Le Temple Jedi 6 (page 2)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar obiwan87

    obiwan87

    9746 Crédits

    Nous étions en escouade avec Cenovii, Oraclem et Kinsa, en plus de quelques soldats, notre mission consistait à escorter un diplomate Républicain. Nous étions partis au départ pour une planète inconnue que nous avions nommé dans la précipitation : THX 1138 (cette appellation permet de nommer la planète provisoirement si elle n’est pas pourvue d’espèces intelligentes).
    Quand nous sommes arrivés, les autorités locales nous on dit de nous poser sur la capitale de la principauté d’INFERNO. Cette ville est Eponyme. Une fois arrivés là-bas, nous fîmes rapidement la rencontre d'un Arkanien: PTRAËL. Il était grand (1m90 au moins), les cheveux et la peau très blanches, les yeux bleues très clairs, des tatouages bleues sur tout le corps, pas de barbe et les cheveux court avec un peu d’épaisseur permettant de les peigner sur le côté. Il portait une tunique de combat blanche. Il usait de beaucoup de flatteries, paraissait très imbu de lui-même.
    Ptraël était le Prince régnant de la principauté d’Inferno et le Général des armés de l’EUCENO. Il avait établi une alliance avec le Creuset, avec lequel, il avait divisé la planète en deux pays alliés: L’EUCENO (Etats Unis du Continent Est et du Nord-Ouest) et La principauté d’Inferno.
    Les dirigeant du Creuset, s’étaient proclamés présidents à vie de l’EUCENO. C’était deux Biths du nom de Farendas Oedipem et sa femme Jocaste Oedipem (disparu depuis 16 ans et demi). Mais tout le territoire n’est pas occupé.
    La planète dont nous avions appris le nom : GRILAMEN Comporte 12 milliards d’Habitants. Il y a un territoire situé non-loin du pôle nord, appelé "La forêt interdite". C’était le dernier vestige de végétation naturelle de la planète, le reste n'étant que de vastes villes poluées. Ptraël avait soigneusement évité de répondre à nos questions sur cette forêt, c’est pourquoi, nous avons décidé d’y aller, pendant que la délégation se dirigeait vers le deuxième pays, l'EUCENO.
    Actuellement nous sommes devant la forêt et nous avons établi un camp de fortune. Des bruits étranges sortent de la forêt, des hurlements atroces, des craquements de branches. Ce n'est pas rassurant.

    Journal de bord de mon voyage : An 175.

    Cenovii : Alors, padawan, toujours à tenir ce journal ?
    Eckmül : Je pense que c’est important. Imagine Kaarde nous pose des questions au retour.
    Cenovii : Je te rappelle que je tiens un journal de bord sur le Vaisseau-Monde... Prends exemple sur Kinsa et dors maintenant, il faudra se lever tôt demain matin. Les créatures que je ressens dans cette forêt sont dangereuses, il n'y a plus qu'à espérer qu'elles ne sortent pas chasser la nuit. Je viendrai te réveiller pour que tu prennes ton tour de garde.
    Eckmül : Très bien, bonne nuit Maître.

    samedi 15 novembre 2014 - 18:08 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dark-Spencer

    Dark-Spencer

    2500 Crédits

    ~~~ Kamino ~~~

    Cela fait environ deux années que Dark Bones se languit de son maître en supportant les attitudes hautaines de ses hôtes...
    Le premier ministre de Kamino le prend de haut et le traite comme un moins que rien car il n'est que le modèle, il a moins de valeur que l'un de ses clones. Mais Bones sait que sa destinée passe par cette attente et prend sur lui, allant et venant de ci de là entre les réplique de lui même. Sa mission est simple, trop simple... Les Kaminoans se tiennent trop tranquilles malgré leurs manières, ils obéissent aux directives et font le travail sans rechigner... Est-ce seulement l'avidité qui les poussent à agir ainsi ? Le Kaleesh n'est pas là pour se poser des questions et il ne cherche plus de réponse depuis longtemps.

    Alors qu'il n'y pensait même plus, enfin une communication lui parvient. Aussitôt il délaisse sa tâche et fonce s'enfermer dans ses quartiers. Il pose un genou à terre devant un holoprojecteur, une grande image bleue en 3D à l’effigie du buste de Dark Spencer apparaît

    Le massif Cathar à l'air contrarié et s'adresse d'un ton sec à son apprenti qu'il n'a pourtant pas vu depuis des lustres.

    Spencer - Seigneur Bones, mes unités sont elles prêtes ?
    Bones - 6000 clones viennent d'arriver à maturité
    Spencer - C'est tout ? Grrrrr... Prévenez les longs cous de mon arrivée imminente !

    La liaison se rompt, Dark Bones, enjoué, s'empresse d'aller avertir le premier ministre.

    ~~~ Dagoba... avec un H ~~~

    Dark Spencer à bord de son vaisseau viens de couper la communication avec son apprenti. Il rejoint Ga dans le cockpit.

    Spencer - Cela me coûte de le dire mais il n'y a rien ici... J'ai quand même ramené ça pour le voyage ! Il débouche une bouteille de brandy avec ses crocs et boit une bonne gorgée. Cap sur Kamino Gueule d'ange !
    Ga - Le camouflage n'est pas rechargé, si je décolle maintenant dans 2 minutes on est repérés.
    Spencer - Et alors ? Tu crois que je te laisse en vie pour te la toucher ? Il boit à nouveau une grande rasade. Tu devrais le savoir, je n'ai aucune patience, au pire fait un détour.

    Ga enclenche les répulseurs tandis que le grand Cathar se noie dans l'alcool pour essayer d'oublier ce qu'il vient de voir....
    son maître avec un air ahuri... heureux sur ces photos...
    ses proches lui adressant des sourires... un enfant joyeux...
    Spencer ne comprend pas, lui qui ne connaît que l'amour de lui même... l'amour de la puissance et l'amour de son art... entièrement lié et dévoué au côté obscur de la Force, l'idée qu'il se fait du bonheur n'a d'écho que dans la mort des faibles. Il n'a jamais songé qu'une autre forme de bonheur pouvait exister... encore moins dans la vie d'un sith et surtout pas dans celle de son maître... pourquoi le lui a t-il caché se sentiment ?... pourquoi n'a t-il pas eu droit à ce même bonheur ?... Le trésor de Ba7l.... ce qui lui donnait sa force, son pouvoir, aurait-elle été puisé dans les souvenirs d'un passé heureux... vécu puis perdu?... un autre amour... vécu puis perdu...

    Pendant que Ga jour des coudes pour franchir le blocus, le félidé fêlé picole et divague :

    Dark Spencer - Moi aussi un jour je veux connaître cet amour et le perdre afin de devenir plus fort!!!

    -------------------------------------
    Miam!!

    Ce message a été modifié par: Dark-Spencer le 15-11-2014 19:53

    samedi 15 novembre 2014 - 19:51 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6493 Crédits

    J’étais choqué par ces révélations que venaient de me faire mon frère. Sa vision de la Force avait bien changé. Lors de son accolade, j'avais rapidement inspecté son corps, et je n'ai pu qu'apercevoir les dégâts – son organisme était très fatigué. Son cerveau plus encore.

    Je me doutais qu'il tentait d'utiliser ses méditations comme une forme de sommeil, mais les résultats étaient plutôt imparfait.

    Mais d'un autre coté, il m'avait fait promettre de ne rien dire. Même si j’étais partagé quant à ses motivations – je ne voulais pas trahir sa confiance. Mais je devais l'aider.

    Je me dirigeais vers l'infirmerie et m'installa dans un coin faire des recherches dans la base de données. Maitre Sol'As Mordi me laissait faire, pensant que je venais ici étudier pour devenir guérisseur comme Clickman avant moi. Ce qui n’était pas totalement faux. Ce que je cherchais pouvait un jour servir.

    Je fouillais la base de données pour tout éléments utile quant à l'utilisation de la Force pour remplacer le sommeil, et comment contrer les effets de la fatigue de l'organisme. La recherche prit pas mal de temps, les références et les expériences en la matière était peu nombreuse et les rapports parfois confus. Je créai sur le coté un rapport des éléments testé avec succès et des échecs afin de recenser toutes les pistes, et tenter de dégager les options viables dans son cas. Cette lecture prit pas mal de temps...


    Ce message a été modifié par: ProjetT le 15-11-2014 20:27

    samedi 15 novembre 2014 - 19:53 Modification Admin Permalien

  • Avatar Mirax_Terrik

    Mirax_Terrik

    7045 Crédits

    La petite Lara avait mis sans dessus dessous tout l'appartement. Elle s'appliquait désormais méthodiquement à attraper les jouets répandus partout dans la pièce, pour a nouveau les éparpiller. J'aimais quand Tyty me laissais une de ses filles à garder, c'était rafraichissant et ça éloignait les idées noires.

    Mirax : On va ranger Lara? Avant d'aller faire un tour dans le jardin?
    Lara : Veux pas !!
    Mirax : Tu ne veux pas ranger, ou tu ne veux pas aller dans le jardin?
    Lara : Veux pas yanger !! Veux yardin !!
    Mirax : Tu es bien la sœur de ton frère.... Allez viens, Tata Jabi rangera plus tard.

    Un moment plus tard alors que jouais avec la petite Zabrack prés d'une fontaine mon comlink bipa.

    Ange : Terrik, c'est Solo !! J'ai besoin que tu rappliques pour venir chercher Sam !!
    Mirax : Sam ? Je croyais que c'était Kaarde qui devait venir... Il y a un problème?
    Ange : Ouais en fait... C'est Kaarde le problème !! Il... Je t'envoi les images, ça sera plus parlant que toutes les explications possibles.

    Je consultais mon Datapad, pour découvrir un Kaarde éblouissant de souplesse accroché à une barre de pôle dance. Mes yeux s'ouvrirent sous l'effet de la surprise, avant que je n'éclate de rire. La petite Lara s'approcha.

    Lara : Veux voir moi aussi !!
    Mirax : Désolée ma chérie, mais c'est pas un spectacles pour les enfants.

    Je repris mon comlink.

    Mirax : Par les os noirs de l'Empereur Solo qu'est ce que tu as fait au patron ?!
    Solo : T'emballe pas j'y suis pour rien !! Il a fait ça tout seul pendant que je me battais avec Sam pour la débarbouiller.
    Mirax : Donc t'y es un peu pour quelque-chose... Notre Maître Jedi est sous contrôle désormais?
    Ange : Oui, Tyria est en train de le ramener au Temple, du coup, elle m'a demandé de te contacter pour que tu viennes récupérer la gosse.
    Mirax : Ok, le problème c'est que j'ai Lara.... Pas possible de la prendre avec moi au Nova... Ah attends c'est bon j'ai une solution... Je suis là très vite.

    Je venais d'apercevoir Polux un peu plus loin en train de méditer sous un arbre.

    Mirax : Lara, regarde qui est là.
    Lara : Poluuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus !!!!!!!!!!!


    La petite zabrack courut vers son frère, qui l'ayant sentie arriver à travers la Force ouvrit les bras.

    Mirax : Po j'ai besoin que tu gardes Lara pour moi. Pas longtemps, le temps que j'aille récupérer Sam au Nova.
    Po : D'accord. Un problème?
    Mirax : Pas tout à fait... Tu comprendras bien assez tôt.


    Je tournais les talons et me dirigeait vers la sortie. J'activais la balise de mon speeder qui m'attendais docilement devant les marches.

    Je pilotais sans trop de peine jusqu'au Nova. Et entrais par la porte arrière pour ne pas être trop vue par la clientèle nombreuse à cette heure là. Tony m'escorta jusqu'au bureau de Solo.

    -------------------------------------
    Jabinette.
    "A Chaque fois que tu actives ton sabrelaser, considère non pas qui tu vas tuer... Mais qui tu vas laisser en vie!"
    Que la Force des FF soit avec toi.

    Ce message a été modifié par: Mirax_Terrik le 15-11-2014 22:41

    samedi 15 novembre 2014 - 22:27 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    27079 Crédits

    Il fallait bien l’avouer, Solo avait été loin de se douter que sa journée passée en compagnie de la fille de Sarkin aurait pris une tournure si étrange. Bloquée dans ses appartements en compagnie de la gamine, la Corellienne s’était de nouveau changée et patientait paisiblement en travaillant d’un œil et en surveillant Sam de l’autre. Si ses obligations l’assénaient à se focaliser sur la paperasse administrative, Ange n’avait pourtant pas la tête à cela. En effet, maintenant que la situation était retournée à la normale et, surtout, depuis qu’elle pouvait se consacrer un peu d’attention, elle était de nouveau en proie à une curieuse sensation.

    La Corellienne n’était vraiment pas en mesure de statuer sur cette impression qui l’oppressait toujours un peu plus sereinement de jour en jour. Elle se sentait anxieuse, épuisée et en alerte, états qu’elle ne ressentait pas d’ordinaire et qui la perturbaient suffisamment pour avoir tenté d’y remédier par ses propres moyens, c’est-à-dire en consommant des substances toujours plus illicites et euphoriques. Ne voyant toujours pas d’amélioration, Solo se disait qu’en parler ou plutôt mentionner – comme chacun le savait, s’attarder sérieusement sur sa personne était une chose qu'elle n’avait toujours pas apprise à faire depuis ces trop nombreuses années – ce phénomène à Terrik pourrait lui être bénéfice.

    Bien entendu, cela signifiait se confier et Solo tenait ce principe en horreur. Il s’agissait de Mirax pourtant, sans doute l’une des personnes avec qui elle se savait suffisamment en confiance pour savoir que se décharger un peu de ces nombreux fardeaux qu’elle trainait avec elle depuis tant d’années maintenant, n’étaient pas à exclure, ni même impossible. Se confier à Tyria, voilà presque deux ans maintenant, lui avait fait un bien fou mais elle s’en voulait encore de lui avoir révélé un secret si pesant bien malgré elle. Sarkin n’avait rien demandé et elle se retrouvait aujourd’hui avec un poids qui n’incombait pas à sa vie mais à celle de Solo.

    Ange soupira. Elle n’avait jamais aimé compter sur les autres, cela ne lui avait que trop eu réussi. Aujourd’hui, elle s’apprêtait à faire de même et cette idée la gênait. Bien sûr, il ne s’agissait que d’une futile sensation de mal-être mais elle avait l’impression qu’expliciter la chose à Mirax revenait à lui avouer une faiblesse et lui monter, qu’en fin de compte, elle était humaine après tout.

    Son comlink bipa, mettant ainsi fin à sa réflexion. Terrik devait arriver d’une minute à l’autre.
    On frappa à la porte : Mirax venait d’arriver.

    Mirax, prenant Sam qui venait de se jeter dans ses bras : C’est plutôt cosy quand on voit l’envers du décor !
    Ange, se levant pour saluer son amie : Tu crois quoi ? Je sauve juste les apparences…
    Mirax : Les affaires marchent ?
    Ange : Au poil ! Je pense que je vais pouvoir réinvestir sans problème dans un nouvel appartement sur Coruscant.
    Mirax, entre ses dents : Et après qu’on ose me dire que le crime ne paie pas…
    Ange, de mauvaise foi : Tu chipotes vachement moins que cet argent sert à t’envoyer de très bonnes bouteilles au Temple…
    Mirax, en souriant : C’est différent, Solo. Là, ce n’est plus la Jedi qui parle mais mon gosier de Corellienne…
    Ange, se raclant la gorge : En parlant de gosier, tu veux boire quelque chose ?

    Si Terrik n’avait pas vu le regard si insistant d’Ange, son cerveau aurait peut-être eu la possibilité de soupeser la chose mais cet état de fait lui avait bel et bien fait comprendre que la proposition était, pour une fois, bien moins qu’une simple remarque de politesse. Mirax accepta d’un hochement de tête, comprenant que si Solo voulait lui confier quelque chose, mieux valait être confortablement assise dans un fauteuil – cela pouvait être long, avoir un verre à la main et, surtout, ne pas commettre le faux pas qui pourrait la faire changer d’avis.
    Ange servit donc un de ses meilleurs brandies à sa compatriote, prouvant par la même occasion à celle-ci, que son fidèle flair ne lui faisait toujours pas défaut.

    Ange, dans une inconfortable situation : T’as passé une bonne journée ?
    Mirax, portant le verre à ses lèvres : Plutôt bien… J’ai joué les tatas gâteaux tout l’après-midi avec la petite.
    Ange : Bienvenue au club ! Faudrait qu’on parle un de ces quatre de nos horaires à la Kuati. Elle en profite bien, je trouve…
    Mirax, riant : Tu perds pas le Nord !
    Ange : Ca va, hein…

    Silence.

    Ange, mal à l’aise : Dis-moi… J’ai comme qui dirait un truc qui me perturbe un peu en ce moment…
    Mirax, feignant la surprise : Ah bon ?
    Ange, fronçant les sourcils : Tu pourrais au moins faire semblant, Terrik !
    Mirax : Solo, quand tu as quelque chose à cacher ça se sent à des parsecs ! Je suis sûre que tout Bespin est déjà au courant que tu as quelque chose à me dire…
    Ange, ronchonnant : Ouais… Tu pourrais faire semblant…

    Silence.

    Ange, gênée : Ouais… Dis-moi, tu aurais pas un petit truc à la jedi ou un truc du style… J’suis pas dans mon assiette en ce moment et mes médicaments habituels se sont révélés inefficaces…
    Mirax, ne relevant pas la dernière remarque : Et tu as été consulté un médecin ?
    Ange, innocemment, étonnée et haussant les épaules : Bah, non. Pourquoi faire ?
    Mirax, blasée : Y a des fois, tu pourrais aussi te comporter comme tout le monde, Solo.
    Ange : Y a des fois, tu pourrais t’abstenir de me faire des remarques pareilles, Terrik.
    Mirax : Je persiste et signe : tu devrais…
    Ange : Quand j’ai ma guérisseur jedi préférée à disposition ?
    Mirax : T’es vraiment la pire des patientes…
    Ange : Ca va, hein !

    Terrik se tut quelques instants avant de répondre.

    Mirax : Qu’est-ce qui t’arrives, exactement ?
    Ange : J’en sais rien. J’suis pas bien. J’suis… oppressée et anxieuse…
    Mirax : Une raison ?
    Ange : Si c’était le cas, j’serais pas là en train de te tenir le crachoir…
    Mirax : Si tu pouvais y mettre un peu du tien !

    Ange se leva d’un bond, fit les cents pas avant de se reposter raide comme un i devant son amie.

    Ange : C’est bien ça, le problème, Terrik… Je ne comprends pas trop ce qui m’arrive et je comptais sur toi pour essayer de mettre des mots sur quelque chose que je ne m’explique pas !


    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"

    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 16-11-2014 13:22

    dimanche 16 novembre 2014 - 13:19 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    17321 Crédits Modo

    J'étais vraiment content d'avoir quitté ce night-club tout pourri ! Il n'y avait vraiment rien pour les Lepi, là-bas ! J'étais bien mieux avec ma Tyty, dans son speeder, avec la tête dehors pour apprécier le vent dans mes longues oreilles.

    Moi. - Je peux conduire, tu sais ! Et puis je suis venu avec un speeder !

    Tyria. - On demandera à Ange ou Mirax de ramener le speeder au Temple et toi, tu es trop, euh... disons... tu n'as pas assez de carotène dans le sang pour piloter, voilà !

    Moi. - Ohlàlàlàlàlàlà, c'est vrai ! J'ai faiiiim !

    Tyria. - Rassures-toi, et surtout garde les bras et les jambes à l'intérieur du speeder ! On arrive bientôt.

    Moi. - Tu es beaucoup plus gentille que l'aut' luciole, là ! Et tu es drôôôôôlement jolie ! Je mangerai mes carottes avec toi !

    Tyria. - Tu m'en vois ravie... Qu'est-ce que tu faisais avant de te rendre compte que tu étais un Lepi ? Tu te rappelle de quelque chose ?

    Moi. - Euuuuuuuuuuuuuuh, oui ! Oui oui oui ! Je buvais un verre avec Carla !

    Tyria. - Et tu ne sais pas de qui tu as bu le v... attends, qui est Carla ?

    Moi. - Une fille trèèèès jolie aussi qui voulait ma fréquence de comlink et m'enlever ma bure ! Mais elle n'avait pas de carottes, pfff !

    À peine Tyty eut-elle posé le speeder que je bondissais à l'extérieur et la prenait sur mes épaules. Mes jambes de Lepi étaient assez fortes pour nous emmener le plus rapidement possible à l'intérieur du Temple.
    Ahlàlà ! Si seulement j'avais su la vérité sur ma nature et mes capacités de Lepi plus tôt, Baaaaaaal n'aurait pas fait le poids cinq minutes au combat !

    Moi. - Carotte ! Carotte ! Carotte ! Carotte ! Carotte ! Carotte ! Carotte ! Carotte ! Carotte ! Carotte ! Carotte ! Carotte ! Carotte !...

    Tyria. - Euuuh, tu peux me reposer, s'il-te-plaît ? Ça commence à devenir un tantinet gén...

    Moi. - LÀ ! Un cousin !

    Nous venions de croiser la route d'un autre Jedi Lepi. Celui-ci était assez surpris. Peut-être que lui aussi se rendait seulement compte que nous appartenions à la même espèce.

    Tyria. - Euh, je ne crois pas que lui soit aussi "heureux tout plein" que toi.

    Moi (au Lepi). - Vous n'auriez pas une petite carotte ?

    Le Lepi. - Pardon ?

    Moi. - Même une toute petite carotte ! Vous devez bien en avoir une ! Ou alors dites-moi comment faire un soufflé de carotte ! Ou une toute petite salade !

    Le Lepi. - Maître Naberry... pourquoi prenez-vous cette petite voix aiguë ?

    Moi. - Allez, quoi ! Il faut s'entraider ! Je suis un gentil Lepi, moi aussi ! Tout ce que je demande c'est une délicieuse carotte ! Je ne veux pas être un Lepi tout triste !

    Le Lepi (vexé). - Je ne suis pas sûr d'apprécier la plaisanterie.

    Moi (hilare). - Wouah, l'autre, hé ! C'est un Lepi et il a même pas d'carotte ! Hihihihihi !

    Tyria. - En fait il est...

    Moi. - To the CUISINE ! Wouihiiiii !

    Et je pris la direction du centre du Temple en tenant fermement Tyty et en courant sur les murs. Mais entre deux murs, la où une porte coulissante s'ouvrit, je marchais sur le torse d'un Jedi qui en tomba à la renverse. Une Jedi que je n'avais plus vu dans le Temple depuis longtemps : Doc.
    Comme j'étais un Lepi bien élevé je revins m'excuser, Tyty toujours juchée sur mes épaules.

    Moi. - Oooh, je suis désôôôlééé ! Dis, dis , dis ! Tauraispasunecarotte ?

    Doc. - Euh, non.

    Moi. - Alorstantpisaurevoiiiiiir !!! Wouhouuuu !

    Enfin, aidé par la Force et mon fin odorat, je débouchais dans les chambres froides du Temple, où étaient conservées toutes les précieuses denrées alimentaires des Jedi. C'est vrai, on ne parlait pas assez de ces trésors-là !
    Il ne me fallu pas longtemps pour trouver toutes carottes du Temple concentrées au même endroit.

    Moi. - Tuveuxdescarottestoiaussi ? Tuveuxdescarottes ? Tuveuxdescarottes ?

    Tyria. - Non, merci, mais ne te gêne pas pour...

    Moi. - YAHAAAAA !

    Et je me bâfrai, tout heureux d'avoir enfin trouvé un but dans la vie et de l'avoir rempli ! Toutes les carottes de la réserve y passèrent. Pas une n'en sortit indemne. Le ventre bien rempli, je me tournai vers mon amie Tyty.

    Tyria. - Euh, ça va ? Ta peau a viré à l'orange. Tu ne ferais pas une réaction à... ?


    BUNK !
    Un gentil Lepi venait de s'effondrer face contre terre.

    Tyria. - Hum... J'aurais dû l'écouter quand il disait avoir un mauvais pressentiment...

    dimanche 16 novembre 2014 - 21:07 Modification Admin Permalien

  • Avatar Mirax_Terrik

    Mirax_Terrik

    7045 Crédits

    Ange : C’est bien ça, le problème, Terrik… Je ne comprends pas trop ce qui m’arrive et je comptais sur toi pour essayer de mettre des mots sur quelque chose que je ne m’explique pas !

    Nous y voilà... Solo elle était bien gentille mais... Il fallait rapidement droper en touche....

    Mirax : Excuse moi de changer de sujet, mais est ce que des clients ont vu Kaarde faire son numéro sur la barre de pôle dance.

    Ange paru déconcertée.

    Ange : Euh oui... Il y avait déja une dizaine de personne dans le Nova à ce moment là... Mais pourquoi cette question?
    Mirax : Alors il va falloir envoyer une équipe pour modifier leurs souvenirs... Des Jedi expérimentés en matière de sondage des esprits... Peut-être seraient-ils mieux placés que moi pour...
    Ange : Tu serai pas en train d'essayer de me la faire à l'envers là?! Tu sais à quel point ça me coûte de me confier, je viens de faire un effort considérable !! Et toi tu veux me refourguer à des seconds couteaux ??!! Il t'arrive quoi Mirax ces derniers temps?! Tu reste cloitré dans ton Temple, tu donnes pas de nouvelles aux vieux amis, tu te cache toujours derrière des réunions du Conseil ou des rendez-vous importants... Le syndrome de stress post traumatique ça se soigne !!
    Mirax : Comment le sais-tu?
    Ange : Enfin, Mirax ça se voit comme le nez au milieu de la figure !! T'es passé par des choses vraiment dures dans ta vie... Personne te jettera la pierre, mais faut pas rester à ressasser des idées noires... Ouais je sais c'est moi qui dit ça...
    Mirax : C'est plus compliqué... Tu dis que ça se soigne.... Mais est ce que ne plus pouvoir utiliser la Force, ça se soigne?

    dimanche 16 novembre 2014 - 22:33 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Grilamen, régions inconnues

    Un groupe de Jedi s'enfonce prudemment dans une forêt majestueuse. Le terrain est abrupte, obstrué, difficilement praticable. La végétation est très dense, les plantes et les arbres sont gigantesques par rapport à ceux de Yavin ou d'Endor, on se croirait plutôt dans les terres d'ombre de Kashyyyk, agrémentées de fougères et de fleurs de Felucia. Un décors inédit dans lequel nos aventuriers ont l'impression d'être minuscules, sentiment qui n'est pas vraiment rassurant.

    Ce groupe de vaillants explorateurs est composé d'Oraclem Mare, la médium Miraluka, Shina Ten'shi, ancienne padawan de Bloli Meyst, Cera Ordo dit Cenovii, le Sabre des Jedi, ainsi que ses deux jeunes apprentis, Eckmül le Bith et Kinsa Talik, jeune Twi'lek de Mandalore.

    Oraclem est un élément essentielle, son pouvoir de pressentiment est le plus aiguisé, elle est à la fois une guide et une conseillère. Shina, récemment devenue Chevalier Jedi, est présente en sa qualité de guérisseuse. Ceno est le meilleur guerrier, c'est le responsable, le gardien de l'équipe. Eckmül est l'élément le plus polyvalent, il peut aussi bien jouer du sabre que jouer l'éclaireur grâce à ses sens sur-développés. Kinsa a rejoint le groupe tardivement mais s'est très vite adaptée, en plus d'être rusée, c'est une bretteuse aguerrie. Au combat, elle et Cenovii forment une équipe de choc.

    Ensemble ils forment l'escorte des émissaires Galactiques. Ils veillent au bon déroulement des négociations entre les représentants de la Coalition et les habitants des systèmes découverts par le vol d'exploration. Les nombreuses missions qu'ils ont effectués ensemble depuis deux ans maintenant ont resserré leur liens et amélioré leur travail d'équipe. Parfois, bien sûr, ces missions furent ennuyeuses. D'autres fois, elles prirent des allures de vacances. Certains systèmes explorés regorgent d'une richesse naturelle incroyable, de paysages paradisiaques, d'animaux tous plus étranges les uns que les autres. Autant d'expériences magiques qui animèrent la vie de ce groupe.

    Mais à toute lumière sa contrepartie obscure. Souvent, la délégation fut amenée à rencontrer des populations primitives hostiles, ou à côtoyer des hauts placés véreux. Mais presque toujours, si ce n'est lors d'une résolution de conflit, nos Jedi furent confrontés à de grands dangers. Certains, notamment en ce qui concerne la faune et la flore propre à chaque nouveau lieu visité, leur étaient inconnus. D'autres, telles que la manipulation et la sournoiserie des politiciens, sont malheureusement déjà bien ancrés dans les sociétés Galactiques et sont le lot quotidien des ambassadeurs Jedi.

    La planète qu'ils visitent actuellement, peuplés d'industriels expansionnistes, n'échappe pas à la règle. Tant bien que mal, les Jedi ont pénétré le "territoire interdit", cette contrée sauvage qui n'est qu'une gigantesque forêt, et marchent toute la journée en direction d'individus n'appartenant à aucune des deux nations alliées de Grilamen. Le Prince Ptrael d'Inferno a soigneusement éviter de les mentionner mais leurs présences dans la Force est indubitable. Oraclem les a sentit avant même que la délégation ne foule le sol d'Inferno. Les Jedi pensent à des Indigènes, ils représentent sûrement une gêne pour les nations alliées. Ces esclavagistes... Ceno ne peut pas les pifer. D'ailleurs, d'entrée Ptrael lui a semblé louche.

    A force de méditer sur la situation tout en marchant, les Jedi sont rattrapés par l'obscurité et décident de bivouaquer sous un gros rocher. Cenovii prends le premier tour de garde. Oraclem fait plus ou moins bande à part, les autres savent qu'elle a besoin d'être seule pour apaiser ses pressentiments exacerbés. Shina et Kinsa ne tardent pas à s'endormir malgré les bruits effrayants de la forêt. C'est alors, qu'en repassant devant le rocher, le Mando-Jedi voit Eckmül terminer de taper des données sur son journal de bord.

    Cenovii - Alors, padawan, toujours à tenir ce journal ?
    Eckmül - Je pense que c’est important. Imaginez si Kaarde nous pose des questions au retour.
    Cenovii - Je te rappelle que je tiens un journal de bord sur le Vaisseau-Monde... Prends exemple sur Kinsa et dors maintenant, il faudra se lever tôt demain matin. Les créatures que je ressens dans cette forêt sont dangereuses, il n'y a plus qu'à espérer qu'elles ne sortent pas chasser la nuit. Je viendrai te réveiller pour que tu prennes ton tour de garde.
    Eckmül - Très bien, bonne nuit Maître.

    Le jeune Bith s'emmitoufle dans son sac de couchage et s'endort paisiblement. Ceno fait un peu le tour du propriétaire, apparemment il n'y a pas trop d'animaux sauvages dans les parages. Il y a seulement quelques créatures reptiliennes et autres oiseaux de nuit, il y a aussi ce truc un peu plus loin, mais c'est trop gros pour être un animal. Le grand Mando effectue donc son tour de garde puis réveille Eckmül pour qu'il prenne le sien. Le padawan s’acquitte de sa tâche sans qu'aucun danger ne vienne menacer l'escouade. Puis, c'est au tour de Kinsa de veiller.

    -------------------------------------
    Sabre des Jedi
    Chevalier en armure

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 17-11-2014 02:31

    lundi 17 novembre 2014 - 02:25 Modification Admin Permalien

  • Avatar poluxhornterrik

    poluxhornterrik

    3602 Crédits

    En général, le temple Jedi est calme. Enfin calme pour un bâtiment de cette taille. Il est calme autant physiquement, que dans la Force. Mais en ce jour, ma méditation fut rompu par une perturbation dans notre énergie créatrice. Elle concernait mon maitre. Je me levais, pour partir à la recherche de ce dernier. J’appelais Lara, qui courait a autour de moi, pendant ma méditation. Elle s'etait réveillé tôt, ce qui m'avais permis de l'emmener aux jardin pour méditer Je la mis sur mes épaules. Je n’eu le temps de parcourir que deux couloirs différent, que je tombais sur deux Jedi Lepi. Un des deux, était littéralement rouge de colère. Se qui avait tendance à jurer, du fait de sa couleur verte. J’approchais d’eux, Lara toujours sur les épaules.

    1er Lepi (parlant calmement au 2eme) : Mais il ya surement une explication ? Ce n’est pas son genre tu le sais bien. Il a peut être été drogué, ou il a attrapé une maladie qui l’a fait délirer.

    2 eme Lepi (en colère) : Ca m’est égal. C’est du racisme pur et dur. Ce n’est pas normal de la part du maitre de l’ordre.

    Je restais sans voix, qu’est ce que Kaarde avait bien put faire. J’allais poser la question quand le Lepi calme reprit la parole. À ce qu’il dit je compris qu’il ne m’avait pas vu.

    1 er Lepi : De toute façon si il a été drogué, ce n’est pas ça faute. C’est plus le style de son pseudo Padawan.

    Si j’avais pris un coup de pelle en travers du citron, j’aurais été moins sonné. Bon je me doutais que sa jasais dans mon dos, mais là je l’entendais.

    2 eme Lepi (encore plus en colère) : Et tu le défends, ce résidu de fausse couche Gamoréene.

    Là je me devais d’intervenir, que je subisse des réprimandes sur mon passé était normal. Mais que mon « Maitre » en reçoive aussi, c’était trop.

    Po (délicatement) : Hum, hum … euh … comment vous expliquer, que j’ai très bien entendu, tous ce que vous venez de dire.

    Les deux Lepi restèrent interdit l’espace de deux secondes. Puis celui qui était en colère me raconta toute l’histoire. Je repartis plutôt dubitatif. J’étais tellement perdu dans mes pensées que j’en avais oublié Lara. Cette dernière profitait de la balade sur mes épaules. La Force m’amena à l’infirmerie, Au loin je vis Tyria qui s’éloignait. Je compris que Kaarde était la. J’entrais dans l’infirmerie, et trouvais Kaarde allongé sur un lit. Lara eu l’air contente de le voir.

    Lara : Kaaaaaaddddeee.

    Je laissais ma petite « sœur » aller lui faire un câlin, mais l’enlevait quand même vite de ses bras. Il avait l’air tres… orange.

    Po : Je ne sais pas se que tu as fait, mais d’après un Lepi tres en colère, tu es un résidu de fausse couche Gamoréene.

    Kaarde (vraiment ennuyer) : Oh non… Il faudra que j’aille m’excuser je crois.

    Je décidai de taire les propos de son homologue vert, et lui demandais la raison de tous se barouf.

    Kaarde : Je crois que je me suis épicé la tronche sans le vouloir. Et plein d’autres trucs que je ne te dirais pas.

    J’éclatais de rire.

    Po : Tu sais, ce n’est pas parce que je ne prends plus rien, qu’il faut que tu t’y mettes. Et tu es au courant, que je saurai exactement tous se qu’il c’est passé.

    Kaarde (d’un ton espiègle) : Oui je sais bien que dans la famille Terrik, tous le monde se dit tout.

    Po : Quasiment tout.

    Kaarde (devenant tres sérieux) : Il serait grand temps, que cette règle s’applique aussi à moi, en ce qui te concerne.

    Po (gêné) : Il faut que… euh … j’y aille, je dois… euh … aller changer Lara.

    Kaarde (avec un sourire appuyer) : Je suis là pour t’aider.

    Je ne pu pas répondre, je me sentais d’un coup tres mal. Je fus obligé de sortir. Je parti m’assoir a quelques mètres de l’infirmerie. Il me fallu bien une heure pour me sentir mieux.

    -------------------------------------
    -Vous êtes sans doute très doué pour la soupe au lard ou le clafouti. Mais les soins magique, c'est autre chose que de casser deux œufs dans un bol.

    Ce message a été modifié par: poluxhornterrik le 17-11-2014 22:07

    lundi 17 novembre 2014 - 03:01 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    27079 Crédits

    Ange, interloquée : Ah.

    Solo ne s’était pas attendue à ce que Terrik lui serve sur un plateau une telle révélation. Prise au dépourvu et ne sachant qu’ajouter à cette dernière déclaration, elle s’éclipsa quelques instants dans la pièce à côté, vérifiant que Sam, couchée quelques minutes après l’arrivée de Terrik et, surtout, avant que les deux femmes ne fassent part de leurs révélations successives, dormait toujours à poings fermés.
    Revenant dans la pièce, elle s’empara de la bouteille de brandy qu’elle soupesa machinalement, attrapa leurs deux verres presque vides et remplit ces derniers généreusement.

    Ange, reposant le brandy : Tu ramèneras ce qu’il reste… (Elle marqua une pause.)… ou ce qu’il restera de la prochaine…

    Solo reprit alors sa place initiale sur un des coins du bureau et observa son amie qui venait déjà d’engloutir cul sec la moitié de la rasade qu’elle venait de lui servir.

    Ange, sérieusement : Tu sais, je ne suis pas vraiment sûre que je sois la personne la mieux placée pour pouvoir te donner des conseils compte tenu du fait que ce soit moi qui me suis complètement coupée de la Force et non le contraire. (Elle marqua une pause.) Je pourrais te dire que je comprends ta situation et ce que tu ressens…

    Alors que les mots s’enchainaient, Solo avait en mémoire des souvenirs douloureux, se rappelant parfaitement de la sensation d’abandon qu’elle avait éprouvée le jour où elle avait dû se couper de la Force bien malgré elle afin d’espérer survivre à la Grande Purge. Sa présence ce soir, en face de Terrik, prouvait bel et bien qu’elle avait fait le bon choix mais le prix qu’elle avait dû payer, resterait à jamais gravé dans sa mémoire.

    Ange, poursuivant : … mais… je n’ai jamais vraiment connu une telle situation… Pour ce que ça vaut, sache que tu as toute ma compassion et si je peux t’aider qu’une quelconque manière, tu sais que tu peux compter sur moi.
    Mirax, soupirant bruyamment : Merci, Solo. (Elle se tut quelques instants avant de reprendre : ) Tu sauras garder ta langue à ce sujet ?
    Ange, la main sur le cœur : Aussi muette que tout ce qui tombe dans le sarlacc… Boba Fett compris…

    Une lueur amusée passa quelques instants devant les yeux de Terrik avant de s’éteindre aussi vite qu’elle était apparue. Ange relativisa bien vite la gravité des désagréments qu’elle connaissait depuis peu. Face à ce que devrait traverser Mirax, ses problèmes ne lui paraissaient plus aussi insurmontables. Elle en avait vu d’autres. Ce qui lui paraissait le plus insupportable en cet instant, était de savoir qu’à ce moment précis, elle n’était pas à même d’aider Terrik. Elle n’avait pas de solutions à lui offrir dans la seconde. Elle était impuissante. Mirax venait de lui confier un pesant secret et elle était dans l’incapacité à pouvoir la soulager.

    Un million de choses traversèrent son âme et une unique réponse se dessinait. Pourtant, Ange la repoussa aussi vite qu’elle était apparue. Les deux esprits à même d’apaiser Mirax et ses muettes interrogations, se trouvaient désormais dans un autre univers et, malgré tout l’amour que Solo pouvait porter à Mirax, elle n’était pas à prête à se reconnecter à la Force et entrer en contact avec eux.

    Elle se trouva égoïste mais elle ne pouvait se résoudre à franchir ce pas, pas après tout ce qui s’était passé ces dernières années. Elle se résolut donc à se servir de ses souvenirs. Certes, Ange n’avait jamais été quelqu’un qu’on aurait pu qualifier de sage du temps où elle appartenait encore à l’Ordre. Elle avait toujours fait preuve d’une approche assez particulière de la Force qui lui avait fait prendre un chemin où elle était en perpétuel désaccord avec l’utilisation qu’en faisaient ses paires, mais sa logique particulière apportait généralement un éclairage qui s’avérait la plupart du temps fructueux. Si Mirax ne pouvait plus utiliser la Force – rien que ce mot l’irritait -, il devait pourtant y avoir une raison.

    Ange, songeuse : Tu sais que je n’ai jamais été d’accord avec la manière dont une grande partie des membres de l’Ordre utilise littéralement la Force comme passe-droit permettant d’accéder à un certain confort de vie. La Force, c’est donnant-donnant et, quelque part, je ne suis pas franchement étonnée qu’au bout d’un moment une sorte de déséquilibre se soit créé. Si tu puises et que tu ne redonnes pas, je ne vois pas comment ça pourrait fonctionner… Attention, je ne te jette pas la pierre, Mirax, bien loin de là. Je me dis juste que créer des remous dans la Force en n’ayant de cesse de faire appel à elle ne peut pas être sans conséquence. C’est, d’ailleurs, pour ça que je suis partie. On peut être en symbiose avec la Force, exister à travers elle, mais l’idée de devoir tirer profit de son existence me dégoûte. Si la Force est la synthèse de la Vie, s’en servir sciemment sans prendre en compte ses désirs, revient cautionner une sorte d’esclavagisme de l’essence vitale et, ça, je ne le comprends pas.

    Elle marqua une pause.

    Ange : Je me suis coupée de la Force pour ne plus interagir avec elle parce que je ne sais pas comment rendre ce que je peux prendre bien malgré moi. Si on considère que la Force est une rivière qui coule à travers l’essence de tous les êtres vivants, je dirais donc que je suis temporairement sur une petite île où elle ne peut pas m’atteindre… Si tu n’es plus capable de pouvoir rentrer en communion avec elle, la chose peut être similaire à tout sujet. Soit tu n’es plus dans le lit du courant, soit le fleuve a pris un autre chemin et il ne t’est plus possible de t’y baigner. (Elle s’interrompit.) Tu sais, ça se vit aussi très bien. On apprend à voir les choses d’une manière… différente… Ne plus me trouver dans un rapport mercantile avec la Force m’a permis de voir le monde différemment. En bien, en mal, je ne sais pas…

    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"

    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 17-11-2014 12:01

    lundi 17 novembre 2014 - 11:55 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Star Wars Celebration Europe 2023

07 avril 2023 - 10 avril 2023

Celebration

Encyclopédie

  • Navette Stellaire Republicaine --- La Navette Stellaire est un vaisseau conçu sous l'ancienne république par la Corellian Engineering Corporation pour le transport de personnels diplomatiques. (Vaisseaux - Transports)
  • Golan I --- La station de défense orbitale Golan I est le premier modèle construit par Golan Arms pour la défense de petites installations et avants postes comme des chantiers navals civils et des planètes-colonies impériales. (Vaisseaux - Stations Spatiales)
  • Caliban Model X --- Un des quelques modèles de blaster qualifiés "d'extra-lourds", le Model X avait été conçu par Caliban, une entreprise n'existant plus. (Armements & Technologies - Armes à distance)
  • Super destroyer classe Viscount --- Malgrès sa politique militaire de n'utiliser que des vaisseaux de léger ou moyen tonnage, la Nouvelle République fut désireuse de posséder plusieurs vaisseaux lourds pour défendre ses frontières. (Vaisseaux - Vaisseaux capitaux)
  • Apailana, Reine --- Apailana est la dernière Reine qui régna sur Naboo. (Personnages - Naboos)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2022 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide