Sith: Pensées Obscures (page 5)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Kardass

    Kardass

    25126 Crédits

    Je vois que mon sujet a passionné les foules... :ple:
    Apparement, j'ai sous estimé le niveau intellectuel du Sith moyen...

    Allez, un petit cadeau de Noël à DarkSolo. :cli:
    Nouveau sujet:

    Exterminer les Jedi, une fin en soit ou une nécessité?

    mercredi 28 décembre 2005 - 18:38 Modification Admin Permalien

  • Avatar DarkSolo

    DarkSolo

    11579 Crédits

    Tout d’abord, un grand merci à Kardass qui ne pouvait pas m’offrir de plus beau cadeau pour ces fêtes de fin d’année. Les FO bougent grâce à une 4ème mission, les pensées obscures, bien que peu vivantes, nous offrent un nouveau sujet de débat. Donc merci à toi, je vais pouvoir m’amuser à répondre à ton sujet qui, en soit, est très intéressant.

    Exterminer les Jedi, une fin en soit ou une nécessité ?

    Exterminer les Jedi, voila des mots que l'on a très souvent entendu durant l'Histoire Sith. Pour un grand nombre de seigneurs noirs, l'un des objectifs premiers n'était autre que cette fin absolue des Jedi. Et ce jusqu'à Darth Sidious, qui a été le Sith qui s'est le plus approcher de cette fin à mon avis. Ceci dit, on ne peut pas pour autant mettre tous les Sith dans le même panier. Je m'expliquerai en commençant par analyser les deux sujets proposer, à savoir une fin en soit ou une nécessité. Ensuite, je tenterai de classer les différents Sith dans l'une des deux catégories en fonction de leurs actes et de leurs pensées. Cela nous mènera vers une réponse qui ne regarde que l'individu même, et non pas l'Ordre entier.

    Exterminer les Jedi, une fin en soit :

    Une fin en soit, qu'est-ce que ça veut dire ? Cette partie du sujet indiquerait le fait qu'un bon Sith devrait consacrer sa vie à l'extermination des Jedi, puisque ce serait la raison de vivre de l'Ordre Sith. Une fin en soit nous suggère un Ordre Sith simplement tourné vers l'annihilation de l'Ordre Jedi. Cela nous suggère aussi qu'une fois l'Ordre Jedi détruit, l'Ordre Sith n'aurait plus aucune raison d'exister, puisque nous venons de le dire, l'éradication des Jedi "est une fin en soit", la mort de l'Ordre Jedi sonnerait donc la fin de l'Ordre Sith qui n'aura justifié son existence que dans cette fin ultime. Tout simplement, l'Ordre Sith ne justifierait donc son déclin qu'avec la condition que l'Ordre Jedi ne soit plus présent dans la galaxie.

    En ce sens, on peut penser après tout, que Jedi et Sith aspireraient à un équilibre dans la Force, certes deux équilibres totalement différents, mais qui existent pourtant. Les Jedi croient en une prophétie, à tord ou à raison, proclamant le fait qu'un seul individu peut être capable d'anéantir les Sith et ainsi ramener l'équilibre dans la Force, on appelle plus communément cette individu l'élu. Un équilibre bien difficile à mener, et une prophétie qui ne sert qu'à alimenter l'ego des Jedi qui, grâce à elle, peuvent ainsi venter les mérites d'un des leurs comme étant capable de causer la perte d'un Ordre religieux tout entier. Les Sith, si l'on en croit la doctrine "l'extermination des Jedi, une fin en soit" comme un éventuel équilibre, pensent au contraire que l'équilibre se fera donc une fois les deux Ordres anéantis : les Jedi éradiqués par les Sith, les Sith acceptant leur déclin avec la fin de l'Ordre lumineux. Un équilibre quant à lui beaucoup plus absolu, mais beaucoup moins religieux et certainement plus facile à mettre en oeuvre. Les Sith n'attendent pas qu'un adepte possédant des capacités supérieurs aux autres membres de l'Ordre vienne les aider à accomplir une prophétie qui peut se révéler fausse, ils prennent en main leur destin, car c'est bien connu, on n'est jamais mieux servi que par soit même, et ça, les Sith l'on compris.

    Pour résumer, "l'extermination des Jedi une fin en soit" veut tout simplement dire que la destruction de l'Ordre Jedi est synonyme de fin de l'Ordre Sith. Du moins, c'est ainsi que je le comprends. Ensuite, effectivement on croit ou non à l'hypothèse d'un équilibre, c'était une petite réflexion personnelle que je voulais faire partager. La grande idée reste que fin des Jedi rimerait avec fin des Sith, bref, une fin en soit.

    Exterminer les Jedi, une nécessité :

    Maintenant, intéressons nous à cette partie du sujet, "exterminer les Jedi, une nécessité". Tout d'abord une nécessité, un mot qui signifie que l'on ne peut pas se passer de quelque chose. Une condition qui correspond à un besoin fondamental. Donc maintenant, qu'entendons nous par "exterminer les Jedi, une nécessité"? Dans cette phrase, le déclin de l'Ordre Sith à la suite de l'éradication des Jedi n'est pas évoqué, tout simplement car le but cette fois ci n'est pas d'aspirer à une sorte d'équilibre, mais bel et bien de pouvoir, de domination. L'éradication de l'Ordre lumineux peut être une nécessité dans la quête d'un plus grand pouvoir des Sith, dans l'instauration d'un nouveau système politique, dans la vengeance, tout nous ramène quoi qu'il en soit à la même finalité : la domination des Sith sur les Jedi, et si l'on étend, à la galaxie.

    En ce sens, il n'est plus question de penser que les Sith veulent qu'un équilibre se forme dans la Force. L'éradication de l'Ordre Jedi ne devient plus qu'un simple objectif à accomplir pour passer au suivant. Et à se titre, les Jedi deviennent donc les pions des Sith qui ne voient aucune utilité à les garder en vie. La encore la finalité est absolue, mais lorsque nous pouvions trouver de bonnes raisons à ce dessein avec le sujet précédent, ici il n'en est rien. Ce sujet ne fait ressortir que le côté malsain des Sith, mais qui est en soit une réalité après tout pour nombre d'entre eux, celle que la vie d'un Jedi ne pèse absolument rien face au pouvoir que peut rapporter sa mort. Et lorsque l'on connaît l'obsession d'un pouvoir plus grand qui règne chez les Sith, mais pas seulement, on peut effectivement voir l'extermination des Jedi comme une nécessité pour certains seigneurs sombres.

    Pourquoi l'extermination des Jedi est une nécessité pour l'Ordre Sith ? Les plus grands Sith qui ont fait l'Histoire se trouvaient être des personnages pour la plupart dotés d'une grande sagesse, et d'un pouvoir considérable. Sans leurs conflits internes, les Sith auraient très bien pu régner d'une main de fer sur la galaxie depuis très longtemps avant Darth Sidious. Mais l'ennemi le plus grand pour les Sith ne sont autres que les Jedi. Ils sont pratiquement les seuls à pouvoir stopper les Sith et à en causer la perte certaines fois. L'existence de l'Ordre Sith à découvert ne pourra se faire qu'une fois l'Ordre Jedi éradiqué. Si les guerriers de l'ombre veulent survivre, tout les Jedi doivent mourir, car depuis le Grand Schisme, aucun d'entres eux n'acceptera que les Sith vivent dans la prospérité. Même s'ils reprennent la voie tracée par Marka Ragnos, qui lui aspirait à un Empire stable, ne se préoccupant pas de la République, et ne souhaitant que le bien de son Empire. L'extermination des Jedi, une nécessité pour la prospérité Sith malheureusement, car le mot paix n'existe plus entre Sith et Jedi.

    Finalement, une fin en soit ou une nécessité ?

    L'Ordre Sith et l'Ordre Jedi ont toujours été en conflit. Jamais de trêves n'auront existé entre ces Ordres qui à eux deux peuvent pourtant semer le chao dans la galaxie en se livrant une guerre sanglante. Globalement, et personnellement, je n'ai jamais eu l'impression en lisant que l'Ordre Sith voyait en l'éradication des Jedi une fin en soit. Les Sith sont beaucoup trop égocentriques et ne pensent que trop au pouvoir pour accepter leur déclin, même une fois les Jedi éradiqués. Darth Sidious en est le plus bel exemple. Jamais il n'aurait accepté de voir son Empire s'écrouler avec pour seule consolation l'idée que les Jedi avaient disparue. Preuve en est que l'Empire a toujours su trouver des champs de batailles, même une fois les Jedi éliminés. Sidious n'a jamais accepté que les Rebelles se dressent sur son chemin. Or s'il était de ceux qui pensent que l'extermination des Jedi est une fin en soit, il aurait tout simplement accepté le fait de voir toute son œuvre partir en fumée, du moment qu'il était sur que l'Ordre Jedi n'était plus. La soif de pouvoir est à mon avis beaucoup plus grande que l'envie de se voir créer un équilibre dans la Force. Et si les Jedi acceptent le fait que les leurs meurent dans cette optique, les Sith tiennent trop à leur puissance et à la vie pour se laisser endoctriner par des croyances qui se révèlent très souvent fausses. D'ailleurs, la doctrine Sith le dit ainsi : il n'y a pas de mort, il y a l'immortalité. On ne peut prétendre que l'extermination des Jedi est une fin en soit lorsque l'on analyse la doctrine Sith qui est simplement tournée vers l'acquisition d'un plus grand pouvoir. Et je pense que beaucoup de Sith étaient comme Darth Sidious, que se soient Ludo Kressh, Naga Sadow, Exar Kun, Darth Bane, tous n'ont œuvré que pour une seule chose : un plus grand pouvoir ainsi qu'une plus grande domination, jamais il n'ont attaqué l'Ordre Jedi dans le seul but de les voir tous mourir, ils servaient leurs intérêts en premiers et n'agissaient non pas dans l'idée de faire régner un équilibre, et ils n'auraient encore moins accepté le fait de mourir en emportant l'Ordre Jedi avec eux.

    D'autres ont certes été beaucoup plus absolus, mais ils ne prenaient pas en compte l'idée d'un équilibre dans la Force, ils n'ont jamais œuvré dans le but d'un équilibre. Nous pouvons prendre comme exemple le plus connu, le seigneur Kaan. Certes il n'espérait qu'une seule chose, l'éradication des Jedi, mais simplement dans le but de ne plus avoir d'opposants à ses plans. Et quand bien même il a préféré détruire tout ce qui ce trouvait autour de lui grâce à sa bombe psychique, ce n'était non pas par croyance, ni même une fin en soit, mais il savait tout simplement qu'il allait mourir, et il préférait mourir en exposant sa grande puissance plutôt que se laisser tuer par les Jedi.

    A vrai dire, je n'ai aucun exemple de Sith qui à pensé que l'extermination des Jedi était le but ultime des Sith, leur raison de vivre. Je ne connais aucun Sith qui a accepté de mourir en demandant une seule chose : l'éradication des Jedi, par contre, une chose est sure, nous connaissons énormément de Sith qui ont été tué par leur soif de pouvoir et dans la nécessité de voir l'Ordre Jedi mourir. Et personnellement, je ne crois pas non plus que les Sith aient une croyance similaire aux Jedi, une sorte de bonne conscience les poussant à agir pour une noble cause qu'est un équilibre qui fera cesser toutes les guerres entre Sith et Jedi dans la galaxie.

    vendredi 30 décembre 2005 - 11:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kardass

    Kardass

    25126 Crédits

    Allez encore un petit sujet pour fêter l'anniversaire du grand DarkSolo

    Darth Vader l'élu des Sith ou simple traître.

    Il n'y a plus qu'à espérer qu'il y en a d'autres qui répondent pour que ton cadeau soit total... :cli:
    -------------------------------------
    Grand Maître du Temple Aing-Tii
    Grand Maître Sith de xarku

    Ce message a été modifié par: Kardass le 04-01-2008 19:26

    jeudi 30 mars 2006 - 07:39 Modification Admin Permalien

  • Avatar Vanvan

    Vanvan

    5089 Crédits

    Bien le bonjour tout le monde. Encore bonne anniversaire DarkSolo ;-)
    Bon c'est pas tout, mais je m'en vais ?

    Vous y avez cru ? Je pense pas hein ^^

    Donc, Kardass, tu pauses un point important de la caste Sith. Je dirai ni traître, ni élu. Simplement, qu'il est la corruption des Sith. Il a été quelque peu forcé à faire ce choix. C'était la vie, ou la mort. Il a choisit les Sith pour espérant. Dans un sens, c'est grâce à ça que Darth Vader est devenu un des plus grand dans la caste. Le mal fait la force chez les Sith. Je crois donc que, Palpatine avec prévu tout cela.

    Il a choisit de sacrifier quelque chose (les Jedi) pour une autre, et il a perdu les deux. De rage, la force obscur est monté en lui.

    La définition d'élu peut directement être supprimer puisqu'il trahit encore une fois, mais cette fois les Sith. Si il aurait été le véritable élu des Sith, il n'aurait pas eu de faiblaisse et n'aurait pas sucomber. Il aurait du, même après ça mort, rester ''vivant'' comme tant d'autre: Marka Ragnos, Palpatine.

    Il aurait été l'élu. Il aurait su jusqu'a ou attendre et revenir après ça mort. Il a décidé de rerejoindre le côté clair à la vue de son fils.

    Pour simple traître, je pense que c'est difficile, étant donné que, comme je l'ai dit plus haut, il a subit d'énorme précion étant jeune et naïf. Il ne pouvait pas vraiment savoir ce qu'il attendait.
    De plus, peut être qu'il a rejoins le côté obscur pour le détruire de l'intérieur, telle Luke plus tard. C'était peut être un objectif, qu'il n'a pas accomplit.

    Pour moi, la définition de traître n'existe pas, il peut y avoir une dixaine de possibilité. Mais c'est la qu'interviens la magie de Star Wars ;-)

    dimanche 02 avril 2006 - 20:18 Modification Admin Permalien

  • Avatar DarkSolo

    DarkSolo

    11579 Crédits

    Darth Vader l'élu des Sith ou simple traître ?


    C’est un sujet on ne peut plus difficile, car ce qui définie une prophétie, c’est l’interprétation que peuvent avoir les gens à son sujet, voir même la croyance qu’ils y portent. Maître Yoda le dit clairement dans l’épisode III, « mal interprétée la prophétie aura pu être ». De plus, tout le monde n’est pas obligé de croire en une prophétie, qu’elle annonce le bien ou le mal. Tous les membres d’un Ordre, Jedi ou Sith, ne sont pas forcés d’approuver les mythes entourant leur Ordre. Chacun se bat pour des convictions qu’ils pensent justes, certains ajoutent à leurs convictions la croyance. Par exemple, certains Jedi croyaient en la prophétie, nous citeront Qui-Gon Jinn, et d’autres restaient plus modérés face à cette légende. Anakin Skywalker était censé être l’Elu de la prophétie Jedi, cependant, il n’a apporté que la destruction de son Ordre, donc par conséquent, peut-on dire qu’à ce titre Anakin était l’Elu des Sith ?

    L’Elu des Sith, mais qu’est-ce que ça veut bien dire ? J’ai appris qu’une prophétie du même acabit que celle de l’Ordre Jedi existait bel et bien chez les seigneurs sombres. Le nom de ce guerrier : Sith’ari, personnage qui permettra aux Sith d’aller au devant de la scène, de prendre le pouvoir, mais pour finir de détruire l’Ordre Sith.

    Une bien belle prophétie, qui ne peut que placer Anakin Skywalker, Darth Vader, comme l’Elu par excellence puisque grâce à lui Palpatine est arrivé à créer un Empire étroitement lié aux Sith, mais tout le monde connaît le fin mot de l’histoire dans l’épisode VI lorsque Darth Vader redevient Anakin et tue son maître, Darth Sidious, mettant ainsi fin au règne des Sith.

    Mais alors, l’Elu des Jedi serait l’Elu des Sith, et inversement, l’Elu des Sith celui des Jedi, ce qui nous amène à la même personne, Anakin. En effet, l’Elu des Jedi doit détruire les Sith et celui des Sith doit de toutes les façons détruire les Sith aussi. Anakin serait donc à la fois l’Elu des Sith, mais aussi celui des Jedi. En effet il a permis à Palpatine de devenir Empereur, ensuite il redevient Anakin, tue Palpatine, et par conséquent détruit l’Ordre Sith, et permet à son fils, Luke, de pouvoir achever sa formation Jedi et ainsi perdurer l’Ordre lumineux, et tout le monde connaît ensuite le Nouvel Ordre Jedi.

    Tout ceci est intéressant lorsqu’on analyse d’une part les écrits, d’autre part les faits « réels ». Ils nous forcent à penser qu’au final, il n’y a aucune distinction entre l’Elu Sith et Jedi. Et comment parler d’Elu Sith lorsque la prophétie annonce elle-même que cet homme détruira l’Ordre obscur ? Tout ceci est paradoxal, d’un côté nous avons le Sith’ari qui donnera le pouvoir aux seigneurs sombres, donc l’Elu, et plus tard ce même Sith’ari anéantira les siens, un traître en quelque sorte. C’est à croire que les héritages de l’ancien Ordre Sith, durant son âge d’or, sont inéluctablement liés aux Sith et qu’ils guideront l’Ordre sombre durant toute son existence, à savoir que cet Ordre ne peut exister sans qu’il ait de conflits intérieurs pour finalement le détruire.

    Donc de ce point de vu, Darth Vader est effectivement l’Elu, bien que nous ne connaissions pas encore la suite des évènements notamment avec la nouvelle série de comics qui va sortir aux Etats-Unis, Legacy. Personnellement, je ne place pas encore Darth Vader comme l’Elu des Sith, et préfère attendre de voir ce que nous donnera l’UE dans quelques années. Sait-on jamais, un véritable Elu Sith, comme on l’entend c'est-à-dire qui instaurera définitivement l’Ordre dans une logique de continuité et de pouvoir ultime, sera créé.


    Veuillez m'excuser, mais sur ce coup, j'avoue ne pas avoir écrit grand chose, peut être le sujet ne m'a t-il pas inspiré je ne sais pas, je reposterai certainement lorsque d'autres auront donné leur avis :cli:
    -------------------------------------
    U2//vertigo tour//09.07.2005 Stade de France
    Make Poverty History


    [Ce message a été modifié par: DarkSolo le 17-04-2006 11:24]

    lundi 17 avril 2006 - 11:23 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kardass

    Kardass

    25126 Crédits

    Allez reprenons nos bonnes vieilles habitudes, et aidons les vieux GMS à entretenir leur cerveau. :D
    Un petit sujet costaud:
    L'Ordre Sith sans le peuple Sith aurait-il pu voir le jour?
    -------------------------------------
    Empereur des Sith
    GM du TAT, Maître Sith de xarku

    Ce message a été modifié par: Kardass le 04-01-2008 19:26

    dimanche 08 octobre 2006 - 13:15 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

38 fans connecté(s)

Evénements

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide