Le Temple Jedi 6 (page 7)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    17321 Crédits Modo

    Je me tenais à l'entrée principale de la capitale de Tardisia avec Dropa et un speeder couvert à l'arrêt, me battant avec mon comlink et mon holocom.

    Moi. - Je deviens légèrement fou... ou alors le réseau Holonet est salement perturbé !

    Dropa. - Vous teniez tant à contacter Coruscant ?

    Moi. - J'aurais voulu avoir des nouvelles de la mission de Ceno sur Grilamen, et parler à Tyria.

    Dropa. - Ah, je craignais que ce soit pour une commande urgente de carottes.

    Moi. - Hum...

    Polux et Dropi finirent par nous rejoindre.

    Moi. - Alors, qu'avez-vous appris ?

    Polux. - Les deux principales passions des Tardisiens : la course de bicyclette...

    Dropi. - … et les filles à gros popotins !

    Moi. - Jouez le jeu. Qu'avez-vous appris de l'interrogatoire avec les explorateurs ? Étaient-ils de bonne foi ?

    Polux. - Sous pression. Ils semblent garder un souvenir assez traumatisant de leur dernière exploration à tel point qu'ils ne veulent plus remettre un pied dans la jungle et songent à...

    Moi. - Ont-ils vu les fameuses créatures ?

    Polux. - Ne m'arrêtes pas maintenant... et songent, donc, à se reconvertir dans la chanson. Pour ce qui est des bestioles ils n'ont pu fournir aucune description mais ont observé des empreintes et entendu des bruits étranges. Ils ne mentaient pas.

    Dropi. - Je confirme, ils étaient sincères. Et pas sous l'emprise d'épices.

    Moi. - Hum... et, euh, savez-vous où ils ont eu affaire aux créatures ?

    Polux. - Oui, Frai Dimer Kury m'a indiqué la localisation de leur dernier campement sur une carte. C'est en plein marais et, étrangement, pas si loin des zones habitées.

    Moi. - Frai Dimer Kury ?

    Polux. - Oui, le leader de Kouine, enfin... des explorateurs. Et de votre côté ?

    Moi. - Je suis allé rassurer les autorités locales, leur ai garanti notre soutien, tandis que Dropa réunissait du matériel et louait ce speeder pour nous aventurer dans les marais. Avec vos indications nous sommes prêt à nous rendre sur place. J'aurais préféré attendre que le réseau Holonet soit rétabli, mais autant se dépêcher si on veut qu'il reste des traces à observer.

    Alors que nous commencions à charger notre matériel et nos personnes à bord du speeder, un groupe de quatre humains vint à notre rencontre. Leur meneur, un moustachu, nous héla avant que nous puissions partir.

    Frai Dimer Kury. - Hé, les Princes de l'Univers !

    Polux. - Ah, tiens !... Maître Naberry, Maître Dropa, je vous présente le groupe Kouine : Jaun'dequ'onne, Brye Annemai, Rod Jeurtail Orr, et Frai Dimer Kury !

    Frai Dimer Kury. - Alors comme ça vous compter vraiment vous aventurer là-bas ? Après tout ce que nous vous avons dit ?

    Moi. - Le spectacle doit continuer. Quel est le problème ?

    Frai Dimer Kury. - Un autre mord la poussière, alors que c'est à nous de prendre les risques ! Vous flirtez avec la mort.

    Moi. - Qui veut vivre pour toujours ? Rassurez-vous, nous nous en sortirons très bien seuls. Vous n'avez pas à vous sentir coupables, ou honteux. À part votre projet de groupe, vous avez certainement des choses qui vous tiennent à cœur et qui valent la peine que vous restiez indemnes, non ?

    Brye Annemai. - Une folle petite chose qu'on appelle l'amour.

    Rod Jeurtail Orr. - Une vision.

    Jaun'dequ'onne. - La profession d'explorateur me pèse... je veux me libérer !

    Moi. - Maintenant je suis là, et je vous garantis que nous allons tirer ce mystère au clair !

    Frai Dimer Kury. - Si vous y parvenez, alors vous...

    Moi. - Oui, nous sommes les champions. Que la Force soit avec vous !

    Frai Dimer Kury. - C'est quoi, la Force ?

    Moi. - C'est une sorte de magie.

    Le soir-même, après plusieurs heures de routes et après avoir laissé le speeder à la lisière entre le marais et les zones agricoles abandonnées, nous marchions à proximité du site indiqué par les explorateurs.
    L'ouïe très fine de nos Lepis Dropi et Dropa fut rapidement alertée par de nombreuses présences.

    Dropi. - Ils sont très nombreux, environs deux centaines... et ils se dissimulent plutôt bien dans la Force.

    Moi. - Compris. Adoptez immédiatement une posture défensive. Ces histoires de créatures n'étaient peut-être pas des racontars, après tout.

    Mais alors que nous nous attendions à voir surgir des créatures de cauchemar, le premier être qui s'offrit à notre vue fut... un kaleesh ! Aussitôt suivi de plusieurs semblables vêtus et armés comme lui. Leur intentions étaient clairement hostiles.

    Moi. - Ces individus me rappellent étrangement l'apprenti de Dark Spencer...



    -------------------------------------
    I've a baaad feeling about this !
    Consultez l'ENCYCLO JDR du site !

    Ce message a été modifié par: Kaarde le 28-12-2014 23:50

    dimanche 28 décembre 2014 - 22:29 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dark-Spencer

    Dark-Spencer

    2500 Crédits

    Sur Kamino les autochtones ne furent pas d'un grand secours pour un Sith cherchant l'amour. Il décida de s'en aller sur Cathar, seul, bien décidé à élucider ce mystère qu'est la force des sentiments. Avant cela, Dark Spencer rassembla ses troupes puis donna une mission à Dark Bones avant de rejoindre son Intercepteur. Sur le départ un appel lui parvint de la part de son premier lieutenant.

    Dji - Seigneur Spencer, nous avons des informations qui nous parviennent de nos espions ; deux nouveaux ordres de missions jedi ont été clairement identifiés et certifiés. Deux groupes sont détachés sur Tardisia et Dathomir...
    Spencer - Gnnééé... le timing est parfait, la Force est avec nous! Il est temps de tester mes troupes! J’envoie tout de suite des bataillons dire bonjour à nos amis sur ces planètes, que Mille-Pattes et Opress prennent le commandement de ces troupes. Ha! Et profitons-en pour envoyer un escadron sur le vaisseau-monde, mettez Gueule d'Ange sur le coup, la boîte de conserve ne s'y attendra pas! Dji, j’envoie le reste des nouvelles recrues vous rejoindre, je veux que vous formiez des bataillons, placez nos hommes à leur têtes, moi j'ai une chose à régler... je dois commettre l'amour!
    Dji - ... heu... vous voulez dire "connaître" l'amour...
    Spencer - Non non, "coMMettre" l'amour!
    Dji - "CoNNaître" l'amour...
    Spencer - Gnnéé N'importe quoi! On voit bien que tu n'as pas souvent commis l'amour toi!
    Dji - ... Si... une fois...
    Spencer - BRWAAH! On s'en fout d'ta vie! Voici les coordonnées de ma destination, dites à Creed de me rejoindre... en attendant mon retour veuillez suivre le déroulement des opérations avec le plus grand intéret et tenez moi au jus des événements ; je compte sur vous.
    Dji - Vos désirs sont des ordres.

    Sur-ce le félinoïde, n'ayant connaissance de ses origines que par les livres, mit le cap sur la planète de ses congénères. Après un voyage sans encombre il atterrit prêt de la plus grande cité-arbre. Un Cathar parmi les Cathar, pour une fois son arrivée passa (presque) inaperçue...

    -------------------------------------
    Miam!!

    Ce message a été modifié par: Dark-Spencer le 06-01-2015 04:07

    mardi 06 janvier 2015 - 04:04 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan87

    obiwan87

    9746 Crédits

    Ceno nous a demandé de l’aider, je prends donc les commandes pour l’assister comme copilote, Kinsa fera office de tireur. Je m’assoie sur le deuxième siège, ces-derniers sont plutôt confortables. En tant que copilote, je dois accomplir les tâches annexes que Cenovii ne peut accomplir tout seul. L’Arrow décolle, alors que les combats s'engagent déjà au sol.
    Le smog de la ville ne nous permet de voir qu’à quelques mètres. D’un seul coup, nous voyons une énorme masse de vaisseau comme un essaim d’insecte.
    Les vaisseaux d'Inferno sont de très vieux droïdes réactivés pour l’occasion. Ils ne sont pas vraiment supérieurs au niveau technologique, mais déjà plus avancés que les chasseurs d'Anubos, de plus les résistants sont en infériorité numérique! Au sol cependant ils submergent quand même largement les soldats de Ptraël. Nous pouvons voir aussi des Baloths qui prennent part à la bataille. Alors que l'affrontement s'engage dans les airs, Ceno demande des nouvelles du front terrestre.

    Keller : On défend le rempart! Mais leurs bombardiers nous ont pris pour cible! Il faut vous en occuper sinon on n’y arrivera pas!
    Ceno : Tenez bon!

    Kinsa tire sur plusieurs chasseurs, elle en rate très peu, elle utilise la force. Quand elle en rate, elle sait se rattraper.

    Ceno: Bien joué Kinsa! Concentre-toi sur ceux qui survolent la ville!
    Kinsa: Oui maître.

    Kinsa repère un groupe de chasseur dont elle essaye de viser le chasseur, mais sans succès, d’un coup une autre escadrille sort des nuages. Ils ont gardé des bonnes troupes pour la fin. Les vaisseaux font des mouvements de ciseaux pour éviter les tirs de Kinsa, mais elle a compris l’astuce et anticipe les tirs. Malheureusement on est touché, Kinsa ne les as pas tous vu.

    Ceno: Ils ont eu les boucliers déflecteurs! R8, répare-moi ça, et en vitesse!


    Au sol : Keller, Oraclem et Shina, dans les airs nous. La bataille fait toujours rage et Kinsa use de plus en plus de la force pour abattre les vaisseaux. Il y a trois lumières qui brillent sur la planète. Des vaisseaux de la république arrive, enfin les renforts !

    Eckmül : Maître! L'envoie des escadrons a laissé le Vaisseau-Monde vulnérable! Ptraël a envoyé un escadron!
    Cenovii : Active les boucliers, et déploie les aillerons arrières, nous allons virer de bord.

    Je m’exécute. Le paysage défile à toute allure et nous nous retrouvons très vite à la limite de l’atmosphère. Une bataille spatiale est en train de se dérouler sous nos yeux, aux abords du Vaisseau-Monde. Les explosions sont nombreuses et il est difficile de distinguer les hommes de Ptraël des autres, je fais ce que je peux avec les radars. Cenovii déclare alors disposer d'une arme secrète.

    Cenovii : Prépare les charges soniques! À tous les escadrons de la République, ici le général Cenovii, activez les boucliers anti-son.
    Rogue one : Tout est OK! Envoyez la sauce !

    C’est parti, on va enfin s’amuser. Cenovii largue une première bombe sonique après avoir calculé en un temps record les trajectoires des vaisseaux ennemis. La détonation touche diamétralement tous les appareils sur son chemin. Un vaisseau de la République est touché, mais il est juste secoué, il s'en tire grâce à son bouclier, après quelques vrilles, il repart au combat. Il est aussitôt poursuivi par deux droïdes.

    Eckmül : Kinsa, couvre le soldat, tu peux les avoir!
    Kinsa : Je vais m'les faire!

    D’un coup de tourelle, les deux vaisseaux sont exécutés. Le pilote peut continuer sa mission. C’est une bataille assez atypique, car il n’y a de croiseurs que pour un seul camp, le Creuset étant dépourvu de ce type de vaisseau.

    Cenovii : Nous sommes pris en chasse, prépare-toi à exécuter une vrille !
    Eckmül : Quoi !? Je ne suis pas sûr que ça soit nécessaire!
    Cenovii : Attention c'est parti !

    L'Arrow commence à tourner sur lui-même, cela donne envie de vomir. Je manque de le faire. Je ne me ferai donc jamais au côté casse-cou des mandaloriens, bien que depuis le temps que je côtoie un des meilleurs spécimens, je devrais y être habitué. Il rase une flopée de missiles de justesse.

    Eckmül : Redressez, maintenant, s’il vous plait.
    Cenovii : Ah, oui, j’oubliais, tu n'aimes pas voler!
    Eckmül : Je ne déteste pas voler, mais ce que vous faites là, wow, c’est du suicide!

    Cenovii redresse et au même moment les deux vaisseaux qui étaient à notre poursuite se rentre l’un dans l’autre, les suivants prennent la salve de missile esquivée auparavant. Yeah, objectif réussi!

    Eckmül : Je retire ce que j’ai dit, c'était génial !
    Cenovii : Ah, tu vois !

    Mais d’un seul coup, je peux sentir un sursaut d’inquiétude s'emparer de Cenovii. Je ne saurais le déchiffrer, je lis dans son esprit, nous sommes liés depuis le temps que nous faisons ces missions ensemble. Cenovii baisse d’ailleurs la tête d’un coup net comme s’il était profondément affecté.

    Eckmül : Qu’est-ce qu’il y a maître ? Alderaan a encore était détruite.
    Cenovii : Je crois que c’est bien pire.

    Je repère alors sur mes senseurs l'arrivée d'un groupe d'une cinquantaine de chasseurs n'appartenant à aucune des factions en conflit. Ils ne sont ni d'Anubos, ni du Vaisseau-Monde, ni d'Inferno. Ils arrivent de nulle part!

    Eckmül : Escadron non identifié en approche!
    Cenovii : J’ai comme un mauvais pressentiment.
    -------------------------------------
    padawan jedi Bith de Cenovii venant de felucia sur le jdr

    Ce message a été modifié par: obiwan87 le 08-01-2015 23:41

    mardi 06 janvier 2015 - 23:07 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Thème Musical


    Orbite de Grilamen


    L'arrivée d'un groupe de chasseurs inconnus remet toute la bataille en question. Qui sont-ils? D'où viennent-ils? Quelles sont leurs intentions? Autant de questions qui traversent l'esprit des Jedi à bord de l'Arrow. Le commander Sakanga du Vaisseau-Monde prends immédiatement contact avec Cenovii mais ce-dernier, bien que pressentant un danger, ne peut pas encore lui répondre formellement. Qu'ils soient alliés ou ennemis, les chasseurs des nouveaux venus sont d'un modèle proche de la classe Krath CX, utilisés il y a longtemps par la flotte Sith. Les voilà qui entrent dans la rixe spatiale en dézinguant les Vautours de Ptraël.

    Eckmül - Ils descendent nos ennemis! Ils sont avec nous!
    Ceno - Il est trop tôt pour le dire... Je ressens le côté obscur...
    Kinsa - Qu'est-ce que je fais?
    Ceno - Continue de dégommer les drones! Attendons de voir ce que font les chasseurs non identifiés.

    Comme Cenovii l'avait pressentit, les inconnus commencent à faire feu également sur les escadrons de la Coalition ainsi que sur le Vaisseau-Monde. Ils tirent à tout va sans faire de distinction et sèment une pagaille monumentale dans le combat, dispersant les escadrons, isolant leurs leaders, qu'ils prennent en chasse en premier. Déjà trois CX sont aux trousses de l'Arrow.

    Eckmül - Ha! Ils sont peut-être pas avec nous finalement...
    Ceno - Transfère 80% des boucliers vers l'arrière.
    Eckmül - R8 n'a pas fini réparer les champs de déflexion!
    Ceno - Mais qu'est-ce qu'il fout! Accrochez-vous ça va secouer!

    Plus le combat se prolonge, plus les Jedi sentent qu'il prend une mauvaise tournure. Un tir atteint le blindage additionnel de l'Arrow, encore un impact à cet endroit et c'est foutu. Ceno se concentre dans la Force comme il y a bien longtemps, à l'époque des grandes batailles de la guerre du SEZ, et fait valser l'YT dans tous les sens pour éviter les tirs ennemis. Les Vautours de Ptraël ne font pas le poids face aux chasseurs inconnus, surtout l'un d'entre-eux, de couleur rouge, qui pulvérise tout ce qui bouge avec l'adresse d'un pilote d'élite. Ce-dernier vire soudain et prends en chasse le vaisseau Jedi.

    Eckmül - Ils en ont après nous!
    Kinsa - On est submergés! Je ne peux pas tous les avoir!!!
    Ceno - Du calme! Gardez votre sang-froid!

    La bataille vire au cauchemars lorsqu'un escadron de TIE est entièrement détruit par les pilotes des CX. Les escadrons d'Inferno, décimés, se replient vers l'atmosphère en direction de la Principauté. Un chasseur kamikaze fonce dans l'un des hangar du Vaisseau-Monde et explose un autre escadron de la Coalition qui allait décoller. Le pilote surdoué qui a fait de l'Arrow sa principale cible ne le lâche pas d'une semelle, il manque d'atteindre ses moteurs subliminiques. Le Mando-Jedi malgré son grand contrôle de lui-même commence lui aussi à perdre ses nerfs.

    Ceno - Bic ni skana'din!! Cet enfoiré est aussi bon pilote que Baaaaaaal!
    Eckmül - R8 est en pleine galère! On va se faire éclater si on reste là!
    Ceno - Je suis d'accord, il faut qu'on redescende nous aussi... (ouvrant une communication) Maître Ordo à Sakanga! Je vais attirer l'ennemi sur la planète pour vous laisser un répit! Prévenez les Mandies, on a besoin de leurs Dragons!
    Sakanga - Bien reçu!
    Ceno - Leader Rouge! Suivez-nous!
    Leader Rouge - On ne vous lâche pas!
    Kinsa - Si on fait ça on met les troupes d'Anubos en danger!
    Ceno - C'est bien pour ça qu'on ne va pas à Anubos.
    Eckmül - Vous comptez attaquer l'Inferno? Avec juste l'escadron Rouge et nous?!
    Ceno - Notre mission est de protéger le Vaisseau-Monde.
    Eckmül - On ne tiendra pas deux minutes!
    Ceno - Il faut qu'on tienne jusqu'à l'arrivée des Dragons!
    Eckmül - Ils ne seront jamais là à temps!!
    Ceno - Arrête de bavasser et concentre-toi sur tes senseurs!

    Eckmül a rarement vu son Maître comme ça, les réactions sèches de Ceno témoignent de la gravité de la situation. Néanmoins ses décisions téméraires paraissent douteuses. L'Arrow longe le Vaisseau-Monde et se fraye un chemin dans l'atmosphère en direction de la Principauté d'Inferno d'où Ptraël commande ses Vautours, suivi de près par l'escadron Rouge qui essuie les tirs du chef des CX. Celui-ci n'en démord pas, sa maîtrise du pilotage est telle qu'une fois arrivés en vue d'Inferno, il ne reste plus que l'Arrow et Leader Rouge. Un YT et un XJ-Wing, deux vaisseaux poursuivis par une trentaine de CX, et faisant face à une armada de Vautours. Comme prévu par Cenovii, les troupes d'Inferno ouvrent le feu également sur les CX.

    Ceno - On va les laisser passer entre nous.

    L'Arrow se faufile entre les Vautours, qui viennent percuter quelques CX, une nouvelle bataille éclate au-dessus du château de Ptraël. Leader Rouge fait tout ce qu'il peut pour suivre les manœuvres de Ceno mais immanquablement finit par être détruit, cette fois le vaisseau Jedi est seul face à son destin, prit entre deux feux.

    Eckmül - Je comprends, vous vouliez que nos ennemis s'entre-déchirent, mais ça ne change rien! Le blindage a sauté, le moindre impact et on va bouffer les pissenlits par la racine!
    Ceno - Alors il suffit de ne pas se faire toucher!
    Eckmül - Vous êtes trop sûr de vous!
    Ceno - Aies confiance Eckmül!
    Kinsa - Le CX rouge est toujours là! Je n'arrive pas à l'atteindre!
    Ceno - Tu ne pourras pas l'avoir! Vise les autres!

    Totalement en fusion avec la Force, Ceno doit composer avec les risques et la présence de ses padawans à bord. Il donne ses directives et pilote l'Arrow avec une détermination titanesque. Conscient qu'il tient la vie de ses disciples entre ses mains, et que le sort de tout un monde repose sur l'issue de cette bataille, il sent sa volonté et ses réflexes plus affûtés que jamais. C'est alors que, logiquement, le CX rouge qui n'a de cesse de tirer sur eux, parvient à placer un rayon qui devait sceller le sort des Jedi. Mais contre toute attente, le rayon est dévié par le bouclier déflecteur!

    Eckmül - Incroyable! R8 a réussi! Champs de déflexion ouvert à 100%! Je transfère 80% sur le stabilisateur arrière!
    Ceno - Parfait! À mon signal, largue la dernière bombe sonique!

    L'Arrow s'extirpe de ce guêpier et lâche une bombe qui éradique une bonne partie des Vautours ainsi qu'un paquet de CX. Au même moment, les escadrons de Dragons Basilisks Néo-Mandaloriens pleuvent sur Inferno. Les renforts sont arrivés, la donne change du tout au tout en quelques instants! Inferno est sur le point de perdre la bataille, les CX résistent bien mais leur nombre diminue, il reste néanmoins ce pilote acharné à bord de son CX rouge.

    Ceno - Il commence à me chauffer celui-là.
    Eckmül - Il nous harcèle! Boucliers à 50%!
    Kinsa - On ne peut pas manœuvrer pour le prendre en chasse?!
    Ceno - L'Arrow est trop gros... Mais on va l'avoir! Kinsa! Rejoins le Cockpit!
    Eckmül - Qu'est-ce que vous comptez faire??
    Ceno - Je vais "atterrir" sur cette tour.
    Eckmül - Atterrir? À cette vitesse c'est le crash assuré!
    Ceno - Le vaisseau tiendra bon.
    Eckmül - Quoi? Mais que...? Quoi?
    Ceno - Transfère les boucliers à l'avant.
    Eckmül (dépité) - Bon sang... Il va le faire... Dire que je venais à peine de retrouver ma mère... ...Boucliers transférés.

    Kinsa arrive dans le cockpit, elle remarque le désespoir dans le regard de son camarade Bith. Le Mando-Jedi ordonne à ses élèves de bien attacher leurs ceintures puis dirige son appareil non pas sur la tour désignée mais en plein dedans. L'Arrow s'encastre à toute allure dans l'édifice, détruisant sa partie supérieur qui dégringole sur le CX-Rouge au moment de son passage. Par une pirouette insensée, le chasseur réussit à éviter l'éboulement fatal, mais il vient s'encastrer lui aussi dans la tour, tout prêt de l'Arrow...

    À l'intérieur du cockpit de ce-dernier, il a fait subitement sombre. Tout semble calme tout à coup. On peut entendre des bruits sourds, ce sont les explosions et les tirs de la bataille qui fait rage à l'extérieur. Les vitres sont brisées, des lumières rouges clignotent en continu, de la fumée s'échappe de sous les sièges. Cenovii se remet peu à peu de la collision.

    Ceno - Est-ce que... Tout le monde va bien?
    Eckmül (sonné) - Arrgh... Maître... Vous êtes... Complètement cinglé...
    Ceno - Tu vois, ça a tenu... Kinsa?
    Kinsa - . . .
    Ceno - Kinsa!
    Kinsa - . . .
    Ceno - Kinsaaaa!!!!
    Kinsa - Ouch... C'est bon je ne suis pas sourde.
    Ceno - Haar'chak... Ne me refais jamais un coup pareil.
    Kinsa - On pourrait en dire autant. C'était quoi ça? Vous cherchiez à nous tuer ou quoi?

    Sans entendre les vociférations de sa padawan, à travers la vitre le Maître Jedi aperçoit une étrange silhouette s'extirper de son chasseur rouge. De loin on dirait un Kel'Dor, mais Ceno est encore un peu trop secoué pour définir avec exactitude l'espèce de l'individu. Cela lui importe peu, lorsqu'il le voit prendre la fuite, le Mandalorien s'active.

    Ceno - Détachez-vous, ce n'est pas encore terminé!
    Eckmül - Je me doutais que vous alliez dire un truc dans ce goût-là...
    Kinsa - Allons-y!

    -------------------------------------
    Cyber-Mando-Jedi

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 08-01-2015 07:41

    jeudi 08 janvier 2015 - 02:39 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6493 Crédits

    En marge de la cérémonie:
    Journaliste: Alors cette connexion, Charlie, ça viens?
    Charlie: Rien à faire, l'holonet refuse de me garder connecté plus de 2 minutes. Après, ça saute.
    Journaliste: Bordel, mais que se passe t-il? On tente de museler l'information ou quoi?
    Charlie: T’inquiète, que ça soit un simple fait divers ou un scandale politique, même si on doit la dessiner,l’écrire sur des feuilles de filmplast et distribuer le tout à la main, à l'ancienne, personne ne nous fera taire...
    Journaliste: T'as raison...

    #JeSuisCharlie

    ---------------

    La cérémonie touchait à sa fin. Mon rôle se limitant à rester auprès de mon maitre, c’était assez… barbant. Mais de façon surprenante, je n’étais pas le seul à montrer des signe d'ennui. Le Père aussi semblait s’intéresser à tout, sauf à la cérémonie. Il me fit même un clin d’œil.

    Le cérémoniel terminé, Le Père vient a ma rencontre.

    Père : Comment va jeune purifié ?
    Moi : Bien Père, je vous remercie. Et vous ?
    Pere : Bien, cérémonie bien peu joyeuse… Endroit bruyant, Matùrin blessé ici...
    Moi : C'est Coruscant… la monde entier est une gigantesque ville. La nature originelle a disparu depuis longtemps...

    Me tournant vers Aynor.

    Moi : Père, je vous présente Maitre Aynora'Lask, dite Aynor, mon maitre. Maitre, voici le Père, le guide spirituel des Erdiens et gardien des paroles de Matùrin.
    Aynor : Honoré de faire votre connaissance, Père.
    Père : Honoré aussi.
    Aynor: Père, nous allons vous conduire à votre lieu de résidence sur Coruscant. Vous serez reçu par le Sénat des demain.
    Père : Avant, vouloir visiter Temple de Matùrin des Jedi ici.
    Aynor : Je vais voir ce que je peux faire…

    Aynor s’éloigna un instant pour discuter avec le responsable de la sécurité.

    Père : Vouloir voir comment Jedi vivent…

    Aynor reviens vite avec une bonne nouvelle.

    Aynor : J'ai pu m'arranger pour que votre délégation puisse faire une visite. Si vous voulez bien me suivre…

    Aynor se dirigea alors vers la barge de transport proche, suivi par la délégation No'Erdienne, le tout encadré par la sécurité. Je ferme la marche avec le Pere, en route vers une visite du Temple Jedi...

    vendredi 09 janvier 2015 - 01:28 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar waren

    waren

    15400 Crédits

    Lieu : Cathara

    L'aile noire sortit du vaste espace en direction de la sphére orangée, avec aux commandes la chasseuse de primes mandalorienne, concentré sur sa mission. Le cargo fila à travers la couche nuageuse sans être dérangé, la citée taillé dans la roche était visible, mais Shae Vizla ne s'en approcha pas. Elle préféra se poser à l'écart, au coeur d'un cratére qui servait d'abreuvoir à un troupeau de chévres, puis elle descendit de son vaisseau. Ensuite elle pris des macros-jumelles et chercha la vielle mine que lui avait indiquait la momie.

    Shae - Mmh c'est vrai que cela pourrais faire un bon repaire pour Spencer, je vais l'attendre ici, mais avant je dois cacher le cargo.

    mardi 13 janvier 2015 - 12:37 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    12819 Crédits

    Après cet atterissage catastrophe, si on peut appeller ça un atterissage d'ailleurs, nous sortons de l'Arrow et partons à la pousuite du pilote au CX rouge. Il a l'air d'être un Kel Dor, mais pas sûr. Nous sommes tous un peu secoués. Un bataille aérienne n'est jamais facile. Je préfère me battre sur terre. Le pilote s'engouffre dans une grotte sombre. Nous le suivons, et les sabres laser font office de lampe torche. Trois lumières jaillissent, une blue, une jaune et une orange. Ils éclairent les visages (enfin le casque pour Ceno) de mes compagnons. J'ai l'impression que le long couloir dans lequel nous marchons est empli d'énergies sombres. Ce n'est pas pour me rassurer. Je me demande qui sont les chasseurs CX. Il y a un couac dans l'histoire. Qui aurait bien l'interêt de tirer sur les deux camps? Quel bénéfice y aurait t'il pour ce mystérieux personnage?

    Ceno: Kinsa, tu te pose trop de questions. La réponse viendra en temps voulu. Concentre toi sur ton environnement immédiat.

    C'est ça, bien sûr... Mais Ceno a raison. Vaut mieux être attentive. Soudain une petite alarme sonne en moi. Il y a un danger, là quelque part! Le côté obscur est présent!

    Moi: Vous...
    Ceno: Oui, moi aussi je le sens! Des présences maléfiques sont ici. Restez aux aguets et mettez vos lampes frontales. Tous nos sens sont en éveil. Je guette le moindre bruit suspect, mais aussi un mouvement hasardeux de ces "présences". Il ne manquerait plus qu'elles nous tombent dessus sans crier gare! Nous sommes soudain encerclés par des kaleesh qui semblent se méprendre à l'apprenti de Spencer. Ils sont armés de blasters, et celui qui semble être leur chef possède une épée électrique. Et c'est parti pour une rixe violente. Nos adversaires sont plus coriaces que prévu, et semblent insensibles à la douleur. J'aime pas ça... J'aurais préféré ne pas sortir mon blaster, mais là je n'ai pas le choix. Il me faut tous les moyens possibles. Je lutte contre un guerrier particulièrement vif. J'arrive enfin à le surprendre par une poussée de Force qui l'assomme et mon sabre fait le reste. Mais pas de répit, il y en a encore quatre. J' en affronte un, Eckmül un autre et Ceno se charge des deux derniers. J'évite les tirs successifs que mon adversaire m'envoie, puis j'en renvoie un. Le kaleesh ne s'y attendait pas, il n'a pas les réflexes nécéssaires pour esquiver et se fait mortellement toucher. Mes coéquipiers se sont aussi débarassés de leurs opposants respectifs.

    Moi: Ouf! J'le dis toujours...les missions diplomatiques, ça finit en grosse bataille! D'ailleurs, je ne comprends pas pourquoi on a tout le temps des ennuis.
    Eckmül: Hum, Kinsa... Les ennuis ne sont pas terminés...
    Moi: Super... Des soldats de Ptraël.

    Même pas le temps de ranger correctement mon sabre laser, que voilà une fournée d'ennemis, dont la présence est plus explicable, et plus faciles à battre. Mais il faut qu'on avance, notre pilote Kel Dor doit déjà s'être fait la malle. Ceno prend les choses en main. Il ouvre la voie à travers les soldats, nous le suivons rapidement. Je dois être marrante, mon sabre laser orange dans une main et mon petit blaster twi'lek dans l'autre. Bon, c'est pas le moment de penser à ça. Nous aperçevons enfin une lumière. C'est la sortie de la grotte! L'issue est mince, mais tout le monde passe. Je scrute l'horizon. Où est le pilote Kel Dor? Eckmül a les yeux scotchés au ciel.

    Eckmül: Un croiseur d'Inferno!

    Soudain, le pilote surgit. Nous le prenons en chasse, mais le croiseur descent la rampe et il nous échappe. M'énerve, celui-là.

    Ceno: Tant pis....

    mardi 13 janvier 2015 - 20:06 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    27084 Crédits

    Cela faisait près de trois longues heures que Solo, aussi exténuée qu’énervée, écoutait les multiples rapports que lui fournissaient les différents départements de la Guilde. Elle enquillait verres sur verres, soupirait, roulait des yeux et répondait du mieux qu’elle pouvait aussi diverses propositions que les membres du conseil lui exposaient. Tout le monde était sur les nerfs et tâchait de remplir sa mission du mieux qu’il pouvait. A contrecœur, Ange jouait elle aussi le jeu mais la conviction lui manquait. Elle ne se sentait pas à sa place et, elle ne savait pourquoi, avait l’intime conviction qu’elle avait un autre rôle à jouer. Elle avait toujours cette boule en travers de la gorge qui n’avait de cesse de prendre un volume de plus en plus important.

    Toujours pas de nouvelles de Mimi.

    Si elle savait que partir à sa recherche à l’autre bout de la galaxie était folie pure compte tenu de la situation et des risques qu’elle encourait et des responsabilités qui lui incombaient mais cette pensée ne la quittait pas. Elle se plaisait à croire que personne ne voyait les coups d’œil furtifs qu’elle lançait à son comlink et ceux, plus visibles que discrets, qu’elle adressait vainement à Wes.

    Elle était toute seule.
    Elle avait des décisions à prendre, des protocoles à mettre en place et s’assurer du bon fonctionnement des opérations.
    La voix de Line Kropha, l’experte informatique de la base qui prêtait mains fortes à Wes, la fit sortir de sa torpeur.

    Line, de sa voix aigüe : C’est tout ce qu’on est en mesure d’assurer pour le moment de toute façon.
    Tony, confiant : Vous avez fait ce qu’il fallait pour gérer ce début de crise. Le principal, désormais, est de faire en sorte que tous les maillons de ces lignes de communications secondaires restent sur le qui-vive et prêts à se mettre en mouvement si nous nous voyons obligés de transmettre une info de toute urgence.
    Line : Tout le monde est en alterne maximale. Wes a d’ailleurs insisté pour que trois équipes tournent en permanence à chaque point stratégique en cas de pépin.
    Tony, très professionnellement : Bonne idée, Hamera.

    Le Corellien lui adressa un signe de tête en retour, preuve que les deux hommes étaient suffisamment consciencieux pour savoir mettre leurs différends de côté quand la situation l’exigeait.

    Ange, prenant à la parole à son tour : Très bien. Je tiens vraiment à vous féliciter de l’excellent boulot dont vous avez fait preuve, les gars, et ce, avec le peu de moyens et de renseignements dont vous disposiez. Maintenant que les conséquences de cette surcharge d’holonet ont été étudiés et les diverses répercutions anticipées, il ne nous reste plus qu’à traiter frontalement le problème. Hoza, t’as du nouveau ?
    Hoza, changeant de nouveau de couleur : Rien pour le moment… Je devrais avoir leur rapport d’ici un peu plus d’une heure si nous parvenons à établir le contact.
    Ange : Parfait. Il va falloir envoyer des équipes sur place et…
    Hoza, l’interrompant : Solo, on a déjà des équipes sur place !
    Ange, calmement : Je sais et je t’en remercie. Tu as agi comme il fallait et personne, surtout pas moi, ne te le reproche. Ce que je voulais dire, avant que tu ne m’interrompes, c’est qu’il faut impérativement trouver qui a fait ça. On a combien, quatre, cinq, épicentres ? Les coupures, selon vos estimations, ont toutes eu lieu en même temps. Nous avons donc à faire à des professionnels, coordonnés, déterminés.

    Elle pesa chacun de ses mots, articulés distinctement comme pour en accentuer l’importance.
    Elle marqua une pause mesurée et poursuivit.

    Ange : Je veux savoir qui sont ces individus, pour qui ils travaillent, leurs honoraires, leur but, tout.
    Tony, levant un sourcil : Tu n’as pas peur que notre enquête sur place soit compromise par les agents du Gouvernement ? On ne sera pas les seuls sur place.
    Ange, acquiesçant : Je sais mais nous ne déployons pas les mêmes moyens et le cadre de la légalité pour nos investigations n’entravera pas nos actions. Le temps joue contre nous et nous devons agir au plus vite. Wes, tu peux me rappeler la planète la plus proche de Myrkr ?
    Wes, pianotant sur son databloc : Kuat.
    Ange, cachant mal son désarroi : Ah. Hormis Kuat ?
    Wes : Borleias.
    Ange : Parfait. Hoza, qui est sur place ?
    Hoza, du tac-o-tac : Lon Fenn, un Twi’lek
    Ange : Très bien. Je m’y rendrai en personne. Tony, Hoza, vous venez avec moi.

    Hamera ouvrit la bouche pour protester et fut instantanément rappelé à l’ordre par la Corellienne.

    Ange, sérieuse : Je suis désolée, Wes, mais tu ne nous accompagneras pas. J’ai besoin que tu restes ici. Il me faut quelqu’un en qui j’ai pleinement confiance à la base et qui sache faire face à n’importe quelle situation. Tu seras responsable du QG en mon absence et/ou jusqu’à ce que ma fille ne revienne, compris ?

    Il hocha la tête, mesurant l’honneur (mais aussi le poids et à quel point cette phrase avait dû être dure à prononcer pour un natif de Corellia) contenu dans les paroles de Solo.

    Ange : Merci. Hoza, envoie des équipes de soutien à tes indics sur place dès qu’on a réussi à établir le contact. Prends soin à ne placer que des natifs de Kuat comme renfors sur cette planète. On a pas besoin d’incidents diplomatiques et la Force sait à quel point les Kuati peuvent être… (Elle enchaina une série de jurons.) J’en côtoie assez pour le savoir. Si personne n’a d’autres questions ou objections, dans l’immédiat, la séance est levée.

    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"

    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 25-01-2015 11:22

    mardi 20 janvier 2015 - 21:23 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    17321 Crédits Modo

    Nous étions tombés dans une embuscade ! Près de deux cents kaleeshs diversement armés nous entouraient. Sabres au clair (et arc bandé dans le cas de Polux), nous nous tenions dos à dos en posture défensive.

    Dropi. - Ce sont eux, les fameuses "créatures Sith" ? Je m'attendais davantage à quelque chose comme un terentatek.

    Moi. - On leur posera la question après. Pour l'instant il faut nous défendre.

    Dropa. - Ils sont trop nombreux !

    Moi. - Peut-être, mais le terrain n'est pas à leur avantage. Ils ne peuvent nous affronter tous ensemble.

    Polux. - Si j'avais voulu tendre un embuscade à des Jedi avec deux cents hommes je ne m'y serais pas pris dans un marécage. Je pense que cette attaque est plutôt improvisée, sans lien avec notre mission.

    Et les premiers kaleesh fondirent sur nous pour être fauchés à coups de sabres laser. Ceux qui essayaient de nous attendre par les chemins sûr étaient rapidement interceptés. Ceux qui tentaient de nous avoir par le dessus étaient facilement atteints par Dropi, Dropa et leurs bonds prodigieux. Quant à ceux qui choisissaient d'avancer lentement dans le marais, Polux les abattait à distance avec son arc et ses flèches.
    Au corps à corps ces guerriers étaient tout de même d'assez bons combattants, ce qui renforçait mon idée d'un lien entre eux et l'apprenti kaleesh de Dark Spencer que Mirax et Doc avaient brièvement affronté sur Coruscant. Au niveau mental, si je les sondais avec la Force, ils ne dégageaient pas grand chose. Ce n'étaient que des pantins, des bêtes bien dressées.

    Moi. - Quelqu'un doit les commander. Il faut le trouver !

    Comme pour ponctuer mes paroles, un arbres s'effondra sur notre position et nous obligea à rompre la position défensive. D'autres arbres s'abattirent à leur tour dans les eaux du marais, offrant un sol sec et stable aux kaleeshs.

    Dropa. - Je ne sais pas qui les commande, mais il est plutôt futé... et bien planqué !

    Instinctivement j'essayais de rester près de Polux, dont l'arc ne permettait pas de se défendre au corps-à-corps. Lorsqu'un kaleesh arrivait à l'approcher il le repoussait avec la Force. De leur côté Dropi et Dropa mettaient à profit leur agilité. Mais c'est moi qui attirait l'essentiel des adversaires. Je ne pouvais pas me mettre en quête de leur commandant.

    Moi. - P... euh, Galak ! Ça va être à toi de trouver et neutraliser leur chef ! Comme tu es padawan ils se concentreront moins sur toi que sur moi. Ils te sous-estimerons, même. Si tu le débusque et qu'il garde ses distances ton arc te donnera un avantage certain.

    Po. - Et comment je le trouve ?

    Moi. - Étends tes perceptions. Il doit s'agir du seul de nos attaquants à avoir des pensées claires et rationnelles. Demande à Dropi ou Dropa de te porter dans la cime des arbres. Allez !

    Le jeune zabrak rompit la formation et se précipita à la rencontre du premier Jedi lepi venu. Un kaleesh tenta bien de le poursuivre, mais je le saisissais avec la Force et le jetai dans le marais.
    D'autres en profitèrent pour me fondre dessus et faillirent me planter leurs armes dans le dos. Je m'en tirai de justesse avec une bure complètement lacérée.

    Moi. - Je suis en pleine forme, messieurs. Je suppose que c'est parce que j'ai beaucoup de carotène dans le sang à éliminer. Alors, viendez !


    -------------------------------------
    I've a baaad feeling about this !
    Consultez l'ENCYCLO JDR du site !

    Ce message a été modifié par: Kaarde le 22-01-2015 16:59

    jeudi 22 janvier 2015 - 16:53 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dark-Spencer

    Dark-Spencer

    2500 Crédits

    Dark Spencer, à son arrivé sur Cathar, commença par se trouver un repaire. Il choisit une vieille mine située non loin de trois villes.
    Trois jours durant, il visita les tribus alentours et déambula au gré de son instinct dans les cités arbres. Son charisme et sa corpulence firent mouche auprès des femelles Cathar.
    Le premier jour, pour ne pas perdre de temps, il voulu organiser une orgie mais le soir venu aucune de ses invitées ne se présenta.

    "Je n'comprends pas Gnnnn, elles avaient l'air intéressées, les sales menteuses!"

    Vexé et pris de colère, il décida de changer de méthode et adapta sa tactique d'approche.
    Le deuxième jour il assomma plusieurs prétendantes désignées volontaires et les emmena dans sa tanière. Ce qui se passa à l'intérieur cette nuit-là est censuré, en tous cas cette fois ce ne fut pas du sang qui coula... Le matin venu, aucune n'avait survécu, mortes d'épuisement ou de crises cardiaques.

    "Faut pas grand chose pour les choquer ces saintes-nitouches... Je pensais que les femelles de ma race seraient plus résistantes que ça!"

    Le troisième jour il visita une ville creusée mais n'y fit pas long feu car toute la société Cathar était en alerte, un climat de psychose s'étant répandue en même temps que la nouvelle de la disparition d'une vingtaine de leur congénères. Les Cathars, qui étaient jusque là avenant à son égard, finirent par soupçonner l'étranger, les femelles le fuyaient à vue ; très vite il sentit qu'il était temps de décamper...

    ______________________


    Las et résigné, Spencer a finit de larmoyer sur son sort et décide de se dégourdir les pattes et de se libérer l'esprit en allant à la chasse.

    "J'boufferais bien autre chose qu'une chèvre ce soir... Et tant pis pour l'amour, j'le commettrai plus tard."

    Pour sa première traque sur sa terre natale, le sith s'en sort plus que bien et est déjà sur une piste. Il suit des empreintes qu'il n'a jamais vu mais qui semblent appartenir à un animal très lourd. Plus profond dans la forêt d'autres marques l'interpellent, des traces de bottes très fines qui ne peuvent appartenir qu'à un frêle humanoïde.

    "Gnnr, les pas vont en direction de chez moi! Un jeedaï!? Voyons son point d'origine."

    Dark Spencer saute dans un arbre afin de ne pas laisser d'indices de son passage et suit la piste des bottes dans le sens inverse. Quelques kilomètres plus loin il découvre un vaisseau bien camouflé par de feuillages et encore tiède. Le fauve profite de l'absence du pilote pour saboter l'appareil à grande volée d'éclairs de Force. Puis il découpe la porte de la soute avec son sabre laser afin d'y pénétrer. A l'intérieur il retourne tout, casse les consoles et mets en pièce l'hyperdrive. Il s'amuse comme un petit fou et s’apprête à mettre le feu aux cabines quand il sent une présence derrière lui ; aussitôt un canon blaster traverse sa crinière et s'appuie sur sa nuque.

    Voix féminine - Posez ce jerricane sur le sol... Pas de geste brusque sinon je vous refroidis.

    "La garce! Comment elle est arrivée à me surprendre? Une femelle! C'est impensable!"

    Spencer - Tu n'aurais jamais dû me menacer.

    Le grand Cathar s'enclenche, avec sa queue il fouette subitement l'arme qui le tenait en respect et exécute une rapide rotation à 360 degrés accompagné d'une méga baffe qui dé-nuque l'insolente. Morte instantanément, son corps s'écroule à genou, la tête dans le dos.

    Spencer - Bien essayé. Pour la peine je t'ai fait une fleur, tu n'as pas souffert.

    Tout en ricanant, le gros matou psychopathe reprend le jerricane et asperge partout devant lui. C'est alors qu'un phénomène extraordinaire se produit, il entend des craquements, se retourne et, stupéfait, constate que la macchabée se relève. Une fois debout elle attrape sa tête et la remet en place... ce spectacle émerveille le colosse.

    Zombie humaine - Merci pour les fleurs mais ça fait quand même un peu mal.

    "C'est bizarre ça."

    La bête immonde saute sur la ressuscitée et l'étrangle avec acharnement ; cette dernière lui colle un coup de genou dans les valseuses, il la lâche, elle le gifle ; il lui décroche la mâchoire, elle lui met un high kick, il la tire par les cheveux et arme un direct du gauche, elle attrape son poing, lui tord le coude et lui pète un double coup de crâne ; il dégaine sa lame Krath et lui plante dans le cœur... La combattante recule de deux pas, se recroqueville un instant avant de se redresser comme si de rien n'était. Les mains sur les hanches, elle lance d'un ton malicieux :

    Meuf immortelle - Je ne peux pas mourir vous savez... Alors on peut continuer à se faire des câlins toute la nuit, où vous pouvez écouter ce que j'ai à vous dire.
    Spencer - Hum... Si ça t'dérange pas je vais quand même essayer de te tuer encore deux ou trois fois.
    Blonde sexy - ... ... On m'avait prévenu que vous étiez un peu spécial... Bon, s'il le faut allons-y, mais je vous préviens je ne me laisserai pas faire.

    Cette humaine est surprenante, d'une poussée de Force Dark Spencer la projette à travers la pièce et se rue sur elle, s'en suit une joyeuse bataille qui n'en finit plus, les beignes pleuvent, les os se brisent, le sang gicle, ils se rendent coup pour coup jusqu'à ce que Spencer soit complètement vanné...

    Spencer - Pfouuu, c'est vrai que t'es increvable... Je t'ai tué au moins dix fois...
    Jouet marrant - Douze fois pour être exact... Vous avez terminé?
    Spencer - Pour le moment oui. Tu peux parler. Qui es tu?
    Inconnue qu'on va enfin savoir qui c'est - Ah, merci de me le demander, parce-que depuis tout-à-l'heure l'auteur me nomme n'importe comment! Je m'appelle Shae Vizla.
    Spencer - Enchanté, je suis Dark Spencer, le dernier des Sith.
    Shae Vizla - C'est un honneur de vous rencontrer.
    Spencer - Je sais, mais je vous assure que tout le plaisir est pour moi.

    Ils se serrent la main, ils se regardent, bizarrement le temps semble être en suspend...
    Dark Spencer est sous le charme.

    jeudi 22 janvier 2015 - 21:18 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Star Wars Celebration Europe 2023

07 avril 2023 - 10 avril 2023

Celebration

Encyclopédie

  • Tarfful --- Tarfful est un général Wookie qui combattit aux côtés de Chewbacca durant la Guerre des Clones. (Personnages - Armée Wookie)
  • Avenger --- Destroyer de classe Imperial II aux ordres du Captain Lorth Needa (Vaisseaux - Vaisseaux capitaux)
  • Bo-toad --- C’est une espèce amphibie exceptionnellement lente. (Espèces & Civilisations - Animaux)
  • Telsij, Lieutenant --- Ce pilote vétéran participa à la victorieuse batailles des Rebelles sur Endor. (Personnages - Rebelles)
  • Chewbacca --- Chewbacca était un wookiee, compagnon de route de Han Solo. (Personnages - Résistance)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2022 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide