu as été témoin de l’événement et, à mes yeux, c’est ce qui le rend, en fin de compte si dramatique… Le cas échant, cela n’aurait-il pas été qu’une simple anecdote historique qu’on regardera de loin à l’échelle cosmique ? Et puis, appesantis-toi sur mon cas quelques instants… En quoi serai-je moins coupable de Sarkin ? Tu me connais, Mirax, tu sais comme je suis. On se connait depuis des lustres ! Quand tu me vois, tu ne vois, justement, qu’une vieille amie et non l’ancien Leader de l’organisation criminelle la plus vaste de la galaxie. Combien de personnes meurent chaque jour à cause des mes décisions, de mes actes ou des gens à qui je n’arrive pas à faire entendre raison ? Peux-tu me dire quelle est la différence ? En quelques heures, j’ai sûrement tué indirectement plus de personnes que je n’ai fait Sarkin. !

    Mirax : Te jette pas la pierre, Solo. Tu n’as jamais tué intentionnellement autant d’individus !
    Ange : Et alors ? Qu’est-ce que ça change ? Au final, le nombre de cadavres demeure le même. Je dois vivre avec ça. J’ai fait des choix, Tyria les siens. Et, je ne peux la blâmer que pour une seule chose, celle d’avoir pris des décisions sous couverts de mauvaises réflexions. Rien de plus. Et je pense qu’il est plus difficile de se pardonner quelque chose à soi-même que le contraire. (Elle claqua amicalement la cuisse de Terrik.) A toi de choisir ta voie, Terrik. (Elle sourit.) Si tu as besoin de quelque chose, je suis à côté.


    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"

    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 31-07-2014 18:33

    jeudi 31 juillet 2014 - 18:32 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Tandis que d'autres enjeux animent la galaxie, l'exploration des régions inconnues continue!

    L'après No'Erda révéla une nouvelle planète habitable dans un système voisin, une planète-jungle à l'environnement semblable à celui de Dxun, la lune d'Ondéron. Les scans n'indiquèrent aucune présence de civilisation, il s'agissait d'une terre totalement vierge et sauvage. Un groupe entreprit donc de fouler ce nouveau sol, une excursion qui avait tout d'une classe verte pour les padawans accompagnant Cenovii et quelques soldats et scientifiques. Néanmoins ce premier passage fut aussi court que mouvementé. Les découvertes s'enchaînèrent rapidement et au dépend du groupe d'explorateurs. La faune semblait effectivement des plus hostiles, de nombreux prédateurs pas farouche pour un crédit s'en prirent à eux. Le groupe dont plusieurs membres furent blessés se vit donc contraint à un retour anticipé sur le Vaisseau-Monde.

    Une heure plus tard, Ceno fait son rapport au Conseil.

    Mahan - Nous attendons votre compte rendu sur la planète Z-03 avec impatience! Pourquoi ce retour précoce?
    Ceno - Nous avons été confronté à de nombreux dangers. Les scientifiques Vongs appellent la planète "Morishin", ce qui signifie "forêt tueuse". L'un d'eux a été gravement blessé pendant l'exploration.
    Musselier - De quels dangers parlons-nous?
    Ceno - Il n'y a pas trace de civilisation, mais la faune sauvage rend toute exploration difficile. Nous avons rencontré plusieurs créatures, la plupart étaient des prédateurs hostiles de grande taille. Nous sommes revenus avec une équipe en état de choc et de nombreux blessés, une padawan a failli se faire tuer.
    Musselier - La planète est-elle viable oui ou non?
    Ceno - Son atmosphère la rend viable, si c'est ce que vous voulez dire... L'air est d'une pureté sans équivalent et les ressources naturelles abondent...
    Musselier - Bien, bien... Enfin une planète dont la colonisation est possible! Nos investisseurs seront ravis de cette nouvelle.
    Ceno - Il me semble que vous vous précipitez. Coloniser une terre si sauvage impliquerait une déforestation massive et l'éradication de nombreuses espèces animales dont la plupart nous sont inconnues... Il faut étudier cette planète et son environnement avant d'envisager une quelconque autre entreprise. Chancelier, j'espère que vous ne laisserez pas une telle décision être prise à la légère.
    Musselier - Haha...
    Ceno (agacé) - Je n'ai pas décelé quoi que ce soit d'amusant dans ce que je viens de dire, veuillez m'éclairer.
    Musselier - C'est votre altruisme, qui est d'une naïveté incroyable. Ce ne sont pas quelques arbres et quelques bêtes sauvages qui empêcheront la colonisation. Nous avons déjà fâché plus d'un investisseur en acceptant de nous plier aux règles de ce peuple primitif sur No'Erda! Ici, il n'y a aucune civilisation, plus rien n'empêche de nous répartir ces nouvelles terres.
    Ceno - Sans compter que cela irait à l'encontre de la volonté de la Force, ce genre de raisonnements vous exposerait à des dangers dont vous n'imaginez pas l'ampleur.
    Musselier - De toutes façons ces débats ne vous concernent plus, Jedi, vous n'êtes plus membre du Conseil, et ce à votre propre demande!
    Ceno - Au contraire, Grand Moff, je mène l'expédition, je reste le porte-parole des Jedi quand à son déroulement et à ses conclusions. Vous devriez prendre mon avis en compte.
    Mahan - Du calme. Grand Moff, ces questions ne sont pas à l'ordre du jour. Maître Naberry et Maître Alask étant absents, c'est au Chevalier Cenovii que je me fierai. Envoyez toutes les données à la capitale, le Sénat se charge du reste. Pour l'instant la sécurité prime, n'explorez plus cette planète sans protection appropriée.
    Ceno - J'y comptais.
    Mahan - Que la Force soit avec vous, Coruscant terminé.

    Les images des différents membres disparaissent. Ceno reste stoïque devant l'holoprojecteur. La découverte de nouvelles planètes les condamne peut-être, doit-il fausser ses rapport pour ne pas les mettre en danger? Ce n'est pas à lui de décider, mais si la parole d'enfoirés comme Musselier ont tant d'importance dans les décisions, peut-être le devrait-il. Mahan n'a pas le pouvoir de s'opposer à la volonté des autres membres de la CG réunis...

    Il s'en retourne à l'infirmerie en rangeant cette entrevue dans un coin de sa tête. Sur place, il retrouve Shina qui se fait bander un bras, aux côtés d'un scientifique Vong et d'une caporale de la république, une belle twi'lek à la peau bleue.

    Le Vong était tombé nez à nez avec un gigantesque monstre bipède à la peau aussi dure que de la pierre, il s'était prit un sacré coup qui l'avait presque brisé en deux, puis les Jedi permirent la fuite du groupe, tant la créature était lente. De son côté la caporale twi-lek avait d'abbord échappé de très peu à un éboulement, sauvée in extremis par Cenovii. Puis, à croire qu'elle avait la poisse, la twi'lek s'était subitement retrouvée au dessus d'un nid d'insectes géants semblales à des colicoïdes, et cette fois ce fut Shina qui lui porta secours, au prix d'une vilaine blessure.

    Jaina et celui qui la suivait partout, le jeune Huge, avaient aussi participé à l'expédition, malgré quelques réticences de la part de Cenovii. Ces deux-là se protégeaient l'un l'autre et leurs sentiments, bien que camouflés, étaient maintenant clairs pour le mando-jedi, qui n'y porta guère attention, tant qu'ils n'interfèrent pas dans la mission... Jaina n'étant pas sa padawan, il laisserait le soin à Kaarde de gérer la présence permanente d'un prétendant aux côtés de la jeune fille. Les voilà justement qui débarquent dans l'infirmerie et se précipitent vers la pada blessée. Huge reste un peu plus en retrait, sa méfiance à l'égard du mandalorien est toujours aussi perceptible, mais Ceno reste impassible, comme à son habitude.

    Jaina - Comment vas-tu?
    Shina - J'ai connu mieux, ça fait mal, mais rien d'alarmant. J'ai eu plus de chance que ce Vong.
    Ceno - Mon ancienne padawan est plus solide qu'il n'y paraît.
    Jaina - Au fait maître, les Chevaliers Nata et Mare sont arrivés.
    Ceno - Très bien, un peu de renforts ne peut pas nous faire de mal.
    Shina - Je connais Jinn Nata mais qui est le Chevalier Mare?
    Ceno - Un jedi miraluka, de retour d'exil. Ses facultés de prémonition nous seront utiles pour nous éviter des déconvenues comme celle d'aujourd'hui. Je m'en vais de ce pas les accueillir avec Eckmül. Ne faites pas de bêtises...

    Dit-il en zieutant Huge d'un regard en coin avant de débarasser le plancher de l'infirmerie. Jaina s'intéresse de prêt à la twi'lek, dont le bleu de la peau était étrangement passé à un bleu orangé par endroit, ce qui trahissait sûrement un choc psychique...? C'est alors que Huge tilte, quelque chose semble l'interpeler.

    Huge - On se serait pas déjà vu quelque part?
    Twi'lek - Heu, non non, ça m'étonnerait.

    Elle quitte la salle sans demander son reste, alimentant la paranoïa du jeune humain. Mais sa "partenaire" lui remet vite les idées en place.

    Jaina - Dis-donc, tu dragues le caporal ou j'ai rêvé? Tu préfères les twi'leks c'est ça? Comme c'est cliché...
    Huge - Hein? Non, ce n'est pas du tout ce que tu...

    -------------------------------------
    Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure
    Maitre de Keller et d'Eckmül

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 04-08-2014 00:02

    lundi 04 août 2014 - 00:02 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6493 Crédits

    Le temps passait lentement ici, et Aynor me laissa au milieu du Mess pour prendre contact avec le reste de la Galaxie et prendre des nouvelles...

    Je me retrouvais donc seul, les mains attachées, avec pour seul compagnie le droïde T46U3UL3.

    Celui ci m'observais de son regard vide et inexpressif, mais je n'y prêtais pas attention.

    Je me met a parler a voix haute tout seul.

    Moi : Bon... je fais quoi moi avec les mains comme ça ?

    T4 réagit et viens de porter derrière moi, et coupa les liens.

    T4 : Voici, maitre, vos mains sont désormais libre.
    Moi : Mais.. je ne t'ai rien demandé triple imbécile !
    T4 : Votre exclamation précédente semblait indiquer que...
    Moi : Ta gueule !
    T4 : Vous connaissez mon surnom ? Je suis à votre entière...
    Moi : Reste ici plutôt que de me casser les oreilles...

    Je sorti du mess sans lui donner le temps de répondre. J'entendis qu'il déblatérais quelque chose alors que la porte se refermais sur lui, coupant le son.

    Les mains libres, je me mis a marcher sans but précis à travers le vaisseau, tournant à gauche, à droite, prenant un élévateur pour monter ou descendre... J'errais sans but, la tête dans mes pensées.

    Mes pas me conduisirent vers les quartiers de Tyria, ou elle avait passé du temps avec Ange et Mirax avant de partir vers l'Angel Fury et son jacuzzi. Les quartiers, vide, sentait les traces d'alcools. Le jeu de Sabacc trônait au centre de la pièce et les reste de bière et de Brandy que ces dames avaient goulument ingurgité en jouant.

    Et c'est la que fut l'erreur. Mon corps de gamin adolescent, mon esprit techniquement jeune de quelques mois à peine, faisant fit de toute la connaissance apporté par Clickman en la matière, et qui n'avais jamais eu l'occasion encore de tenter pareille bêtise, fini d'une traite un reste de bière laissé la.

    L'ivresse acquise, relativement élevée par le fait que ce corps n'a jamais connu tel traitement, ainsi engendra une certaine perte de vigilance qui permis alors à l'autre personnalité de prendre le dessus...

    Moi : Quand on tiens pas l'alcool...

    J'inspectais rapidement la pièce pour me rendre compte du lieu... Et m'attardais sur les 2 mannequins qui trônais dans un coin de la pièce.

    Moi : Les tenues de Jedi et de Sith de notre traitresse... Voila qui était intéressant...

    Je pris la tenue de Black Baccara. Tyria étant assez petite, elle était de relativement bonne taille pour le gamin que j’étais. C’était parfait. Et ses sabres lasers à lames rouge, symbole des Sith, était toujours opérationnel.

    Ainsi habillé, je sortis de la pièce et me dirigea vers la passerelle du vaisseau avec toute la discrétion qui s'impose...

    Cette fois, Tyria allait y rester. Une fois la traitresse au sang du Maitre terrassée, je prendrais le contrôle d'un autre vaisseau et atomiserai celui la, et ainsi tuer Mirax et les autres. Le clone souriait déjà a l'idée... Mais il devait faire vite et profiter d'avoir le contrôle du corps.. ça pourrait ne pas durer...

    C’était sans compter sur deux éléments que l'esprit fou implanté par Baaaaaaal dans ce corps avait négligés :
    - Aynor le suivait discrètement de loin.
    - Son passage dans les quartiers de Tyria et le « vol » de sa tenue avait déjà été signalé à sa propriétaire...

    lundi 04 août 2014 - 22:46 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    27079 Crédits

    Ange ?

    Cette voix si familière la réveilla, mettant ainsi fin à ce sommeil sans rêves que Solo n’avait plus connu depuis de trop nombreuses nuits. Elle ouvrit difficilement les yeux, les plongeant dans ceux du bellâtre qui lui souriait. Elle se gratta un sourcil et articula ces quelques mots :

    Ange : J’ai dormi combien de temps ?
    Tony : Deux ou trois heures.

    Une salve de jurons plus tard, Solo se redressa en baillant.

    Tony, à voix basse : Désolé de te réveiller. Je viens de recevoir une série de données qui t’intéressera sûrement.
    Ange : Au point d’écourter ma sieste ?
    Tony, en souriant : Si je ne l’avais pas fait, j’aurais été viré…

    Le Lorrdien aida l’ancien nouveau Leader à sortir de son lit et l’escorta juste qu’à la salle principale du vaisseau, faisant actuellement office de bureau. L’écran holographique de la table reprit vie et une multitude de données se figèrent sous le regard nouvellement ébahi de la Corellienne. Pendant quelques instants encore, elle joua avec ces flux de chiffres et de caractères qui apparaissaient et disparaissaient avant de se lever de rage et faire les cent pas. Elle frappa du poing contre une des parois du vaisseau.

    Ange, hurlant de colère : C’est une plaisanterie ?! Dis-moi que c’est une blague !
    Tony, gêné : Pas le moins du monde, j’ai tout vérifié moi-même avec les accès que ma source m’a donnés. Y a aucune erreur.
    Ange : Mais si ! Y a forcément une erreur ! Il ne peut pas avoir fait ça ! Pas à MOI ! PAS A MA FILLE ! Mais qu’est-ce que cet abruti a dans le crâne ! Il veut vraiment qu’on s’entredéchire à nouveau !
    Tony : T’étais sûr qu’il était dans le bon camp quand….
    Ange, lui coupant la parole : Bien sûr ! J’aurais dû le buter quand j’en avais l’occasion !
    Tony : Ange !
    Ange : Quoi ?! Ce fouteur de m*rde ! Qui veut faire tomber ma fille dans l’opprobre car il a subitement des chevilles de la taille de l’Etoile Noire !

    Tony s’approcha d’elle et lui posa une main sur l’épaule afin de tenter une approche susceptible de la calmer. Elle se dégagea et vociféra de plus belle.

    Ange : Ce salopard a trafiqué si subtilement les comptes de la NeoBank qu’il a pu associer le nom de Mimi à celui de ce fichu Sith ! Comment j’ai fait pour m’aveugler à ce point !
    Tony : Peut-être que…
    Ange, usurpant la parole : NON ! Ne lui trouve pas d’excuses ! Je vais le descendre ! L’égorger de mes propres mains ! Le fils de Hutt ! PALPATINE !

    Solo partit en trombe en direction du cockpit, Tony courant sur ses talons. Elle s’empara d’un micro et ne perdit pas une minute pour se connecter sur la fréquence de l’intéressé.

    Ange, criant : WAREN HORN ! Sale fils de Wampa ! Je te conseille de t’exiler aux confins de la galaxie si tu ne veux pas que je t’arrache les yeux avec les dents ! Je viens d’avoir la PREUVE ! Cette satanée preuve que tu as falsifié les registres internes de la NeoBank pour faire du tort à ma fille ! Je te jure sur les reste de l’Empereur que chaque guildeur de ce foutu univers sera au courant de tes agissements et ta tentative miteuse et vicelarde de coup d’État !

    Solo coupa la communication, pianota sur la console et envoya, comme promis, les pièces permettant d’innocenter sa fille. Souhaitant régler cette histoire une bonne fin pour toute, elle fila vers les quartiers de Tyria, espérant avoir des nouvelles de sa fille et ainsi mettre les voiles au plus vite


    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"

    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 04-08-2014 23:34

    lundi 04 août 2014 - 23:30 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Star Wars Celebration Europe 2023

07 avril 2023 - 10 avril 2023

Celebration

Encyclopédie

  • Imperial Customs Frigate --- L’Imperial Custom Frigate (frégate douanière impériale) construit par Rendili Star Drive est le vaisseau douanier standard de l’Empire. (Vaisseaux - Vaisseaux auxiliaires)
  • MT/191 --- Les MT/191 ont été construits pour l’Empire par Meller and Dax comme transporteur léger de troupes et vaisseau de débarquement, mais sont également utilisés comme transports légers rapide de marchandise intra-système. (Vaisseaux - Transports)
  • Secteur Senex --- Le Secteur Senex est situé dans le Quadrant Ninth, à proximité du secteur Juvex, et ses principales planètes sont les planètes du système Senex, mais aussi Karfeddion, Veron, Mussubir, et en périphérie, les planètes de Yetoom et de Belsavis. (Planètes & Lieux - Secteurs)
  • Cantina de Mos Eisley --- Elle se situe à Mos Eisley, c’est là le principal « centre des affaires » et lien qui relie la planète Tatooïne au reste de la galaxie. (Planètes & Lieux - Bâtiments)
  • Campagne du Grand Amiral Thrawn --- Comment Thrawn faillit vaincre la Nouvelle République... (Evénements & Histoires - Campagnes)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2022 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide