• Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    5570 Crédits

    L’Atelier de l’Académie

    - conception de sabre-laser -


    Salut à toutes et salut à tous ! Je vous souhaite la bienvenue dans l’Atelier de l’académie Jedi, l'un des endroits essentiels à la formation car tout bon Jedi qui se respecte doit posséder son propre sabre laser. C’est donc ici que vous pourrez le construire de A à Z en passant par différentes étapes, comme d’innombrables Jedi l’ont fait avant vous.
    Tout d'abord, il faut savoir que pour poster dans ce topic récemment rénové (le précédent étant clos), il faut être accepté et recensé dans la caste Jedi et être inscrit à l'Académie. De plus, chaque post réalisé nécessite une bonne écriture qui permettra une bonne compréhensibilité de votre demande. Vous devrez être capables de rédiger des textes appauvris en fautes. Vous suivrez cette classe soit avec votre maitre, soit avec le responsable soit avec mon assistant.

    Tiens, parlons-en du responsable. Je me présente : je suis Galen Arek, le jeune Chevalier Jedi humain de Tython, anciennement pada d’Aynor A’lask et gérant de la Salle Commune dans l’Académie. Je suis là parce que le précédent responsable de ce topic, Bencenovii alias Ceno le Mando-Jedi, s’est retiré et on (le Conseil Jedi) m’a mis comme volontaire pour reprendre ce topic.
    L’atelier, rénové durant le mandat de Ceno, est plus grand et plus fourni en matériel. Vous remarquerez sans doute la longue fresque de photos représentants les illustres Jedi qui se sont occupés de cet endroit avant moi, parmi lesquels Bakara, Doc Beldom ou Yota ou Bencenovii.
    Maintenant que les présentations sont faites, c’est parti !

    Déroulement de la classe :

    Arrivée - Demande d’inscription
    Vous n’aurez qu’à faire un petit RP pour signifier votre désir de créer votre sabre laser. Seuls les padawans ayant rempli les deux premières étapes de l’académie peuvent prétendre à construire leur sabre. Il est toujours bon de rappeler que la construction du sabre laser est une phase très importante, longue et difficile, c'est tout simplement l'étape la plus compliquée dans la vie d'un padawan. Il est donc conseillé de s'y attaquer à la fin de votre formation car le maitre de classe sera assez exigent.

    1ère étape - Choix déterminants (cristal, type de sabre, couleur de lame)
    Choisissez votre cristal en consultant le terminal central d’informations. Puis indiquez quel type de sabre vous aimeriez manier (standard, court, double-lame, fouet, canne, dague, tonfa... il y a une grande variété de styles) ainsi que la couleur que vous voudriez pour la lame (la plupart des couleurs sont possibles). Vous pouvez également préciser quel type de lentille, cellule d'énergie et émetteur vous souhaitez mais ce n'est pas obligatoire. Expliquez vos choix autant que possible. Cette étape est essentielle car elle vous amènera déjà à imaginer votre futur sabre.

    2ème étape - Aller chercher votre cristal
    Vous partirez avec votre maître, le responsable ou l’assistant à la recherche de votre cristal sur une planète où on peut trouver ce type de cristal. La mission n'est pas sensée être trop longue ni trop dangereuse mais vous sensibilisera déjà à une première épreuve en dehors de l’académie. Vous avez le choix de sauter cette étape mais vous n’aurez alors le droit qu’à un cristal synthétique, moins puissant qu’un naturel.

    3ème étape - Taillage/Raffinage du cristal
    Cette étape très délicate est déterminante pour la fiabilité de votre sabre. A l’aide des outils adéquats et d’un établi, il vous faudra retirer toutes les impuretés de votre cristal récemment obtenu à l'aide d'un faisceau laser prévu à cet effet. Il faudra aussi le tailler de façon optimale pour obtenir un petit cristal le plus pur possible, de taille à entrer dans le manche de votre futur sabre.
    Conseil : Le raffinage du cristal étant un travail délicat, je vous recommande de faire les choses avec délicatesse et attention. Mais surtout, récitez-vous le Code du Cristal ci-dessous :
    Le cristal est le cœur de la lame.
    Le cœur est le cristal du Jedi.
    Le Jedi est le cristal de la Force.
    La Force est la lame du cœur.
    Tous sont entrelacés :
    Le cristal, la lame, le Jedi ne font qu’un.

    4ème étape - Création du manche et assemblage
    L’étape finale émoustillera votre imagination et votre sens de la mécanique. Décrivez le design que votre sabre laser aura et sa conception en détails. Le maître de classe sera plus indulgent sur cette étape mais un post un minimum technique est souhaité.

    Après chaque étape, je vous conseillerai sur la marche à suivre pour continuer.
    A la fin vous aurez enfin votre propre sabre de fabrication maison!


    Informations complémentaires :

    L’atelier se trouve dans l'académie de Yavin IV. Les cristaux disponibles et d'autres informations sur les sabres laser sont à consulter dans le terminal central. Il vous est possible de bidouiller vos armes, armures et autres accessoires. Il vous est possible de modifier votre sabre laser après sa conception. Les chevaliers et maîtres peuvent mener leur construction de sabre, seuls.
    Pour avoir plus de précisions envoyez-moi un MP.

    Découpe d’un sabre laser => Illustration N°1 ; Illustration N°2

    Les sabres de notre Ordre :

    - Galen > sabre-laser standard à lame bleue azur, cristal Ruusan
    - Kinsa > sabre-laser standard à lame bleue, cristal Opila
    - Padme > sabre laser standard à lame bleue, cristal Jenruax
    - Kaarde > sabre laser dual-phase à lame bleue, cristal Jenruax et Adegan
    - Aynor > sabre laser standard à lame verte, cristal Jenruax
    - Eckmül > sabre laser recourbé à lame jaune, cristal Jenruax
    - Weedge > sabre laser standard à lame jaune, cristal de Clickman

    Introduction :

    C’est ce qu’on pourrait un jour nouveau pour cette Académie sur la quatrième lune de Yavin.
    La porte métallique et coulissante du hangar intérieur du temple massassi était verrouillée depuis un bon bout de temps après le départ de son dernier occupant et gérant ; la porte est froide et silencieuse car elle n’a pas bougé depuis tout ce temps. C’est alors que j’arrive devant elle, accompagné par le droïde astromech R1-P7, et je fais tout un bric-à-brac réglementaire pour déverrouiller la porte qui s’ouvre enfin.
    La salle de l’Atelier, que j’éclaire en mettant à nouveau en marche les lampes rondes du plafond, est aussi silencieuse et fraîche que ne l’était sa porte d’entrée. Je fais quelques pas en avant et hume l’air ambiant : les odeurs de machine, de charbon, d’huile et de métal en poudre sont encore présentes contrairement à celle de la poussière, moins visible. Un sentiment de nostalgie me vient : c’est ici même que Ceno avait déclaré son départ, peu après avoir validé mon propre sabre-laser.
    Je m’avance complètement dans l’atelier et me faufile entre les tables de bricolage en plastacier ; je remets en fonction l’holo-terminal puis les autres machines à utiliser pour la conception des sabres. Une fois tout cela fait, je m’attaque à l’une des premières tâches que je me suis fixé en arrivant ici. Je consulte les différentes caisses de métaux et de matériel électronique pour vérifier que tout y est ; je nettoie un peu partout pour éviter des petits incidents techniques ; enfin, je demande à R1 de faire chauffer le fourneau pour chauffer un peu l’atelier. Cela redonne vie à l’ambiance chaleureuse de l’Atelier.
    Je passe ensuite à une activité tout à fait personnelle. Je pioche dans une de mes poches une pierre translucide aux reflets multicolores et riche en Force, qui s’avère être un cristal de Ruusan. Je m’installe à l’une des tables et j’exécute le nettoyage du cristal avec un chiffon en soie puis je passe au raffinage ; comme je connais la technique, je réussis à bien le raffiner et le rends adéquat. Les quelques impuretés du cristal sont constituées en une dizaine et je veille à passer délicatement le faisceau-laser sur elles, comme un épluchage. Le cœur du cristal Ruusan palpite dans ma main, jusqu'à me transmettre ses ondes dans tout mon corps ; le cristal est sensible à mon aura, il l'a sentie comme mon premier cristal récupéré l'a sentie. Le cristal a enfin atteint une taille convenable pour mon prochain sabre et sa forme polyédrique à trente faces est épaisse d'un bon centimètre avant le cœur. Je lève mon cristal vers une des lampes et voit qu'il reflète à l'infini les rayons qui passent en lui ; de plus, il semble se nourrir de la lumière blanche pour luire encore plus. Je range ensuite mon cristal dans mon boîtier spécial et prévoit de passer à la conception du manche de mon second sabre après avoir accueilli les padawans.
    Mon travail terminé, je peux enfin me consacrer à la gestion de cet atelier.

    Ce message a été modifié par galen-starkyler le jeudi 09 février 2017 - 06:52
    Ce message a été modifié par galen-starkyler le vendredi 10 février 2017 - 10:51
    Ce message a été modifié par galen-starkyler le dimanche 26 février 2017 - 14:27

    mercredi 08 février 2017 - 19:49 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar IlanVinord

    IlanVinord

    839 Crédits

    Ilan-1ère étape - Choix déterminants (cristal, type de sabre, couleur de lame)


            Aujourd'hui n’était pas un jour comme les autres... L'atelier de sabre laser venait d'être rénové par mon maître, Galen, et je me devait de m'y rendre sur le champ pour être le premier à galéré. Mais comme je suis un pas doué, je me perdis plusieurs fois avant  de tomber sur R3P4 à qui j'avais confié ce matin les plans de mon futur sabre. Il me montra le chemin qui menait à la salle.

           J'entrai dans la salle et saluai Galen qui me salua à son tour, heureux que je sois arrivé le premier.

    Moi - Salut Galen, ça roule?

    Galen - Hey Ilan content que tu sois venu. Tu souhaites construire ton sabre laser,  je présume?

    Moi - Bien sûr que non, je souhaite apprendre à cuisiner des poireaux !

    Nous rimes un bon coup.

    Je me souvenus de la vision que j'avais eu cette nuit. J'avais vu le sabre de mes rêves : une grotte derrière une cascade et mis en évidence sur une pierre, éclairée par un pur rayon de soleil, mon futur sabre. Tout les plans m'étaient tombés dessus d'un coup. Toutes les pièces qui le constituait, la façon dont je pourrai l'utiliser, comment le construire quels matériaux utiliser et surtout le cristal... ou plutôt les cristaux que j'aurai.

    Galen - Il faut que tu te rendes au termin...

    Moi - Pas besoin ! J'ai eu une vision de mon sabre cette nuit, je sais exactement ce que je veux.

    Galen, intéressé - tiens donc, et qu'est-ce ?

    Moi - Un sabre laser standard modifié équipé de mini-rayon tracteur que je peux choisir d'activer ou non. Et je veux comme cristal,  Firkrann. Je l'ai vu en rêve aussi clairement que je te vois là, Galen. Et je ne sais pas comment je sais comment il s'appelle, je ne me suis jamais rendu sur le terminal central, et pourtant... Et ce sabre laser est également équipé de sorte que je puisse l'utiliser comme blaster.

    Galen - Parfait, tu peux...

    Moi - Attends, j'ai pas fini ! Je vais faire un autre sabre laser standard modifié de la même façon sauf qu'il possède un cristal Opila... Mon rêve était trop bizarre... Je ne sais pas d'où je tire tout ça. Les deux lames seront bleu pur.

    Galen - Ok, maintenant...

    Moi - Et c'est pas fini ! Pour reliée les deux lames, il faut une pièce spécial équipée de rayon tracteur qui attireront les deux sabres afin de les relier. Et pour que cette intègre bien le sabre, elle possédera un cristal Ruusan que j'ai aussi vu en rêve qui liera les deux autres parties.

    Galen - ...

    Moi - Galen je sais que tu penses sans doute que c'est beaucoup trop compliqué pour un padawan, mais je sais que j'en suis capable. Laisse-moi tenter ma chance !

    jeudi 09 février 2017 - 11:52 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    5570 Crédits

    Ilan – 1ère étape : Choix des déterminants

    Ilan : - Galen, je sais que tu penses sans doute que c'est beaucoup trop compliqué pour un padawan, mais je sais que j'en suis capable. Laisse-moi tenter ma chance !

    Le jeune Korunnai qui fait partie de mes premiers padawans est face à moi, à me demander de le laisser réaliser tout un schéma trop bien planifié et trop exigeant. Il me parle d’un rêve qu’il a eu sur le sabre-laser qu’il veut construire et il me rapporte des détails presque invraisemblables. Et le pire, c’est qu’il est tellement emporté dans la description de son choix que je n’ai même pas pu en placer une. « Voilà une journée qui commence bien », pensais-je. J’essaye de mon mieux de retenir ce qu’Ilan veut faire exactement comme sabre-laser et réfléchit en même temps à sa demande. Cela fait maintenant une bonne minute qu’Ilan m’a supplié de lui accorder une chance. Franchement, est-ce que Ceno m’avait accordé une quelconque chance dans ma première étape pour mon sabre-laser ? Non, au contraire il m’a fait cogiter sur les différentes étapes, de par le choix raisonnable et le lien que la Force fait dans ce choix. Je décide de donner ma réponde à mon jeune padawan.

    Moi : - Non. Non, Ilan, c’est catégoriquement « non ». Ce que tu veux concevoir va au-delà de ce qui est recommandé dans la conception du sabre-laser.
    Ilan : - Mais Galen, je suis sûr que je peux le faire ! J’ai de bonnes compétences en…
    Moi : - Il ne s’agit pas de compétences, Ilan. Il s’agit de savoir ce qui est raisonnable et nécessaire à ta formation. La conception du sabre est une étape du Jedi qui commence par apprendre à créer « un » sabre-laser, pas deux simultanément. Ta demande n’est pas tant raisonnable.
    Ilan : - Dans mon rêve, mon sabre-laser à concevoir était exactement comme je viens de te le dire…
    Moi : - Écoute-moi bien Ilan, et attentivement. Primo : ne confonds pas ton rêve à la réalité, un padawan ne peut pas concevoir un sabre comme ça. Deuxio : la règle de l’Atelier, ici, est de concevoir « un » premier sabre-laser qui déterminera ton progrès dans la compréhension de la Force et du Code. Tertio : je te conseille de porter ton attention sur la première partie de ton « rêve » car ce sera uniquement cette partie que tu devras réaliser et que j’évaluerais. Et enfin Quarto : estime-toi heureux que celui qui gérait cet atelier avant moi ne soit plus là parce qu’il t’aurait sermonné plus dur que moi.

    Ilan semble vraiment perturbé par ma décision. Je lis en lui de la déception et mon intuition me dit que j’y suis allé un peu fort. Je me rends compte que je me retrouve vraiment dans la position de Ceno face à mon choix. Finalement, je pose ma main sur son épaule et lui parle plus doucement.

    Moi : - Ilan, essaye de comprendre. L’Ordre Jedi est constitué de règles et de précautions à prendre en compte. Moi aussi par le passé, j’ai voulu mettre mon idée au jour mais un chevalier Jedi m’a expliqué qu’il vaut mieux se contenter du raisonnable que de se laisser emporter par la passion. Je ne remets pas en doute tes compétences, non rassure-toi. C’est juste qu’agir par passion, ce n’est pas Jedi. Cela a de l’impact sur ton avenir et ton image. Alors commence par concevoir la première partie de ton rêve et ensuite on avisera tous les deux du reste. D’accord ?
    Ilan : - D’accord.
    Moi : - Bien. Maintenant, je te suggère de consulter quand même le terminal pour regarder où trouver un cristal Firkmann. Préviens-moi ensuite pour que l’on puisse préparer une expédition.

    Le jeune garçon Korun hoche de la tête et se dirige vers le terminal, en suivant mes instructions. Pendant ce temps, je demande aux deux astromech de se préparer dans la navette principale pour anticiper un départ… récupérer un cristal.

    vendredi 10 février 2017 - 12:11 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    7111 Crédits Modo

    L'Atelier de Sabre a rouvert ! Depuis le départ de Ceno, il était resté en "libre-service", sans personne pour s'en occuper réellement, mais heureusement maintenant il a trouvé son nouveau responsable, qui n'est autre que Galen, un de mes meilleurs amis. Je suis très contente pour lui, mais cela n'empêche pas que ça me fasse très bizarre. À présent, Galen occupe deux des quatre postes que Ceno avait à l'Académie... Je secoue la tête. Le passé est passé, il faut regarder en avant. D'ailleurs, Galen n'est pas le seul à avoir pris d'autres responsabilités : hier, j'ai pris la relève de Doc en tant que responsable de l'entraînement du sabre laser. Prendre le titre de 'Maître d'Armes Jedi' m'a un peu surpris, je l'admets.

    Je pénètre dans la salle d'un pas hésitant et salue le Tythonien qui, sans surprise, était très occupé avec son padawan Ilan. Je dis également bonjour au jeune Korunnai qui me gratifie d'un sonnant : "Bonjour Kinsa !". Je souris. J'ai une certaine familiarité avec les padawans qui me permet plus de franchise avec eux, lorsque c'est nécessaire.

    Je laisse Galen avec son padawan et me dirige vers le terminal d'information. Je souhaiterais me rafraîchir la mémoire en ce qui concerne les sabres laser, car je souhaiterais modifier un peu le mien en changeant notamment la couleur de sa lame. Orange est une couleur un peu trop enfantine...je songe à passer au bleu.

    Et puis, j'ai besoin de changement, et pas seulement au niveau de mon sabre. J'ai aussi envie de repeindre mon armure, principalement parce qu'actuellement, je ressemble plus à une cible mouvante qu'à autre chose, vu la couleur un peu trop flashy de l'armure. Et puis...la joie de vivre, ce n'est pas ce que je souhaite communiquer à mes ennemis en ce moment.

    Pour mon armure, j'opte pour un bleu grisé, plus discret, qui signifie la fiabilité, avec du noir, qui signifie la quête de justice. Miru m'avait appris la signification des couleurs des armures il y a des années de cela, et pourtant je m'en souviens encore. Les Résistants n'avaient pas d'armure, ils avaient juste des uniformes qui servaient à cacher leurs identités.

    J'attends que Galen aie fini avec Ilan, puis le jeune homme se tourne directement vers moi et plaisante :

    Galen : Eh bien ! Premier jour d'inauguration et déjà des clients !
    Moi : Personnellement, j'ai eu droit à la visite de deux padawans tornades pour l'inauguration de l'inauguration, alors...

    Nous rions de concert, puis Galen reprend un ton plus sérieux :

    Galen : Alors, qu'est-ce qui t'amène ici ?
    Moi : Je vais juste changer le cristal de mise au point pour modifier la couleur de mon sabre. Et je vais en profiter pour repeindre mon armure, aussi.
    Galen : L'orange ne te plaît plus ?
    Moi : Trop visible, je préfère le bleu. En plus, pour l'armure, tu sais qu'il y a toute une signification derrière.
    Galen : Il paraît... Bon sang, quand je pense que j'ai cohabité avec deux Mandos-Jedi et que je comprends toujours pas les Mandaloriens...
    Moi : Eh oui, nous sommes un grand mystère intergalactique...mais un mystère très très dangereux !
    Galen : Bon, mystérieuse maître Talik, je vais aller surveiller Ilan, tu m'appelles si besoin !
    Moi (avec un petit sourire) : Compris, maître Arek !

    L'humain me rend mon sourire et je m'installe à un établi pour travailler. Je décroche mon sabre de ma ceinture et le pose sur la table, juste à côté d'un cristal de mise au point qui est censé donner une couleur bleu marine, presque exactement comme ma peau. Délicatement, j'ôte une partie de la coque qui est amovible pour laisser la possibilité de faire des modifications et dévoile toute la partie technique du sabre, avec tous les fils que j'ai tant eu de difficultés à installer. Je repère le cristal de mise au point et, à l'aide d'une pince, l'enlève avec moult précautions. Ensuite, je le remplace par le cristal bleu puis referme le tout. L'opération a été assez rapide, maintenant que je maîtrise les mouvements.

    Je reste quelques secondes à contempler mon sabre laser. Cet objet, d'une taille négligeable si on le compare à d'autres armes plus massives, m'a pourtant sauvé la vie tant de fois ! À chaque mission, je ne peux compter les fois où j'ai dû me battre avec ce sabre, autant pour me protéger moi-même que les autres.

    Ensuite, j'ôte mon armure pour la repeindre. Par chance, Ceno a laissé quelques outils pour le faire, et de la peinture appropriée, du genre qui ne s'écaille pas et très résistante. Je commence par le casque, où je repasse toutes les parties qui étaient en orange en bleu. Le casque, aussi appelé buy'ce en mando'a, est très important pour les Mandaloriens. Pour les étrangers, ces casques sont nos visages, il faut donc en prendre soin.

    Je réitère la même opération sur toute l'armure et trois heures plus tard, il n'y a plus trace d'orange sur mon cher beskar'gam. Je suis assez satisfaite et avant d'attaquer les finitions, je me permet un petit en-cas à la salle commune. Puis, je reviens à l'atelier, prête à finir mon travail. Sur les parties en gris, j'en repasse environ la moitié en noir, ce qui donne une harmonie du plus bel effet. Enfin, j'ai fini tout ce pourquoi j'étais venue ici.

    Je revêts mon armure qui n'a plus du tout la même tête et allume mon sabre laser, qui émet à présent une magnifique couleur bleue, plus classique mais aussi plus sereine que l'ancien orange qui suggérait plus d'impulsivité. Je suis une Jedi Mandalorienne. Je suis la Mésange Bleue.

    vendredi 10 février 2017 - 13:36 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar IlanVinord

    IlanVinord

    839 Crédits

    Ilan - 2ème étape - Aller chercher votre cristal

       Je m'étais rendu dans l'atelier de sabre laser, maintenant dirigé par Galen, pour lui montrer mon projet de double sabre laser blaster détachable. Ce dernier m’expliqua que ce n'était pas possible et me conseilla de commencer simplement avec un sabre. 

    J'étais  dégoûté  de ne pas pouvoir faire ces sabres. Je comprenais la décision de Galen et optai pour un sabre blaster contenant un cristal Firkrann. Je m'étais rendu sur le terminal central pour savoir où je pouvais en trouver un.

    Je découvris que ces cristaux se situaient sur la planète Rafa V, qui se trouve dans la bordure extérieur. J'allai me préparer dans mes quartiers pour partir sur cette planète accompagné de mon maître Galen. Je pris un sabre laser d'entraînement, un blaster, le couteau que m'avait offert Lysandre à mon anniv', de l'eau et des barres énergisantes ainsi que mon comlink. Je plaçai le tout dans un sac, on ne sait jamais.

    Je me rendis dans les hangars et vis des dizaines de vaisseaux que je détaillai avec une envie d'en piloter un. Je pensai immédiatement à la classe de pilotage qui avait été fermée bien avant mon arrivée. Je trouvai Galen accompagné de R1 et R3 devant une navette.

    Galen - Alors, où est-ce qu'on doit se rendre ?

    Moi - Sur Rafa V, dans la bordure extérieur.

    Galen - Parfait, paré au décollage !

    Moi - Quand tu veux !

    Le voyage était long et ennuyeux. Durant mon temps libre, je réfléchissais à la planète sur laquelle je devais me rendre.  Rafa V était une planète désertique du style de Tatooin. Elle possédait un climat sec. Le reste du temps je méditai, connecté à la Force. Je devinai qu'elle me sera très utile pour trouver mon cristal.

    Arrivé sur Rafa V, Galen me déposa devant une petite montagne d'où je pouvais apercevoir une grotte. Il ne m'accompagna pas sous prétexte que je devais y aller seul. Je haussai les épaules et débutai la longue et périlleuse ascention. Je commençai à me fondre dans la Force pour ne pas ressentir les effets de la fatigue et essayer de sentir la présence de mon futur cristal. 

    J'arrivai dans la grotte une bonne demi-heure plus tard et je me mis en tailleur pour méditer. La Force était puissante dans cette grotte. Je distinguai la présence d'une grande quantité de cristaux Firkrann, parmi eux se trouvait le miens, je le sentais. Je restai ainsi une bonne dizaine de minutes avant de ressentir une sorte d'appel. Je me concentrai sur ce lien qui s’affermissait de seconde en seconde. C'était le miens, je le devinais parfaitement.

    Quand je rouvris les yeux, il était devant moi, lévitant de quelques centimètres. Je l'avais appelé ou lui était venu à moi. Je le pris dans ma main, frissonnant à son contact en souriant.

    Je redescendis en quatrième vitesse tout content, montrant ma trouvaille à Galen.

    vendredi 10 février 2017 - 14:01 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    5570 Crédits

    Ilan – 2ème étape

    L’animation de l’Atelier commence à battre son plein. Mon jeune padawan Ilan prend la peine de consulter le terminal pour recueillir des informations sur son cristal tandis que Kinsa Talik, ma camarade twi’lek mandalorienne, est venue dans la salle pour faire une retouche de son équipement. Une petite discussion entre elle et moi m’a fait prendre en compte qu’il me fallait aller glaner des infos sur les Mandaloriens avant de passer pour un idiot^^. Je laisse Kinsa à son activité et, en voulant surveiller Ilan, je vois qu’il quitte déjà la salle avec son ami astromech pour se préparer.
    Je profite donc du temps qu’il me reste, avant de rejoindre la navette, pour mettre à fondre quelques lingots d’argent, de plastacier noir et du transpacier blanc dans la fonderie de l’atelier ; par petites doses, les pots d’argile épaisse contenant les matériaux attirent la chaleur de la fonderie avec beaucoup de temps, et pendant mon absence je demande à 6-PO de surveiller la fonte des métaux. Puis avec R1-P7, je me dirige vers les hangars où j’attends Ilan devant la navette.

    Le voyage jusqu’à Rafa V paraissait long mais, en temps que pilote, je le comptais comme un trajet normal et sans difficultés apparentes. Une fois arrivé sur la planète désertique, j’ai demandé à Ilan de se rendre seul dans la grotte montagneuse où l’attendait un gisement de cristaux Firkrann. Il entra donc dans la grotte et je l’attendis, tout comme Aynor m’avait attendu quand je suis parti chercher mon cristal. En sachant que mon pada prendrait sûrement du temps à trouver son cristal (surtout en cherchant dans la Force), je passe le temps en consultant sur l’holopédia d’Ossus des informations intéressantes pour enrichir mes connaissances sur les Mandaloriens ; la plupart datent de longtemps, écrites par le Jedi déchu Kace Dorjander. Enfin, je sens la présence d’Ilan qui revient de son excursion. Je viens à sa rencontre et je remarque qu’il tient quelque chose dans sa main. Et comme il court, je l’arrête dans son élan dès qu’il est proche.

    Moi : - Holà ! Doucement, Ilan. Personne n’est pressé.
    Ilan : - Ça y est Galen ! Je l’ai trouvé. J’ai mon cristal Firkrann.
    Moi : - Montre-moi-le.

    Il ouvre sa main et je découvre un cristal de teinte citrin et de forme losange avec quelques petites déformations naturelles ; en le sondant, je découvre qu’il produit une assez importante source d’énergie commune aux cristaux Firkrann. Je redresse la tête devant le jeune Korun et lui donne mon avis.

    Moi : - Ilan, ton cristal est un excellent spécimen de Firkrann. Je remarque qu’il correspond parfaitement à ta nature : vif et plein d’énergie à revendre.
    Ilan : - Merci maître.
    Moi : - Toutefois, prends garde à la particularité de ce cristal. Comme il produit naturellement de l’électricité, son énergie est peu stable et il peut envoyer des décharges par mauvaise manipulation. Il te faudra donc bien le stabiliser mentalement durant la suite des étapes.

    Nous regagnons la navette, quittons Rafa V avec le cristal et nous retournons sur Yavin V.
    Une fois de retour à l’Atelier, je laisse un moment mon padawan pour vérifier que mes métaux fondus lors de mon absence sont prêts ; je trouve le droïde 6-PO avec les pots d’argile et leurs contenus sont bien liquides et encore chauds. Je remercie le droïde pour son dévouement, lui demande de laisser refroidir les métaux et je reviens vers Ilan pour lui donner ses nouvelles instructions.

    Moi : - Bien, Ilan. Prêt pour la prochaine étape ?
    Ilan : - Oh oui. Qu’est-ce que je dois faire ?

    Je l’amène devant l’une des tables à paillasses, là où se trouvent un tapis de travail et sur les côtés les outils nécessaires à l’étape suivante.

    Moi : - Eh bien voilà. Le cristal de ton sabre est l’élément important dans la conception car il alimente en énergie mystique l’arme du Jedi. Et un cristal tel qu’il est maintenant ne peut pas faire fonctionner correctement le sabre. C’est pourquoi tu dois tailler et raffiner ton cristal Firkrann pour enlever les impuretés qui s’y trouvent.
    Ilan : - Comment je dois m’y prendre au juste ?
    Moi : - Tu va commencer par nettoyer ton cristal avec l’un des petits chiffons à ta disposition, afin d’enlever les tâches de saletés et de poussière. Ensuite, il faut que tu sondes ton cristal en utilisant la Force afin de faire apparaître les impuretés présentes à travers les différentes couches du cristal. Par précaution, sonde-le jusqu’à ce que tu voies le cœur de ton cristal ; le cœur est très fragile et il risque d’exploser si jamais tu le touches lors du raffinage. C’est pourquoi tu vas te servir du faisceau-laser à lame ajustable avec plus de précaution que tu ne le dois. Raffine ton cristal par fines couches et là où les impuretés se trouvent, comme si tu épluchais un fruit ou un légume.
    Ilan : - Drôle de comparaison^^.
    Moi : - C’est pour te donner une idée de la manière dont tu dois t’y prendre. Et pendant que tu raffineras ton cristal, il faudra que tu te concentres avec la Force et que tu gardes à l’œil l’emplacement du cœur. Une fois ton cristal raffiné, fais-moi signe pour vérifier.
    Ilan : - D’accord. Je m’y mets de suite.

    Il s’installe sur le haut-tabouret de la paillasse et commence à déposer son cristal sur le tapis de travail. Je lui fais signe d’une dernière consigne avant de le laisser. Une dernière mise-en-garde.

    Moi : - Attention Ilan. Le raffinage du cristal est un exercice délicat qui demande de la patience, de la concentration et surtout de l’attention. Il ne faut pas te précipiter sur chacune des étapes pour passer de l’une à l’autre. Prends tout ton temps, réfléchis à la manière dont tu vas t’y prendre et surtout fais bien attention à ne pas trop tailler ton cristal et de ne pas toucher le cœur. Parce que ce cristal, c’est aussi une partie de ton être. Considère-le comme un second cœur. Compris ?
    Ilan : - Euh… Oui !

    Je laisse donc Ilan dans son exercice et je me rends à mon occupation personnelle. Je rejoins R1 qui me ressort de sa mémoire les schémas de mon sabre et je les intègre à l’imprimante 3D pour préparer les différents éléments de la copie de mon propre sabre.

    dimanche 12 février 2017 - 11:55 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar IlanVinord

    IlanVinord

    839 Crédits

    Ilan – Étapern3 : raffinage de cristal



    Peu après ma mission sur Rafa V, j'avais récupéré mon cristal Firkrann, avec lequel une intense connexion commençait déjà à s'établir avec moi. Je ne le lâchai pas et le gardai toujours dans mes mains, profitant de ses fortes résonances dans la Force.


    Je sortais de la navette avec mon cristal dans la main et me rendis immédiatement dans l'atelier de sabre, en réussissant à ne pas me perdre.


    Galen me mis en garde pour le taillage de mon cristal, me conseillant de prendre mon temps car c'est l'étape la plus importante pour la stabilité de mon cristal et donc de mon sabre.

    Ce dernier me recommanda de réciter le code du cristal :


    «  Le cristal est le cœur de la lame.

    Le cœur est le cristal du Jedi.

    Le Jedi est le cristal de la Force.

    La Force est la lame du cœur.

    Tous sont entrelacés :

      Le cristal, la lame, le Jedi ne font qu'un. » 


    Je compris que cette étape était cruciale pour la fiabilité de mon sabre et décidai de prendre mon temps et de faire tout en délicatesse, comme lorsque je construisais des droïdes. Il fallait donc que je sois particulièrement en forme pour cette étape : j'allai donc me coucher de bonne heure.


    Le lendemain matin, Galen me trouva de bonne heure en train de méditer. J'avais les yeux fermés, les sourcils froncés,j'étais concentré et en phase avec la Force. Je sondai mon cristal afin d'en définir le cœur, celui qui était le plus intense. Comme par hasard, il se trouvait au centre. La Force me souffla la forme la plus optimal pour mon cristal: un losange en trois dimensions.


    Je pris le faisceau laser et la difficile tâche qui s'imposait à moi débuta. Mes mouvements étaient lents et précis, tout en délicatesse, je ne voulais faire exploser mon cristal ou bien de le rendre inutilisable. Je me récitai le code du cristal :


    Moi – LE CRISTAL EST LE CŒUR DE LA LAME… LE CŒUR EST…

    Galen – Pas la peine de crier, Ilan. Tu peux aussi te le réciter dans la tête, se sera sûrement plus simple.


    Après la remarque de Galen, je récitai le code dans ma tête :


    «  Le cristal est le cœur de la lame.

    Le cœur est le cristal du Jedi.

    Le Jedi est le cristal de la Force.

    La Force est la lame du cœur.

    Tous sont entrelacés :

    Le cristal, la lame, le Jedi ne font qu'un. » 


    Après l'avoir récité plusieurs fois dans ma tête, je le connaissais par cœur et me mis à tailler de nouveau mon cristal de la forme d'un losange en 3D. J'avais le plan du cristal en mémoire, avec le cœur en rouge, comme ce que je faisais sur Haruun Kal avec mes droïdes. J'imaginai un point rouge qui représentait la partie « dangereuse » d'un droïde. La plupart du temps, il signifiait que c'était la source d'énergie instable. J'utilisai cette technique qui marchait à tout les coups, enfin, pour mes droïdes. Mais à mon avis, elle ne marchera que si j'utilise la Force en plus, le cristal étant considérablement différent qu'un droïde.


    Mon plan en place, ma connexion avec la Force et ma patience m'indiquèrent le feu vert pour le taillage. Je pris le laser, me plongeai dans la Force et continuai le taillage. Je découpai des bouts très fins, de sorte à ne pas approcher le centre trop rapidement et enlevai des couches afin de me rapprocher de mon plan. J'alimentai ma connexion avec la Force et le cristal, me donnant de la concentration.


    Cela faisait déjà six heures que je taillai et je n'avais obtenu que un quart de mon résultat prévu. Heureusement, j'avais dormis quelques heures de plus car je m'étais attendu au pire. Toujours en compagnie de la Force, le découpage avançai couche par couche, petit à petit.


    Je m'arrêtais lorsque j’eus obtenu un résultat concluant. Je terminai le taillage en faisant la touche finale : le lissage de mon cristal.


    C'était plus rapide que tailler mais crucial pour la fiabilité de mon cristal. Lorsque j'eus fini, je remarquai que j'avais passé deux jours pour cette étape, mais j'avais obtenu ce que je voulais. J'étais épuisé et m'accordai un jour de repos avant de passer à la suppression des impuretés du cristal, étape longue et fatigante, d'après Galen


    Je m'étais reposé un jour, profitant de mon temps libre à faire des recherches pour la prochaine étape sur le terminal centrale, regardant comment faire un sabre blaster, mais ne trouvait que des plans n'ayant rien à voir. Tant pis, je terminais ma recherche sans succès mais avec des indices sur comment en trouver. Ma journée de repos allait se terminer.


    Le lendemain à l'atelier de sabre, pétant la forme à nouveau, je me dirigeai vers la table de découpage d'avant-hier, voyant mon cristal correctement rangé dans une boîte à côté de la table. Je me mis en tailleur me préparant à méditer sur mon cristal et sur la Force, pour trouver ces fameuses impuretés.


    J’amplifiai ma connexion avec la Force, puis avec mon cristal et passai trois quarts d'heure à l'obtenir. Lorsque ce fut fait, je sondai mon cristal Firkrann avec la Force de sorte à détecter ses saletés et de les marquer dans mon « plan » d'une couleur foncé.


    Le cristal possédait un taux de saletés qui remplirait un cinquième de sa surface. Galen m'avait conseillé d'utiliser deux faisceaux lasers réglés à la puissance minimum pour brûler ses impuretés.


    J'allai donc demander à Galen un second faisceau laser pour faire l'étape finale qui consistait à « nettoyer » mon cristal. Il fallait que je m'y mette sinon j'allai y passer toute la semaine.


    Donc, je me plongeai dans la Force avant de commencer, lorsque ce fut fait, j'utilisai la Force pour faire apparaître de nouveau les impuretés puis mis les deux faisceaux lasers dessus, toujours aussi concentré et motivé. La tâche fondit après quelques temps sous les lasers et je venais de retirer ma première impureté ! Il fallait maintenant faire de même avec les autres.


    Sondant de nouveau le cristal avec la Force, je découvris une nouvelle impureté sur mon cristal et prépara directement les deux lasers pour la retirer. Elle fondu comme l'autre, et mon cristal était de plus en plus stable.


    J'utilisai la même technique sur les impuretés restantes pendant encore longtemps, avant que, enfin, je ne trouvai plus rien. Ceci m'avait bien pris toute la journée…j'étais épuisé.


    Pour moi, mon cristal était cent pour cent terminé et j'allai donc le montrer à Galen pour savoir si j'avais correctement achevé mon étape ou si je devais m'y remettre…

    Ce message a été modifié par IlanVinord le dimanche 19 février 2017 - 10:21

    dimanche 19 février 2017 - 10:07 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    5570 Crédits

    Ilan – 3ème étape

    Je sors la poignée de mon second sabre qui se trouvait dans un fin bain anti-oxydant puis le pose sur l'établi. Aussitôt, je fais fondre de l'acier et du plastique dur dans la fonderie pour créer un parfait alliage de plastacier ; j'ajoute avec un colorant noir charbon et laisse se mélanger la texture. Une fois l'alliage réalisée et passé à l'état liquide, je le ressors et laisse refroidir.
    Peu après, j'introduis délicatement mon plastacier noir liquide dans le compartiment matière de l'imprimante 3d et je mets en marche la création du pommeau, du garde pour l'anneau de stabilisation magnétique et des protections de la chambre d'énergie. À présent que j'ai terminé les parties d'assemblage de mon sabre, je me lance dans la partie mécanique ; parmi les différents matériaux électroniques, je récupère tout ce qui est nécessaire au bon fonctionnement de mon sabre : émetteur, canal d'émission, modulateur d'énergie, activateur de champ cyclique, supports de la chambre d'énergie, cellule d'énergie, etc. Je pris donc un cristal de mise-au-point bleu azur pour la couleur de lame et une lentille d'Adegan pour les effets secondaires, puis mon nouveau cristal de Ruusan. Je ferme les yeux et plaça mes mains au-dessus du matériel électronique. Je sentis la Force venir dans mes bras au fur et à mesure que je me concentrais.

    Je ressens mes bras agirent par eux-mêmes, prenant un câble par-ci, une pièce par-là, et les assemblant avec technique et facilité. Plus je laissais la Force parcourir mes bras et plus j'arrivais à connecter, assembler et construire toute la mécanique de mon sabre. Je mis une demi-heure à tout faire et j'ouvre finalement les yeux et je vois toute la structure interne du sabre, assemblée et connectée dans le bon ordre. Je pris le temps de vérifier chaque détail en me servant d'un des plans de construction de Cera Ordo et ne décèle pourtant aucune erreur. À présent, je plaça les deux côtés scindés de mon tube argenté sur la structure, souda les lignes d'ouverture avec un petit fer à souder électromagnétique et assembla les autres parties de la même manière : le garde autour de la bague de stabilisation, le pommeau en-dessous de la cellule d'énergie et les deux protections de la chambre d'énergie dont l'un possède un trou pour laisser passer un petit bouton doré et plat pour l'allumage. Au pommeau, j'ajoute un anneau de ceinture tandis au garde je place un petit ajusteur de la lame.

    Une fois mon travail terminé, je laisse mon second sabre sur mon bureau et me dirige vers la paillasse où j’aperçois Ilan descendre de son tabouret. Le jeune korunnai s’approche de moi avec un regard plutôt fier et il me présente dans sa main ce qu’il a réalisé durant un bon bout de temps.

    Ilan : - Tiens Galen.

    Je prends délicatement le petit cristal Firkrann de la main de mon padawan et le positionne devant mes yeux, en face de la lumière. Sa forme de tridimensionnelle losange est bien taillée et bien nette, avec une surface lisse et une épaisseur convenable. Je l’analyse davantage pour découvrir d’autres aspects de ce cristal : le cristal ne recèle plus d’impuretés à travers ses différentes couches et cela se doit à une utilisation des faisceaux-lasers dont Ilan s’est servi ; l’éclat de la pierre est bien net et plus radieux que sous sa forme initiale. Je pourrais dire que c’est du bon travail…
    Pourtant, je continue d’être interrogatif dans mon regard et mon humeur reste neutre. Il y a quelque chose qui me gêne malgré tout le bon vouloir et l’attention que le jeune korun a porté à son cristal. Je me doute qu’Ilan est un peu anxieux quant à mon verdict qui va tomber. Il m’a fallu cinq bonnes minutes pour juger la qualité de ce cristal Firkrann et je m’adresse aussitôt à mon pada présent.

    Moi : - C’est bon, Ilan. Tu as travaillé ton cristal avec toutes les précautions que je t’ai données et ta patience a plutôt bien porté ses fruits.
    Ilan : - Alors mon cristal est bien taillé et raffiné, n’est-ce pas ?
    Moi : - La taille et le raffinage sont, selon moi, « convenables ». Tu as employé une série de méthodes faites dans un certain ordre pour le faire, cumulées sur une durée de plusieurs jours, et elles t’ont permis de rendre ton cristal plus perfomant et plus stable que lorsque tu l’as trouvé dans la grotte. C’est, pour résumer, un travail satisfaisant sans être parfait.
    Ilan : - Merci… sauf qu’il y a un « mais ». Non ?
    Moi : - C’est exactement ça, Ilan. Tu as bien réalisé cette étape mais un détail important dans ton cristal est à prendre en compte : il faut faire attention lorsque tu tailles et raffines ton cristal avec beaucoup de moyens. La précision est un atout à double tranchant et cela vient d’impacter sur ton cristal. Il est encore tout aussi sensible qu’avant, sa défense naturelle est un peu fragilisée et son cœur impulse plus fort. Il suffit qu’il rencontre une source de chaleur assez forte pour qu’il se déstabilise et qu’il explose.
    Ilan : - Vraiment ? Pourtant, j’ai fait attention à ce que je faisais.
    Moi : - Je ne te blâme pas, Ilan. C’est un détail que tu ne pouvais pas savoir et il n’est pas tant important dans la conception de ton sabre. Je veux juste te prévenir que ton cristal est encore fragile et que tu dois l’isoler et le protéger de toute chaleur à haute température qui le briserait. Il te faudra donc bien protéger sa chambre avec un métal résistant et isolant à la chaleur d’un laser.

    Le jeune padawan me regarde avec étonnement.

    Ilan : - Un métal résistant et isolant au laser ? Tu pourrais me donner un exemple.
    Moi : - Bien sûr. Tu as le cortosis, le minerai le plus résistant au laser de nos sabres qui neutralise son flux énergétique par sa simple composition. Malheureusement, c’est un métal très cher que seul de riches spécialistes sont en mesure d’utiliser et son commerce fait une certaine polémique dans la galaxie ; l’Académie n’a pas tant les moyens de récupérer un tel matériau pour les sabre-laser et il ne ferait que rendre ceux-ci moins efficaces. Par-contre…
    Ilan : - Vas-y, dis.
    Moi : - Nous avons la possibilité d’utiliser un autre métal aussi résistant et isolant que le cortosis, moins conducteur d’énergie et moins cher, à condition de trouver le bon fournisseur (Je laisse un petit moment de suspens avant de reprendre.) Le beskar.
    Ilan : - Comme… Comme le métal dont est fait l’armure de Kinsa ?
    Moi : - Exactement. Le beskar, ou « acier mandalorien » dans le basic, est le métal idéal pour protéger ou se protéger ; ce métal uniquement originaire de l’Espace Mandalorien est capable de résister aux pires sources de chaleur à très haute température et capable de résister à de nombreux tirs de blasters voir de sabre laser. Il me semble que l’ancien propriétaire de l’Atelier en possédait quelque part par là… Bref, je vais chercher plus tard. Suis-moi.

    J’amène le jeune korunnai devant l’établi de fabrication, composé d’une paillasse adaptée et d’une fonderie et d’une imprimante 3D. Je lui demande d’attendre un instant puis je fouille dans les caissons à matériaux. Après une quinzaine de minutes, je ne trouve pas finalement celui qui contient les lingots de beskar. Je conseille alors à Ilan l'ultrachrome.

    Moi : - Voilà ! Ta prochaine étape est la construction de ton manche de sabre. C’est la dernière étape à franchir et elle demande autant d’attention et de concentration que la précédente, parce que tu dois utiliser la Force pour guider tes faits et gestes. Tu as à ta disposition de quoi fait les différentes parties : métaux, fonderie, imprimante 3d et éléments électroniques. N’hésite pas à te servir des plans basiques du terminal pour savoir comment faire la partie électronique de ton sabre, c’est utile. Bien, je te livre à toi-même Ilan. Fais de ton mieux et aide-toi de la Force. Bonne chance.

    Ilan me remercie et se lance. De mon côté, je devrais aller voir Kinsa concernant ce caisson de lingots de beskar. Mieux vaut une spécialiste Mando pour ce genre de souci^^

    Ce message a été modifié par galen-starkyler le samedi 25 février 2017 - 13:23

    samedi 25 février 2017 - 12:55 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar IlanVinord

    IlanVinord

    839 Crédits

    Ilan - étape finale : création du manche et assemblage

    Je me levai de l'établi et montrai mon travail à Galen. Ce dernier pris mon cristal Firkrann, taillé et nettoyé. Il l'étudia cinq bonne et longue minutes avant de me donner son avis. Je commençai à m'endormir mais il me réveilla de mon sommeil, en prenant la parole :  

    Galen : - Voilà ! Ta prochaine étape est la construction de ton manche de sabre. C’est la dernière étape à franchir et elle demande autant d’attention et de concentration que la précédente, parce que tu dois utiliser la Force pour guider tes faits et gestes. Tu as à ta disposition de quoi fait les différentes parties : métaux, fonderie, imprimante 3d et éléments électroniques. N’hésite pas à te servir des plans basiques du terminal pour savoir comment faire la partie électronique de ton sabre, c’est utile. Bien, je te livre à toi-même Ilan. Fais de ton mieux et aide-toi de la Force. Bonne chance.

    Galen venait de me dire que mon cristal était toujours aussi instable qu'avant, il pouvait exploser si il rencontrait une source de chaleur trop forte. Il me dit que le beskar, métal composant l'armure de Kinsa  était efficace pour contrer toute source de chaleur. Malheureusement, Galen en trouva guère et alla se renseigner au près de Kinsa, apparemment spécialiste sur cette matière. Il me déposai devant l'imprimante 3D et m’expliqua par quoi je devais commencer.

    Je commençai par créer le moule de mon manche grâce à un ordinateur : j'utilisai les plans que j'avais dessiné pour m'aider. J'avais toutes les mesures et les étapes. Je commençai par créer un parallélépipède rectangle, qui sera le support de la moitié du manche. J'étais certes épuisé mais je commençai par finir cette étape puis j'irai me reposer, le temps que l'imprimante l'imprime. Je creusai une demie-sphère sur la largeur, faisant environ trent centimètres de long et cinq de large.  Je corrigeai quelques petites erreurs sur le dessin et passai à la suite.

    Je creusai cette fois-ci un cube, de un centimètre carré , dans le demi-tube, qui sera le bouton on/off. Je fis aussi un pavé droit de un centimètre de large et faisant la longueur des sept dixième du manche. Je terminai quelques modifications et passai à la suite.

    Je refis un autre pavé droit, , refis un demi-tube, tout les deux de même mesure que les autres. Je fis un autre emplacement de bouton, un petit peu plus long que l'autre, qui, lui, me servira à changer de mode. Je fis de nouveau un parallélépipède rectangle de un centimètre de large et aussi environ vingt et un centimètres de longs. Je vérifiai bien toutes les longueurs et imprimai les deux parties. J'allai voir mon maître et lui demandai avec quoi je dois faire le manche du sabre.

    Moi : - Galen, avec quoi je fais le manche du sabre ?
    Galen : -Pff et dire que tu construisais des droïdes...
    Moi : - Oui mais j'avais un mentor qui m'aidai si j'avais un problème.
    Galen : - Ok tu as gagné, avec un mélange de d'acier et de plastique dur fondues.
    Moi : - Merchi

    J'allai demander où en trouver et Galen m'indiqua dans  les caisses posées sur l'étagère. Je pris deux lingots de chaque et les mis à fondre dans la fonderie. Je demandai à R1 P4 de surveiller la cuisson pendant que j'allai me reposer dans mon lit.

    Je dormais paisiblement avant qu'un bruit affreux, comme un réveil sorte de mon comlink. Je fus obligé de me lever et d'aller à l'atelier pour continuer la construction. J'entrai dans l'atelier, pris mes moules et les posa sur l'établi et versa le mélange chaud dedans. J'allai voir de nouveau Galen, lui demandant où je pouvais trouver les pièces pour l'intérieur du sabre.

    Moi : - Galen
    Galen : - Quoi encore ?
    Moi : - Tu sais où trouver les pièces qui compose le sabre ?
    Galen ( agacé ) : -Là-bas
    Moi : - Merci

    Je pris tout ce qui me fallait, comme une bague de stabilisation magnétique, une cellule d'énergie, une lentille principale et secondaire... et les posaient sur l'établi. Je retournai me couche net me refis réveiller par R1 P4 à cause de son réveil. Je retournai à l'atelier, découvrant mon manche quasi refroidit et retirai facilement mon moule. Je pris mes deux parties en posant une sur un support et l'autre à côté.

    D'après Galen, je devais être en connexion avec la Force pour pouvoir faire la partie mécanique du sabre. Alors sans discuter, je m'installai confortablement sur un pouf et me mis en position de méditation. Je me concentrai, appelant la Force pour établir une connexion avec elle. Avant de méditer, j'avais mis à fondre de l'ultrachrome et avait fait imprimer ma chambre d'énergie renforcé. Je me concentrai toujours plus sur la Force, essayant d'entrer en harmonie avec elle. Je réussis et me réveillai, me rendant devant l'établi et posa le support du cristal. Mon ultrachrome était prêt et je le versa dans mon moule. Le laissant refroidir, je continuais à assembler les pièces entre elles, comme un puzzle.  J'installai le clapet d’énergie suivie de l'activateur du cristal de mise au point et des deux lentilles. J'installe le canal d’émission et ll'activateur du champ cyclique. Je place aussi la chambre d'énergie faite en ultrachrome qui vient de finir de refroidir. Je place aussi la bague de stabilisation magnétique et l’émetteur. Je rajoute aussi le réglage de la puissance de la lame et le circuit de modulation énergétique. 

    Moi : - Galen !
    Galen : - Oui ?
    Moi : - Tu peux m'aider ?
    Galen : - Non.
    Moi : - Mais euh

    Et c'est là où je passe au chose sérieuse, j'ai confectionné une nouvelle pièce, qui fera passer mon sabre en blaster, une sorte de "chambre d'énergie" et de "contrôleur". Cette pièce fera une sorte de barrage qui se désactivera dès que je lâche la gâchette, ce qui propulsera une source plus au moins grande en fonction du temps que je reste appuyé sur la gâchette. J'ai travaillé longtemps sur cette pièce, elle aussi fait en ultrachrome pour ne pas fondre. Ce que je sais,  c'est que ça marche sûr les sabres comprenant un cristal Firkrann car c'est parcouru par de légère impulsion électrique. Ma nouvelle pièce rassemble ces impulsions et les propulsent. Je referme mon manche et  rajoute une pièce servant de gâchette avec un appuie là où j'avais fais mes rectangles. Je rajoute ensuite mon cristal Firkrann et un cristal de mise au point bleu azur. Je vérifie la position de mes pièces puis soude le manche.

    Je me concentre sur la Force et mon sabre de plus en plus fort, je rajoute aussi mon cristal et entre en harmonie avec eux deux. La Force me montre l'intérieur du sabre et je l'utilise pour relié les différentes connexions avec la Télékinésie ou un truc du genre. Je remarque des sortes de particules lumineuses qui doivent m'indiquer que c'est bien placé et d'autre en rouge qui m'indique le contraire. Je change les positions avant d'obtenir des points lumineux bleus se déplaçant dans tout le sabre. Alors je monte l'habillage du sabre bien stylé avec un mélange de noir et de gris. Je montre alors mon résultat à Galen qui me regarde avec un air étonné par les pièces supplémentaires que j'ai rajouté. J'espère au moins que je ne vais pas faire exploser l'Académie.

    Ce message a été modifié par IlanVinord le dimanche 26 février 2017 - 14:14
    Ce message a été modifié par IlanVinord le dimanche 26 février 2017 - 14:21

    dimanche 26 février 2017 - 13:55 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    5570 Crédits

    Ilan – 4ème et dernière étape

    Ilan Yunixy est un véritable phénomène. Il réalise la dernière étape de la conception de son sabre en plusieurs étapes avec des pauses entre certaines, des pauses auxquelles il quitte la salle de l’Atelier pour aller je-ne-sais-où et il laisse sans surveillance son travail ; heureusement que mon fidèle camarade R1 l’a aussi bien remarqué que moi et il s’est posté automatiquement à garder l’œil sur la progression des étapes en cours. Je constate en voyant le jeune korunnai sortir souvent en pause qu’il ne reste pas attentif au déroulement des opérations qu’il entreprend.
    Mais ce n’est rien en comparaison avec les demandes inattendues de sa part sur avec quoi construire la coque du manche de sabre ou bien où se trouve le caisson de pièces électroniques ; les caissons de métaux et de pièces détachées sont pourtant bien mis en évidence. Toujours est-il que mon jeune pada n’est tant attentif à l’environnement qui l’entoure.
    Je suis occupé à réparer quelques circuits défectueux dans le système externe de PROXY, venu lui-même me demander de l’aider, avec beaucoup d’attention et de concentration dans cette opération délicate… quand j’entends Ilan m’appeler.

    Ilan : - Galen !
    Moi : - Oui ?
    Ilan : - Tu peux m'aider ?
    Moi : - Non !
    Ilan : - Mais euh !

    Je sais déjà que ça ne sert à rien de lui venir en aide car je n’ai pas le droit de le faire en tant d’évaluateur ; et puis un rapide coup d’œil de loin me dit que le jeune korun a bientôt terminé. Je continue de réparer l’holodroïde entraîneur en soudant ses circuits ré-agencés, renforcer le métal de sa carcasse et mis-à-jour son holo-projecteur corporel pour plus de fluidité et de mouvement. J’en profite aussi pour lui intégrer un système de blindage de qualité à base d’ultrachrome brossé et d’hydrogène ; il résistera plus longtemps à présent et il aura retrouvé sa clarté d’antan. Je polis le blindage pour mieux le renforcer. PROXY se réjouit d’être à nouveau réparé et me remercie gaiement pour le blindage et l’amélioration de son holo-projecteur interne. Il quitte l’Atelier pour retourner à son boulot. Quant à moi, je reprends avec Ilan.
    Ilan vient de terminer de confectionner son arme et se dirige vers moi, l’air content de soi. Je ne vais rien lui dire concernant ses pauses et préfère voir le résultat final de son travail. Il me tend son sabre et je le prends en main pour l’examiner.
    Je regarde avec un air étonné le sabre standardisé en portant mon attention sur les pièces supplémentaires que le jeune korun a rajouté. L’arme en elle-même est bien réalisée, avec aucune incohérence de fabrication ni défaut ni oubli, mais seulement une partie en plus qui ressemble à un très court blaster intégré au manche du sabre : juste un canon d’environ deux centimètres de longueur sur trois de largeur, sans oublier une gâchette. Je sens que le cristal Firkrann étend dans tout le sabre son énergie électrique. C’est un travail satisfaisant. J’affiche un fin sourire de contentement.

    Moi : - Pas mal ! Pas mal du tout Ilan ! Tu as su concevoir un sabre-laser convenable et tout aussi original. Mes félicitations, mon jeune apprenti.
    Ilan : - Merci beaucoup Galen ! Ça y est, j’ai enfin mon propre sabre-laser.
    Moi : - Oui, en effet. Allez, allume-le pour voir s’il fonctionne.

    Le jeune korunnai reprend son sabre et le prends dans les deux mains ; il le tient en garde médiane et appuie sur le bouton.
    BZIOOOUH !
    Une lame de couleur bleu azur jaillit de l’arme et éclaire un peu l’Atelier. Ilan est tout content et fait quelques figures de base avec. Je lui recommande de ne strictement pas faire usage de son option blaster à l’intérieur de l’Académie et de le faire dehors. Mais, comme je m’y attendais, il éteint la lame de son sabre et m’interpelle…

    Ilan : - Bon allez ! Galen, je voudrais passer à la suite.
    Moi : - La suite ?! Vraiment !
    Ilan : - Évidemment ! Il me faut aussi mon autre sabre à construire et avec un cristal Opila.
    Moi : - Dans ce cas, tu vas devoir attendre longtemps. Il faut maintenant laisser la place aux autres qui veulent aussi faire leur sabre.
    Ilan : - Mais je sais maintenant comment faire et…
    Moi : - Non, Ilan. Je ne me permettrais pas de te laisser user de la Force pour aujourd’hui. Tu as assez fait et je te conseille de te reposer. Maintenant, si tu veux bien m’excuser, j’ai encore du boulot.

    Ilan quitte l’Atelier, sans broncher davantage et avec son sabre en poche, et moi je continue mon poste.

    mercredi 01 mars 2017 - 19:22 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Star Wars VIII

Les Derniers Jedi dans...

En salle !

PSW Vidéo

Evénements

Auxerre Galactic Days
Auxerre Galactic Days

Complexe sportif des Hauts d'Auxerre
21 oct. 2017 - 22 oct. 2017

Comic Con Paris avec PSW - BB-8, VR & Instant Gagnant
Comic Con Paris avec PSW - BB-8, VR & Instant Gagnant

Grande Halle de la Villette, Paris
27 oct. 2017 - 29 oct. 2017

Toys Normandy
Toys Normandy

salle des fêtes de Cherbourg
28 oct. 2017 - 29 oct. 2017

La Nuit des Gardiens
La Nuit des Gardiens

Théâtre de l'Etang, Saint-Estève [66]
28 oct. 2017

Sortie PSW au Comic Con Paris
Sortie PSW au Comic Con Paris

Grande Halle de la Villette, Paris
28 oct. 2017

Le Salon Fantastique 6
Le Salon Fantastique 6

Espace Champerret Paris
03 nov. 2017 - 05 nov. 2017

Hero Festival saison 4
Hero Festival saison 4

Marseille
11 nov. 2017 - 12 nov. 2017

StarWars Story

Han Solo dans...

En salle !

Anniversaires

nés un 17 octobre...
en partenariat avec
Gastronogeek
Pulps
TesHeros.com
Rebel Legion France
501st French Garrison
MintInBox
La 59ème Légion
Little Geek
Captain Collectoys ASFA Radio Disney Club Star Wars Holonet STAR WARS RPG


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer