Pouvoirs de la Force saison 5 (page 11)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Padme111

    Padme111

    24834 Crédits

    Galen et Weegde : Entrainement classique 4 : Vision Exercice 1.

    Pad rejoint les 2 padawans d’un pas bien assurée. Galen se frotte encore la tête tandis que le Zabrak semble s’appuyé sur une jambe puis l’autre, seul signe d’un embarra ou d’une nervosité insoupçonnée. La Jedi sourit afin de détendre les jeunes hommes.

    Pad – Bravo à tous les 2, cette partie de cache-cache fut des plus instructives.
    Weedge – Instructive ?
    Pad – Oui, Petit Terrik. Je constate que ta connexion avec la Force est excellente. En ce qui te concerne, tu agis plus d’instinct que vraiment chercher à maitriser la Force. Ce n’est pas plus mal. La seule mise en garde que j’aimerai te faire, est de toujours garder la maitrise de tes émotions.
    Weedge – Vous dites cela à cause des cosses ?
    Pad – Non, pas du tout. Ça c’était de l’humour !
    Galen – Ca dépend pour qui !
    Pad – La prochaine fois, tu lui feras une blague, Galen.[S’adressant à nouveau à Weegde] Ce que je voulais dire, c’est que si tu laisses la Force agit par instinct sans y prendre garde, tu pourrais réagit instinctivement avec une violence que tu ne voulais pas. Ici, ce ne fut pas le cas. Mais à un autre moment, cela pourrait t’arriver. Mais nous en reparlerons seul à seul.
    Weedge – Très bien, Pad.
    Pad – Padawan Starknight, tu te débrouilles très bien. Tu manques de technique et parfois, j’ai l’impression que ne cherche pas à ressentir ta connexion avec la Force. Tu ne l’analyse pas assez et de ce fait, j’ai l’impression que tu subis la Force.
    Galen – Pardonnez-moi Pad, mais j’ai rien compris.
    Pad – Je te demande de travailler ta vitesse et tu cours, lassant la Force agir. C’est bien, mais ici on travaille les pouvoirs, on l’analyse si tu préfères. Lorsque tu es au cours du maniement du sabre laser, tu ne te contentes pas de faire les figures, tu ressens la Force ! Tu la laisses agir en toi afin de bien placer ta lame à l’endroit précis qu’il faut. Ici, avec les pouvoirs de la Force, c’est un peu la même chose. Tu as réussi à courir grâce à la Force, tu es parvenu à l’utiliser pour sauter et enfin tu as trouvés le Petit Terrik grâce à la Vision.
    Galen – N’est-ce pas ce que vous demandiez ?
    Pad – Le résultat m’importe peu. C’est la manière d’utiliser le pouvoir qui m’intéresse.
    Galen – Vous voulez que je recommence à courir et sauter ?
    Pad – Non, pas dans l’immédiat. Tu as besoin de repos. Et l’exercice 2 de la vision va permettre à tes muscles de se détendre. Ce que je vais te demander sera plus facile. Au départ, c’est un peu comme une méditation. Je sais que tu connais Jaina donc j’aimerai que d’ici, en fermant les yeux, tu puisses parvenir à la voir dans la Force. Prends le temps de la détaillée, son image doit être net dans ton esprit. Ensuite, quand tu auras fini, tu me la décriras tel que tu es parvenue à la voir dans ta vision. Vas-y, commence.

    Galen regarde autour de lui et trouve un endroit pour s’y assoir et se placer en tailleur. Pad regarde Weedge, elle avait apprécié qu’une part de l’enfant ait réussi à détacher les cosses pour les faire tomber sur la tête de son ami. L’exercice suivant devait être le même que celui de Galen, mais Pad avait de l’appréhension. Plaçant sa main droite au menton, elle réfléchit un moment. Le jeune Zabrak ne comprenant pas le silence, décide de le rompe.

    Weedge – Qu’est-ce qui ne va pas ?
    Pad – J’hésite à te laisser faire l’exercice suivant.
    Weedge très étonner – Pourquoi Pad ? Vous pensez que je n’en suis pas capable ?
    Pad – L’exercice 2 de la vision est souvent laissé à l’appréciation du padawan. Pour Galen, j’ai un peu changé la donne car j’aimerai qu’il se concentre à analyser comment la Force agit sur lui. J’aimerai te demander de faire exactement le même exercice.
    Weegde – Pourtant dans le datablock, l’exercice 2 permet d’avoir une vision sur le passé. N’est-ce pas le but de ce pouvoir ?

    Pad laisse les bras retomber le long de son corps puis elle s’accroupi afin d’avoir le regard du jeune Zabrak face à elle.

    Pad – Est-ce que tu réalises ce que ce pouvoir peu avoir comme impacte sur toi ?
    Weedge – Avez-vous peu de moi ?
    Pad – Pas de toi, Petit Terrik. Seulement de l’impact d’une vision sur le passé pourrait avoir sur toi.

    Le padawan reste sans mot dire, baissant les yeux afin de réfléchir à ce que Pad venait de lui dire. Il comprenait très bien où elle voulait en venir. Enfin, il se décida à lui répondre.

    Weedge – Qu’est-ce que ce pouvoir a eu comme impacte sur Sola ?

    Pad fut surprise de la répartir de l’élève. Puis, elle lui répondit.

    Pad – Nous ne nous sommes pas rencontré dans un cadre de paix, mais dans celui d’une guerre. J’ignore si Sola s’est exercice à ce pouvoir. Probablement que oui. Hélas, elle et moi n’avons pas eu le temps de parler de cela.
    Weedge – Je comprends.
    Pad – Je te laisse les choix suivant : 1) Tu fais l’exercice 2 et prend le risque de laisser la Force te guider sur ton passé. 2 ) Tu fais l’exercices 2 en te concentrant sur Jaina et tu essayes d’obtenir une image d’elle. 3) Tu demandes à t’entrainer à un autre pouvoir. Nous pouvons garder cet exercice comme celui qui sera la finale de ton parcours dans ma classe.

    Pad se relève et se tourne vers Galen. La décision devait revenir au padawan Terrik.
    -----------------------------------------------------------------------------------
    Galen >> Afin de t'aider, voici un lien vers l'image de Jaina. J'aimerai que ton poste ressemble plus à la méditation dans l'académie. Décris-moi plus l'action de la Force sur toi.
    Weedge >> Libre choix... t'en as 3! :cli:


    ah... que c'est agréable les couleurs... :D
    -------------------------------------
    Maître Jedi

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 16-12-2013 21:22

    lundi 16 décembre 2013 - 17:26 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6244 Crédits

    Weegde : Entrainement classique 4 : Vision Exercice 2

    Pad: Je te laisse les choix suivant : 1) Tu fais l’exercice 2 et prend le risque de laisser la Force te guider sur ton passé. 2 ) Tu fais l’exercice 2 en te concentrant sur Jaina et tu essayes d’obtenir une image d’elle. 3) Tu demandes à t’entrainer à un autre pouvoir. Nous pouvons garder cet exercice comme celui qui sera la finale de ton parcours dans ma classe.

    Pad me laissait le choix.
    Et mon choix fut rapide. J'allais prendre le risque d'explorer mon propre passé.
    Je sais que mon parcours serait semé d'embuches, et je devais me préparer à les affronter. Et je devais comprendre mon existence, d’où je venais. Je devrais bien commencer un jour, autant le faire avec un certain encadrement.

    Je m'installe a proximité, dans un coin calme, à l'ombre d'un grand arbre. Je pousse les quelques cosses tombées ici et m'installe en tailleur, ferme les yeux et me concentre.

    Je plonge dans la Force. Commence une méditation profonde. Cela me prend un peu de temps pour atteindre un niveau nécessaire à la suite.

    Alors je remonte mes souvenirs. Je tente d'afficher une image nette. En fait, la première image nette de ma mémoire. A savoir Mirax et Kaarde, inconscient après leur victoire contre Baaaaaaal . Je focalise mon esprit sur cet événement précis, ce lieu précis, cet instant précis.

    Au travers de la Force, je tente de revivre cet instant. De comprendre ce qui m'est arrivé. J'arrive enfin a figer cette image, a bien focaliser la Force sur ce point.

    Non sans difficultés, la Force me permet de voir la scène sous tout les angles. Je me vois moi même. Je tente alors de remonter le temps. Tente de voir d’où je suis venu. J'arrive a remonter un peu, juste un instant avant l'explosion de Force de Baaaaaaal.

    Ça devient difficile. Il me semble que mon esprit, a cet instant précis, est en proie a une bataille. J'ai beaucoup de mal a garder ma concentration. Je lutte pour garder l'image dans mon esprit. J'ai l'impression que mon esprit se mélange a celui qui était le mien a ce moment.

    Je dois lâcher. Je n'arrive plus a tenir. Je n’étais pas prêt.

    Sauf que je n'y arrive plus. Mon esprit se bloque sur ce moment. Je perd le contrôle.

    Dans la clairière, Weedge commence a se tordre de douleur alors que cette vision, avance à la seconde suivante, au moment de l'explosion de Force de Baaaaaaal, qui jeta au sol le Zabrack tant dans la vision de que dans la réalité...

    mardi 17 décembre 2013 - 00:54 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24834 Crédits

    Post réalisé en collaboration avec Projet T
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Weedge : Entraînement classique 4 : la vision exercice 2

    La Jedi n’était pas à son aise. Elle respectait la décision du jeune Zabrak, mais ce n’était pas celle qu’elle souhaitait. Elle porte son attention sur Galen, qui semble avoir du mal à trouver sa concentration. Il passe sa main instinctivement sur ses jambes. Probablement qu’il doit ressentir quelques douleurs du à tous les efforts physiques. Maître Naberry s’assied en tailleur. Elle n’avait pas oubliée Jaina, mais compte sur Zatila pour s’occupé un peu de la padawan pendant qu’elle se concentre sur ses 2 padawans. Pour Galen, visualiser Jaina doit être simple. Par contre, Weedge semble déterminer à en apprendre plus sur son passé. C’était bien normal, tout le monde a besoin de son passé afin de se définir. Mais dans le cas de ce jeune padawan, Pad se demanda si c’était vraiment une bonne idée. Bien que jeune, Weegde a toujours montré une maturité plus importante que tous enfants de 12 ans. Il voulait essayer, elle devait lui laisser une chance de réussir ou mieux se connaitre.

    La maître Jedi est concentré plus sur le Zabrak que sur le jeune homme. Elle ne ressent aucun danger pour Galen, par contre la Force en Pad lui indique un conflit. Il y a des souvenirs forts d’une bataille… Pad n’avait pas envie de revivre ça, mais elle n’avait plus le choix. Elle ressent de la douleur… non, ce n’est pas elle, mais lui. Puis, elle peut percevoir une explosion et le côté obscur, Weegde est projeté au sol, Pad vacille presque. Elle est consciente que l’instant que vient de revivre le Zabrak est la bataille final, la mort de Baaaaaaal, Mirax et Kaarde gravement blessé, Cenovii presque mort et Sola n’est plus. Pad secoue la tête, laisse ses émotions coulées en elle.

    Se remémorant le code Jedi, Pad entre dans l’esprit de Weegde.

    « Il n’y a pas d’émotion, il n’y a que la paix »

    L’esprit de Pad se retrouve aux beaux milieux de ce qui reste du temple, à l’endroit précis où comme elle s’y attendait, les corps de Mirax et Kaarde sont au sol. Cenovii n’est pas visible, même si Pad le cherche des yeux sous les gravats. Non, elle n’est pas ici pour lui, mais pour Weegde ! Son regard balai la salle en proie aux flammes. Instinctivement, elle use de la Force afin de provoquer une bulle d’air qu’ensuite elle projet avec la Force sur le brasier qui s’éteint. Enfin, elle trouve le corps du jeune Zabrak qui semble encore souffrir. Pad s’approche de lui et s’accroupie prés de son corps.

    Pad – Padawan, c’est Pad. C’est fini, tout va bien, tu les as sauvée.
    ? – Il ne peut pas t’entendre.

    Pad reste figé en reconnaissant cette voix d’adulte. Cette voix d’un Zabrak adulte !

    ? – Tu n’aurais pas dû le laisser faire. Il n’est pas prêt pour accepter son passé.

    Cette fois-ci, elle pouvait presque sentir l’aura de Force derrière elle. Elle se prépare à revoir un ami. Elle se redresse puis se retourne et fait face à un Zabrak qu’elle avait bien connu sous l’aspect d’un fantôme.

    Pad – Bonjour Clickman, ça faisait longtemps.
    Clickman – Oui. Mais pourquoi lui as-tu laissé le choix ? Tu savais qu’il n’était pas prêt !
    Pad – Oui. Mais lui l’ignorait. « Il n’y a pas d’ignorance, il n’y a que la connaissance »

    En entendant cette phrase du code, l’esprit de Clickman comprenait ce que Pad avait voulu faire. Si le jeune Weegde avait connaissance de son passé, il sortait de l’ignorance.

    Clickman – Il n’est pas encore assez fort ! Je ne veux pas qu’il aille plus loin dans son passé qu’à ce point du temps. Ce jeune clone a été programmé par Baaaaaaal.

    Pad comprenant mieux où son ami veut en venir. C’était devenu beaucoup plus clair

    Pad – Donc, tu fais barrière entre la programmation du seigneur Sith et l’esprit de ton clone. Je comprends. Crois-tu qu’il pourra un jour faire face à cette programmation sans toi ?
    Clickman – Je l’espère. Il faudra que je le laisse prendre ses décisions, mais j’aimerai le laisser grandir comme tous les autres petit Zabrak. Etre sûr qu’il sera prêt pour cette épreuve.
    Pad – Lui offrir une enfance, le laisser être entourer des gens qui l’aiment comme Mirax. D’un côté, je suis d’accord avec toi. D’un autre, « Il n’y a pas de passion, il n’y a que la sérénité ». Et c’est cette partie du code qui est le plus difficile à gérer pour tout Jedi.
    Clickman – Et tu parles en connaissance de cause, n’est-ce pas Pad ?

    Il la connaissait si bien. Il l’avait soigné lorsqu’elle avait été aveugle. Aveugle en sauvant Rem. Si un maitre Jedi avait eu bien du mal à mettre de côté ses passions, pour parvenir à une sérénité, c’était bien maître Padmée Naberry.

    Pad – J’ai trouvé mon équilibre et ma sérénité.
    Clickman – En es-tu sur ?
    Pad – Oui, je peux aider le Petit Terrik. Nous sommes d’accord sur le fait qu’il doit vivre comme n’importe qu’elle enfant. Apprendre comme n’importe quel padawan.
    Clickman – Mais « Il n’y a pas de Chaos, il y a que l’harmonie ».
    Pad – Oui, précisément. C’est pourquoi, je suis d’accord avec toi. Son « Chaos » est son passé. Il ne pourra trouver l’harmonie qu’avec du temps et de la maitrise. Il pourra l’apprendre avec cette barrière sur son passé que tu es.

    Clickman acquiesce de la tête.

    Pad – Je suis ravi de voir que nous sommes d’accord. « Il n’y a pas de mort, il n’y a que la Force ». Tu es la voix de la Force pour Weegde. Tu peux lui apprendre à faire la différence. Mais est-tu conscient qu’il se bat parfois, et même souvent pour faire le tri entre ses propres souvenir et les tiens ?
    Clickman – Oui. Et je ne lui donne accès à mes souvenirs que lorsqu’il en a besoin. Maintenant, va. Vous devez revenir à la réalité.
    Pad – Click… Est-ce que… Non, rien.
    Clickman – Tu es sur de ne pas vouloir savoir ?
    Pad – J’aimerai juste savoir si Sola a souffert d’un conflit tel que Weegde.
    Clikman – Physiquement, c’est certain qu’elle a souffert. Mais son esprit n’est jamais entré en contact avec le mien, et de fait, elle n’a pas eu la chance que je veuille offrir à ce jeune clone. Seule le côté obscure était présent pour elle à son réveil.
    Pad – Elle n’est pas Weegde, tout comme je ne suis pas toi. Ce n’est pas parce qu’elle n’est pas entré en contact avec toi, qu’elle est resté présente dans la Force Obscure. Ses réactions peuvent être différentes. Mais revenons au petit Terrik. Le programme de Baaaaaal est profondément inscrit en lui n’est-ce pas ?
    Clickman – Oui, c’est pourquoi il doit être plus fort dans la Force que maintenant pour l’affronter.
    Pad – Bien, alors il temps de le réveiller. Merci Click !
    Clickman – De rien Pad. Que la Force soit avec toi.

    L’image du Zabrak adulte disparait. Et Pad se retourne sur l’enfant, lui posant la main sur le front. Laissant la Force la guider.

    Pad – Petit Terrik, calmes-toi. La bataille est finie. Tu es sur Yavin dans la jungle avec moi. Reviens avec moi. Laisse ton passé ici.

    Le jeune Zabrak ouvre les yeux. A peine, reconnait-il le visage de Pad devant lui que tout devient flou, tel un tourbillon et il se retrouve dans son corps de 12 ans allongé dans l’herbe de la jungle de Yavin. Pad ouvre les yeux, elle avait transpirée mais pas bougé. Elle se lève et va vers le padawan.

    Pad – Alors, comment te sens-tu ? Explique moi, ce que tu te souviens de ta vision, ce que tu as ressenti.

    jeudi 19 décembre 2013 - 09:48 Modification Admin Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10107 Crédits

    Entraînement double – Vitesse et Influence sur les végétaux


    Vitesse et Influence sur les végétaux ! Une association peu commune et quand même énorme ! La Vitesse c'était faisable, mais je ne maîtrisais que depuis peu de temps l'Influence. Cette annonce me refroidit direct.

    Moi : Pad, je me sens pas capable de faire ça.

    Mais elle ne m'écoutait pas et était déjà partie à toute allure dans la jungle, au point de m'en faire tomber. Je n'avais pas le choix : il fallait que je fasse l'exercice si je voulais espérer retrouver Pad rapidement. Mais je n'étais vraiment pas prête. En fait, en y réfléchissant, je ne pouvais pas maintenir ma concentration sur les plantes en me déplaçant vite, et comme j'avancerai à toute allure et que mon esprit se focalisera sur les plantes, je ne me rendrai pas compte des dangers. Dans la Force, je recherchai l'aura de Padmée : elle était à environ un kilomètre devant moi, et je commençai à marcher normalement.
    En chemin, je croisai Zatila.

    Zatila : Oh Jaina ! Pad m'a demandé de venir voir comment tu t'en sortais.
    Moi : Je vais justement la voir. Je peux pas faire l'exercice, il est trop dur pour moi.
    Zatila : Oh. Tu as essayé et n'y arrive pas ?
    Moi : Non, je sais, je sens que je ne suis pas capable. Je suis pas assez puissante pour ça : en plus, si je dois me focaliser sur les plantes, je ferai pas attention aux obstacles sur ma route, ça voudrait donc dire un troisième Pouvoir à faire et ça, ce sera pas possible. Je suis en plus fatiguée, là.
    Zatila : Tu sais, on est dans la jungle. Et des plantes il y en a partout. Donc si tu les sens dans la Force, tu pourras éviter celles qui seront sur ton chemin. Écoute-moi, je veux t'aider à progresser : si tu retrouves Pad après avoir fait l'exercice qu'elle t'a demandé, réussi ou pas, elle t'accordera sans doute plus le repos que tu demandes :cli:
    Moi : Oui, c'est pas bête ce que tu dis-là… Mais et toi ?
    Zatila : Je lui ai dit qu'après t'avoir observée j'allais à la bibliothèque pour me renseigner sur la Force, comme elle est pas mal prise avec Weedge et Galen. Donc je vais y aller tout de suite. Bon courage !

    On se laissa et je repensai à ce qu'il m'a dit à propos de sentir les plantes. Je plongeai alors dans la Force pour y trouver la vie végétale qui grouillait autour de moi. Élargissant mes perceptions, je me concentrai ensuite sur les 100m devant moi pour "voir" ce que je pourrais risquer de croiser, comme les phares d'un speeder la nuit. Mon lien avec les plantes assez fort, j'envoyai la Force vers elles pour qu'elles se développent ; leur croissance se faisait ressentir et je décidai d'aller chercher encore un peu de cette Énergie pour la mettre dans mes jambes et mon organisme. Suffisamment prête pour courir, je m'élançai sur le chemin que j'avais sondé.

    C'était, comme je m'y attendais, très dur de se focaliser sur à la fois mon corps accéléré, la végétation autour de moi et celle en face. Cela me permit tout de même d'éviter le tronc d'un arbre fin, mais je n'avais aucune idée de l'impact que j'avais sur les plantes : est-ce qu'elles grandissaient beaucoup ? Un peu ? Pas du tout ? Avec la vitesse, je ressentais toujours un organisme différent et ne pouvais envoyer la Force que comme on sèmerait des graines à la volée.
    Mais le problème, c'est que je pouvais prévoir les végétaux, pas les minéraux. Je marchai sur une pierre qui roula et manqua de me tordre la cheville. Dans mon élan et la perte de toutes mes concentrations, je me pris en plus le pied dans une racine qui sortait de terre et entamai une chute un peu pentue mêlée de cailloux, de branches, brindilles et autres feuilles qui me fouettaient le visage.
    Ô rage ! Ô désespoir ! Ô satanée racine !
    Ne fus-tu donc là que pour ma mauvaise mine ?


    Moi : Aïe ! Ouh ! Aouh ! Aïe ! Ouille ! Ouch ! Ah ! Graa ! Ahff ! Ouh !

    Ma dégringolade s'arrêta sur les fesses, jambes en V et mains en avant. J'avais mal, très mal partout ! Au visage, aux fesses, aux jambes, aux épaules, aux côtes… J'espérai que je m'étais rien cassé.

    Pad : Ouh là, Jaina ! Attention ! Ça va ?

    Pas vraiment, non.

    Moi : Aaaïïïïïïïïe… Aouh… Ouuuh… J'ai ess… ayé de faire… l'exercice. Mais j'ai… j'ai pas vu… aïe… le caillou… ni la raci… ouh… racine.
    Pad : Tu nous as fait une sacrée chute ! Elle prit un temps. Bon ça va, tu n'as rien de cassé. Il vaut mieux que tu ailles à l'infirmerie, reviens quand tu seras d'attaque. Si tu veux et si j'ai un peu de temps, je passerai te dire ce que j'ai pu ressentir de ton exercice. Tu veux que quelqu'un t'accompagne ?
    Moi, en me tenant les côtes : Non… merci. Je… ah, je peux y aller toute seule.

    Je ne me fis pas prier et partis avant même d'avoir fini ma phrase. Le chemin dans la jungle me paraissait long, j'avançai lentement, mais je finis malgré tout à voir l'Académie. Une fois entrée, je marchai directement vers l'infirmerie. Je croisai Ceno qui se proposa de m'aider, mais je lui assurai que ce n'était pas nécessaire. Une fois entrée dans la pièce, j'y trouvai Sol'as Mordi, Bloli Meyst et Kaarde qui tournèrent ensemble la tête au bruit de la porte.

    Bloli : Kaarde, ce serait pas ta pada ?
    Kaarde : Si ! Qu'est-ce qui t'est arrivé Jaina ?

    Je lui expliquai, entrecoupée par mes douleurs, l'entraînement et ma chute, ainsi que le fait que j'étais totalement crevée.

    Bloli : Voilà donc une occasion inespérée pour apprendre à la fois le Contrôle de la douleur et les Soins.
    Kaarde : Bloli ! Jaina est épuisée, elle n'est pas en état d'utiliser la Force pour l'instant.
    Moi : Pourquoi… pas. Je peux… dormir un peu… avant de… d'essayer ?
    Kaarde : Oui bien sûr ! On va t'enlever ta tunique pour constater les blessures que tu as pu te faire pendant ce temps là.
    Moi : Pad dit… que… j'ai rien de… cassé.
    Mordi : Repose-toi, padawan Fanger. On va étudier ça.

    Et, à la fois incapable de résister et voulant leur faciliter le travail, je m'endormis très vite, et ça faisait du bien !

    jeudi 19 décembre 2013 - 21:22 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6244 Crédits

    Weedge : Entraînement classique 4 : la vision exercice 2 (fin)

    Tout est flou. J'ai mal a la tête. Que... Que s’était il passé?
    Ça me reviens doucement... La vision. Mon passé. Baaaaaaal... Tout est flou...

    Pad s'approche de moi.

    Pad : Alors, comment te sens-tu ? Explique moi, ce que tu te souviens de ta vision, ce que tu as ressenti.

    J'ai du mal a répondre. Je tente de me redresser, mais mes mouvements sont maladroit. J’étais lessivé. Pad perçoit mon malaise et m'aide à me remettre dans une position plus confortable.

    Pad : Prend ton temps jeune Terrik...
    Moi : J'ai... j'ai... réussi a atteindre mon passé, la première image de ma mémoire, au moment ou j'ai pris conscience... et quand j'ai tenté d'aller plus loin, mais... je ne sais plus. J'ai seulement un énorme mal de tête...
    Pad : C'est pas grave, c'est rien. Je pense que tu as réussi l'exercice en soi, mais sache que tu ne peux ni ne doit tenter d'aller plus loin. Pas avant quelques années en tout cas.
    Moi : Mais comment...
    Pad : Des que j'ai compris ce qu'il se passait, j'ai plongé dans ta vision pour t'aider à en sortir. Et j'ai eu une visite... inattendue.
    Moi : Une visite ?
    Pad : Oui. De Clickman. Tu sais que tu es un clone crée par Baaaaaaal ?
    Moi : Oui...
    Pad : L'esprit de Clickman te protège de ce que Baaaaaaal à implanté en toi. Clickman fait en sorte que tu sois ce que tu veux être, et non ce qu'IL a voulu faire de toi. Et ainsi te laisser vivre ta vie... Ce qu'il y a dans ton passé avant ton éveil est trop dangereux encore pour toi. Quand tu sera prêt, alors Clickman te le fera savoir.

    Je ne savais que répondre. Cela expliquait beaucoup de chose. Aussi douloureux que ce fut, cette information était précieuse pour moi. L'exercice n'avait pas été vain. J'ai eu une réponse a ce mystère qu'est ma propre existence, même si ce n'est pas ce que j’espérais.

    Je tentais de me lever, mais mes forces ne me le permettait pas encore. J’étais encore trop secoué par l'effort qui semblait avoir été au delà de mes capacités.

    Pad me tend une barre énergétique avant de se retourner pour accueillir une Jaina bien mal en point a la suite de son exercice. Pendant ce temps, je grignotais la barre en m'installant contre l'arbre proche.

    La fatigue, le mal de tête et les événements qui venait de se produire eurent raison de moi. Sans m'en rendre compte, je m’endormis contre mon arbre...

    vendredi 20 décembre 2013 - 01:21 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9303 Crédits Modo

    Entrainement classique n°4 : Vision Exercice 1 (Dans la Force et au-delà)

    Pad : - J’aimerai que d’ici, en fermant les yeux, tu puisses parvenir à voir Jaina dans la Force. Prends le temps de la détailler, son image doit être nette dans ton esprit. Ensuite, quand tu auras fini, tu me la décriras tel que tu es parvenue à la voir dans ta vision. Vas-y, commence.

    Jeregarde autour de moi et trouve un endroit pour m’y assoir et me placer en tailleur. L'ombre et la fraicheur d'un arbre me facilitera la connexion avec la Force. Pad m'avait que cela ressemblerait un peu à la méditation (enfin il me semble), je fais donc la même chose qu'à mon arrivée à l'Académie avec le chevalier Cenovii. Peu après avoir fermé les yeux, je fais le vide en moi et commence une sorte de sieste où mon esprit bascule "dans la Force elle-même". Je m'aperçois aussitôt lorsque j'ouvre les yeux que je suis à nouveau dans mon Temple végétal. Les mêmes piliers, les mêmes bancs et les mêmes chênes, rien n'avait changé, pas même les statues. Tout était encore de vert et de marbre blanc.

    Moi (revenant à mon entrainement) : - Temple ! Peux-tu me laisser entrer dans la vision de Force ? Je dois trouver ma camarade Jaina.

    Aussitôt, le Temple se mit à légèrement trembler. Le décor se changea peu à peu et laissa la place au paysage de l'Académie ; je reconnus les murs de la salle où j'avais fait la télékinésie, avec le placard à boules. Soudain, j'aperçus Jaina. Elle était en train de s'entrainer avec Zatila, un autre padawan. Je ne pouvais entendre ce qu'elle disait vu que le son était faible, mais c'était en rapport avec l'influence des végétaux.

    Moi : - Je me demande si elle peut m'entendre ?... Jaina ! Houhou Jaina !

    Non, elle ne m'entendais pas. Normal, je suis dans la Force. Tant mieux ! Comme çà, je peux la regarder sans me faire remarquer. Je la mémorise sous les détails, sa coiffure, ses vêtements et la couleurs de ses yeux. Aujourd'hui, elle n'a pas son sabre-laser sur elle. Bon, je pense que l'image est bien ancrée dans ma tête, je peux retourner dans mon Temple "mental".

    Moi : - C'est bon, Temple !... Tu peux reprendre ta forme initiale !

    Le décor du Temple revint en deux secondes. A présent, il ne me restais plus qu'à retourner dans le monde réel, où m'attendait Pad. Cependant, une nouvelle secousse arriva dans le Temple. Un message de la Force ? Soudain, :jedi: une grande silhouette grise et difforme fit son apparition devant moi. Elle me semblait familière, même si elle ne me disait rien.

    Moi (tremblant d'angoisse) : - Euh...Mais...qui...qui-êtes-vous ?
    ??? : - ...
    Moi : - Mais répondez-moi s'il-vous-plait !

    Au lieu de me répondre, la silhouette posa doucement sa main sur mon épaule. Un flux d'énergie me traversa le corps, une lumière forte et blanche m'emplit les yeux et m'aveugla.

    Moi : - Aaaaaaaaaaaaah !!

    Tout était blanc et silencieux. Puis ma vue redevenait normale, je reconnaissais peu Pad et Weedge, puis l'Académie et la jungle yavinnienne. Pad s'aperçut que j'étais sorti de ma "méditation" et vint me voir.

    Pad : - Ca y est, de retour parmi nous, Galen ! Alors, as-tu trouver Jaina ?
    Moi : - Oui ! Je suis aller consulter mon "Temple mental" dans la Force, et il m'a permis d'utiliser la Vision. J'ai vu Jaina avec elle, elle est avec Zatila dans la salle là-bas. Elle a laissé ses cheveux blonds en cascade, elle est dans sa bure de Jedi couleur sable (le modèle standard) avec sa ceinture brune et ses bottes brunes. Elle a les yeux brunes.
    -------------------------------------
    G.P.
    Padawan d'Aynor
    hardi mais sympathique

    Ce message a été modifié par: galen-starkyler le 20-12-2013 23:02

    vendredi 20 décembre 2013 - 22:57 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24834 Crédits

    Après avoir donné la barre énergétique à Weedge, Pad ressenti que Jaina était très émotionner par ce qu’elle venait de vivre.

    Jaina – Aïe ! Ouh ! Aouh ! Aïe ! Ouille ! Ouch ! Ah ! Graa ! Ahff ! Ouh !

    Sa dégringolade s'arrêta sur les fesses, jambes en V et mains en avant. Pad peut facilement s’imaginer la douleur de la padawan.

    Pad – Ouh là, Jaina ! Attention ! Ça va ?
    Jaina – Aaaïïïïïïïïe… Aouh… Ouuuh… J'ai ess… ayé de faire… l'exercice. Mais j'ai… j'ai pas vu… aïe… le caillou… ni la raci… ouh… racine.
    Pad – Tu nous as fait une sacrée chute ! [Elle laisse la Force sondé les os de la Padawan, mais elle ressenti aussi un émotion de frustration] Bon ça va, tu n'as rien de cassé. Il vaut mieux que tu ailles à l'infirmerie, reviens quand tu seras d'attaque. Si tu veux et si j'ai un peu de temps, je passerai te dire ce que j'ai pu ressentir de ton exercice. Tu veux que quelqu'un t'accompagne ?
    Jaina en me tenant les côtes – Non… merci. Je… ah, je peux y aller toute seule.

    Jaina : Entrainement double – Vitesse et influence sur les végétaux -Conclusion

    La maître Jedi regarde partir Fanger vers le temple. Pad s’adosse à un arbre tout en laissant son regarde perdu dans la jungle. Elle repense au parcours de Jaina. Influence des végétaux, saut, sens du danger et télékinésie combiner, et au final Vitesse et maitrise des végétaux. La Maître venait de percevoir les limites de la padawan.

    D’un côté, elle était contente car la connexion entre Jaina et la Force est de plus en plus forte et facile à atteindre pour elle.

    D’une autre côté, Jaina se préserve, elle se sent parfois trop vite dépassée.

    Est-ce un manque de confiance en elle ? Un caprice d’adolescente ? Ou n’est-elle simplement pas consciente qu’en mission son petit confort passe en dernier ?

    Oui, Pad reconnait l’avoir demander beaucoup, mais la vie d’un Jedi s’est aussi exiger beaucoup de soi-même. Pad réalise qu’après la conversation qu’elles ont eue dans la salle commune des padawans, elle s’est retrouvé en la Padawan Fanger et a probablement oubliée qu’elle n’était pas son double. Faudra qu’elle discute avec Jaina.

    Weegde : Entrainement classique 4 : Vision Exercice 2 - Conclusion.

    Puis, elle regarde le Zabrak qui est paisiblement endormi. La Journée avait été difficile pour tout le monde, mais bien plus pour lui. La maître Jedi reste persuadée que maintenant que le Petit Terrik avait ses réponses, il pourrait avancer. Connaître la vérité sur lui-même prendrait du temps, mais n’était plus une chose impossible. Clickman semblait avoir voulu reprocher à Pad d’avoir été trop vite, mais au final ils sont tombés d’accord lui et elle. Weegde, avait un long parcours difficile devant lui.

    Galen : Entrainement classique 4 : Vision Exercice 2 (Dans la Force et au-delà) - Conclusion

    Pour l’heure, la Force arrache Pad à ses réflexions car Galen vient d’ouvrir les yeux.

    Pad – Ca y est, de retour parmi nous, Galen ! Alors, as-tu trouvé Jaina ?
    Galen – Oui ! Je suis allé consulter mon "Temple mental" dans la Force, et il m'a permis d'utiliser la Vision. J'ai vu Jaina avec elle, elle est avec Zatila dans la salle là-bas. Elle a laissé ses cheveux blonds en cascade, elle est dans sa bure de Jedi couleur sable (le modèle standard) avec sa ceinture brune et ses bottes brunes. Elle a les yeux bruns.
    Pad – Bravo Padawan Starkinght ! Franchement, là j’ai ressenti une meilleure connexion avec la Force ! J’aime beaucoup t’entendre parler de « ton temple mental », faudra que tu m’en dises plus. La description est bonne, mais tu avais déjà vu Jaina. Donc, tu savais déjà à quoi elle ressemblait néanmoins, l’avoir vu à travers la Force, c’est autre chose. Et tu t’en es fort bien sorti.

    Galen semble préoccuper tout en écoutant la jedi. Pad avait ressenti de l’inquiétude dans le fond intérieur du padawan.

    Pad – Désirs-tu me parlé d’autre chose ? As-tu vu quelqu’un d’autre dans ta vision ?
    ----------------------------------------------------------------------------------------------------
    Galen >> C'est l'un de tes meilleurs postes écrit dans PDF! Bravo, c'est exactement cela que je cherche parmi les padawans. Réussi à décrire les effets de la Force à travers les pouvoirs! Voir mon mail.

    Weegde >> Bravo à toi aussi! Je te laisse décidé dans quand tu te réveilles et si tu fais un pause ou continue ton parcours.

    Jaina >> Merci d'avoir essayé le double entrainement. Je prends note de ce que tu veux. Prochain entrainement combat 1 : le renvoie des tirs! C'est toi qui décide quand et comment revenir dans ma classe.

    samedi 21 décembre 2013 - 11:20 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9303 Crédits Modo

    Entrainement Classique n°4 = Vision - Fin

    Galen semble préoccupé tout en écoutant la Jedi. Pad avait ressenti de l’inquiétude dans le fond intérieur du padawan.

    Pad : - Désires-tu me parler d’autre chose ? As-tu vu quelqu’un d’autre dans ta vision ?

    Je ne savais pas quoi répondre à la question de Pad. La grande silhouette grise était et restait une énigme que je devais résoudre par mes propres moyens. Je décida de ne rien lui révéler.

    Moi : - Non...non, je n'ai rien vu d'autre !... À bientôt Pad !
    Pad : - Oui à bientôt Galen ! Nous nous reverrons pour le prochain exercice.

    Je me releva de mon arbre et me dirigea tranquillement vers ma chambre. Pour en ce qui concerne la mystérieuse silhouette grise, j'avais l'intention de refaire une petite méditation, question de retourner dans mon Temple mental et enquêter sur cet... étrange personnage...lié à la Force.


    -----------------------------------------------------------------------------------------------------
    Pad >> Galen rentre dans sa chambre, s'allonge sur son lit et se repose. Pendant son sommeil, il rêve de son "Temple mental" et de la silhouette grise qui le rassure qu'il est là pour lui servir d'intermédiaire entre la Force et lui. À son réveil, Galen hésite sur les propos de l'esprit gris et restera dans la chambre le temps de deux jours. Donc pour la suite de la formation, ne pas se faire du souci pour mon absence.
    -------------------------------------
    G.P.
    Padawan d'Aynor
    hardi mais sympathique

    Ce message a été modifié par: galen-starkyler le 23-12-2013 18:25

    dimanche 22 décembre 2013 - 10:24 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    16897 Crédits Modo

    Jaina - Entraînement médical 1 : contrôle de la douleur

    Force était de constater que l'idée de Bloli était bonne. Puisque Jaina s'était blessée, pourquoi ne pas l'entraîner à se soigner seule ?
    Pour l'instant la padawan somnolait, immobile sur une couchette de l'infirmerie tandis que je l'auscultait grâce à la Force. Elle revint à elle au bout de quelques minutes.

    Jaina. - Alors, c'est grave, Docteur ?

    Moi. - Pas trop, ma padawan. Plusieurs écorchures superficielles sur lesquelles Bloli va t'appliquer ses soins, un vilain bleu au flan sur les côte, et une entorse. Tu as dû te tordre la cheville sur cette racine. Te sens-tu en forme ?

    Jaina. - En tout cas je sens que j'ai déjà un peu plus d'énergie qu'à mon arrivée ici.

    Moi. - Bon, très bien. Puisque tu as mal et que tu es blessée nous allons donc suivre l'idée de Bloli et t'initier au premier exercice des pouvoirs de guérison : la maîtrise de la douleur, où tu seras ton propre cobaye.

    Bloli. - Ça nous évitera d'utiliser ces fichues capsules de venins !

    Jaina. - De quoi parle Maître Meyst ?

    Moi. - Euh... de rien du tout. Concentre-toi plutôt sur la douleur dans tes côtes, particulièrement sur les nerfs qui te la transmettent.

    J'appliquai alors un main sur le flan de Jaina et y exerçai mon propre pouvoir.

    Jaina. - Je ne sens plus rien ! Vous m'avez guérie ?

    Moi. - Pas du tout, J'ai seulement endigué la douleur. Regarde.

    J'appliquai une nouvelle fois ma main et annulai les effets de la maîtrise de la douleur.

    Jaina. - Aïe ! Je préférais quand ça fonctionnais. Quel est l'intérêt de supprimer la douleur si cela ne guérit pas la blessure ? C'est dangereux.

    Bloli. - En effet, à trop endiguer la douleur d'une blessure on prend le risque de l'aggraver sans le savoir. C'est un pouvoir à user avec parcimonie, ou en dernier recours.

    Moi. - Oui, il est parfois utile de faire abstraction de la douleur pour pouvoir se concentrer sur autre chose ou se forcer à se déplacer pour échapper à un danger. Dans un cas comme le tiens il est aussi utile d'endiguer la douleur d'une blessure pour pouvoir intervenir plus facilement dessus.

    Jaina. - Je pourrai appliquer ce pouvoir sur d'autres personnes, si je veux les secourir ?

    Moi. - Malheureusement non, en tout cas pas sans un haut niveau de maîtrise des pouvoirs de guérison et de très solides connaissances médicales. Dans un premier temps tu ne pourras appliquer la maîtrise de la douleur et la guérison que sur ton propre organisme.

    Jaina. - Comment dois-je procéder, présentement ?

    Moi. - Tu vas essayer d'intervenir sur la douleur de ton entorse. Il faudra te concentrer au maximum. Tous les pouvoirs de guérison s'appliquent au niveau cellulaire avec une extrême précision. Il te faudra donc être étroitement en contact avec tes midichloriens.

    Bloli. - Sens tes propres cellules, padawan, repère les midichloriens qui ont mal et apaise-les, aide-les à endormir les terminaisons nerveuses qui te transmettent la douleur de ta blessure.

    Et tandis que Jaina se lançait dans l'exercice je me tournai vers Sol'As Mordi.

    Moi. - Maître Mordi ? Voulez-vous me chercher l'holocron de Maître Mirax ?



    -------------------------------------
    I've a baaad feeling about this !


    Ce message a été modifié par: Kaarde le 28-12-2013 16:20

    samedi 28 décembre 2013 - 16:20 Modification Admin Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10107 Crédits

    Entraînement médical 1 : Contrôle de la douleur (commenté par Kaarde)


    Kaarde : Maître Mordi ? Voulez-vous me chercher l'holocron de Maître Mirax ?
    Moi : Hein ? Pour quoi faire ?
    Kaarde : Occupe-toi de ton exercice pour l'instant, Jaina.

    Je détestais quand on ne m'expliquait pas les choses ! Mais je fis quand même mon exercice et commençai à me plonger dans la Force, à l'intérieur de mon corps, puis dans ma cheville. J'essayai de trouver, de voir mes midichloriens. Au bout de 5 minutes, je commençai à les percevoir, les sains comme les endoloris. Quand je décelai ceux qui avaient besoin de soins, je commençai à leur envoyer des pensées positives :

    La douleur n'est que superficielle, elle n'est pas mortelle. Faites-en abstraction, je n'ai pas mal et vous non plus. On a besoin de vous, il faut que je puisse marcher. Ma cheville va bien, ce n'est qu'une entorse !

    Je ne savais pas si ce que je faisais était ce qu'il fallait faire, en tous cas ça marchait plus ou moins car mon mal était moins prononcé qu'au début. Mais j'avais encore un peu de douleur. Et en plus, ça me faisait toujours mal aux côtes, aux fesses et sur les épaules.

    Moi : Kaarde, j'ai vraiment mal partout, c'est dur de me concentrer que sur un truc. Je peux pas essayer de Contrôler la douleur dans tout mon corps ?
    Kaarde, levant le nez de l'holocron : Euh non, ton exercice pour le moment est de te focaliser sur ta cheville. Pour ton corps entier, ça te demanderait plus de concentration.

    Ben oui mais moi, ça m'aidait pas ! Je recommençai l'exercice en faisant différemment : l'idée me vint de faire comme une sorte de bulle anesthésiante autour de ma cheville avec la Force, un peu comme si j'avais mis de la glace, mais sans le froid.
    C'était encore plus efficace, mais j'avais l'impression que ce n'était pas suffisant ni exactement ça, parce que je trouvai ma cheville engourdie à présent ; s'il avait fallu le faire sur tout mon corps dans un combat, j'aurais été en dangereuse position ! Il fallait vraiment que je fasse comme me l'avait dit Kaarde : réagir à la source, sur les midichloriens. Le problème était que je n'arrivais pas à leur parler vraiment. Je n'arrivais pas à sentir la douleur en chacun d'eux ; ça restait quelque chose de global, ma cheville et pas les cellules qui la composaient.

    Moi : Je suis désolée Kaarde. Je sais pas comment vous faites mais j'y arrive pas.
    Kaarde : Qu'est-ce que tu n'arrives pas ?
    Moi : En fait j'arrive pas à sentir ni parler aux midichloriens, et quand je veux atténuer la douleur en général sur ma cheville, ça fait comme une anesthésie, avec l'engourdissement. Vous pouvez pas m'aider un peu s'il vous plaît ?

    lundi 20 janvier 2014 - 10:41 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

D23 2019

23 août 2019 - 25 août 2019

Ciné Concert Star Wars : Le Retour du Jedi

11 sept. 2019 - 14 sept. 2019

Comic Con Antwerp 2019

14 sept. 2019 - 15 sept. 2019

Japaniort 2019

28 sept. 2019 - 29 sept. 2019

Triple Force Friday

04 oct. 2019

Paris Manga et Sci-Fi Show 28ème édition

05 oct. 2019 - 06 oct. 2019

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide