Pouvoirs de la Force saison 5 (page 8)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Huge

    Huge

    10107 Crédits

    J'étais encore sous le choc du comportement de Pad envers moi. Je veux bien comprendre que j'ai fait une erreur, que personne n'allait m'attendre. Mais de là à me combattre aussi rudement… J'avais eu une grosse frayeur et là, tout était en train de tomber. Ce dont Huge m'avait parlé, le "trip de combat".

    Pad : Bien, tu veux faire quoi maintenant ?

    Ces mots m'arrachèrent de mes pensées. Je ne me sentais pas assez bien, assez reposée pour faire autre chose. Il y eut un long silence.

    Pad : Ça ne va pas, Jaina ?
    Moi : Je… pas maintenant. Je dois… aller méditer.

    Elle ne me retint pas et j'allai dans ma chambre, m'y enfermai et m'adossai contre la porte. Des larmes montaient à mes yeux. La fatigue, la chute d'adrénaline, le combat contre Padmée, la leçon et le remords de l'avoir traitée de Sith et donc sans doute de l'avoir offensée me firent pleurer.

    vendredi 30 août 2013 - 18:18 Modification Admin Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10107 Crédits

    Entraînement classique 4 : Vision, exercice 1


    Quelques jours après l'incident qu'il s'est passé lors de mon entraînement dans le Sens du Danger, je me sentis de nouveau prête à apprendre l'utilisation des Pouvoirs de la Force. Avant de partir de ma chambre, sans m'asseoir ni me mettre en état de méditation, je poussai mes perceptions dans la Force, par "vagues". Faire ça sans être en conditions optimales m'offrit un challenge amusant à relever, un peu plus difficile… même beaucoup plus difficile^^ Le temple massassi était gigantesque, sur plusieurs étages, j'espérai juste que Pad n'était pas à l'autre bout^^ Même si j'essayai, c'était trop dur de faire autre chose en même temps, comme me déplacer ou ranger ma chambre. Il fallait que je reste immobile, bien concentrée pour augmenter efficacement mes perceptions. J'étais juste une padawan après tout, c'était normal que le niveau était trop élevé pour moi.

    Ce ne fut qu'au bout d'environ une dizaine de minutes que je sentis sa présence dans la Force. Elle était dehors, dans une cour du Temple. J'ignorais ce qu'elle faisait par contre, mais c'était pas ça qui m'intéressait. Sans perdre une seconde…
    Non, je voulais lui faire plaisir aujourd'hui. Je me déshabillai de ma tunique et pris des vêtements normaux dans mon placard : un débardeur gris moyen avec un pantalon noir et des ballerines, noires elles aussi. Je n'avais pas de ceinture et accrochai mon sabre laser au bord de mon pantalon, même si je n'allais pas forcément en avoir besoin. Remettre des vêtements non Jedi me fit un effet bizarre, je revoyais la Jaina d'avant, et je remarquai que ma silhouette était encore plus mise en valeur… et que mon corps avait encore un peu changé et évolué^^

    Je me rendis vers la cour où j'avais senti Padmée, les autres Jedi se retournant pour me voir dans cette tenue inhabituelle. J'arrivai et Pad était toujours là, de dos. Elle se retourna lorsque je commençai à être un peu plus proche.

    Pad : Bonjour Jain… Oh ! Je vois que tu as changé de tenue ! Ça fait plaisir de constater que tu écoutes ce que je te suggère. Ils te vont bien. Une teinte un peu sombre peut-être. Bien ! Que veux-tu, padawan ?
    Moi : Déjà je voulais m'excuser pour l'autre jour…
    Pad : C'est oublié, Jaina. On a tous nos petites faiblesses et ce qui est passé appartient au passé, personne ne pourra le changer. Tu viens pour un nouveau Pouvoir, à part ça ?
    Moi : Oui, j'ai envie de finir les classiques, donc je vais faire la Vision.
    Pad : Très bien.

    Elle m'expliqua le fonctionnement de l'exercice en me disant que j'allais devoir la retrouver, alors qu'elle se rendrait invisible visuellement, mais pas dans la Force. Il fallait me débrouiller toute seule avec ça. Je m'assis en tailleurs dans l'herbe.

    Pad : Fais bien attention : ce n'est pas de la méditation ni du pressentiment. Essaie juste de me voir, ne cherche pas à anticiper mes mouvements ni mes intentions.

    Après ces mots, elle se rendit invisible et se déplaça. Il était alors impossible de la deviner avec mes yeux d'humaine. Assise, les yeux fermés, j'étendais mes perceptions tout autour de moi, calmement mais sûrement, en essayant de voir chaque détail, chaque caillou, chaque brin d'herbe… Bon, peut-être pas les brins non plus^^ Quelle douceur agréable que celle du soleil chaud sur ma peau, ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu ce contact. Mais ce n'était pas la question. Je devais essayer de visualiser Pad, où elle était.

    La sentir dans la Force était facile, puisqu'elle ne se cachait pas. Je savais qu'elle était derrière moi, à droite et à environ 5 mètres. Il fallait alors que je la voie, ainsi que l'endroit où elle se situe. Laissant la Force "s'imbiber" en moi, comme si je "plongeai" dedans, le décor se matérialisait doucement, allant de l'extérieur vers le centre, là où est Pad. Tout reste vague autour. Je voyais l'herbe, quelques pierre presque enterrées, puis la silhouette de Padmée. Pour le moment, ce n'était encore que de vagues formes avec quelques couleurs, sans détail, comme une aquarelle d'enfant en maternelle. Je gardai ma concentration pour voir mon ancienne Maître sans perdre pour autant ce qu'il y a autour d'elle, et doucement, par petits bouts, ma perception évolua. Elle passa de l'aquarelle à une personne que je vois comme si j'avais mis des lunettes à grosse correction : je distinguais dès lors ses yeux et ses lèvres, mais d'une manière très vague. C'était pas près d'être fini^^

    C'était dur de garder ma concentration avec tous les bruits qu'on entendait autour : les animaux, le vent, mais aussi les paroles de gens qui se promènent pas loin et les sabres qui s'entrechoquent dans la salle d'entraînement. Comme l'a souvent dit Kaarde, et sans doute Pad, j'avais beaucoup de mal à rester concentrée, ce qui a toujours été vrai d'ailleurs, même à l'école.
    Il fallait que j'essaie de voir de mieux en mieux, mais étais-je seulement sur la bonne voie ? Autant essayer, si ça marche c'est le principal^^

    Même si c'était difficile, je me battais pour garder ma concentration et aller plus loin dans l'exercice. C'est sûr que ça bouge moins que l'entraînement au sabre laser, mais travailler ce contact avec la Force, qui devient un peu une complicité, avait quelque chose de reposant, d'apaisant et que j'appréciais beaucoup. Je la laissai circuler en moi sans chercher à la retenir, comme pour la "renouveler", et c'était par ailleurs relativement efficace, puisque mes perceptions, ma "seconde vue" s'en trouva améliorée : j'arrivai à distinguer les traits de Padmée, même si pour le moment ce n'était pas possible de déterminer la couleur de ses yeux. Ses boucles de cheveux étaient de plus en plus nettes, plus brillantes. Je voyais de mieux en mieux la texture de ses vêtements, un peu comme si je retrouvais doucement la vue après avoir été aveuglée ou endormie.

    Son visage était de plus en plus net, j'y étais presque… Pad est assise sur un rocher, elle ne me regarde pas. Elle regarde un caillou en jouant avec, elle est sereine. Je commence à voir la couleur de ses yeux ainsi que la lumière de la vie dedans. Elle sourit, je n'ai aucune idée de si ça me concerne ou pas, peut-être qu'elle se rappelle de moments qu'elle avait vécus, ou qu'elle va sans doute vivre plus tard ?
    Maintenant, je la Voyais de près, je pouvais distinguer les grains de beauté sur son visage et ses bras, les variations de couleur de sa peau, son maquillage sur ses paupières, ses sourcils détendus.
    Normalement, je pense avoir réussi l'exercice, mais Pad ne disait rien alors je n'arrêtai pas. Je préférai attendre qu'elle me demande d'arrêter, puis dire si c'était bien ou pas.

    mardi 05 novembre 2013 - 19:06 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24834 Crédits

    Jaina : Entraînement classique 4 : Vision, exercice 1

    La femme est assise sur le rocher et joue avec un caillou. Bien que face à l’élève, la maitre Jedi ne la regarde pas car elle est plongé dans ses pensées. Jaina avait besoin de temps pour se concentrer et parvenir à la « visionner ».

    Pad repense au temps où le Temple était peuplé de nombreux padawans motivés et qui ne pensaient pas seulement à se battre ! Bien qu’elle ne regrette pas d’avoir quitté le conseil Jedi, elle réalise que même si sa classe a été rendu obligatoire par l’académie, les élèves ne se bousculent pas pour venir pratiquer 6 pouvoirs nécessaire et indispensable pour devenir Jedi. Même si dans l’ordre du parcours académique, les pouvoirs de la Force sont en 3ème lieu, et avant la classe d’apprentissage du sabre laser, nombreux padawans passe d’abord par cette classe avant de venir ici pour apprendre les différents pouvoirs. Comme si un Jedi ne se défini que pas l’art du combat !

    Bref, Pad est sorti de sa réflexion car la Force vient de la prévenir que Jaina a réalisé une première connexion avec elle et donc avec le pouvoir de la Vision. La maître Jedi se concentre alors plus sur son élève tout en continuant à passer le caillou plat entre ses doigts comme si c’était une pièce de monnaie. Jaina avait de nombreux point commun avec elle. Sauf que la padawan est plus calme, plus innocente de la vie et plus jovial que ce que Pad ne l’était à son âge. Parfois, la maître Jedi soupçonne que Jaina ne révèle pas sa vraie nature aux Jedi de peur de choquer. Et si Pad se trompait ? Et si elles étaient toutes les 2 plus proche l’une de l’autre qu’elles ne le pensaient ? Pad sourie et réalise qu’elle devra se méfié de cette élève car si Jaina est comme elle, alors, Pad plein le temple Jedi !

    Enfin, la padawan Fanger est parvenue à réaliser l’exercice. Pad attend quelques minutes afin que la vision de son image soit bien nette dans l’esprit de son élève. Puis, gardant le caillou dans la paume de sa main gauche, elle descend du rocher et regardant Jaina.

    Pad – Très bien Jaina, tu peux arrêter. C’était parfait.

    Jaina ouvre les yeux lorsque Pad vient de s’assoir en face d’elle.

    Jaina – Merci Pad. Je ne savais pas quand arrêté alors…
    Pad – Tu as attendu que je te le dise, oui, je sais. Je te félicite pour cet exercice. Depuis que je te connais, c’est la première fois que je ne dois rien t’apprendre. Continue comme ça.

    Jaina rougi et semble un peu mal à l’aise du compliment que la maitre vient de lui faire.

    Pad – Non, ne soit pas embarrassée. Quand c’est bien, il faut le dire autant que si c’est mal. Tu apprends de plus en plus à faire confiance à la Force, mais plus encore, tu écoutes ton instinct. Continue à travailler ta confiance en toi.

    Jaina ne sait vraiment plus que répondre, alors elle regarde Pad dans les yeux et peut y lire une fierté que la padawan peut ressentir dans la Force. Pad sourie à nouveau. Jaina fait de même, et semble enfin être fière d’elle et de la manière dont elle a géré ce pouvoir. Pad respire profondément, laissant le temps en suspend afin que Jaina savoure sa réussite.

    Jaina – Merci beaucoup de votre aide et votre patience. Nous passons à l’autre exercice de la vision maintenant ou demain ?

    Pad – C’est à toi de voir. Je te laisse décidée. L’exercice 2 de la vision peut te paraitre impressionnant. Revivre le passé peut être agréable comme désagréable. La Force décide plus que toi, le choix de la vision. Elle décide que c’est le bon moment pour toi, puisque tu l’invoques, que tu prennes conscience d’un événement passé.
    Jaina – Nous n’avons pas de contrôle sur la vision ?
    Pad – Pas vraiment, tu peux te concentrer sur un événement précis de ton passé. Par exemple, ta première rencontre avec Bigboss. Mais la Force peut décider soit d’accepté de te faire revivre cette événement. Soit, si Elle veut t’utiliser pour que tu résolves un problème passé, de te faire revivre un événement où tu es resté enfermer. Tu n’es peut-être pas consciente d’être claustrophobe, mais la Force le sait. Dans un tel cas de figure, elle cherche à te dire de travailler sur ta claustrophobie afin que tu t’en libères. Ceci n’est qu’un exemple.
    Jaina – D’accord, ce n’est pas évident. Je risque de revivre des événements qui ne me plaisent pas !
    Pad – Oui.
    Jaina – Est-ce certain que c’est des événements du Passé ?
    Pad – Jusqu’à aujourd’hui, tous les padawans que j’ai eus n’ont reçu des visions que du passé. J’en conclus donc que la Force ne permet d’accéder au futur que quand on est Jedi.
    Jaina – Très bien, alors je commence… (A toi de me dire quand) :cli:
    -------------------------------------
    Maître Jedi

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 08-11-2013 17:32

    vendredi 08 novembre 2013 - 10:06 Modification Admin Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10107 Crédits

    Entraînement classique 4 : Vision, exercice 2

    Moi : Très bien, alors je commence tout de suite.
    Pad : Excellent, Jaina. Je te laisse faire.
    Moi : C'est vrai aussi que je me sens plus en phase avec la Force, comme si le lien que j'avais avec elle grandissait.
    Pad : Et c'est exactement ce qui est en train de se passer. Le Jedi fortifie son rapport à la Force au fur et à mesure de l'utiliser, surtout dans des exercices de méditation.
    Moi : Je pense que l'apprentissage du sabre et de la Forme III m'a beaucoup aidée aussi.
    Pad : Aussi, en effet. Mais tu ne dois jamais oublier qu'un Jedi ne se définit pas par le combat, mais par l'utilisation de la Force ! Le combat ne doit avoir lieu qu'en dernier recours, pour te défendre.

    Pad semblait virulente dans ses mots. Je n'étais pas tout à fait d'accord avec elle mais restais muette pour ne pas la froisser et l'énerver davantage, sachant qu'en plus de ça je n'avais pas envie de me disputer. Je comprends que beaucoup de Jedi aiment se battre au sabre parce que ça fait "pif-paf" et que ça exaspère Padmée, mais si je suis motivée dans ces classes, c'est aussi parce que le combat au sabre laser est quelque chose pleine de grâce et d'élégance. Les combats les plus célèbres ont très souvent été les plus artistiques, et c'est pour cette raison que j'ai l'intention de m'entraîner aux différentes Formes, ça va pas plus loin. Pour moi, le combat et les Pouvoirs étaient complémentaires, comme j'avais pu l'expliquer à Cora et son camarade Kol.

    Pad : Enfin bref, toi au moins tu vois le côté spirituel du contact avec la Force. Je ne sais pas si c'est parce que tu as été mon apprentie, mais en tous cas j'en suis fière et te suis reconnaissante que tu viennes apprendre les Pouvoirs par toi-même.
    Moi : C'est toujours agréable d'être au contact de la Force, je me sens plus forte dans ma tête et au fond de moi, ça m'apporte toujours du bien-être.
    Pad : Ça me fait plaisir de t'entendre dire ça, Jaina ! Pas beaucoup de Jedi ont tenu tel discours, et pourtant je peux te dire que j'en ai croisé un certain nombre ! Mais passons à l'exercice. Tu te sens vraiment prête ?
    Moi : Oui !
    Pad : Alors vas-y !

    Pour être un peu plus confortable, je ne m'assis pas en tailleurs mais sur une pierre haute comme un siège. C'était plus reposant et j'y étais bien plus à l'aise, en bonnes conditions pour l'exercice. Il fallait que je pense à un événement de mon passé. Ma rencontre avec oncle Frank, comme l'avait proposé Pad ? Non, il m'avait vue naître… Je ne savais pas trop quoi choisir, je fus donc tentée de laisser la Force choisir à ma place.
    Concentrée, entièrement ouverte au Pouvoir et à sa source pour ainsi dire intarissable, je me laissai plonger dans le passé. Ce n'était qu'après une bonne vingtaine de minutes que je sentis mon esprit sortir de mon corps actuel. Peu après, je voyais un lieu, une cour… un campus que je connais. C'est celui où j'étais en 4e, et… Oh non, je me souviens de ce moment.

    =====
    J'étais avec ma meilleure amie Twi'lek. Un groupe de garçons plus loin parle en me regardant… Je suis furibonde et me dirige vers eux, notamment le chef du groupe, un humain. Valek Dyrn, un crétin de la pire espèce, veule et hypocrite autant que possible tant que c'est bon pour se créer une image de "leader" et de "mec qui assure".

    Valek : Alors Jaina, avoue tu as adoré !
    Moi : Qu'est-ce que tu racontes à tout le monde ??
    Valek : Rhaaah ! Tempérament de feu, mais je vous assure qu'une fois seule, elle aime être soumise…
    Moi : C'est quoi ces histoires !?
    Valek : Et puis elle est roulée… ! Je l'ai "vue" et je peux vous dire que c'est encore mieux sans rien !
    Moi, tombant des nues : QUOI ?!?
    Valek : Fais pas l'innocente, Fanger ! Comment tu criais et en demandais toujours plus ! Tu caches ton jeu hein !


    Je me souvenais parfaitement de cette scène, j'avais 14 ans…

    Moi, furieuse : Ça fait 4 jours que tous les mecs me font des avances douteuses, et c'est toi en fait qui as fait circuler cette rumeur ?!!
    Valek : Mais quelle rumeur, voyons ?
    Moi : Tu te rends compte que tu m'as fait une réputation de
    chutta là, alors que tu sais parfaitement combien c'est infondé !
    Valek : Mais la réputation ne vient que de ton comportement de l'autre nuit, chérie !
    Moi : MENTEUR ! Il s'est jamais rien passé entre nous !!

    Et il commença à faire des mouvements et des bruits obscènes, accompagné des rires ou des imitations de ses copains hilares. Cette fois, c'en était trop, il était temps d'arrêter ça !!!

    Moi : C'EST N'IMPORTE QUOI ! FERME-LAAAAAAAAAAA !!!!!

    Ce cri était sorti des plus sombres profondeurs de mon corps, de mon être.
    Sans le savoir, j'avais utilisé un Pouvoir de la Force. Je criai avec une puissance telle que les vitres autour de moi avaient volé en éclats ou s'étaient fissurées, et les garçons ainsi que beaucoup de personnes s'étaient bouché les oreilles. Encore poussée par la rage de cette diffamation, j'allai vers Valek et lui attribuai une baffe d'une puissance inouïe ; ma main m'avait énormément piqué au moment où elle touchait sa joue, et il fut pris d'un sursaut avant de tomber par terre, comme une masse.
    =====

    Dans mes souvenirs, Valek n'avait pas été blessé et s'était relevé après quelques secondes sonné. Je sentais mon cœur battre plus vite d'énervement, cette vision d'un moment désagréable me montra qu'il n'était pas totalement oublié. Il avait raconté des histoires répugnantes en se basant que sur ses fantasmes ; c'était de l'histoire ancienne, mais mon contact avec la Force en tant que Jedi et les émotions que j'ai re-ressenties m'ont fait comprendre que j'avais puisé dans des émotions sombres. C'était une erreur du passé, je regrettai d'être allée dans ce chemin sinueux et obscur, sans regretter mon geste non plus. Valek était quelqu'un qui se serait fiché du pardon et qui aurait médit encore plus, il méritait donc ça. J'espérai juste que Pad ne soit pas tentée de me mettre en garde avec le Côté Obscur…

    Peu à peu, je regagnai mon esprit dans mon corps actuel, et une fois que je le sentis de nouveau bien installé et à l'endroit, je sortis de ce contact avec la Force.

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Entraînement médical 2 : Transe cataleptique (commenté par Kaarde)

    Introduction ici , exercice en lien avec les événements de TJ5

    Lieu : À bord du Vaisseau-Monde, dans les Régions Inconnues

    Kaarde m'installa sur une chaise au dossier rabaissé et me laissa me concentrer. Au bout de quelques minutes, j'entrai comme dans un sommeil profond.
    Mon corps fonctionnait au ralenti, je perçus les battements de mon cœur de plus en plus lents. C'était assez inquiétant, mais je savais que mon Maître était là et qu'il agirait immédiatement en cas de problème. Et puis, je faisais aussi confiance à la Force, il n'y avait aucune raison pour qu'elle me tue.

    Mon sang coula plus doucement, comme s'il devenait plus pâteux, plus coagulé. Mes membres s'engourdissaient, je n'arrivais déjà plus à bouger les paupières ni mes doigts, ma peau me sembla refroidir aussi.
    Et malgré ces côtés désagréables, je sentais la Force s'insuffler en moi, plus encore que lorsque je faisais appel à elle pendant les entraînements aux Pouvoirs ou au sabre. Malgré la froideur de ma peau et de ma chair, j'avais au fond de moi cette chaleur rassurante qui circulait dans tous les axes de mon corps. Mon esprit partait hors de la pensée et du temps, comme s'il quittait mon enveloppe charnelle. C'est flippant quand même !!^^
    Mon âme paraissait se "mélanger" à la Force, sans pour autant qu'elle s'y perde. Je ne la contrôlais plus vraiment, et je pense d'ailleurs qu'il ne fallait pas essayer.

    Ce Pouvoir était malgré ça très reposant, encore plus qu'une nuit de sommeil ou qu'une méditation. La Force me rendait beaucoup plus détendue, et son flux important, vivifiant à l'opposé de l'état mortuaire dans lequel se trouvait mon corps, était semblait comme soigner des écorchures de l'âme, des peurs, des tensions de ces dernières semaines et qui traînaient au fond de moi. Ça faisait du bien, elle enlevait tous les petits soucis qui, associées, devenaient un certain poids.

    Comme dans un sommeil, j'eus des visions, des rêves. L'Académie, ma chambre, Zatila… Et puis Dantooine, les grandes plaines verdoyantes, orangées par le crépuscule tout juste naissant, la maison ; mais je n'entrai pas dedans, on m'appelait dans mon dos. Oncle Frank était là, mais plus jeune, il avait encore les cheveux marrons. Il me parla mais je ne compris pas ce qu'il disait. Et à ma droite arriva… Huge. Sur le coup, je souris. Mais contrairement à une méditation classique ou un rêve, je ne sentais pas d'émotions concrètes ; il y avait ces notions de plaisir, de déplaisir, mais aucune frustration, ni joie, ni déception. Comme si la Force refoulait tout ça pour optimiser la "restauration" de mon esprit. Tous mes songes se rapportaient au plus simple : une image m'est agréable ou désagréable, et c'était tout. Mon corps ne se troublait pas, les battements de mon cœur restaient lents et mes muscles parfaitement décontractés. Même cet état de torpeur et de "perfection", qui aurait ému n'importe qui, ne se manifestait ni dans mon corps ni dans ma tête ; j'en étais consciente, savais qu'en temps normal il m'aurait fait rire de bonheur, mais rien. Aucun signe. La plénitude extrême. Est-ce que c'est l'effet des épices, comme on le raconte ? J'ai jamais essayé et j'en ai pas l'intention, mais cette sensation de planer, d'être un nuage massé par le vent semblait l'effet d'une drogue. Je suis une Jedi qui se shoote à la Force :D

    Une chaleur réelle partit de mes mains et investit avec une petite vitesse le reste de mon corps. Je redescendis de ma zénitude pour me retrouver dans le sommeil profond, avec quelques rêves de Naboo, de Dantooine, du Temple… Puis ce fut le noir, la part de néant qui se passe lorsqu'on dort, avant de finir en sommeil léger et en fin de me réveiller, ma peluche Foxy dans les mains. Kaarde était là, à mon chevet.

    Moi : Wow… C'est impressionnant comme truc !

    Je voulus me relever mais était toute engourdie, même si je me sentais péter la forme et "lavée" au plus profond de moi ! Je me vis dans un miroir plus loin.

    Moi : Ooooh ! Je suis super pâle !
    Kaarde : Ne t'inquiète pas, c'est normal au début. Tu vas reprendre des couleurs très vite. Tu as été en transe pendant 10 heures, c'est beaucoup pour un apprenti, bravo !

    Ce message a été modifié par: Huge le 09-11-2013 12:28

    samedi 09 novembre 2013 - 11:56 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6244 Crédits

    (suite de mon message à l'Académie Jedi )

    Après de nombreux détours, de fausse piste et d'interrogation, je me retrouvais face à la porte de la Salle des Pouvoirs de la Force de maitre Pad.

    C'était un cours que je devais prendre, mais pour lesquels je n'avais pas su prendre le temps encore, les journées programmées par Céno étaient bien remplie.

    J'entrais dans cette salle d'étude et y trouvais Pad au centre, me regardant avec un regard mi amusé, mi courroucé.

    Pad : Et bien tu en as mis un temps, Weedge !
    Moi : Vous m'attendiez ?
    Pad : Ca fait une heure que j'attendais que tu arrives... Ta perception est plutôt rouillée...
    Moi : Je dirais plutôt que vous aviez envie de jouer au détriment d'un pauvre Padawan sans défense...
    Pad : Rhoo, tout de suite... et tu n'es pas sans défense, Weedge Terrik.
    Moi : Vous vouliez me voir, Pad.. euh.. Maitre Padmée ?
    Pad : En fait non, mais comme tu l'as si bien deviné, je suis d'humeur joyeuse. Alors je vais te mettre au boulot. Tu as des pouvoirs à étudier. Et comme tu dois avoir pas mal de connaissance encore sous tes cornes, j'ai décidé de ne pas te rendre la tache facile.. ça sera plus drôle encore.

    Un instant passe...

    Pad : On va commencer par...

    mercredi 13 novembre 2013 - 00:54 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24834 Crédits

    Jaina : Entraînement classique 4 : Vision, exercice 2

    Lorsque la padawan Fanger reprendre contact avec la réalité. Pad attend quelques minutes avant de parlée car elle veut que Jaina reprenne tous ses esprits afin de répondre à ses questions. Jaina semble garder le silence. Comme Pad l’espérait, son élève se concentre d’abord sur ce qu’elle a accompli puis seulement après 2 minutes, elle regarde la Maitre Jedi et attend.

    Pad – Je suis très contente de toi, Jaina. Et je t’avoie apprécier cette exercice car il me permet souvent de mieux connaitre le ou la padawan.

    Jaina sourit puis, elle se risque à poser une question :
    Jaina – Les visions sont-elles toujours aussi net ?
    Pad – Non, celle-ci est particulièrement bien détaillée. Je soupçonne que ton inconscient se souvenant des événements à jouer sur la Force ou vice versa. Parfois, ta vision sera moins nette. Et lorsque tu seras chevalier, tu pourras en avoir du futur ou du présent. C’est à ce moment-là que c’est compliqué de déterminer ce que la vision veut dire.
    Jaina – Vous en avez déjà eu qui était une projection du futur ?
    Pad – Oui, et cela m’a posé problème car je ne savais pas trop comment l’interpréter. C’était pendant une mission et cela l’a rendu énigmatique. Je reste prudente avec ce pouvoir.
    Jaina – Et vous pensez quoi de ma vision ?
    Pad – Que tu as un caractère bien trempé et ce n’est pas pour me déplaire. Il est évident que ta réaction dans le côté obscur fut une réaction involontaire. Aujourd’hui, tu apprends à le dominer et je ne peux que t’encourager dans tes efforts.
    Jaina – Merci Pad !
    Pad – Et bien, ceci clôture ton parcours ou presque. Il te faut choisir ton bonus.
    Jaina – J’hésite encore. Absorber, dissiper énergie ou Guérison, c'est pas simple de choisir.
    Pad – Absorber, dissiper énergie, ce sera avec moi. La Guérison avec ton maitre.
    Jaina – J’aimerai faire les entraînements médicaux avant de me décidé.
    Pad – Si tu fais les médicaux, pour le bonus guérison, il te restera que l'entrainement guérison à proprement parler. Par contre, pour absorber, dissiper énergie, il te faudra suivre l’entrainement supplémentaire 1 à 3. C’est-à-dire Convaincre les esprits faibles, influence végétaux et animaux et Empathie.
    Jaina – Je ne vois pas vraiment le rapport avec le pouvoir d’absorber ou dissiper l’énergie.
    Pad – Déjà, c’est pouvoir renforce ton lien avec la Force. Ensuite, tu te rendras mieux compte de l’énergie dégagé par les esprits faible, la faune ou la flore. Et ton Empathie jouera un rôle. Mais je te laisse découvrir tout cela.
    Jaina – D’accord. Mais je pars en mission avant. Et j’en profiterai pour faire les entrainements médicaux avec mon maitre.
    Pad – Parfait ! Que la Force soit avec toi Jaina. Et je vais de ce pas à l’académie validé auprès de Ceno l’étape 3 !
    Jaina – Merci au revoir

    La padawan quitte les lieux et Pad va à l’académie.
    (Voir poste à l’académie )
    -------------------------------------
    Maître Jedi

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 14-11-2013 18:27

    mercredi 13 novembre 2013 - 18:28 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24834 Crédits

    Percevant Weegde, Pad décide de s’amuser. Elle finit son verre, puis par dans les couloirs de l’académie. Elle se cache un moment afin d’encoder un texte sur un autre datablock vierge qu’elle avait emprunté dans un autre bureau. Puis, elle le garde dans une grande poche intérieure de sa bure.
    Le petit Zabrak réussi à retrouver sa trace et Pad décide d’aller dans sa salle des pouvoirs afin de l’y accueillir. Elle ne prix pas le chemin le plus droit. L’empathie de maitre Naberry lui permet de savoir que le padawan Weegde était encore bien perturbé par la mémoire de son original. Il faudra qu’elle en prenne compte pendant son apprentissage.

    Message de Projet T

    Weegde Terrik – Entrainement classique
    Pad – On va commencer par…

    Elle était indécise. D’ordinaire elle laisse choisir quel pouvoir le padawan veut apprendre en premier. Là, le jeune garçon semble attendre que la « Maitre » prenne les décisions.

    Pad – As-tu une préférence ? Ou as-tu déjà utilisé un des 6 pouvoirs noté ?
    Weegde – J’avoue que…

    jeudi 14 novembre 2013 - 09:49 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6244 Crédits

    Weedge : Entraînement classique 5 : Pressentiments

    Pad : As-tu une préférence ? Ou as-tu déjà utilisé un des 6 pouvoirs noté ?
    Moi : J’avoue que…

    Je réfléchi un instant...

    Moi : … je pourrais travailler sur ma perception de la Force. J'ai utilisé ce pouvoir de façon un peu inconsciente pour vous suivre dans les couloirs, mais je ne le maitrise pas encore...
    Pad : Pressentiments donc ?
    Moi : Oui.
    Pad : Parfait. Installe toi.

    Je m'installe sur un tapis au sol.

    Pad apporte une drôle de boite. Multicolore, d'environ 1m de coté et a peu près cubique. Sans marquage. Juste un patchwork de couleurs.

    Pad : Devine ce que contient la boite.

    Je ferme les yeux et me concentre.

    Enfin j'essaye, parce que pendant ce temps la, Pad sifflote, bouge, danse dans la pièce, mange un morceau, comme si je n'étais pas la.

    Je tente de me couper de mes sens. La vue en premier, facile. Fermer les yeux. Étendre sa concentration.

    Le goût, et l'odorat. Oublier les senteurs de la jungle, des différents arômes et odeurs, dont celle des fruits que Pad mange alors que je m'entraine.

    Le toucher. Oublier la sensation des vêtements, de l'air qui circule dans la pièce et agité par les mouvement de Pad autour de moi. Continuer à plonger dans la Force.

    L’ouïe. Le plus dur pour le coup. Oublier la musique que Pad diffuse, ses pas, les différents bruits autour de moi. Faire un avec la Force.

    Il me fallu une bonne heure pour enfin plonger totalement dans la Force et m'unir à elle.

    Dans la Force, tout semble différent. Comme si des liens unissait tout, des fils invisible, dans toutes les directions. Un lien se renforce entre moi et la boite devant moi. J'enveloppe la boite de ma perception. Ne faire qu'un avec la boite et la Force.

    Je plonge dans la boite, cherchant son contenu. Une autre boite, plus petite. Contenant une autre boite... puis une autre... au centre, enfin, la dernière boite. Une boite métallique. Cylindrique. Contenant quelque chose d'organique. De.. la viande ? Pas fraiche on dirait... Il y a plus. Un sentiment semble attachée à cette boite. Un sentiment très diffus. Un lien très faible existe entre cette boite et Pad. Ainsi qu'une autre entité.

    Cette boite était destinée à un animal proche de Pad. Un souvenir me reviens. Troublant ma concentration. J'ouvre les yeux et me redresse.

    Moi : Sacripant ?
    Pad : Pardon ?
    Moi : Cette boite contient de la viande pour Sacripant... périmée d’ailleurs.
    Pad : Comment ça périmée ?

    Pad ouvre toutes les boites les une dans les autre pour en sortir la conserve.

    « A consommer avant 170 AY »

    Pad : Oups !

    vendredi 15 novembre 2013 - 01:12 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24834 Crédits

    Weedge : Entraînement classique 5 : Pressentiments - Phase I : Sentir la Force

    « A consommer avant 170 AY »
    Pad - Oups !

    La maitre Jedi avait bien choisi l’objet. Depuis l’arrivée du clone de Wegde Terrik, Pad n’avait pas pris le temps d’apprendre à le connaitre. Durant son parcours dans les pouvoirs de la Force, elle pourrait mieux le connaitre. Néanmoins, par la réponse juste de Weegde, il était évident qu’inconsciemment, le Zabrak puisse dans les souvenirs de son original. Pad eu une pensée pour Sola. La maitre Jedi se demanda si elle devait lui parlé de cet expérience. Cela pourrait l’aider ou l’embrouillerait plus qu’autre chose.

    Pour l’heure, le professeur des pouvoirs, avait déposé la boite là où elle l’avait prise. Et ses pensées reviennent sur l’exercice de son élève. Celui-ci était restait muet depuis l’identification de la viande périmée. Pad se retourne et s’adosse à l’armoire, croisant le bras sur le torse puis place la main droite sous son menton tout en examinant le fils de Mirax. Il fixe la maître Jedi se demandant ce qu’elle va dire.

    Pad – Bien ! Très bien, même. Je dirais qu’effectivement tu es parvenue à te concentrer malgré… Moi ![mini pause] Faudra encore t’exercer plus afin de mettre moins de temps, mais tu as le temps pour cela. Tu pourras le faire en exercices libres ou avec qui tu veux.
    Weegde – Merci Maitre.

    Pad se frotte à nouveau le menton et fronce les sourcils. Elle garde le silence et bien qu’interrogateur, Weegde ne dit rien. Trente secondes se passent dans un silence absolu. Seule le vent soufflent contre la fenêtre se fit entendre. Enfin Pad quitte sa posture comme si elle avait reçu un grand frison dans le dos ou un coup d’électricité. Cela surpris le Zabrak mais visiblement, il ignorait que faire. Il risque une question pendant que Pad réajuste sa chemise.

    Weegde – Est-ce que vous allez bien Maître ?
    Pad époussette sa bure – Oui, très bien. Par contre, je ne suis pas certaine que tu te sentes à l’aise avec moi. [Pad arrête de s’occuper de ses vêtements et regarde Weedge] Tu as besoin d’air !
    Weegde – Euh... Je vais bien maître, je vous assure. Vous... enfin... Vous voulez qu’on sorte ?
    Pad – Parfaitement et nous allons recommencer l’exercice de pressentiment.
    Weegde – Mais vous venez de dire que l’exercice était très bien.
    Pad – Oui, je sais. Suis-moi!

    Un nouveau long silence suivi pendant que le professeur et son élève quitte la classe, traverse les couloirs et arrive dehors. Là, Pad prend vers la gauche, puis un sentier sur la droite. Weegde suit. Le sentier est sinueux et Pad marche à grande enjambée, le garçon suit. Enfin ils arrivent dans une plaine où un rocher est en son centre comme par magie. Derrière ce rocher, il y a un petit étang. Pad enlève sa bure et s’assied dessus en tailleur. Elle invite Weegde à en faire autant devant elle. Il s’exécute.

    Pad – Bien, ici nous seront plus à notre aise. J’aimerai que tu fermes les yeux et que tu laisses la Force s’étendre autour de toi. Avec le pressentiment, dis-moi tout ce que tu ressens.

    Weegde est perplexe par le comportement de ce maître peu conventionnel. Mais il ne discute pas, il ferme les yeux.

    Pad – Oh ! Une dernière chose.

    Le Zabrak ouvre les yeux. Il est intrigué par ce qu’elle va dire.

    Pad – Il y a une chose important que tu dois savoir si tu veux poursuivre ton apprentissage des pouvoirs. Il y a une chose que j’aimerai qui soit dites une fois pour toute.
    Weedge – Oui, maitre ?
    Pad – Ne m’appelle plus JAMAIS MAITRE ! Je déteste ça ! Mon nom est Padmée Naberry. La plupart des gens m’appelle Pad. J’accepte les sobriquets, s’ils sont justifiés, mais Maitre, laisse ça au conseil ! Est-ce claire, petit Terrik ?
    -------------------------------------
    Maître Jedi

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 15-11-2013 21:31

    vendredi 15 novembre 2013 - 21:30 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24834 Crédits

    Le comlink de Weegde retenti, interrompant notre conversation. Son maitre venait de l’appeler et Pad ne chercha pas à savoir pourquoi, elle encourage l’élève a revenir dès qu’il en aura l’envie et le congédia.

    Galen : Entrainement classique 01 Télékinésie

    Pad rentre au Temple et en arrivant dans le couloir menant à sa classe, elle aperçoit un jeune homme. Son visage lui est vaguement familier, elle avait certainement du déjà le croisée. Les cheveux à moitié court et brun avec les yeux marron, l’adolescent était quasiment de la taille du maître Jedi. L’humain apercevant Pad, s’approche d’elle. Il est clair, que lui c’est exactement qui elle est.

    Galen - Bonjour Pad, je nai plus rien de spécial à faire, enfin je crois. Je voudrais donc savoir si c'est possible de faire l'atelier "Pouvoirs de la Force saison 5" pour enfin compléter mon apprentissage Jedi.
    Pad – Bonjour Padawan, je suis ravie de ta décision. Viens avec moi, je vais te donner un datablock avec tous les pouvoirs qui sont obligatoire pour les padawans. Ensuite, prend le temps de les examiner et tu me diras dans quel ordre tu désirs faire les pouvoirs.
    Galen – Très bien Pad, je vous suis.

    Ensemble, ils rejoignent le bureau de la classe. Pad invite Strakinght à s’assoire, pendant qu’elle va chercher dans l’armoire le datablock.

    Pad – Tu es le padawan d’Aynor n’est-ce pas ?
    Galen – Exacte.
    Pad – Et ton nom est Galen Starknight, je ne fais pas d’erreur ?
    Galen – Vous n’en fait pas. Vous avez entendu parler de moi ?
    Pad – Disons que tu fais partie des padawans que j’attendais. Mais voici ce que je t’ai promis. Prends ton temps, lit attentivement et rejoins moi dans la grande salle des pouvoirs lorsque tu auras fait ton choix.
    Galen – Pas de problème !

    Pad va à la salle pendant que Galen examine le datablock. Son choix ne se fait pas attendre. La maitre Jedi avait eu le temps de ranger un rien l’armoire lorsque le jeune humain entre dans la salle.

    Galen – Voilà, j’ai choisi de commencer par la télékinésie. Cela m’aidera à lancer des objets vers mes adversaires. Et puis, je ferai les pouvoirs de l’ordre.
    Pad – Parfait, je te sens très décidé. Donc commençons toute suite.
    Dans l’armoire, les boules de bowling semblent parfaitement alignées et étiqueté de la manière suivante :
    Jaune = 100 KG ; Rose = 250 kg; Brun = 500 Kg ; Blanche = 750 KG ; orange = 10KG ; Vert = 25KG ; Bleu = 50KG ; Mauve = 75KG Noir = 100T ; Rouge = 1T

    Pad – Je te laisse choisir la boule avec laquelle tu veux travailler. Mais interdiction de la faire bouger avec autre chose que la Force, même pour la sortir de l’armoire. Tu en choisi une, tu la fais lévité jusqu’à ce qu’elle arrive à tes pieds. Dépose-la-y doucement.

    Pad va se placé près de la fenêtre face à l’armoire et donc derrière Galen. Elle laisse le jeune homme agir comme bon lui semble, elle se contente d’observer.
    ----------------------------------------------------------------------------------------------------
    Galen >> Comme Pad est très taquine, elle a changé les étiquettes. Les vraies valeurs en poids sont les suivantes :
    Jaune = 10 KG ; Rose = 25 kg; Brun = 50 Kg ; Blanche = 75 KG ; orange = 100KG ; Vert = 250KG ; Bleu = 500KG ; Mauve = 750KG Noir = 1T ; Rouge = 100T
    Si tu as des questions, passe par mail.


    Weegde >> Dès que tu désirs reprendre, envoie moi un mail.
    ------------------------------------
    Maître Jedi

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 23-11-2013 14:06

    samedi 23 novembre 2013 - 14:02 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

D23 2019

23 août 2019 - 25 août 2019

Ciné Concert Star Wars : Le Retour du Jedi

11 sept. 2019 - 14 sept. 2019

Comic Con Antwerp 2019

14 sept. 2019 - 15 sept. 2019

Japaniort 2019

28 sept. 2019 - 29 sept. 2019

Triple Force Friday

04 oct. 2019

Paris Manga et Sci-Fi Show 28ème édition

05 oct. 2019 - 06 oct. 2019

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide