spoiler Le co-scénariste de l'épisode IX explique certains de ses choix

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
Le co-scénariste de l'épisode IX explique certains de ses choix

Début du service après vente pour expliquer les choix scénaristiques de l'Ascension de Skywalker


Co-scénariste du film avec J.J Abrams, Chris Terrio a commencé le "Service Après vente" du film  ou il va être temps pour les scénaristes d'expliquer en long, en large et en travers les multiples décisions qu'ils ont pu prendre pour mener à bien le dernier volet de la saga Star Wars. Terrio s'est confié au média américain, The Hollywood Reporter et aborde pour le coup de nombreux sujets liés au film.

Alors que la trilogie devait compter 3 réalisateurs à la base (Abrams, Johnson et Trevorrow), J.J Abrams s'est retrouvé impliqué dans deux films sans avoir eu un regard sur celui du centre réalisé par Rian Johnson. Ce dernier a fait des choix forts et il a fallu que l'équipe de l'Ascension de Skywalker compose avec. D'ailleurs, certains ont pu voir, dans la scène du sabre laser sur Ahch-To, un sorte de règlement de compte entre J.J Abrams et Rian Johnson, chose que Terrio réfute.

Quand Luke dit: "L'arme d'un Jedi mérite plus de respect" dans l'épisode IX, c'est Luke qui parle. C’est son propre caractère. Il se moque de lui. Il dit à Rey: "S'il te plaît, ne fait pas la même erreur que moi. C'est un autre thème du film. Comment apprenons-nous de nos ancêtres? Comment apprenons-nous de nos parents? Comment apprenons-nous de la génération précédente? Comment apprenons-nous de toutes les bonnes choses qu’ils ont faites sans répéter leurs erreurs? (...).


Nous avons délibérément mis en place la même situation de lancer de sabre, mais cette fois, Luke est là pour empêcher Rey de faire un mauvais choix. Je pense que ce serait une lecture erronée de penser que c'était une sorte de dispute entre Rian et nous. C'était plus comme si nous étions en dialogue avec lui en utilisant ce que Luke a fait au début des Derniers Jedi pour dire maintenant que l'histoire ne se répétera pas et que tous ces personnages ont grandi.

Terrio raconte qu'a partir du moment ou il a été rappelé les premier temps de travail ont été consacrés à de la recherche pure d'informations. Il avoue d'ailleurs être un vrai connaisseur de la Trilogie Originale mais moins de la Prélogie. Il voulait lire les romans de l'UE mais aussi voir les séries télés mais le tout dans un timing très serré de quelques mois avant le début du tournage. 

Au niveau de l"histoire, Terrio avait un objectif, rassembler le "Big Three" (Rey, Finn et Poe).


Eh bien, je voulais voir Rey (Daisy Ridley), Poe (Oscar Isaac) et Finn (John Boyega) ensemble. J'étais vraiment impatient de voir comment ils joueraient ensemble. C'était la chose que j'attendais vraiment avec impatience après l'épisode VII, puis, bien sûr, l'histoire de l'épisode VIII - par nécessité - les a séparés. Donc, j'avais hâte d'avoir les amis ensemble et de les faire vivre une aventure classique ensemble.

Au centre de l'histoire, l'arc de Rey qui selon Terrio ne pouvait pas se terminer après les révélations Des Derniers Jedi. Elle avait obtenu des réponses mais ce n’était pas suffisant.

Nous pensions qu'il y avait encore plus de questions dans la tête de Rey sur d'où elle venait et où elle allait. C'était donc l'autre grande idée que nous devions aborder dans ce film.

Terrio insiste également sur la continuité entre le film de Rian Johnson et le leur, en indiquant qu'ils ont gardé le fait que les parents de Rey n'étaient rien mais ils se sont demandés ce qui pouvait être encore pire.

Et nous pensions que la pire réponse était qu'elle descendait de la famille qui est l'ennemi de sa nouvelle famille, sa famille adoptive. (Leia est une figure maternelle pour Rey NDLR)
(...)Découvrir que vous descendez réellement du plus grand ennemi de votre famille adoptive, le même ennemi qui a corrompu Anakin Skywalker et est responsable de la destruction de la famille Skywalker en premier lieu, nous a paru très dévastateur. Sur cette base, nous avons été très touchés par l'idée que Leia l'aurait su dès le début, mais comme elle voyait encore un tel espoir, un tel cœur et un tel esprit à Rey, elle a décidé qu'elle allait tenter sa chance en mettant tout l'espoir de la galaxie entre les mains d'un descendant de son plus grand ennemi. Comme le dit Luke, certaines choses sont plus fortes que le sang. Cela nous a semblé être une histoire vraiment forte.


Sur la fin du film, Terrio parle de l'instant ou Rey choisit de prendre le nom de famille des Skywalker en rejetant le nom de famille qui est le sien, à savoir Palpatine. Il insiste sur le fait que Rey choisit l'ascendance spirituelle des Jedi.

Pendant deux films, Rey est une utilisatrice de la Force sans ascendance particulière, sans avoir une lignée de Jedi. En choisissant de la relier à Palpatine, Terrio et Abrams ont choisi de renier cet aspect mais Terrio explique que Finn est un utilisateur de la Force, qu'il ressent des choses et que oui, la galaxie est tout de même remplie de personnes sensibles à la Force sans être "un Skywalker ou un Palpatine". Les scénaristes de l'episode IX ont décidé de la rendre descendante de Palpatine en "(...) considérant que c'était une histoire des Palpatine et Skywalker, au moins ces neuf films, nous avons décidé de nous concentrer sur la partie familiale (...) Nous ne pouvions pas être plus d'accord avec le débat sur la démocratisation de la Force, mais pour cette histoire, nous avons pensé que c'était une réponse plus intéressante et mythique s'il s'avérait que Rey descendait d'une des familles qui était au le centre de toute cette saga tout le temps. En fin de compte, le film affirme qu'il y a des choses plus fortes que le sang car elle choisit une famille différente pour elle-même".

Concernant Finn, il y a un passage qui questionne les fans. Sur Pasana, dans les sables mouvants, il est sur le point de faire une confession à Rey. On ne saura jamais ce qu'il voulait lui dire mais Terrio indique que chacun a sa lecture entre une déclaration sentimentale ou le fait qu'il est sensible à la Force. Selon, le co-scénariste du film, Finn est très sensible à la Force, il sait exactement ou le signal de navigation a été transféré à la fin du film et il ne peut le savoir qu'à travers l'utilisation de la Force. 


Une autre scène essentielle du film correspond au retour du côte lumineux de la Force de Ben Solo. C'est par une scène avec Harrison Ford que cela se passe et pour le coup ce n'est pas une apparition du fantôme de Han.

(...) D'une certaine manière, le grand péché familial de Kylo Ren était le parricide - il a tué son père. Il a commis un certain nombre de péchés dans toute la galaxie; ce n'est pas un ange. Il a fait beaucoup de choses vraiment horribles, mais au niveau de la saga familiale, comme dans tout mythe grec, c'est le meurtre d'un parent qui est le péché central qui doit être expié. Dans cette scène, Han n'est pas un fantôme de force comme vous le dites ; c'est un souvenir. Ren devait demander pardon à son père. (...).

Il ne pourra jamais reprendre ce qu'il a fait à Han ; nous ne pouvons pas reprendre nos actions ou nos paroles dites dans la colère ou la haine. Mais, Ren, au moins à ce moment-là, doit avoir une rediffusion de la scène dans l'épisode VII - la façon dont il aurait souhaité qu'elle se soit déroulée. À ce moment, Ren arrive à trouver une sorte de paix - surtout maintenant qu'il sait qu'il a été manipulé - tout comme son père l'a dit. Ce n'est pas seulement Snoke qui l'a manipulé; c'était l'ennemi des vieilles guerres qui le manipulait. Il a été chaque voix dans sa tête.

A la toute fin du film, Rey part sur Tatooine et aperçoit les fantômes de Luke et Leia. Ils ne sont que dans cette apparition et Terrio le justifie par le lien des jumeaux Skywalker.

Nous avons absolument discuté de qui serait là à la fin. Ce n'est pas comme si ces fantômes de la Force n'apparaîtront jamais à Rey maintenant qu'elle est vraiment la première des nouveaux Jedi (...) J.J. était assez clair sur l'idée qu'il ne voulait pas enlever le moment où Leia apparaissait enfin comme un fantôme de Force et que les jumeaux étaient enfin ensemble.

(...) Mais nous avons beaucoup parlé de la façon dont Leia a perdu sa maison. Alderaan est parti. Donc, elle ne pouvait emmener Luke voir où elle avait grandi en tant que princesse, mais Luke aurait pu emmener Leia voir où il avait grandi en tant que fermier. Mais, les jumeaux ne sont jamais arrivés à Tatooine ensemble (pour visiter la ferme d'enfance de Luke). Donc, l'idée de voir les jumeaux ensemble après le repos des sabres semblait être quelque chose de très émouvant pour moi et J.J.


(...)Il faut mettre Leia dans le panthéon Jedi. Faire cela sans de nouvelles images de Leia était un défi, mais cela est devenu l'histoire centrale de Rey terminant le voyage Jedi de Leia. De cette façon, à la fin du film, Leia pourrait rejoindre Luke en tant que fantôme de force et rejoindre spirituellement son père et tous les autres Jedi. Bien que vous ne voyiez que les jumeaux à ce moment-là, nous avons pensé que cela donnerait plus de centralité à Leia, et vous ressentiriez vraiment la force de voir Leia dans l'au-delà Jedi pour la première fois. (...) Rey était dans la position unique d'avoir été formée par deux Skywalker (...).

Présente tout le long Des Derniers Jedi, le personnage de Rose Tico est assez absent du film (76 secondes à l'écran pour Kelly Marie Tran). Cela a crée une déception pour une partie des fans surtout que la comédienne avait du faire face à une vague de harcèlement sur les réseaux sociaux à la sortie du film de Rian Johnson. Si Rose est absente c'est surtout pour des raisons d'ordre technique.

Il y a eu quelques scènes que nous avons tournées avec Rose et que j'aurais aimé voir dans le film, (...) d'autant plus que  je sais pertinemment que J.J. adore et respecte Kelly et aurait aimé garder chaque seconde qu'il a tourné avec elle dans le film. Je pense que le film montre Rose en train de changer, de grandir, d'évoluer. Rose commence son voyage dans Les Derniers Jedi comme la personne la plus basse dans la hiérarchie de la Résistance. Dans l'Ascension de SKywalker, Rose est à la droite du général, travaillant sur des plans militaires (...). Je pense que Kelly fait un travail magistral en nous montrant l'évolution d'une jeune femme, de l'admiratrice aux yeux étoilés de Finn au leader de la Résistance et stratège qui est vraiment son égal.


Je dois souligner que toutes les scènes de Leia-Rose qui ont pu disparaître du film l'ont été parce que nous pensions que les scènes, telles que nous les avions écrites, ne fonctionnaient entre la séquence de l'épisode VII et l'histoire de l'épisode IX. 

Si le film est sur la voie d'un succès sur le plan commercial, l'équipe va passer quelques temps à justifier les choix artistiques du film (Rian Johnson le faisait encore il y'a quelques mois alors que Les Derniers Jedi est sorti il y'a deux ans). Nous vous proposons de retrouver la critique de notre rédacteur en chef mais aussi celle de certains de nos staffeurs.


Que pensez-vous des explications de Terrio ?


  • Avatar Kardass

    Kardass

    25211 Crédits

    Ouais, il nous enfume!

    Disney ne dira jamais que face aux hurlements des fans sur les choix de Rian Johnson dans l 'épisode VIII, ils ont revu leur copie pour assurer le succès du film De plus, JJ Abrams voulait continuer sur la lancée du VII et les idées qu'il avait mis en place.

    De même, avec la disparition de Snoke, ils ont réintroduit Palpatine pour avoir un méchant ce qui n'était pas prévu au départ, mais il fallait sauver le n°9.

    Ce message a été modifié par Kardass le mardi 31 décembre 2019 - 17:17

    mardi 31 décembre 2019 - 17:15 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Maz

    Maz

    4117 Crédits Modo

    J'adore tous les mots que tu as traduit bapfa, merci pour cet article très intéressant!

    Chaque paragraphe conforte ce que j'ai ressentit en visionnant le film, ils ont vraiment fait un beau boulot, on sent l'envie de faire du mieux possible. C'est certain ils auraient eu plus de temps, ça aurait été encore meilleur mais le résultat est déjà superbe 

    mardi 31 décembre 2019 - 18:20 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darkalain

    darkalain

    18715 Crédits

    Oui, d'accord avec Maz. Bien entendu, il y a aussi un langage diplomatique qu'il faut décrypter mais dans l'ensemble, je le crois sincère et il donne des réponses crédibles.

    mercredi 01 janvier 2020 - 10:23 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Rankhor53

    Rankhor53

    171 Crédits

    Quand on s’y prend avec des gants de boxe pour trier des timbres, c’est sur, c’est compliqué!

    mercredi 01 janvier 2020 - 10:58 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar ANIKILIVE

    ANIKILIVE

    116 Crédits

    Quand J.J. doit conclure une saga de neuf épisodes, il embauche Chris Terrio (Justice League ou Batman Vs Superman), Derek Connolly (Pokémon : détective Pikachu), Colin Trevorrow (Jurassic World). Que des tocards ! 

    J.J. Abrams,  pourrait bosser avec les meilleurs scénaristes d’Hollywood mais il choisit des tâcherons, incapables de boucler correctement une intrigue, de torcher une réplique (« Never trust a droid »)On devrait être extatique, ému, déchiré par les enjeux, les personnages qui reviennent, ceux qui meurent, bref tous ces héros et méchants que nous ne reverrons plus. Résultat, zéro émotion, le néant, 2H 20 d’un ennui insondable, un catalogue de jouets pour la fan base, un best-of qui conduit à le spectateur à l’épuisement, ravi que la saga se termine enfin.

    jeudi 02 janvier 2020 - 02:47 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darkalain

    darkalain

    18715 Crédits

    Anakilive: c'est ton avis et c'est très bien - mais il n'est pas partagé par tout le monde.

    jeudi 02 janvier 2020 - 08:05 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar ANIKILIVE

    ANIKILIVE

    116 Crédits

    Bonjour darkalain.

    Déjà. C'est aniki pas anaki 😉 mon avis est partagé par des milliers de personnes , effectivement chacun c'est goût.

    Mais cette épisode est vraiment fait pour les gamins faut pas trop réfléchir sinon tu te rend très vite compte que tes neurones souffre.

    Te fou des trucs ds la tronche avec le minimum d'explication ,un sabre jaune a la fin ok 

    Palpatine survie ok comment euh ba rien ok.

    Le chevaliers de R pas exploité que des pauses et basta ,dead en 1mn ba ok. Ect ect..

    Des facilités scénaristes digne d'un téléfilm.





    dimanche 05 janvier 2020 - 12:51 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

60 fans connecté(s)

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide