FanFiction [JDR] : L'Enfance (page 3)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Padme111

    Padme111

    24730 Crédits

    C'est pour moi, ton meilleur chapitre jusqu'ici Zadyssa!

    C'est certain que l'action est en continue et avec des descriptions courtes et nécessaires. La corde c'est pas grave si elle sort de nul part, les plus grands scénaristes trouvent encore le moyen de nous surprendre avec des choses ou autres qui sortent de nul part. 

    Oui, comme Kinsa, je pense à la même personne pour l'identité du pilote. Laissé le suspense, c'est cool! 

    Au risque de me répétée: Continue!

    lundi 18 avril 2016 - 17:42 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    6978 Crédits

    Je vois que d'après vos commentaires, vous avez émis des hypothèses sur le pilote de speeder. Fondée, ou non ? Je vous invite à le découvrir avec ce cinquième chapitre ! J'imagine que vous le savez déjà, mais n'hésitez surtout pas à commenter, ça me fait toujours plaisir :) Bonne lecture !

    CHAPITRE V - La dernière action de Lee

    Son cœur battait la chamade. Keira venait de reconnaître qui était le pilote du speeder et l'espoir que ce dernier apportait lui donna la force de se ressaisir.

    - Karlo ! Fuis avec les enfants, ils ne devraient pas être en ces lieux, je sais que je peux vous faire confiance ! ordonna Keira.

    À sa grande surprise, l'homme obéit et - portant le jeune Togruta - disparut dans une minuscule rue, suivit de près par la seconde enfant.
    Keira ferma un instant les yeux, s'imprégnant des sons qui se rapprochaient. Elle savait que le premier pilote n'oserait pas tirer sur elle et que le second serait de son côté. Il ne lui manquait plus qu'elle ait la patience nécessaire. Les bruits se rapprochèrent, les speeders la prenait en sandwich ; il fallait qu'elle se décale ! Mais uniquement au moment propice... L'attente était longue et angoissante, ponctuée par plusieurs questions susceptible de la déconcentrer. Secouant la tête, Keira porta son attention sur les speeder et remarqua grâce à son ouï qu'ils étaient très proche.

    Elle se préprara psychologiquement à ce qu'elle allait faire. L'attente lui parut éternelle ; mais enfin, le moment opportun était arrivé. Telle une fauve, elle bondit sur le côté, le plus loin possible et entendit les deux speeders s'entrechoquer. L'onde de choc se dispersa dans toutes les directions, notamment la sienne, ainsi que le bruit sourd qui lui détruisit les tympans. Le bourdonnement finit par cesser, et Keira se redressa, l'air quelque peu hagard.

    Sa plus grande question résidait en l'état du pilote. Elle savait qu'il avait deviné ses intentions et que c'était pour cette raison qu'il n'avait pas viré à gauche ou à droite. Il l'avait fait dans le but de tuer son adversaire car il était au courant de la menace qu'il créait. Restait à savoir si l'action avait servit à quelque chose...

    Se relevant difficilement, Keira s'approcha du lieu de l'accident après s'être fait violence pour faire un pas devant l'autre. La course et la libération des enfants l'avaient vidées de ses forces, alors en rajoutant ce qu'il venait de se passer, l'on donnait lieu à un état de fatigue important, autant psychologiquement que physiquement.

    De la fumée étouffante s'échappait des restes des speeders, mais il n'y avait aucune trace des pilotes. Soudain, une partie d'un moteur qui se trouvait à un mètre d'elle prit feu. Sursautant, l'humaine se décala vivement en cherchant désespérément du regard le second pilote, celui qu'elle avait reconnu. S'il était encore en vie, il faudrait qu'elle se dépêche de le sortir de là avant que le feu n'empire et ne se propage à travers les morceaux éparpillés.

    Ses yeux la piquaient, la fumée y était pour beaucoup. Sa gorge elle-même la faisait souffrir, non seulement Keira avait soif, mais le noir de carbone n'arrangeait pas la chose. Soudain, un corps attira son attention. Elle se précipita vers lui et tomba à genoux en remarquant qu'il s'agissait du pilote. L'espoir qu'il avait amené avec lui ne s'était pas envolé, pas encore. Elle entendit au loin des cris, mais n'y prêta pas attention, son regard s'était arrêté sur la poitrine du pilote...

    Elle était traversée en biais par une énorme morceau de verre provenant sans aucun doute du speeder... Keira mit la main devant sa bouche, étouffant quelques larmes. Elle n'avait jamais voulu ça ! Attrapant lentement et délicatement son pouls, elle baissa la tête en remarquant qu'il ne battait plus... Le pilote était bel et bien mort... Keira lâcha un gémissement avant d'observer son visage. Il était impassible, les yeux fermés, un sourire satisfait aux lèvres. Il s'agissait de Lee, le meilleur ami d'Éroi. Si quelqu'un devait savoir où ce dernier se trouvait, c'était bien lui... Keira les savait inséparable. Elle s'en voulait tellement ! C'était de sa faute s'il n'était plus en vie... c'était elle qui avait décidé de ce plan, Lee n'avait fait que la comprendre !

    Les larmes coulèrent le long de ses joues. Surtout qu'elle savait qu'elle ne pourrait pas le sortir de ce lieu abominable. Le feu était en train de se propager, elle ne pourrait pas le sauver. Se relevant une nouvelle fois, portée par l'espoir de pouvoir revoir Éroi et Zadyssa, Keira sortit de l'enfer de l'accident et courut vers les cris qu'elle avait entendu. De ce qu'elle en comprenait, leurs adversaires étaient en surnombre et avaient fait un nombre considérable de prisonniers. Tout ce qu'espérait Keira, c'était que sa fille n'en faisait pas partit, ni les deux Togruta.

    Keira entra dans une partie où se trouvait un effectif assez important d'ennemies. Grimpant agilement sur un toit, elle dégaina son blaster et le régla à faible intensité avant de tirer à tout va. Chaque tir atteignant au moins une cible. Elle s'aperçut que d'autres avaient eu la même idée qu'elle. Ce groupe était pris au piège. Keira remarqua également que ceux qui l'aidait étaient doués au tir, ayant le même pourcentage de réussite qu'elle. L'espoir qu'Éroi en fasse partie la tenait en alerte et décupla ses capacités.

    Une fois que le nombre important d'effectif fut décimé, Keira se précipita vers ces alliés et se sentit soudain légère en apercevant l'homme qui était en tête : Éroi. Elle lui sauta au cou et l'homme la serra dans ses bras. Il n'y eut pas de parole, simplement un réconfort.

    - Où est Zadyssa ? demanda-t-il.
    - Je l'ai laissée dans un camp de réfugié, informa Keira.
    - C'était une bonne initiative, espérons simplement qu'ils ne soient pas trouvés, approuva Éroi.

    Il y eut un long silence, plus pesant cette fois.

    - Aurais-tu vu Lee ? Je n'ai plus de nouvelles de lui...

    Sa gorge se serra en repensant au pilote. Keira ne sut que répondre. Torturée à l'idée de la réaction que pourrait avoir Éroi, sa tristesse allait être horrible à supporter. Mais il devait savoir. Au prix d'un grand effort, elle parvint à éructer :

    - Il... il est mort... avoua-t-elle.
    - Comment ?! s'étonna Éroi, d'une voix pleine de tristesse.
    - Lee a percuté un speeder ennemie de plein gré, bien que c'était en partie mon plan... j'étais restée entre les deux... Il m'a quelque peu sauvée, surtout si l'on savait l’identité du pilote à qui j'ai eu à faire. Je suis désolée, Éroi, mais Lee est mort, et sa dernière action m'a permit de rester en vie, ou du moins entière, je suppose.

    mercredi 20 avril 2016 - 12:54 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    10656 Crédits

    Pauvre Lee...on est vraiment tristes qu'il soit mort, même si on ne le connaît pas. Et on voit enfin Eroi ! ('fin, on l'avait déjà un tout petit peu vu avant je crois).
    Comme toujours, la rédaction est impeccable, bravo, continue comme ça, et vivement la suite !

    mercredi 20 avril 2016 - 21:55 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Ton chapitre est génial. 

    Bien sûr Lee meurt et je ne vois pas qui serais content de cette nouvelle. Mais il a fait un novle sacrifice. Éroi aurait pu être en colère contre sa femme mais il réceptionne l'info de manière correcte.  Il lui en veut pas.  


    jeudi 21 avril 2016 - 06:32 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    6978 Crédits

    Excusez-moi pour l'immense retard de ce post, mais je n'avais pas le temps et j'aurais pu le poster la semaine dernière, mais j'ai perdu le post, du coup j'ai dû le refaire. Et à cause de cet incident, je vais me dépêcher pour vous produire le suivant dans la foulée, j'espère au plus tard demain. Bonne lecture ! ;)

    CHAPITRE VI - Intrusion

    Keira était heureuse. Retrouver Éroi lui avait redonné espoir, pour la suite. Elle savait que le jeune homme saurait quoi faire dans les situations qui pourrait survenir. Parcourant du regard sa petite équipe qui était composée d'un Twi'lek à la peau verte, d'un Cathar à la carrure fine et d'une autre humaine, elle les salua un à un et ils firent rapidement les présentations :

    - Le Twi'lek se nomme Zoom, c'est un sacré tireur, d'où son surnom, expliqua Éroi. Celui-ci, c'est Tareiky, il est très doué au combat rapproché, ce que peut lui confier sa nature de félin. Et enfin, voici Léona, véritable génie de l'informatique et bonne tireuse.
    - Mais également une grande froussarde en ce qui concerne les corps à corps, précisa l'intéressée.
    - Ravie de tous vous rencontrer, salua Keira.

    Ils eurent à peine le temps de se dire quoique ce soit d'autre, qu'un bruit sourd et continu les tira de leur discussion. Tous savaient ce que cela signifiait : il y avait des renforts. La petite troupe ne se posa pas de questions et se mirent à courir,  poussés par l’adrénaline.

    Rapidement, ils furent visés. Keira se retourna brièvement et constata qu'en plus des troupes terrestre, il y avait également un grand vaisseau pouvant transporter d'autres bandits...

    - On est mal ! hurla-t-elle.

    Une salve de tirs survint et la petite troupe se mit à zigzaguer avant de pouvoir enfin se mettre à l'abri, dans une ruelle. Keira respira un bon coup en prenant soin de garder son sang-froid. Le bruit des tirs étaient assez déconcertant, cela faisait tellement longtemps qu'elle n'en avait plus entendu... depuis la naissance de Zadyssa, en faite. En trois ans, l'on pouvait assez facilement perdre des habitudes. Aussi longue soit-elle.

    - Qu'est-ce qu'on fait ? demanda Zoom.
    - C'est simple, on les affronte sur le terrain ! répliqua Tareiky.

    Keira put donc remarquer que le Cathar, en plus d'être bon au combat rapproché était aussi assez impulsif et légèrement inconscient. Même avec sa nature féline, il ne pourrait rien faire !

    - Non, tempéra Éroi. Il faut mettre une stratégie en place... Il y a un vaisseau, c'est bien cela, Keira ?
    - C'est exact.
    - Très bien... J'ai peut-être un plan, mais il faut que vous me fassiez confiance, ainsi qu'à Keira.


    ***


    Keira grimpait agilement sur un toit légèrement en pente, d'une maison. Le vaisseau qu'elle visait était stationné non loin de là. Le stress lui nouait les entrailles, dire que tous lui faisaient confiance et comptaient sur elle et ce qu'elle allait faire... Elle respira un bon coup pour reprendre le contrôle de ses émotions et, concentrée, descendue petit à petit pour se retrouver au bord du toit, à quatre mètres du vaisseau.

    Son cerveau carburait à cent à l'heure tandis que sa main agrippa la corde qu'elle avait utilisée plus tôt, dans la journée. Oui, elle pouvait refaire la même chose ! L'employer une nouvelle fois comme lasso, puis l'enrouler autour d'un des canons de ce dernier avant de s'en servir pour rallier ce vaisseau. Son regard se promena sur la structure de l'engin et un détail attira son attention : la lumière de l'étoile se reflétait sur une partie sphérique assez grande. Il s'agissait d'un hublot d'une quelconque pièce qui avait été peint en noir foncé pour être moins voyant. La technique aurait pu marcher si Keira n'avait pas été aussi attentive. Manque de chance pour les occupants de ce vaisseau, ils étaient tombés sur la mauvaise personne !


    ***

    Éroi se tenait collé contre le muret, blaster en main, le regard dérivant vers chacun de ses camarades. Il avait une entière confiance en eux, ils pouvaient le faire ! Permettre à Keira de réussir sa mission, lui faire gagner du temps et faire le plus de victimes chez leurs ennemies. Zoom le fixait d'un air entendu et ils hochèrent tous deux la tête.

    Ils mirent en joue les mercenaires qui avançaient, armes au poing également.

    - Maintenant ! ordonna Éroi.

    Soudainement, nombre de tirs survinrent de tous les côtés, Zoom et Éroi situés en contrebas formaient l'attaque frontale, tandis que Tareiky et Loana visaient d'en haut. La seconde raison pour laquelle le Cathar se trouvait là-haut était qu'en cas contraire, il se serait précipité au corps à corps et se serait tué sans s'en rendre compte dans le feu de l'action. Il était si inconscient... Il n'aurait peut-être pas dû le recruter si jeune... Tareiky n'avait que vingt ans... Le Cathar ne comprenait pas encore quand il fallait qu'il agisse, ou non.

    Enfin, Éroi enchaînait les tirs à succès, mais les troupes ennemies prenaient de l'avance, sur eux, ils allaient bientôt les rejoindre. L'homme croisa les doigts pour que Keira ait réussi ce qu'elle avait à faire.


    ***


    Sitôt avoir fit le nœud à sa corde, Keira la lança et réussit. C'était qu'elle commençait à avoir le coup de main ! Elle attacha l'autre bout à sa taille et testa sa solidité avant de se laisser tomber dans le vide. La gravité fit son effet et elle fut attirée dans le vide, avant que son centre ne l'amène à entrer en collision avec le vaisseau et notamment, la vitre. Attrapant difficilement son blaster, et la frappa une trentaine de fois au même endroit pour parvenir à voir une toile se dessiner sur la surface lisse. Un ultime coup et le verre se brisa dans un fracas assourdissant. Keira se glissa lestement à l'intérieur et sachant qu'un bon nombre de personnes avaient dû l'entendre, elle se colla contre le mur de la porte, prête à surprendre quelqu'un.

    Ce quelqu'un fut finalement trois hommes et une femme qu'elle mit rapidement hors d'état de nuire avant de rejoindre le poste de pilotage en suivant l'allée principale. Elle y accéda assez facilement, trop facilement, même. Une fois à destination, elle ferma la porte qui la séparait du reste du vaisseau et s'assit aux commandes avant de prendre conscience que le vaisseau était en train d'être évacué. Un regard au radar lui donna la raison de ce "pourquoi".

    jeudi 12 mai 2016 - 20:00 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Allez Keira!

    Là, la corde ne sort pas de nul part;) : ). 

    Très bon chapitre Zad! J'attends la suite avec impatience. 

    jeudi 12 mai 2016 - 20:50 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24730 Crédits

    Alors là... Chapeau! 

    Décrire autant d'actions, d'émotions et empêché le lecteur de décrocher de l'histoire, c'est fantastique! J'aime!

    Tu as le chic de couper tes postes dans le feu de l'action où dans le mystère totale, c'est génial. Avec du retard (moi aussi, lol), j'ai trouvé très triste la mort de Lee, mais c'est compensé par son esprit de sacrifice. Franchement, continue dans cette voix, tu me donnes de plus en plus envie d'écrire.  

    vendredi 13 mai 2016 - 10:03 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    6978 Crédits

    Merci pour vos commentaires ! :) Comme promis, voici le prochain chapitre que je poste plus rapidement que l'autre (en même temps, l'on peut difficilement faire pire^^). Bonne lecture ! (désolé pour les immenses espaces, mais je ne comprends pas, ce doit être un bug. En tout cas, je n'arrive pas à modifier. D'autant que ça ne me le fait pas dans le logiciel d'édite).

    CHAPITRE VII - Bataille spatial 

    Analysant le radar, Keira devina tout de suite d'où venait la raison de l'évacuation de la navette (car c'en était une) : la police local les prenait d'assaut ! Un vent de panique souffla sur son visage, la mettant en mouvement. Attrapant les manettes fermement, elle attendit dans le silence le plus complet, accentuant son angoisse. Prête à réagir à tout moment, Keira observait d'un œil inquiet la réaction du vaisseau de combat de Metellos. Elle en déduit rapidement qu'elle ne pourrait pas faire le poids s'il se lançait dans une quelconque offensive : le sien n'était qu'une simple navette. Dotée certes de canons, mais ce n'était pas les plus puissant, et la forme du vaisseau n'était pas la meilleure pour qu'elle puisse avoir une bonne vitesse.

    Keira respira un bon coup, avant de se passer une main dans les cheveux, stressée. Elle n'avait vraiment pas le temps de s'occuper de ce vaisseau, elle devait aider Éroi et les autres ! Mais si elle décidait d'engager le combat contre les mercenaires, la police interviendrait car elle aidait un des deux camps soit-disant fautifs. Elle savait parfaitement que ces derniers les voulaient tous.

    Finalement, ce ne fut pas à elle de choisir : le vaisseau passa à l'offensive. Keira réagit au quart de tour, empoignant les manettes, elle fit une embarder vers le haut qui lui permit de quitter les rues. L'humaine comprit rapidement qu'une course-poursuite allait s'engager. Un mince sourire se dessina sur ses lèvres, Keira adorait piloter, et ce depuis son plus jeune âge. Elle savait déjà le faire à treize ans, et à quinze, elle excellait. Contrairement à ce qu'elle aurait pu penser, ça lui faisait plaisir. Bien entendu, l'anxiété se peignait sur son visage, notamment vis-à-vis d'Éroi car elle n'avait pas la moindre idée de comment ils s'en sortaient avec les mercenaires. Keira n'avait pas le temps de les aider, elle devait d'abord se sauver si elle voulait avoir une chance de revoir Éroi.


    ***


    Les mercenaires se rapprochaient de plus en plus, ils n'étaient plus très nombreux : une dizaine, mais il suffisait que l'un d'entre eux ne les touche pour les anéantir. Éroi souffla un bon coup avant de tirer sur un mercenaire qui fut touché à l'épaule. Il n'abandonna pas pour autant et riposta au moment où l'humain se retranchait.


    - Mais qu'est-ce que tu fais, Keira... ? songea désespérément Éroi.
    - Tu penses qu'elle s'en sort ? hurla au même moment Zoom.
    - Assurément, déclara avec assurance l'intéressé.


    Du moins, il espérait que ce soit le cas... Alors qu'il allait effectuer une nouvelle salve de tirs, un cri l'interrompit, l'effrayant par le même temps.


    Se retournant, Éroi  eut tout juste le temps de voir Léona dégringoler, tombant du toit. Horrifié, l'humain fixa Tareiky, attendant une explication de sa part. Les yeux de ce dernier en disaient long sur ce qu'il venait de se passer, tout comme l'acclamation des mercenaires : ce qu'il avait tant redouté venait de se produire, l'un d'entre eux avait été touché. Éroi devina qu'il avait un autre problème, également : le Cathar allait probablement s'élancer dans la bataille, pour venger son amie.


    - Non, Tareiky, arrête ! intervint Zoom, ayant deviné les intentions de leur compagnon.


    Le Twi'lek ne fut pas écouté, donnant au contraire plus d'élan à l'action de Tareiky. Le félin s'élança lestement et fut rapidement entouré. Comprenant l'urgence de la situation et ne voulant pas perdre un allié de plus, Éroi fit signe à Zoom de le suivre et les deux bandits coururent à leur tour vers le cœur du combat. Même s'il ne voulait pas l'avouer, le contrebandier mourrait d'envie de leur faire payer la mort de Lee, de Léona, des civils qui n'y étaient pour rien dans cette affaire, et des enfants enlevés.



    ***



    Keira respira un bon coup, mais la panique qui la parcourait été presque insurmontable. Elle n'avait pas les moyens de mettre le vaisseau qui la poursuivait hors d'état de nuire... Elle esquiva une nouvelle salve de tirs à l'aide d'une vrille en biais, puis redressa rapidement la navette avant d’enclencher la vitesse maximal (qui n'était pas très élevée). L'humaine gagna quelques temps d'avance avant que le vaisseau ennemie ne fasse de même et que le sien ne se fasse rapidement rattraper.


    - Allez, accélère, vaisseau de pacotille ! s'impatienta Keira.


    Au moment où la police local allait faire entrer leur vaisseau en collision avec le sien, Keira se décala juste à temps avant de faire pivoter les canons pour se préparer à tirer. Ils firent de même. L'humaine sentait qu'ils allaient bientôt tirer, eux aussi. Les mains moites, sur les manettes, prête à appuyer sur le bouton permettant d'enclencher le tir, elle attendit. Profitant de l'instant pour s'écarter un peu plus, elle pressa d'un coup l'interrupteur et un bruit qu'elle connaissait bien brisa le silence - tandis que le vaisseau ennemie faisait de même. Certains laser entrèrent en collision entre eux, mais d'autres firent mouches.


    La navette trembla et Keira poussa un petit cri avant de se pencher, le cœur battant, sur le tableau de bord pour voir ce qui avait été endommagé. Par chance, rien pour le moment, mais le combat n'était pas fini. Seulement, Keira ne comptait pas leur donner le loisir de l'achever. Agrippant fermement les manettes, elle orienta le vaisseau vers les cieux avant de faire une nouvelle fois pivoter les canons et de tirer. Cette fois, elle ne stoppa pas la cadence de tirs, et continua une dizaine de secondes avant de stabiliser le vaisseau et de lui faire piquer une tête vers le sol.


    Comme Keira l'avait prévu, l'ennemie s'écarta et elle put accéder à la rue qui donnait sur le combat d'Éroi. Elle remarqua horrifiée que tous s'étaient jetée au corps à corps... mais qu'il manquait Léona ! L'humaine comprit immédiatement qu'elle n'avait pas survécu. La culpabilité s'installa en elle... elle n'avait pas été assez rapide ! Elle aurait voulu s'excuser, mais n 'avait pas le temps. Et de toute façon, ils ne l'entendraient pas.


    Le sol se rapprochait à grande vitesse, trop vite, même. N'y prêtant pas attention, Keira tira sur les mercenaires éparpillés et sur quelques uns qui s'étaient campés sur des toit pour jouer les snipers. Il ne restait désormais plus que cinq mercenaires contre qui Éroi, Zoom et Tareiky pouvaient largement s'en débarrasser. Keira tira d'un coup sur les manettes, le plus fort possible, pour pouvoir remonter en vitesse et fuir le vaisseau de la police local qui l'avait prise en chasse.

    Ce message a été modifié par Zadyssa le samedi 14 mai 2016 - 15:24

    samedi 14 mai 2016 - 15:19 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    10656 Crédits

    Je suis aussi un peu en retard, je n'avais pas vu le dernier chapitre !
    L'action est bien décrite, on ne s'ennuie pas, et c'est cool^^.
    Continue comme ça !

    dimanche 15 mai 2016 - 13:13 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24730 Crédits

    Super l'action! On avance bien dans l'histoire. 

    C'est bien triste pour Léona, on n'a pas vraiment eu le temps de s'attacher à ce personnage, mais ça touche quand même.

    dimanche 15 mai 2016 - 18:31 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Star Wars Episode IX

18 déc. 2019

Star Wars IX

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide