Salle d'apprentissage des pouvoirs de la Force – Saison 7

  • Avatar Padme111

    Padme111

    22759 Crédits

    Salle d’apprentissage des pouvoirs de la Force – Saison 7

    Bonjour à tous, 

    Je suis l’octogénaire et doyenne de l’Ordre Jedi. Je me nomme Maître Padmée Brûle de mon nom d’épouse et sœur de Maître Kaarde Naberry, le Grand Maître de l’Ordre Jedi. 

    Soyez les bienvenus dans la classe d’apprentissage des pouvoirs de la Force. En ce lieu, vous apprendrez les différentes manières d’utiliser la Force afin de mieux l’apprivoiser, la ressentir et agir en harmonie avec elle. Avec patience et persévérance, vous parviendrez à maîtriser les pouvoirs propres à la voie que vous avez choisie. Grandir dans cet apprentissage, c’est aussi mieux comprendre et connaitre le code et l’éthique Jedi afin de mûrir dans votre rang. 

    Les pouvoirs de la Force qui sont enseignés ici, ont été sélectionnés avec soin par les Chevaliers Kinsa Talik, Galen Arek, Zadyssa Yunixy, par le padawan Zokuron Ta’a et moi-même, Maître Brûle. 

    Aucun pouvoir de Côté Obscur ne sera enseigné ici afin de garder la lumière au sien de l’Ordre Jedi. 

     Fiche de compétences.

    Afin que chacun puisse connaître les compétences dans la Force des autres, une fois un entraînement validé, et donc un nouveau pouvoir acquis, vous mettrez à jour votre fiche de capacité en vous rendant sur la page Voies Jedi.

     Qui est concerné par cette classe ?

    Tous les rangs sont invités à venir apprendre ou se perfectionner avec les différents pouvoirs. Chacun d’entre vous se verra dans l’obligation de réaliser un minimum d’entrainement afin d’acquérir le droit de passage au rang suivant. Les maîtres Jedi aussi, sont sollicités à appréhender leurs pouvoirs afin de le considérer comme acquis et donc de les utiliser en mission. 

     Où réaliser l’entrainement d’un pouvoir de la Force ?

    Classiquement, c’est dans cette salle (ce topic) ! Vous décrirez en RP de manière précise et imaginative l’utilisation de ce pouvoir. 

    Quoi que…

    Quelques soit le rang, si vous désirez réaliser l’utilisation d’un pouvoir au cœur d’une mission, à l’académie Jedi ou encore en salle commune des padawans, je ne suis pas contre. Dans ce cas, veuillez passer en salle des Pouvoirs de la Force afin de me prévenir (sous forme de RP) et y placer le lien. Je validerai ou pas dans ce topic-ci. 

     Par où commencer ?

    Ci-dessous, une liste des pouvoirs est à disposition afin que vous poussiez prendre connaissance de ceux-ci selon votre rang. Commencez par un simple click sur le pouvoir choisi afin de lire attentivement la description de la fiche concernée. 

    Les pouvoirs acquis sont la nouveauté de cette saison ! Pendant les entraînements, il est judicieux d’introduire votre maîtrise du pouvoir acquis. Ces pouvoirs sont en vous, utilisez les également dans les forums de missions.

    Ce message a été modifié par Padme111 le lundi 15 janvier 2018 - 19:18

    mercredi 03 janvier 2018 - 10:29 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    22759 Crédits

    Padawans

    2 pouvoirs acquis

    Les pouvoirs acquis sont :

    • Perception de la Force :
      • Perception de la Force.
      • Perception de la Vie.
      • Perception du Danger.
    • Télékinésie (en attente de la fiche)
      • Déplacement d’objets

    En effet, si vous êtes arrivés jusqu'au Temple de Yavin IV, c'est parce que la perception de la Force est en vous. Afin de vous mettre à l'aise avec la façon de procéder, je vous invite à rédiger un premier post, dont vous préciserez en en-tête le pouvoir acquis (perception de Force ou Télékinésie). Vous décrirez en RP de manière précise et imaginative l’utilisation de ce pouvoir. Profitez-en pour noter quelle voie vous avez choisi. Si vous êtes encore incertain de votre avenir, vous pouvez me préciser que vos choisirez ultérieurement. 

    Remarque : Comme expliquez plus haut, vous pouvez simplement me mettre un lien vers un topic d’un des forums de la caste Jedi où vous avez déjà décrit votre approche de ce pouvoir (qui est en trois phases). 

    Une fois que j’ai répondu à ce petit entraînement, vous acquérez votre inscription à la salle des pouvoirs de la Force. 

    Je vous inviterai à choisi un pouvoir sur les huit proposés pour votre rang. Et en gardant le même mode opératoire que pour aspirant, vous écrirez votre découverte du pouvoir sélectionné. Je passerai valider (ou pas) cet entrainement. Cela se répétera pour les pouvoirs que vous désirez apprendre. 

    Parmi les pouvoirs, il existe des subdivisions ou sous pouvoirs. Par exemple : La télépathie (pouvoir) pour padawan est subdivisé en Persuasion et Empathie de Force (2 sous-pouvoirs). 

    Il vous faut réaliser au minimum 4/8 entraînements des pouvoirs de la liste, je préciserai au responsable de l’Académie que l’option PDF (Pouvoirs de la Force) est validée. Lorsque vous devenez Chevalier, vous êtes vivement encouragés à revenir me voir. 

    Rq : Sans c’est 4 entraînements minimum, il ne vous sera pas possible de devenir Chevalier. 

     Chevaliers toutes voies confondues

    Vos pouvoirs acquis sont :

    Vous connaissez la procédure ! Il ne vous reste plus qu’à découvrir les pouvoirs communs à tous Chevalier, puis ceux de la voie que vous avez choisie.

    • Chevalier toutes voies confondues (8 pouvoirs)
    • Gardiens (6 pouvoirs)
    • Sentinelle (7 pouvoirs)
    • Consulaire (7 pouvoirs)
    • Guérisseur (8 pouvoirs)

    Il est nécessaire de valider au minimum 8 pouvoirs de rang chevalier avant de prétendre passer les épreuves pour devenir maître. Ces entraînements peuvent être choisis dans les pouvoirs "toutes voies confondues", dans les pouvoirs propres à votre voie, ou les deux au choix. 

    Il est certain que je serai plus critique avec vous qu’avec un padawan.

     Maîtres toutes voies confondues

    Le pouvoir acquis est :

    • Télékinésie 

    On ne change toujours pas la formule ! Découvrez et approfondissez les pouvoirs communs à tous maîtres. Je serai très critique avec vous.

    Il est nécessaire que je valide au minimum 4 des entraînements des pouvoirs pour que vous les utilisiez en mission (ou hors PDF). 

    • Maîtres toutes voies confondues (2 pouvoirs)
    • Gardiens (3 pouvoirs + Choix d’1/5 pouvoir optionnel)
    • Sentinelle (2 pouvoirs + Choix d’1/6 pouvoir optionnel)
    • Consulaire (4 pouvoirs+ Choix d’1/5 pouvoir optionnel)
    • Guérisseur (4 pouvoirs) 

    Comme vous le découvrirez, il existe des pouvoirs optionnels, dits "de spécialisation". Parmi le choix proposé, vous ne pourrez en choisir qu’un seul. Ce pouvoir doit être validé pour être utilisé, mais fait partie des 4 minimum. 

     Pioche

    Lorsque vous avez choisi votre voie, mais que certains pouvoirs d’une autre voie vous plaisent, vous avez le droit de piocher des pouvoirs d’une autre voie… 

    ! MAIS ATTENTION !

    L’Ordre Jedi (JDR de PSW) accepte qu'un Chevalier ou Maître apprenne des pouvoirs d'une voie différente de la sienne, A CONDITION qu’il maîtrise quand moins bien qu’un Chevalier ou Maître de la voie en question à rang égal.
    Ces pouvoirs ne sont pas comptabilisés dans le nombre minimum requis pour passer au rang de Maître. Il en va de même pour les Maîtres. Ceux-ci pourront utiliser un pouvoir d’une autre voie en mission, même si ce pouvoir n’est pas de sa voie, MAIS A CONDITION que le maître soit passé valider le pouvoir en classe.
    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le mercredi 03 janvier 2018 - 17:41

    mercredi 03 janvier 2018 - 10:49 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    22759 Crédits

     Entraînements des padawans 

    2 pouvoir acquis ; 8 pouvoirs

    Acquis à ce rang

    • Perception de la Force : 
      • Perception de la Force.
      • Perception de la Vie.
      • Perception du Danger. 
    • Télékinésie (En attente de Fiche)
      • Déplacement d’objets

    Pouvoirs à apprendre:

      Entraînements des Chevaliers (toutes voies confondues) 

    2 pouvoirs acquis ; 8 pouvoirs

    Acquis à ce rang

    Pouvoirs à apprendre:

    Entraînements des Chevaliers Gardiens 

    6 pouvoirs à apprendre 

    Entraînements des Chevaliers Sentinelles 

    7 pouvoirs à apprendre

     Entraînements des Chevaliers Consulaires 

    7 pouvoirs à apprendre

    Entraînements des Chevalier Guérisseurs 

    8 pouvoirs à apprendre 

     Entraînements des Maîtres (toutes voies confondues)

    1 pouvoir acquis ; 2 pouvoirs

    Acquis à ce rang

    Pouvoirs à apprendre:

    • Étourdissement de Force – Champ de Stase - Niveau 3
    • Ionisation - Destruction de droïdes – Niveau 3

    Entraînements des Maîtres Gardiens 

    3 pouvoirs ; 5 pouvoirs optionnels

    Pouvoirs optionnels au choix pour devenir votre spécialisation:
          1. Altération de l'image
          2. Épuisement
          3. Malacia
          4. Mechu-Deru
          5. Projection de Force = Doppelgänger

    Entraînements des Maîtres Sentinelles 

    2 pouvoirs ; 6 pouvoirs optionnells

    Pouvoirs optionnels au choix pour devenir votre spécialisation:
          1. Altération de l'environnement (Ex : maîtrise de la pression/température)
          2. Altération de l'image
          3. Dissimulation de Force
          4. Malacia
          5. Manteau de Force
          6. Mechu-Deru

    Entraînements des Maîtres Consulaires

    4 pouvoirs ; 5 pouvoirs optionnels

    Pouvoirs optionnels au choix pour devenir votre spécialisation:
          1. Altération de l'environnement (Ex : maîtrise de la pression/température)
          2. Altération de l'image
          3. Dissimulation de Force
          4. Malacia
          5. Projection de Force = Doppelgänger

    Entraînements des Maître Guérisseurs

    4 pouvoirs 

    Il n'y a pas de pouvoirs optionnels car devenir guérisseur est une spécialisation en soi. 
    Ce message a été modifié par Padme111 le mercredi 03 janvier 2018 - 17:03

    mercredi 03 janvier 2018 - 11:16 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Phaleina

    Phaleina

    153 Crédits

    rnrn

    Icare  Eris– Entrainement aspirant - Perception de la Force -rnVoie du Jedi : Sentinelle

    Je me trouvais dans les archives depuis maintenant deuxrnbonnes heures à lire l’histoire des Jedi. Depuis mon arrivée, il y a quelquesrnjours de cela, une série de questions me taraudé, si la Force était présenterntoute autour de nous, pourquoi seul une poignée de personne en avait consciencernet pouvait l’utiliser ? La Force avait-elle d’autres moyens de se révélerrnaux êtres vivants ? Est-ce la Force qui choisit ses ambassadeurs ? Etrnpourquoi, certaines personnes plus que d’autres ? Serions-nous d’unerncertaine façon prédestinée ? Mais je ne trouvais aucun écrit pourrnm’apporter une réponse.

    Je regardais par la fenêtre sur ma droite, quand je vis unernclasse d’aspirant à l’extérieur en train de méditer. Au bout de 5 minutes, jerndécidais d’aller voir de plus près. Je rangeai alors rapidement mon poste derntravail, mis deux livres sous mon bras droit et pris ma pomme dans la mainrngauche.

  • Avatar Phaleina

    Phaleina

    153 Crédits

    Icare - Entrainement padawan - Perception de la Force - Voie Jedi : Sentinelle


    Je me trouvais dans les archives depuis maintenant deux bonnes heures à lire l'histoire des Jedi. Depuis mon arrivée, il y a quelques jours de cela, une série de question me taraudait, si la Force était tout autour de nous, pourquoi seul une poignée de personne en avait conscience et pouvait l'utiliser ? La Force avait telle d'autres moyens de se révéler aux êtres vivants ? Est-ce la Force qui choisit ses ambassadeurs ? Pourquoi certaines personnes plus que d'autres ?  Serions-nous d'une certaine manière prédestiné ? Mais je ne trouvais aucun écrit pour m'apporter même un début de réponse.

    Je regardais par la fenêtre sur ma droite, quand je vis une classe d'aspirant à l’extérieur en train de méditer. Au bout de cinq minutes, je me décidais à aller voir de plus près. Je rangeais alors rapidement mon poste de travail, pris deux livres sous mon bras droit et une pomme dans ma main gauche.

    Tous ces jeunes c'étaient si rapidement plonger dans la Force, ça forçait le respect. Lors de ma méditation d'entrée à l'Académie, ma connexion avec la Force avait été plus longue à venir, mais c'était un moment qui resterait à jamais graver en moi. Je m'asseyais en tailleur sur une roche plate, non loin des aspirants, tout en croquant dans ma pomme, quand une dame d'un certain âge qui supervisait la classe s'approcha de moi.

    La vieille dame : Je suis la Maitre Jedi Padmée Brûle !  Vous voulez vous joindre à nous, jeune padawan ?

    La bouche pleine, je regardais le maitre et lui adressa un haussement d'épaule.

    Maitre Brûle : Pose tes affaires et suis moi !

    Hésitant je posais délicatement mes affaires, quand il me fit signe de m'installer au premier rang. Je prenais place en tailleur, prêt à méditer. Je regardais une dernière fois le maître pour avoir les instructions de l'exercice.

    Maitre Brûle : L'exercice du jour : Perception de la Force.

    Sur l'instant, je ne comprenais pas forcément la consigne ? En quoi était -ce différents des méditations que je faisais tout les jours ?

    Je laissais de nouveau cette question de côté afin de me concentrer sur les paroles du vieil homme qui s'était adressé à moi durant ma première méditation avec l'Esprit de la Galaxie. L'instant présent était devenu le point de départ de toutes mes méditations. Je ne formais plus de formes géométriques avec mes doigts, au contraire, pour chaque méditation, je gardais dorénavant mes avants-bras ouverts, posés sur mes genoux, afin d'accueillir la Force comme la plus chère de mes amies.

    Je plongeais vers mon moi intérieur, baigné de tranquillité. C'était comme si le temps s'était arrêté, mon corps et mon esprit rentraient en connexion avec la Force. L'excitation des premières fois avait laissé place à la quiétude et à l'harmonie avec le monde qui m'entourait. Je ressentais la présence de chacun des aspirants en méditation, je sentis également un léger sursaut dans leur concentration au moment même ou je me laisser envahir par la Force. Ma présence parmi eux n'était pas habituelle et les avaient légèrement perturbés. Les padawans m'apparaissaient sous formes de résonances. Comme si mon corps et mon esprit leur avait envoyé un signal et qu'ils me le renvoyaient. J'avais l'impression d'être un sonar. J'admirais de nouveau l'équilibre du monde portait par la Force.

    Au bout d'un moment, une autre présence s'approchait de moi, elle était bien plus forte que les autres, allais-je revoir le vieil homme ? Mais cette présence n'avait rien à voir avec lui et alors qu'elle allait m'attraper, dans un mouvement réflexe je me saisis vivement de son poignet, avant de me rendre compte que j'avais à faire à la main de ma professeure. Je me sortait brusquement de mon état afin de me confondre en excuses.

    Maitre Brûle : Demain, même heure, jeune padawan.

    A chaque fois que je me connectais à la Force, je l'avais laissé vivre en moi, mais jamais nous n'avions agi comme une seule et même personne. La Force était bien un esprit supérieur à nous, essayer de la comprendre relève du challenge. Une chose était sur, j'avais encore des progrès à faire !


    Ce message a été modifié par Phaleina le jeudi 04 janvier 2018 - 16:48
    Ce message a été modifié par Phaleina le jeudi 04 janvier 2018 - 20:10
    Ce message a été modifié par Phaleina le jeudi 04 janvier 2018 - 20:12

    jeudi 04 janvier 2018 - 12:04 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    22759 Crédits

     Icare - Perception de la Force suite.

    Le lendemain 7h matin, Maître Brûle s’était installée au cœur de la salle des pouvoirs de la Force pour y méditer. Au bout d’une heure, l’octogénaire perçut la présence d’un jeune padawan. Elle reconnu son aura, c’était le jeune Mirialan qui le dépassait déjà de neuf centimètre. 

    Pad, sans ouvrir les yeux – Tu es matinal, c’est très bien. 

    Icare – Je ne voulais pas vous déranger. 

    Pad ouvrant les yeux – Jamais tu ne me dérangeras, padawan. Tu es ici pour apprendre, il est donc normale que tu poses des questions. Hier, tu as bien utilisé la perception de Force.

    Son interlocuteur se retenait de poser toutes les questions qui lui traversaient l’esprit. La vielle dame restait assise en tailleur sur le pouf. 

    Pad – As-tu choisi ta voie ?

    Icare – Oui, je voudrais devenir une sentinelle. 

    Pad – Fort bien, tu me sembles être quelqu’un de très déterminé, j’aime cela. Alors si tu as des questions posent-les. Et ensuite il te faudra choisir quatre pouvoirs de padawan et les utiliser en réalisant un entraînement que je devrais valider ou pas. Après, tu pourras soit poursuive la découverte des autres pouvoirs ou enchaîner directement les autres étapes pour toi devenir Chevalier. 

    vendredi 05 janvier 2018 - 19:54 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zokuron

    Zokuron

    1592 Crédits

    Étourdissement de Force (niveau 1)


    En se rendant à la salle d'apprentissage des pouvoirs de la Force, Zokuron a l'esprit fixé sur une faculté particulière de la Force qu'il souhaite apprendre depuis déjà un bon moment. L’étourdissement de Force. Une faculté qu'il estime des plus utiles dans de nombreuses situations. Pour ce faire, il reçoit dans un premier temps les instructions sur la méthode à utiliser par maître Brûle. Il s'agit avant tout de couper les sens de la cible par le biais de la Force, en agissant sur son mental. La maître lui décrit de même les gestes, l'état d'esprit et la manière adéquate de se concentrer pour parvenir à un résultat satisfaisant. 

    Puis, elle le laisse s’entraîner un temps dans le vide. Sa main et ses doigts passent et repassent devant l'image fictive d'une tête qu'il s'imagine juste devant lui, s'efforçant de créer une onde anesthésiante composée d'une vague rapide et forte, suivie d'un flux plus doux et maintenu pendant quelques secondes. Lorsqu'il sent qu'il parvient à obtenir l'effet recherché, au bout d'un temps qui se situe après longtemps, Zokuron rejoint maître Brûle pour lui montrer et passer à la prochaine phase de l'exercice.  

    Désormais vient la mise en pratique. Maître Brûle lui demande de trouver d'autres padawan qui accepteraient de servir de cobaye, ce qu'il fait. Seulement voilà, les autres padawan ne sont pas très rassurés à l'idée de se faire bousculer l'esprit, et ce à plus forte raison par un débutant qui ne peut garantir les effets secondaires de ses essais. C'est pourquoi, après une bonne demi-heure de demandes et propositions infructueuses, le jeune togruta décide de passer à l'action sans demander de consentement. Après tout, il n'est pas le premier à agir de la sorte, et puis Kinsa trouve que l'académie est trop calme en ce moment....alors....

    Alors son instinct de chasseur remonte en surface, s'emparant de lui. Il se cache dans les coins, fait attention aux gens qui vont et viennent et se promène sur la partie extérieure des pyramides jusqu'aux fenêtres d'où il surgit sans crier gare. Tel une ombre, il passe dans les jardins entre les temples et sillonne les alentours en quête d'un padawan solitaire à piéger. Puis, lorsqu'il en repère un, il se faufile tel un Akul vers sa victime et bondit devant elle, main placée face au visage. La main violette s'ouvre alors dans un geste brusque, envoyant la première onde, puis elle se referme lentement mais pas complètement, comme pour agripper quelque chose, maintenant ainsi un flux plus doux qui perpétue l'état de choc pour empêcher la cible de se ressaisir. Puis, il s'en retourne aussi vite qu'il est apparut, se cachant de nouveau pour observer tranquillement les conséquences de son acte. Bien souvent, la victime vacille et s'appuie contre quelque chose ou tombe sur les fesses, mais elle ne perd pas totalement connaissance. Au début, Zokuron ressent une certaine fierté dans sa réussite rapide de créer un effet visible, mais à la longue le manque de progression le frustre un peu. 

    Alors qu'il est de retour vers la salle d'apprentissage des pouvoirs, il voit Kinsa et Zadyssa marcher dans l'un des couloirs ouverts sur l'extérieur, visiblement très prises dans une conversation. Le padawan ne résiste pas bien longtemps avant de se prêter une dernière fois au jeu de la proie et du chasseur, et hasard de la journée, ce serait sa dixième victime. Ainsi, il se dépêche de les contourner pour passer sur les toits et arriver d'un endroit auxquelles elles ne s'attendent pas. Une fois arrivé sur la paroi extérieure, il se rapproche sans faire de bruit, ses sens en éveil, et s'apprête à bondir. Dans le temps qu'il lui faut pour se préparer, il entend brièvement les deux femmes qui parlent d'un intrus qui agresse les padawan et qu'il faut commencer à réagir. Pressentant qu'elles partiront à vive allure d'une seconde à l'autre, Zokuron surgit avec la main tendue, prêt à étourdir....Kinsa. 

    Mais pas de chance, le lien que les trois jedi partagent l'a révélé et elles se retournent vers lui avec un air de "je t'ai vu". 

    Kinsa: Alors comme ça c'est toi qu-

    Bam, il envoie l'impulsion. Zadyssa se jette sur lui mais il esquive d'un mouvement leste, avant de s'échapper par l'extérieur du temple. Le fait que Kinsa n'ait pas réagit davantage lui laisse entendre qu'elle a été au moins un peu affectée par le pouvoir, peut-être autant que par la surprise. Et alors que Zokuron s'éloigne en chantonnant "Asante sana, sqwash banana, ninji nunu, ninji banana, HIIIIII hi hi hiiiiiii", un râle de mécontentement monte derrière lui.

    Kinsa: Z....Zo....ZOKUROOON ! REVIENS ICI, PADAWAN INDIGNE ! 

    Heureusement pour lui, Zadyssa a préféré rester auprès de la twi'lek pour s'assurer qu'elle va bien plutôt que de le pourchasser. Cela lui laisse suffisamment de temps pour rejoindre maître Brûle et lui narrer très hâtivement ses expériences de la journée. La maître fronce quelque peu les sourcils au fur et à mesure de la narration, car elle n'apprécie guère l'absence de consentement. Toutefois, elle n'aura pas le temps de le gronder que Kinsa survient telle une furie avec Zadyssa à sa suite.  Aussitôt, le padawan s'enfuit à toute vitesse. Dès que cela lui est possible, il saute en hauteur et zig-zag sur les édifices et les arbres pour empêcher que les chevalier utilisent la célérité. Mais après une longue course poursuite, il finit par se faire rattraper...


    Quelques jours plus tard, sa punition dûment accomplie, mais sans pour autant avoir réussit à progresser d'un pouce dans l'étourdissement de Force, Zokuron s'aère l'esprit en parcourant les abords de la jungle autour de l'académie. Comme d'habitude, il passe d'arbre en arbre. Comme d'habitude, il finit immanquablement par tomber sur la peste du coin, les woolamanders. Et comme d'habitude, il s'en rend compte au moment de tomber nez-à-nez avec un individu de cette espèce braillarde et agressive. 

    Mais cette fois est différente des autres. Cette fois, sans vraiment y réfléchir, il envoie sa main juste devant le visage de l'animal et envoie l'impulsion. Et cette fois, il n'y a aucun cri. Le woolamander reste statique, sursaute sous l'effet d'un hoquet, puis se yeux roulent vers le haut avant qu'il ne se mette à basculer. Zokuron, qui voit déjà le petit singe s'écraser sur le sol, réagit pour l'attraper mais il le rate. 

    Dans un effort de concentration intense, il parvient à retenir l'animal dans les airs par télékinésie quelques instants avant qu'il ne rencontre le sol. Un bref et sourd "pof" retentit lorsque le togruta relâche son emprise, puis il rejoint l'animal inconscient par terre. Toujours pas de cri, pourtant l'habitude informe Zokuron que le reste du groupe de singe n'est pas loin. Ca y est, il a réussit. Il a réussit à complètement étourdir un être. Mais alors qu'il va pour rentrer à l'académie, un cas de conscience le prend. Car il ne peut décemment pas laisser le singe giser là, sans défense, pour un temps qu'il ne connaît pas. Plus encore, il ne sait pas comment sortir sa cible de la torpeur qu'il lui inflige. C'est pourquoi, après quelques instants d'hésitation et de réflexion, il ramasse le woolamander et le ramène avec lui au temple. 

    Et sur le chemin, une idée lui vient. De ce fait, plutôt que d'amener l'animal chez les guérisseurs, il l'amène dans sa chambre. Là, il verrouille sa porte, puis s'installe en tailleur avec le signe posé dans le creux de ses jambes. Le padawan entre ensuite en méditation, trouvant calme, paix et harmonie, tout en restant vigilant à l'intensité de l'aura de son hôte, afin d'être certain que son état de santé ne se détériore pas. 

    Après un temps difficile à estimer, le woolamander s'éveille finalement. Il est encore un peu sonné et ne réalise pas tout-de-suite le changement d'environnement. Mais lorsqu'il se rend compte de sa proximité avec Zokuron, il bondit en arrière avec plusieurs cris de terreur, se réfugiant dans un coin. Zokuron reste calme, immobile. Le singe, lui, est empli de terreur. Une terreur qui le paralyse parfois dans son coin, et qui parfois lui donne des accès de frénésie où il saute partout et envoie sur Zokuron tout ce qui lui passe sous la main. Rien de très gros, heureusement, ce qui permet au padawan de bloquer les objets par télékinésie avant qu'ils ne l'atteignent. Bon, pas tous non plus, mais rien de bien grave, en tout cas. Zokuron laisse ainsi le singe s'épuiser de lui-même, jusqu'à ce que ce dernier finisse par ne plus se sentir la fougue de quitter son coin. Un petit moment plus tard, le temps de s'assurer que l'animal n'a plus de sursaut agressifs, Zokuron saisit un fruit sur le sol près de lui, que le woolamander lui avait jeté plus tôt. 

    Avec une lenteur excessive, il pèle la peau épaisse avec ses doigts pour atteindre les quartiers juteux et savoureux à l'intérieur. Il laisse la peau tomber devant lui, à même le sol, sans s'en préoccuper davantage. Puis, il détache un quartier, le porte à sa bouche, ouvre les yeux, et pose le morceau sur sa langue. Il mâche, mâche et mâche encore, et déglutit. Lentement, en prenant son temps. Il recommence ainsi avec plusieurs quartiers, trois au total. Tout en faisant ceci, il observe l'animal et ses réactions. Et, au quatrième morceau qu'il détache, il lève le bras vers sa bouche, mais ne le pose pas sur sa langue. Au contraire, il le garde dans les doigts et tend le bras vers l'avant, montrant le quartier à l'animal. Il le fait tourner entre son pouce et son index pendant quelques secondes, pour que l'attention du singe soit bien attiré par lui. Enfin, après une petite impulsion du bras vers le haut, le morceau vole jusqu'à la proximité du woolamander. 

    Tout d'abord craintif et hésitant, l'animal finit par se pencher en avant pour attraper le morceau, avant de se rétracter aussitôt contre le mur. Il flaire alors le fruit, le manipule, puis le croque. Quelques mastications prudentes plus tard, il avale le morceau en plusieurs bouchées franches. Zokuron continue de manger avec lenteur pendant qu'il lance quelques morceaux supplémentaires, un à un. Puis, lorsqu'il estime le temps suffisamment long, il se lève, s'approche du singe dont la terreur revient aussitôt, et l'étourdit par la Force. 

    Une bonne dizaine de minutes plus tard, le woolamander s'éveille une nouvelle fois dans le creux des jambes du togruta assit en méditation, et le manège recommence. Il s'excite, puis se calme, puis Zokuron recommence avec les fruits. Et lorsque il estime le temps d’acclimatation suffisant, il retourne étourdir l'animal, pour le re-poser sur lui, etc etc....Tous les fruits de son panier y passent, mais petit à petit, le singe montre des signes d'apaisement. Il s'approche parfois un peu plus près pour récupérer un morceau, et il s'éveille en montrant des réactions moins violentes, se contentant de galoper vers son coin. 

    La nuit est déjà tombée depuis longtemps lorsque Zokuron pense mettre fin à son double exercice. Il ne se sent pas de libérer le singe maintenant, si bien qu'il le laisse dans sa chambre, seul, en verrouillant la porte derrière lui une fois sortit. Il rejoint ensuite un des nombreux bancs de l'académie pour y passer la nuit, avec l'espoir que personne ne lui demande pourquoi il se trouve là plutôt que dans son lit. 

    Le lendemain, en se levant, il fait un tour à la cantina pour demander quelques fruits supplémentaires. Il retourne ensuite dans sa chambre pour y découvrir un woolamander confortablement niché dans un creux de sa couverture. A son arrivée, le singe réagit vivement, si bien que Zokuron lui envoie un fruit. La réaction est immédiate, le petit singe se calme et inspecte l'objet, avant de le déguster à pleines dents. Ainsi, les deux prennent leur petit déjeuner ensemble. Le woolamander finit même par réclamer des fruits supplémentaires, que Zokuron lui envoie depuis sa position. 

    Puis, le moment de la remise en liberté arrive. Zokuron profite que le singe soit occupé à manger son fruit pour s'approcher de lui et l'étourdir une nouvelle fois. La dernière, cette fois. Il le prend dans ses bras et le porte jusqu'à l'orée de la jungle, où il le dépose, et le veille pour s'assurer de son éveil. Puis, dans un dernier regard, ils se quittent, chacun retournant à sa vie, et notamment le padawan qui retourne voir maître Brûle pour lui raconter son expérience.  



    dimanche 07 janvier 2018 - 02:15 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    4377 Crédits

    Zadyssa - Entraînement Chevalier toutes voies confondues : Bouclier de Force

    C'était parti pour un nouvel entraînement ! Aujourd'hui, j'avais décidé de me mettre au Tutaminis, Bouclier de Force. Ce pouvoir me paraissait particulièrement intéressant, et dans la lignée des Tutaminis. Je me posais plein de questions : est-ce que mon bouclier apparaîtrait ou serait-il invisible ? Lequel était le mieux ? Comment fallait-il s'y prendre ? Le bouclier partirait-il de mon être ou prendrait-il racine au cœur de la Force ? Tant de questions auxquelles j'aurai réponse après une bonne méditation...

    J'entrai donc dans une salle remplie de coussins de méditation et m'assis sur l'un d'eux, au centre de la pièce. Dans une position la plus confortable possible, je fermai les yeux et m'ouvris à la Force. Les méditations étaient toujours comme des revitalisations, pour moi. À la fin, j'en sortais plus calme, plus confiante ; j'en profitai pour faire le tri dans mes pensées et chasser les quelques doutes que je pouvais avoir quant à mes capacités à former mon premier padawan. Peu à peu, mon rythme cardiaque et ma respiration se chevauchèrent en m’entraînant dans un état profond de calme. 

    De là, je me concentrai sur mon premier entraînement au Tutaminis, là où j'avais aspiré l'énergie d'une flamme et peu après, celle d'un être vivant. Je n'avais jamais voulu posséder ce don-là, et je n'avais même pas fait exprès de l'employer, mais force était de constater que j'en étais capable. Je ne l'avais jamais réutilisé, depuis, et je ne comptai pas le faire de sitôt. Aynor m'avait dit qu'un grand pouvoir engendrait de grandes responsabilités et je comprenais désormais que cela signifiait décider de quand il était préférable de s'en servir. Je l'ignorai encore, peut-être faudrait-il que je demande conseil à Pad, prochainement, elle s'y connaissait sûrement dans la catégorie "pouvoir étrange".

    Toujours était-il que lors de cet entraînement, j'avais aspiré l'énergie pour la relâcher ensuite. Peut-être fallait-il faire la même chose et la relâcher sous forme d'un bouclier ? Décidée, j'entrepris de passer immédiatement à l'entraînement. Restant en méditation, j'allais chercher des fourmillements particuliers à l'intérieur de moi, sensiblement similaires à ceux recherchés pour avoir une condition physique "dopée" pour l'Ataru. Avec l'habitude, je les trouvai rapidement et les isolai un à un, les ressentant comme il le fallait, n'en oubliant aucun et me délectant de leur présence. Les fourmillements étaient d'ordinaires peu appréciables, mais ceux-là avaient quelque chose de particulier : une chaleur rassurante qui transportait de l'énergie en son sein et donnait envie de sauter partout.

    Je fis l'effort de la canaliser, de transporter les fourmillements vers le groupe le plus important, à savoir mon cœur, et de là, je pus ressentir toute l'énergie amassée, mais ce n'était pas suffisant. Jusqu'à présent, je n'avais utilisé que la Force se trouvant en moi, je devais aussi puiser dans celle qui se trouvait autour de moi. Je continuai à faire grandir l'énergie que je canalisai, encore et toujours, jusqu'à un certain point où mon instinct me fit comprendre que c'était désormais amplement suffisant pour créer un bouclier de Force qui m'engloberait entièrement.

    Je pris une grande inspiration et relâchai la vanne, expulsant toute l'énergie d'un coup en m'imaginant qu'elle formait un dôme. À ma grande joie, cela fonctionna du premier coup ! Toutefois, je le sentais très proche de moi, suffisant pour me protéger, mais ce ne serait pas le cas si j'étais debout. Et il disparu au bout de cinq secondes, sans même avoir subit la moindre attaque. J'étais loin du résultat escompté, tout compte fait.

    Cela ne me découragea pas pour autant et je continuai à m'y exercer le reste de la journée. Tant et si bien que je me retrouvai à bout de souffle et de force pour rejoindre mes quartiers et que je m'endormis dans la salle. Me réveillant de bonne heure le lendemain, je filai prendre un petit déjeuner et revins illico presto m'entraîner. Je repris mes entraînements là où je l'avais laissé et m'efforçai de créer une sphère plus grande, qui me protégerait à coup sûr et qui résisterait à une attaque. La résistance de mon bouclier dépendrait de ma puissance. J'ignorai quelle était ma puissance, et je n'avais pas envie de le savoir, aussi me dis-je qu'il pourrait résister à au moins une attaque, peut-être deux.

    Deux heures plus tard, après être enfin parvenue à des résultats concluants, je me rendis dans la Salle Blanche et programmai un drone qui me lancerait des tirs à allure régulière. Une fois sur trois, je ne parvenais pas à créer de bouclier assez rapidement. Je déduisis donc qu'il fallait que j'en fasse un plus ciblé et me rendis compte au bout d'une dizaine d'essais que c'était effectivement plus simple, mes statistiques parlaient d'elles-mêmes.

    À force de le faire, je ne réfléchissais même plus à ma façon de m'y prendre, optant d'instinct pour la méthode la plus rapide et transformant l'énergie que je puisais dans la Force en champ énergétique. Les petits boucliers étaient guère épuisants, aussi activai-je un nouveau drone et repris l'entraînement. Je créai des boucliers de Force simultanément, quand je devais dévier les tirs des drones. C'était simple de les prévoir à force d'entraînements, mais je constatai que mes champs énergétiques ne restaient en place que le temps d'un tir et d'un impact, disparaissant immédiatement après. Et cette disparition immédiate pourrait s'avérer fatale en plein combat, il fallait encore que je travaille ça.

    Je continuai l'entraînement jusqu'à mon épuisement et m'arrêtai ensuite, prête à revenir le lendemain. Sur le chemin, je croisai Kinsa qui me donna des nouvelles d'Icare qui suivait actuellement la formation du Shii-Cho sous sa tutelle. Il ne pouvait pas rêver meilleure maître pour lui enseigner l'art de se battre... Et j'avoue dissimuler difficilement mon rire lorsqu'elle m'apprit qu'il s'était cassé la figure quand elle avait testé ses appuis. Je compris aussi qu'elle ne le laisserait pas se la couler douce, loin de là. Nous rejoignîmes les autres pour dîner et je m'endormis presque immédiatement après m'être laissée tombée dans mon lit. 

    Ce fut donc le lendemain que je revins en classe, prête à continuer sur ma lancée. J'activai trois drones, cette fois, comptant agrandir le champ d'action de mon bouclier, cela signifiait aussi se placer au bon endroit pour qu'il ne soit pas trop large non plus et qu'il puisse parer le plus d'attaques. À ma grande surprise, ce fut une salve de tirs qui m'assaillit, et mon bouclier se brisa presque dès le début, et je dus les éviter par moi-même. Mais alors que j'allais programmer les drones pour avoir plus de temps, une petite voix dans ma tête me dit que je ne progresserai pas sans prises de risques, et je laissai donc les drones m'assaillir de tirs venant de toute part.

    La plupart du temps, mon bouclier disparaissait en un rien de temps, mais à force, je constatai que son endurance augmentait. À un moment, je finis par terre, les avants-bras comme protection et une salve infinie contre moi, mais un Bouclier me protégeant. Quand je me rendis compte qu'il tenait toujours mais commençait à disparaître, j'allais chercher les plus infimes trace d'énergies que je pouvais dénicher et continuai à l'alimenter, sentant mes forces défaillir. En cet instant, dans cette position pour le moins dangereuse et délicate, je me sentis particulièrement en phase avec la Force. Les sons ne me parvenaient même plus, je ne sentais qu'elle, elle, et moi en son sein, plongée dans son fluide omniprésent. La salve se stoppa en même temps que mon Bouclier de Force disparut et que je me laissai paître sur le dos, soudain harassée.

    Je décidai d'arrêter pour aujourd'hui et de revenir le lendemain. Je profitai de mon après-midi pour voir par moi-même les progrès d'Icare au sabre laser avant d'aller me coucher, épuisée.

    Le lendemain, je passai la matinée à travailler les éléments de la veille, ne cessant de me répéter qu'il fallait que j'améliore l'endurance de mon Bouclier parce qu'il ne tiendrait pas longtemps contre un tir à vraie puissance. Je fis une courte pause le temps d'aller manger et revins pour tester mon Bouclier sur une autre personne.

    Croisant Icare dans le couloir, je l'interceptai avant qu'il ne rejoigne la salle 1 et lui demandai de rester sur place sans bouger. Son sonnant "pourquoi ?" me fit sourire, mais je ne lui donnai pas de réponses. Activant le drone, il se mit à lui tourner autour tandis que le Miralian commençait sérieusement à se demander ce que je préparai. Lui intimant de me faire confiance, le drone lâcha un tir, un seul, et je projetai immédiatement un champ énergétique devant mon padawan. Ce n'était guère différent de ce qu'il fallait faire sur moi-même. Le tir disparut dans le champ énergétique et je bondis de joie sous le regard plus qu'étonné d'Icare.

    Icare : C'était quoi, ça ?
    Moi : Un Bouclier de Force ! Je viens de le tester sur quelqu'un d'autre, en l'occurrence, sur toi.
    Icare : Je pourrai l'apprendre ?
    Moi : Lorsque tu seras Chevalier, oui. Mais ne t'en fais pas, il y a d'autres pouvoirs tout aussi intéressant pour les padawans.

    À peine eus-je finis ma phrase que Kinsa débarqua à son tour dans la salle, se demandant probablement pourquoi je faisais tant de tapages. Aussitôt, le drone la prise pour cible et je fis pareil que tout à l'heure : projetant un champ énergétique devant mon ex-maître, je bondis à nouveau de joie en constatant que le résultat était concluant.

    Moi : T'as vu, j'ai réussi !

    Elle s'avança en souriant et me gratifiant d'un "J'ai vu" lorsqu'elle se heurta à un mur invisible, déclenchant mon hilarité et celle d'Icare.

    Moi, tout sourire : Je testai si ça marchait sur les attaques physiques. Apparemment, oui.

    Après une petite discussion, je partis rejoindre Maître Brûle pour lui faire part de mes résultats.

    dimanche 07 janvier 2018 - 18:42 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    22759 Crédits

    Padawan Zokuron – Etourdissement de la Force – Vérification

    Plusieurs fois dans la journée, le padawan Ta’a était venu auprès de Maître Brûle pour mieux connaitre le pouvoir de l’étourdissement de la Force. De ce fait, la dame en blanc ne fut pas étonnée d’entendre des padawans se plaindre de ressentir un malaise ou d’avoir des vertiges.

    La Chevalier Talik semblait particulièrement mécontente des exploits de son padawan. Elle se fit entendre, et le Togruta semblait ne plus importuner les autres résidents du Temple Jedi.

    Le Lendemain matin, Zokuron retrouvait Maître Brûle pour lui expliquer ses performances avec le pouvoir étudier. Maître Brûle écoutait attentivement le padawan tout en marchant lentement, appuyée sur sa canne, dans un couloir les menant au bureau de Pad. 

    Pad – Il semblerait que tes nombreux essayes ont porté ses fruits. 

    Zokuron – Je l’espère Maître Brûle. 

    Pad – Au moins, tu t’es fait un ami woolamander. 

    Le Togruta s’arrêta car il ne comprenait pas la remarque de l’octogénaire. Pourtant, la dame à la canne poursuivie sa marche lente comme si de rien était. 

    Zokuron – Que voulez-vous dire ?

    Sans s’arrêter, Pad poursuit – Que tu es un solitaire, Zok. Depuis ton inscription, je ne t’ai pas vu très entourer. Mis à part cela, ton entraînement à l'étourdissement de Force fut un précieux apprentissage. La patience et la répétition des exercices que vous apprenez ici sont les clefs pour la maîtrise des pouvoirs. Continue comme ça.

    Le Togruta reprenait une marche rapide afin de revenir à la hauteur de Maître Brûle. 

    Zokuron – Je suis pourtant souvent avec mon Maître et…

    La veille dame s’arrêta et se tourna vers le padawan qui se positionna afin de lui face. 

    Pad – Zadyssa. Oui oui, tout le monde l’a vue. 

    Zokuron – Nous sommes… Enfin…

    Pad – Ne violetit pas autant. (« Rougit », si vous préférez)

    Zokuron – Mais non, je …

    La dame posa une main amicale sur l’épaule du Togruta. 

    Pad – Elle me cherche, probablement a-t-elle fini sont entrainement. J’aimerai te féliciter pour avoir laissé s’écouler quelques jours entre tes essayes à cet entrainement. C’est important de ménager son corps. Ton exercice est validé. Prends une douche, tu sens le singe. Le devoir m’appelle

    Maître Brûle sourie et repart vers la salle blanche tandis que Zokuron retournait vers ses quartiers. 

    ***

    Chevalier Zadyssa - Bouclier de Force - Vérification

    L’octogénaire n’était pas encore arrivée à la salle blanche que déjà la Chevalier Yunixy arrivait d’un pas décidé affichant un grand sourire. 

    Zad – Maître Pad ! J’ai réussi ‼ J’ai réalisé le bouclier de Force ! 

    Pad – Oh oh, vous voici bien réjouie, jeune fille. Je soupçonne que vous êtes même parvenue à réaliser une blague à votre Maître. 

    Zad – Comment vous savez ?

    Pad – Parce qu’elle vient de sortir de la salle blanche avec Icare. Et que votre enthousiasme est débordant. 

    Effectivement, le Chevalier Talik et le padawan Eris vénèrent de prendre le couloir probablement pour un entrainement au sabre laser. Zadyssa s’était retournée pour les voir s’éloigner, puis elle revient sur Padmée. 

    Zad – Oui, elle s’est prise mon bouclier en pleine face. 

    Maître Brûle affichait un large sourire en imaginant la scène. Puis, elle invita la chevalier Yunixy à avancer dans le couloir. Padmée voulait rejoindre son bureau. 

    Pad – Fort bien, je te félicite de mettre autant d’ambiance dans le Temple. Et vous faites un super duo avec le padawan Ta’a. 

    La jeune humaine rougissait et baissa la tête ne sachant quoi répondre. 

    Pad – J’ai repoussé Vyvacy pendant des années parce que je pensais que l’amour et mon engagement au sien de l’Ordre Jedi était incompatible… Je me trompais. J’aurai du l’épouser bien plus tôt ! Si ce Togruta est l’homme de ta vie, ne le fuis pas. Mais tu es ici pour parler du bouclier de Force, pas d’amour. Je t’écoute chevalier. 

    La dame à la canne venait de parler en marquant des pauses entre chaque phrase. Perturbée par les paroles de la doyenne, Zadyssa mit un moment avant d’énoncée ses exercices répétées pour obtenir un bouclier de Force. A la fin de son récit, les femmes sont arrivées au bureau de la maître qui s’installa dans le divan. Zadyssa pris un pouf et s’installa devant la dame fatiguée. 

    Zad – Allez-vous bien maître ?

    Pad – Oui. C’est que mon corps… il n’est plus tout jeune. Merci Zad. Il me semble que tu puisses énormément en toi. Tu vas jusqu’à l’épuisement… je te comprends, j’ai fait pire. Pourtant, cela ne sert pas toujours. Tu aurais pu réussi en cinq jours plutôt que trois et sans t’épuiser autant. Apprends à relativiser quand il est judicieux de se préserver et quand il est indispensable d’aller jusqu’au bout de ses forces. C’est un point que Zokuron semble avoir compris. Fais attention à toi, Chevalier. Mise à part cela, je t’ai ressenti plus appliquée et concentrée dans ce pouvoir. Il est validé. Continue tes progrès et félicitation pour ton padawan. 

    Zad – Merci Maître Brûle !

    lundi 08 janvier 2018 - 10:47 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Phaleina

    Phaleina

    153 Crédits


    Icare – Entrainement padawan :Télékinésie

    Il faisait tard et je venais de rentrer dans ma chambre. Seul problème, je n’étais pas du tout fatigué. Je méditais puis prenais le plus gros livre emprunté aux archives. Celui que je choisis arriverait bien à m’assommer. Enfin, au sens figuré.

    Une phrase sur la biochimie organique des plantes me fis penser à une théorie lue dans un autre livre qui se trouver sur mon lit. Je me retournais alors pour essayer de l'attraper. Pris de flemme, je me penchais en étirant mon bras droit vers le livre, mais j’étais trop court. Je me balançais alors sur ma chaise afin de me donner les quelques centimètres qu’il me restait à parcourir entre ma main et ce livre. J’étais tellement concentré à ne pas tomber et à essayer d’attraper le bouquin que je me maudis d’avoir été pris de paresse. 

    Sans comprendre ce qui venait de se passer, le livre s’était déplacé et venait d’arriver pile dans ma main, abasourdis et tentant de comprendre, mon regard c’était fixé sur le livre. Ne faisant plus attention à mon équilibre, je chutais lourdement. Mais ça ne me dérangé aucunement. Je me relevais, ce ne pouvait être que la Force. Contre mon lit, je tendis mon bras gauche vers le bureau.

    Rien, absolument rien ne se produisit. Une nouvelle épreuve de la Force, rien ne sera donné et seul le travail payera. Piqué au vif, il me fallait connaitre l’étendu de ce nouveau pouvoir. J’essayais de me calmer afin de me reconcentrer sur ce nouvel objectif.

    Une fois le calme revenu, je pus me concentrer sur pouvoir faire voler des objets jusqu’à moi. Toujours debout, je fermais doucement mes yeux et pris une profonde inspiration. Je tendais de nouveau mon bras vers un des livres sur la table. J’imaginais le livre, sa couverture, ses pages légèrement jaunies, en apesanteur venir vers moi. Au bout de 2 minutes, environ, le livre n’était toujours pas venu à moi. J’ouvrais les yeux, pour me rendre compte qu’il n’avait pas bougé. Pourquoi je n’y arrivais ? J’étais pourtant sûr que le livre était venu se placer tout seul dans ma main. Et j’avais vu la Chevalier Talik faire la même chose avec un sabre en bois. Que pouvait-il bien manquer ?

    La Force, c’était presque évident, si je ne me connectais pas à elle, je pourrais rester là des heures durant en attendant qu’un livre ou n’importe quel objet viennent à moi. Je plongeais en moi à la recherche de l’Esprit de la Galaxie, il était là et m’entourait comme mon vieux manteau gris qui pour une fois était accroché à la porte de ma chambre. J’avais décidé de m’adapter à mon environnement en prenant les habits des Jedi. Certes, cela manquait de gris, mais ces nouveaux habits permettaient des mouvements fluides. Ressentant la Force me traversait, vivre en moi, les yeux fermés, j’imaginais ce manteau autour du livre, enfin cela ressemblait plus à une bulle de Force, parcourue de rotation d’énergie. Mon corps et mon esprit étaient totalement apaisé face à cette nouvelle démarche. Moi qui n’avait vu jusque-là que l’Energie de la Force traverser et vivre dans les êtres vivants, je me rendais compte qu’elle vivait également avec les objets. J’ouvrais progressivement les yeux, et c’est à ce moment que je vis le livre en lévitation qui se dirigeait vers moi. Je fus parcouru par un sentiment de bonheur puis de soulagement à voir le dos du livre atteindre ma paume.

    Avec un grand sourire, je me mis à penser que l’expérimentation pouvait véritablement commencer. A cette heure, personne ne se trouverait dans les couloirs. J’ouvrais ma porte sans faire de bruit, puis passa ma tête. Comme prévu, personne ne zonait et la lumière était toujours allumé. Le couloir serait parfait pour évaluer la distance d’action de ce pouvoir. J’allais donc déposer le livre à une porte après ma chambre, puis revenais devant ma porte. Bien droit, je fermais les yeux inspira, puis recommença, ma concentration et mon lien avec la Force m’aiderait à faire le reste. En un rien de temps, le livre arriva jusqu’à moi. Je continuais ainsi en allant de plus en plus loin puis avec des objets de plus en plus lourds. J’avais ainsi pu noter que plus l’objet était lourd plus je devais être proche de lui pour le faire venir à moi. Il était vrai également qu’un objet fermement attaché ne viendrait pas ou alors pas tout de suite. Avec de l’entrainement, peut-être pourrais-je arriver à une telle prouesse.

    Alors que le couloir se retrouvait jonché de livres dans tous les sens, je me mis à penser que si je pouvais attirer des objets, l’inverse devrait être possible. Repousser un élément ou un corps vivant, était-ce pareil que de l’attirer ? Si je devais repousser un objet ou une personne, cela serait plus en cas de défense, donc il fallait agir vite et la méthode que j’employais actuellement pour faire venir à moi un objet prennait trop de temps et pourrait mettre plusieurs vies en danger.

    J’imaginais alors un flot important d’Energie se déversant sur l’objet ou la personne. Il fallait agir avec méthode et concentration. Les yeux fermés, j’accumulais assez de Force au niveau de ma main avant de tout relâcher d’un coup dans la direction voulue. Certes, le livre avait avancé, mais le rendu souhaité été loin de ce que j’avais pu envisager. Plutôt que de rester focaliser sur l’objet en question, l’énergie s’était éparpillée comme une vague. Ce qui ouvrit violemment plusieurs portes du couloir. Je fermais les yeux en espérant que personne ne se soit réveiller, j’allais m’éclipser vers ma chambre laissant tout mon chantier dans le couloir lorsque plusieurs têtes firent leur apparition.

    Zadyssa : Mais qu’est ce que tu fais debout à cette heure-là ?

    Moi : Oh Maître, c’est vous ! Eh bien, je ….

    Zadyssa (assez calmement en enjambant les livres) : Vous pouvez retourner dormir, ce n’est rien ! Ce n’est pas du ménage que tu es en train de faire ?

    Moi : Non, mais il va bien falloir que je mis colle ! En faites Maître, j’arrive à attirer les objets et je voulais voir si je pouvais les repousser.

    Zadyssa : Tu t’entraines donc à la Traction et à la Poussée de Force, au milieu du couloir des dortoirs ? Au milieu de la nuit ?

    Moi : Bah, il fait un peu froid dehors, tout le monde était censé dormir et je n’étais pas fatigué.

    Zadyssa : Et qu’est ce qui n’a pas fonctionné ?

    Moi : Je n’ai pas réussi à projeter de manière précise la Force. Ça ressemblait plus à une vague ou une onde ! J’ai concentré la Force en un point puis j’ai tout relâché d’un coup.

    Zadyssa : Quand tu utilise la Traction de Force, tu la visualise, la façonne d’une certaine façon pour que l’objet te parvienne ?

    Moi : Oui.

    Zadyssa : Alors pourquoi ne là tu pas fais ici aussi ? Il ne s’agit pas seulement de délivrer, tu dois l’accompagner, lui dire ou lui montrer ce que tu veux !

    Moi : Oh…

    Zadyssa : Tu vas refaire un essai mais cette fois ça sera sur moi !

    Moi : D’accord, mais je ne voudrais pas te blesser !

    Zadyssa : Il en faudra plus pour me faire du mal !

    Mon Maître pris alors position en face de moi. La confiance de Zadyssa, me redonna de l’espoir quant au succès de cet exercice. Tout était tranquille autour de nous, cet apaisement me procura un moment de bien-être. Je tendis le bras en direction de Zadyssa, en y accumulant la Force. La Force m’enveloppait de nouveau. Au moment de projeter ce trop plein de Force, je me focalisais sur ma cible en imaginant des tourbillons d’énergie se dirigeant directement vers elle. J’ouvrais les yeux, et j’avais fait mouche, Zadyssa avait reculé d’un bon mètre à mon avis. J’eus juste le temps imperceptible d’apercevoir que son blaster était pointé sur moi. J’eus à peine le temps de faire une roulade sur le côté pour me cacher dans l’embrasure de la porte. J’avais pu compter quatre tirs de blaster. Seulement trois avaient marqués le couloir. Je cherchais le quatrième de yeux, quand je sentis comme une odeur de brulé. Le bas de mon pantalon, sur la jambe gauche se trouvait une marque de blaster qui avait noircit le tissu.

    Moi : Vous voulez déjà vous débarrasser de moi ?

    Zadyssa : C’était pas mal, et avec de l’entrainement tu pourrais faire mieux. Mais écoute bien cette dernière leçon, elle te sera très utile pour plus tard : Ne trouble plus jamais mon sommeil !

    J’esquissais un sourire avant d’ajouter : Très bien faisons comme ça !

    Elle était partie se recoucher, et je commençais à ranger tout mon foutoir. Les premiers rayons du soleil pointaient leur nez. J’avais fait nuit blanche. La fatigue se faisait sentir, mais il était trop tard pour débuter ma nuit. Je me rendais alors à la salle des pouvoirs de la Force avec un peu de chance je tomberais sur la Maître Brûle.

    Elle était en train de méditer. Je me permis de la déranger pour lui faire part de ma découverte nocturne. De plus, elle m’avait bien signifiée que je pouvais lui poser toutes mes questions sur la Force. S’il y avait bien quelqu’un dans ce Temple pour répondre à mes questions sur la Force ce ne pouvait être qu’elle.

    Moi : Maître, j’ai quelques questions à vous poser. Vous vous souvenez vous m’aviez demandé de percevoir la Force et pour tout vous dire, je ne suis pas sûre d’avoir découvert une différence entre la médiation et l’exercice de perception de Force. Est-ce que vous pourriez m’éclairer là dessus ? De plus, depuis que je me suis réellement connecté à la Force, il m’arrive de voir un vieil homme, barbu, grisonnant. Il m’a apporté de nombreux conseils toujours juste sur la Force. Est-il une représentation de la Force ? Et la Force nous permet elle de rester en contact avec des personnes qui nous ont quitté ? Car je suis quasiment sûr que ma marraine était présente lors de ma connexion et qu’elle m’accompagne tous les jours.

    Ce message a été modifié par Phaleina le mercredi 10 janvier 2018 - 23:37
    Ce message a été modifié par Phaleina le jeudi 11 janvier 2018 - 18:50

    mercredi 10 janvier 2018 - 23:28 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

PSW Vidéo

Evénements

Sci-Fi Show 25ème édition - Fans costumés, BB-8, VR, etc...
Sci-Fi Show 25ème édition - Fans costumés, BB-8, VR, etc...

1 Place de la Porte de Versailles, 75015 Paris
03 févr. 2018 - 04 févr. 2018

Dédicaces de Daniel Naprous chez Pulp's
Dédicaces de Daniel Naprous chez Pulp's

Pulp's Toys, Paris
04 févr. 2018

Comic Con Brussels
Comic Con Brussels

Tour & Taxis, Bruxelles
10 févr. 2018 - 11 févr. 2018

Migennes Collector 14ème édition
Migennes Collector 14ème édition

Salle des Sports, Migennes [89]
24 févr. 2018 - 25 févr. 2018

Solo - a Star Wars Story
Solo - a Star Wars Story

France
23 mai 2018

Star Wars Episode IX
Star Wars Episode IX

France
18 déc. 2019

StarWars Story

Star Wars IX

Anniversaires

nés un 19 janvier...
en partenariat avec
Gastronogeek
Star Wars Collection
Science Fiction Archives
Hasbro
Rebel Legion France
Little Geek
Pulps
MintInBox
Star Wars Holonet ASFA STAR WARS RPG Radio Disney Club Captain Collectoys Figurines Ciné


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer