Le Temple Jedi 2 (page 144)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Aynor

    Aynor

    9560 Crédits

    Pendant tous le trajet je n'avais eu de cesse de repenser à ce qu'avais suggéré Jorus. Comme toujours, une suggestion pertinente et des plus réfléchis. Voilà la preuve de l'utilité de l'étude de l'histoire, que ce soit de l'Ordre ou non. Pour ma part j'avais déjà entendu parler des Rakata mais seulement au travers de légendes glanées ci et là, rien de plus, aussi je décidai de rechercher des informations à leur sujet en me connectant à la base de données de l'Ordre.

    Je me focalisai principalement sur leur monde, le centre névralgique de feu leur empire infini.

    « Rakata Prime, de son véritable nom Lehon, est une planète située dans les régions inconnues.
    Aujourd'hui inhabité la planète fut il y a de cela plusieurs millénaires le berceau des Rakata et de leur empire surnommé l'Empire Infini. Bien que les documents datant de cette époque soient peu nombreux on estime que cet empire s'étendit de 49 000 à 25 000 BBY, soit avant la naissance de la République Galactique. Pendant des millénaires les Rakata développèrent un empire à travers la galaxie grâce à leur supériorité technologique. Technologies qui furent d'ailleurs reprises par notre civilisation. Après la chute de cet empire il ne resta que peu de traces de ses vestiges. On peut néanmoins citer la forge stellaire qu'utilisa d'ailleurs le seigneur des Sith Revan afin de se constituer une flotte capable de mettre à genoux la République. A noter que la science des Rakata combinait technologie et utilisation de la Force, bien que cet élément soit mis en doute par une partie de la communauté scientifique. Plus tard un autre seigneur Sith du nom de Bane vint sur la planète pour y trouver l'holocron laissé par son prédécesseur. Depuis plusieurs millénaires la planète reste inhabité et fut même pendant quelques temps classée site historique et interdit au public ... »


    Je continuai de parcourir les données sur cette mystérieuse planète au passé aussi glorieux que son anonymat était grand aujourd'hui. Un haut lieu du côté obscur visité par deux fois par deux seigneurs Sith. Deux visites passées presque inaperçues, surtout la deuxième, et dont la portée pourtant fut énorme. Si Rakata Prime devait bien être la planète choisie par le maître Jedi nul doute alors que les évènements s'annonçant auraient un impact peut-être subtile mais durable et profond sur l'avenir. Mais ne le savions nous pas déjà ?

    Pour l'heure l'Armada me rappela à une réalité tout autre en faisant crisser sa coque lorsque celle-ci se posa aux abords du grand Temple d'Ossus. Regagnant le pont où tout le monde se tenait prêt pour le débarquement, je cherchai machinalement la présence de Yota et Kaia.

    Yota : « Premiers signes de vieillesse mon maître, je vous ai vu visionner des enregistrements holographique historiques. »
    Aynor, prenant une voix faiblarde : « Tu riras moins quand tu auras mon âge .... »
    Yota : « Je ne vivrais jamais si vieux XD »
    Aynor : « .... »
    Kaia : « Il est drôle mon Yotichou ^^ »

    Les regards des autres maîtres et chevaliers se levèrent au ciel, de dépit ou d'amusement mêlé. Hé, après tout les occasions de rires se feraient de plus en plus rares !
    Tous nous quittâmes l'Armada dans une bonne humeur seulement apparente.

    Pad : « Hey mais partez pas sans moi !! »

    jeudi 04 octobre 2007 - 00:06 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits

    A peine étions nous sortis du vaisseau, direction le Temple, que les esprits des plus aventureux s’échauffaient déjà… En particulier, un jeune Ewok était en pleine conversation avec une célèbre Twi’Lek

    Kateo : J’ai vu tes recherches sur Rakata Prime. Elles semblent corroborer l’hypothèse de Jorus
    Aynor : c’est la conclusion à laquelle j’arrive aussi, de toute façon, nous n’avons pas d’autres pistes
    Kateo : Alors il faut que nous partions tout de suite pour Rakata Prime !
    Kaarde : Patience mon jeune Padawan

    Kaarde et moi-même nous suivions les deux chevaliers… Nous pûmes constater une nouvelle fois toute la fougue de la jeune génération de Jedi, incarnée par Kateo

    Kaarde : Le conseil seul décidera de la marche à suivre, après un examen objectif de la situation. N'oublions pas qu'en plus Dark Belfor a sans doute rejoint Dark Lana... Et qu'il existe un doute sur l'esprit de Maléfica !
    Kateo : Mais n’est-il pas dangereux de perdre du temps avant d’intervenir ?
    Jorus : Je suis d’accord avec Kaarde, nous devons prendre un temps de réflexion…
    Kateo : Maître, c’est bien vous qui avez eu l’idée…
    Jorus : Mais ce n'est pas pour cela qu'elle est forcément judicieuse !
    Aynor : Très juste ! Il serait dangereux de lancer une expédition au fin fond de la bordure extérieur sans y réfléchir.
    Jorus : Surtout que cette idée provient elle-même d’un faisceau d’hypothèses, qui si elles se vérifiaient, pourraient être dramatiques
    Aynor : Si JB est réellement lié à Dark Lana, ce sont les fondements même de l’ordre qui seraient ébranlés
    Jorus : Mais si Dark Lana a fait en sorte que nous trouvions cet enregistrement, cela veut dire que l’on cherche à nous manipuler !
    Kaarde : Et c’est pour cela que la formation du Conseil Jedi est un enjeu crucial. J’espère que Padmé reviendra rapidement car nous aurons besoin de ses conseils
    Jorus : Tout à fait, car pour ma part je suis persuadé que nous négligeons quelque chose d’important… Je pense que tous les évènements que nous subissons depuis le retour de l’ordre Jedi sur Ossus sont liés
    Kaarde : Je crains que tu ais raison…

    Et c’est ainsi que nous pénétrâmes enfin dans les jardins du Temple Jedi





    Ce message a été modifié par: Jorus-Beku-n le 05-10-2007 11:31

    jeudi 04 octobre 2007 - 17:01 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    Nota : ce qui suit n'a aucun intérêt pour la bonne compréhension des aventures, mais aura une incidence minime sur le TJ3. Cette action se réfère à Lila Sura et à Mister X, et à pour but d'expliquer comment Kiffa Stamina et Édoras K. Terrik parviendront à retrouver la trace de la famille de Lila.
    Donc, si vous n'avez pas le temps, ne lisez pas ce qui suit. (il doit y avoir 2 pages Word, je n'en sais rien, je n'utilise pas Word : je n'en ai pas besoin pour l'ortho (ou si peu). ^^ C'est un délire libre sur la vie des Twi'leks, qui plaira aux amateurs d'exotisme).

    -------------------------------------

    ~~ Bordure Extérieure, Sytème Ryloth
    Ryloth, Hémisphère austral, Terres Lumineuses
    Heure locale : 10h30 - t° ext : 47°C ~~


    C'est un four. Une fournaise à côté de laquelle Tatooïne semble une plaisanterie. Et pourquoi sommes-nous là ?

    Un type en armure climatisée : Rappelle-moi pourquoi on est là, chérie ?
    Une meuf dont l'armure a la clim' aussi : Pour retrouver les survivants du dernier Clan de Tête de mon village, mon coeur.
    Le Torpilleur : Tu vas pas me faire croire que ton espèce peut survivre par des chaleurs pareilles ?
    La lutteuse : On les lâche le soir, et ils doivent trouver une caverne pour s'abriter... ce sont des sages, ils survivent généralement cinq ou dix ans.
    Konix Xyphor : D'accord, et tu crois qu'ils pourront te dire où habite la famille de Lila Sura ? Si ca fait trois ans qu'on les a banni, ça va faire long... On perd la mémoire, à cet âge, tu sais ?
    Kiffa Stamina : Mon espèce a plus de mémoire... les tchun-tchins nous aident. Les quatre survivants doivent forcément savoir où se trouve les parents de Lila.

    Je renonçai à contrarier ma Fée Bleue Nuit. La mort de son amie la peinait encore beaucoup... c'est que les tueuses professionnelles sont de grandes sensibles, mine de rien ! 'Faut dire que mourir torturée pour faire chanter un type de la carure de Mister X, c'était pas exactement une mort sympathique. Alors, bon, quand ma fiancée m'annonce qu'avant d'avoir l'esprit assez libre que pour profiter (et donc, me faire profiter) de son voyage de fiançailles, elle doit d'abord annoncer la mort de son amie à sa famille, comment pourrais-je refuser ?
    Et donc, nous traversons le désert à dos de banthas, les seules bestioles que j'ai trouvé pour le voyage : bon marché et facile à acquérir.

    Le chasseur : Chérie, le senseur de mon Nightsinger indique des formes de vie au sud-ouest. J'essaye de préciser... c'est encore à 496 mètres, ça va être dur.
    La guerrière : Un tiers de klick ? Une plaisanterie... au galop !

    Impitoyable, elle lança les trois banthas dans une course plus rapide. Leurs sabots craquaient de chaleur mais ils ne se plaignaient pas, tout rassurés qu'ils étaient par leur instinct grégaire. Braves bestiaux, va... bientôt, mes senseurs m'apprirent que trois formes de vie étaient allongées sur le sol, probablement en position foetale. Difficile de les repérer avec le scan infrarouge, seul l'humidité relative de la caverne où ils se terraient m'avertissait de leur position. Nous parcourûmes les derniers mètres à pieds, laissant les banthas à l'ombre de la falaise rocheuse et désespérément stérile qui se dressait sauvagement. La caverne n'était pas trop difficile à repérer : des passages fréquents avaient tamisés les caillasses sur une allée d'un mètre de large, qui allait en rétrécissant. Remisant mon Nightsinger (arme de luxe rarissime : j'avais lancé plusieurs missions pour l'acquérir, quand j'étais Leader), j'attrapai mes "Mos Eisley" et pénétrai dans la grotte à la suite de Kiffa, équipée de deux de nos sabres laser Sith.

    Trois vieillards Twi'leks nus et décharnés dormaient à même le sol, avec leurs robes (respectivement verte, jaune et bleue) pour oreillers. Ils se tenaient éloignés les uns des autres, pour ne pas se tenir chaud... c'était pitoyable, et je me sentis étrangement las. Kiffa s'agenouilla à côté d'un des vieillards, un rutien au teint pâle, émacié, qui ronflait entre ses trois lekkus.

    Kiffa : Maître Chacta Dwin ? Réveillez-vous... je vous en prie, réveillez-vous !
    Le vieillard : Hmm ? Gnn ? Grmm... Agra ! Chagwa til unka desh !
    Ma beauté fatale : Doucement, Maître. Je suis Kiffa Stamina, votre ancienne élève, à l'école. Vous vous souvenez ? Parlez en basic, pour mon ami Humain...
    Un autre vieillard décharné : Il ne peut pas, Kiffa du clan Stamina. Cela fait deux décennies déjà qu'il a oublié le basic. Il ne parle plus guère que le ryl et le lekka... et encore : il bégaye !

    Je me tournai vers celui qui venait de parler. Un vieux Twi'lek à la peau mauve, qui venait de se couvrir d'une robe jaune sans que je ne le remarque. Cela me surprit... ce vieil homme avait réussi à bouger sans m'alerter. Mes réflexes s'amoindriraient-ils ? Pour mieux le voir, j'ôtai le casque qui me prodiguait une vue en ondes radio et le dévisageai dans la pénombre de la caverne. Aussitôt, une odeur aigre de sueur, d'urine et d'exréments mélés me prit à la gorge. De moisi, aussi, et je réalisai que les parois étaient tapissées de mousse et de champignons.

    Le vieux mauve en jaune : Asseyez-vous, tous les deux. Soyez les bienvenus dans notre modeste retraite. Je parlerai en basic... Dwin et Ban parlent mal cette langue. Ban est plus doué pour les langues insectoïdes.
    Édoras Terrik : Hum... excusez-moi, monsieur. Je suis Édoras, du clan Terrik. C'est un honneur de vous rencontrer.
    Le vieillard : Hmm... tu couches avec Kiffa, n'est-ce pas ?

    Comme entrée en matière, c'était plutôt direct ! Décidément, ces vieux débris semblaient très au fait de leurs anciens administrés, ou peut-être tout simplement de la psychologie humanoïde ? Il réussit à me faire rougir et je fus heureux de la pénombre de la caverne : devant ce bicentenaire, je me sentais comme quand Izor gal, mon voisin, me trouvait dans sa cave, sur Thyferra. Je pouvais presque entendre sa voix "Konix, vaurien !"... Je relevai la tête et dis, d'une voix plus assurée que je ne l'étais en réalité :

    Édoras : En effet. Nous sommes fiancés.
    Kiffa : Et je porte son enfant.
    Vieux machin : Je sais.
    ...
    Édo :
    Euh... excusez-nous, maître, mais... nous avons fais ce long voyage dans un but précis.
    Pépé : Es-tu Jedi ? Tu sens comme un Jedi... mais tu ne parles pas pareil. Tu sens le métal chaud...
    Je réalisai subitement que les yeux de ce type étaient blancs. D'un blanc pur, légèrement transparent. La prunelle avait presque la même teinte que le globe, et sa pupille semblait presque absente, voilée par l'obscurité de la caverne. Ce type était aveugle...

    Ma poupée : Non, Maître Juu Vao : Édoras est un homme d'affaires. Un... un aventurier. Ce sont nos armures que vous sentez : elles nous ont aidés à venir. Maître, j'ai une chose importante à vous demander, sans quoi je ne me serais pas permise de briser votre retraite.
    Juu du clan Vao : Il y a beaucoup de peine en toi, petite Kiffa. Mais tu ne nous dérange nullement : depuis la mort de Til'ka du clan Rar, nous nous ennuyons... C'était un être si drôle, si amusant ! Il n'avait pas son pareil pour les antistrophes.

    Ainsi donc, durant leur "retraite" (quand l'un des cinq mourait, les quatre autres étaient exilés), les Anciens du Clan de Tête passaient leur temp à faire des contrepèteries... banthament intéressant !

    :jf:
    -------------------------------------
    Édoras Konix Terrik
    Ex-Leader de la Guilde, retraité
    Pus d'vornskr ! Y a plus de p'tits profits !

    Ce message a été modifié par: Edoras le 04-10-2007 22:10

    jeudi 04 octobre 2007 - 21:58 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26257 Crédits

    Tout est noir …

    Il n’y a rien, il n’y a que les ténèbres...
    Il n’y a pas de conscience, il n’y a que le vide…
    Il n’y a plus de réflexion, il y a que le silence…
    Il n’y a pas de chaleur, il y a que la solitude…
    Il n’y a pas de mort, il devrait y avoir que la Force…

    L’espace et le temps semble comme suspendu…


    Un murmure, une odeur d’éther, la sensation d’avoir quelque chose qui me recouvre.
    Plus encore, la sensation de jambes, de bras,… d’un corps !
    Peu à peu, je distingue le bruit d’un bip non continu, mais bien régulier. Quelque chose d’agaçant quoi ! Puis, une chaleur semble m’enveloppée. Je n’avais plus rien ressenti d’aussi intense depuis… je n’aurai pas pu le dire ! L’odeur de l’endroit où je suis est plus que désagréable ! J’aimerai être ailleurs, en me concentrant sur « le parfum » d’éther, je suis prise par la certitude que je veux être ailleurs !

    ? – Maître Nabery ? M’entendez vous ?

    Cette voie est métallique et inconnue. J’essaye d’y voir quelque chose, je recherche à travers mon esprit le circuit de caméra le plus proche, mais… rien ! Non, non, je peux utiliser mes propres yeux !!! J’essaye d’ouvrir mes paupières, mais elles sont lourdes !

    ?? – Padmée, réponds. Te faudra un peu de temps avant de te retrouver, mais tout semble avoir marcher comme prévu.

    « Là, c’est une voie humaine ! Masculine même, mais qui ?? »

    ? – Votre scanne est correct, votre encéphalogramme montre que votre cerveau a repris une activité quasi normale.
    ?? – Comment cela : « quasi » !!!????

    Les voies s’éloignent afin que l’humain puisse avoir plus d’explication avec la voie méta… « Le droïde ? Oui, le droïde médical ! Oui, c’est bien cela, je suis dans un lieu médical ! Une infirmerie !!! » Je prends alors vraiment conscience d’être dans mon lit, dans une infirmerie et d’avoir un corps, un vrai corps humain ! Enfin, j’arrive à ouvrir les paupières encore lourde. Je tourne doucement ma tête vers l’humain et le droïde. L’homme semble menacer le docteur artificiel d’être totalement démonter et reprogrammer s’il ne parvient pas à … Ses paroles s’arrête ! Il regarde vers moi et réalise que j’ai repris conscience. Il s’approche de moi.

    L’homme – Padmée ! T’es enfin consciente !

    Il y a du soulagement dans sa voie. Puis, plus sereinement, il reprend.

    L’homme – Je te l’avais dit que ça fonctionnerait !
    Le droïde – Bien, maintenant qu’elle a repris conscience, laissez là ! Elle a besoin de repos. Ici, c’est moi le médecin et vous en avez assez fait comme cela !
    L’homme – Je lui ai sauvé la vie !
    Le droïde – LA VIE ! NON, c’est moi et mon équipe assiste par les guérisseurs qui l’ont conservé en vie. Vous n’avez que pris des risques inconsidérés pour faire passer son esprit dans un ordinateur de vaisseau ! Maintenant sortez !

    L’homme fronce les sourcils et semble ce concentrer. Le droïde se fige, puis laisse ses épaules et sa tête ballottée dans le vide. L’homme a réussi par je ne sais qu’elle moyen, de déconnecter le droïde. Il le déplace et revient vers moi.

    L’homme – Comment vas-tu Pad ?
    Moi – Je …Je me sens de plus en plus… consciente de ce qui m’entour. (Je marque un pause afin de rassemblée mes idées. Ma mâchoire me fait mal et parler et un grand effort qui m’épuise). Mais pas assez pour… pour savoir qui vous êtes ?

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------
    PS: JE vous rassure, mon amnésie est que passagère! Mais elle me semble logique. Pour ceux qui ne l'on pas reconnu, l'homme de ce message est Jadden K'orr :D

    samedi 06 octobre 2007 - 09:54 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    ~~ Bordure Extérieure, Sytème Ryloth
    Planète Ryloth, Hémisphère austral,
    Une caverne dans les Terres Lumineuses
    Heure locale : 10h58 - t° int : 32°C ~~


    Bon, ces trois vieillards en état de sénilité avancée étaient ma foi bien sympathiques, mais ça ne faisait pas avancer le schmilblick. Je sortis trois tranches de nuna fumé (importation Naboo) et en offris une à chacun d'entre-eux.

    La belle Kiffa : Maître Juu Vao, je suis venue vous demander des nouvelles du clan Sura. En particulier, des parents de mon amie Lila.
    L'édenté mauve : Hmm... Lila Sura, une brillante élève... un peu capricieuse et beaucoup trop têtue, mais intelligente ! Ses parents... ses parents...
    Le dénommé Ban : B'd'aha, w'la'oh, kal', ergali't'rak'la ! Kof kof kof !
    Kiffa Stamina : Euh... j'ai pas tout compris, là...
    Juu Vao : Oh, ne t'en fais pas ! Bib Ban a perdu son dentier pendant la traversée, il faut un peu d'entraînement pour le comprendre, hi hi hi ! Et puis, il tousse sans arrêt, à cause de la poussière et des moisissures. Mais c'est grâce à ces champignons que nous sommes encore ici. Vous saviez que c'était délicieux, avec une petite sauce de...
    Édoras, un peu agaçé : Je suis un fervent disciple et défenseur de l'art culinaire, mais nous aimerions savoir ce qu'il a voulu nous dire, maître.
    Le type bon pour la gériatrie : Ah ! Il a dit... qu'est-ce qu'il a dit, encore ? Hum... oh, oui, il a dit "les Sura sont partis il y a cinq ans, après leur fille, pour aller gagner des crédits". Des cieux plus cléments, sans ces satanés pirates avec qui nous devons passer des contrats immondes...
    Ma tueuse de fiancée : Ryloth va beaucoup mieux depuis, Maître. Édoras s'est arrangé pour tenir les pirates éloignées de la zone, nous avons une ligne régulière avec une grande société, la Guilde. Et elle punit l'esclavagisme de mort.
    Juu Vao : Mais quelle horreur ! C'est toutes nos traditions qui s'effondrent ! Oh la la... que va devenir mon peuple !
    Xyphor : Ouais, ben rassurez-vous : c'est plus votre peuple et il s'en porte pas plus mal ! Maintenant, causez ! Où est allée la famille Sura ?
    Le dégénéré : En effet, tu ne parles pas du tout comme un Jedi... et tu sens un peu plus mauvais. Tu es plus noir, ce n'est pas bon, fiston.
    Eddy : On causera de mon odeur corporelle plus tard : allez !
    Bib Ban : N'boo ! Naab' !
    La sulfateuse de métier : Naboo ??! Ils étaient si prêts de nous et on ne les a pas vus ?!
    Le docte Konix : Evidemment : pour des gens coincés entre un four et un congelo, une grande plaine verdoyante représente une certaine idée du bonheur... Bon, on y va ?

    Je déposai l'une de mes gourdes sur le sol et me levai, avant de recoiffer mon casque. L'atmosphère se fit aussitôt plus fraîche et un peu moins pestilentielle. Kiffa m'imita et je me retournai pour lui tendre la main.

    Édoras K. Terrik : Une dernière chose... vous disiez que je sentais le métal chaud, comme les Jedi ?
    Juu Vao, l'Ancien : Non, pas ça... oh, le basic est pauvre ! Voyons, comment dire ?... Vous sentez le métal chaud, mais je vous... perçois comme un Jedi. Avec une touche foncée en plus. Ce n'est pas une odeur agréable ! Vous devriez...
    Konix le Torpilleur : Prendre un bon bain, je sais. A jamais, l'Ancien !

    Et nous retournâmes en direction de l'Evangelion, jûchés sur des banthas coopératifs. Les paroles des trois débris me restait en tête. Les Sura sur Naboo... comme un Jedi... la fin de l'esclavage est la perte des traditions...
    Je soupirai et me promis de me faire livrer un ysalamiri à Naboo. Je "sentais" toujours la présence des trois vieillards dans mon dos, et cette impression qu'un danger arrivait...

    Édoras : On va recevoir une tempête de chaleur, chérie... on arrive bientôt ?

    :jf:
    -------------------------------------
    Édoras Konix Terrik
    Ex-Leader de la Guilde, retraité
    Pus d'vornskr ! Y a plus de p'tits profits !

    Ce message a été modifié par: Edoras le 06-10-2007 12:01

    samedi 06 octobre 2007 - 11:59 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar laurent

    laurent

    2281 Crédits

    Le temple jedi sur Ossus,les missions me manquais et j'etait impatient de revoir tout mes freres et soeur de la force.
    Je vis donc plusieurs jedi et senti maitre Nabery qui se trouvais dans l'infirmerie.
    Un droide etait près d'elle je lui demanda:


    Moi: S'il vous plait pouvez vous lui laisser un message dès son reveil ?

    Droide : OUi ?

    Moi: Dites lui que Laurent lui demande si elle a une mission pour lui ! Je vous en remercie !

    je parti et resta dans les alentours pour mediter


    -------------------------------------
    Jack : Mais quelle est cette langue bizarre ?
    Sam : Des maths mon Colonel.
    Jack : Oh pardon ...



    Ce message a été modifié par: laurent le 09-10-2007 11:36

    lundi 08 octobre 2007 - 19:49 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    ~~ Bordure Médiane, Sytème Naboo
    Planète Naboo, port de Kaadara
    Heure locale : 21h45 - t° ext : 19°C ~~


    Les larmes ruisselaient sur les joues de la Twi'lek.
    Sa main droite serrait convulsivement son tchin, pauvre lekku agité de soubresaut, tandis que la gauche restait fermée sur un comlink. Elle hoquetta, se retenant d'éclater en sanglots.
    Je la regardais, mal à l'aise et ne sachant trop quoi faire. Des gouttes d'eaux chûtaient de mes cheveux pour pleurer sur mes épaules dénudées et ruisseler dans mon dos. J'avançai vers elle et m'agenouillai à ses côtés. Assise au sol, les jambes repliées entre ses bras, les genoux sur sa poitrine, elle ne me vit pas. Ses yeux coulaient silencieusement, rythmés par sa respiration et le souffle de la climatisation.
    Je lui pris lentement le comlink des mains et l'enlaçai. Elle ne remua pas. Vaincue par sa douleur, elle semblait perdue, immobile sur le seuil séparant le rêve et la conscience. Je la serrai contre moi.

    - Moshi, moshi ? Mademoiselle Stamina ?

    J'approchai le comlink de ma bouche et soupirai :

    - Merci pour les infos, Ryukyu. Bonne soirée.

    Je raccrochai et attirai sa tête dans le creux de mon épaule. Elle y resta un instant, immobile, puis y enfonça ses dents en sanglottant. Je la laissai faire en caressant ses lekkus. Elle enroula ses bras autour de mon cou et se mit à crier. Les cris se firent gémissement. Les gémissements, des pleurs étouffés.
    J'attendis qu'elle soit calmée, la tête appuyée sur mon torse, pour la prendre dans mes bras et l'asseoir dans le divan. Puis, j'essuyai ses joues, prenant plaisir au contact soyeux de sa peau sur ma main. Elle déposa son front sur mon épaule et nous restâmes ainsi un long moment.

    - On ne les a jamais vu ici, finit-elle par dire, dans un souffle qui eu du mal à s'échapper de sa poitrine.
    - Tu devais t'en douter : retrouver une petite famille d'immigrés, sur une planète entière, avec aussi peu d'indices, c'est impossible. On ne sait même pas où ils ont pu débarquer, combien ils étaient et s'ils n'ont pas changés de noms... Tu ne dois pas perdre espoir, dis-toi seulement qu'il faudra que nos Oreilles écoutent mieux. Tu ne peux pas les retrouver simplement en leur demandant de se souvenir, chérie.
    - J'espérais tellement... excuse-moi, j'ai été stupide. Je ne sais pas ce qui m'a pris, mais quand cet homme m'a dit qu'il n'avait aucun "Sura" dans ses fichiers..., sanglota-t-elle, essayant de reprendre contenance.
    - Je sais. Je sais... ferme les yeux.

    Je la serrai contre moi un long moment, me laissant bercer par les battements de son poul et l'odeur de sa peau. Sa respiration se fit plus régulière...

    - Qu'est-ce qu'on va faire ? finit-elle par demander.
    - Premièrement, je vais t'emmener manger au resto. Ils ont des recettes de poissons grillés à te faire tomber le cul par terre. Ensuite, on va laisser travailler nos Oreilles, et pendant ce temps on ira se baigner. Et puis, si tu veux, on ira se promener au Pic de Dee'ja ? Et si tu as toujours envie de voir la Cathédrale des Vents, je t'y emmenerai ensuite. Tu es d'accord ?
    - Oui... d'accord. Konix ?
    - Oui, Kiffa ?
    - Serre-moi fort.

    Un moment plus tard, je retournai finir de m'essuyer les cheveux et revêtit un costume de soirée. Puis, je retournai aider Kiffa à choisir une robe. Comme elle hésitait entre une rouge et une bleue, je lui conseillai la rouge, puis la vit disparaître en courant.

    - Hé ! Où vas-tu ?
    - Vômir.

    Je soupirai et rangeai la pièce, gènai par l'impression de chaos qui régnait à bord. Je me servis un verre de whyren, on the rock, et tentai de chasser le goût désagréable qui me venait en bouche. Je me retins à grand'peine de ne pas vider mon estomac sur le sol et torchai mon verre d'un cul sec.

    Pourvu que cet ysalamari arrive rapidement, sans quoi, nous serons bientôt deux à pèter les plombs. C'est bien assez d'un, avec l'autre pour le soutenir.

    La pièce dansa devant mes yeux, et je su que Kiffa allait bientôt revenir. Je me redressai et tâchai d'adopter une meilleure contenance.

    :jf:
    -------------------------------------
    Édoras Konix Terrik
    Ex-Leader de la Guilde, retraité
    Pus d'vornskr ! Y a plus de p'tits profits !

    Ce message a été modifié par: Edoras le 09-10-2007 00:03

    lundi 08 octobre 2007 - 23:59 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits

    Et c’est ainsi que nous pénétrâmes enfin dans les jardins du Temple Jedi. Kaarde m’entraîna dans la salle du Conseil en compagnie d'Aynor

    Kaarde : Il est temps de reconstituer le Conseil Jedi
    Aynor : Si je comprends bien, Jorus en fait partie
    Jorus : Justement non !
    Kaarde : Jorus m’a simplement convaincu d’intégrer une nouvelle génération de Jedi. En tant que maître, il est là à titre consultatif, jusqu’à la formation du nouveau conseil.
    Aynor : Il me semble que le conseil devrait aussi être constitué de Maîtres
    Kaarde : Tu as raison, et c’est pour cela que Remeyodi restera encore en fonction. Par contre, Aynor, je souhaite que tu fasses partie de ce nouveau conseil
    Aynor : Cette proposition est un honneur, je ne sais pas si je le mérite
    Jorus : Je pense que tu parfaitement apte. Tu nous le prouves tous les jours dans tes actes, tu as aussi été confronté à Dark Lana et cette expérience est indispensable au conseil. Enfin, vois le respect que tu inspires à tous nos jeunes Jedi
    Kaarde : C’est à ce poste que je te destine, tu prendrais la responsabilité d’encadrer tous nos jeunes pada…
    Aynor : Alors c’est un poste que j’accepte, je sens que je m’y sentirai à mon aise
    Kaarde : Alors c’est entendu. Maintenant que la moitié du conseil est composée d’anciens, nous allons intégrer trois jeunes chevaliers
    Aynor : Je trouve que Jadden Korr a montré beaucoup de caractère lors de notre dernière mission.
    Kaarde : Je suis d’accord, il sait apprivoiser sa fougue. Il a beaucoup appris de la Force. Une responsabilité au conseil peut l’aider à s’affirmer définitivement
    Aynor : Il inspire le respect à toute la nouvelle génération de Chevaliers, il pourrait être le représentant des jedi au conseil.
    Kaarde : C’est entendu. J’ai pensé à deux autres Jedi, Kaia Torin et Yota, que…
    Jorus : La constitution du conseil est en bonne voie et je pense que mon rôle doit s’arrêter là
    Kaarde : Tu es trop humble Jorus, mais j'ai encore besoin de toi. Le nouveau conseil siégera immédiatement après sa nomination. Je souhaite que toi et Pad vous soyez présent quand nous aborderons les évènements liés à Dark Lana
    Jorus : Dans ce cas, je vais aller voir où en est Pad

    Je laissai Aynor et Kaarde à leur lourde tâche et je partis en direction de l’infirmerie. Je croisai alors Kateo

    Kateo : Je viens d’apprendre qu’Unduli est enfin sortie de sa transe !
    Jorus : Bonne nouvelle ! Je t’accompagne à l’infirmerie, je dois aussi prendre des nouvelles de Pad.

    mardi 09 octobre 2007 - 11:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    ~~ Bordure Médiane, Sytème Naboo
    Planète Naboo, Région des Lacs
    Heure locale : 11h21 - t° ext : 32°C ~~


    Une étoile splendide éclairait la vallée. L'air embaumait du parfum de mille et mille fleurs sauvages, semblables à de longues nébuleuses colorées dans l'immensité de l'herbe. Assise, les jambes repliées sur le côté, Kiffa riait dans sa longue robe lila, ornée d'une frise de fleurs dorées. Couché à ses côtés sur le dos, les bras repliés sous la tête, l'Humain souriait tout en mâchouillant un brin d'herbe.

    - Et celle du chasseur Weequay ?
    - Non plus, parvins difficilement à articuler la Twi'lek, riant aux larmes.
    - Ben, c'est un un chasseur weequay, à qui Porcinus demande de lui livrer de la viande de mott pour un souper, en lui disant que c'est un animal qui vient de Naboo, et qu'il n'a qu'à aller à Bestine. Alors, le Weequay s'en va, et trois heures plus tard, il revient. "Wow, tu as été rapide", qu'il fait, Porcinus. "Moi trrrouver morrtt Berrstine", qu'il lui répond. Alors, bon, Porcinus cuisine la viande que l'autre lui a ramenée, et les employés ed Jabba mangent tous ensemble. Et alors, le plat est infect, ils recrachent, ils s'éttoufent, il y en a même un qui en meurt. Bref, Porcinus est ulcéré, il se tape une crise d'urticaire et le lendemain, il va trouver le Weequay dehors. "Dis, ton mott, qui est-ce qui te l'a vendu, qu'on lui coupe les... ?" qu'il demande. "Moi pas acheter, moi chasser, comme Porrrcinus demander" répond l'autre bêta. Le cuistot hésite et lui redemande : "Tu as chassé un mott ? A Bestine ?!" Et l'autre de répondre : "Ben oui, même si pas comprendre pourrrquoi Porrrcinus vouloirrr morrtt de Bestine : on en trrrouve plein, autourrr du palais, des mworrtts !"
    - Il... il avait chassé un worrt ? s'étonna Kiffa, avant de redoubler de rire en imaginant les serviteurs de Jabba mangeant cet animal caoutchouteux dont la viande est souvent empoisonnée.

    Un peko-peko passa dans le ciel en chantant. L'air était doux, des nunas gambadaient dans les hautes herbes et une femelle mott promenait ses petits. Stamina s'appuya sur le torse d'Édoras et le regarda en souriant.

    - Ôte-toi de mon soleil, fit le Thyfférien, narquois.
    - Hey ! Je croyais que c'était moi, ton étoile? Goujat !

    Il rit et l'embrassa, la retournant dans l'herbe verte.

    - Et qu'est-ce que tu dirais de Félicia ? Elle tient tout de la félicité, non ?
    - Pour son prénom ? Arrête, on ne sait même pas si ce sera une fille ou un garçon, sourit-elle.
    - Je suis juste logique : il faut bien en prévoir quelques uns, et tous mes derniers enfants ont été des filles, donc... je dois avoir perdu la recette pour les garçons ! fit-il en riant. A propos... tu en es à combien ?
    - Deux mois et demi, presque trois... mais tu sais, la grossesse dure un peu plus que neuf mois, pour les Twi'leks.
    - Bah ! on attendra ça de plus, voilà tout. Il faudra penser à aller faire une échographie, en rentrant de voyage.
    - On pourrait aller passer quelques jours à Polis Massa ? On demanderait les bonnes adresses à Albert... il a beau s'être exilé de son peuple, il doit quand même connaître.
    - Oui, et on bénéficierait de l'une des meilleure clinique de la Galaxie, chez un peuple pacifiste. Tu sais que t'es pas bête du tout, toi ? T'avais prévu le coup, avoue ?
    - Oui, quand Albert nous a parlé de son peuple, j'ai retenu l'info en me disant qu'un hôpital décentré et discret pouvait toujours être utile pour se mettre au vert quelques temps, et puis... enfin, je me suis souvenu qu'ils avaient l'une de ces nouvelles machines, tu sais ? Avec les échographies en holo, enregistrées.

    L'Humain sourit et se pencha sur la Twi'lek. L'étoile nabienne brillait toujours, mais les animaux s'éloignèrent, et le peko-peko se tut.

    :jf:
    -------------------------------------
    Édoras Konix Terrik
    Ex-Leader de la Guilde, retraité
    Pus d'vornskr ! Y a plus de p'tits profits !

    Ce message a été modifié par: Edoras le 09-10-2007 20:16

    mardi 09 octobre 2007 - 20:13 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits

    Une fois arrivés à l’infirmerie, Kateo partit voir Unduli. Quant à moi, je me dirigeai vers la chambre de Pad : un Jedi en sortit en trombe et se heurta à moi !

    Jorus : Hé bien Jadden ! Tu sembles bien pressé !
    Jadden : Kaarde veut me voir d’urgence…

    Et le jeune Jedi partit en courant. J’entrai à mon tour dans la chambre pour y découvrir une Padme debout et habillée

    Jorus : Je vois que tu as l’air d’aller beaucoup mieux
    Padme : La réintégration de mon esprit dans mon corps a causé quelques séquelles temporaires, mais maintenant, je suis bonne pour le service. Je crois même être plus en forme… J’ai vu que Jadden est appelé par mon frère
    Jorus : Il va l’intégrer au nouveau conseil Jedi
    Padme : Je vois que Kaarde reprend les choses en main

    Nous quittâmes l’infirmerie et nous promenâmes dans les différents lieux du Temple, pendant que j’expliquai à Pad les derniers évènements : la constitution du Conseil dans lequel siégeait déjà Aynor. Puis nous fîmes le point sur mon idée que Rakata Prime pouvait être devenu le nouveau lieu de concentration des forces obscures. Nous échangeâmes aussi nos points de vue sur l'attitude de JB.Tout à coup, mon comlink bipa : c’était Sylt Bnar ! Le Néti avait fait une importante découverte ! Pad et moi nous le rejoignîmes à la bibliothèque du Temple

    Sylt : Hoouuuumm ! Bonjour Maître Padmé… Maîtres, j’ai pu découvrir l’origine de textes inscrits sur le Talisman Sith
    Padme : Tu veux parler de l’amulette découverte par Jorus, Kateo et Unduli sur Géonosis
    Sylt Bnar : Oui maître, ces inscriptions se retrouvent sur les gravures représentant la tombe de Freedon Nadd sur Dxun
    Jorus : Oui… Je me souviens de tous ces symboles inscrits sur les murs, ils nous avaient mis sur une première piste, lorsque nous recherchions la maladie qui détruisait les midi-chloriens
    Padme : Ainsi tout se reboucle, nous sommes manipulé par Dark Lana depuis le retour de l’Ordre Jedi sur Ossus ! Cela confirme aussi la filiation des nouveaux Sith et de dark Lana, ce sont des Naddistes
    Jorus : Voilà le détail qui m’échappait ! A l’époque, nous n’avions pas pu sonder le côté obscur de la Tombe de Nadd. Aucun Maître n’a pu retourner enquêter là-bas ! De même, nous n’avions pu que trop rapidement examiner la bibliothèque d’Onderon
    Padme : Il faut en avoir le cœur net et mettre sur pied une mission d’investigation là-bas
    Jorus : Il est temps pour nous d’aller voir le nouveau conseil Jedi

    Le nouveau conseil Jedi était en séance et Kaarde accepta immédiatement notre requête. Nous entrâmes dans la salle et découvrîmes pour la première fois la composition de ce conseil : Kaarde était entouré par Aynor à sa gauche et l’image holographique de Remeyodi à sa droite. Les autres membres étaient 3 jeunes chevaliers : Jadden Korr, Kaia Torinn et Yota

    Kaarde : Nous étions en train d’écouter le rapport de Remeyodi, nous vous écouterons ensuite
    Rem : J’ai eu confirmation par le président de la commission des affaires galactique du sénat que les sondes d’observations de la bordure extérieure, dirigés sur le secteur de Rakata Prime avaient été sabotées… certainement depuis très longtemps
    Jadden : Pourquoi le sénat n’en a-t-il pas rendu compte
    Rem : Une fois de plus, nous constatons que les priorités des politiciens ne sont pas les mêmes. Ils n’ont créé qu’une mission d’investigation non prioritaire
    Kaarde : Cela confirme l’hypothèse de Jorus. « On » veut cacher quelque chose sur Rakata
    Aynor : Selon mes recherches, il semblerait que les anciennes forges stellaires, parfaitement manipulées par de puissants Sith, puissent concentrer le côté obscur de la Force. Qu’en penses-tu Jorus ?
    Jorus : Mes connaissances recoupent tes recherches. Si une mission part sur Rakata, elle devra s’attendre à de rudes combats ! Si les forges sont le nouveau berceau du côté obscur, ses tenants ne se laisseront pas faire !
    Kaarde : Bien, qu’avez-vous découvert de votre côté

    Pad et moi nous fîmes le récit de nos hypothèse concernant la filiation Sith de Dark Lana qui nous menait donc sur Onderon, l’ancienne capitale de Freedon Nadd, il y a pus de 4500 ans.

    Kaarde : Si je comprends bien, Dark Lana aurait été l’inspiratrice de la maladie qui frappa l’Ordre
    Yota : Mais quel serait le but d’une mission sur Onderon ?
    Padme : Elle aura pour but premier de trouver le chaînon manquant à toute cette histoire, la pièce du puzzle qui donnera la cohérence à tous les évènements survenus depuis notre retour sur Ossus
    Kaia Torinn : Il faudra donc sonder profondément le côté obscur d’Onderon et de Dxun. Il s’agit plus d’une quête spirituelle que d’une mission de combat.
    Kaarde : Peut-être, mais cette investigation peut ensuite mener à Dark Lana en personne... Padme et Jorus prendront donc la tête de la « Mission Dxun ». Jorus, tu connais bien la reine d’Onderon…
    Jorus : La reine Syralla est une amie, je pense qu’elle nous autorisera à visiter Dxun et la tombe de Freedon Nadd
    Kaarde : Parfait ! De mon côté, je prendrai la tête de la « Mission Rakata Prime ». Je ne serais pas étonné que les forges soient gardées par un guerrier Sith avec qui j’ai un compte à régler ! Lorque tout sera fini, nous chercherons à savoir ce qu'il est arrivé à Jedibothan

    Kaarde avait vu juste ! Si les forges stellaires étaient bien le nouveau haut lieu du côté obscur, quel meilleur gardien que Dark Belfor, le Cathar !

    -------------------------------------

    1) Excusez-moi pour la longueur du Post, mais beaucoup d'éléments devaient être mis en place dans le but de finir TJ2 en apothéoses à la page 150

    2) 2 missions sont organisées :

    La « Mission Rakata Prime » (Kaarde).
    But: destruction des forges stellaires concentrant le côté obscur de la Force : attention aux gardiens et à Dark Belfor ^^

    La « Mission Dxun » (Pad et Jorus)
    But: Sonder le côté obscur de la Force sur la tombe de Freedon Nadd et remonter le piste jusqu'à Dark Lana, la vraie !

    Envoyez un mail à Pad si vous êtes intéressés par l'une ou l'autre... ou si vous avez une idée pour une 3ème mission ^^



    Ce message a été modifié par: Jorus-Beku-n le 10-10-2007 18:04

    mercredi 10 octobre 2007 - 10:54 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

78 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide