Review : Dark Vador Tome 2 : Dans le Creuset

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
Review : Dark Vador Tome 2 : Dans le Creuset

La critique du 2ème tome de la série Dark Vador de Greg Pak et Raffaele Ienco


Voici la review de l'album Dans le Creuset, tome 2 de la 3ème série Dark Vador publiée chez Panini Comics. Cette critique n'engage que son auteur et je vous encourage à donner votre propre avis dans les commentaires.



  • Scénario : Greg Pak
  • Dessin : Raffaele Ienco
  • Couleur : Neeraj Menon


L'histoire continue sur la même lancée que dans le premier tome : une alternance entre la réalité (où Palpatine torture physiquement et psychologiquement son apprenti, lui lance toutes ses forces armées sur la tronche pour essayer de l'éliminer, bref, une relation employeur/employé tout à fait saine), et les souvenirs, plus ou moins viciés, psychotiques, corrompus par le côté obscur, la haine, la douleur... de l'apprenti Sith.

Cette construction est, de mon point de vue, le principal intérêt de cette série, on assiste à la désintégration des bribes restantes de la personnalité d'Anakin, et à la montée de la haine de Vador envers son maître.

Greg Pak s'est aussi appliqué à mettre dans ce scénario (qui se déroule entre l'Empire contre-attaque et le Retour du Jedi) un maximum de références aux éléments de L'Ascension de Skywalker : l'assassin des parents de Rey, la planète Exegol, avec ses cuves de clonage dans lesquelles Palpatine a créé Snoke, sa secte de fanatiques du Côté Obscur, ses centaines de superdestroyers destructeurs de mondes... On a presque l'impression que JJ Abrams est intervenu dans le scénario pour justifier a posteriori les incohérences de l'Episode IX ("Vous voyez? En fait ça faisait plus de 30 ans que tout ça était prévu !"). Mais les ficelles sont un peu grosses, et je ne trouve pas que cela amène davantage de cohérence à la saga, bien au contraire : si Palpatine avait déjà tous les outils pour écraser la Rébellion, pourquoi a-t-il utilisé une 2ème Etoile Noire moins puissante et efficace qu'un seul destroyer de sa gigantesque flotte, puis la Base Starkiller qui n'est finalement qu'une autre Etoile Noire, une fois de plus moins efficace que sa super flotte ?

Revenons à l'assassin des Sith, Ochi de Bestoon. Son arrivée en tant qu'adversaire de Vador est pleine de promesse, on pouvait espérer y voir un nouveau Boba Fett, un super guerrier capable de donner du fil à retordre au Seigneur Sith... Eh bien... non en fait, l'excitation retombe très vite, et l'assassin passe rapidement d'adversaire à acolyte un peu pénible, trouillard et inutile. Et que dire de l'Oeil de Webbish Bog, oracle arachnéen perché sur la tête d'un géant immergé dans la lave? Le mot "grotesque" est le premier qui me vient à l'esprit...


Lors de ma critique du tome 1, j'avais qualifié le dessin de Ienco de beau mais pas original, et j'avais loué sa représentation des visages féminins. Bon... Dans le tome 2 il n'y a pas de visages féminins... Ses super monstres sont assez sympas, mais dans l'ensemble, le dessin, sans être laid, ne casse pas 5 pattes à un bantha non plus. Soulignons quand même une amélioration dans le traitement des mouvements, plus dynamiques que dans le premier tome. Et la variété des plans donne un rythme intéressant au récit.


En conclusion : Une série qui s'essouffle déjà et un album qui tente a posteriori de justifier les choix scénaristiques controversés de l'épisode IX, mais sans grand succès, avec un dessin correct, sans plus.



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Encyclopédie

  • Angber Trel --- Angber Trel était un religieux, membre des Disciples du Whills. (Personnages - Religieux)
  • Tempter ou tentateur --- Egalement appelé le serpent des arbres d'Endor, le tentateur vivait dans les arbres et les crevasses rocheuses. (Espèces & Civilisations - Animaux)
  • ISP-6 --- L’ISP-6 fut le plus compact chasseur à avoir été utilisé par l’Empire, et un échec commecial total pour Cygnus Spaceworks. (Vaisseaux - Chasseurs)
  • Crapaud des égouts --- Ce répugnant amphibien vivait dans les bas fonds de Coruscant. (Espèces & Civilisations - Animaux)
  • Backshin --- Cette créature était native de la planète Vinsoth. (Espèces & Civilisations - Animaux)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2024 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide