Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    C'est après avoir passé un coup de comlink à Oliver que je trouvais la solution.
    Elle ne me donna - somme toute - rien qui puisse m'aider, mais lui parler me réchauffa agréablement à l'intérieur de mon armure, surtout quand elle se remit à râler. Finalement, Ange raccrocha après un dernier cri de joie, et je trouvai la solution.
    Je me relevai, ressortis des toilettes en poussant mon plateau anti-grav et actionnai l'ascenceur hydraulique. C'est ainsi que l'YT de Doc se retrouva dehors, comme épargné des flammes (le feu craindrait-il, lui aussi, de se mesurer à un Terrik ?). C'est ainsi que quelques temps plus tard, Click eu la joie de le trouver libre, mais n'eu point l'occasion de s'en étonner, étant relativement pressé (on le comprend... quand je disais que j'étais pas chi***).

    J'abandonnai le vaisseau derrière moi, et décidai de "visiter" les décombres du Temple, pour sauver ce qui pouvait encore l'être. Je commençai par le jardin : vous savez que j'ai la main verte.
    A coup de gel ignifugeur, je sécurisai un petit carré d'herbe verte, au milieu des cendres fumantes. J'étais d'ailleurs bien content de posséder cette armure : sans le filtre respiratoire, les gaz carboniques auraient sans doute réussit là où un million de guerriers ont échoués. Je cueillis une race de fleurs étranges, et une pousse d'un grand buisson à floraison, et laissai sur place une orchidée Konix sur son palmier-substrat, en dédomagement. Il ne sera pas dis que je sois un voleur, non mais ! (bah oui, je me balade avec ça dans mon sac, et alors ? d'autres se baladent bien avec une tête de wookiee)
    Bon... évidemment, en échange d'avoir sauvé quelques uns de leurs vaisseaux, je pillai des restes de bures, des cristaux lumineux, des pots de nutella noircis (dont un attaché aux racines de la fleur... on se demande qui a bien pu aider la nature, là), un petit sabre à lame bleue que j'espérais vivement fonctionnel sur le long terme, et quelques bâtons de chocolat un peu fondu, protégés par une armoire en duracier (vous savez, ce nouveau style design...). Mes emplettes terminées, je regardai le vaisseau de Doc décoller. C'est même un peu ce décollage de tarés (compliment au pilote) qui me persuada de terminer mes courses et de rentrer au Soleil Bleu, au pas de course.

    Je décollai à mon tour, tandis que Sunny piratait le système des douanes, opération fréquente autant qu'usuelle, et qui ne nécessite qu'une aide minime de la part d'un contact isolé et terrifié.
    Je calculai la direction et la distance du saut, alignai la planétographie et cherchai une petite planète, discrète, peu peuplée ou inhospitalière, capable de permettre à un Sith (qui d'autre aurait eu le culot de tuer des padawans et de faire bûler une splendeur de l'architecture ?) de se terrer dans la Bordure Intérieure.
    Si jamais quelqu'un n'a pas pris soin de mon aîné, il subira un sort moins enviable encore que les condamnés au Sarlacc.

    Je hais les planètes inhospitalières...
    ... Je veux voir mon fils.

    :jf:
    -------------------------------------
    Leader de la Guilde
    Un Vaurien koalaphile membre du R.H.HU.M.S
    TERRIK

    [Ce message a été modifié par: Edoras le 08-12-2005 06:14]

    jeudi 08 décembre 2005 - 06:10 Modification Admin Permalien

  • Avatar clickman

    clickman

    4417 Crédits

    Note du clickounet énervé : Mais c’est quoi ce bordel ?! Je résume :
    Obitom, Lapinou, Aynor et Jadden sont sur le Chu’unthor avec Starseb et Kiad.
    Mirax, Click dans l’YT de Doc – Pad, Remeyodi, Kaarde, Mace et Obiwan931 sur un vaisseau, Jorus, Tyria, Obiwan14, PadaT dans l’autre... le tout en hyperespace vers Crondre… C’est écrit, faut suivre les gars !
    Obiwan14 est GRAVEMENT BLESSE, il ne va pas revenir dans la bataille comme ca !!
    Bref... Je sais bien que le TJ est presque fini, mais LISEZ ! Sinon il va fermer plus vite que prévu !!
    3 messages supprimés, 3 !

    --------------

    Les 3 vaisseaux sortent de l’hyperespace et arrivent en vue de Crondre. Le signal était clair à la surface de la planète. Nous nous mettons en relation afin de nous synchroniser.

    Pad : Mirax ! Mon effort sur Coruscant m’a épuisé… Je ne saurais pas vous aider comme il le faut…
    Mirax : Je comprends bien… Tu pourras t’installer dans l’YT avec bibiwan… Edo a fait installé de bons équipements médicaux, il sera mieux que dans le vieux cargo… Comment va-t-il ?
    Tyria : Il dort pour le moment… Il a besoin de repos et de bacta !
    Click : Il y en a, justement !
    Mirax : Bon sinon pour les autres… Nous nous posons et entrons par tout les accès possible, en vous calant sur l’émetteur de Doc. 3 groupes. 931, Kaarde et Mace, au nord. Remeyodi, Jorus et Tyria, au sud. Click et moi… par le haut ! Et on converge. Pas de folie. Ne vous arrêtez pas. Connaissant Doc, il a laissé une indication avec son émetteur. Des commentaires ?
    PadaT : et moi ?
    Pad : Tu es encore trop fragile après ce qu’il s’est passé. Et tu n’es que Padawan… Je me refuse de prendre un risque pareil. Et puis tu pourras m’aider à surveiller les opérations.
    PadaT : Promettez-moi d’appeler si besoin d’aide.
    Mirax : Ok… on y va ?
    Pad : On y va !

    Nous nous préparons pour échanger les personnes en orbite… Et permettre à Pad de rester en orbite avec les blessés. Obi14 est transféré sur les couchettes de l’YT et Pad s’occupe de le soigner. Mirax et moi rejoignons Rem, Jorus et Tyria. Une fois les permutations effectuées, l’YT reste en orbite géostationnaire au dessus du signal pendant que les autres vaisseaux descendent en atmosphère. Mirax et moi sommes largués sur le toi du bâtiment, en pleine tempête de neige. Les vaisseaux se posent de chaque coté, tout le monde se prépare à donner l’assaut sur le bâtiment, sans savoir ce que nous allions y trouver…

    ------------
    Note de fin du clickounet : Voila, a vous la suite, mais faites vite. Demain au plus tard Doc a posté la suite et il faudra aller lui sauver les fesses…. Donc fissa ! Retrouvez l’émetteur et ramenez le moi, vous ne saurez pas décoder le message.
    PS : Avec l’autorisation de Pad, je me donne le droit de poster quand je veux sans attendre les 2 jours pour tenir la machine droite. Et ce n’est valable que pour moi. Pas la peine de demander ! Merci !

    jeudi 08 décembre 2005 - 20:28 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    25730 Crédits

    Toutes les équipes sont parties. Je suis au poste de pilotage et je m’assure qu’il n’y a pas d’autres vaisseaux en orbite. Puis, j’enclenche le pilote automatique afin de maintenir la position. Enfin, je quitte le siège du pilote et rejoins PadaT qui est assis à côté d’un Bibione endormi.

    Moi – Comment vas-t-il ?
    PadaT – Les fournitures de Edoras sont tombées à point nommée. Je lui ai appliqué autant de Bacta que possible. Il ne délire plus, son sommeil est plus calme.
    Moi – Enfin de bonne nouvelle. Je vais rester auprès de lui, vas te reposer.
    PadaT – Et si les autres on besoin de nous, je devrais p’être…
    Moi – J’ai dérivé les communications vers mon comlink. S’ils appellent, je te réveil, promis ! Ainsi, au cas où, tu seras en pleine forme.
    PadaT – Très bien, je vais essayer.

    Il n’était pas convaincu que c’était la meilleure chose à faire. Je ne pouvais pas lui donner tord, je me doutes bien qu’il ne dormirait pas, mais au moins il serait au calme.

    Je m’assieds là où le padawan était un instant plutôt, Obi14 était serein. Je ne maîtrise pas la guérison, mais j’utilise la Force afin d’estimé son état. Je le perçois, il semble qu’il est sur le point de se réveiller. Je le laisse tranquillement refaire surface.

    Je me lève et parts en exploration sur cet YT qui me semble ruisseler de secret. « Qu’est-ce qu’Edoras à ramener à bord ? Qu’est-ce que c’est que tout c’est truck que Doc à installer ? ».
    Tel Yoda fouillant le bac de survie de Luke sur Dagobah 8-) , Pad fouille le YT de Doc, mais avec moins de bruit!

    vendredi 09 décembre 2005 - 15:08 Modification Admin Permalien

  • Avatar Remeyodi

    Remeyodi

    13976 Crédits

    Je laissai Pad partir dans le vaisseau me laissant sans voix. Elle m’avait donné une partie d’elle, son sabre laser jaune. J’étais à la fois surpris, interloqué, honoré, troublé et physiquement sans réaction.
    J’allumai le sabre et le regardait en détail, y ressentant tout le fruit de son travail de concentration à travers la Force et la minutie où chaque composant y avait été placé. Le mien semblait plus grossier et beaucoup moins bien réussi en comparaison. Bizarre me disais-je c'était comme si j'avais put le construire moi même tellement il y avait de point commun avec ma façon de voir les choses.
    (Oui Clickounet je recycle le début de mon ancien message ;-)

    Durant le voyage, j’envoyai un message à mon padawan.
    > Ais confiance en toi-même en tes qualités et tes compétences comme j’ais confiance en toi. Tu sauras bien t’occuper des padawans sur le Chu’unthor. De plus je sais que tu n’es pas seul là bas, elle saura t’épauler et t’aider comme elle seule sait si bien le faire. Mais ne faite pas de bêtises pendant que j’ai le dos tourné, j’ai demandé à Sacripant de vous surveiller de près, il me fera un compte rendu détaillé !
    Que la Force soit avec toi.


    Pad> Très beau message.
    Rem> On écoute aux portes ?
    Pad> Quand elles ne sont pas fermées oui !

    Nous sourîmes, elle masquait sa douleur je le ressentais. Mais ce n’était pas que des blessures physiques mais aussi sûrement morales. Que d’épreuves traversées pour en arriver là en ce jour en ce lieu dans ce vaisseau en route pour le grand final ou du moins on l’espérait tous.
    Un Sith nous avait tous dupé, le Temple Jedi était détruit, des dizaines d’apprentis étaient morts et d’autant plus blessés, un éminent membre du Conseil Polux avait été tué, la vrai fausse trahison de Doc nous avait tous choqué, c’était un ami depuis que nous étions apprentis tous les deux et nous avions fait une mission ensemble sur Corellia et aussi plus récemment sur Adarlon, son attitude était dangereuse pour nous et pour lui!
    Nous restâmes un moment silencieux, les rires s’étant estompés et sans se parler le message passait.
    J’aurais put dire merci pour le sabre laser c’est un énorme cadeau mais je ne peux l’accepter c’est trop personnel et elle de répondre mais si justement garde le pour que je sois auprès de toi lors de la bataille final et moi de continuer sa construction me semble si familière, c’était comme si je regardais un sabre laser que j’aurais put construire si j’étais plus en phase avec la Force. Elle aurait rajouté que c’était ce que je serais dans quelque temps, qu’elle avait toujours eut confiance en moi et en mon potentiel reprenant les mots que j’avais laissé au message de Kiad et en rajoutant d’autres plus personnels…

    Quelques jours plus tard.
    Les 3 vaisseaux sortent de l’hyperespace et arrivent en vue de Crondre. Le signal était clair à la surface de la planète. Nous nous mettons en relation afin de nous synchroniser.

    Mirax> Bon sinon pour les autres… Nous nous posons et entrons par tout les accès possible, en vous calant sur l’émetteur de Doc. 3 groupes. 931, Kaarde et Mace, au nord. Remeyodi, Jorus et Tyria, au sud. Click et moi… par le haut ! Et on converge. Pas de folie. Ne vous arrêtez pas. Connaissant Doc, il a laissé une indication avec son émetteur. Des commentaires ?

    Au Sud avec Jorus et Tyria sur une planète glaciaire, Pad avait eut raison de ne pas venir, il avait fallu sortir la bure polaire pour supporter les températures extrêmes du rude climat de la planète et aussi le masque à oxygène. Nous communiquions par télépathie et avançaient doucement vers l’entrée Sud.
    Jusque là tout allait bien, il y avait quelques tourelles de défenses à courte portée mais un ours polaire ( euh Tyria je veux dire) revint après un petit voyage das le froid.
    Tyria> Je viens de les désactiver un jeu d’enfant !
    Jorus> Bon, il est temps d’avancer maintenant
    Rem> Que la fête commence !
    -------------------------------------
    "Les adultes savent que les héros légendaires ne sont que des légendes, et jamais des héros."

    [Ce message a été modifié par: Remeyodi le 09-12-2005 17:07]

    vendredi 09 décembre 2005 - 17:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar DocBeldom

    DocBeldom

    5633 Crédits

    B7al : Tout est prévu comme je l'ai demandé ?
    Une voix : Oui.
    Doc : Que se passe-t-il maître ?
    B7al : Rien mon apprenti. Je préparais notre arrivée.
    Doc : Génial. C'est la seule autre fabrique ?
    B7al : Oui.
    Doc : Merci.

    Nous nous posons sur une nouvelle base.
    Je suis de plus en plus fatigué : si le MonCal me permet de décupler, si ce n'est plus, mes pouvoirs en télépathie, il me prend beaucoup pour rester dans mon corps.


    B7al entre dans un hangar, il passe une porte. Dès que je suis sûr qu'il ne me voit pas, j'envoie un émetteur au plafond, au cas où je ne pourrais pas le faire plus tard.
    Je suis (du verbe suivre) ensuite Baaaaaaal.
    Nous traversons une série de couloir, B7al tape des codes... Qu'il ne me montre pas, il ne me fait pas encore assez confiance.
    Nous entrons pour finir dans une piece qui doit être une salle de commandement.


    B7al : Approche Doc.
    Doc : Bien maître.
    Baaaaaaal : On m'as dit que tu étais un spécialiste des sabres lasers. Est-ce vrai ?
    Doc : Oui.
    Baaaaaaal : Je me demandais... Pourquoi un seul de tes cristaux est spécial ? Toi qui pasais pour un grand créateur de ces derniers au Temple. Ou en tout cas comme le possesseur de sabres aux cristaux uniques.
    Doc : Vraiment ?
    B7al : Je dois vérifier.

    Il fais une pichenette de Force vers un interrupteur. Je comprend ce qui va se passer. Il veux vider de leur batteries tous les sabres que j'ai d'allumés sur moi !
    Je coupe le MonCal, l'onde passe. Mais je suis bel et bien grillé, mes defenses mentales ne tiennent pas... Et tout aussi crevé par l'effort que m'a demandé le fait de tenir jusque là avec le MonCal.


    Doc : Les rumeurs n'étaient pas fausses ancêtre.

    Je tend les bras devant moi, deux sabres s'envolent de ma ceinture. Ils se placent en croix devant moi, l'un deux est un Damruax, combinaison d'un Jenruax et d'un Damind et en possédants les qualités, l'autre est un "simple" Upari. Les mains en attente, le Solari viens sur ma main droite et le Multi sur ma main gauche.

    B7al : Ce cristal... Le légendaire Solari. Tu es donc toujours Jedi. Dommage. Mais pense tu réélement pouvoir me battre dans cet état ?
    Doc : On verra bien...

    Je n'ai aucune illusion sur l'issue de ce combat, mais je n'ai pas le choix... Qui sait, j'arriverais peut-être à le blesser...

    _________________________________________

    La fin de ce combat à Baaaaaaal. C'est lui qui vous donnera la planète. Et ce qui va m'arriver...


    -------------------------------------
    Terrik Powaaaa !!!!
    Kalin Coala !!!!
    Chevalier Ace "Doc" Beldom Terrik.

    [Ce message a été modifié par: DocBeldom le 09-12-2005 23:27]

    vendredi 09 décembre 2005 - 19:01 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan931

    obiwan931

    10951 Crédits

    Le deuxième groupe composée de Kaarde , Macematu et de moi -même s' engouffrèrent dans ce climat austère et glacial . Nous étions en tenue de neige avec lunettes , masque repiratoire et raquettes pour avancer plus facilement dans la neige .

    Mace :_ Click , vous avez trouvé quelque chose ?

    Click , par colmink : _ Non , on continue d' avancer dans cet enfer .

    Kaarde :_ Obi , tu as trouvé quelque chose ?

    Ayant un radar incrusté sur mon bras mécanique en analysant l' émetteur de Doc , j' essaya de le localiser .

    Moi:_ Je ne comprends pas les gars , l' émetteur de Doc se trouve à cet endroit . Mais nous n' avons aucun moyen de rentrer dans la base .

    Macematu commença à s' énerver de rester ici depuis des minutes . Il décida d' enlever ses raquettes et de se reposer sur un rocher couvert de neige .
    Un bruit se fit entendre comme un glissement de terrain venant de la colline .

    Kaarde :_ Mace , qu' est ce que tu as fais , encore ?

    Moi :_ Ton frère a ouvert le passage pour rentrer dans la base .

    La colline s' ouvrait pour laisser un passage permettant d' accéder à la base . Sans nous poser de questions , nous rentrèrent .

    Kaarde :_ Ou allons nous ?

    Moi:_ Localisez cette émetteur et contactez Clickman !

    Mace :_ Pas de problèmes , suivez le guide !


    -------------------------------------
    Vador :_ Luke , je suis ta mouette !
    Luke:_ Hein , tu peux répéter ?
    Vador:_ Euh , ton père.

    [Ce message a été modifié par: obiwan931 le 10-12-2005 19:51]

    vendredi 09 décembre 2005 - 21:24 Modification Admin Permalien

  • Avatar padawanthrawn

    padawanthrawn

    9682 Crédits

    Je laisse Pad avec Obi14. J'ai besoin de faire le point.

    Je dois absolument me concentrer pour recouvrer toutes mes capacités sinon, oncle Click ne me laissera pas les suivre. Pas que ça m'embête de désobéir mais si je reste blessé, même ce spectre de *censuré* ne me sera pas utile.

    Et bien jeune pada ? On ne me fait plus confiance après tout ce que je t'ai donné ?

    Je ne répond pas. Je ne pense pas. Il peut capter mes pensées. Au lieu de cela j'étend mes perceptions : je sens oncle Click puis maman et grand-mère.

    Tu penses encore à elles ? Tu vas m'obliger à prendre des initiatives si tu persistes à ne pas reconnaître que j'ai raison : c'est pour ton bien !
    Non !!
    Oh que si !!


    Mon esprit est embrouillé. Je dois guérir mais j'ai besoin de trop d'énergie pour empêcher Joruus de prendre le contrôle de moi. Mon esprit me fait mal. Lutter me fait mal. Comment guérir en étant sur deux fronts à la fois ? Il m'a fallu du temps pour comprendre qu'il me manipulait comme l'avait fait Nema. Décidément, j'ai l'impression de ne pas être à ma place ici, parmi tous ces Jedi.

    Pad a senti que je n'allais pas bien. Elle entre et ne dis rien. Elle scrute autour de moi. Elle sent une présence mais ne peut ni la localiser ni la percevoir.

    Une caisse vole sur elle. Surprise elle ne l'arrête qu'au dernier moment. Une deuxième vient dans son dos. Sans se retourner, elle l'arrête. Elle n'est pas maître Jedi pour rien. Je sens toute son énergie envahir la pièce du vaisseau. Toutes ses perceptions pour saisir ce qui ne semble être qu'une volute de Force.
    Enfin son spectre apparaît.

    Joruus C'boat : Maître Padme come c'est gentil à vous de vous joindre à nous.
    Pad : Vous allez laisser padaT, maintenant.
    Joruus C'boat : Oh mais c'est que je pourrais avoir peur.

    Il envoie des décharges de Force. Pad s'enferme dans un bouclier de Force : les éclairs ne l'atteignent pas.

    Pad : Je ne peux pas vous toucher mais si c'est tout ce que vous pouvez faire vous me faites perdre mon temps.

    Apparaît le spectre de mon père : le défunt polux : sniff

    Polux : Toi Pad tu ne peux rien faire mais moi oui.
    Joruus C'boat : Toi un misérable petit chevalier ? Qu'escomptes-tu faire contre moi ?
    Polux : T'obliger à laisser mon fils tranquille
    -------------------------------------
    keiko
    Maître de Mara_Jade et d'Elanor
    fils de polux et de Tyty


    [Ce message a été modifié par: padawanthrawn le 10-12-2005 17:13]

    samedi 10 décembre 2005 - 17:12 Modification Admin Permalien

  • Avatar clickman

    clickman

    4417 Crédits

    C’est dans un froid glacial et une tempête de neige que nous attendons de pouvoir entrer dans la base du Sith que Doc nous avait indiqué. Mais nous savions que Doc n’était plus la, depuis surement un bon moment, mais nous devions récupérer l’émetteur qu’il avait posé et le message – ou simplement le code – qu’il avait laissé à mon intention.

    Au signal convenu, les 3 groupes entrèrent dans la bâtisse, Mirax et moi par le haut. Nous plongeons dans un conduit d’aération chauffé (ca fait du bien !!!) assez grand pour tenir à 2 dos à dos... ce que nous fîmes. Arrive à un point et sur un signal de la Force, nous nous freinons avec nos pieds, dos à dos, afin de nous stabiliser à un niveau précis. Une fois arrêté, nous nous mettons à tourner afin de découper une section entière du tube. Mirax coupait en bas, je coupais en haut, et nous avions en un instant coupé la section… Il restait à ouvrir notre œuf et quitter notre position plutôt précaire… Nous fendons en deux chacun de notre coté la section de tube coupé, et d’une impulsion de Force, sautons chacun de notre coté pour quitter le tube, usant de nos pieds pour pousser les deux demi cylindres sur les cotés, assommant les pauvres clones se trouvant la.

    Nos sabres tournoyèrent un moment et les clones sur place n’eurent pas le temps de réagir et furent tués ou blessés et assommés.

    Je pris mon databloc pour rechercher la direction du signal de Doc. Je désignais une direction que nous primes. Nous étions proches. Tout clone en approche se retrouvait incapable de se défendre une fois croisés nos lames. Nos pas nous conduisirent vers un hangar à vaisseau, à l’est. J’aperçois l’émetteur sur le mur. Je fais un bond avec la Force pour arriver à son niveau.

    Quelques minutes plus tard, des bruits dans d’autres couloirs nous indiquent l’arrivée imminente des autres groupes. Remeyodi apparaît dans le couloir sud, suivi de Tyria et de Jorus. Presque en synchronisation parfaite, Kaarde, Mace puis 931 apparaissent au Nord.

    Nous nous retrouvons au centre.

    Click : J’ai besoin de l’ordinateur de l’YT pour décoder tout ca…
    Mirax : Click, va avec Rem, Tyria et Jorus pour retourner en orbite vers l’YT. Nous nous chargeons de réduire ces lieux en miettes. Les clones ne doivent pas pouvoir se propager.
    Jorus : C’est parti !

    Nous nous précipitons au Sud retrouver le vaisseau. Nous rencontrons de nouveaux clones sur le chemin, mais les combat sont brefs. Tyria dépose une quantité impressionnante d’explosif par endroit sur les murs (je sais qu’elle adore jouer avec ca, mais j’avais espéré qu’elle n’ait plus accès à un tel stock !!!). Une fois à l’extérieur, je retourne dans le vaisseau avec Jorus pendant que Tyria et Rem se chargent de condamner et de piéger la porte de sortie. Mirax pourra déclencher l’explosion avec le reste du bâtiment.

    Tyria et Rem nous rejoignent alors que le vaisseau est déjà prêt au décollage. Nous filons hors de l’atmosphère et prenons la direction de l’YT de Doc en orbite haute avec Pad, PadaT et Bibi à l’intérieur.

    Tyria et moi nous regardons… Rem l’a ressenti aussi… il se passe quelque chose dan l’YT…

    ------------
    Faites moi peter ca et revenez. Au prochain post de Baaaaaal, il nous faudra filer vite pour sauver les fesses de Doc !!!
    PS pour 931 : Doc et Baaaaaal sont parti depuis longtemps !!! Doc l'a mis dans son message! alors pourquoi tu semble croire que Doc est encore la ???? A corriger stp
    -------------------------------------
    Wedge "Clickman" Destren Horn Terrik
    Pour plus d'infos, demandez moi ^^

    [Ce message a été modifié par: clickman le 10-12-2005 18:40]

    samedi 10 décembre 2005 - 18:39 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    Je m'étais tout d'abord trompé de système.
    J'orbitai autour d'une drôle de petite planète toute noire, ou la lave remontait par endroit en dessinant de jolies rivières rouges.
    Aucun habitant... je choisis donc enfin la bonne planète et relançai l'hyperespace.
    A ma sortie, mes capteurs signalèrent trois vaisseaux Républiacins, dont un orbitait paisiblement. Préférant user de diplomatie (En rentrant, j'avais pris une douche et voulus me changer car j'étais imprègné d'une âcre odeur de fumée, mais les seuls habits que je trouvai furent ma tenue de Sénateur Galactique, ce qui n'était pas franchement pratique ni confortable, mais au moins je me sentais propre.), je tentai de contacter le pilote, mais seul le silence de l'espace me répondit. :roll:

    J'approchai prudemment, les boucliers concentrés vers l'avant et tous les tubes prêts à cracher. Je me félicitai intérieurement d'avoir un tout nouvel ysalamari accroché à mon siège, mais je choisis de l'éloignai pour que les Jedi ne se sentent pas agressé de mon intrusion dans le système.
    D'après les capteurs vitaux, une forte concentration de formes de vies s'agitait dans une bâtisse sinistre. Encore une planète gelée... décidément, j'ai pas de bol avec la planétographie... :help:

    Je me glissai à côté du vaisseau Républicain et présentai le tube de jonction de mon sas... S'il ne réagisse pas après 5 minutes, je lance la procédure d'abordage.
    Je tentai une nouvelle communication holographique, mais personne ne se présenta. Pourtant, je percevais des voix.
    J'espère qu'ils vont se décider, parce qu'un sénateur abordant un vaisseau des DL-44 à la main, c'est assez peu crédible pour les prochaines élections :D

    :jf:

    samedi 10 décembre 2005 - 20:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar baaaaaaal

    baaaaaaal

    8033 Crédits

    Les Jedi me suivaient, comme prévu....

    .... L'un d'eux semblait vouloir me rejoindre, mais ses intentions sont trop belles pour être vraies, je connais Doc de réputation pour ses sabres et ai eu l'occasion de le voir faire ses cristaux, il doit me dissimuler ses vraies intentions, mais peu importe, cela m'arrange...

    ... Les Jedi vont bientot venir tenter de me capturer, mais tout se passe comme prévu, tout se passera bien, et ma gloire et mon bonheur seront enfin à leur paroxysme quand je pourrai savourer la défaite total des Jedi. Cette heure de gloire approche...

    baaaaaaal repense à la destruction du temple Jedi, ce spectacle le remplissait d'une grande joie. Il était en train de marcher avec Doc, il sentit celui-ci placer un émetteur au plafond. Tant mieux, pensa le Sith, les Jedi vont gentillement venir se jeter dans la gueule du Loup grâce a cet imbécile.

    Le maitre Sith arriva enfin dans la bonne pièce. Il se retourna.

    baaaaaaal : Approche, Doc.

    Doc : Bien maître.

    baaaaaaal : On m'as dit que tu étais un spécialiste des sabres lasers. Est-ce vrai ?

    Doc : Oui.

    baaaaaaal : Je me demandais... Pourquoi un seul de tes cristaux est spécial ? Toi qui "passais" pour un grand créateur de ces derniers au Temple. Ou en tout cas comme le possesseur de sabres aux cristaux uniques.

    Doc : Vraiment ?

    baaaaaaal : Je dois vérifier.

    Et baaaaaaal activa le piège pour Doc, le sabre qui lui permet de "se cacher" sera éteint, et baaaaaaal pourra enfin se débarasser de ce pion. L'onde passe sur lui, et il relève la tete plein de défi

    Doc : Les rumeurs n'étaient pas fausses, ancêtre

    Le jeune chevalier Jedi brandit ses sabres et s'apprêta au combat. L'inconscient.

    baaaaaaal : Ce cristal... Le légendaire Solari. Tu es donc toujours Jedi. Dommage. Mais pense tu réellement pouvoir me battre dans cet état ?

    Doc : On verra bien...

    Et le Jedi se jetta sur le Sith. Qui sans trop de mal sorti son sabre et para les coups, un par un.

    baaaaaaal: Bien, tu vas me donner un petit échauffement le temps que les VRAI maitres Jedi arrivent. Tes amis ne viendront pas tout de suite. Les balises que tu as placé ne permettent pas de venir si vite que ca, ca va me laisser le temp de m'amuser avec toi.

    Doc: Nous verrons.

    Le Jedi redoubla ses attaques. Le Sith rigolait ouvertement tout en parant les coups.

    baaaaaaal: Tu appelle CA la Forme VII ? pitoyable... tu ne controle pas tout ce qui est inhérent à la haine de cette forme, on dirait un débutant. Mais j'ai pitié, je vais te donner une leçon.

    Le Sith laissa la colère et la haine l'habiter, et rentra dans une danse au sabre. Avec son unique sabre il parait sans trop de difficulté les quatres sabres du Jedi. Mais à la grande surprise de celui ci, sans qu'il ne puisse rien y changer, deux de ses sabres explosèrent et les débris volèrent au loin.

    baaaaaaal: tu étais divertisant, mais tu ne représente pas un VRAI défi pour moi. Tu n'es qu'un pion que j'utilise, comme vous tous.

    Doc: NON. Tu mens, je sais exactement tout ce que tu veux faire, j'avais un coup d'avance sur toi.

    baaaaaaal: C'est ce que je te laissais penser. Tu pense vraiment que j'allai laisser un misérable chevalier me doubler, MOI. Qu'un misérable pion pouvait prétendre me battre? Regarde ce qu'il reste de votre Temple et comprend ma supprématie.

    Doc: Non, car mes amis vont venir pour venger ton acte.

    baaaaaaal: Oui il vont venir, comme je le voulais. Si je ne t'ai pas tué à l'instant et t'ai amené avec moi c'est simplement pour conduire les Jedi dans un nouveau piège. Grâce a toi il vont pouvoir mourir encore plus facilement qu'avant. Et meme s'ils n'arrivent pas à mourir, vous ne m'aurez jamais.

    Doc: Tu mens !!!!

    baaaaaaal: Non, petit pion. D'ailleurs je perçois tes amis qui viennent d'entrer dans le système, dans mon piège, et ils vont pouvoir sentir ta mort bientôt.

    Le Sith passa une botte et détruisit un autre sabre du Jedi, et fracassa le deuxième contre un mur grace a la Force.

    baaaaaaal: C'est fini pour toi. Tu vas rejoindre ton frère.

    Et le maitre Sith déclancha sa puissance. Et une multitude d'éclair vola de ses doigts vers Doc encore interloqué, qui se tordit de douleur. il s'effondra à terre, secoué de spasmes et de cris à cause du flot incessant d'éclairs venant sur lui. Il tenta de résister et essaya de commencer à se relever. Le Sith éclata d'un immense rire.

    baaaaaaal: C'est ca, essaye de résister.

    Et le Sith relanca ses éclairs avec encore plus de force, et le Jedi fut éjecté à l'autre bout de la pièce et se fracassa contre un mur. Il se tut enfin, et resta à terre, à se tordre de douleur au contact du sol et de sa chaire brûlée, Son bras s'était cassé contre le mur à cause de l'impact. Le Sith s'avança doucement vers sa proie.

    baaaaaaal: Les autres Jedi ont du entendre ta douleur, maintenant ils vont entendre ta mort.

    Le Sith brandit son sabre pour tuer, mais se retint au dernier moment. Le Jedi n'était plus là. Son esprit s'était réfugié dans le sabre encore valide. Le Sith eructa de rage.

    baaaaaaal: Sale Jedi, tu pense pouvoir me battre ainsi, mais ton sabre peut très bien être détruit. Bon, tu as été un bon divertissement et je t'ai bien appris la colère, tu pourra encore être utile. Je ne vais donc pas te tuer. Mais tu auras mal.

    Le Sith brisa tout les os du corps inerte, certains plusieurs fois. Et déclancha plusieurs hémoragies internes, brisant certains organes, les écrasant avec la Force. En dernier lieu il coupa le pied droit du Jedi et le pris comme souvenir.
    Le Sith se retourna et appela une partie de sa garde personnelle.

    baaaaaaal: Tout ceci n'était qu'un échauffement, les choses sérieuses et les vraies menaces arrivent. Occupez-vous des Jedi, mais laissez-moi les maitres. Je vous ai entrainés pendant toutes ces années pour ce jour, battez-vous, et mourez pour moi.

    Les Gardes: Oui maitre.

    Et ils partirent tous en silence. Les jedi vont avoir mal.

    -----------------------------------------------------------------------------
    Le pied je le garde en souvenir, le récupérez pas svp :D

    Et au cas où, ma garde personel sont du niveau d'un chevalier Jedi, et ce ne sont pas des clones. C'est pas de la ***censuré*** à tuer en 2 secondes, voila.

    Salut a tous les fans des batailles gagné d'avance :x

    dimanche 11 décembre 2005 - 11:17 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

133 fans connecté(s)

Evénements

Star Wars Celebration 2020

27 août 2020 - 30 août 2020

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide