Review : STAR WARS 005 chez Panini

Review : STAR WARS 005 chez Panini

2 nouveaux récits de Star Wars, un nouvel arc d'Aphra, et la suite de Vador


Voici la review du numéro 005 du magazine de comics STAR WARS, publié chez Panini. Cette critique n'engage que son  auteur et je vous encourage à donner votre propre avis dans les commentaires.




Ce numéro se compose de 2 récits indépendants de la série Star Wars, des 2 premières issues de l'arc 2 de Aphra, et de la suite de l'arc dédié à Dark Vador et commencé dans le numéro 004.


Star Wars : Des Rebelles Naufragés

(Star Wars : Rebels in the Wild)

  • Scénario : Jason Aaron
  • Dessin : Salvador Larroca

La série Star Wars touche à sa fin, et je dois dire que vu les derniers arc, je n'en suis pas fâché. Jason Aaron utilise ici une nouvelle manière de traiter les histoires de nos héros : en en faisant des récits courts sur 1 issue, sans rapport totalement direct les uns avec les autres... Pourquoi pas... Mais on ne peut plus vraiment parler de série.

Le premier récit concerne donc Luke et Leia et prend place directement après La Citadelle Hurlante. Enfin, il pourrait se dérouler à peu près n'importe quand entre Un Nouvel Espoir et L'Empire Contre-Attaque en réalité, tant cela fait longtemps qu'on ne parle plus de la mission de Luke initiée à la fin du tome 4 de la série : retrouver C-3PO aux mains de l'escadron Scar. Bref, ce ne sera pas pour cette fois.

Luke et Leia mènent ici une mission écologique sur une île isolée peuplée de créatures tout droit sortie de La Forme de l'Eau. C'est plutôt sympathique, la relation et les similitudes entre le frère et la soeur ne sont pas inintéressantes, mais... la mission reste très secondaire, très (trop) vite expédiée et constitue vraiment une parenthèse dans l'histoire globale. Enfin, ce récit aura au moins eu l'avantage de réutiliser des shoretroopers.

Côté dessin, j'ai déjà dit à de nombreuses reprises ce que je pensais de Larroca : ses visages décalqués sur des photos dénotent avec ceux qui ne le sont pas, et d'une case à l'autre, on peine à reconnaître les personnages.


Star Wars : Les Treize Caisses

Star Wars : The Thirtenn Crates

  • Scénario : Jason Aaron
  • Dessin : Salvador Larroca

Sur le même modèle que le récit précédent, on a ici une mission one-shot avec l'équipe Lando Calrissian / Sana Starros. Un récit plutôt amusant, car l'expert en arnaque et en double-jeu qu'est Lando trouve son maître en sa partenaire. Une escroquerie à tiroirs bien ficelée, bien que, une fois de plus, trop rapidement traitée pour qu'elle loge en 1 issue. Et sans rapport avec l'histoire globale non plus. Et au dessin... bah c'est Larroca, quoi...


Docteur Aphra, Livre II, L'Enorme Magot (1 et 2)

Doctor Aphra, Book II, The Enormous Profit (1 &2)

  • Scénario : Kieron Gillen
  • Dessin : Kev Walker

La suite des aventures d'Aphra, qui font cette fois directement suite aux événements de la Citadelle Hurlante. Il s'agit d'une introduction assez longue et sans beaucoup d'action, d'une histoire qui paraît néanmoins prometteuse, et où le duo de droïdes maléfiques qui accompagnent l'archéologue depuis le début de la première série Dark Vador vont (enfin) la trahir. Mais les conséquences, et donc l'action, seront pour le prochain épisode. L'humour et la fraîcheur d'Aphra rendent néanmoins l'histoire assez sympathique.

Côté dessin, Kev Walker, qui avait déjà travaillé sur le premier arc de Docteur Aphra, nous sert un dessin correct sans être exceptionnel, et qui, une fois de plus, rappelle davantage les BD franco-belges comme Lanfeust ou Valerian que les comics américains. Avec des gros plans plutôt réussis (Aphra est bien jolie en gros plan), et des plans éloignés très simplifiés, avec très peu de décors. J'ai apprécié ses maquettes plutôt originales, avec des cases entremêlées et beaucoup de dessins hors-cases.


Dark Vador, Livre I, L'Elu (4)

Darth Vader, Book I, The Choosen One (4)

  • Scénario : Charles Soule
  • Dessin : Giuseppe Camuncoli

On avait commencé ce récit dans le numéro 004, et on le poursuit ici dans le même esprit. L'adversaire de Vador est très classe, très fort... et très Jedi, en fait, dans les choix qu'il doit faire. Quant au seigneur Sith, il laisse ici se déchaîner toute sa cruauté et son mépris pour les vies sacrifiées. On retrouve ici aussi un thème abordé par George Lucas dans la trilogie originale : le fait que plus Dark Vador se déshumanise physiquement (en devenant plus cyborg qu'humain), et plus il se déshumanise mentalement (en devenant un monstre). Au-delà du récit déjà passionnant, cette réflexion est très intéressante. Le seul défaut de cette histoire est qu'ici on n'a qu'une seule issue et qu'on reste sur notre faim en attendant la suite.

Le dessin de Camuncoli souffre moins des défauts que j'avais mis en avant dans ma critique de STAR WARS 004, dans la mesure où on a davantage une impression de mouvement dans les scènes d'action. Et ses point forts sont toujours là, notamment les effets d'eau qui sont vraiment très travaillés.


En conclusion, un numéro riche, avec des récits nombreux et différents, dont la nouvelle série Vador qui m'enchante.



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer
Aide