Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
Review : La Haute République tome 1 : Il n'y a pas de Peur

La critique de l'album de Cavan Scott et Ario Anindito chez Panini


Voici la review du premier tome la série La Haute République, intitulé Il n'y a pas de Peur, publié dans la collection 100% Star Wars par Panini. Cette critique n'engage que son auteur, et je vous encourage à donner votre propre avis dans les commentaires.


17€ prix éditeur

  • Scénario : Cavan Scott
  • Dessin : Ario Anindito
  • Encrage : Mark Morales
  • Couleur : Annalisa Leoni


Voilà le premier tome de 120 pages rassemblant les 6 premières issues de la série, déjà publiées dans 3 mini-BD de 2 issues chacune (cf la review de la première ici).

On explore ici une nouvelle ère, introduite dans les romans, qui se déroule 2 siècles avant les événements des films, à travers les aventures d'une nouvelle héroïne, Keeve Trennis, jeune Jedi très douée et avec une grande force morale.

Une période pleine de Jedi, avec des pouvoirs nouveaux (enfin, anciens, puisque ça se passe 200 ans avant, mais nouveaux pour le lecteur... enfin vous m'avez compris, quoi...) et beaucoup plus puissants que dans la série de films, mais aussi de nouvelles factions ennemies, comme le cartel des Hutts, les Nihils (que l'on a déjà rencontrés dans les romans), et des créatures semi-végétales monstrueuses capables de prendre le contrôle mental de leurs proies, y compris  des esprits forts comme les Jedi. Bref, une histoire qui, bien qu'elle serve avant tout à introduire ce nouvel univers narratif, nous emporte dans un tourbillon d'action et de suspense qui la rend palpitante.

Outre les Nihils, on retrouve des personnages déjà rencontrés dans les romans, comme la jeune Jedi Vernestra et son nouveau Padawan Imri (Une Epreuve de Courage, retrouvez la review ici), ou Maître Avar Kriss, héroïne de la Lumière des Jedi (review ici), le lien avec le reste du projet multi-éditeur est assuré et on peut enfin mettre un visage sur ces héros qu'on a imaginés à la lecture de ces romans. Que les lecteurs exclusifs de comics se rassurent : même si le fait d'avoir lu les romans est un plus, ce n'est absolument pas essentiel à la compréhension de la BD.

Les autres personnages secondaires sont hauts en couleur, que ce soient les Jedi gemeliés Terec et Ceret et leur esprit partagé aussi étrange que fascinant, ou encore, Maître Sskeer, mentor de Keeve rencontré lui aussi dans La Lumière des Jedi, et qui s'enfonce petit à petit vers le côté obscur. Vous l'aurez compris, le dramatis personae est très riche et les personnages (bons comme méchants) passionnants.


Le dessin d'Anindito est un régal. Ses personnages sont beaux, surtout les visages des protagonistes féminins, et leurs expressions de visage, aussi justes que variées. Les monstres sont bien répugnants, et le dessinateur n'hésite jamais à verser dans le gore quand il le faut. Sskeer est de plus en plus inquiétant au fil des pages, et se paie même un petit trip "Akira" (enfin, "Tetsuo" pour les connaisseurs) bien trash. C'est glauque quand ça doit l'être, beau quand il faut... Les gros plans sont très détaillés et nombreux, et les plans larges ne sont pas traités par-dessous la jambe comme ça peut être le cas parfois.

Un mot sur la couleur : la gestion de la lumière par Leoni est parfaite, et transcrit magnifiquement l'ambiance de chaque scène.


En conclusion : un très bon premier opus, que ce soit dans la présentation des personnages que dans l'aventure elle-même, servie par un dessin superbe.


  • Avatar galimba

    galimba

    960 Crédits

    Il a l'air aussi bien que La Lumière des Jedi 
    Je pense que je vais me l'acheter...
    Merci pour cette actu

    mercredi 27 octobre 2021 - 17:18 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Encyclopédie

  • Navette d'escorte JV-7 Delta --- La « navette d’escorte » JV-7 Delta fut crée peu avant la bataille de Yavin par Cygnus Spaceworks, la firme qui avait conçu la très populaire navette T-4 Lambda, afin de donner à l’empire un transport léger pouvant transporter des marchandises de valeur et des dignitaires dans des secteurs « dangereux », et pour cela se défendre par ses propres moyens contre une attaque ennemie. (Vaisseaux - Vaisseaux auxiliaires)
  • Lanai --- Les Lanais étaient des autochtones vivant sur la planète Ahch-to (Espèces & Civilisations - Animaux)
  • Blin Vildar --- Issu d’une famille loyale à l’Empire, Vildar Blin rejoignit l’Alliance Rebelle après son frère, ancien membre du COMPNOR. (Personnages - Rebelles)
  • Tobias Beckett --- Tobias Beckett était un criminel qui travaillait pour l'Aube Ecarlate (Personnages - Contrebandiers)
  • Gavra Ubrento --- Gavra Ubrento était une femme qui vivait sur la planète Jedha (Personnages - Civils)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2024 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide