Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    26902 Crédits

    L’accord était conclu, Solo se redressa toute fière sur son siège, ne comprenant pas trop, au juste, la portée du pari qu’elle venait de conclure. Pour sûr, Solo était ivre et, ivre qu’elle était, ne le comprendrait que dans les heures qui allaient suivre (fait qui entrainera d’ailleurs une promesse pouvant se résumer à « Plus jamais je ne boirai une goutte d’alcool ! » et qui tombera dans la désuétude aussi rapidement qu’elle était arrivée, Ange reprenant un verre dans les quelques minutes se succédant à sa sobriété trop souvent éphémère en ce moment).

    Ange, tout sourire : J’ai déjà commencé à travailler sur mon avatar !
    Tyria, dubitative : Ton avatar ?
    Ange, répétant : Ouais, mon avatar ! Tous les Dieux ont des idoles ! des symboles ! Regarde !

    Solo appela un des contrebandiers qui se trouvait non loin de là et lui demande de lui ramener la « cargaison secrète » qui se trouvait dans la réserve. L’homme s’exécuta et revint quelques minutes plus tard avec la précieuse marchandise.

    Ange : Voilà !

    Solo positionna la précieuse toile – encore enveloppée – contre une des tables à proximité.

    Ange, toute fière : Je te préviens ! Ca en jette ! Tu vas halluciner !

    Solo tira sur le cordon et dévoila la toile.
    Tyria resta bouche bée, ne sachant trop que dire face à ce qu’elle voyait tandis qu’Ange, qui ne s’était toujours pas retournée, la fixait avec attention.

    Ange : Alors, ça t’en bouche un coin, hein ?
    Tyria, dubitative : Ange ?
    Ange : Quoi ?
    Tyria : T’es sérieuse, là ? C’est ton totem, ton machin, appelle-ça comme tu veux, à ton effigie ? Tu veux qu’ils vénèrent « ça » ?
    Ange : Bah, quoi ? Il est bien mon truc, non ?

    Solo tourna la tête.

    Quand ses yeux rencontrèrent le tableau et, plus précisément, l’image qu’il contenait, elle laissa échapper un « oh » d’incrédulité. Au lieu du portrait à son effigie se trouvait une immense photo d’elle et de sa fille datant maintenant de plusieurs années, toutes deux entichées de déguisements de cochon, Mimi ayant la queue en tire-bouchon de sa mère dans le bec et Ange vêtue d’une couche géante dédicacée Doppy Depp, tendant son pouce en l’air et nouant son autre main à celle de sa fille via deux bouteilles d’une liqueur douteuse.

    Ange, entre ses dents : Je vais la tuer…

    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"

    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 04-03-2015 20:18

    lundi 03 novembre 2014 - 22:28 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    26902 Crédits

    Solo ravala sa salive à toute allure et manqua de s’étouffer.

    Ange, prenant ses jambes à son cou, Sarkin sur ses talons : Je t’assure que ce n’était absolument pas prévu au programme ! Absolument pas ! Je te le jure sur… sur… sur… ma réserve personnelle et celle de la Cantina ! Sabre de bois, sabre de fer, si je mens, je vais en…
    Tyria, respirant bruyamment : Ca va, Solo, j’ai compris !

    Imitant son amie, elle se laissa glisser sous un des comptoirs d’une des nombreuses salles dont elle ignorait totalement l’existence. Ouvrant la bouche pour enchaîner très certainement avec une railleuse réplique, elle fut cependant interrompue par le doigt de la Corellienne qui se posa sur ses lèvres, lui faisant ainsi comprendre que le silence serait sûrement leur meilleur atout pour se sortir de cette improbable situation.

    Tyria, très bas : Ange ? On est où exactement ? J’avais jamais imaginé que la Cantina était aussi grande…
    Ange, chuchotant : On doit être dans l’aile R…
    Tyria : hallucinant : L’aile R, tu veux dire que…
    Ange, l’interrompant : Oui, oui… Et il doit avoir presque autant de niveau….
    Tyria : Tu déconnes, là ?
    Ange : Nan… Il en faut de la place pour abreuver la moitié de la galaxie en même temps…

    Des pas semblèrent se rapprocher…

    Ange, réfléchissant : Très bien. Faut qu’on gagne la salle suivante.
    Tyria : La salle S ? Genre ! Modeste, comme toujours !
    Ange : Ferme-la, Sarkin ! On débattra de mon prétendu égo démesuré plus tard…
    Tyria : Prétendu ? Hahaha !
    Ange : Moins fort ! Si Gus nous entend…

    La Kuati leva ses deux mains en signe de défense.

    Ange, se raclant la gorge : Je disais donc… On file vers la table la plus à droite du comptoir. Dans le coin, il devrait y avoir une série de graffitis d’un artiste local. On tâtonne un peu, on trouve la bonne combinaison et hop ! Le tour est joué !
    Tyria : WHAAAAAAAAT ? Solo, si y a bien un moment dans ta vie où tu dois dessaouler, c’est maintenant ! Je n’ai aucun envie de…
    Ange : Nan, nan, nan ! C’est pas une blague ! C’est un…. Passage secret !
    Tyria, dubitative : T’es sûre que ça va ?
    Ange, hochant la tête le plus sérieusement possible : Je t’assure ! Maggy m’avait parlé de ce passage qui nous emmène… je ne sais pas trop au juste… Elle m’a dit que Fifigs lui avait dit un jour où elle était plus épicée que d’ordinaire que la Cantina regorgeait de tout un tas de passages secrets menant à des endroits plus improbables que jamais… Genre de sortie de secours en cas de force majeure, quoi…
    Tyria : C’est d’un rassurant…

    La Jedi réfléchit quelques instants.

    Tyria : Donc… Si je résume bien… Tu me parles d’un passage secret dont l’origine est plus que douteuse et son efficacité encore plus ?
    Ange, confiante : C’est à peu près ça.
    Tyria : Et… La combinaison… Tu la connais, au moins ?
    Ange : Euh… Non… Je ne crois pas…
    Tyria : Je peux faire un commentaire ?
    Ange : Tu ne peux pas faire un commentaire.
    Tyria : Je ne peux pas faire de commentaire… (Elle marqua une pause.) Mais… j’ADOOOOORE cette idée !!


    Au moment où la Kuati finit sa phrase à pleins poumons, une vibrolame alla atterrir violemment quelques centimètres au-dessus de leur tête.

    Ange, se levant de leur cachette et parlant à toute allure : Je crois qu’il est…
    Tyria, prenant ses jambes à son cou :… temps de se faire la malle !
    Gus, vociférant : On a trouvé Lady Gamorr !!! Attrapez la !! Il nous al faut vivante pour le sacrifice !
    Ange : iiiiiiiiiiii ! Le sacrifice ! Quel sacrifice ?
    Tyria : Crois-moi, tu ne veux pas savoir, je ne veux pas savoir, nous ne voulons pas savoir, la galaxie ne veut….

    Solo envoya un coup de laser au sommet du lustre qui se trouvait, par chance, juste au-dessus de la tête de Gus et de ses deux acolytes. Le câble qui retenait le luminaire céda et l’engin s’écrasa avec fracas sur les trois humanoïdes.

    Tyria : Joli tir, Solo !
    Ange : Merci, merci mais on ferait mieux de se dépêcher avant qu’ils se réveillent et que les autres ne rappliquent… Avec le barouf qu’on vient de faire…
    Tyria, emboitant le pas à Solo dans couloir qui menait à la pièce suivante : Ca me rend quand même nostalgique tout ça… J’espère juste que nos chances de survie sont plus élevées que celles de Première Mission.
    Ange, accélérant le pas : Tu veux vraiment mon avis sur la question ?
    Tyria : Te fatigue pas : je connais déjà la réponse…



    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"

    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 21-12-2014 17:07

    dimanche 21 décembre 2014 - 16:59 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    26902 Crédits

    Le cœur de Solo battait la chamade : elle avait du mal à tenir en place. Rendez-vous un peu compte ! Cela faisait des millénaires que l’existence de la Réserve de la Réserve n’avait pas été mentionnée et, par ce seul fait même, elle relevait plus du mythe que de la réalité. Être dans le sanctuaire si décrit, si rêvé et si intangible aurait rendu sobre n’importe quel amateur de grands crus (ou d’alcool, plus généralement, je pense que même le pochtron du coin serait plus que ravi d’avoir un flux illimité de vinasse – même bon marché – sans débourser le moindre crédit).

    Ange, dubitative : Il doit y avoir un piège
    Tyria, suivant sa camarade dans l’exploration du dédale sablonneux aux graffitis enfantins : Comment ça un piège ? Et la seule idée que tu as à me proposer, c’est de sauter à pieds joints dedans, poings liés et la bouche en cœur ?
    Ange : Je t’avoue que dépeint comme ça, c’est tout de suite moins folichon… Mais… de l’alcool… des montagnes d’alcool… les meilleurs…. Si tu savais tout ce que je serais prête à faire pour goûter ne serait-ce que un de ces fûts. (Elle marqua une pause en observant le sourire plus qu’éloquent de la Kuati.) Oublie ce que je viens de dire, Sarkin.

    Pour toute réponse, l’intéressée mima la mise en place de scellés sur ses lèvres et le rangement de leur clef dans sa poche qu’elle tapota d’un geste tout aussi insistant qu’affectueux.

    A mesure où les deux jeunes femmes avançaient de pièces en pièces, elles n’avaient de cesse d’en remarquer la magnificence toujours plus croissante. Les fresques rudimentaires laissèrent place à des bas-reliefs, les bas-reliefs à des statues de Guildeurs de toute espèce, avachis sur des tables, d’autres savourant leurs liquides dans des récipients toujours plus raffinés.

    Ange, retenant sa respiration : Je crois qu’on arrive dans la pièce du Temple de la Perdition.
    Tyria : Qu’est-ce qui te fait dire ça ?

    Ange pointa fébrilement une grande pancarte clignotante de toutes les couleurs – et les milliards et milliards d’ossements qui se trouvaient entasser à proximité. Ce qu’elle lut la terrifia.

    Tyria, blasée : Tu te fous de moi, là ?
    Ange, claquant des dents : Nan mais tu te rends compte de ce que cela implique ?! J’suis plus tout à fait sûre de vouloir aller jusqu’au bout de ce périple…
    Tyria, bombant le torse : Mais elle est où la Solo que je connais ! La grande Ange Solo qui n’a peur de rien, qui pilote les yeux fermés dans un champ d'astéroïdes, qui ferait rougir de honte les proxénètes les plus pervertis de la galaxie par ses mœurs…
    Ange, l’interrompant : Hé !
    Tyria : … qui a survécu à la Grande Purge, qui a une garde robe plus vaste que le postérieur d’un Hutt, qui a vaincu l’Empire, qui a su ne pas tuer Selena quand elle a saboté les commandes du vaisseau…
    Ange : Ca… je ne me l’explique toujours p…
    Tyria, poursuivant avec emphase : Qui n’a jamais reculé devant la moindre fiole douteuse de substances alcoolisées, qui n’a pas même cillé d’un iota quand elle s’est retrouvée face au corps de l’Empereur dévêtu….
    Ange : WHAT ?
    Tyria, à voix basse : T’es en train de foutre en l’air mon exaltation épique là… J’essaie de trouver des images chocs là…
    Ange : Excuse-moi… continue…
    Tyria : Excuses acceptées, Capitaine Solo… Bref…. L’Ange Solo qui m’a aidé à ramener ma fille des confins de la galaxie en mettant à plat une horde de zombies. (Elle empoigna le col – ou ce qui s’en rapprochait – de la Corellienne, la relâcha et leva les bras au ciel.) Solo ! Hisse-toi à la hauteur de ton ego et de tes exploits !

    Elle mima LE Regard du mieux qu’elle put face à Ange qui ravalait difficilement sa salive.

    Ange : Écoute, ce que tu viens de me dire me va droit au cœur mais… on parle quand même de boire 1,5 Litres d’eau là ! De l’eau ! Tu te rends compte de l’EAU ! Tu me prends pour un Mon Calamari ! Un Quarren ! Un droïde protocolaire ?! Tu sais ce qui arrive à un droïde quand il boit de l’eau ?
    Tyria : euh… non…
    Ange : Moi non plus… personne n’en est revenu pour nous le dire !

    Exaspérée, Sarkin attrapa la bouteille et la vida d’une traite sous les yeux médusés de sa comparse.
    A peine eût-elle reposé le cadavre sur son socle que le sol se mit à trembler, la poussière à cascader sur leurs épaules et… un passage se dessiner là où il n’en avait pas l’instant d’avant.

    Tyria, avec un sourire carnassier : Et c’est qui le Nexu, maintenant ?

    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"

    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 05-03-2015 17:49

    jeudi 05 mars 2015 - 17:44 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    26902 Crédits

    Arrivées devant ce qui semblait être la deuxième épreuve, les deux femmes affichèrent toutes deux une bouche bée pour des raisons opposées. Solo paraissait plus confiante – si ce n’est estomaquée – face à l’adversité et Sarkin, quant à elle, se mortifiait de l’intérieur. Elle se figea face à l’immense comptoir et les deux hauts tabourets qui siégeaient juste devant lui. Elle fit un pas en arrière tandis que la Corellienne l’attrapa par le col de sa tunique et la traîna à ses basques envers et contre tout.

    Tyria, luttant en vain : Bordel, Ange, s’il te plait, c’est pas humain ce que l’on nous demande de faire là…
    Ange, goguenarde : Mais non… C’est pas grand-chose…. Juste quelques…
    Tyria, implorant : Justement, Ange… Je ne veux pas moi… Je ne peux pas attendre… Il faut vraiment que j’y aille… T’as vu ce que je me suis enfilée, tout ça, pour toi… Tu ne peux pas m’infliger ça… Je vais pas pouvoir attendre… (Elle marqua une pause.) Enfin, si… Mais… Tu veux pas prouver à tous nos lecteurs que tu as un cœur qui bat sous cette carapace de mégère aigrie et blasée de la vie dont les principaux intérêts se résument à …. ?
    Ange, se retournant : Tu comptes me convaincre avec cette tirade d’insultes ?
    Tyria, interloquée : Blouge ?

    Arrivées à quelques centimètres du lieu tant redoutée, la Kuati, éperdument désespérée, indiqua d’un doigt fébrile le grand écran lumineux.

    Tyria, sautillant presque : Rassure-moi, tu sais lire, hein ?
    Ange, soupirant : Tu comptes être chiante comme ça pendant encore longtemps ?
    Tyria : Et tu ne vas pas me forcer à participer à cette nouvelle épreuve, rassure-moi ?! J’ai fait la première : tu fais la suivante, c’est équitable, non ?
    Ange, montant diaboliquement ses dents : Tu crois que ça marche comme ça ?
    Tyria : Ange, tu commences à me faire flipper là…
    Ange : On peut laisser le Dauphin tranquille…
    Tyria, blasée : J’ai la curieuse impression que les rôles s’inversent avec ce genre de réplique…
    Ange : Et ?
    Tyria : Rien, c’était juste une réflexion en l’air visant à me faire gagner du temps et à te faire changer d’avis… Mais, tu sais ce que dis le dicton sur les Corelliens et les idées qu’ils ont toujours de très bien placées dans…
    Ange, menaçante : Tu comptes vraiment finir ta phrase ?
    Tyria, ricanant : Frappe-moi là où je pense et on a d’ores et déjà perdu la seconde épreuve…
    Ange, la main sur le cœur : Moi, je n’oserai jamais faire ça…
    Tyria : …

    Après un silence, Ange reprit là où elle s’était arrêtée avant que son amie ne l’interrompe.

    Ange, l’air méditatif : Bien entendu, je nierai éprouver toute forme de plaisir sadique à l’idée de t’imaginer patienter dans cet état jusqu’à la fin de cette épreuve mais…. Passons… Tu sauras tenir le coup jusqu’à ce que je termine ?
    Tyria, se tortillant davantage : Rien que de voir autant de liquide…
    Ange : Tu peux arrêter de te plaindre deux secondes ? T’as juste à attendre…
    Tyria : J’ai juste à attendre te voir t’enquiller 3 libres de bière sans aller une seule fois soulager ta vessie et prier pour ne pas mourir noyer de l’intérieur en attendant…. Ce programme me réjouit d’avance…
    Ange, ricanant : Que de sarcasmes !
    Tyria, soupirant : Faut dire, j’ai eu un très bon professeur…

    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"

    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 14-04-2015 23:43

    mardi 24 mars 2015 - 00:23 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    26902 Crédits

    Plus dubitative que jamais, Solo resta quelques instants à regarder ces litres et ces litres d’eau se déverser dans le trou béant qui se trouvait à quelques centimètres d’elle. Bien qu’elle n’ait nul besoin de se pencher en avant pour se façonner une image mentale du danger que représentait une chute inopinée à travers ce sombre gouffre sans fond, la Corellienne hasarda son regard et, une moue dépitée affichée sur le visage, se redressa prudemment défiant malgré tout d’un œil méprisant l’abîme qui la menaçait.
    Soupirant bruyamment elle observa l’étroite corniche qui longeait la roche, estimant que le premier faux pas que l’une d’entre elles ferait serait vraisemblablement le dernier. Elle laissa échapper un long râle avant de porter son regard vers la Kuati qui déglutissait avec peine sans quitter des yeux, presque hypnotisée, les trombes azures qui les éclaboussaient régulièrement de fines particules d’eau.

    Ange, lasse : Quoi, encore ?
    Tyria, sur la défensive : Mais j’ai rien fait…
    Ange : Justement ! Ca se voit à ton petit air éberlué d’attardée. Qu’est-ce que tu mijotes, ton regard est encore plus vide que d’habitude…
    Tyria, faisant la moue : Là est la subtilité, Madame la Mégère, j’essaie justement de ne penser à rien et si tu pouvais la mettre en sourdine deux minutes…
    Ange, la défiant à nouveau : Tu peux répéter pour voir ?
    Tyria, adoptant la même posture : On aurait dû emmener un gig…
    Ange, pointant dans sa direction un index accusateur : Fais gaffe, Sarkin…

    Silence.

    Tyria : Ange ?
    Ange : Quoi ?
    Tyria : Toute cette eau…

    La Corellienne, qui sentait également qu’un problème similaire menaçait de l’emparer d’elle, feignit d’ignorer cette remarque elliptique qui sous-entendait plus qu’un simple constat. Comme il fallait s’y attendre, néanmoins et malgré toute la bonne volonté et la maîtrise de son corps qu’avait notre héroïne, cette menue remarque fut suffisante pour embrumer son esprit et focaliser – mais partiellement, je vous le rassure ! Vous n’ignorez pas, très chers lecteurs, qu’il faudrait bien plus que cela ou vents et marées pour que le nombrilisme de Solo prenne le large- son attention sur autre chose que sa petite personne et tous ces millésimes qui l’attendaient non loin de là.

    Attrapant Sarkin part la manche, elle l’invita à la suite à longer précautionneusement la paroi rocheuse qui lui mordait le dos à chaque centimètre gravi. La pointe de ses bottes s’offrait de plus en plus dans le vide à mesure où elle s’aventurait non loin du bruit de la cascade qui devenait davantage assourdissant…

    Tyria, respirant bruyamment : Tu crois qu’on peut mourir noyer de l’intérieur ?
    Ange, de moins en moins rassurée : Vu la tournure des événements, je pourrais presque te garantir que ça ne sera pas l’unique manière dont tu seras noyée dans quelques instants…
    Tyria, maugréant : Merci de ta sollicitude… Et de tes menaces si chaleureuses… Je te signale que toute cette histoire est ta faute…
    Ange, s’offusquant : Ma faute ? Nan mais tu veux rire ! Si t’avais admis ma déité depuis le début, on ne se serait pas trouvé dans un traquenard ô combien délectable avec des gus jusqu’au cou ! Tu devrais plutôt de te remercier de la fleur qui tu t’es faite malgré toi ! On est à deux doigts de trouver la Réserve ! (Elle marqua une pause.) Je ne suis pas sûre que mon discours soit parfaitement pertinent et cohérent en de pareilles circonstances mais sache que, pour une fois, il n’y avait aucun sarcasme dans ma déclaration !
    Tyria, après un long silence : Admettons… Admettons… Dis-moi, Solo, quand tu disais que j’allais mourir noyer dans quelques instants - la formulation exacte m’échappe -, tu voulais dire quoi exactement ?
    Ange, avançant de plus en plus dangereusement : Ce sol n’est vraiment pas très stable… Toute cette humidité…
    Tyria, gloussant. Tu nous files une métaphore de t…

    Alors qu’il aurait été de bon ton que Solo se mette à aboyer un puissant SARKIN ! rempli de ce semblant d’exaspération dont seule cette dernière avait le secret, les événements lui coupèrent l’herbe sous le pied ou plutôt trouvèrent qu’il serait sans doute plus intéressant que la mince corniche s’effrite à ce moment précis et fasse ainsi glisser notre Corellienne favorite dans le précipice que nous vous avions décrit quelques lignes auparavant…

    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"


    Ce message a été modifié par AngeSolo le vendredi 06 novembre 2015 - 21:32

    vendredi 17 avril 2015 - 21:50 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW
  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    26902 Crédits

    Après de très longues minutes où votre Corellienne préférée ne savait trop si le fond sonore qu’elle percevait se contentait de n’être qu’un écho du ruissellement sans fin de la cascade ou un son moins glamour, cette dernière commença à perdre patience.

    Ange, toquant comme une malade : Sarkin…
    Tyria, la voix un peu étouffée : Ange, tu sais que c’est très mal poli de…
    Ange, offusquée : Et tu crois que c’est poli de me laisser en plan, là, toute seule. Je dois meubler l’aventure pendant que tu te planques dans les coulisses…
    Tyria, soupirant : Rassure-moi, on n’est pas en train d’avoir la conversation qu’on est en train d’avoir ?
    Ange : La faute à qui, hein ?
    Tyria : La bière.

    Silence.

    Tyria, mettant fin au calme : Tu sais, ce type de discussion avec toi me rappelle ma jeunesse.
    Ange, se raclant la gorge : Y a des choses que même l’âge ne nous fait pas oublier.
    Tyria : Nan mais ça me fait surtout plaisir de voir que malgré toutes ces années, ta sénilité ne t’a pas enc…

    Les coups et les jurons se mirent à pleuvoir contre la porte.

    Tyria : Qu’est-ce que je disais ! (Elle marqua une pause.) Je te rappelle que je t’ai sauvé la vie ! Tu pourrais au moins me remercier en me laissant divaguer sans râler, ça te changerait d’ailleurs… Tu sais ce qu’on dit sur des rides…
    Ange, hurlant : Retire de suite ce que tu viens de dire ! Car dès que je parviendrai à ouvrir la porte... Sarkin, je te ferai un nouvel orifice !
    Tyria : Ooooooooooooh ! Des menaces en alexandrins ! Ange, tu m’envoies tellement du rêve !

    Comme il fallait donc s’y attendre à ce moment particulier de l’histoire, Solo perdit complètement patience. Elle alluma son sabre et enfonça la lame dans l’unique obstacle qui se trouvait entre elle et la peau de Sarkin dont votre narratrice ne donnait pas chère.

    Tyria, criant à son tour : Mais t’es complètement malade, Solo !
    Ange, vociférant de plus belle : Moi je suis complètement malade ? Mais c’est la blatte qui se fout du cafard !
    Tyria : C’est moi que tu traites de blatte ?
    Ange : Tu préfères peut-être être le cafard ?


    Ce message a été modifié par AngeSolo le vendredi 06 novembre 2015 - 23:11

    vendredi 06 novembre 2015 - 23:10 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar camara

    camara

    3155 Crédits

    une après-midi, dans le bureau d'Ange.


    Mara - quoi ?! t'es pas sérieuse !

    Ange - et sans discuter jeune fille ! sinon je te les fais lécher !

    Mara - ben voyons !

    Ange - et tu continues en plus ? ça t'apprendra à me manquer de respect ! et ta nouvelle meilleure amie est conviée à faire de même ! c'est un ordre !

    Mara - rrrrrrrhhhhh

    Ange - j'ai pas entendu ? qu'est ce qu'on dit ?

    Mara et Evaan - oui Madame...


    C'était ça, de s'attirer les foudres d'un hystérique notoire, le bizutage de la cantina. Avec Evaan nous réfléchissions comment nous allions nous y prendre pour COMPTER LES GOUTTES DE BIÈRES, tombées au sol. Rien que de le dire cela me paraissait absurde. Je connaissais Ange et peut-être un peu trop pour savoir que si on ne le faisait pas, elle nous le ferait regretter. Des fois, je me dis que je devrais faire taire mon côté Sarkinien en sa présence. Pourtant, depuis quelques temps j'avais pris un malin plaisir à la titiller, et j'adorais ça. Des enfants, elle venait de nous traiter comme des enfants !

    Evaan - j'avais rêvé mieux comme première mission ensemble, elle plaisantait, n'est ce pas ?

    Mara - oh crois-moi, ce n'était pas une blague, Ange ne plaisante pas sur l'autorité, sinon je ne serai pas en chemin pour l'accomplir...

    Nous marchions toutes les deux dans les différents couloirs de la guilde pour trouver un moyen DE COMPTER SES FICHUS GOUTTES. une pipette ou une seringue serait le mieux, l'infirmerie en possédait, nous avions donc fait un petit détour avant de nous rendre en ville pour découvrir LA CANTINA, vaste lieu de débauches, beuveries, coup d'un soir d'Ange...

    Nostalgique, je regardais la pièce et les différents objets qui y résidaient. La grande salle et ses différentes tables, ses chaises en vrac signe d'une soirée bien arrosée hier, le bar et son comptoir derrière, la scène...

    Mara - ça doit bien faire plus de 10 ans que je n'avais pas mis les pieds ici, cette endroit n'a pas changé...

    Des vieux relans d'alcools renversés et d'épices froides planaient dans la pièce. c'est étrange, cet effet qu'à les odeurs sur les souvenirs. j'ai l'impression que c'était hier que je m'étais assise sur cette chaise à boire mon premier brandy pour fêter ma majorité... le temps passe si vite...

    ma compagne de sentence inspecta la pièce de droite à gauche, elle se tourna vers moi et me fit un sourire malicieux.

    Evaan - Dictateur Solo n'a jamais dit que l'on ne devait pas faire ça dans le fun.

    Elle s'avança vers ce qui ressemblait à une sono, surement pour quand Ange ne réussi pas à dégotter de groupe digne de ce nom à mettre dans son lit et l'activa.

    Evaan - musique d'ambiance !

    Elle se mit à danser tout en posant notre attiraille de pipettes sur le bar. elle m'en lança une, je l'attrapais avec un petit pas chassé sur le côté. BOOM BABY !

    Dans un esprit bon enfant, Evaan repéra une flaque qui ne s'était pas encore évaporée, et commença à ramasser et à compter goutte à goutte le liquide. j'étais furieuse, se rabaisser à ça ? Après l'humiliation du pantalon plein de bière ?!! "Copine" me regardait, bouillir de l'intérieur.

    Evaan - tu te fais du mal, ce n'est pas la mer à boire !

    Mara - encore heureux que l'on n'est pas à la boire !

    Evaan - elle serait capable de nous demander ça ?

    Mara - tu l'as dit toi même: Dictateur Solo. ça lui va bien se trouve.

    Evaan - le tyran c'est pas mal aussi

    Mara - hmmm... ça c'est déja pris. Tu vois je pensais plus à un truc genre Ange/Démon, Satan, le diable... Lucifer lui irait à merveilles ! Lucifer Solo !

    nous eclatames toutes les deux de rire. Mais J'avais beau la regarder faire, je trouvais ça de plus en plus absurde. la débilité des corvées de Solo était sans limite, comme m'avait averti Tyria.

    Ange, tu ne perds rien pour attendre. je suis peut-être ta novice mais nous sommes beaucoup trop liée par le passé pour que j'en reste là. Je ne suis pas fière de m'appeler Sarkin pour rien !

    Après avoir fini d'énumérer tous les noms diaboliques que pouvait porter Ange, je lâchais un long soupir et m'attaquais à la tâche.

    une BIEN BELLE ET GROSSE GOUTTE m'attendait sur le comptoir des bouteilles. Je n'arrivais pas à croire que j'allais le faire. J'approchais ma pipette de celle ci et pressais sur le manche pour la récupérer...

    Evaan - yaaah aaah !

    Mara - Evy ? EVY ?!!

    ... Sauf que ce n'était pas une goutte de bière ou autre liquide douteux, c'était une sorte de bouton caché ou je ne sais quoi d'autres qui ne peut être que le fruit de l'esprit tordu d'Ange. Je me retournais en entendant son cri. Plus personne à l'horizon. Evaan avait été comme aspirée. je me précipitais vers le dernier endroit où je l'avais vu. une trappe s'était ouverte au sol, et je distinguais à peine mon amie dans le noir qui se frottait la tête.

    Mara - Evy ! ça va en bas ? B***DEL c'est quoi ce truc !

    Ce message a été modifié par camara le mercredi 23 mars 2016 - 20:19

    mercredi 23 mars 2016 - 18:46 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Arehel

    Arehel

    622 Crédits

    Bon résumé des événements ma vieille : Mara a asticoté Ange, malheureusement il se trouve que j'étais avec Mara, du coup, nous avons été puni, et, devons compter les gouttes de bières versées dans la cantina. Sur place tout se passe plus ou moins bien, jusqu'à ce que Mara se mette au travail et que je me retrouve dans une trappe ! D'accord, on reste calme et on analyse la situa...


    Mara - Evy ! ça va en bas ? B***DEL c'est quoi ce truc !

    Evaan - Oui ça va hormis une légère douleur à la tête et le fait qu'il y ai une trappe en plein milieu de la cantina !


    Je me relève en époussetant  et rien qu'en levant la tête me rend compte que c'est beaucoup trop haut pour que je puisse atteindre le haut même avec l'aide de Mara. Je sors donc un bâton éclairant et l'allume et là...


    Mara - Je vais chercher de quoi te sortir de là !

    Evaan - Attends, viens plutôt me rejoindre ça me semble intéressant en bas.


    Mara ne se pose pas de question et rejoint la seconde partie des Boom Girls dans le trou. Elle atterrit souplement et sans un bruit à côté d'Evaan qui, elle, est debout avec son bâton éclairant tendu vers l'avant. Celui-ci éclaire une vaste salle dont on ne peux apercevoir le fond ni les bords même avec le halo lumineux.

    Alors, le sol est pavé, le plafond semble travaillé et non juste taillé, pas de bruit ni de souffle rauque dans la nuque, pourtant j'ai l'impression que nous avons un souci, ah oui voilà :


    Evaan - Avant que tu me rejoignes on aurait du penser à notre façon de remonter, choupinette.

    Mara - Satanée impulsivité ! Bon, nous n'avons plus qu'à espérer qu'il y a une sortie à cette salle.


    Les deux novices de la Guilde se mettent donc en marche et rencontrent rapidement des caisses en bois, toutes scellées. Elles ne portent aucune inscription et lorsque l'on essaie de les déplacer l'on remarque qu'elles sont pleines et font un joli poids. En faisant un balayage rapide de la pièce on peux facilement en compter une vingtaine, et ce, uniquement pour la partie éclairée par le bâton.


    Mara - Il nous faudrait un pied-de-biche pour les ouvrir.

    Evaan - Ou un détonateur thermique...

    Mara - Tu n'es pas sérieuse ? 


    Vu le regard stimulé qu'Evaan lança à sa complice, celle-ci compris que oui, elle était sérieuse, et, nota dans un coin de sa tête de faire attention si Evaan et des explosifs étaient ensemble au même endroit dans le futur.

    Le temps pour Mara de notifier cela mentalement, Evaan était déjà en cours d'escalade d'une pile de cinq caisses.


    Mara - Que comptes-tu faire ?

    Evaan - Faire tomber la caisse en haut de cette pile en espérant que le contenant s'ouvre et que le contenu ne soit pas trop fragile.

    Sur la troisième caisse Evaan prends son élan pour atterrir en extension avec les mains sur le rebord de la quatrième caisse pour avoir assez de poussée avec ses jambes pour faire chuter la dernière caisse de cette colonne.

    "BROOAAMM"


    Mara - ça a marché ! Oh purée !

    Evaan - Quoi ?! Quoi ?! Il y a quoi dans ces foutues caisses ?

    Mara - On a eu chaud ! Tu vas rire mais il y a des détonateurs thermiques à l'intérieur ! C'est super dangereux, et ce, sous la cantina !

    Evaan - Énorme ! Attends, j'en fais tomber une autre pour voir !

    Mara - Noooooon ! Viens plutôt voir ceux que l'on a déjà découvert.


    Evaan se lance dans un espèce de saut périlleux assez maladroit mais qui incompréhensiblement fonctionne et la fait retomber sur ses pieds à côté de Mara.


    Evaan - Effectivement c'est de la qualité ! Mais qu'est-ce que ça fout là ?

    Ce message a été modifié par Arehel le mercredi 23 mars 2016 - 22:51

    mercredi 23 mars 2016 - 22:48 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar waren

    waren

    15343 Crédits

    Entre leurs mains, les deux aventuriers avait découvert un étrange tableau emplit de poussières, on y voyait la représentation d'un groupe de sacré larrons. Des légendes de l'ancien temps. Quand les Tie ne portaient pas d'oreilles de souris. Au centre, une créature divine, à l'allure féline qui ferait rougir un jawa ! Un nom était gribouillé en dessous, on distinguait mal le mot Fifigs, mais à sa lecture une musique venu de très loin résonna. Cela continua quand Evaan lut les noms de Kieca et Luky, des rires fantomatiques et des tintement de verres s'échapérent, la femme brune peinte à gauche semblait adresser un clin d'oeil. Mara reconnu alors Waren Horn en arrière plan, en plus jeune, avec deux autres hommes. Elle avait suffisamment vu de datapad pour savoir qui étaient Jesand et Edoras, de sacré coquins, champions de la descente de Moloko !

    jeudi 24 mars 2016 - 09:36 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar camara

    camara

    3155 Crédits

    Mara - t'es une grande malade !

    Evaan - rooh mais non ! regarde ça n'a pas sauté on est encore en vie !


    Heureusement que ça n'avait pas sauté, si Ange l'avait appris elle nous aurait étripé. Dans ce cas là j'aurai préféré mourir sous l'explosion...

    Cette "cave" était vraiment impressionnante, elle était immense et après m'être habitué à l'obscurité je commençais à distinguer toutes les caisses et autres bibelots entreposés sur des étagères remplis de poussière.

    Mara - ce n'est définitivement pas la réserve secrète de Brandy et épices... je t'avoue je suis partagée entre, être déçue ou trouver tout ça fascinant. je crois que nous sommes tomber sur les trésors  que tous les leaders de notre guilde veulent garder secret...

    Je lui pris le baton éclairant des mains et me frayais un chemin en évitant les détonateurs thermiques éparpillés au sol. Quelques uns étaient parti au fond de la pièce. Qu'est ce qu'il fait sombre ici, la faible lueur du baton créait plus d'ombres que de lumière et c'était tellement le foutoir. On ne pouvait circuler sans heurter quelque chose. Mon pied toucha un tableau qui tomba en produisant un nuage de poussière.


    Mara - keuf keuf !

    j'attrapais la chose et pour me faire encore plus tousser, parce que là je n'agonisais pas déja assez, je soufflais dessus pour voir de quoi il s'agissait...

    Mara - qu'est ce que... par le slip noir du grand Maître de l'Ordre ! si je m'attendais à trouver ça...

    Copine Evaan me rejoignit, avec les bras devant tel un chanteur malvoyant célèbre, pour ne rien se prendre. Il faut dire que je lui avais piqué la seule source de lumière et que je m'étais barrée au fin fond de la caverne aux explosifs...

    Evaan - tu as trouvé quelque chose d'intéressant ? (elle fit une pause, regarda ce que je tenais dans les mains) qu'est ce que c'est que cette horreur ?

    Sur le tableau, Différentes personnes avait été peintes. Toutes m'étaient familières, des figures de la guilde. J'en avais cotoyé certains durant mon adolescence. Je reconnus instantément "ex-beau-papa" Edoras, un des anciens Leader. Ce n'était pas difficile pour moi, il avait les même yeux que Doc. Ils n'étaient pas du tout mis en valeur d'ailleurs, les couleurs choisies étaient immondes. Cette cantina me réservait des surprises, à cet instant je me demandais si Ange n'avait pas intentionnellement fait exprès de nous attirer dans ce trou à rat, comme une énième épreuve que je dois affronter pour lui prouver encore quelque chose. Ses yeux, je n'arrivais pas à détacher mon regard. De nouveaux souvenirs refirent surface, toujours en rapport avec avec la pièce qui se trouvait au dessus, il était là, à côté de moi, ne détournant pas le regard du mien d'une seule seconde... qu'est ce que j'ai fait...

    Je fis un geste de la main devant moi comme pour chasser un insecte invisible. Aller hop on se ressaisie, c'est fini tout ça, c'est le passé !


    Mara - c'est rien, c'est moche et pour la plupart ils sont morts.

    Evaan - même un aveugle n'en voudrait pas.

    je lançais "l'oeuvre" par dessus mon épaule. Le cadre se brisa en pleins de petits morceaux et dans un grand fracas un peu plus loin derrière nous.

    Mara - oups, il est tombé, quelle maladroite je fais ! tant pis ! On continue ? je suis sur qu'il y a des choses beaucoup plus intéressantes par ici !

    jeudi 24 mars 2016 - 16:10 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Star Wars Celebration Europe 2023

07 avril 2023 - 10 avril 2023

Celebration

Encyclopédie

  • Transport A-Z-Z-3 --- Le A-Z-Z-3 est un des transports Mon Calamari les plus populaires dans la galaxie. (Vaisseaux - Chasseurs)
  • Taozin --- Le Taozin est un colossal ver mesurant entre 14 et 18 mètres. Cet invertébré est invisible dans la Force. (Espèces & Civilisations - Animaux)
  • Xerrol NightStinger --- Le NightStinger était un fusil blaster impérial capable de tirer des coups invisibles. (Armements & Technologies - Armes à distance)
  • Outlander Club --- Il se situait rue Vos Gesal, dans le quartier Uscru. Il était dirigé par la Swokes Swokes Oakie Dokes. (Planètes & Lieux - Bâtiments)
  • Modeleurs Yuuzhan Vongs --- Cette caste est considérée comme la caste la plus proche des dieux car les modeleurs détiennent les secrets de la vie, qu’ils plient à leur volonté. (Organisations - Idéologiques)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2022 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide