Le Temple Jedi 3 (page 12)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Aven-Flar

    Aven-Flar

    5027 Crédits

    La porte se referma derrière la Jedi, la lumière se tamisa, une grande lampe s'alluma au milieu de la pièce, ça donna un petit air mystérieux à l'atelier, la Jedi en eut un petit tressaillement. Amusant, si ce collier ne me semblait pas assez délicat à désarmer, j'en aurais presque profité pour jouer avec sa peur.... peut être en rajoutant des machines inutiles hérissées de pinces ou de scies.

    Pas le temps de rêver....

    Me mettant à l'aise, je retirai mon casque, découvrant un sourire carnassier à la Jedi, enfilant de suite des lunettes de déminage et installant la Jedi sur un fauteuil ajustable, je jettais un second coup d'oeil au collier. Le sourire s'effaça. Ca allait pas être facile du tout.

    Saissant une pince et un tournevis manuel, je cherchais vainement un pas de vis qui auraient pu tenir l'ensemble. Même pas, pas de signe d'assemblage. Du travail sur-mesure, le tout moulé en une seule pièce.
    Le regard crisé sur le collier, je reportai mon attention sur le petit joyau qui trônait au milieu du collier.
    Attrapant la scie-laser et découpant précausieusement un fragement supérieur du synthé-joyau, pas de réaction, ouf. Une goutte de sueur perla pour aller s'écraser sur le sol lisse du labo.


    - La charge est puissante?

    - Assez euh...pour me tuer et infliger quelques dégats autour de moi...

    Un sourire des plus inquiétant apparut sur le visage du guerrier. Il alla remettre son casque. Il su désormais qu'un echec ne mettrait pas fin à sa carrière.

    - Je vous rappelle que Edoras me veut vivante!

    Un soupir résigné s'echappa du casque au bout de quelques secondes. Une petite pince saisit quelques fils à l'intérieur du cristal, une autre les coupa. Quelques capteurs ralentirs la progression de l'expert en trucs qui font boums, mais une extraction rapide arrangea les choses.
    Au dernier capteur, le cristal tomba et de nombreux clicquetis se firent entendre, le Mando se jeta loin à terre... mais rien n'explosa.
    Me rapprochant lentement de la table ou gisait la Jedi à deux doigts de la crise de nerf, je retirais vivement le collier et le jetais loin, très loin!


    - Bon... je vais aller dormir, moi.

    vendredi 25 janvier 2008 - 18:47 Modification Admin Permalien

  • Avatar padawanthrawn

    padawanthrawn

    9782 Crédits

    Je m'etais de nouveau debarasse de ma bure. Ce vetement, symbole d'une philosophie destinne avant tout a proteger et a aider notre prochain, devenait de plus en plus synonyme de despotisme. J'avais suivi le groupe dans le senat, manipule l'esprit d'une bothane politicienne avant que le coup du bar ne se reproduise, tandis que Jorus s'etait occupe du "temoin". Une rapide sonde dans l'esprit des gardes avait montre que leur esprit avait ete manipule par la Force pour creer cet incident...Mais je n'avais pas le temps d'en apprendre plus que deja Jorus et les padawans repartaient, cette fois en direction des ruines du Temple.


    Des impressions fugaces montraient d'autres potentiels de la Force. Puis l'un des padawans me detecta. J'utilisai la Force pour me rendre invisible a l'aide d'une bulle de lumiere. Je faisais confiance a Jorus pour detecter ce qui serait perceptible dans la Force. Je preferais rester indetecte. J'utilisai la Force pour creer une barriere de froid autour de moi afin que ma chaleur corporelle ne soit pas detectee et m'entourant d'air, je modifiais les ondes de sorte a empecher tout bruit que je ferais de se propager. J'avancai dans les ruines, m'assurant d'un large champ visuel tout en restant bien cache.

    samedi 26 janvier 2008 - 13:07 Modification Admin Permalien

  • Avatar alek

    alek

    1103 Crédits

    Maître Jorus s'était déjà relevé, il était passé d'un calme surhumain à une concentration extrème.

    _Moi: Maître, qui est le jedi qui nous suit? Vous devriez l'avertir qu'il est lui-même suivit.
    _Jorus: Je suis surpris, tu arrives vraiment à sentir le chevalier PadaT?
    _Moi: Et bien, tout à l'heure en me concentrant au maximum, j'y suis parvenu. Mais là, je dois avouer qu'il sait bien se cacher.
    _Jorus: Je vois, ton animal te prévient dès qu'il sent quelque chose...quoiqu'il en soit, si nous pouvons sentir que PadaT est lui même suivit, je penses qu'il le peut également. Je vous préviendrais si jamais nous devons l'aider.
    _Carth: Pour le moment, on a un autre problème, mon maître sait que je l'attends. Le problème, c'est que ces civils là-bas nous suivent depuis le sénat.

    Carth avait été plus attentif à son environnement que maître Jorus et moi-même, nous étions, tout du moins pour ma part si occupés à ressentir un danger éventuel que nous n'avions pas remarqués le groupe d'individus qui semblait nous suivre. En regardant bien, on pouvait appercevoir trois Arkaniens, deux Twi'leks, un wookie et deux humains. C'était un groupe quelque peu orthodoxe, mais leurs vêtements les trahissaient un peu, et en plus je reconnu l'un des Arkaniens.

    _Moi: Des mercenaires. Bon sang, mais qu'est-ce que les jedi ont fait à la fin?
    _Carth: Calme toi, ils ne nous attaquent pas pour l'instant.
    _Jorus: Néanmoins, si des mercenaires nous suivent, soit ils ont été engagés par un particulier, soit la tête des jedi est mise à prix par une organisation sans doute illégale.
    _Carth: Vaudrait mieux que ce soit la première option, si c'est la deuxième...on pourrait trouver des adversaires plus dangereux que de simples mercenaires.
    _Moi: Attendez une seconde, si on nous suit nous et maître PadaT, mais sans nous attaquer, peut-être que ce n'est pas nous l'objectif.
    _Carth: Mon maître?
    _Jorus: Ce n'est pas impossible, si un simple détachement de trois jedi est surveillé, on est en droit de penser que les autres membres du conseil le sont et depuis un moment déjà.
    _Carth: Si c'est mon maître qu'ils veulent, ils vont avoir à faire à moi.

    Maître Jorus me fit un signe de la main, et par la Force, je donnai quelques consignes à Jad.

    _Moi: C'est fait maître.

    Jad s'en alla, je l'avais envoyé chercher maître Jad'den, qui était pour l'instant avec moi la seule personne à pouvoir communiquer avec le petit primate. Si les membres du conseil étaient espionnés à leur insu, ils devaient tous être trop concentrés sur leur mission. De plus, peut-être que l'on allait avoir besoin d'un coup de main, car d'après l'exrpession de maître Jorus, PadaT était surement en train d'affronter son poursuivant sencible à la Force.

    dimanche 27 janvier 2008 - 10:16 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26397 Crédits

    Je passe les doigts autour de mon cou et le masse tout en appréciant son absence. Aven vient de sortir et je me lève cherchant du regard la bombe désamorcée. Je le prends en main et l’observe un moment. « Edo s’entour toujours des meilleurs dans leur domaine. Si ce démineur a cru avoir échouée, c’est que ce collier est une véritable œuvre d’art ! »
    Je me relève tout en gardant l’objet en main. Ma tête se met à tourner et je dois pauser une main sur le mur pour m’empêcher de tomber. « Il me semble que je ne suis pas tout à fait remise. » La Force coulant en moi, je prends le temps de la laisser régulariser ma tension. Cela ne prend que quelques secondes. Puis, ne voulant plus déranger personne, je pause le collier sur la chaise où j’étais assisse un moment plus tôt. Je quitte la pièce et promène dans les couloirs jusqu’à ce que je croise Kiffa.

    Moi – Far a réussi.
    Kiffa – Tu croyais quoi, Froceuse ! On s’entoure de gens capable nous !
    Moi – Je n’en doute pas, voilà pourquoi je suis venu ici.
    Kiffa – Tu quittes le vaisseau, j’espère !
    Moi – Oui. Je vous laisse le joujou. Tu pourrais me donner une paire de longs gants, svp ?
    Kiffa – La jedillet devient coquine ?
    Moi – Non… Kiffa, c’est juste pour… C’est une question de fierté.

    Elle me regarde des pieds à la tête avec un air méfiant. J’en profite pour voir son ventre rond. La Twi’lek et l’ex-Guilder forme vraiment un couple assorti. Elle me fait signe de la tête et je la suis jusqu’à une cabine. Elle entre mais je reste sur le seuil par pur respect. Elle ne met qu’une minute à trouver ce qu’elle voulait. En me rejoignant, elle me claque la paire de longs gants bleu ciel sur l’épaule gauche. De ma main droite, j’allais les prendre, mais la femme d’Edo me prend le poignet et le retourne. Elle observe la marque : un « M » recouvert par un « A ». Je retire mon bras toute en saisissant la paire de gants.

    Moi – C’est très indiscret ! Merci pour les gants, si tu veux une robe de Naboo
    Kiffa – J’ai tout ce qu’il me faut ! Vous êtes dans le pétrin, mais… surprenante !
    Moi – Je vous laisse ! Que la Force soit avec vous !
    Kiffa – Pas besoin de la Force !
    Moi – Désolée, mauvaise habitude ! Dis au revoir à Edo de ma part, et merci aussi !

    Sur ces mots, j’enfile les longs gants, ne me formalise pas avec la réponse de Kiffa. Je quitte les couloirs puis le vaisseau.

    Maintenant que je suis à l’air libre, je laisse la Force m’imprégner. La présence de Carth était là bas au loin, c’était là-bas que je devais me rendre. Non sans prudence car mon sens du danger est en alerte.

    Près d’une heure s’écoule et je retrouve enfin la trace du petit groupe Jedi qui s’impatiente de me revoir. Je me trouve au coin de 2 immeubles qui me permet de voir Jorus, un padawan et Carth, là en contre bas près de tout ce qui reste de l’ancien Temple. La Force me prévient qu’un danger plane dans les environs. La laissant me guidée, je remarque trois Arkaniens, deux Twi'leks, un wookie et deux humains qui semblent avoir les yeux braqués sur mes amis. Je décide de m’approcher d’eux avec prudence. Les 8 individus ne me remarquent pas et tout m’indique qu’ils attendent quelque chose ou quelqu’un. « L’impatience de mon padawan de me revoir est palpable. Un détail m’ennuie : je n’ai pas mon sabre. Pour un maître, ce n’est pas un exemple ! Mais je n’ai pas le choix ! » Je descends jusqu’à ce que j’arrive près des 3 Jedi avec la capuche de ma bure sur la tête. La ruelle par laquelle j’arrive, est sombre. Jorus m’avait déjà senti depuis un moment, mais il garde le silence. Bientôt, Carth me confond avec l’un de ses individus qui les surveillaient. Cela m’amuse et je ne réponds pas à ses questions. Il me fonce dessus et je le laisse me menacer de son sabre laser.

    Carth - …je ne vous le redirais pas ! Qui êtes vous !? Et qu’est-ce que vous voulez !?

    Je m’arrête et attends sans bouger, sans dire un mot. « Je ne peux pas voir son visage, mais une chose est évidente, il a grandi ! Maintenant, qu’allait-il faire ? Qu’elle Jedi est-il devenu ? »

    -------------------------------------
    Maître de Carth, Cal et Bakara
    Les Pouvoirs de la Force font fureur!

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 24-02-2008 19:58

    dimanche 27 janvier 2008 - 21:10 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits

    J’avais senti Pad arriver vers nous… Une fois de plus, sa présence dans la Force me laissait une curieuse impression, comme lors de os dernières rencontres furtives vers le Clun Hy’s bar et au Sénat. Mais j’avais trop de respect pour elle pour intervenir dans sa façon d’agir, en particulier de son Padawan. Mais en plus, j’étais concentré sur la petite équipe qui arrivait vers nous. Elle était composée de trois Arkaniens, deux Twi'leks, un wookie et deux humains. Comme je laissais Pad s’approcher, Carth avait pris les choses en main !

    Carth : …je ne vous le redirais pas ! Qui êtes vous !? Et qu’est-ce que vous voulez !?

    Carth avait allumé son sabre laser face à Pad qui gardait le visage masqué par la capuche de sa bure… A la vue du sabre allumée, les 8 mercenaires agirent rapidement. En courant, ils dégainèrent des fusils blaster et formèrent un demi cercle autour de nous, à une trentaine de mètres environ !

    Jorus : Carth ! Alek ! En défense dos à dos ! Forme III !

    Carth eut un moment d’hésitation… Alors qu’un tir arrivait sur lui, Pad s’interposa et annihila de la main le trait d’énergie

    Carth : Maître…
    Alek : Carth, viens vite

    Notre situation était précaire car nous étions complètement à découvert, tandis que nous ennemis étaient protégés par quelques anciennes ruines du temple. Carth et Alek se mirent en position de défense et repoussait les tirs de blaster comme ils pouvaient. De mon côté, je fis la même chose alors que Pad, tranquillement, déviaient de la main les tirs qui lui étaient destinés. En deux ans, sa maîtrise de la Force avait encore prit de l’ampleur et pour la première fois de ma vie, je ressentis toute l’harmonie de la Force qui émanait de Pad, nous entourait et nous pénétrait. Nous baignions dans une harmonie de lumière propre à repousser nos sentiments agressifs et à éloigner le côté obscur qui aurait pu nous envahir dans une telle situation. Carth et Alek avaient gagné en sérénité et ces jeunes padawans semblaient repousser les tirs avec aisance. Ma vision dans la Force s'éclarcit et enfin, je ressentis la présence de PadaT qui arrivait à couvert, derrière nos agresseurs

    Pad : Nous ne pourrons pas tenir ainsi longtemps…
    Jorus : PadaT est en place ! C’est le moment de contre attaquer !


    -------------------------------------
    May the Force be with you

    Membre de l'Ordre des Célèbres Phraseurs

    Ce message a été modifié par: Jorus-Beku-n le 29-01-2008 11:08

    mardi 29 janvier 2008 - 11:07 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar carth

    carth

    1858 Crédits

    Après avoir convaincu Kaarde grâce à l’aide d’Alek, Kaarde nous envoya au temple pour attendre le retour de Pad sous la surveillance de Jorus. Dès que nous avions quitté le sénat j’avais aperçu un groupe de personne qui nous suivait en gardant une distance approprié, comme je n’étais pas sur qu’il nous suivait je dis rien a Alek et a maître Jorus. Quand nous fut arrivé au temple, le groupe était toujours la et je décidai de le dire a mes compagnons et aussi j’avais remarqué que mon maître m’avait senti au sein de la Force.

    Carth : Pour le moment, on a un autre problème, mon maître sait que je l'attends. Le problème, c'est que ces civils là-bas nous suivent depuis le sénat.

    Le groupe qui nous avait suivi depuis le début était composé de trois Arkaniens, deux Twi'leks, un wookie et deux humains. Suite a une petite discussion avec Alek et Jorus, on en conclut qu’ils étaient des mercenaires et que leur but était de retrouver mon maître s’en pour autant en être sur. Je vis maître Jorus faire des gestes de la main à Alek qui, a travers la Force donna des instructions à son petit compagnon qui s’empressa de quitter le temple. J’étais très impatient de revoir mon maître cela faisait deux ans que je ne l’avais pas vu. Soudain dans une allé sombre je vis arriver une autre personne capuchonné, croyant que cette personne était avec le groupe de personne qui nous suivait, je lui posai plusieurs question auquel je nus aucune réponse. Je fonçai sur lui et je le menaçai avec mon sabre laser.

    Carth : …je ne vous le redirais pas ! Qui êtes-vous !? Et qu’est-ce que vous voulez !?

    Après avoir dit ces mots et menacé cette personne de mon sabre laser, il s’arrêta de marcher et ne dit plus un mot. Soudain quelque chose me traversa l’esprit. « Si jamais cet personne ne fait pas partie du groupe qui nous surveille ? Si jamais je menace une personne qui na rien à voir avec eux ? » Je commençais à baisser mon sabre laser quand le groupe de mercenaire dégainèrent leur fusil blaster, ils formèrent un demi-cercle autour de nous, a environ trente mètre de l’endroit ou nous nous trouvions.

    Jorus : Carth ! Alek ! En défense dos à dos ! Forme III !

    A ces mots j’eus un moment d’hésitation, le forme III n’était pas forme de prédilection et même si j’avais appris à l’utiliser, je préférais utiliser ma forme de prédilection mais pour l’instant je me devais d’obéir a maître Jorus. Ce temps de réflexion m’avait empêché de voir arrivé un tir et je n’avais plus le temps de le dévier quand la personne qui portait une capuche dévia le trait d’énergie avec sa main.

    Carth : Maître…
    Alek : Carth, viens vite

    On était en position de défense et on s’efforçait de renvoyer les tirs qui nous était destiné de mieux que l’on pouvait, bien sur j’étais sur que la personne qui nous aidait en ce moment était mon maître mais pour l’instant je devais me concentrer sur les tirs. Durant ce combat je pouvais ressentir toute l’harmonie qui émanait de Pad, elle nous entourait et nous pénétrait. Toute cette harmonie n’avait pas de place pour les mauvaises pensées qui aurait pu nous faire tomber sur un autre chemin. Toute cette sérénité me permit de me calmer et de mieux me concentrer sur les tirs que nous étions en train de subir en ce moment même.

    Pad : Nous ne pourrons pas tenir ainsi longtemps…
    Jorus : PadaT est en place ! C’est le moment de contre attaquer !

    :sabera:

    mercredi 30 janvier 2008 - 14:38 Modification Admin Permalien

  • Avatar Nausicaa

    Nausicaa

    2200 Crédits

    Je suis heureuse de revoir mon père, il m’a tellement manqué ces derniers temps. Ses bras m’entourent et je sens émaner de lui de la fierté, c’est vrai que j’ai changé. Quand je repenses à ce que j’étais avant ça me fait bizarre. J’ai toujours eu une certaine répugnance pour le sang ou tuer mais c’est moins prononcée aujourd’hui, je n’ai plus envie de vomir : j’ai mûri.
    La Jedi que je venais de voir, me rappelais quelqu’un, il était possible que je l’ai croisé lors de mon bref passage au Temple Jedi. Que de souvenirs si lointain pour moi, l’Ordre Jedi appartient, pour moi, à un passé auquel je veux éviter d’avoir à faire même si je suis restée amie avec d’autres apprentis et que j’apprécies les Jedi mais pour moi la Force n’était plus rien et je m’en étais totalement coupé.
    Je m’arrêtais à un moment, et regardais mon cher père.

    Nausi : Tu sais tu m’as manqué papa…enfin maintenant je suis là. En plus en ce moment j’ai plus envie de bosser, es-ce que je pourrais rester pendant quelques temps ? Je sais que je suis parfois un peu embêtante mais bon tu devrais pouvoir me supporter.
    Je dis cela avec un grand sourire, ça me faisait vraiment du bien d’être là avec lui, je prenais une de ses mains. Une pensée surgit, et Kiffa ? Mon père était-il encore avec elle après le malheur qui les avaient touchés ? Je ne savais pas si je devais lui parler ou laisser cela sous silence. « Idiote de fille, tu aurais du être avec ton père à ce moment là plutôt que te terrer dans un coin sombre ce foutu univers… ». J’avais baissé les yeux et un air songeur était apparu sur mon visage, je les relevais me disant que je devais demander pardon à mon père pour ma lâcheté.
    Nausi : Papa…excuses-moi de ne pas avoir été là…après la fausse-couche de Kiffa… je suis vraiment désolée de ne pas avoir été là…si je pouvais réparer cette erreur…pardon
    Mon sourire avait disparu, je m’en voulais terriblement de ne pas avoir été là aider mon père à surmonter cette épreuve, je sentis même une larme qui coulait sur ma joue
    Nausi : J’espère que tu me pardonneras…et Kiffa aussi si elle est toujours là…
    Je me sentais mal, si mal…

    jeudi 31 janvier 2008 - 18:37 Modification Admin Permalien

  • Avatar padawanthrawn

    padawanthrawn

    9782 Crédits

    J'avais pu observer l'arrivee de l'etranger en bure et avait senti peu de temps auparavant une aura familiere. Jorus etait reste d'un calme a toute epreuve, caracteristique d'un maitre de son envergure tandis que Carth s'etait approche de l'etranger et l'avait menace de son sabre : pas tres diplomatique pour un Jedi, meme padawan.
    L'inconnu se decouvrit : c'etait Pad, evidemment. Depuis le temps qu'on la recherchait.

    L'arrivee de Pad avait oblige les mercenaires a intervenir et a se decouvrir. Ils s'etaient positionnes en arc de cercle et arrosaient les deux maitres et les deux padawans. Ceux-ci etaient cote a cote, espaces de deux metres pour ne pas se toucher et contraient les tirs assez facilement.

    Je m'ouvris a la force. Trois Arkaniens, deux Twi'leks, un wookie et deux humains, qui me tournaient le dos. Mais leurs origines importaient peu. J'allumai mon sabre et visualisai la scene. Celui-ci effectua une boucle dans les airs prenant a surprise les agresseurs. Le temps que me reviennent mon sabre tandis que je devenais visible du haut de ruines, les corps de deux Arkaniens, un Twi'lek et un humain tomberent au sol.

    A l'aide de la Force j'effectuai un saut, d'une quinzaine de metres de hauteur puis la lame s'anima de nouveau : le wookie, l'humain, l'Arkanien et le Twi'lek restant etaient a present pris entre deux feux.

    Ma lame pointait le sol en s'ecartant sur mon cote droit. J'attendais les reactions des mercenaires qui hesitaient quant a la conduite a tenir.

    jeudi 31 janvier 2008 - 22:00 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits

    PadaT avait sonné l’heure de la contre attaque ! Sa manœuvre avait parfaitement fonctionné et la moitié de nos adversaires étaient hors d’état de nuire. Pad et Moi nous foncions en avant tandis que Carth et Alek quittaient leur position défensive. Reprenant chacun leur forme de combat de prédilection, ils se dirigèrent vers le mercenaire Twi’Lek qui leur envoyait un feu nourri. Il est vrai que l’action de PadaT avait décontenancé nos adversaires. Mais le mercenaire Wookie utilisant son agressivité naturelle repris le combat, imité par ses compagnons. Le Wookie se précipita sur Padme armé de son arbalète laser. Après avoir dévié les tirs, elle lança la Force sur son adversaire : la puissance de cette boule d’énergie projeta le wookie au loin, il s’effondra contre un des murs de ruine. Dans le même temps, je m’approchai du seul humain qui tirait en rafale sur moi ! Je renvoyai ses tirs sans le toucher en retour jusqu’à être proche de lui, puis d’un geste rapide, je lui tranchai le bras tenant son arme. Dans le même temps, nos deux jeunes padawans s’étaient rendu maître du mercenaire Twi’Lek et PadaT avait mis hors d’état de nuire son adversaire arkanien. Le combat n’avait duré que quelques secondes…

    PadaT : Nous devons interroger les survivants !
    Padmé : C’est primordial, quelqu’un veut la peau de l’Ordre Jedi et il est temps d’en savoir plus

    PadaT était déjà parti immobiliser les survivants avant qu’ils ne reprennent leurs esprits

    Padmé : Cart et Alek, allez aider PadaT… Au fait, félicitations, votre comportement fut exemplaire
    Alek : Grâce à vos exemples, maîtres…
    Carth : Merci, Maîtres !

    Alek et Carth partirent rapidement aider PadaT. Je sus immédiatement que Pad voulait me parler en particulier

    Padmé : Eloignons-nous un peu, je des choses importantes à te dire.
    Jorus : je sais Pad, mais avant, je dois joindre Kaarde pour l’informer de ces évènements

    Peu de temps après, la petite image holographique de Kaarde jaillit de mon transmetteur portatif. Je lui racontai dans le détail ce qui venait d’arriver

    Kaarde : La situation ne fait que s’aggraver ! Sachez que le sénateur Mohel’Hya n’a pas perdu de temps. En attendant l’élection du nouveau chancelier, il a obtenu du conseil permanent qu’il soit lui-même chargé d’enquêter sur l’Ordre Jedi : la commission qu’il préside a obtenu toutes les autorisations légales pour mener ces investigations. Je dois assister dans un instant à la tenue d’une réunion extraordinaire de cette commission.
    Jorus : c’est tout l’Ordre Jedi qui tombe sous le coup d’un fantastique complot
    Kaarde : Nous serons peut-être amené à prendre des solutions radicales. Il est clair que Sénat doit rester au centre de nos investigations. Jorus, je souhaite que tu me rejoignes le plus vite possible pour tenter de contrer nos adversaires. Dans le même temps, il faut remonter la filière des mercenaires qui vous ont attaqué. Je crois que Pad est la plus à même d’enquêter
    Padmé : Tu peux compter sur moi, mon frère…
    Kaarde : Je le sais… Maintenant, voyez sur place qui doit vous accompagner… Que la Force soit avec vous !

    Une fois la communication coupée, j’observai Padmé… Je remarquai un petit détail, ou plutôt je ne le remarquai pas… J’observai son cou nu… Je me rappelai aussi le combat : elle nous avait baigné du côté lumineux de la Force, nous aidant à lutter contre l'agressivité née du côté obscur de la Force... Mais elle n'avait pas hésité à utiliser une boule de Force, l'obligeant à cotoyer la frontière avec ce même côté obscur...

    Jorus : Pad, je t’écoute…





    Ce message a été modifié par: Jorus-Beku-n le 01-02-2008 17:00

    vendredi 01 février 2008 - 13:43 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26397 Crédits

    J’étais heureuse de constater qu’en deux années, la connexion avec mes amis Jedi n’avait en rien été ébréchée, que du contraire ! En effet, j’étais parvenu à envelopper les Jedi d’une Harmonie dans Force. C’était la première fois que j’utilisais se pouvoir, j’ignorais encore s’il fonctionnerait avec n’importe quel Jedi m’entourant, mais avec eux 4, cela ne faisait plus de doute !
    Le combat est fini ! PadaT et les padawans s’occupent des prisonniers pendant que Jorus contacte Kaarde pour le maintenir au courant de la situation. A travers l’hologramme de mon frère, j’étais heureuse de le revoir. Il n’avait pas changé sauf que ses traits reflètent l’inquiétude.

    Kaarde - … Je crois que Pad est la plus à même d’enquêter
    Moi – Tu peux compter sur moi, mon frère…
    Kaarde – Je le sais… Maintenant, voyez sur place qui doit vous accompagner… Que la Force soit avec vous !

    La communication se coupe. Jorus m’observe un moment. Il constate l’absence du collier, rien ne lui échappe ! Oui, je me devais de lui parler. De lui expliquer pas mal de chose, mais nous avions peu de temps. Je percevais au loin que Carth voulait me parler. PadaT n’avait pas besoin que je lui parles, il compris toutes suite qu’il devait retenir les padawans.

    Je regarde mon ami dans les yeux et prend une inspiration profonde. Jorus ouvre le dialogue en premier.

    Jorus – Pad, je t’écoute…
    Moi – J’ai peu de temps pour t’expliquer tout ce qui m’est arrivée durant ses 2 ans. Je vais donc me contenter de parler de ce qui nous concerne actuellement.
    Jorus – Cela me semble judicieux. Depuis quand es-tu se la piste politique ?
    Moi – Depuis que j’ai suivi ton inconnu sortant du bar où tu m’as entre vue.
    Jorus – Le Clun’Hy’s bar ! (Il était étonner que cela fasse si peu de temps que j’étais sur cette affaire. Mais il me laisse poursuive mon récit). Et cet inconnu t’a conduit où ?
    Moi – Au Sénat ! C’est en réalité un garde personnel ou à la solde personnel d’un sénateur que nous connaissons bien.
    Jorus – Mohel’Ya !
    Moi – Oui. Malheureusement, me rencontre avec lui à très mal tourner. Je n’ai pas le temps « ni l’envie » [je le pense mais ne le dit pas]de t’expliquer les détailles. Disons, pour l’essentiel, que la chance que j’ai eue, est qu’il m’a prise pour une contrebandière et non pour une Jedi. Et je l’ai conforté dans sa méprise en lui disant que je m’appelais Syscas Nerris !
    Jorus – Tu as ressorti une vielle identité. Et cela t’a été bénéfique ?
    Moi – Oui et non. Je dirais que l’avantage est qu’il ignore que je suis Jedi. Et que cela pourrait tourner à notre avantage. Mais il y a eu… des complications. Tu te souviens que je t’ai demandée de surveiller une Bothane ?
    Jorus – Oui, mais l’arrivée des padawans à considérablement changer les plans. Nous avons eu une confrontation, mais PadaT nous a aidé et ça c’est bien fini.
    Moi – Tu as très bien fait ! De toute façon, j’ai pu mettre Edo sur le coup.
    Jours – Edoras ? Qu’est-ce qu’il a avoir dans toute cette histoire ?
    Moi – Me prenant pour une contrebandière, le Sénateur m’a confier au soin de Melah’Ki, la Bothane. C’est probablement une tueuse à gage. Vu ses origines, elle ne pouvait pas accomplit la mission qu’elle a voulu m’imposer.
    Jorus – C'est-à-dire ?
    Moi – Tuer l’Ambassadeur Thyferrien !
    Jorus – Il se fait des ennemis partout, lui !
    Moi – Elle m’a imposer un collier/bombe (les yeux de mon ami s’agrandir et la surprise l’empêche de parler). De là, j’ai un peu galèrè, jusqu’à ce que tu me retrouves.
    Jorus encore sous l’effet de la surprise – Un PEU ? Pad, tu étais presque…
    Coupant cours à mon état physique, je lui réponds – Lorsque je suis reparti, je suis rentrer en contacte avec l’ex-Guilder. Je suis resté honnête avec lui et il m’a débarrassé de la Bombe. Et je suis venue vous rejoindre.
    Jorus – Pourquoi ne pas avoir demander à Jadden de retirer ce collier ?

    La question que je craignais qu’il me pose ! Je garde le silence un moment baissant les yeux. Carth se dirigeait vers nous, il avait besoin de me parler, besoin d’explication lui aussi. PadaT voulait bien encore attendre, mais l’heure était à l’action, pas aux long discours.

    Moi – Je refuse de jeter l’opprobre sur l’Ordre Jedi. Même au vue de circonstance, je refuse d’alimenter ce feu là. Jorus, mon ami, je ne veux pas de débat sur ma décision. L’heure est à l’action. Nous en reparlerons plus tard si cela te tient à cœur (Sans attendre sa réponse, je me tourne vers mon padawan). Viens Carth ! Nous avons une mission ! Kaarde désire que nous remontions la filière des mercenaires qui vous ont attaqué. Je te veux dans mon équipe.
    Carth – Merci Maître ! Je suis bien content de vous revoir !

    Je salut PadaT. Jorus informe les autres de la mission sur le Sénat. Nous laissons Alex décidé quel mission choisir.


    samedi 02 février 2008 - 11:37 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

375 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

26 mai 2022 - 29 mai 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide