Le Temple Jedi : saison 4 (page 48)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Huge

    Huge

    10107 Crédits

    ~~Dans une librairie de la Tour Sadow~~

    Ambiance (lien supprimé car non accessible)
    Cela faisait bien un quart d’heure que les troupes de la Guilde s’étaient retranchées dans la petite librairie, beaucoup étaient tendus et quelques-uns blessés. Huge restait calme, assis ; il avait retiré son casque et passait sa main dans ses cheveux, attendant il ne savait quoi. La barricade tenait le coup, mais les Mandaloriens redoublaient d’intensité à chaque heurt. L’homme qui avait demandé ce qu’ils allaient faire commençait à s’impatienter.


    Homme : Bon sang ! On peut pas rester là sans rien faire ! On n’a plus l’temps de réfléchir, faut agir !

    Waren : Et comment ? Les Mandalos sont trop nombreux !

    Les guerriers attaquaient à présent la porte avec un banc en guise de bélier et frappaient à huit : quatre à gauche, quatre à droite. Ils cognaient tout ce que leurs bras et leurs jambes pouvaient donner. En s’élançant, ils criaient un « Ha ! » commun, ce qui semblait fortifier le bélier. Les autres, autour, gardaient la porte en joue ou se tenaient prêts à charger, grenade au poing. À l’intérieur, l’homme essayait de trouver des solutions lorsqu’une idée lui traversa soudainement l’esprit.

    Homme : On peut sortir par la façade et les prendre à revers ! J’y vais, qui me suit ?

    Huge (fixant le vide) : Tous ces morts... (fixant l’homme) Mais que peut la Guilde face à tant de haine ?

    Cette phrase provoqua l’étonnement général. Huge, sans doute le Gulideur le plus engagé de cette bataille, paraissait baisser les bras en premier par ces mots désabusés. Waren s’approcha de lui, s’accroupit et posa sa main sur l’épaule du novice.

    Waren : Viens avec moi... (aux autres) Allons à leur rencontre !

    Huge (se levant doucement) : Pour la Mort et la Gloire ?

    Waren (ferme) : Pour la Guilde. Notre réputation !

    Dehors, les coups continuaient de plus belle et la barricade commença à laisser percevoir des fissures. Mais Huge fixait toujours Waren.

    Huge (reprenant confiance, de plus en plus énergique) : Oui... Oui... Le cri de la Guilde, mes amis... va retentir dans la Tour... une dernière fois !

    Homme : Oui !

    Huge (la main sur l’épaule de Waren) : Voici venue l’heure... de sortir les armes ensemble !

    Waren leva légèrement la tête en signe d’approbation. De l’autre côté de la porte, les guerriers frappaient toujours, mais un autre arriva avec un lance-roquettes portatif, qu’il commença à charger. Cela lui prenait du temps. La porte craquait de plus en plus...

    Huge (fixant la porte) : Cruauté, réveille-toi... (les autres rechargent et montent leur garde) Qu’importe le courroux ! Qu’importe la ruine ! Et que le sol SOIT ROUGE !

    À cet instant, il vissa son casque sur ses oreilles d’un geste ferme et précis. Le tireur lourd mandalorien avait fini de charger son arme, visa et tira, ce qui fit sauter la porte. Sans broncher, Huge brandit sa dague en l’air de la main gauche et son E-11 de la droite, avant de s’écrier :

    Huge : TOUS À LA BASTOOOONNNN !!!!

    Tout se passa très vite. Ces mots avaient ravivé les tripes des Guildeurs, redonné du cœur à la bataille. Huge fonçait dans le tas en hurlant, voire crachant ses amygdales dans un cri de folie, de haine et de violence. Il était totalement déchaîné : il tirait en rafales et plantait sa dague dans les torses de ses ennemis, ou les égorgeait lorsqu’il ne faisait que passer devant eux. Les autres serviteurs de la Guilde tiraient à présent plus juste qu’avant et faisaient des ravages dans les rangs ennemis. La situation avait tourné en une explosion de porte. D’une poignée d’hommes face à encore deux bon tiers de centaine de Mandaloriens, on passait à une armée entière.
    Les guerriers de Mandalore reculaient très vite, des étages étaient pris sans combat, parfois une faible résistance ne pouvait même pas ralentir cette douzaine qui se transformait en vague meurtrière. Lorsque Huge fut à court de munitions, il rangea son blaster sur le flanc de son paquetage, lança sa dague entre l’épaule et la gorge d’un guerrier en armure, puis sortit ses deux petits blasters qu’il vida avec une intensité désarmante. Pas le temps pour recharger, Huge remit ses pistolets à leur place et empoigna sa vibrolame, puis se battit à l’arme blanche avec un tel déchaînement que même un jeu vidéo ne pourrait lui arriver à la cheville. Il commençait à devenir rouge, rouge de chaleur et rouge de sang. Huge courait, roulait au sol afin d’éviter des lasers qui lui étaient destinés. Waren, lui, avait empoigné son lance-flammes et grillait tout ce qui portait une armure Mandalorienne. Deux guerriers de la Guilde sont tombés sous le feu ennemi, mais chaque mort rajoutait une rage à chaque porteur d’arme. Qu’importaient les munitions, à présent... On allait jusqu’à se battre à main nues. Un Trandoshan avait retiré le casque d’un Mandalorien et était en train de lui percer les yeux avant de le jeter par le petit balcon qui était dehors. La chute était inévitablement mortelle, car vingt-neuf étages ne pardonnent pas.
    La progression de la Guilde était comme dans du beurre, les Mandos ne savaient plus quoi faire. Huge manqua de peu un coup de la part d’un homme en armure, mais répondit rapidement et, de son poing droit, lui enfonça la lame de son gant dans la bouche. Et vu l’angle dans lequel Huge a frappé, la pointe est passé sous le casque et a bien dû traverser une bonne partie du palais de son adversaire, qui s’écroula comme un sac.
    Au quarante-et-unième étage, quelque chose de mémorable, mais aussi de honteux et de déshonorable, se produisit. Alors que les Mandos se précipitaient vers les étages supérieurs, un des leurs, ne pouvant plus supporter cette pression, fit demi-tour, jeta ses armes et leva les bras. On pouvait entendre dans sa voix une pointe de sanglots : il n’avait plus vraiment envie de mourir...


    Guerrier mandalorien : Non ! Pitié, ne me tuez pas ! Je ferai tout ce que vous voud...

    Huge ne lui laissa pas le temps de finir sa phrase qu’il le décapita sec. Il avait dit lui-même avant d’entrer que ceux qui étaient à l’intérieur, pas de pitié. Il restait encore huit étages. La Guilde ne perdit pas de temps et fonça. Sept étages... six étages, toujours pas de résistance... Cinq étages, trois pauvres Mandos fous ou désespérés, ou les deux, tentèrent une vaine résistance. Ils se retrouvèrent sauvagement déchiquetés et démembrés. Quatre étages, la prise est sans encombre... deux étages, des mines barrèrent la route, mais les espaces entre les rayons lasers étaient assez espacés pour pouvoir s’y frayer un chemin... Avant-dernier étage, ultime résistance. Les Mando’as se sont lourdement barricadés et utilisaient à présent leurs munitions sans compter. Les trois soldats de la Guilde en avant se firent surprendre par le feu ennemi et tombèrent brutalement. Impossible de passer l’entrée, la Guilde restait retranchée dans les escaliers. Ils restaient immobiles, ne pouvant faire aucun mouvement. Huge en avait assez d’attendre et redescendit.

    Waren : Arrête ! Mais qu’est-ce que tu fous ?

    Le jeune guildeur se retrouva de nouveau au dix-septième étage, et chercha une arme parmi les cadavres. Ayant pris quelques munitions de E-11 et après avoir rechargé ses armes, il retrouva le lance-roquettes dont il avait pris soin d’égorger... non, de saigner son propriétaire à la sortie. Il chargea l’arme et remonta, sans prendre des munitions. La galopade dans l’escalier devenait fatigante, et Huge reprit son souffle lorsqu’il fut arrivé de nouveau aux côtés de ses collègues. Une fois qu’il fut de nouveau d’attaque, il épaula l’arme de destruction massive, jeta un œil discret vers le no man’s land, puis sans réfléchir, profitant d’un rechargement général en face, Huge se mit à découvert, visa pendant une demi seconde et pressa son index sur la détente de l’arme. Le tir et le trajet du petit obus semblait éternel, comme si le temps s’était ralenti. La roquette avançait, tournant sur elle-même, puis la tête toucha un meuble de la barricade.
    Une immense explosion, plus puissante que celle effectuée sur la porte du dix-septième étage, fit voler en éclats le retranchement, ainsi que ceux restés derrière. Aucun survivant, le choc fut d’une violence extrême. L’accès au dernier étage était à présent libre. Il restait du côté Guilde six hommes valides, dont Waren et Huge. Ils montèrent tous les six à l’étage supérieur, le sommet de la Sadow Tower. Là, une personne en armure les attendait, avec sans doute les deux derniers guerriers de Cenovii derrière. Sans pouvoir s’expliquer, les membres de la Guilde savaient que ce dernier ennemi allait être difficile...

    samedi 13 novembre 2010 - 17:46 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Lieu - Géonosis, salle de réunion, dans un croiseur républicain

    Tout se bouscule dans la tête du jedi auto-proclamé Mandal'ore. Le Conseil a parlé, et maintenant une décision s'impose. Une décision des plus délicates à prendre, un choix difficile, un dilemme déchirant. Le coeur de Ceno est à la fois plein de rage et de tristesse. Maintenant, sa colère est tournée vers la Guilde. Il est impensable qu'ils aient pu menacer le temple d'Ossus, après tout ce que les Jedi ont fait pour sauver la Galaxie. Il oublie vite ce fait et tente de se concentrer, de faire le vide, pour peser ses mots.

    Cenovii - Vous me demandez de faire un choix, mais j'ai besoin de réfléchir, il me faut du temps.
    Jorus - Malheureusement, nous ne disposons pas de ce temps.
    Aynor - Tu dois prendre ta décision, maintenant.

    Que faire? Cenovii tourne la tête dans tous les sens, perdu, son regard se déplace de gauche à droite, jusqu'à croiser celui de Padme. Il se rappelle alors la dernière fois qu'il lui a parlé.

    "Attends! Si tu quittes l'Ordre, tu dois me remettre ton sabre laser!
    - Désolé mais avec cette arme et grâce aux enseignements de la Force, je suis sur de devenir Mandal'or! Vous avez intérêt à arrêter Baaaaaaal tant que vous le pouvez, ou je ne vous le pardonnerai jamais! Adieu, Jedi!"


    Il était parti en quête d'un pouvoir qui lui permettrait enfin de combattre le mal qui ronge la Galaxie, il se disait qu'il ne pouvait pas compter sur les Jedi, surtout après avoir découvert qu'ils n'ont pas poursuivi Baaaaaaal. Pourtant, en cet instant, et alors qu'il affronte le Conseil Jedi avec courage, les remords commencent à le submerger. Tout ce qu'il a accompli jusqu'à présent n'était qu'une succession d'erreurs, l'éloignant de ce qu'il était devenu, un jedi aussi sage que pragmatique, pour replonger dans ses origines de guerrier, de mercenaire sans pitié. Le dilemme prends encore de l'ampleur lorsqu'il repense à Keller. Voilà trop longtemps que Ceno s'est éloigné de son padawan, et s'il quitte l'Ordre, qu'adviendra-t-il de lui? Mais, s'il n'est plus Mandal'ore, que deviendront les clans Mandos rassemblés sur Nar'Shaddaa? Il espère que les Jedi et la CG ne les abandonneront pas.

    Cenovii - Mon choix sera alors influencé par l'urgence de la situation. Maitre, que vous m'en soyez témoins, je renonce à mon titre de Mandal'ore ici et maintenant. J'admet m'être égaré de la route qu'un Jedi doit suivre, je m'en repens devant vous. Les Mandaloriens quitteront Nar'Shaddaa, mais en tant que mes frères et des alliés de la CG, je vous demande juste de ne pas les laisser tomber, et de m'aider à leur trouver un avenir qui soit digne de la rédemption qu'ils recherchent ardemment.

    La surprise semble tirer les rides des yeux de chaque Maitre Jedi. Cenovii attrape son sabre laser, et le jette à Kaarde. Redoublement de rides, les yeux sortent presque des orbites.

    Cenovii - Je quitte également l'Ordre Jedi, même si je me considérerai toujours comme étant l'un des vôtres. Ainsi, je ne serai plus que Général de la Coalition Galactique, et la Guilde se retirera d'Ossus.

    La surprise est telle qu'un instant de silence semble nécessaire à tout le monde. Puis l'un des Maitre Nabery prends la parole.

    Kaarde - Attends, si tu renonces à être Mandal'ore, tu n'as pas besoin de quitter l'Ordre Jedi.
    Cenovii - C'est pourtant ce que Solo vous a demandé.

    Padme a un léger rictus d'étonnement, comme si une précision devait être faite. Cenovii ne le remarque pas, et la Maitre Jedi exilée n'estime pas son intervention nécessaire.

    Aynor - La Guilde nous a déjà poussé à faire beaucoup de concessions. Si tu n'es plus Mandal'ore et que les Mandos quittent Nar'Shaddaa, leur ultimatum n'a plus lieu d'être.
    Cenovii - Ils exigent pourtant mon bannissement, si je ne suis pas exclu de l'Ordre, le temple sera détruit! Et ça, il n'en est pas question!

    Une chose qui est sûre, la plus grande qualité dont Cenovii est pourvu, en tant que Jedi, c'est son esprit de sacrifice.

    Jorus - Tu n'as jamais hésité lorsqu'il est question de protéger les autres. Mais pourquoi? Alors que tu as avoué avoir ressenti de la rancoeur envers nous?
    Cenovii - Maitres, j'ai trop longtemps oublié d'où je viens, et qui m'a recceuilli. Le temple est mon second foyer, et vous êtes plus que des mentors, vous êtes mes amis! Je suis prêt à quitter l'Ordre pour éviter ce désastre!
    Aynor - Il y a peut-être une autre solution. Nous pourrions aussi les persuader que tu a été banni.
    Cenovii - Ca ne marchera pas sur eux! Même si ça marche, ils apprendront tôt ou tard que je suis toujours un Jedi et reviendront se venger pour avoir été dupés! Ca ne fait aucun doute!
    Jorus - Alors disons-leur la vérité, et organisons la défense du temple d'Ossus au cas où ça ne leur plairait pas.

    La phrase du Maitre Historien surprend tout le monde. Cette idée était effectivement passée dans toutes les têtes, mais personne ne l'avait proposé. Temps de silence plutôt court, c'est une solution évidente.

    Cenovii - J'y ai pensé, mais le temps que nous arrivions de Géonosis avec la CG, il est possible que l'attaque ai déjà commencé.
    Kaarde - Ca m'étonnerait, la situation ici devrait trouver un dénouement dans les prochaines heures. Nous aurons le temps d'arriver avant la fin de l'ultimatum.
    Aynor - De mon côté, je vais tenter de calmer l'affrontement de la Tour Sadow, et commencer à évacuer les Mandaloriens de Nar'Shaddaa, en compagnie de Kiad.
    Cenovii - Kiad?? Sur Nar'Shaddaa?
    Aynor - Je ressens sa présence en ce moment même.
    Padme - Bizarre, ça ne m'étonne même pas...
    Aynor - Je vais lui prêter main forte pour évacuer les Mandaloriens. Je demande au Conseil si oui ou non, nous organisons les défenses autour du temple?
    Kaarde - Je pense que, suivant la réaction des Guildeurs après notre réponse, le temple reste menacé. Je suis d'accord, il ne faut pas céder à leur menaces en bannissant Cenovii. Nous demanderons l'appui de la CG pour la défense du temple jedi!
    Aynor - Alors, les Mandaloriens n'ayant plus de foyer propre, et étant affiliés à la CG, je propose qu'ils nous aident à ériger un blocus défensif autour d'Ossus. Même si Cenovii n'est plus Mandal'ore, les clans qu'il a réunit se retrouveront sans foyer propre. Ainsi, nous nous devons de leur proposer l'asile en attendant de leur trouver un territoire. La Guilde n'a rien à dire par rapport à ça.
    Cenovii - Je n'aurais pas dit mieux.
    Jorus - Qu'il en soit ainsi, je vais immédiatement préparer la défense d'Ossus, en vous attendant.
    Cenovii - Alors... Je ne suis pas obligé d'être banni?

    Kaarde rejette le sabre laser de Ceno à son possesseur.

    Kaarde - Tu as fait ton choix et le Conseil l'accepte. Je pense que tu savais déjà que tu écoperais d'une autre sanction, en plus de ne plus être Mandal'ore, si tu décides de rester chevalier de l'ordre, n'est-ce pas?
    Cenovii - Dequoi...?
    Kaarde - Mais plus tard haha! Bon, le temps presse! Il faut agir avant que le pire ne se produise, et établir une ceinture de défense assez dissuasive pour que la Guilde nous laisse tranquille.
    Cenovii - Quelle autre sanction...?
    Padme - Je vous rejoins aussi vite que possible.
    Kaarde - Tu es sûre? Tu n'es pas obligée.
    Padme - Ma décision est prise!
    Cenovii - C'est quoi comme genre de sanction??
    Jorus - Très bien, la séance est lev...
    Cenovii - Attendez!!

    Les quatre Maitre Jedi, déjà préoccupés par la suite des événements, allaient désactiver le système mais décident finalement d'écouter le chevalier. A leur grande satisfaction (au début) Ceno oublie l'histoire de la seconde sanction et se concentre sur un autre sujet qu'il ne voulait pas oublier

    Cenovii - Je passerai par Nar'Shaddaa pour assister Aynor et Kiad dans l'évacuation. Il y a une chose que nous devons récupérer de toute urgence.
    Kaarde - Une "chose"?
    Cenovii - Il s'agit d'un cristal d'énergie, comme ceux utilisés pour faire fonctionner le Paradis Noir. Mais celui-ci est vierge de toute utilisation, et aussi pur qu'un cristal de sabre laser, en 3 fois plus gros.
    Kaarde - KOUAAAA?! Mais combien de temps comptais-tu nous le cacher??
    Cenovii - Je ne voulais pas vous le cacher, je n'ai pas encore eu le temps de vous en parler, car la bataille a été ininterrompue depuis mon arrivée et sa découverte. Je l'ai trouvé sur le vaisseau mère Sezzien que nous avons détruit, et je l'ai immédiatement fait rapatrier à la Tour Sadow en attendant de vous le confier.
    Aynor - Je ne voudrais pas t'alarmer, mais c'est le gros bordel en ce moment-même là-bas!
    Kaarde - S'il est détruit, un deuxième Trou Noir pourrait se former!
    Cenovii - Impossible, il devrait se trouver dans un Bunker au 3ème sous-sol, seul un adepte de la Force pourrait s'y rendre en évitant tous les pièges.
    Jorus - Aynor, c'est ton rôle! Récupères le cristal et en même temps, aides Kiad à évacuer les Mandaloriens!
    Cenovii - Je pars immédiatement vous rejoindre!
    Jorus - Bien, cette fois, la séance est levée, je vous attends sur Ossus.

    Les images des Maitres Jedi disparaissent chacune à leur tour, celle de Padme, l'air triste, en dernière. Cenovii s'empresse de rejoindre le pont de commandement, dans l'intention de réquisitionner ce croiseur républicain, suivi par un Kaarde des plus pensif.

    Cenovii - Quelque chose ne va pas maitre?
    Kaarde - Non, rien... C'est Padme, elle semblait... Oublies ça! Que comptes-tu faire?
    Cenovii - S'il vous plait, descendez voir Mahan et exposez-lui la situation. Demandez-lui si je peux emprunter ce croiseur afin d'évacuer les Mandaloriens de Nar'Shaddaa, qui constituent désormais une faction affiliée à la CG parmi tant d'autres. Nous devons les sauver et atteindre Ossus, avant que vous nous y rejoigniez avec la clone et les troupes de la CG en présence ici, sans oublier Kateo!
    Kaarde - Calmes tes ardeurs, chevalier! Tu sembles surexcité.
    Cenovii - Dans les souterrains, alors que j'étais inconscient, j'ai eu une vision de la Force! Elle m'a montré mes amis, une amie en particulier, se faire tuer dans la Tour Sadow. Je dois arriver à temps pour empêcher ça!
    Kaarde - Tu sais à quel point les visions influencent notre volonté et perturbent nos choix. Je t'en prie, dans ta mission de sauvetage des Mandaloriens, restes calme et concentré.
    Cenovii - Bien, Maitre. Au fait, c'est quoi la sanction...?

    Ils arrivent devant le Hangar, et Kaarde s'éloigne pour prendre son chasseur, afin de retourner sur le sol orange de Géonosis. Pour seule réponse à la question de Cenovii, il lui offre un dernier sourire crispé.

    Kaarde - Héhé, nous nous retrouverons sur Ossus.
    Cenovii - Mokay... ...Que la Force soit avec vous, Maitre Nabery.
    Kaarde - Qu'elle soit avec toi mon jeune ami!

    Il s'en retourne en courant, sa cape virevoltant. Cenovii remet son casque, et file sur le pont.

    -------------------------------------
    Cenovii, Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller


    [HRP: Avis aux jedi, pour le moindre soucis avec ce post, prévenez-moi vite par mail ^^]

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 14-11-2010 02:45

    samedi 13 novembre 2010 - 21:43 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    ~~ A bord de l'Eradicateur ~~


    L'Humain devina le sourire de la Twi'lek à travers la visière opaque de son casque. Elle n'avait pas besoin de parler pour qu'il comprenne son trouble : le seul son de sa respiration saccadée dans le casque, la moindre déglutition, le plus infime soupir était aussi parlant qu'un long discours, lorsqu'on connaissait suffisamment les gens avec qui l'on se battait - à plus forte raison lorsque, en plus, on couchait avec. Il lui fit un geste éloquent, lui tendant son blaster de côté pour qu'elle puisse en voir le témoin de charge.
    Elle appuya le sommet de son casque contre le sien.
    Sur le panneau lumineux, le schéma du vaisseau indiquait clairement que les portes blindées étaient percées les unes après les autres. Les quelques soldats survivants et membres d'équipage plus réfléchis s'étaient unis pour les déloger du pont. Ils progressaient lentement et régulièrement, comme une horrible colonie d'insectes carnassiers progressant vers une proie acculée. Ils devaient avoir trouvé des combinaisons pressurisées dans un vestiaire quelconque.


    Kiffa Stamina : On saura les recevoir. Au moins, notre ruse a fonctionné un temps... la bataille semble gagnée. Presque.
    Édoras Terrik : Quelques Pellaeon qui ne retiendront plus longtemps la flotte. Aven doit être en plein orgasme et Mimi doit jubiler.
    La bleue de nuit : C’est quand même con, de mourir comme ça… deux contre tout un équipage. On a réussi notre mission, mais on va crever quand même.
    Konix : Le paradoxe de ma vie…

    Un grésillement se fit entendre, suivit de la voix décharnée du rejeton Terrik-Solo.
    ’Pa crrrr… t’envoie zzzzz… forts – chez de te-crrrr… ront là zzzzz cinq mi-crrrr.
    Puis, ce fut à nouveau le silence. Le générateur de gravité interne jeta l’éponge en émettant un dernier chuintement sinistre et les pieds des deux Guildeurs quittèrent le pont du vaisseau.


    Édo : Pus d’vornskr ! Plus de recyclage de l’air, plus de gravité et plus de communications… d’ici à ce qu’on m’annonce que le rayonnement stellaire m’a cramé les gonades, il n’y a qu’un pas ! Je ne pensais pas que ce vaisseau était si gourmand en énergie… il ne pourrait pas tenir deux minutes de plus, franchement ? Galaxie ingrate !
    La tueuse : T’es mignon quand ta vie est en danger, tu… ***censuré***, je commence déjà à avoir froid.
    Le contrebandier : L’énergie disponible pour les boucliers et les canons est en chute libre… et paf, y a plus de chauffage à notre niveau. Ces enfoirés connaissent vraiment bien les systèmes de leur vaisseau !
    Elle : C’est le problème de laisser les mécanos en vie… ils ont du s’amuser avec le réacteur.
    Lui : Si jamais ils refroidissent totalement le réacteur, on ne repartira jamais avec ce jouet. Ils sont fichus de se sacrifier… ça ressemblerait bien aux Siths, des manières pareilles.

    Sur l’écran, une nouvelle porte blindée s’éteignit. Trois vaisseaux pénétrèrent à l’intérieur du hangar.

    :jf:

    dimanche 14 novembre 2010 - 08:41 Modification Admin Permalien

  • Avatar yota

    yota

    3554 Crédits

    Bordure Médiane
    Kashyyyk, Rwookrrorro
    18°C, Humidité 111


    Tesar : RrzGgRfFRRrRf !
    Yota : Et ta soeur à toi elle aime sa?
    Tesar : RrzGg Grgrr Grdrdtfrftr Gfrdrtrff...
    Yota : Ouais bas j'étais au courant, elle froter son gros derrière poilu contre ma tête hier...

    Yota était assis avec Tesar, son meilleur ami Wookie, qu'il avait rencontré il y maintenant des années lors de son test pour passer Chevalier Jedi ; Ils avaient toujours garder contact surtout durement ses derniers moi du faite que Yota était rester sur Kashyyyk aprés la grande bataille pour aider à la reconstruction et pour traquer les derniers ennemis qui avaient eu la mauvaise idée de se cacher dans la forêt luxuriante de Kashyyyk.
    La plus part était mort à cause des prédateurs de Kashyyyk comme le Netcaster ou le Katarn mais les autres avaient du y passer par la main de Yota ou celle de la patte de Tesar. Un boulot ingrat mais qui était primordial pour la reconstruction de Kashyyyk...
    Ainsi donc ils étaient assis là, cela faisait maintenant quelques mois qu'ils avaient sillonné une bonne partie de la planète, grâce à la Force, qui avait guidé Yota. La planète semblé maintenant « saine » et la reconstruction était à son firmament, Thikkiiana avait été la première à se reconstruction du faite de la présence d'influentes organisations. Rwookrrorro, elle avait encore un peu de mal à repartir mais Yota avait veillé au bon fonctionnement et à l'organisation des installations et à la distribution des vivres.
    Mais cela faisait maintenant un moment qu'il n'avait plus grande nouvelle du monde extérieur et de la bordure intérieur, les communications n'avaient pas encore pu être rétablie et aucun vaisseau relais n'avait été mise en place à sa connaissance. Si bien qu'après son départ de Tatoine vers Kashyyyk Yota n'avait plus eu de nouvelle du Conseil ni même du temple ou encore de l'affreux.

    Tesar était donc attablé, Yota comme à sa mauvaise habitude maintenant avec un verre de vieux Brandis Corellien qu'il avait piqué à un gros Dralls qui essayer de tirer profit de la bataille de Kashyyyk.

    Yota : Dis moi tes au courant de l'arrivé d'un vaisseau de relai ou d'un cargo qui partirait vers Yavin ou Coruscant ?
    Tesar : ZuB zobuboRr ArgTtTtT Hhrsd rRrRrRrzrRr RrRRrrRrR ArgTtTOtT HherrRrRrRrrRrRrRR sdrRrRe ArgTtT HhrrRrRrRhhHHhHRRrRrR.
    O_O
    Yota : Quoi ?
    Tesar : ...ZuB zobuboRr ArgTtTtT Hhrsd rRrRrRrzrRr RrRRrrRrR ArgTtTOtT HherrRrRrRrrRrRrRR sdrRrRe ArgTtT HhrrRrRrRhhHHhHRRrRrR.
    Yota : Quoi ? Nan sa j'avais compris^^, tu pouvais pas me le dire plutôt que les transmissions étaient rétablie depuis que des vaisseaux de relais avaient était mise en place!
    Tesar :ZoB zobuboRr ArgTtTt.
    Yota : Comment sa je devais encore être plein comme bouffeur de bouritos Corellien?
    Tesar : …
    Yota : TA UN PROBLÊME AVEC LES BOURITOS DE CORELLIA?
    Tesar :...
    Yota : J'préfère ! Bon allez viens avec moi au lieu de bouffer tes puces, faut que je donne une signe de vie sinon j'vais encore me faire engueuler sinon...

    Ainsi donc Yota partit avec Tesar direction le vaisseau de relais en passant par Thikkiiana et sans passer par la case départ. Le grade d'officier de la Coalition Galactique et ma réputation lui donna facilement accès à la salle de conversations du vaisseau.

    -Debut de la conversation vers Ossus-
    « Allo ? »
    « …. »
    « Y a quelqu'un dans cette putin d'académie? Oh!! Au lieu de reluquer les photos d'Aynor! »
    ZzzzZz « Garde de l'académie? Que puis je faire pour vous? »
    « Yota, Chevaliers Jedi Gardien, puis je parler à quelqu'un de compétant? »
    « Un Gardien? C'est parfait sa ! Y a que des gosses ici ! Vous pouvez venir quand? Vous voulez parler auquel? «
    « Nan mais espèce de sale **** ****************************************************** ************************************************************************************* ta soeur! Je suis pas gardien mais en Chevalier Gardien endouille. Bref tu dis qu'il n'y a personne à l'académie? »
    « Au dernière nouvelle tout le monde est vers Géonosis pour le jugement du Mandalore ou Chevalier je sais plus quoi?! »
    « Un ? Mandalore ? C'est qui ce cloon? Et pourquoi jugé? Par qui ? »
    « Écouté moi je suis que le Garde un ! Tout ce que je sais c'est que Kaarde est vers Géonosis les autres je sais pas où mais qu'ils ont organisé une réunion du Conseil pour juger quelqu'un parce que sa commence à chier ici !! »
    « Gnié ? Le CJ? Un Mandalore ? Mais c'est quoi ce bordel la !! Et sa commence à quoi ? »
    « Beh il semble que des Guildeurs soient en orbite et soient prés à détruire le temple... »
    « Euh.................................. Bon ta pas du tout comprendre toi ! »

    -Fin de la communication-

    Yota : Si vous plait mettez moi en communication vers ce comlik il doit ce trouver dans la région de Géonosis.
    Humain : Bien monsieur.

    -Début de la communication-
    « Kaarde ? Ici Yota... »
    « ... »


    [HRP : Si j'ai commis des erreurs liés à l'histoire de Kaashyyyk ou autres, merci de m'en excuser et de bien vouloir me prévenir via mail ;)]

    Ce message a été modifié par: yota le 14-11-2010 22:03

    dimanche 14 novembre 2010 - 15:43 Modification Admin Permalien

  • Avatar waren

    waren

    15111 Crédits

    ~~Nar'Shadda, dernier étage de la Tour Sadow~~

    Waren et son groupe étaient à présent au dernier étage de la tour mandalorienne, Huge avait à peine pousser la porte que le corelien le stoppa en plein mouvement, il avait vu une silhouette au fond du couloir. Une femme en armure les attendait, avec sans doute des guerriers de Cenovii, avec un blaster.

    Asha : Tu dois être celui qu'on appelle Waren Horn.

    Waren : Et toi, tu dois être la maitresse du guerrier Jedi.

    Asha : Espèce de..

    Vexée par cette réflexion, la jeune femme brandit son arme, suivi par ses deux acolytes. Huge pris position, blaster E-11 pointée vers le bras droit de Cenovii, Asha Lemon. Waren fit souffler son lance flamme, mais la femme se cacha derrière un de ses hommes, échappant à la rafale de feu. Puis elle avança, avec son bouclier humain, mitraillant la zone de combat. Deux membres de la Guilde tombèrent, quand à Torch, il attendit le dernier moment pour lancer une grenade. L'explosion projeta les deux mandaloriens et le corelien en l'air.

    dimanche 14 novembre 2010 - 18:36 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar Paadme_Naberyy

    Paadme_Naberyy

    671 Crédits

    Lieu : Géonosis
    Localisation : la base Alpha2.

    La base Alpha 2 semblait assez petite pour un QG, mais probablement que c’était parce que cette base était le dernier retranchement des membres dirigeants du SEZ.

    Thadéus n’avait pas pu convaincre ses acolytes de le suivre dans son plan. Childéric et MacBeath décident de préparer leur départ de Géonosis. Thadéus voulait parler à cette présence du côté obscur, il cherchait à lui parler. O’Keefe pouvait l’entendre mais sans se montrer, elle cherche un moyen d’empêcher les 2 autres de quitter les lieux.

    Thadéus - …certain que nous pouvons nous entendre. Je peux sentir le côté obscur en vous. Qui que vous soyez, nous pouvons nous allier. Parlons, dites-moi pourquoi vous êtes ici ? Si c’était pour nous tuer, vous seriez déjà passé à l’attaque. Répondez-moi !

    Sola avait pris la décision de suivre MacBeath discrètement. Ce dernier arrive dans un hangar où, il y a 3 gardes par vaisseaux. Le plus gros est un transporteur d’assaut gamma, un E-Wing et un Z-95. Les 9 hommes semblaient portait une armure et semblaient connaitre leur travail. MacBeath donne ses instructions et 2 gardes préparent le Z-95. Thadéus arrive sans remarquer Sola qui se tenait prés des caisses de pièces détachés.

    Thadéus – MacBeath !
    McB – Je vous laisse terminer ce que vous voulez, ici ça devient trop dangereux.
    Thadéus – Où est Childéric ?
    McB – Il me semble vouloir prendre la prisonnière avec lui. Moi, je parts !
    Thadéus – Vous semblez bien pressez, vous avez donc un rdv ?
    McB – Ne soyez pas sarcastique !
    Thadéus – Gardes, sonnez l’évacuation de la base alpha2 !

    Les gardes hésitant regardent MacBeath qui acquiesce et les hommes disparaissent rapidement.

    McB – Vous avez vu juste, je laisse aux derniers membres du SEZ, un moyen d’évacuer.

    Il montre le transporteur d’assaut et se dirige vers le Z-95. Il ne réalise pas que Thadéus s'est raproché dangereusement de lui.

    Thadéus – Vous n’êtes qu’un lâche !

    A la plus grande surprise de McBeath, Thadéus active son sabre et le transperce.

    Thadéus – Alors, montrez-vous ! Qui êtes vous ? Je viens de tuer un dirigeant du SEZ, vous devriez…
    Sola se montrant enfin – Je devrais quoi ?
    Thadéus – Ah, enfin ! A qui ais-je l’honneur ?
    Sola la main droite posé sur le pommeau de son sabre – O’Keefe ! Je suis ici afin de vous empêcher de quitter cette planète.
    Thadéus – Alors, je viens de vous aider. Vous travaillez pour la CG… non, je ne comprends pas bien… vous êtes vêtu comme une contrebandière, mais vous dégagez de le côté obscur de la Force…
    Sola – Je ne pense pas que vous m’aidiez, je le voulais vivant !
    Thadéus – Nous perdons du temps en papotage, je vais quitter ses lieux et on vous accusera du mettre de MacBeath.
    Sola – Je ne vous permettrez pas de partir.

    Sola sent soudain une présence dans son dos et entend des bruits de pas. Thadéus n’hésite pas, il se lance vers elle et instinctivement, la clone engage le combat. Les nouveaux arrivant son les gardes, quelques politiciens restant, Childéric et une Vongs prisonnière. Sans rompe le combat, Thadéus essayé de convaincre ses acolytes du meurtre de MacBeath.

    Thadéus – Childéric, cette jedi a tué MacBeath !
    An’yya – C’est impossible !
    Childéric – Garde vérifier le corps de MacBeath !

    Les gardes cours vers le défunt et disent à Childéric qu’effectivement l’homme est bien mort d’un coup de sabre. Loin d’imaginer que Thadéus ait peu tué son associé, il ne reste plus qu’une seule possibilité ! Il prend son blaster et le pointe sur An’yya.

    Childéric – Si vous poursuivez le combat, je la tue !

    Sola avait réalisé qu’au maniement du sabre laser, elle dominait Thadéus et elle était sur le point de faire une botte qui aurait désarmé l’homme. En entendant Childéric, O’Keefe est déconcentré et jette un œil vers lui, Thadéus en profite pour lui donner un coup qu’elle part de justesse mais la lame de son adversaire brûle la chaire de son épaule gauche jusqu’à son coude. Elle hure et dans douleur, elle ne se contrôle plus, elle réagit par instinct. Sa colère mélanger à la souffrance, Sola envoie une boule de Haine qui, lorsqu’elle pivote sur elle-même, touche d’abord Thadéus, puis le transporteur et enfin Childéric, An’yya et les gardes.

    Tous tombent à terre et des éléments électriques scintillent sur la carrosserie du transporteur.

    Sola respire rapidement et gardant son sabre activé, elle regarde les dégâts, plus personne ne bouge. Elle réalise seulement la puissance qu’elle possède en elle, si seulement elle parvenait à maitriser tous ça ! Son regard s’arrête alors sur la vongs, elle semble respirée. Sola va pour s’approché d’elle, mais d’autres bruits de pas la met en alerte, elle se fige en plaçant son sabre à lame rouge en garde. Bientôt la salle, elle découvre les membres de la CG arrivant armes aux points et devant la scène, il la tienne en joue. Mahan arrive.

    Mahan – Mais qu’est-ce que… Vous ?
    Sola – Vous arrivez à temps, amiral.
    Mahan – Gardes, est-ce MacBeath, là ?
    Sola – Oui, il est mort.
    Le garde – Tué d’un coup de sabre Amiral.
    Autre Garde – Amiral, C’est la prêtresse An’yya, elle est en vie, mais elle a reçu un sale coup.
    Mahan – J’ignore exactement ce qui c’est passé, O’Keefe, mais comprenez que jusqu’à ce que j’ai fait la lumière sur tout ça, je me dois de vous mettre au arrêt.
    Sola – Aux Arrêt !!!??? :fou:
    Mahan – Garde, arrêtez là. Oui, je vais demander à maître Kaarde de vous juger et…

    Sola n’attend pas la suite, elle se défend à coup de sabre et lance la Force contre tous ceux qui l’empêche de passé. Elle parvient à sauter grâce à la Force sur le E-Wing et monte rapidement à son bord. Elle tire juste pour sortir du hangar et décolle.

    Une fois dans l’atmosphère, elle survole le désert et prend la direction de la dernière position connu du Walluga. Comme elle s’y attendait, le YZ-775 n’est plus là. Elle quitte alors Géonosis, étant à l’opposé des vaisseaux de la CG en orbite, elle est libre de quitter la planète. Elle entre des coordonnées et passe en hyperespace.

    dimanche 14 novembre 2010 - 22:06 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    Lieu : Ord Mantell
    Localisation : A bord du transporteur « Andris »

    Les hologrammes venaient de se désactiver, Pad regarde encore l’endroit où se tenait celui de Kaarde. Elle avait les larmes aux yeux. Comment pouvait-elle lui annoncer la mort de leur oncle ainsi ? C’était impossible ! Ils devaient se retrouver sur Ossus et pas pour n’importe quel raison, ils devaient veiller à ce que la Guilde ne menace plus le Temple Jedi.

    Pad se lève et regardant par la fenêtre, elle réalise que l’Andris est dans un astroport d’Ord Mantell. Elle quitte sa cabine et se dirige vers le pont. Rapidement, elle trouve le capitaine Edward Brown. Dans la tête de l’ex-jedi, un tas de question se bouleverse dans sa tête. Cenovii a fort bien réagit à son procès, mais la Guilde en restera-t-elle là ? Aynor et Kiad pourront-ils rejoindre Ossus sans encombre ? Kaarde et Cenovii pourront-ils quitté Géonosis ? La guerre contre le SEZ était-elle finie ?

    Dap – Capitaine, je suis Dap
    Capitaine Brown – Je sais qui vous être madame Berry, Dixous m’a dit que vous le chercheriez. Il vous attend au port 4 dans le hangar 7.
    Dap – Ah… merci Capitaine.

    Pad quitte l’Andris et va rapidement à l’endroit indiquer par le capitaine. Jusqu’à destination, Pad pensait à Cenovii, à son parcours, à ses débuts dans la Force. Elle pouvait se souvenir du jour où il lui avait parlé de ses sentiments, de vouloir retourner à ses origines. Et puis de ces fameux jours où elle l’avait vu pour la dernière fois !

    De retour à la réalité, elle savait que Lou avait toujours des plans, des longueurs d’avance sur elle. Le hangar 7 était assez petit, et la première chose que l’on pouvait voir à l’intérieur, ça Pad ne s’y attendait pas ! C’est un vaisseau, mais pas n’importe quel vaisseau !

    Il a 47m de long, il a besoin d’un pilote, copilote et de 2 opérateurs en usage normal. Il est nabien, il devrait être argenté, mais celui-ci est doré. C’est un Yacht spatial Naboo. Pad n’en revient pas, un vaisseau de ce type ici sur Ord Mantell. Puis de très vieux amis sortent en se disputant sur la rampe du Yacht.

    BS – Je te dis que ces modifications sont une erreur !
    RS – Et moi, je te dis que c’est moi l’ingénieur !
    Pad – Brad Sparkel ? Réginald Shymmer ? Mais que faites-vous ici ?*
    Réginal – Ah ! Mademoiselle Naberry, vous voilà enfin !
    Brad – Tu sais ce qu’à dit Cho ! Ici, c’est Berry. Mademoiselle Berry, c’est un plaisir de vous revoir. Alors, votre nouveau joujou vous plait ?

    Pad reste ébahit ! Elle regarde ce vaisseau et pose ses doigts dessus.

    Brad – Il est, à peu de chose prés, ce qu’était votre Bluestar. N’est-ce pas ?
    Réginal – Comment peux-tu lui dire cela ! C’est un autre vaisseau, encore plus beau, plus performant et plus perfectionner que l’autre, ils n’ont plus rien en commun !
    Pad – Réginal, Brad, c’est Lou qui vous a demandé de…
    Brad – Pas de question de ce genre. Nous dirons que nous avions une dette envers Cho et vous. Et voilà, elle est payée. Il vous reste plus qu’à monté dedans et lui donner un nom.
    Réginal – Si la couleur vous plait pas…
    Pad – Il est parfait Rédge. Où est Lou ?

    Une grosse voix bien familière lui répond de l’intérieur même du vaisseau.

    Lou – Je suis là Dap. Viens, nous avons à parler.
    Pad – Merci Rédge, merci Brad.

    L’ingénieur et le conseillé partent en poursuivant leur dispute amicale.

    Pad monte à bord de son nouveau vaisseau. Lou et la petit Aïcha son assis et l’attende. Naberry regarde autour d’elle, l’intérieur ressemblait énormément à celui de son vieux Bluestar qu’elle avait du autodétruire lorsqu’elle voulait échapper à un petit groupe du SEZ qui voulait tuer un Coynite du nom de Kal’les. **

    Pad – Lou, tu es fou ! Tu as vraiment fait construire ce vaisseau…
    Lou – Dap, il y a un moment que je voulais t’en faire la surprise, mais l’ingénieur voulait toujours l’améliorer. Bref, passons aux choses sérieuses. J’ai appris que la mère d’Aïcha est mariée à un homme qui a fait partie de l’armée de la planète Christophsis.
    Pad – Je ne comprends pas. Elle avait une boutique ici ?
    Lou – En réalité, les parents n’habitent plus ensemble depuis près de 2 ans. Katicha avait sa maison et son commerce ici. Son marie était un ex-officier de l’armée de Christophsis. Mais officiellement, il a…disparu…

    Le regard du Besalisk voulait dire « mort » mais comme la gamine est là, il ne voulait pas prononcée ce mot. Pad avait du mal à comprendre pourquoi Lou passait du temps à lui parler de cette histoire. Il savait qu’elle devait partir, sinon il ne lui aurait donné ce vaisseau.

    Pad – As-tu découvert autre chose ?
    Aïcha – Oui, Dixous et moi sommes allées à la boutique de maman et je lui ai monté où était cachée la balise de papa. Dixous a dit que papa se dirige vers cette planète ! C’est super Dap, nous n’avons plus qu’à l’attendre !!!
    Pad regarde Lou – Est-ce une bonne idée ? Des gens lui en veulent.
    Lou – Katcha doit être retrouvé, mais l’enfant doit retrouver son père. Dap, cette histoire et bien plus profonde qu’elle en a l’air. Cependant, je suppose que nos routes se séparent ici ?
    Pad – Oui, je vais sur…
    Lou – Peu importe, tu dois faire un détour sur Myrkr.
    Pad – Tu penses vraiment que je dois y allée seule ? Je dois d’abord retrouver mon frère et…
    Lou – Tes parents y sont, Dap.

    Pad reçu ses paroles comme un coup au cœur. Elle ne les avait plus vus depuis plus de 5 ans. Pad avait appris à ne jamais négligé les conseils de Lou. Elle décide donc de l’écouter. Ils se disent au revoir et Aïcha sert très fort Pad avant de la laisser seule dans son nouveau vaisseau.

    Pad décolle, ses doigts volent sur le tableau de bord comme si elle l’avait toujours fait. Ce Yacht est quasi une copie exacte de l’autre. Il lui faudra lui donner un nom et tout en le cherchant, elle sort de l’atmosphère d’Ord Mantell et sort de son orbite. Elle calcule les coordonnées de Myrkr et pose ses mains sur les manettes. Un vaisseau sort de l’hyperespace et descend vers la planète. C’est un YZ-775 qui passe sur la droite de Yacht de Pad.
    Pendant un moment, elle pense à sa vision, puis secoue sa tête et engage, l’hyperpropulsion.

    Pad – Bien, vu que tu es d’orée, BluestarII n’est pas vraiment indiqué. Pourtant, je ne vois pas qu’elle autre nom te donner. Disons que je te collerais du bleue sur la carrosserie quand j’aurais plus de temps.
    ----------------------------------------------------------------------------------------------------
    * = Voir TJ1 P59

    ** = TJ3 P3


    -------------------------------------
    Maître Jedi

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 15-11-2010 01:01

    lundi 15 novembre 2010 - 01:00 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dark-Spencer

    Dark-Spencer

    2362 Crédits

    ~~~ Forteresse de Bastion, salle des archives ~~~

    Spencer - JE NE SUPPORTE PAS LES WOOKIES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Les chevaliers en armure rouge se mettent en garde, sentant la bête prête à bondir. La cape du Cathar s’élève lentement sous l’impulsion de la Force émanant de tout son corps, puis soudainement, celui-ci se jette à l’assaut, se lançant de tout son long en une course à quatre pattes féline et effrayante. Les deux impériaux se séparent, immédiatement Spencer choisit sa cible, celui qui a réagit avec un léger décalage par rapport à l’autre, un retard imperceptible pour un non sensitif à la Force, mais évident pour un Sith aux instincts de prédateur. Le Forceux visé saute pour éviter une baffe si violente qu’elle fait presque vibrer son armure, son adversaire à fourrure le poursuit en l’air ; sa détente est rapide et puissante, les bras le long du corps, tête la première, il atteint, avec la vitesse d’un missile, le chevalier impérial en pleine poitrine. Le chevalier encaisse durement, plane, atterri en manquant de se crouter, aussitôt il élève son sabre laser pour faire parade à la prochaine attaque de Spencer. Finalement, le Cathar se stoppe. Contre toute attente, au lieu d’attaquer à nouveau directement il semble gonfler sa poitrine. Le Chevalier Impérial ne réagit pas, son compère se jette sur lui et l’emporte dans l’élan de son saut en longueur, tout à coup Dark Spencer relâche le souffle qu’il a accumulé en un gigantesque rugissement de Force qui balaye tous les débris devant lui. Le niveau de décibel est tel qu’il insupporte tous les humains en présence… mais les deux hommes de main de l’Empereur ont échappé à l’onde de choc.

    Spencer - GrrRRR… !!!! Venez ici, je suis loin d’en avoir terminé avec vous vermines !!

    La transe ne s’estompe pas et l’apprenti de Baaaaaaal fonce à nouveau sur ses deux proies. Ils se séparent une seconde fois, l’un est déjà presque à point, tandis que l’autre ne tarde pas à attaquer l’intrus pour permettre à son collègue de se reprendre. Il semble être un vétéran et manie son sabre avec justesse, mais la force brute de Spencer poussée par une infinité de sentiments macabres lui confère une puissance qui va au delà de celle du chevalier Impérial. Il esquive un coup de sabre porté en estoc et frappe du poing la face de l’adversaire. Le nez de l’Impérial se casse, s’enfonçant à l’intérieur d’un visage déjà parcouru par un flot de sang. Il s’envole en un superbe triple flip vrillé et s’encastre dans un terminal d’informations. Les yeux du Cathar sith quittent le corps inanimé et cherchent immédiatement le second trouble-fête. Il est au dessus de lui et tente de le terrasser en retombant avec son sabre perpendiculaire au sol. Spencer fait un pas de recul, le chevalier atterrit sabre planté dans le permabéton. Sans attendre, le Sith sort sa lame Krath et lui plante dans la nuque.

    SPLATCH

    Spencer - Gnnnr, pauvre pantin!

    Il attrape le manche de son arme et la retire de son emplacement, un filet de sang coule de la lame, le corps du Chevalier tombe lourdement sous le poids de la mort. La transe obscure disparait enfin, elle a assuré à son hôte une victoire écrasante, mais son corps a été éprouvé une fois encore. Il faut partir et très vite ! Une petite prière s’impose pour le capitaine en fonction à ce moment là.

    Spencer - Capitaine !!!!! Les données ont-elles toutes été téléchargées ??

    Capitaine - N…Non votre seigneurie, il y a une quantité astronomique d’archives et de plans techniques et…

    Le Cathar s’approche à grand pas, sa démonstration face aux deux Impériaux a fini d’effrayé les soldats. Le capitaine sent que sa vessie se presse. Spencer arrive devant lui, il brandit sa lame, le capitaine revoit sa vie passer devant ses yeux, mais soudain :

    Informaticien - Ca y est ! Les données sont téléchargées !!

    L’adepte du côté obscur retient son bras, sa tête va de l’informaticien au capitaine, ce-dernier affiche un large sourire mêlant soulagement et peut-être encore une pointe de crainte. Spencer abat sa lame et tranche une partie du visage du Capitaine, le balafré hurle de douleur et s’agenouille en tenant son visage.

    Spencer - Gnnr, cette cicatrice sera la marque de ta chance insolente ! Réjouis-toi d’être encore en vie !!

    Capitaine - Je… Arrhhh… Je me réjouis… Votre seigneurie…

    Spencer - Le bloc de données ! Et que ça saute !!!

    L’informaticien accourt et tends le datapad au Sith. Celui-ci l’empoigne avec fierté, il compte le garder avec lui. Il sort un mini projecteur holographique, quelque secondes après, une image en émane.

    Spencer - Divin à Petit Poil, nous avons le colis du Grand Manitou, la cérémonie de clôture doit être engagée !

    Amiral - Les kamikazes sont de sortie, rendez-vous comme convenu, Petit Poil terminé.

    Le Cathar constate que les artificiers ont miné la salle comme il l’avait demandé, il s’agit désormais de quitter la citadelle. Alors qu’ils passent le seuil de la grande porte, quelque chose retient l’attention de Spencer. Il jette un œil à sa droite et constate que le premier chevalier impérial n’est plus là. Damned !! Il ne faut laisser aucun témoin ! Il fait finalement son apparition derrière le groupe de clones et commence à en charcuter quelques-uns. Spencer traverse les rangs et immédiatement se retrouve face au survivant. Il voit trouble, son visage repeint en rouge est déformé par son nez enfoncé, il arrive néanmoins à bredouiller quelques mots.

    Chevalier 1 - Qu’es-tu venu chercher ici, monstre… ?

    Spencer - Ta vie !!!

    Il dégaine ses deux armes lasers en les croisant. X de lumière. Le corps du chevalier est découpé en quatre.

    Spencer se tourne vers ses hommes.

    Spencer - Gnnr, qu’est-ce que vous attendez ?! En avant !!

    Le groupe se fraye un chemin jusqu’au point de contrôle d’où il était venu. Sous le poids des attaques Sith qui s’en prennent à toute la structure, le plafond s’écroule devant eux juste avant qu’ils n’y pénètrent. Manque de chance… Changement de cap, impossible de retourner au Gallofree. Spencer insert le datapad contenant le plan du secteur dans sa petite sphère d’holoprojection. La structure de la citadelle apparait en 3D à hauteur d’yeux du Cathar. Il tourne le plan dans tous les sens avec ses gros doigts griffus, jusqu’à trouver son bonheur.

    Spencer - Là, il y a un hangar ! C’est parti !!

    -------------------------------------
    être perturbé

    Ce message a été modifié par: Dark-Spencer le 15-11-2010 01:20

    lundi 15 novembre 2010 - 01:19 Modification Admin Permalien

  • Avatar maly

    maly

    4024 Crédits

    Quelque part dans l’espace - À l'intérieur de la capsule B52

    ----------------------

    Où qu'elles aillent, elles sont là, vos peurs. Dans le noir de vos nerfs, abandonné à vous-même, elles vous suivent, vous asphyxient, vous dévorent. C'est comme ça ! Vous n'y pouvez rien. C'est l'immobilité - le sourire de la vitesse qui vous dégueule, et vous ramasse à la petite cuillère. Vos larmes et vos cris - ne sont pas des détonateurs suffisants. Vos désirs - dès lors ne sont plus, qu'un chagrin de votre solitude. Vous n'y pouvez rien. C'est le silence. Vous miaulez, mais personne n'est là pour vous écouter. Vous êtes seul - toujours seul.


    Et vous bavez, à grandes goulues sur vos oripeaux déjà maculés de votre liquide sénescence, tellement vous avez la chiasse ! Et, pour vous échapper de cette misère, vous allez à l'Ouest de votre mémoire, vers la Clarté… vers la Clarté… Vos circuits sont en panne, puis déconnectent… Dans une lande, où vous n'êtes qu'un voyant embarrassé de signes, vous vous voyez, vous et vous accrochés aux prestidigitations kinesthésiques des balises bousillées de votre mort-imagé.


    Et vous êtes là - flagada, 100 000 watts dans les cheveux - balancé à la dérive dans l'océan de l'infini - à vous battre avec la fortune pour vous arracher d'un triste devenir. Vous avez froid, et ce n'est pas les restes dégueulis de votre pitance qui vous réchaufferont. Bien au contraire. Dans votre boîte-à-sardines, ça fouette - vos poumons de flanelle commencent juste à déguster les miasmes qui vous parfument.


    Et, c'est la fatigue qui vous a lentement amené dans un état de veille prolongé, où vous semblez être transféré dans un monde incolore, perdu et sans décors, où les bouchers vendaient de l'homme à la Criée. Vous rêvez, mais péniblement, car votre souffle s'allonge et se dessèche. Dehors, quelque chose de bizarre vient d'arriver, vous le savez. Une puissante lumière s'encastre sur les parois de la Capsule B52 avant de frapper vos paupières, c'est la fin du supplice… Vous vous réveillez en sueur.



    Effectivement - malgré une trajectoire curviligne et incohérente, la capsule B52 où se trouvait l'enfant, venait se planter de manière fortuite, dans le champs de vision du Contre Attaque III, suspendu en orbite au-dessus d'Ossus.

    Ben Keller : (à Zatila) Regardes là-bas ! Quelque chose brille.
    Zatila : On dirait une capsule de sauvetage.
    Kryo : Exact ! Les signaux de détresse sont allumés. Il y a de la vie à l'intérieur !
    Zatila : (au Pilote) Essayes de te rapprocher de la cible.
    Ben Keller : (Pensif) C'est peut-être un leurre…


    Le Vaisseau Jedi exécuta une manœuvre contrôlée en direction de la petite capsule B52.

    :bf:
    -------------------------------------
    « maly-malin »
    Jeune novice Guildeur.
    Filleul et Protégé d'Édoras.

    Ce message a été modifié par: maly le 15-11-2010 16:10

    lundi 15 novembre 2010 - 06:00 Modification Admin Permalien

  • Avatar baaaaaaal

    baaaaaaal

    8033 Crédits

    Le problème, quand on a des grands projets, des plans ambitieux, c'est que ça prend toujours du temps.
    Je me demande comment a fait Palpatine. A sa place j'aurais craqué bien avant l'accomplissement de mes plans et sauté à la gorge de Mace Windu au premier de ses énervants froncements de sourcils.
    Trop attendre a failli me coûter cher. J'ai cru pouvoir conquérir la galaxie avec le SEZ et celui-ci m'a sauté à la gorge, plongeant l'univers dans le chaos... bon, un chaos dont je suis le principal bénéficiaire aujourd'hui.
    Malheureusement ce sont des contraintes matérielles qui me forcent aujourd'hui à la patience. Plus vite j'aurais réuni les ressources dont j'ai besoin et plus vite je pourrai commencer. Rhaa ! Que n'ai-je encore des apprentis sur lesquels me défouler ! Attaquer Vergesso m'a donné soif de sang. C'est décidé, pour la prochaine partie du plan j'opère seul. Après tout il ne s'agit que de piller les chantiers de Mon Calamari appartenant à la Coalition Galactique. Leur flotte étant occupée à Geonosis mon vaisseau amiral suffira à cette tâche. Pour mener mon plan à bien il ne manquera plus que les plans impériaux après lesquels j'ai envoyé mon apprenti. Ca et une bonne brochette d'éminents scientifiques. Je trouverai mon bonheur sur Mon Calamari.
    Je devrais sauter à la gorge de quelqu'un, là, ça me ferait du bien.



    Caché dans son manteau d'invisibilité, la Main Ecarlate approchait discrètement des chantiers spatiaux de Mon Calamari. L'Amiral attendait sur la passerelle de recevoir des ordres de son Maître.
    L'indomptable Seigneur des Sith arriva bientôt, sa longue cape noire traînant derrière lui.

    Baaaaaaal. - Amiral, vous serez bien aimable de faire évacuer le cadavre d'enseigne que j'ai laissé devant mes appartements. Surtout faites bien nettoyer le mobilier.

    Amiral. - Cet homme vous avait-il manqué de respect, mon Seigneur ?

    Baaaaaaal. - Non, il s'est simplement trouvé au mauvais endroit et au mauvais moment, pour son malheur et pour mon bien.

    Amiral. - Euh, nous sommes en vue des chantiers spatiaux de Mon Calamari, Maître. Leurs défenses sont faibles.

    Baaaaaaal. - Je sais. Voici mes instructions : déployez la Main Ecarlate à mon signal, lorsque je serai rentré dans l'atmosphère, éliminez tout obstacle, créez la panique, déployer nos appareils de transport et pillez tout ce que vous pouvez.

    Amiral. - Dois-je en déduire que vous ne prendrez pas personnellement part au combat, Maître ?

    Baaaaaaal. - Non, à vous la piétaille. J'ai eu la mansuétude de m'octroyer une mission solo. J'irai à la surface de Mon Calamari aux commandes d'un transport léger et kidnapperai quelques esprits scientifiques nécessaires à mes projets.

    Amiral. - Êtes-vous sûr de les trouver ici ?

    Baaaaaaal. - Bien sûr. Après la débâcle de Coruscant la République a précipitamment réuni tout ce qu'elle avait de précieux sur Mon Calamari. Maintenant préparez-vous à attendre mes ordres.

    Amiral. - Entendu, Maître. Je vous fait tout de suite affréter le Holy Scotch.

    Baaaaaaal. - Ca et une bonne bouteille de brandy corellien !

    Amiral. - Oui, Maître.

    Quinze minute plus tard, confiant, le Maître Sith menait le Holy Scotch droit vers la sphère bleutée qu'était Mon Calamari. Un appel de la Main Ecarlate le tira de ses sombre rêveries.

    Baaaaaaal. - Mmmh, je sens déjà l'odeur d'écrevisses grillées sur Mon Cala... qu'est-ce qu'il y a ? Il ne me semblait pas vous avoir déjà donné l'ordre d'attaquer.

    Amiral(com). - Maître, pardon de vous déranger. Nous avons reçu un appel de l'avant-garde de notre flotte. Une appel de... de... détresse.

    Baaaaaaal. - QUOI ?! Mettez-moi tout de suite en liaison avec le commandant de l'Eradicateur !

    Amiral(com). - Il est mo... porté disparu. Je vais vous passer le Colonel Asther qui dirige le croiseur de classe Pellaeon le Pinoh Noir.

    Baaaaaaal. - Faites donc.

    Le Seigneur Sith posa son front sur ses mains jointes et prit une profonde inspiration avant d'accueillir l'image holographique du Colonel apeuré.

    Baaaaaaal. - Soyez clair et concis, Colonel. Dites-moi qui a eu le culot de s'en prendre à l'avant-garde de ma flotte. Elle comporte tout de même l'Eradicateur et plusieurs vaisseaux capitaux. Ne me dites pas que vous avez besoin de renforts !

    Asther(com). - Maître ! Nous... Je... l'agresseur... c'est la Guilde ! Nous avons perdu l'Eradicateur... ou plutôt... on l'a retourné contre nous ! Pendant que nous ripostions d'autres vaisseaux nous ont encerclés. Ils... ils ont un super croiseur, et des... euh, je transmet les données tactiques à la Main Ecarlate.

    Etrange. Baaaaaaal s'était attendu à des représailles de la part de la Guilde après le pillage de Vergesso, mais rien de cette ampleur.

    Baaaaaaal. - La Guilde n'a jamais eu pour vocation d'être une puissance militaire, et si c'est ce qu'elle est devenu alors elle court à sa perte. Colonel, état des pertes !

    Asther(com). - Catastrophiques, mon Seigneur ! Nous réclamons l'appui du reste de la flotte Sith ou l'autorisation de nous retirer !

    Baaaaaaal. - Je vous ai entendu, Colonel... Voici mes ordres : résistez vaillamment jusqu'à la mort. Emportez autant d'ennemis que vous pourrez dans l'autre monde, quitte à saborder les vaisseaux. Que personne ne se rende, c'est clair ?

    Asther(com). - Très clair, Maître ! Colonel Asther, terminé !

    Baaaaaaal. - Oui, "terminé', c'est ça... Hum ! Amiral, avez-vous enregistré les données tactiques transmises par le Pinoh Noir ?

    Amiral(com). - Oui, Maître.

    Baaaaaaal. - Bon, coupez toute liaison avec Asther et déchaînez la Main Ecarlate comme prévu, le contrôle aérien des Mon Cal commence à s'intéresser à moi.

    Amiral(com). - Maître, l'avant-garde est toujours en difficulté. Nous n'allons pas... ?

    Baaaaaaal. - Hors de question ! Que le reste de la flotte demeure caché et continue de protèger nos nouvelles ressources. Que l'avant-garde se débrouille. Maintenant obéissez !

    L'Amiral coupa la communication et laissa Baaaaaaal seul avec son air sombre et sa bouteille vide de brandy qui se brisa bientôt dans sa main crispée.

    Baaaaaaal. - Edoras Konix Terrik... Solo... Priez pour ne jamais vous trouver en ma présence !


    Salut à tous les enquiquineurs ! :x
    -------------------------------------
    Seigneurs Noir des Sith
    Grand Intendant, membre des FF
    salut a tous les FF au passage
    Fou allié
    ADRIEEEEENNE!!
    PIOU!! PIOU!!

    Ce message a été modifié par: baaaaaaal le 15-11-2010 23:24

    lundi 15 novembre 2010 - 23:16 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

268 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

26 mai 2022 - 29 mai 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide