Review : STAR WARS 011 chez Panini

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
Review : STAR WARS 011 chez Panini

La critique du 11ème numéro du magazine de comics, avec de la nouveauté dedans


Voici la review du 11ème numéro du magazine de comics STAR WARS, de Panini. Cette critique n'engage que son auteur, et je vous encourage à donner votre propre avis dans les commentaires.




Une fois de plus, ce magazine est constitué de 2 histoires, l'une relatant les 2 premiers récits du IVème arc de la série Star Wars, intitulé Le Dernier Vol du Harbinger, et l'autre les 2 premiers récits du IVème (et dernier) arc de la série Dark Vador, intitulé En Bout de Course.


Star Wars Livre IV : Le Dernier Vol du Harbinger (I et II)

  • Scénario : Jason Aaron
  • Dessin : Jorge Molina
  • Couleur : Matt Milla

Après s'être croisées dans Vador Abattu et dans le IIIème arc de chacune des séries, celles-ci reprennent leur indépendance et ne semblent pas parties pour se croiser à nouveau.

Et même au sein de cet arc, la série Star Wars a l'air, du moins dans cette introduction, de relater 2 histoires pour le moment indépendantes (nul doute qu'elles vont finir par se rejoindre).

Le premier récit tourne autour d'une escouade de commandos de stormtroopers totalement inédite, chaque membre ayant une spécialité (comme pouvaient l'avoir les Republic Commandos lors de la Guerre des Clones), et menés par un ancien espion impérial que l'on avait croisé dans le Livre II de la série. En plus de ce sergent, un éclaireur, un sniper, un gros balèze avec un bazooka, un pilote, un technicien et un expert en explosif constituent cette troupe d'élite impériale d'un nouveau genre. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils forment une équipe sacrément badass !

L'histoire en elle-même n'a que peu d'intérêt pour l'intrigue principale, elle n'est qu'un prétexte pour présenter cette escouade. On a donc de l'action, de l'action et de l'action. Avec pas mal d'explosions, de tirs de blasters, et d'exécutions, dans une mission d'extermination pure et simple d'une cellule rebelle. Ecrit à la première personne (le narrateur étant le sergent de l'escadron SCAR), il relie cependant ce numéro aux épisodes passés, en explorant via ses pensées l'histoire de ce sergent. On ne connaît par contre pas grand chose des 6 autres membres de l'équipe, si ce n'est leur domaine de compétence guerrier. C'est efficace, alléchant, et on a envie d'en savoir plus sur ces scartroopers.

Le 2ème récit relate une mission sacrément gonflée de l'Alliance Rebelle, menée comme d'habitude par Leia, Han et Luke (avec un coup de main de Sana et Wedge) : l'attaque d'un Destroyer impérial par un escadron de chasseurs rebelles ! On y retrouve l'ambiance "mission-suicide" de l'Episode IV, avec notamment une attaque très pilote-Jedi de la part de Luke. Une fois encore beaucoup d'action, mais cette fois lors de combats spatiaux, ponctuée par les disputes truculentes entre Han et Leia. Une bonne introduction, avec une fin très accrocheuse qui donne envie de lire le prochain numéro.


Côté dessin, on a droit à un petit nouveau, Jorge Molina, qui impose un style assez nouveau, avec des armures originales et variées pour ses storms, et des visages assez éloignés des acteurs pour le Big Three. On est parfois proche de la caricature, ça ne plaira pas à tout le monde, mais ça a au moins le mérite de l'originalité. J'aime bien...

En revanche, ses combats spatiaux ne sont pas très beaux. Ils manquent de dynamisme et sont un peu trop fouillis. On a du mal à comprendre les mouvements à certains moments, et à d'autres, ces mouvements manquent cruellement de subtilité, les vaisseaux laissant une trace colorée solide montrant leur trajectoire...

Pour résumer ces 2 premiers numéros du Livre IV : ils constituent une bonne introduction, qui donnent envie d'en connaître la sutie.


Dark Vador Livre IV : En Bout de Course (I et II)

  • Scénario : Kieron Gillen
  • Dessin : Salvador Larroca
  • Couleur : Edgar Delgado


Il y a des choses intéressantes dans cette histoire, qui fait suite à l'Arc III qui m'avait vraiment déçu.

Tout d'abord, on a enfin l'explication du petit jeu de marionnettes auquel joue l'Empereur avec Vador depuis le début de la série et un renforcement de la relation de haine/soumission qui s'est instaurée entre le Seigneur Noir et son maître.

J'ai aimé aussi le personnage de Thanoth, le détective hors-pair, même si je ne peux pas tellement vous en dire plus sous peine de vous spoiler une partie importante de l'histoire, mais j'ai été déçu de son destin.

Et bien sûr, les dialogues d'Aphra et des droïdes Triple Zéro et BT, qui depuis le début de la série, sont pleins d'humour cynique, ce qui ne s'est jamais démenti. Et ça fait plaisir de revoir Aphra dans la série Dark Vador, après son transfert dans la série Star Wars.

En revanche, le début de l'affrontement entre Vador et un autre sous-fifre de Cylo commence à être franchement redondant, on se croirait dans un jeu vidéo où l'on doit défaire un à un chaque boss... Il est temps que cette série s'arrête.


D'ailleurs, la principale raison pour laquelle je ne serai pas fâché que la série Dark Vador trouve sa conclusion, c'est le dessin de Larroca... Je commence à ne plus pouvoir le supporter. Si j'arrivais au début à lui trouver des qualités, je suis lassé de décrire toujours les mêmes défauts, de review en review... personnages fades voire moches, regards inexpressifs, décors inexistants...

Il aurait été tellement appréciable que comme pour la série Star Wars, l'artiste change d'arc en arc...


Pour résumer, un scénario qui reprend un peu d'intérêt, mais un dessin toujours aussi morne...


Conclusion : un numéro en demi-teinte pour ces nouveaux arcs, avec de la nouveauté, des promesses, mais une série Dark Vador qui s'essouffle néanmoins, tant scénaristiquement qu'artistiquement.


  • Avatar starkiller

    starkiller

    10486 Crédits

    J'ai trouvé intéressant l'histoire du trooper de l'escadron scar,  qui est acquis à l'empire,  car ils l'ont sauvé étant petit.  Cela donne pour une fois,  une image plus positive de l'ordre impérial. 

    vendredi 23 décembre 2016 - 23:41 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar VadorPool

    VadorPool

    4290 Crédits

    je vais évoquer les moins bons: Larroca, comme (quasiment) toujours, et Molina, qui m'a un peu déçu. Je vous invite à voir ces planches sur les 2 séries A-Force (parues chez Marvel) qui sont magnifiques. Je m'attendais à ce niveau là sur SW mais bon...même les visages féminins (qui étaient au centre dans A-Force) ne sont pas incroyables...

    samedi 24 décembre 2016 - 10:57 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Star Wars Celebration Europe 2023

07 avril 2023 - 10 avril 2023

Celebration

Encyclopédie

  • Guerriers Yuuzhan Vongs --- Lors du nouvel ordre Jedi, nos héros font face à une nouvelle menace: les puissants guerriers Yuuzhan Vong , capable de tuer un Noghri à mains nues. (Organisations - Militaires)
  • Navette d’escorte ETR-3 Bêta --- L’ETR-3 est un vaisseau léger d’escorte et de défense rapprochée conçu par la firme Telgorn Corporation afin de donner à l’Empire un vaisseau robuste et bien armé qui soit capable d’assurer l’escorte des vaisseaux de constructions impériaux chargé d’établir des garnisons et des postes avancés en milieu hostile. (Vaisseaux - Vaisseaux auxiliaires)
  • Af'el --- Af’El Vaste planète soumise à une forte gravité, elle gravite autour du supergéant ultraviolet Ka’Dedus, c’est la 4eme planète du système du même nom. (Planètes & Lieux - Planètes)
  • Galleon --- Le Galleon, datant de l’ancienne république est le plus vieux vaisseau encore en service sous l’Empire. Conçu par la Mensens Corporation en tant vaisseau de transport de fret, il était en son temps un des plus rapides appareils de sa classe en service dans la galaxie. (Vaisseaux - Transports)
  • Ozzel Kendal, Amiral --- Kendal Ozzel était un natif de Carida, héritier d’une longue lignée de propriétaires terriens de cette planète : son ancêtre, Mann Ozzel, avait en effet organisé le commerce d’une grande partie des ressources minérales de la planète et était devenu immensément riche. (Personnages - Empire)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2022 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide