R2D2 vous signale une erreur. Vous devez être identifié pour voir la page que vous avez demandé. Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou vous inscrire au fanclub.

Inscrivez vous !
  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    Après avoir écrit un petit mot d'excuse sur la piste ("Emprunt de votre navette pour une durée indéterminée. Nous en avions besoin pour taper des républicains. Salutations, la Guilde."), l'équipage décolla et sauta en hyperespace.
    On tint alors conseil de guerre.


    Édoras : Bien, mes enfants... il va falloir se diviser le travail. Mimi, tu vas t'occuper du Chu'unthor. Ange voudra sans doute bien t'aider. Je te prête le Soleil Bleu : Sunny a eu une romance avec LIAM, le... l'I.A. du Chu'u.
    Huge, on va t'apprendre à monter une opération commando. On doit organiser une diversion, puis on pourra faire l'infiltration.

    On se sépara... les trois mecs mirent le cap sur Ord Mantell


    Aven : Bon, 'va falloir commencer son entrainement.
    [Édo : On pourrait se contenter de le foutre devant l'ordi, pour commencer ? J'ai encore un de ces programmes d'entrainement de la Grande Armée de l'Anciene République, qu'on a remis à jour avant mon départ... ce serait une bonne base ?

    :jf:

    dimanche 12 septembre 2010 - 18:13 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10107 Crédits

    Une mission commando ? Super, Huge connaissait un peu le métier : sa dernière mission était de l’infiltration, et c’est aussi en mode commando qu’il a... « gagné » son Dx-9. Par contre, il était plus branché pour l’infiltration que pour la diversion : jouer les asticots pour attirer le poisson n’était pas vraiment apprécié, il voyait ça comme le rôle du boulet, de l’andouille de service que l'on voudrait bien voir disparaître...
    Lorsqu’Aven, Edoras et Huge se séparèrent de Mimi, le premier semblait vraiment considérer le novice comme une plaie : il ne montrait pas beaucoup de volonté pour l’entraîner, il l’empêchait de dire quoi que ce soit... bref, le genre de type qui penserait avoir autre chose de mieux à faire.


    Edoras : On pourrait se contenter de le foutre devant l'ordi, pour commencer ? J'ai encore un de ces programmes d'entraînement de la Grande Armée de l'Anciene République, qu'on a remis à jour avant mon départ... ce serait une bonne base ?

    Cette fois c’est sûr, on veut se débarrasser de Huge le plus possible. Mais c’était un bon compromis, il adorait tout ce qui était ordi et se débrouillait bien dans les genres de simulations, FPS et stratégie. Même si ce programme paraissait un peu vieillot de trente ans, voire trente-cinq. Pour passer un peu de bon temps, Huge fit semblant de ne pas y connaître grand-chose dans le domaine et se réjouit d’être devant un écran. Le programme lancé, Huge comprit rapidement le concept, il ne manquait plus qu’à trouver les commandes ; il ne regardait jamais les options et se familiarisait sur le terrain. Edo et Aven sortirent un peu, laissant le novice seul.
    Ses résultats n’étaient pas vraiment satisfaisants... Huge avait compris depuis longtemps le but de ces missions d’entraînement, mais n’arrivait pas à trouver les bonnes commandes. Il se résigna à regarder les options, et tout réussit à merveille. Lorsque les deux hommes en armure rentrèrent, Huge les attendait, fier, avec des résultats assez corrects dans l'ensemble...


    Ce message a été modifié par: Huge le 12-09-2010 23:58

    dimanche 12 septembre 2010 - 23:53 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    ~~~~ Hyperespace, frontière de l'infini relatif ~~~~

    A bord d'une navette Gamma piquée aux Vestiges impériaux, un Mandalorien pur jus discutait avec un néo-mandalorien Nabien de nationalité thyferrienne dans l'intimité de leurs casques.
    Ils revinrent finalement dans l'habitacle où les attendait leur protégé, un curieux petit sourire sadique sur leurs faciès de tueurs.


    Ed' la menace : Bon ! Gamin, je vais t'apprendre de temps en temps une phrase importante. Mettons, une toute les heures. Je veux que tu les mémorises par coeur. Il faudra que tu puisses t'en souvenir et les utiliser sur le terrain, aussi vite que possible.
    " Première leçon : quand tu n'as pas le temps de calculer la quantité d'explosifs nécessaire, tu prends une constante : B pour beaucoup. C'est pareil pour ton équipement. Si tu n'es pas certain de ce dont tu auras besoin, emporte un peu de tout, dont un couteau, un blaster courte portée et un longue portée, des macrojumelles et de quoi filtrer l'eau. C'est le minimum. Trouve le reste sur place.
    Flarounette : Une armure mandalo, c'est lourd. Mais ce sont les plus efficaces et les plus effrayantes. Toutefois, tu dois jamais te penser invincible, ça c'est juste bon pour ces di'kut de Forceux. Un tir de Verpine ou d'éclateur à dispersion, et on sent sa douleur. Et tout ce qui est électronique est toujours vulnérable aux charges E.M. Même si les ingénieurs prétendent le contraire. Il suffit de trouver la faille.
    " On va essayer de te procurer une armure, sinon tu ne feras pas bien équipe avec nous. Tu devras t'habituer au poids rapidement.

    Edoras lui lança quelque chose de lourd sur les genoux.

    Eddy les bons tuyaux : Commence par porter des vêtements en plombs, de toute manière. Ca dévellopera ta musculature et ça te permettra de plaire aux femmes.
    Aven : On va voir si t'as retenu quelque chose du programme d'entrainement... cite-nous les sept règles d'un bon camouflage.

    :jf:
    -------------------------------------
    Édoras Konix Terrik
    Ex-Leader de la Guilde, retraité
    Pus d'vornskr ! Y a plus de p'tits profits !

    Ce message a été modifié par: Edoras le 13-09-2010 10:06

    lundi 13 septembre 2010 - 10:03 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10107 Crédits

    Les règles du camouflage, Huge en connaissait quelques-unes ; pour ne pas les oublier, il pensait toujours aux tireurs embusqués, qui devaient toujours respecter ces règles pour tuer sans être vus. Huge lança les sept règles d’affilée ainsi que leurs définitions, avec plus ou moins d’hésitation :

    Huge : Les septs règles du camouflage... Je vais prendre l’exemple du sniper si ça vous dérange pas... et même si ça vous dérange.
    - L’immobilité : Le sniper ne doit bouger qu’un minimum, car le mouvement tue le camouflage et le camouflé. En forêt, il peut avoir des feuilles sur tout le corps, le moindre pas, le moindre rechargement trop brusque le trahit aussitôt.
    - Le silence : Le tireur se doit d’être aussi silencieux qu’une tombe, que ce soit dans son souffle que dans ses moindres et rares mouvements. S’il doit faire un bruit, il faut que ce dernier paraisse le plus banal et naturel possible dans l’environnement qui l’entoure.
    - La forme : Le sniper doit se métamorphoser en un élément rapport avec ce qui l’entoure : une pierre, un buisson. Pour cela, il est préférable de se baisser, de s’allonger ou se recroqueviller du mieux possible. Les couvertures en treillis ou unicolores permettent à leur utilisateur de se fondre dans le paysage, en plus de ces positions.
    - Le mat : Rien de mieux pour être repéré que son arme ou une autre partie de son équipement qui brille pour être flingué sans avoir eu le temps de s’en rendre compte. Le piège est d’autant plus important par temps de pluie avec l’eau sur le canon d’une arme. Il est ainsi impératif si l’on tient à sa carrière et sa vie de cacher son canon du mieux que possible : un chiffon, de préférence à la couleur de l’environnement, doit être enroulé autour du canon du fusil et solidement attaché. Ainsi, même en pluie, le chiffon est mouillé sans réverbérer. Cette règle est tout aussi valable pour les temps de ciel couvert, il ne faut jamais la négliger.
    - La couleur : Comme dit à l’instant, le tireur est plus en sécurité en étant de la même couleur que son environnement. Les couleurs marrons et beiges sont meilleures dans les ambiances de sable, rouge et orange dans les laves, noires et blanches dans les neiges, vertes dans les forêts etc. On peut rajouter des éléments réels venant de sa cachette : des cailloux, de la terre, des feuilles et tout le bataclan.
    - L’ombre : Il est préférable de se cacher dans la pénombre, sous une faible lumière. Un trop bon éclairage découvre nos traits, notre visage si l’on n’est pas de couleur noire ou poly colore. On peut également cacher son visage dans le noir en y ajoutant de la terre et du cirage, comme pour des opérations de nuit. Le sniper n’hésite pas à se dégueulasser afin d’être encore plus invisible.
    - La silhouette : Je l’ai dit toute à l’heure, il faut cacher sa silhouette humanoïde, vraiment pas naturelle. Si on reste debout, c’est un laser dans la face à coup sûr.

    Voilà, je crois que ça fait sept... Mais j’en avais d’autres aussi, comme la diversion, très risquée car devant faire appel au mouvement, mais on est on ne peut mieux camouflé qu’en détournant le regard de son traqueur. J’avais aussi la respiration, négligée mais fatale en période froide : on peut avoir la meilleure cachette de la galaxie, s’il fait froid, on voit notre haleine prouvant qu’il y a de la vie à un endroit, entraînant un balayage bourrin mais efficace au lance-flamme, lance-roquette, grenade ou simple mitrailleuse... Ça vous suffit ?

    Huge regarda ensuite les vêtements en plomb qu’il avait sur ses genoux.

    Huge : Ah oui, j’ai pas envie d’une armure. Je me fous de si vous préférez bosser avec des armurés, mais j’ai pas envie. C’est lourd, ça diminue la liberté de mouvement et c’est en plus inutile. Si si, ça sert à rien ! La preuve : vous voulez me dire que les armures des clones ont été inspirées des Mandalos, puis celles des Storms sont des améliorations des Clones. Seulement, ces armures améliorées, donc renforcées par la même occas’, se font transpercer sans problème par des flèches ewoks. Donc je dis non à l’armure. Cassez-moi la tronche si ça vous amuse, je ne céderai pas. Je bosse en jean, chemise, blouson de cuir et Santiags et c’est tout. J’ai pas besoin de m’affubler d’armures comme ci ou comme ça. Je suis comme je suis, et l’habit ne fait pas le Guildeur. Une armure est plus intimidante ? Tant mieux, ça me fait un avantage de rester comme ça : si j’ai pas d’armure, je suis sous-estimé et ça devient vite fatal pour mes ennemis. Et une carrière se forme pas sur les fringues, mais sur le nom ; on peut être connu sans pour autant posséder toute une garde-robe de trucs et de machins encombrants. Et si on veut me tuer parce que je me suis fait un nom ? Tant pis, je fais avec ce que j’ai. Chacun ses techniques. À bon entendeur, salut.

    lundi 13 septembre 2010 - 22:16 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    Aven et Édo échangèrent un regard qui en disait long. Terrik préféra intervenir, estimant que le Mandalorien risquait de provoquer une triple facture quelque part...

    T'as oublié l'odeur, p'tite tête. Pas la couleur, ça c'est évident, mais l'odeur !
    Et là, tu sens la bouse de bantha.

    Les armures des clones ont été améliorées au niveau de l'électronique, et très peu sur la solidité. Quand à l'armure des storms, elle a été améliorée, par rapport aux clones, sur... la légèreté. Et ouais, p'tite tête, pas la solidité ! Les hommes normaux, composant l'armée de Palpy, n'avaient pas la résistance physique des clones de Fett.
    Tout le monde ne peut pas porter une armure mando'a. Ca demande de l'entrainement. Et comme notre boulot, c'est de t'entrainer... Tu vas OBÉIR. Ou alors, tu vas vraiment, vraiment le regretter.

    Jusque là, je t'ai respecté, parce que cette histoire d'écouiller Zorba le Hutt m'a favorablement impressionnée. Et aussi parce que j'aimais tes bottes. J'ai même eu envie d'être fier de toi. Ne me fais pas regretter ces bons sentiments.
    On doit t'apprendre la baston. Et pour ça, 'va falloir commencer par prendre un peu plus de muscles. Alors, fais-nous confiance un minimum et suis nos conseils. J'ai 168 ans, gamin... j'ai vu plus de guerres civiles, de batailles stellaires ou terrestres, de guerres galactiques, d'escarmouches et de bagarres de bars qu'il n'existe d'alcools différents dans les cafés coruscantis. J'ai tué l'équivalent de la population humaine de Coruscant, à un million près.

    Alors, ta crise de rébellion, tu te la mets où je pense. Sinon, Flar est tout disposé à te l'enfoncer à coup de bottes.
    Il n'y a pas de guerrier sans bottes. Il va falloir renforcer les tiennes. Tu vas porter ces vêtements de plomb pour attraper du muscle. Tu vas apprendre à te servir d'une armure, parce qu'elle te sauvera sans doute la vie au cours de cette mission. Tu penses vraiment que tes fringues te seront d'une quelconque utilité, si on te largue dans l'espace ? Petit di'kut ! Peedunkee stupa ! Howdunga do sleemo !

    Aven, j'suis fatigué. Prend la relève. T'as le droit de le cogner à ton aise s'il se remet à dire des insultes. Ensuite, je vérifierai qu'il peut parler Hutt et tu pourras lui apprendre la langue des signes militaires mando' : on l'utilise aussi dans l'espace, chez nous. Puis on arrivera sur OM et je pourrai me payer un sorbet. T'essayeras de lui apprendre à se battre au couteau, pendant que je m'occuperai des chargements.

    :jf:

    mardi 14 septembre 2010 - 13:15 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW
  • Avatar Aven-Flar

    Aven-Flar

    5077 Crédits

    Tandis qu'Edoras s'effondrait dans le siège de l'opérateur, le grand Mando'a retira son casque, chassa une mèche blonde foncée qui lui chatouillait les yeux et croisa les bras. Il jaugea la novice de son regard constamment sombre, sa bouche figée en un éternel pli de désapprobation.


    - Non! J'en ais rien à faire! *il commença à retirer la cotte de plomb* Vous me forcer...>

    Le crâne du novice émit un son creux quand le plat du gant lourd du blond alla frapper son front. Il tituba en arrière tout en portant une main à son crâne. Le Mando lui pris les épaules et le retourna.


    - D'accord, d'accord, mais si je le fais, c'est uniquement parce que je le veux.. beuh...

    - C'eeest ça.

    Tandis que le jeune homme s'exerçait à la course, Aven le surveillait tout en compulsant cartes, écrits, articles et documentaires. Il prit quelques notes tout en réfléchissant, il passa délicatement un doigt sur le secteur d'une carte, réécrit 2 lignes, sembla faire un calcul, et rangea ses documents.
    Il posa ses coudes sur la table, levant ses mains jusqu'à son menton, et les croisa. Il resta ainsi, pensif, pendant quelques minutes.
    Il remarqua que Hugue l'attendait, haletant.


    - Je fais *haaaarh* quoi *haaarh* maintenant?

    - Des pompes. Je te laisse 5 minute de pause. 80 pompes. Ensuite, quelques roulades sans te briser la nuque. Devant, derrière, sur le côté. Quelques sauts, pour t'habituer. Exécution.

    Il laissa Hugue, qui s'assit sur le sol pour reprendre son souffle. Aven l'ignora et se dirigea vers Edoras. Il lui tapa légèrement l'épaule droite, et le Vieux se réveilla quasi instantanément. Bon, au bout d'une bonne minute. Il commence à vieillir.

    - MhhhhhHmpf... gémit-il

    - J'ai commencé à plancher pour les coordonnées de notre futur destination. L'importante.

    - Hmm * il retrouva sa lucidité * Ah, oui. Enfin. Alors... ?

    - Comme on pouvait s'y attendre, une planète cimetière. Champs de batailles, cratères, épaves, ruines, et ce qui va avec.

    - Charognards? Pillards?

    - Entre autres...

    - Intéressant. Pas d'autres détails?

    - Après, on est pas tant pressés que ça, tu sais bien qu'on a pas mal de... boulot, eh.

    - Mes vieux os en frémissent d'avance!

    - En parlant de ça, chef, j'aimerais te parler de quelque chose...

    Le Mandalorien se pencha, et s'adressa à voix basse au Thyfferien bientôt bi-centenaire.

    mardi 14 septembre 2010 - 22:55 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10107 Crédits

    Qu’est-ce que qu’ils l’ont mal pris ! Il faut quand même savoir que les ados sont souvent instables, même à quelques mois de la majorité. Huge ne pensait pas du tout qu’Edo réagirait de cette manière, lui qui avait l’air si calme, si... moins sadique que beaucoup d’autres gens que Huge ait connu. Les apparences sont parfois trompeuses.
    D’accord, il n’avait rien à répondre aux contre-arguments vis-à-vis des armures et enfila le plomb. Mais juste pour cet entraînement ! Après, il reprendra sa tenue habituelle, et qu’Edo et Aven soient d’accord ou non. Puis il re-réfléchit sur cette phrase, «
    Tout le monde ne peut pas porter d’armure Mando’a ». Et si Huge faisait partie de ces gens-là ? Même s’il s’entraînait comme le veulent les deux entraîneurs, ils l’auraient sans doute mauvaise. Huge n’a pas un gramme de sang venant de Mandalore...

    Edo s’effondra sur un siège et Aven prit sa place. Il ordonna au jeunot de courir de long en large de la navette. Huge, jetant la cotte de plomb au sol, protesta :


    Huge : Non, j’en n’ai rien à faire ! Vous me forcer...

    Aven le fit rapidement taire en lui cognant la tête, puis le reprit par les épaules.

    Aven (le poussant) : Allez, allez ! Quarante longueurs, hop !

    Huge : D’accord, d’accord ! Mais si je le fais, c’est uniquement parce que je le veux...

    Aven : C’eeest ça...

    Un mensonge qui est passé comme un cachet d’aspirine. Huge se mit à courir, contre son gré en réalité.
    Quelqu’un qui abandonne, il s’abaisse physiquement ET moralement. Or, Huge s’abaissa physiquement pour qu’on lui fiche la paix. Il n’abandonnait pas dans sa tête, malgré les coups donnés. Chaque plaisir que les instructeurs s’offraient en le frappant ou le faisant souffrir était une dose d’explosif ajoutée à sa bombe interne. C’est bien pour cela que Huge détestait l’armée. La résistance morale était parée et se renforçait en secret. Autant les laisser croire qu’ils l’ont amadoué, ils n’ont pas totalement gagné ; Huge a un moral d’acier, même plus. Il est très très difficile de le faire abandonner totalement : il explose en général avant d’être désamorcé. Et tant pis pour les conséquences, elles ne seront pas de sa faute. Ses tours finis, il alla voir Aven, essouflé.


    Huge : Bon... je fais... quoi... maintenant ?

    Aven : Des pompes. Je te laisse cinq minutes de pause. Quatre vingts pompes. Ensuite, quelques roulades sans te briser la nuque. Devant, derrière, sur le côté. Quelques sauts, pour t'habituer. Exécution.

    Huge sentit que ses rapports avec ce « blondin » allaient aller de mal en pis. Il ne lui inspirait vraiment pas confiance, et remarqua qu’Aven le considérait depuis un bon moment comme une bouse de Bantha. Edoras, à la rigueur, a avoué à Huge qu’il l’avait respecté, ce qui changeait rapidement la donne même si ça semble terminé. Huge était bien destiné à redorer son blason aux yeux du père de sa marraine ; quant à Aven, il ne pourrait pas faire craquer Huge de cette manière.
    Huge fit ses pompes comme demandé pendant qu’Edoras et Aven discutaient, puis les roulades. Ces dernières passaient admirablement, elles étaient très fluides et à la limite de la perfection : Huge s’était beaucoup entraîné durant son enfance avec les pirates, car il trouvait que ça donnait de la classe. Les sauts, il n’était en revanche pas très habitué. Les enjambements oui, mais les sauts non.
    Pour le langage des signes, il en connaissait quelques mots. Il savait par exemple que le poing fermé signifiait
    stop ou homme(s)/humanoïde(s) selon le cas, que désigner ses yeux avec son index et son majeur voulait dire je vois, que faire un signe d’embrochement avec son arme disait ennemi(s), les deux poings fermés puis écartés signifiaient utiliser grenade(s), le poignet rabaissé infanterie, et les chiffres par les doigts avaient plusieurs significations selon les cas, en général le nombre d’infanterie, et en multipliant le chiffre désigné par dix. Soudain, il se rendit compte de deux choses que son « insolence » a fait oublier, c’est leur avis sur les sept règles du camouflage. Peut-être qu’ils lui en toucheront deux mots, histoire de savoir s’il avait juste ou non. La deuxième, c’est qu’il avait oublié une « règle bonus », c’était la patience. Un sniper, pour être bien camouflé, doit savoir rester des heures au même endroit, dans la même position, sans bouger. Bah, il leur dira s’ils lui en parlent... Ses derniers sauts terminés, il alla voir les deux adultes qui venaient de terminer une conversation. Huge ne savait pas de quoi ils pouvaient parler, mais sans doute la prochaine mission... ou sans doute un autre exercice histoire qu’ils aient la paix encore un petit moment.

    lundi 20 septembre 2010 - 00:04 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar mimimontesinos

    mimimontesinos

    4540 Crédits

    Ange et Mimi, en grande discussion.

    Ange: Pourquoi y'a des gens cons?
    Mimi: Baaaaaah, parce que si on était tous sain d'esprit, ben déjà tout le monde aurait un comlink dernière génération, tactile tout ça! Alors, y'aurait plus de pub du genre "Si vous avez pas un comlink, alors vous avez pas un comlink" ce serait idiot! Ce serait comme mettre une pub sur holonet disant "Si vous avez pas d'Holonet alors vous avez pas d'Holonet", c'est débile. Moi je connais l'histoire d'une bande de jeunes novice dont la vie a été sauvée par un comlink Appeulhrg, en fait...
    Ange: C'est drôle les discussions qu'on a, même sobres.
    Mimi: On est pas sobre.
    Ange: EXACTEMENT!

    Portée par une intuition divine, la progéniture de la plus grande libidineuse de la galaxie leva son digne séant du siège où il était engoncé.

    Ange: Tu vas où là? Faut finir la bouteille! C'est du Montbazillac!
    Mimi: Je vais voir si y'a pas Niiyh khôle Kidman.

    Silence

    Ange: Ah... Si tu vas aux toilettes, vérifie qu'y a pas Dhahani'aile Craig!

    lundi 13 juin 2011 - 01:36 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    26880 Crédits

    Mimi revint quelques minutes plus tard, l'air visiblement déçu...

    _ Alors ? demanda Ange avec ce qu'elle estimait être son plus beau sourire mais qui en fait ne l'était pas dans la mesure où elle ne souriait pas pour cause d'abus d'alcool.
    _ Alors... répondit Mimi en s'asseyant de tout son long sur son siège. Il était pas là...

    Elles restèrent silencieuses un moment puis, après quelques gorgées de cotyg envolées, la Leader reprit la parole :

    _ J'étais en train de me dire qu'un truc était bizarre...
    _ Ah ? fit Mimi en se grattant la tête.
    _ Ouais, en fait, je comprends pas que ton comlink ait un écran tactile... En fait, je n'ai jamais eu de comlink avec un écran tactile... Moi, il marche plus à l'éthylotest intégré. Genre, si j'ai un peu bu, il appelle le caviste du coin parce que j'ai encore soif. Si j'ai un peu plus bu, il appelle Fernando, parce que j'ai besoin de compagnie. Si j'ai un peu plus plus bu, il appelle Oliver parce que j'ai encore plus besoin de compagnie. Si j'ai un peu plus plus plus bu, il appelle Alexander parce que j'ai encore plus besoin de compagnie. Si j'ai un peu plus plus plus plus bu, il appelle la pizzeria d'à côté (sauf les jours de fête parce que manger, c'est tricher !). Si j'ai..... (une demi-heure plus tard ou du moins, ce qui semblait l'être aux yeux de Mimi.) ... bu et bien, ça appelle l'hôpital... Et puis, bon, si je suis déchirée,ça compose automatiquement le numéro des pompes funèbres. Tu vois, ma fille ! C'est ça la technologie !

    Silence.

    _ Et bah, moi, mon comlink, je peux plus appeler avec mais je peux encore jouer à des jeux cools genre Snake ! hurla Mimi, folle de joie.
    _ Ouais, c'est beau la technologie... souffla Ange, ravie de cette prouesse à son tour.
    _ Tu l'as dit, Mam's, c'est beau la technologie....

    lundi 13 juin 2011 - 01:49 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    26880 Crédits

    Ange, plus ivre que d’ordinaire, s’était accoudée au comptoir de la Cantina et regardait, droit dans les yeux, Tyria qui, après de nombreuses invitations de la Corellienne, avait fini par succomber à la tentation (et donc rentrer dans l’établissement).

    Ange, toute souriante et s’enfilant un énième brandy : Franchement, c’est carrément l’idée du siècle, de la décennie, du millénaire ! Une secte ! Une secte à mon effigie ! Franchement, ça déchire !?

    Tyria, regardant son amie : J’hésite quant à ma réponse… Soit je me cantonne à l’idée que tu es complètement à côté de tes bottes et complètement…. Dans ton état de Corellienne que tu es… Soit je me dis que tu as un sérieux problème et qu’il faudrait consulter…

    Ange, lui coupant la chique : Dans tous les cas, ça fait vraiment une différence ? (Elle tendit un verre à Sarkin.) Tu imagines, tous ces gens qui se prosternent en mon honneur ?

    Tyria, dubitative : Euh…

    Ange, tapotant le comptoir : J’te jure, la boisson, ça aide à voir plus clair ! (Elle marqua une pause et demanda à Jeannette un autre brandy.) Je suis une Déesse ! Dans certains coins de la galaxie, je suis une entité plus importante que la Force ! Je trouve que ça déchire tout ! Présent, passé, futur !

    Tyria, avalant à son tour son breuvage : D’un certain point vue, je pense que…

    Ange : Ne pense pas ! Vois-le comme un fait ! Sérieusement… je me trouve tellement géniale que je songe sérieusement à m’abandonner corps et âme dans cette – dans Ma ! – nouvelle religion ! Moi, Déesse du Cosmos et de l’Univers… Ca me laisse songeuse…

    Elle soupira et avala son nouveau verre.

    mercredi 15 octobre 2014 - 00:36 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Star Wars Celebration Europe 2023

07 avril 2023 - 10 avril 2023

Celebration

Encyclopédie

  • Ommis Kensin --- Ce jeune pilote Rebelle était le co-équiper de Hobbie durant la Bataille de Hoth. (Personnages - Rebelles)
  • Fey'lya Borsk --- Même si Borsk Fey’lya incarna les travers les moins flatteurs des politiciens et des Bothans, beaucoup le considèrent quand même comme un héros pour tout ce qu’il a accompli. Il incita les Bothans à rejoindre la Rébellion, et fut l’une des figures de proue du gouvernement de la Nouvelle République qui replaça l’Empire. (Personnages - Nouvelle République)
  • Sebulba --- Sebulba était un dug né sur la planète Malastare, et plus précisément dans le village de Pixwilto. (Personnages)
  • Baba Ponda --- Baba est originaire de la planète Ando. C’est un contrebandier de grande renommée qui n’a plus à faire ses preuves. (Personnages - Contrebandiers)
  • Prise du Pouvoir de Daala à la tête de l'Empire --- Suite à la défaite de l’Amirale Daala autour de Mon Calamari, puis dans l’Amas de Maw, celle ci fut laissée pour morte par la Nouvelle République. Mais en réalité, elle regagna les territoires de l’Empire à bord de son destroyer, le Gorgon, très éprouvé par le combat. (Evénements & Histoires - Campagnes)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2022 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide