Holonet Jedi (page 21)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Anakin89

    Anakin89

    8108 Crédits

    La classe des légendes Jedi et leur philosophie doit bien être l'une des plus anciennes.
    Le manque de participation est certainement du au fait que cette classe est essentiellement théorique. Les cours sont très bien fait et très explicites.
    C'est une classe qui ne nécessite pour ma part peu de participation. Pour en retirer des bienfaits, il suffit de lire les cours. Bien sûr, si on veut y participer ou donner son avis, elle est ouverte à tout et on s'interesse grandement aux avis, aux opinions des padawans quel qu'il soit.
    Exemple, lorsque j'étais padawan, j'appréciais tout particulièrement cette classe et pourtant je n'y participais pas en ce sens que je lisais seulement les cours. Ce que je veux dire, c'est que cette classe ressemble à aucune autre parce qu'elle a été faite essentiellement pour augmenter la connaissance des Jedi (quel que soit leur rang).
    Je ne pense pas qu'elle ait besoin de gros changements. Je suis sûre que beaucoup lisent les cours et n'osent peut-être pas interagir.
    Il y a quelques fois des débats où les avis sont tellement tranchés qu'il se termine rapidement.
    A mon avis, la classe est bien comme elle est et Jorus s'en occupe très bien. La présentation de ses post est devenue plus attractive en raison des couleurs et des images.
    Bref c'est une classe pour moi qui est indispensable à la culture des Jedi et sûrement l'une des plus ouverte et des plus simple de participation =).

    vendredi 06 avril 2007 - 13:32 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    L’interview Special Edoras vs Clickman ! Faite à l’impromptu le 26 Mars 2007 vers 20h. (Cette interview fait suite à celle de Clickman et d’Edoras).


    Clickman et Edoras sont face à face !

    La Journaliste s’adresse au Jedi – Voudriez vous répétez vos questions SVP
    Le Jedi se tourne vers le Guilder – Tu bois quoi avant de poster ? Non parce que par moment je ne comprends pas tout par moment !
    Le Guilder répond au Jedi – Et bah... que t'accepte de venir bouffer un barbec' sur Thyferra, à la maison, y aura de l'alcool, de l'eau plate, des filles, des mecs sympas (genre pirates mal embouchés), de la viande grillée, un groupe de rock invité pour l'occaz'... ça marche ?
    Ah, oui, aussi : je peux garer mon destroyer sur le Temple ? je suis en double file^^ (boit son verre)

    La Journaliste déguste sa Chimay Bleue en écoutant le Jedi et le Guilder. Le silence retombant.

    La Journaliste relance l’interview – Et bien Clickman vous ne répondez pas?
    Le Jedi – 2 secs, je suis au tel.
    Le Guilder – grouilleuh, y a une fille qui insiste, et j'ai jamais su vraiment résister à leurs caprices^^
    Le Jedi raccroche son comlink – Ca marche, mais sans alcool pour moi. Et pour le stationnement.... oui mais paye le parcmètre !
    La Journaliste qui se veut courtoise avec le Guilder – Edo voudriez vous une Duvel, Leffe, Brugs, Palm, Koninck? (Elle essaye un jeu de mot) Ah cette dernière bière serait-elle de votre famille?
    Le Guilder est horrifié par les dire du Jedi et n’entend pas le jeu de mot de la Journaliste – PAYER ? Au fait, si y a plus de parcmètre, y a plus de taxe*... Bon, ça marche^^
    Le Jedi – La taxe* est dans le prix du parcmètre. 2000 crédits à l'heure.

    Le Jedi et le Guilder n’étant pas du tout sur la même longueur d’onde ne se comprennent pas. La Journaliste essaye de détendre l’atmosphère.

    La Journaliste – Clickman voudriez vous goûter nos bières?
    Le Guilder revient à la question principal du Jedi – Sinon, ce que je bois, ça dépend : quand Kiffa me surveille, l'eau, sinon...
    Le Jedi répond à la Journaliste – Pas d'alcool !!!!
    Le Guilder se lève devant cette réaction intégriste – Bonsoir !
    La Journaliste un peu ironique – Bon, vous semblé en excellente compagnie l'un avec l'autre, je vais vous laisser. Mais avant, je vous remercie pour vos interviews.
    Le Guilder – Que la Force soit avec vous, bande de moules calamariennes, vous en aurez besoin quand je serai Maître de la Vie, de l'Univers et du Reste
    Le Jedi visiblement content de voir le Guilder partir – Bonsoir !
    La Journaliste – Ensuite Clickman, je vous offre votre holocron (lien supprimé car non accessible)
    Le Jedi – Merci « vite une idée, vite une idée! »

    Le Guilder ouvre la fenêtre et se jette dans le vide, où un vaisseau garé en double file l'attend.

    La Journaliste a l’intention du Jedi – Merci beaucoup à vous. Je vous souhaite une bonne nuit. A+ Chevalier Terrik!
    Le Jedi – Bonne nuit !

    La journaliste n’a pas le temps de remettre le cristal (lien supprimé car non accessible) au Guilder. Mais elle n’oubliera pas de le lui envoyer afin que le Guilder offre aux lecteurs un message personnel !
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------
    * En Belgique on est beaucoup plus taxé qu’en France.
    -------------------------------------
    Maître de Carth et de Cal
    HOLONET JEDI: Comment peux-t-on rendre la Classe des légendes plus attractive?

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 06-04-2007 20:11

    vendredi 06 avril 2007 - 20:06 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaia_Torinn

    Kaia_Torinn

    1319 Crédits

    Elle est très sympa cette double interview. Par contre Clickman, rassure toi pour l'alcool. Je suis prète a me sacrifier pour la bonne cause. Je boirais donc à ta place !!

    vendredi 06 avril 2007 - 20:31 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits


    Holocron du Chevalier Jorus_Beku_n!



    La Force : mythe ou réalité ?



    Nous sommes en 1977, une génération entière est marquée par un croiseur interstellaire sortant de nulle part et apparaissant à grand bruit sur l’écran de cinéma. Une génération marquée par les exploits de « ceux qui furent au mauvais endroit au mauvais moment », d’une histoire plongeant ses racines dans les contes traditionnels de la mythologie. Les affiches de STARWARS portent une inscription emblématique qui sera le leitmotiv de la Saga : « Que la Force soit avec toi » !


    Les 4 forces de l’univers (définition d’Obi-Wan, 1977)

    Mais revenons à 1977. Il faut tout d’abord se rappeler cette époque : la majorité des familles françaises n’a qu’une télévision noir et blanc, les postes couleurs sont rares. La troisième chaîne ne couvre pas 70% du territoire. Aller au cinéma voir un film comme STARWARS est encore un spectacle extraordinaire et unique. En effet, les cinémas sont peu nombreux (peu de multisalles, pas de multiplex), la culture de « revoir un film » est peu développée et enfin il n’y a pas de magnétoscope. Certains fans attendront entre 3 et 10 ans pour voir le film une seconde fois. Ainsi le réalisateur doit marquer les esprits, avec simplicité et efficacité. C’est le cas pour la Force. Même si le concept garde une part de mystère, le spectateur doit instantanément en comprendre les fondements et les implications. La première explication est donc fondamentale. C’est Obi-Wan « Ben » Kenobi qui donne à Luke et au spectateur la première leçon.

    « C'est une sorte de fluide créée par tout être vivant, une sorte d'énergie qui nous entoure et nous pénètre, qui maintient la galaxie en un tout unique ». Le spectateur est certes aussi étonné que Luke mais en réalité, Lucas vient d’accoler son concept de Force à des réalités concrètes.

    Dans un premier temps, le terme de Force nous renvoie immanquablement aux concepts de force physique de l’homme. Au premier degré, tout le monde comprend que plus on est fort – ou plus on a de force – plus on est puissant. Cela s’intègre parfaitement à la conversation puisque Obi-Wan parle de rapport de force entre les Jedi et les adversaires de la Force. Personne ne sera plus étonné que la maîtrise de la Force soit un des enjeux d’abord du film, puis de la trilogie.

    D’autre part, le mot force nous fait également penser aux forces de la physique qui régissent la vie et l’univers. Depuis des siècles, les physiciens ont découvert les différentes forces et les ont mises en équation. Dès le début du XXème siècle, Einstein écrivait la 7ième et dernière équation. A partir de là, les physiciens vont tenter d’unifier les forces, afin de concrétiser une idée majeure : définir la force unique régissant l’univers. (Je vous renvoie à l’excellent livre de vulgarisation écrit par Infeld et Einstein : « L’évolution des idées en physique »). On sent que dans son explication, Obi-Wan fait passer une idée d’unicité, mais cela reste confus.

    Nous allons donc entrer un peu plus dans le détail : quelles sont donc les forces que le physicien cherche à unifier ? Elles sont au nombre de quatre :

    La première est la force gravitationnelle. Elle assure la marche immuable des galaxies et des étoiles dans le cosmos. La gravité a une portée infinie, ce qui veut dire que dans l’univers, toute chose est reliée par cette force justement « universelle ». Par exemple, la minuscule charge gravitationnelle contenue dans une simple tasse à café influence, même de manière infime, ce qui se passe sur Mars mais aussi dans les centaines de milliards d’étoiles et de galaxies du cosmos tout entier. Ainsi soulever une tasse à café, ou en d’autres mots, faire une action, c’est modifier quelque chose dans l’équilibre de tout l’univers.

    La seconde force « universelle » à longue portée est l’électromagnétisme. C’est elle qui éclaire nos villes, alimente nos ordinateurs, nos télévisions et les appareils que nous utilisons tous les jours. Un aimant peut attirer un clou, ouvrir une porte ou soulever une locomotive. Mais c’est également cette force (aussi bien répulsive qu’attractive) qui assure la solidité de la matière à notre échelle, en liant les électrons au noyau de l’atome.

    A présent, voyageons au pays de l’atome, jusqu’au noyau. Là, nous rencontrons une nouvelle force, à portée très courte (10 puissance moins 15 mètres) : c’est la force « forte » qui sert à coller entre elles les particules élémentaires au sein du noyau atomique. Elle est cent fois plus puissante que la force électromagnétique. C’est cette force qui fait que le soleil brille, c’est elle aussi que l’on retrouve dans le feu déchaîné des bombes à hydrogènes (découverte de MM Oppenheimer, Bethe et Wheeler)

    Enfin, il existe une dernière force que l’on appelle « faible ». Sa portée est cent fois plus faible que sa cousine « forte ». C’est une force radioactive qui agit à l’intérieur du noyau atomique. Elle s’est manifestée sous forme destructrice à Tchernobyl, mais c’est elle que l’on retrouve domestiquée dans les centres de soins radiologiques.

    Nous retrouvons les 4 grandes forces dans l’explication d’Obi-Wan :
    « C'est une sorte de fluide créée par tout être vivant » la Force !
    « Une sorte d’énergie » : la force forte
    « qui nous entoure » : la force électromagnétique
    « et nous pénètre » : la force forte et la force faible
    « et qui maintient la galaxie en un tout unique » : la force gravitationnelle
    Ainsi, Obi-Wan fait de la Force cette entité unique, chère au physicien moderne, qui donne l’explication de toute vie et de toute force. Lucas donne dès le début de son film des bases solides au concept de Force en faisant référence à des réalités scientifiques concrètes.

    Ces concepts de forces physiques sont suffisants pour expliquer au grand public les pouvoirs des Jedi.
    On sait que le physicien n’aborde jamais la théorie sans un développement philosophique profond et de qualité. Aussi, la théorie qui consiste à faire des premiers Jedi des philosophes spécialisés dans l’étude de la Force est tout à fait acceptable, au point de vue historique de l’Ordre. Les Jedi et les physiciens ont d’abord une philosophie de la vie, de l’univers. Alors que nos physiciens font appel aux mathématiques, les Jedi ont cherché la symbiose avec l’univers ambiant. Cette symbiose permet au Jedi d’utiliser les 4 forces « modernes ». Par exemple, un évènement quelconque dans le cosmos a des répercutions sur et dans l’ensemble de l’univers. Obi-Wan, sensible à la Force, donc à la force gravitationnelle, ressent la destruction d’Alderaan. De même, les pouvoirs de guérison résultent de la maîtrise de la force faible, l’absorption énergétique est liée principalement à la force forte. Arrêtons ici les exemples : tous les pouvoirs utilisés par les adeptes de la Force peuvent trouver une correspondance dans la physique théorique (à défaut, certes, d’une démonstration)



    L’aspect mystique de la Force (Enseignement de Yoda, 1980) :

    Nous arrivons en 1980. A cette époque, l’Empire décida de contre attaquer. Luke Sywalker et les spectateurs de l’épisode V vont avoir le privilège de recevoir l’enseignement de Yoda ! En réalité, Lucas va nous enseigner de manière plus précise sa vision de la Force par l’intermédiaire du maître Jedi. Yoda nous donne sa définition :

    « …mon alliée est la Force! Et c'est de mes alliées la plus puissante. La vie l’a créée, l’a fait grandir. Son énergie nous entoure et nous relie. Nous sommes des êtres illuminés, pas une simple matière brute. Tu dois sentir la Force entre toi, moi, l'arbre, la roche… »

    Tout d’abord, et c’est logique, Yoda reprend la définition d’Obi-Wan : la Force est une énergie qui nous entoure et nous relie. Nous avons les 4 forces, mais la gravité est mise à l’écart. En effet, Yoda va nous enseigner les rapports de l’homme à son environnement. Nous devons ressentir la Force entre les éléments proche de nous. Comme les premiers Jedi, Luke doit d’abord entrer en symbiose avec son environnement proche. Mais cela suit une affirmation sur laquelle il faut s’arrêter : « La vie l’a crée »

    Cette affirmation peut être scientifiquement débattue à l’infinie. En effet, les derniers développements sur l’origine de l’univers – le fameux big-bang – montrent qu’au mieux, forces et vie sont indissociables et se sont créées en même temps. En réalité, les contraintes physiques de l’univers lors de sa création empêcheraient même le développement de la vie telle que nous la concevons. Par contre, si nous faisons référence à notre culture, nous constatons que les religions donnent la primauté à la vie.

    Yoda nous fait donc entrer dans un nouveau monde, dans lequel le côté mystique prend toute son importance. « La vie l’a crée » doit être considéré comme un postulat à la base de la croyance Jedi. « L’Empire contre attaque » marqua aussi les esprits par le côté religieux qui ressort des aventures de Luke sur Dagobah. Pourquoi affirmer de façon si abrupte cette relation entre Force et religion ?

    Si par bien des façons la Force assimile les principes élémentaires d’un grand nombre de religions, Yoda nous montre qu’elle emprunte de nombreux concepts à la philosophie orientale. Tout d’abord, on sait que Lucas a très consciemment construit Obi-Wan et Yoda à partir de modèles asiatiques. Obi-Wan doit être considéré comme un maître d’armes Samouraï, dont le nom a une consonance extrême-orientale. Quant à Yoda, il fait penser physiquement à un Asiatique : petite taille, teint jaune et enfin le plus succulent, une phraséologie parabolique. Enfin, la tunique d’Obi-Wan est un élégant kimono japonais et Yoda porte également une tenue d’influence japonaise.

    Mais Yoda nous donne une première clé : « Nous sommes des êtres illuminés… ». Et là, la Force nous emmène au sein du Bouddhisme Zen qui met-lui même l’accent sur la recherche de l’illumination par la voie intuitive. Nous le voyons dans l’enseignement même de Yoda : La Force doit être utilisée pour la connaissance et l’attaque, jamais pour l’agression. Elle prouve la possibilité d’entrevoir certains évènements futurs (la clairvoyance) et de déplacer des objets par le seul pouvoir de la pensée. Yoda demande en permanence à Luke de se calmer, de se concentrer. Il lui apprend à découvrir une zone de calme dans son esprit, celle qui lui permet de contrôler ses actions de façon claire et équilibrée. Nous sommes sur le chemin du Zen.
    Qu’est le zen ? Au japon, il permet au Samouraï de prendre conscience de la nature passagère de toute chose, et en particulier de la vie humaine. Ainsi chaque geste, chaque action doit être entreprise comme s’il s’agissait de la dernière. Les guerriers ne vivent ni dans le passé, ni dans le futur : ils vivent dans le présent (on reconnaîtra là une passerelle vers le Carpe Diem occidental). D’ailleurs, Yoda se fait l’écho de ce concept quand il interpelle Obi-Wan :

    « Et toute sa vie, il a regardé vers l’avenir, vers l’horizon. Jamais eu l’esprit où il était… à ce qu’il faisait. L’aventure ! Ha ! L’agitation ! Ha ! Ces choses, un Jedi ne les désire point.» Puis tendant un doigt menaçant vers Luke : « Tu es insouciant ».

    Poussons un peu plus loin le raisonnement : si tout le concept de Force est d’origine extrême-orientale, nous nous rapprochons non seulement des croyances bouddhistes mais aussi des croyances taoïstes : l’idée que la Force se retrouve en toute chose, que c’est une énergie de vie (notre fameux postulat), nous éloigne du clivage entre le spirituel et le matériel qui caractérise la tradition judéo-chrétienne. L’idée que Luke doit se maîtriser intérieurement (aussi bien ses affects que ses sensations) renvoie encore à la méditation bouddhique. Son but est de ne plus rien ressentir pour atteindre le Nirvana, le vide qui est un tout, la pureté divine. Même la démonstration de lévitation de Yoda rappelle la lévitation tibétaine (à laquelle nous avons été initiés par Tintin au Tibet !).

    C’est dans cette logique que peut se comprendre une dichotomie peu connue de la Force : la Force est la vie, elle est l’instant, le ressenti, l’émotion parfaitement maîtrisée : la Force vivante. La Force est un lien qui permet la projection et l’anticipation : la Force unificatrice.

    Mais Lucas va jouer la carte de la finesse et de la prudence pour ne pas faire de sa trilogie des films de propagande religieuse. Il évite l’ésotérisme en subordonnant la conception asiatique de la Force à un principe général très simple : d’un côté il y a le Bien incarné par la lumière, l’altruisme, l’humanisme, de l’autre le Mal incarné par le sombre, le noir, l’égoïsme, la machine. Les références asiatiques concernent plus des procédés que la finalité ultime : le Bien doit triompher du mal. Et là, Lucas commence à se rapprocher des concepts occidentaux

    Et bien sur, Yoda va en tenir compte. Il va subtilement associer les concepts asiatiques et occidentaux. En effet, Yoda est face à un élève qui doit désapprendre tout ce qu’il a appris. Le Zen, le Nirvana, le bien et le mal doivent prendre leur place dans l’esprit de Luke. Yoda va donc envoyer son apprenti dans la grotte : cette fameuse grotte qui va laisser beaucoup de spectateurs dans l’expectative. Comment les concepts développés plus hauts vont-ils nous permettre d’y voir clair ?

    Souvenons-nous, Luke est en quête d’aventure, il est insouciant et doit apprendre à vivre dans le présent. Il doit donc vaincre ses aspects de lui-même. Il va s’introduire dans un lieu « envahi par le côté obscur de la Force », un lieu où il trouvera ce qu’il y apportera ! Luke conserve néanmoins ses armes, ce qui symbolise son impatience et son manque de foi, mais surtout son endoctrinement à l’ancien concept, aux voies de la violence et de l’hostilité du monde extérieur. La révélation sur Dark Vador est plus qu’une présence maléfique. Cela représente le côté négatif de Luke lui-même. Le côté obscur de la Force se dissimule partout, même dans les endroits où l’on se sent en sûreté. (C’est d’ailleurs un message que Luke n’est pas encore en mesure de comprendre et d’accepter). Ainsi, nous venons de faire connaissance avec un premier aspect de la dichotomie classique entre les côtés lumineux et obscur de la Force.


    « Tel est ton destin » (La rédemption de Vador, 1983)

    Comme nous l’avons déjà dit, la Force fait référence aux principes élémentaires de plusieurs religions. En fait, elle symbolise au mieux ce que toutes les croyances ont en commun : une foi infaillible en un pouvoir spirituel. Si la Force trouve des sources dans la philosophie orientale, nous avons vu que Lucas restait proche des valeurs occidentales en conservant clairement les notions de bien et de mal. Mais au travers de la Force, Lucas met en exergue une autre valeur occidentale très classique : l’importance de l’individualité. Quand on entame une quête spirituelle, on cherche d’abord le bien-être et la plénitude tout en respectant la conscience de soi. Cela intègre une croyance qui prétend améliorer le monde en changeant les individus et non en changeant les types d’organisation. Les héros de la trilogie vont certes apprendre beaucoup sur le sacrifice et le travail en commun, mais ils seront aussi capables d’individualisme face à l’énorme machine qu’est l’Empire.

    Mais revenons un instant aux fameux côtés obscur et lumineux : ces deux côtés de la Force représentent avant tout pour le spectateur la lutte entre le bien et le mal. Le premier film la divise de façon nette : le côté obscur utilise la puissance de la Force pour l’agression, le côté lumineux s’en sert pour la défense. Et là, les héros choisissent l’indépendance plutôt que la domination.

    Dans la trilogie, le bien et le mal font référence aux croyances du zoroastrisme (de Zarathoustra, philosophe perse). Pour faire simple, cette croyance réfute l’association du bien et du mal. Elle les considère comme des réalités contraires (comme la lumière et les ténèbres, aux sens propres et figurés). Le mal n’est pas l’absence de bien, c’est une substance bien réelle. Le bien et le mal ne peuvent pas exister ensemble et sont voués à la destruction : c’est le concept de la prophétie, du retour à l’équilibre dans la Force.

    Mais Vador va nous montrer une autre face de la lutte du bien et du mal dans sa révélation « Je suis ton père ». La lutte se joue maintenant au niveau de l’esprit humain. Luke a vu dans la grotte le mal potentiel qu’il avait en lui. Mais Vador nous montre son propre potentiel de rédemption. La dualité bien/mal laisse place au conflit de l’esprit humain et à l’espoir de réconciliation (comme le Yin et le Yang, chacun portant en lui une parcelle de l’autre)

    En 1983, nous assistons au combat final. Tous les concepts s’entrechoquent dans un même lieu au même moment. Et ce combat se déroule sous la houlette de l’Empereur en personne. La lutte entre le bien et le mal, ce conflit entre lumière et obscurité prend une nouveau tournant. En effet, nous assistons à la rédemption de Vador. Or la rédemption nous vient du christianisme. Dans cette religion, le mal représente la perte de la grâce. Jeune, Anakin appartenait à une élite spirituelle avant de se rebeller contre elle, c’est à dire de perdre la grâce. Il appartient à la caste des anges déchus. Le lien est fait avec deux fondements du christianisme, le pêcher et pardon.

    Mais laissons de côté la religion pour nous intéresser au à l’individu même, plongé au cœur de ces combats. Deux logiques s’affrontent. L’Empereur se veut maître du destin. Lorsqu’il affirme « tel est ton destin », c’est en faisant abstraction du choix individuel. Pour lui, le destin de chaque homme est inscrit à jamais dans la Force. Lui, le maître du côté obscur est capable de lire dans la destinée et de prévoir les évènements. D’ailleurs il s’en vante en permanence : « Tout se passe à présent comme je l’avais prévu ». Le côté obscur représente la négation du libre arbitre. La dévotion de Vador envers l’Empereur en est l’incarnation même. Dark Vador le reconnaît lui-même : « Il est trop tard pour moi… »

    D’un autre côté, Obi-Wan a affirmé à Luke : « Ton destin est de suivre un autre chemin que le mien ». Le destin est certes inscrit dans la Force, mais le côté lumineux respecte le choix de l’individu. Voilà une raison spirituelle expliquant pourquoi Obi-Wan n’aidera pas Luke dans son combat contre Vador. De même, expliquant à Luke le pouvoir de clairvoyance, Yoda hésite car « toujours en mouvement est l’avenir ». Certes le destin de Luke est de retrouver Vador, mais l’issue de la rencontre n’est pas connue.

    Au-delà de la victoire du bien sur le mal, du retour à l’équilibre dans la Force, la victoire du côté lumineux de la Force sur le côté obscur incarne la supériorité du libre arbitre humain sur la prédestinée. L’homme est capable de choisir et de prendre en main son destin. C’est la reconnaissance du droit individuel à disposer de soi, du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.


    Conclusion :

    D’abord, respectons et remercions le lecteur qui lit ces quelques lignes et ne se sera pas endormi lors d’un récit qui aborde avec ordre ou désordre quelques aspects très personnels de la Force. Nous aurions pu développer encore d’autres aspects pendant des pages. Alors où est la vérité ? Chacun d’entre nous, en fonction de son expérience, détient cette vérité. Et même s’il l’exprime en quelques mots ou quelques lignes, personne ne pourra la lui contester.


    Jorus, le 6 avril 2007



    Sources :
    « L’évolution des idées en physique », Infeld et Einstein
    « Avant le big-bang », I et G Bogdanov
    « La guerre des étoiles », G Lucas
    « L’Empire contre attaque », D F Glut
    « Le retour du Jedi », J Kahn
    « Le dossier Starwars », ed Omnibus
    « Starwars, la magie du Mythe », M Henderson








    -------------------------------------
    May the Force be with you

    Membre de l'Ordre des Célèbres Phraseurs

    Ce message a été modifié par: Jorus-Beku-n le 06-04-2007 21:22

    vendredi 06 avril 2007 - 21:10 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaia_Torinn

    Kaia_Torinn

    1319 Crédits

    Merci pour ton Holocron Jorus. Il est vraiment très intéressant et très instructifs.
    Pour ceux qu cela intéresse et pour compléter la partie scientifique, je conseille un documentaire en trois partie qui s'intitule : Ce qu'estein ne savait pas encore.

    Cela présente d'une l'histoire de la découverte des quatre forces décrites dans l'holocron. Mais surtout cela présente une théorie scientifique très contreversée. C'est la théorie des cordes.

    voici un petit résumé :

    Brian Greene propose ici une passionnante adaptation télévisuelle de son best-seller L’univers élégant, des premières découvertes d’Einstein aux récentes théories sur l’interaction des forces. À l’aide d’images de synthèse et d’expériences simples, il nous explique la théorie des cordes, une approche révolutionnaire qui pourrait expliquer la formation de notre univers.


    Le rêve d’Einstein

    Les ingrédients fondamentaux de la nature sont des cordes d’énergie minuscules, dont les vibrations sont à la base de tout ce qui se passe dans l’univers…

    La dernière foi c'est passé en novembre 2006. J'espère qu'il y aura bientôt une rediffusion.
    -------------------------------------
    Kaia Torinn Une padawan très "Mystique"

    Ce message a été modifié par: Kaia_Torinn le 07-04-2007 13:57

    samedi 07 avril 2007 - 13:57 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar yota

    yota

    3554 Crédits

    Comment peux-t-on rendre la Classe des légendes plus attractive?

    Comment la rendre plus atractive? Et bien les images y sont, les textes sont parfait...alors je dirais leurs contenus.
    Je m'explique :
    La classe de légende et la classe qui à les meilleurs textes et les meilleurs infos sur l'UE, c'est peut être justement le problème. Les cours sont parfois tellement bon que je ne comprends pas ou Jorus (si je peux?) veux en venir.

    Pour l'améliorer surtout ne pas enlever le super prof qui dirige, sinon je dirais faire des textes plus souvent mais contenant moin d'information... faire plus simple quoi.

    lundi 09 avril 2007 - 15:57 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    Interview du Chevalier Jours-Beku_n Faites le 5 avril 2005


    Bonjour Jours_Beku_n! Êtes vous prés pour l'interview?
    Ready !!! Mais le tu peux dire "tu" !
    Je vouvoie toujours les fans que j'interview^^.

    Alors, avant toute chose, présentez vous s'il vous plait.
    Je suis Jorus beku'n, Chevalier Jedi, membre du Conseil parallèle au sein du Temple Jedi et cofondateur de la fameuse fréquence "Nema", avec Clickman, Aynor, Obitom... Et la fameuse Nema. Au sein d'AW je suis aussi responsable de la classe des Légendes Jedi
    MDR, vous semblez apprécié ce Conseil parallèle, mais n'est pas seulement valable pour le topic "Temple Jedi"?
    Officiellement, ce conseil, ou plutôt la fréquence Nema n'est utilisé que dans le cadre du TJ, c'est un excellent moyen pour faire rebondir l'intrigue. Mais au départ c'était la consécration d'un rencontre à 4 faite lorsque j'étais Padawan au sein du VA... c'est un exemple d'intégration réussi au sein de la caste, comme cela se fait aujourd'hui en salle des Pada (voir le sujet précédent de HJ)
    (Merci pour la pub gratuite, c'est hyper sympas!^^)

    Nous reviendrons au JDR plus tard, donc, en dehors du rôle player, qu’aimez vous sur AW ?
    Le fait de côtoyer plusieurs générations de fan a quelque chose de rafraîchissant et de vivifiant, c'est quelque chose que j'ai découvert au fur et à mesure de ma participation aux divers Topics : cela avait commencé par l'échange de point de vue sur les films, l'UE, les BDs... Et bien sur les Quiz, puisque j'ai aussi l'honneur de m'occuper du Quiz des phrases célèbres ! ( Pub perso !!!)
    Et qu'est-ce qui vous a motivé a venir participé au JDR? Pourquoi avoir choisi d’être Jedi ?
    J'avais beaucoup joué au Jeu de Rôle - celui édité par Descartes -, comme joueur et surtout Maître de Jeu. Ensuite, j'ai tout simplement cherché sur Internet un système de jeu qui me permettrait de retrouver l'ambiance JDR. Ensuite, mon personnage est tout simplement le clone de celui que j'incarnais dans ce cadre là... Et comme je suis un fan d'Obi-Wan, la voie des Jedi était pour moi !
    Merci pour c'est précision.

    Vous avez vu plusieurs changements dans la caste Jedi. Que pensez de l’évolution de la caste Jedi ?
    Lors de mon arrivée, nous étions en attente de la sortie de ROTS, d'où une grande effervescence au sein d'Aw en général et de la caste Jedi en particulier : cela bouillonnait d'idées et de nouveaux Topics. Les Topics de discussions étaient plus nombreux, il y avait plus d'échanges
    Aujourd'hui, la "folie" est retombée, les participants présents sont quelque part les fans les plus motivés. Les nouveaux sont en face de "dinosaures" de la caste et semblent tout intimidés. L'effervescence est retombée et les échanges sont beaucoup plus calmes
    Face à cela, force est de reconnaître que les différents dirigeants de la Caste ont toujours su remettre en question l'organisation des Jedi, de façon à l'adapter à l'aire du temps et aux désirs des participants !

    Qu’aimeriez vous dire à tout les anciens jedi qui ont participés à la création du JDR sur AW ?
    Formidable ! Au delà des idées qu'ils ont eues, ils ont fait preuve de dévouement et d'abnégation même dans les moments les plus compliqués ! Bravo ! D'ailleurs, cela crée des liens car je discute encore régulièrement avec certains d'entre eux sur msn.
    Il semble qu'ils se sentent rejetée par ceux qui les ont succédée, ils ne participes plus où que très peu. Les changements font-ils peur?
    Il y a eu en fait de tels changements qu'ils ne se sentent peut-être plus à leur aise parmi nous ! A moins que quelques anciennes tensions subsistent encore... Mais c'est pure spéculation ! IoI
    Dommage qu'ils ne reviennent pas participé! Ils apporteraient encore tellement! Enfin que soit!

    Revenons au thème actuel. Holonet demande l'avis des Jedi sur votre classe. Comment préparez vous les cours de votre classe sur les légendes Jedi ? Que pensez-vous de critiques déjà faites?
    Les cours sont basés sur les 7 fameuses BDs "introuvables" éditées par Dar Horse dans les années 90 : 4 le furent en français, 3 en VO. J'extrais de ces oeuvres des thèmes qui me paraissent intéressant, au sujet de l'histoire, de la philosophie... Ou des thèmes qui me sont demandés par les participants. Et j'essaie de faire découvrir à tous ce que contiennent ces fameuses BDs
    Concernant les critiques, j'y suis attentif car j'ai conscience que ces cours ne sont peut-être pas toujours simples à suivre... Ce n'est pas par moi que je les fais (enfin si, un peu quand même), mais pour les autres
    Et nous vous en remercions d'avance.

    Voyons un peu ce qui vous a motivé dans le monde Star Warsien!
    Comment avez-vous connu Star Wars ? Comment êtes vous devenu fans ?
    J'ai tout simplement découvert chacun des épisodes au cinéma. Ensuite, la sortie de l'héritier de l'Empire a marqué le départ de l'UE "moderne". C'est à partir de là que j'ai commencé à m'intéresser dans le détail à la première Saga, puis à la seconde.
    Et vous n'avez plus décroché, MDR!

    Auriez vous quelque chose à rajouter?
    Exact, et l'étude personnelle que j'effectue pour chacun de mes cours me permet de m'immerger encore un peu plus dans ce monde. C'est cela que je souhaite faire partager!
    Et ce n'est que du bonheur! Nous voici arrivé à la fin de l'interview et comme à tous, je vous remets l'Holocron.
    Merci beaucoup... ça y est, on peut se redire "tu" ?
    Lol, mais oui. Merci et à bientôt!



    Je remercie Kaia, Padmeia et Yota une fois de plus tous nos participants à Holonet ! La caste Jedi est heureuse de pouvoir consulter les avis de chacun. N’hésitez pas à lancer les débats !!!

    Les Jedi aiment la Classe des légendes car :
    Cela permet d’en connaître plus sur l’UE.
    Cela permet de débattre sur la Force et les Jedi.


    Suggestions :
    Placer les sources d’où l’idée éventuelle de donner à chaque fois le nom des livres, voir les liens vers le topic Livre. Padmeia n’est pas du tout contre, affaire à suivre…

    Ne pas changer le Prof !!!
    Conserver l’idée du Sommaire.
    Continuer a placer des images.



    La saga des interviews >>
    L’interview Exclusive du GUILDER Edoras !
    L’interview du Responsable des épreuves, Clickman !
    L’interview Click vs Edo !!!

    L’holocron de Jours_Beku_n.
    L'interview de Jours_Beku_n.

    Tout les commentaires sont les bienvenus ! Merci Kaia et Yota !



    Nous continuons à analyser ce thème jusqu’à vendredi soir, alors vite !!! Poster ! Ensuite il y aura une nuit de Folie !

    Comment peux-t-on rendre la Classe des légendes plus attractive?

    Donner nous vos avis sur cette classe tel qu'elle est actuellement.
    Donner nous des idées pour l'améliorer encore.

    -------------------------------------
    Maître de Carth et de Cal
    HOLONET JEDI: Comment peux-t-on rendre la Classe des légendes plus attractive?

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 09-04-2007 21:18

    lundi 09 avril 2007 - 21:01 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits


    Le 2007-04-01 02:35, Kaia_Torinn a écrit:

    ... Je pense que ce serait bien d'avoir les sources des infos si c'est possible. Par exemple si c'est issu d'un roman, d'un film, d'un dessin animé etc.
    De façon a pouvoir retrouver la source par nous même si on le peut.

    Sinon, la forme actuelle me semble bien.





    En relisant l'interview, je m'aperçois que je suis resté vague sur les sources. Et pour répondre directement à Kaia, je vous confirme que la classe des Légendes se base sur les 7 Tales of the Jedi parus dans les années 90

    - L'Âge d'or des Sith
    - Empire des Sith
    - Knights of the Old Republic
    - The Freedon Nadd Uprising
    - Les seigneurs des Sith
    - La Guerre des Sith
    - Redemption


    Enfin, une dernière source me permet de croiser bon nombre d'informations : the new essential chronology. Cet ouvrage est une des bases du cours sur la prophétie

    ... Et si vous avez la patience de lire mon Holocron, vous y trouverez d'autres sources...



    -------------------------------------
    May the Force be with you

    Membre de l'Ordre des Célèbres Phraseurs

    Ce message a été modifié par: Jorus-Beku-n le 09-04-2007 23:03

    lundi 09 avril 2007 - 22:59 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    Sur une terrasse ensoleillée, étendu dans une chaise longue, Édoras déposa son troisième verre de "lait" d'une main lasse et posa un regard vitreux sur le cristal qui trainait sur la table...
    "Bon, quand faut y aller..."
    Il connecta le cristal à l'enregistreur holographique et appuya sur la touche [on].


    - Salut les djeuns. Bon, moi, c'est Édoras Konix Terik, pour ceux que ça intéresse... Je suppose qu'en me voyant là, peinard comme pas deux, vous devez en vouloir à mort au sergent recruteur qui vous a fait enfiler cette bure qui vous gratte le col... désolé, les p'tits Forceux, 'chacun son destin. Le vôtre est de vous faire tartir, c'est la vie.
    " J'ai envie de vous donner un conseil utile... Après tout, je suis un peu un vieux de la vieille et j'ai plus grand chose à apprendre de cette espèce de garce qu'on appelle "la vie".
    " Allez, c'est parti... ma mignone, tu me ressers un verre, steup', le temps que je causes aux gosses ? Merci...
    " Comment ça "ce soir c'est toi fais la vaisselle" ? Mais... on n'a pas un robot, pour ça ? ... Ah, il est en panne ? Génial... leçon numéro zéro : toutes les bonnes choses comprennent une part de mal en elle. De même, les mauvaises choses apportent toujours un peu de bien. Ca, c'est être ni optimiste, ni pessimiste, mais objectif.


    Aurek) Du destin.

    " Tout d'abord, prennez vos aises, les p'tits loups, ça va être long. Vous, vous êtes probablement au Temple, dans des bures miteuses et la bouffe qu'on vous sert à midi doit être dégueu, hein ? En tout cas, de mon temps, c'est comme ça, et ça m'étonnerait que ça change un jour. Et pourquoi devez-vous subir tout ça ? Je vais vous dire, pourquoi : parce que vous êtes des Forceux, et de futur Jedi, pour la majorité d'entre-vous.
    " Des "Forceux" ? Oui, des gens investis par la Force... la Force, c'est le nom que les créatures plus ou moins intelligentes ont données à ce principe abstrait qui dépasse les notions d'univers et de vie... Certains peuples ont besoin de divinités pour expliquer qu'une fois, un jour, l'équilibre des forces ait été rompu, que la matière ait prit le pas sur l'antimatière et que, depuis, le monde entier est perpétuellement déséquilibré... et c'est de ce déséquilibre constant que vient son équilibre, justement. D'autres types, mâles, femelles ou hermaphrodites, n'ont pas besoin de divinités, mais ont du mal à se passer d'une idéologie mystique pour expliquer l'inexplicable. Le problème vient, en réalité, du fait qu'au moment de la création, l'Univers que nous connaissions n'existait pas vraiment, et que les lois qui le régissent actuellement n'étaient pas applicables.
    " Voici ce qu'est la Force... l'ensemble de l'énergie et de la matière de l'Univers, soumise à un nom mystique lui conférant une certaine forme de volonté... mais je ne suis pas un maître en la matière. Moi, ce serait plutôt la destruction et l'arnaque, mon rayon.
    " Votre destin à vous, Forceux, est d'apprendre à laisser cette Force vous guider, même si pour celà vous devez mourir. C'est idiot, mais c'est ainsi. Oubliez les concepts de Bien et de Mal : ça, c'est des contes pour les mômes et, malheureusement, les Forceux n'ont pas le droit d'être des mômes, même s'ils en ont l'âge. La Force vous a privé de votre enfance et vous privera probablement de votre vie d'adulte. En échange, elle vous a offert de pouvoir la servir. Vous pouvez croire que vous y avez tout perdu, car c'est vrai. Mais vous constaterez, tôt ou tard, que le simple fait d'en faire profiter les autres vous suffira comme récompense. La Force vous tiendra et les Jedi vous tiendront, par un endoctrinement altruiste autant que tyrannique et excessif, mais nécessaire.
    " Votre destin est d'obéir à la Force. Votre destin est de choisir, toujours, l'option du moindre mal. De votre vie, vous ne pourrez jamais faire de choix faciles ou bénéfiques.


    Besh) De la Vie, de l'Univers et du Reste.

    " Beaucoup de forces sont à l'oeuvres dans l'Univers, et toutes sont en équilibre. C'est la Loi de l'Echange Universel, ou de l'Echange Equivalent : un prêté pour un rendu, la matière et l'énergie sont liées et rien ne se perd jamais, ni ne se crée. C'est autant valable pour la chimie que pour les phénomènes naturels, les sentiments des êtres vivants et, même, l'amour.
    " N'essayez jamais de sauver la vie de quelqu'un, vous n'y arriverez pas. Car, quoi que l'on fasse, on ne saurait jamais que prolonger sa vie : tôt ou tard, il mourra quand même. Pour autant, il ne faut pas rester les bras croisés. Vous devez simplement partir dans l'optique que vous ne pouvez pas tout empêcher. Trop d'empathie est aussi nocif qu'un défaut sociopathique, et même plus.
    " Songez qu'un jour, vous allez mourir. Vous êtes encore jeunes, mais songez-y. Habituez-vous à parler de la mort et méditez sur ce concept. Dites-vous que ne pas parler de la mort ne la fera pas pour autant reculer. Un jour, il faudra bien y passer. Vous devez seulement tâcher de ne pas avoir à regretter les actions de votre vie. Assurez-vous qu'à tout moment, vous puissiez disparaître sans que votre mort n'affecte trop votre entourage, vos amis, vos concitoyens... et même, l'Univers.
    " Quant à l'Amour... sachez qu'il existe autant de façon d'aimer que de personnes à aimer. C'est déjà l'aimer que d'aider une femme chargée de paquets à ouvrir une porte. C'est déjà aimer que d'écouter les autres. C'est déjà l'aimer que d'éviter de marcher sur le château de sable d'un enfant. C'est aussi l'aimer que de dire à un ami qu'il se trompe avant que ce ne soit trop tard.
    " Peu importe la façon dont vous décidiez de vivre...
    " Ne passez pas votre vie à rechercher le bonheur. Le bonheur ne se trouve pas dans le passé, dans l'avoir ou dans l'avenir. Il se trouve dans le présent, le fugitif, l'instant. Ecoutez les oiseaux, écoutez de la musique, sentez la bonne odeur du gâteau qui monte dans le four, riez de cette vanne pourrie de votre ami, embrassez la personne aimée, prennez une bonne douche, videz votre vessie ou vos intestins, écrivez, lisez, respirez... Un sage ancien disait "Le secret du Bonheur, c'est de prendre la vie à bras le corps et de ne jamais lâcher prise, comme le bantha qui traverse la forêt." (1)
    " Le Bonheur, c'est aussi de décider, un jour, de choisir vous-même votre mystique et de l'accepter, même si elle est contraire aux enseignements de vos ancêtres. C'est également valable pour la personne que vous choisissez d'aimer, quel que soit son sexe ou le vôtre.
    " Le Bonheur, c'est de faire ses choix et de les vivre pleinement. Le Bonheur, c'est composer avec ce que la vie nous offre, même si ce n'est pas beaucoup.


    Cresh) De l'Art de la Guerre (2)

    " Jedi, vous serez les protecteurs de la Paix et de la Justice. Du moins, de la conception de la Justice qu'auront vos décideurs, et de la Paix qu'ils décideront. Par conséquent, vous serez des Guerriers. Même si vous vosu sentez médecins, soyez prêts à tuer, car il faut toujours répondre à une menace avec la même énergie que celle qu'elle met en jeu. Pour autant, vous n'avez pas besoin d'user des mêmes moyens... seulement de la même énergie.
    " L'Art de la Guerre est avant tout une grande question de bluff et de duperie. Quand vous êtes capables (attention, quand vous l'êtes, pas quand vous le croyez), feignez l'incapacité. Quand vous agissez, feignez l'inactivité. Quand vous êtes proches, feignez l'éloignement. Quand vous êtes loin, feignez la proximité.
    " Celui qui ne saisit pas les aspects positifs du recours à la force armée... celui-là est incapable d'en comprendre les aspects positifs. Et donc, d'agir dans leurs buts.
    " Remporter 100 victoires après 100 batailles n'est pas le plus habile. Le plus habile, c'est de vaincre l'ennemi sans combat.
    " Le plus important dans la guerre, c'est de déjouer les plans de son ennemi. Ensuite, il faut rompre ses alliances et l'isoler. Alors, et alors seulement, vous pourrez vous attaquer à son armée. Gardez en tête que le pire est sûrement d'attaquer ses positions fortifiées.
    " Dès le début de la Campagne Guerrière, vous devez adopter une stratégie globale afin de vous assurer qu'une fois la Guerre terminée, vous puissiez vous imposer avec des forces intactes.
    " Un sage disait : "Qui connaît l'autre et se connaît lui-même, peut livrer 100 batailles sans jamais être en péril. Qui ne connaît pas l'autre mais se connaît lui-même, pour chaque victoire, connaîtra une défaite. Qui ne connaît ni l'autre ni lui-même, perdra inéluctablement toutes ses batailles".
    " Jadis, les guerriers habiles commençaient par se rendre invincibles, puis attendaient le moment où l'ennemi serait vulnérable. Rappelez-vous que l'Invincibilité réside en vous-même et que la Vulnérabilité, elle, réside en l'ennemi. Et que c'est toujours une lame à double tranchant.
    " L'Invincibilité, donc, réside dans la défense. Mais la Victoire réside dans l'attaque. Donc, la défense sera toujours dictée par un effectif surabondant, alors que l'attaque sera dicté par un effectif insuffisant.
    " Rappelez-vous toujours de la Loi de l'Equilibre Universel. Lorsque une chose est en mouvement, elle devient de plus en plus difficile à déplacer à mesure qu'elle accélère. Et pourtant, elle peut être également impossible à déplacer une fois au repos. Par contre, lorsqu'elle quitte cet état de repos pour se mettre en mouvement, là, elle est vulnérable : Celui qui pousse l'adversaire à se déplacer, en lui faisant miroiter une opportunité, s'assure la supériorité. Souvenez-vous en contraignez l'ennemi à se déplacer, sans jamais vous laisser contraindre par lui.
    " Ne répêtez jamais les mêmes tactiques, adaptez-vous toujours aux circonstances, en puisant dans l'inépuisable : votre imagination.
    " Songez que, pas plus qu'un mort ne puisse être ramené à la vie, un Etat détruit ne peut être restauré. Votre tâche est de veiller à sa survie.
    " Ne laissez se produire un désordre pour éviter une guerre ; car vous ne l'éviterez jamais, vous ne ferez que la retarder à votre désavantage.
    " Souvenez-vous qu'une refonte complète est souvent meilleure que de petites retouches çà et là. Evitez la méthode des post-it.
    " De même, lorsque vous aurez vaincu un ennemi... éliminez-le, lui et tous les siens, afin qu'il ne reste pas un seul adversaire potentiel, déjà aguerri par la guerre qui vient d'avoir lieu, qui puisse se servir de son ressentiment pour nourrir des projets de lutte et vous faire périr plus tard.
    " Il est des chemins à ne pas suivre.
    " Il est des armées à ne pas combattre.
    " Il est des villes à ne pas attaquer.
    " Il est des régions à ne pas envahir.
    " Il est des ordres du souverain à ne pas exécuter.
    " En effet, sur place, vous pourrez voir naître les désordres, auxquels vous pourrez parer aussitôt; mais à distance, vous en serez informés lorsqu'ils seront si grands qu'il n'y aura plus de remède possible.


    Le vieil homme se tut, fit jouer ses muscles, but une gorgée de la boisson que lui tendait une main bleue foncée puis attira la demoiselle à lui...
    ... Et l'enregistrement cessa après un grésillement.


    ------------------------------------
    (1) => Siddhartha Gautama Bouddha
    (2) => Inspirés de "L'Art de la Guerre", selon la tradition chinoise du Sun Tse (-300 ACN) et de "Le Prince" de Niccolò Machiavelli (1513 PCN)
    -------------------------------------
    Édoras Konix Terrik
    Leader de la Guilde
    Pus d'vornskr ! Y a plus de p'tits profits !

    Ce message a été modifié par: Edoras le 12-04-2007 12:13

    mardi 10 avril 2007 - 19:29 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    Bon, semble que plus personne n’a quelque chose à dire à propos de la Classe des légendes. Donc, nous allons nous amusés :
    [MODE « NUIT DE FOLIE 3 » ON]

    La nuit de folie : Est une nuit pour dire tout et n’importe quoi ! Vous avez le droit de poster plusieurs fois dans la nuit !


    • Vous avez envie de Chanter…
    • Inventer des manières originales d'utiliser un sabre laser (Merci Kaia, pour l’idée)
    • Jeu : Obi-Wan a rencontré Jar Jar Bink. Jar Jar Bink a rencontré… (Le but du jeu c’est de faire une chaîne. Donc le suivant postera « Jar Jar Bink a rencontré… » Et choisira un nom. Respecter l’UE merci)
    • Qui peut retrouver les animaux de compagnie de nos Jedi ? Qui à Quoi comme compagnons animalier ?
    • Lâchez vous et dites nous tout ce que vous avez sur le cœur^^ !


    -------------------------------------
    Maître de Carth, Cal et Bakara
    HOLONET JEDI: Comment peux-t-on rendre la Classe des légendes plus attractive?

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 13-04-2007 19:05

    vendredi 13 avril 2007 - 18:57 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

240 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

26 mai 2022 - 29 mai 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide