L'Encyclopédie JDR

  • Avatar Huge

    Huge

    10047 Crédits



    ----------------------Bienvenue dans l'Encyclopédie du Jeu de Rôles d'AnakinWeb !


    Note importante : Cette encyclopédie n'a RIEN À VOIR avec tout ce qu'il y a d'officiel de l'univers de Georges Lucas. Ne sont recensés ici que les personnages, les lieux, les armes et les planètes inventés tout le long du JDR, des Temple Jedi notamment.


    Il y a bien longtemps, sur un site Internet…

    AnakinWeb a la chance de posséder un Jeu de Rôles qui continue de vivre depuis plus de 10 ans, avec des joueurs présents depuis le début, dans lequel un nombre incroyable de choses se sont déroulées. Certains nouveaux joueurs voient ou entendent parler d'événements, de personnes dont ils ne savent rien sans se perdre dans les méandres de topics. Cette encyclo est là pour le souvenir des anciens joueurs et de tout ce qui a pu se dérouler dans ces nombreux sujets.


    Tout joueur ou ancien joueur peut mettre une fiche s'il le souhaite dans l'encyclopédie, même courte (mais pas inférieure à 10 lignes pleines quand même), tant que la fiche concerne son personnage, un de ses PNJ ou qu'il s'est mis d'accord avec les autres s'il s'agit d'un événement ou autre chose quelconque.
    Ceux qui veulent faire une ou plusieurs fiche(s), ou encore poser une question, une réclamation, une objection, une rectification ou une mise à jour (MàJ) devra me contacter PAR MAIL UNIQUEMENT. Tout post hors fiche encyclopédique est rigoureusement interdit et sera immédiatement supprimé ! (comme ça au moins c'est clair) Si vous souhaitez parler du topic et/ou en débattre, vous pouvez aller sur l'Holonet Intergalactique !

    NB : Les passages en indigo dans les fiches correspondent aux dernières mises à jour. Merci aux rédacteurs d'y penser s'ils en font.


    :mace: Personnages

    Alask Aynor
    Anaa'Tii Jalana Femme Chiss, ancienne élève de Waren devenue sa compagne…
    Baaaaaaal Sans nul doute le plus grand Sith du deuxième siècle après Yavin…
    Ben Cenovii
    Bnar Sylt Jedi Néti qui fut découvert lors de la reconstruction du Temple sur Ossus...
    Brûle Vivacy Ex-ambassadeur de Phoenix et fiancé de Padmée Naberry…
    Carson Lydia Voleuse experte venant de Naboo, copine de Jarod Matal...
    Cho Lou'Xan
    CJ-3PO Droïde de protocole et de maintenance à l'Académie Jedi…
    Dark Beinak
    Dark Kaïla Jeune femme Sith d'une très grande beauté qui aima un temps Jorus...
    Dark Lana
    Dark Malefica
    Dark Olethros Premier Sith aperçu depuis des années…
    Dark Soul Disciple de Baaaaaaal un peu trop ambitieux…
    Dark Spencer Cathar Sith fou à lier et extrêmement dangereux…
    Dark Timoros Femelle Falleen Sith, maître d'Olethros…
    Destren Kyrio
    Eckmül Jeune Félucien Bith, padawan de Cenovii...
    Fanger Jaina Jeune Jedi, apprentie de Padmée puis de Kaarde…
    Fett Rusaan Dernière descendante de la célèbre lignée…
    Flar Aven
    Gin Yota
    Hentonar Jacen Général de la République et fin stratège…
    Horn Jacen Ancien Jedi devenu Chancelier en 156, fils de Waren et ancien époux de Mirax…
    Horn Waren
    Huge Jeune humain de la rue, cynique et solitaire mais au bon fond…
    Jarvis
    Jedibothan
    Jedirevan Jedi qui était pour le moins "instable"...
    Jorus-Beku-n
    Josépa Thore
    Junn Dua Sullustéen qui a rejoint la cause des Néo-Mandaloriens…
    Keller Ben
    Keller Hubert
    KiAdiMundi
    Koher Viktor Jedi déchu spécialisé dans le contrôle mental…
    Könix-Terrik Edoras
    Korr Jad'den
    Krago le Hutt Traître ayant partie liée avec le SEZ, assassiné par Dark Spencer…
    Lemon Asha Contrebandière et amie d'enfance de Cenovii…
    Mahan Gaius Ancien amiral puis successeur de Gumbrak Tills à la Chancellerie…
    Maly Ancien enfant esclave recueilli par Edoras, Aven et Huge…
    Mandal'ore le Rédempteur Guerrier nommé Davrel devenu Mandal'ore à la fin de la guerre du SEZ…
    Mister X
    Mordi Sol'as Maître Guérisseur Céréen qu'on peut toujours trouver à l'infirmerie…
    Morrens Frank Ancien soldat exemplaire, très grand en actes et en cœur…
    Myr Kitty Femelle Cathar qui fut un temps à la Guilde avant de disparaître…
    Naberry Kaarde L'un des plus grands Maîtres Jedi de l'Ordre…
    Naberry Macematu Quatrième enfant Naberry, qui fut exilé un temps de l'Ordre…
    Naberry Obitom
    Naberry Padmée
    NagaShadow
    Nema Mystérieuse Maître Jedi qui gardait son visage caché…
    Neris Syska Contrebandière qui pourchassa un temps Dark Soul…
    O'Keefe Sola Clone Sith de Padmée Naberry…
    Odi Remey
    Otori Katéo
    Ouh'Esta Mared Scientifique Arkanien spécialisé dans la biologie et la génétique…
    Pontus Otto Sénateur de Glee Anselm qui entretient une liaison secrète avec Aynor…
    Ragga le Hutt Maître du clan des Hutts dans trois systèmes…
    Sarkin Tyria
    Secar Bibo Un des cinq Jedi Déchus qui embûcha des Jedi sur Bothawui…
    Seprada Zatila Chevalier Jedi nautolan, anciennement padawan de Kaarde...
    Sibass
    Solo Ange
    Stamina Kiffa Twi'lek verte et riche, partenaire d'Edoras…
    Starkacus
    Strickwell Pandora Biologiste qui a dû demander de l'aide à la Guilde…
    Taishakuten Sieg Soldat à moitité cyborg, leader de l'Escouade du Chaos…
    Talik Kinsa
    Ten'shi Shinakuma
    Terrik Ace "Docbeldom"
    Terrik Booster "Polux"
    Terrik Keira
    Terrik Maggy
    Terrik Mirax Maître Jedi brune, amie proche de Padmée et mère de nombreux Terrik…
    Terrik Obiwan
    Terrik Wedge "Clickman"
    Terrik Weedge Clone du défunt "Clickman" créé par Baaaaaaal…
    Terrik-Solo Mimi
    Tills Gumbrak Chancelier Calamarien qui déclara l'abolition de l'esclavage en 164…
    Totojedi
    Wand-Kyl Jésand Unique représentant des Réprouvés encore vivant depuis la Crise de Coyn…
    Zikako Bakara
    Zorba le Hutt Père du célèbre Jabba qui voulait le venger de la Guilde…



    :eplos: Événements

    Attaque du Temple Jedi (156) Le premier grand coup de théâtre de Baaaaaaal…
    Attaque du Temple Jedi (172) Baroud d'honneur de Baaaaaaal qui se solda par sa propre mort…
    Cérémonie de Big Boss Honneur décerné à Frank Morrens pour ses services envers la République…
    Crise de Coyn Différend sanglant dont résulta le Schisme de la Guilde…
    Guerre du SEZ L'une des guerres des plus meurtrières de la Galaxie…
    Guerre Jedi/Sith Conflit déclenché ouvertement par Viktor Koher…
    Incident de Dantooine Affrontement durant lequel les Jedi perdirent la trace de Tyria et de Baaaaaaal...



    Planètes/Lieux

    Matraak Planète dont le peuple voue un culte particulièrement étrange à la Force…
    Philia
    Phoenix Planète paradisiaque où Padmée naquit…
    New Nest
    No'Erda Planète impressionnament imbibée de Force Lumineuse…
    Yoda City Base cachée de Baaaaaaal sur Dagobah, jamais trouvée…



    :sabera: Armes

    Adrienne Superlaser de Baaaaaaal qui allait détruire Korriban…
    Bratel Arme s'accrochant au poignet aux projectiles semblables aux armes géonosiennes…
    Gondra Droïde Basilisk de Cenovii, gardien de l'Académie Jedi…



    :cry: Organisations/peuples/corps d'armée

    Coalition Galactique La plus grande union politique de la Nouvelle République…
    Conseil Parallèle Conseil secret d'Aynor, Doc et Jorus lorsqu'ils étaient padawans…
    Escouade du Chaos Escouade de choc spécialisée dans les missions dangereuses…
    Famille Terrik Peut-être la plus grande famille des Mondes du Noyau au deuxième siècle…
    Néo-Mandaloriens
    Puristes Mouvement né d'Almania par Koher afin de restaurer une philosophie Sith…
    Réprouvés Mouvement né du Schisme de la Guilde…
    Syndicat Esclavagiste Zigerrien



    Ce message a été modifié par: Huge le 20-12-2014 12:40

    samedi 01 février 2014 - 12:00 Modification Admin Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10047 Crédits

    ATTAQUE DU TEMPLE JEDI (156)



    Le premier grand coup de théâtre de Baaaaaaal.

    Date(s) : 156
    Lieu(x) : Temple Jedi de Coruscant
    Type d'événement : Bataille
    Protagonistes : Baaaaaaal, Clickman, Polux Horn Terrik, Naga Shadow, Kiara, hommes de Sibass, Frank Morrens, Dark Illum.
    Issue : Victoire des Sith, mort de Polux, destruction du Temple


    Après des années de préparation, Baaaaaaal se décida d'éradiquer les Jedi. Il entraîna la majorité des Maîtres sur Commenor, ce qui lui laissa le champ libre de Coruscant. Tout avait été soigneusement prémédité ; il avait fait détruire les satellites en orbite, privant ses ennemis de leurs communications, avant de se jeter comme un éclair sur le Temple, déclenchant un chaos innommable.
    Les dissensions qu'il avait créées au sein du Sénat lui garantissaient aucune résistance de la part de la République, et il opéra de jour, sans chercher à se cacher, ayant éliminé les autres Sith comme Dark Kaïla ou Soul qui auraient pu lui faire du tort.


    Le bâtiment se retrouva attaqué du ciel, du sol, les vaisseaux Jedi se faisaient détruire au sol, et une armée de clones envahissant les lieux, certains armés de sabres laser, d'autres de blasters.
    Dans la bibliothèque, Naga se fit passer pour un protecteur de Jedi en essayant de comprendre ce qui se tramait, tout en déformant son nom, sans doute par sécurité. Ils se firent intercepter par un groupe de clones. Il combattit à coup de blaster et d'épée en cortose, et fut même sauvé par un Jedi, un Chevalier nommé Kalixo. Baaaaaaal arriva juste après et détruisit à distance le sabre de Kalixo ; alors qu'un clone allait régler le compte du Chevalier, Naga le sauva… avant de se retourner contre lui et de le tuer d'une lame dans le ventre. Escorté d'une vingtaine de clones, il élimina les Jedi de la bibliothèque tout en la pillant, après avoir détruit toutes les caméras de surveillance, puis en voyant un regroupement de Jedi, retourna de nouveau sa chemise en tuant les clones.
    Plus tard, lorsqu'un nouveau bataillon de Sith arriva, Naga trahit encore une fois l'Ordre en massacrant deux padawans. Il disparut par la suite…

    La bataille tournait vite en faveur des Sith, malgré l'aide des hommes de Sibass ; de nombreux Jedi tombaient les uns après les autres. Kiara, la togruta de main de Sibass, se fit décapiter par Baaaaaaal qui venait de prendre une barricade qu'elle avait faite avec d'autres Guildeurs et des Jedi.

    Dans une autre aile du Temple, un membre de la garde personnelle de Baaaaaaal trouva Frank Morrens qui combattait des soldats. Un duel inégal eut lieu entre eux durant le reste de la bataille. Frank réussit grâce à de la ruse et de la patience à désarmer son adversaire. Ce combat fut éprouvant pour les deux hommes, mais en ayant sous-estimé son adversaire qui était dépourvu de Force, et pensant savourer une victoire, Dark Illum finit par se faire vaincre. Son échec ni sa difficulté, étrangement, ne furent ressentis par son maître, à la grande chance de Morrens.

    Baaaaaaal, de son côté, retrouva discrètement un regroupement de padawans protégés seulement par Clickman et Polux. Les deux Chevaliers voulurent l'affronter, mais Polux ordonna fermement à son frère de partir cacher les apprentis, se retrouvant seul contre le Seigneur Sith. C'est à cet instant que Baaaaaaal apprend à Polux qu'il est son beau-père, ce qui déstabilisa le Zabrak, mais qui résiste malgré tout à la colère. Le duel ne dura que peu de temps mais fut d'une extrême intensité, et Polux se battit bravement avant d'être affaibli par ses blessures. Il réussit à en causer quelques-unes au Sith avant que ce-dernier, dans un dernier élan de son adversaire, ne lui transperce le torse de son sabre laser rouge. Avant de s'éteindre, Polux envoya une dernière pensée à sa famille.

    Mais la bataille n'en était pas finie pour autant. Clickman, revenu juste avant la mort de son frère, le vit rejoindre la Force. Il voulut se jeter sur Baaaaaaal, guidé par une rage folle, mais résista et s'enfuit dans une navette avec les padawans pour les remmener au Chu'Untor.

    Malgré la vaillance des Jedi, le Temple finit par tomber aux mains de l'armée Sith. De son côté, Morrens tua Dark Illum avant de s'enfuir afin de pouvoir aider les Jedi plus tard.

    La bataille fut perdue pour les Jedi. Ils contre-attaquèrent et pourchassèrent Baaaaaaal jusque sur Crondre, mais l'événement a toujours été considéré comme une victoire Sith.



    Assister à l'événement

    samedi 01 février 2014 - 12:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10047 Crédits

    JAINA FANGER


    Jeune Jedi, apprentie de Padmée puis de Kaarde.

    Autre(s) nom(s) : -
    Autre(s) prénom(s) : Maria, Aurélia
    Surnom(s) : Voorpak
    Espèce : Humaine
    Naissance : Milieu 156 (Dantooine) – vit encore
    Taille : 1m75
    Poids : 66kg
    Yeux : Marrons chocolat
    Cheveux : Blonds (virant au châtain en l'absence prolongée de soleil), longs jusqu'aux omoplates, très lisses et souples
    Signe(s) distinctif(s) : Bavarde, joueuse, formes naturellement généreuses, gourmande, un grain de beauté parfaitement au milieu du menton.
    Style(s) de combat au sabre laser : Formes III, II et X
    Affiliation : Ordre Jedi



    Jaina (qui se prononce "djèna") est la quatrième d’une famille de sept enfants, ses frères et sœurs s’appelant respectivement Emma, Victoria, Chris, Mike, Benjamin et Clara.
    Elle est née sur Dantooine et y a vécu une grande partie de sa vie. Ses parents, l’un commerçant naval à des particuliers et l’autre institutrice, étaient aisés et vivaient dans un pavillon en périphérie de Khoonda. Elle fut également la seule de sa famille, depuis le commencement de cette-dernière qui est très ancienne, à être dotée des Pouvoirs de la Force. Des recherches ont été faites sur son arbre généalogique jusqu'à 1200 ans ; il est toujours possible qu'elle ait eu des aïeux Jedi (ou même Sith) en des temps plus reculés, néanmoins la probabilité reste faible.

    Même si ce sont les médecins qui ont détecté son taux élevé de midichloriens, ce fut le Jedi Remey Odi qui vint pour voir si elle était capable de manipuler la Force ; ce fut le cas, mais les parents de Jaina refusèrent que le Chevalier l'emmène, voulant laisser le choix plus tard à leur fille. L’Ordre Jedi conservait quand même un œil sur cette adepte ainsi qu'un dossier mis régulièrement à jour avec l'aide de Frank Morrens, afin de la protéger si jamais des Sith venaient l'enlever un jour.

    Jaina est une fille particulièrement rêveuse, avec une maturité parfois entrecoupée d’une naïveté juvénile. Elle est idéaliste malgré le fait qu’elle soit consciente des inégalités dans la Galaxie et qu’on ne réussira jamais à les équilibrer. C’est en plus de cela une fille très câline, son parrain peut en témoigner. En revanche, bien qu'elle soit jeune elle n'en est pas innocente pour autant ; en effet, elle sait beaucoup de choses notamment en sexualité, étant un sujet qui, pour ainsi dire, la passionne. Il arrive en outre qu'en surfant sur Holonet, toute seule, elle se rende sur des sites "pas très Jedi" et ce, même après son entrée à l'Ordre. L'image de jeune fille prude qu'elle donne est un masque pour éviter de choquer et d'être jugée à tort.


    Son lien avec Frank Morrens

    Elle est restée une fille très proche de sa famille et l’aime énormément. Mais la personne dont elle est la plus proche est son parrain, Frank Morrens, à qui elle s’est toujours confiée et a parlé de tous ses actes, posé toutes ses questions, ses joies, ses peines, ses peurs, et même ce qu'elle avait de plus intime. Quand elle était bébé, il lui avait offert un petit hérisson marron en peluche appelé "Foxy" qu'elle garda toujours près d'elle, se rappelant que ce doudou signifiait que Morrens était toujours là à penser à elle, où qu'il était.

    Petite fille, lorsqu'ils étaient tous les deux, Frank la surnommait souvent avec affection "sa pucelle" et continue encore aujourd'hui. Il lui expliqua lorsqu'elle fut en âge la signification globale de ce terme, et aucun homme à part son parrain n'eut le droit de la surnommer ainsi, pas même Huge.

    Elle apprit à jouer au Pazaak avec Morrens, et il lui avait même offert un jeu rien que pour elle pour ses 8 ans. Il n'était pas rare aussi qu'il lui offre de bonnes cartes pour ses anniversaires, ce qui finit par lui constituer des mains de championne. Cependant, elle a appris à ne jouer que pour le plaisir et non pour l'argent, afin de garder constamment la bonne humeur des parties. Plus tard, Jaina initia également Huge puis Zatila au Pazaak, pour toujours avoir quelqu'un avec qui jouer.

    Elle demanda aussi des trucs à Frank pour avoir du répondant envers les garçons du collège, qui aimaient beaucoup tourner autour d’elle et jouer les machos. C’est pour cela que son parrain, en plus de lui donner des exemples de répartie, lui enseigna deux prises de CQC non violentes, consistant à juste mettre spectaculairement au sol quelqu’un rapidement ; derrière son apparence calme et timide, elle donnait rapidement le change lorsque quelqu’un voulait faire une petite bagarre "sans violence parce que c’est qu’une fille". Fille très combattante, combattive mais pas belliqueuse pour autant, elle aura toujours caché son jeu aux yeux de beaucoup de monde, y compris – et surtout – de ses Maîtres.


    L'enfance et l'adolescence

    Son enfance fut normale, elle ignorait l’existence de ses aptitudes malgré le fait qu’elle se savait légèrement différente des autres. À l'école, elle dégageait une aura claire et une bonne influence autour d'elle qui faisait qu'elle était souvent la "chef" des bandes de copains. Chaque année, beaucoup de gens allaient vers elle et elle se faisait facilement un bon entourage.
    Jaina aimait beaucoup faire des soirées à la belle étoile, autour d’un feu mais toujours à la limite de la propriété, ce qui fit qu’elle pouvait au fil du temps monter et démonter une tente, faire un feu etc. Parfois c’était avec son parrain qui lui racontait de fabuleuses histoires, parfois avec sa fratrie, et la plupart du temps avec plusieurs amis où elle passait des soirées mémorables, pleines de délires, de musiques, de chansons, de jeux etc.

    Dès la puberté, elle a acquis rapidement un corps de femme et des plus attirants, en plus de son visage plutôt angélique. Mais loin d’être une allumeuse, elle mettait ses formes en valeur sans chercher à enflammer les désirs masculins. Sa beauté physique lui a valu de nombreux petits amis malgré son jeune âge, et a acquis par cela un sens aiguisé pour déceler les garçons qui cherchent à avoir son corps à ceux qui cherchent son cœur. Elle ne se laissa jamais considérer comme fille facile et alla même jusqu'à distribuer des claques aux garçons qui l'approchaient d'un peu trop près ou qui s'amusaient à raconter des blagues vaseuses sur elle.

    Ce fut d'ailleurs le cas quand elle avait 14 ans : Jaina piqua une colère noire contre Valek Dyrn, un "serial lover" qui se vantait d'avoir eu une aventure avec elle, la "bombe de la classe", et qui commençait à lui tailler une mauvaise réputation alors que c'était totalement infondé et qu'elle avait au contraire fermement refusé quoi que ce soit. Sa colère fut si grande que son cri effraya toute la cour et qu'elle sentit dans ses mains de violents picotements ; quand elle donna une baffe au garçon en question, il se retrouva inconscient après un soubresaut. Sans le savoir, elle avait utilisé deux Pouvoirs du Côté Obscur : le Cri de Force et la Foudre. Elle écopa de plusieurs heures de colle et d'un rendez-vous avec les parents pour cet acte, mais elle se sentait sereine d'avoir effacé ce mensonge éhonté, et eut la paix pendant un bon moment.

    Elle eut un certain nombre d'amourettes pendant son adolescence, mais seuls deux garçons étaient sérieux : Tristan Hyzeu, un humain qu'elle aimait beaucoup mais qui a déménagé sur Taris, et le second, un Zabrak nommé Terenn Rur, qui avait été son meilleur ami de collège et avec qui elle vécut assez heureuse pendant six mois. Leur relation était si prometteuse qu'ils étaient même prêts à pousser encore plus loin dans l'intimité, mais même si leur relation était prometteuse, Jaina décida de rompre parce qu'elle allait partir devenir Jedi. Les adieux ne furent pas aussi difficiles pour elle qu'elle ne l'imaginait et elle put s'en remettre assez vite.

    Depuis ses quatre ans et pendant onze années, elle fit de la gymnastique, ce qui bizarrement n’influa pas négativement sur sa croissance, bien au contraire. Elle devint alors très souple et agile grâce à cette formation qu’elle suivait avec sérieux. Cela l’aida à connaître son corps, à être à l’aise avec, à l’aimer et à en prendre soin. À douze ans par exemple, elle découvrit les bienfaits de bains de lait, qu’elle finit par prendre régulièrement, son père ayant d'excellentes relations avec une entreprise de distribution de laits cosmétiques.


    Un avenir de Jedi

    Le jour de ses quinze ans, ses parents lui avouèrent qu’elle avait la Force, bien qu’elle commençait à se poser de plus en plus de questions depuis quelques années. Ils lui laissèrent le choix entre rester sur Dantooine ou développer ses dons chez les Jedi. Après plusieurs mois de réflexion, de peser le pour et le contre, d'en parler avec Frank Morrens et ses amis, elle fit le choix difficile de partir sur Yavin IV. Une fois là-bas, elle fit ses adieux à sa famille et entra dans l’Académie. Accueillie chaleureusement par le Chevalier Cenovii, ce-dernier lui posa quelques questions et lui indiqua ses quartiers. Jaina s’intégra très rapidement et se retrouva avec la Maître Padmée Naberry en tant que mentor pour sa formation.

    Les premières étapes de son entraînement de Jedi étaient menées avec succès : elle réussit à retirer à l’aide de sa bonne influence sur les animaux un couple de Nunas ainsi que leurs petits du conduit d’aération de la Salle Commune des Padawans. Cet acte lui permit de susciter l'intérêt de Pad qui accepta de superviser sa formation. Leur première mission ensemble fut d'aller chercher son cristal Jenurax sur Opila. Une fois récupéré, Pad lui fit passer une épreuve, celle de piloter son yacht, le Bluestar II ; le décollage fut correct, mais Jaina ne réussit pas à assumer l'atterrissage et redonna les commandes à la Maître.
    Après cela, elle fabriqua son sabre laser en y incluant une complétude de composants, davantage optimisés pour la défense et avec un manche en bois d'arbre Wroshyr de Kashyyyk. La fabrication complète, incluant la recherche du cristal, le taillage et le raffinage de celui-ci, puis enfin l'assemblage de tous les éléments lui prit une dizaine de jours. Son sabre laser, à la lame bleue cyan, fut cependant parfaitement fabriqué, esthétique, efficace et étanche.

    Après cette épreuve passée, elle ne se rendit pas immédiatement en classe de sabre laser et préféra trouver Padmée pour s'entraîner aux Pouvoirs de la Force. Ses premiers essais étaient maladroits, mais très vite, elle acquit une grande aisance. Ce ne fut que plus tard que les Maîtres se rendirent compte à quel point la padawan Fanger était très puissante dans la Force, énormément plus qu'elle ne pouvait l'imaginer.
    Jaina varia ensuite entre l'apprentissage des Pouvoirs de la Force et celui de la Forme III au sabre laser, le Soresu, avec Kaarde et Zatila.

    Un jour, alors qu’elle décida de s’isoler dans un petit coin de jungle de Yavin pour méditer, elle eut des visions très intrigantes, dont une d’un Stormtrooper, qui l’effraya au plus haut point. Elle n’osa pas en parler ouvertement à Zatila et préféra le garder pour elle, attendant d’en parler à un Maître plus tard.

    Son entraînement était prometteur : toujours plus ouverte à la Force, son travail dans l'apprentissage et la mise en pratique des Pouvoirs Jedi grandissait, libérant de plus en plus son affinité avec la Force. De même pour le sabre laser dont elle apprit les Formes III puis II, avant de s'épancher sur la X, celle avec deux sabres. Elle obtint également haut la main son brevet de pilote, s'impressionnant elle-même ainsi que ses professeurs, constatant au fur et à mesure son potentiel.

    Mais un jour, Padmée lui avoua qu’elle ne pourrait superviser le reste de sa formation et lui conseilla de choisir un autre maître. Le cœur gros, Jaina hésitait entre le maître Kaarde, frère de Padmée, et le Chevalier Cenovii. Mais en même temps que cet événement, elle rencontra Huge. Loin d’avoir pour lui les mêmes sentiments qu’il éprouvait à son égard, elle fut amusée de voir comment elle le faisait réagir et s’intéressa par ailleurs à ce comportement très différent de celui des autres garçons.

    Elle fut sauvée par lui lors de l’attaque des Sith sur Yavin et s’en montra par ailleurs touchée et reconnaissante ; elle remarqua également l’autre facette de Huge en voyant un jeune homme sûr de lui. Jaina survécut à l'attaque alors que son apprentissage du Soresu n'était encore que tout nouveau, l'adrénaline et la peur qu'elle avait décuplant sans doute inconsciemment son écoute de la Force. Hélas, son amie Sabah Stone n'eut pas cette chance : alors qu’elles avaient rejoint Zatila pour défendre la bibliothèque, Sabah sauva Jaina au dernier instant d’une grenade au prix de sa propre vie. Peu après, Huge se trouva en position de faiblesse et elle hésita longtemps avant de se résigner à tuer un soldat, chose qu’elle voulait éviter le plus possible.
    À la fin de la bataille, elle s’isola en repensant à cet instant, et fut retrouvée par Huge qui lui expliqua quelques trucs à propos de tuer, avant qu’il ne doive s’en aller.

    Quand les Maîtres et les Chevaliers revinrent de Coruscant, elle était très heureuse de retrouver son parrain, Frank Morrens. On lui remit également un mot de sa Maître, Pad, qui lui apprit qu’elle ne pouvait pas continuer à superviser sa formation et souhaitais que Kaarde devienne son nouveau maître, si c'était faisable. Après la cérémonie d’adoubement de Zatila, elle vit avec Kaarde ce qu’ils allaient faire, et il la prit volontiers sous son aile vu qu'il avait supervisé une partie de sa formation à l'Académie.

    Elle alla voir son ancienne Maître sur Phoenix en compagnie de Kaarde, mais aussi de Huge et de son parrain qui étaient venus par leurs propres moyens ; le fait que le garçon vienne la toucha, par le fait qu’il ne connaissait probablement pas Pad. Lorsque cette-dernière le reconnut, Jaina, Morrens et Kaarde voulurent en savoir plus sur comment Huge et Pad pouvaient s’être vus. Agacée par le fait qu’il tourne des heures autour du pot, Jaina en devint grossière au grand étonnement des hommes présents.
    Plus tard, elle se sépara de Huge et de Morrens, qui partaient vers Talorande, alors que Mordi, Kaarde et elle rentrèrent sur Coruscant pour préparer le voyage vers les Régions Inconnues.

    Pendant le chemin du retour, elle eut une nouvelle vision du Stormtrooper, qui lui fit tellement peur que les Maîtres eurent du mal à la faire sortir de sa méditation, et s’étonnèrent à quel point la réaction physique de la jeune fille était si forte. Kaarde ne put lui apporter de réponse claire et lui conseilla de ne pas s’en inquiéter pour le moment.

    De retour sur Coruscant, en attendant le début du projet d’exploration, Jaina aida à déblayer encore les gravats du Temple Jedi lorsqu’un après-midi, elle retrouva Huge ; le garçon avait quitté Talorande afin de lui demander des conseils afin de trouver son centre de gravité. Pendant toute une semaine, elle lui fit faire des exercices, sauf un jour où elle était beaucoup sollicitée dans le Temple et un autre où Huge avait trop de courbatures pour faire quoi que ce soit et où il lui proposa d’aller boire un verre. Au bout de la semaine, elle partit faire le voyage avec d’autres Jedi.


    L’exploration des Régions Inconnues

    Le fait de vivre dans un Vaisseau-Monde Vong, un vaisseau vivant, la dérouta et elle ne réussit jamais à se comporter normalement, que ça soit pour les douches, les changements de vêtements ou les commissions.
    Elle profita du voyage pour se rapprocher de son Maître qui la laissait, sans le vouloir, assez de côté. Elle voulut en apprendre un peu plus sur lui et partagea même une partie de Pazaak.
    L’arrêt sur Klasse Ephemora ne lui fit pas jouer un énorme rôle, si ce n’est qu’elle apprit à connaître un peu mieux Weedge Terrik.

    Durant le trajet vers Matraak, Kaarde lui confia une mission avec une autre apprentie, Shina Ten’Shi, qui consistait à vérifier les identités des voyageurs qui arrivaient sur le Vaisseau-Monde, pour rechercher d’éventuels clandestins. Ce travail l’ennuya assez, même si elle était aidée d’un petit contingent militaire. Elle dut avec Shina fouiller ensuite un secteur du cargo, et Shina se sentant mal, elles allèrent dans les toilettes. Là-bas, l’apprentie raconta à Jaina ses souvenirs de la bataille du Temple. Elle fut interrompue par des bruits dans les systèmes d’aération, et lorsque la personne en sortit, elle reconnut Huge qui lui expliqua avoir été clandestin contre son gré. Afin de ne pas le voir se faire renvoyer d’où il venait, Jaina fit croire aux militaires qu’il lui avait montré des papiers en règle.

    Plus tard, elle eut l’idée de faire un duel amical contre Kaarde, qui constata les progrès qu’elle a faits dans la Forme III ainsi que dans quelques Pouvoirs de la Force. La pada se crut même victorieuse lorsqu’elle se fit surprendre par une ruse de son Maître, puis il lui donna quartier libre le temps d’arriver sur Matraak ; Jaina proposa même à Huge s’il souhaitait les accompagner.

    Mais le débarquement sur Matraak ne fut pas aussi calme que sur Klasse Ephemora. En effet, elle fut enlevée, avec Weedge et Huge qui avait tout fait pour la protéger, par les Matraakis et jetée dans une cellule. Elle fut même mise sur l’estrade en compagnie d’un chaman qui tentait de la déshabiller ; Jaina se défendit du mieux qu’elle pouvait, en espérant que quelqu’un, quel qu’il soit, vienne la sortir de là. Finalement, grâce à une diversion de Huge, elle réussit à atteindre le vaisseau saine et sauve avec les Jedi.


    Les doutes vis-à-vis de ses sentiments

    Le fait d'avoir vécu des moments forts sur Matraak notamment en compagnie de Huge accéléra un processus lent, celui qui faisait passer le garçon de l'état "d'ami" à un peu plus que ça. Cette évolution brutale perturba la fille qui ne sut quoi en penser. Elle en parla longtemps avec son parrain par comlink mais pas à Kaarde ; elle avait peur de la réaction de son Maître à propos des sentiments amoureux chez les Jedi. Pendant longtemps, elle douta et réfuta l'idée qu'elle puisse éprouver quelque chose pour lui, tant ses sentiments étaient peu clairs par rapport aux copains qu'elle avait eus avant d'entrer à l'Ordre Jedi. Il lui arrivait de plus en plus à essayer de lire dans les pensées de Huge, bien que ce fut l'échec à cause de ses trop bonnes défenses mentales, même en plein sommeil.

    Troublée par la vision et la présence de celui qui les accompagnait, Jaina décida de prendre ses distances surtout pour faire le point à propos de ses propres émotions. Elle fit des exercices de Pouvoirs de la Force avec Kaarde en lui demandant de prétendre ne pas savoir où elle se trouvait, par exemple. Mais les choses s'accéléraient plus vite que prévu. Un soir, sans pouvoir s'expliquer, elle décida d'aller voir Huge à son vaisseau. Le garçon dormait mais parlait dans son sommeil, et Jaina entendit le nom de Lana, dont elle ignorait tout ce qu'elle a pu être pour Huge quand il était petit. S'attendant à une ex que le jeune garçon lui avait cachée, Jaina fut piquée de jalousie et tenta le lendemain de savoir qui c'était. En vain : l'ancien guildeur ne lui dévoila rien et elle s'énerva beaucoup. Il la calma tout de même et lui conseilla de partir se reposer. Peu après, elle dut débarquer sur une nouvelle planète, No'Erda, avec Mirax, Weedge, Kaarde, Huge et 4 Stormtroopers. La Force très Lumineuse de la planète la calma et influa assez positivement sur son jugement envers le garçon.


    Un pas de franchi

    Quand les négociations avec les Erdians leur permirent de rester un peu sur place et de cohabiter, les Jedi et leurs amis se trouvaient souvent invités à des banquets dans le Palais du Roi, et se virent même logés dans des chambres sur place.
    Alors qu'ils se promenèrent Huge et elle dans la ville d'Ajelserum, elle vit son ami aller aider une femme qui s'avéra être une prostituée, importunée par trois hommes locaux. N'aimant pas ces femmes-là, les estimant être des "briseuses de ménage", et ne voulant pas attirer l'attention, elle tenta de convaincre Huge de ne pas s'en mêler. Mais il ne l'écouta pas et elle fut obligée, non sans agacement, de dégainer son sabre laser pour le défendre. Une patrouille erdienne fit cesser ces hostilités et ni Jaina ni Huge ne furent inquiétés.

    La nuit du jour suivant, elle entendit dans la Force Huge agité pendant son sommeil et alla le retrouver le lendemain pour savoir ce qui n'allait pas. Après quelques réticences, il lui raconta ses douloureux souvenirs d'enfance, dont particulièrement ce qui était arrivé à la fameuse Lana, ainsi que pourquoi il aidait les filles de joie. Jaina, très empathique, fut touchée par ce récit, ce qui la rapprocha encore un peu plus du garçon sans qu'elle ne s'en rende compte.

    Deux jours après ce récit, elle fut sollicitée par son ami alors qu'elle allait retrouver Kaarde, lui disant qu'il avait besoin de lui parler. Après avoir vu son maître, elle retourna retrouver Huge, en bas d'un escalier, et ce fut à cet endroit qu'ils s'embrassèrent pour la première fois. Jaina ne savait plus trop quoi penser ni où se mettre par rapport à Huge suite à ce baiser et en refusa un autre plus tard pour justement essayer de mettre de l'ordre dans ses idées.

    Elle alla avec tous les autres Jedi et des Erdians vers le "lac maudit" qu'elle avait lu dans des livres locaux et dut se tenir à l'écart lorsque l'apparition de Dark Maul affronta Kaarde et Mirax. Après cet incidents et arrivés au lac, Jaina suivit sont Maître en plongeant dans le lac pour venir au secours de Ceno et le remonta à la surface. Mais ce passage dans ce haut-lieu du Côté Obscur influa subitement sur son apparence et son caractère, la rendant plus froide et sèche.
    Elle blessa d'ailleurs moralement Huge qui, une fois de retour à Ajelserum, voulut savoir ce qui n'allait pas en tentant de lui donner un baiser et se vit repousser méchamment. Jaina s'en voulut de suite et alla chercher confession auprès du Grand Prêtre de la ville, où elle dut commencer à se battre contre ses récents démons avant d'être purifiée.
    Après cette "guérison", elle retourna voir Huge dont elle avait le chagrin sur le cœur et, pour se faire pardonner et assumant ses sentiments réels, elle l'embrassa langoureusement.


    L'ultime aventure erdienne

    Jaina se fit réveiller en pleine nuit par Mirax qui disait que tout le monde devait l'accompagner pour méditer afin de vaincre le Côté Obscur qui sommeillait en chacun d'eux ; elle n'était pas motivée mais fut obligée, s'ensuit un combat mental contre l'esprit de Baaaaaaal cependant Jaina sa vision du Stormtrooper qui l'effraie. Le Sith fut vaincu et les Jedi s'apprêtèrent à repartir pour le lac.

    Une fois arrivé, le groupe retrouva des plongeurs Yuuzahn Vong apprêtés pour aller chercher ce qui polluait le lac : un cristal d'une rare intensité dans le Côté Obscur. Lorsque ces derniers entrèrent dans l'eau, Jaina et le groupe durent faire face à des simulacres de Guerriers Sith qui défendaient les lieux. Dès que les Vongs remontèrent avec le cristal et qu'il fut enfermé dans un holocron, les visions s'évanouirent et le retour à Ajelserum fut sans incident.

    Il restait encore une chose à régler : les Erdians avaient décidé de faire passer des épreuves à Cenovii dans une arène, épreuve à laquelle étaient conviés les Jedi. Jaina fut inquiète, comme les autres Jedi d'ailleurs, pour le Mandalorien qui avait du fil à retordre. Cependant, lorsqu'il s'en sortit sans effusion de sang, la jeune fille fut profondément soulagée.
    Les négociations entre Mahan et le Roi erdien eurent lieu et Jaina acheta des souvenirs de No'Erda, offerts par le souverain : une couverture très douce en pelage d'hipparion local et une caisse de vin qu'elle offrira à son parrain. Après cela, les Jedi remontèrent à bord du Vaisseau-Monde et sautèrent en hyperespace.
    Après avoir quitté No'Erda, Jaina, tout comme Shina, fut rapidement prise de déprime inexpliquée : elle était touchée par le "blues erdien", à cause du fait d'avoir trop longtemps été exposée à la Clarté de la planète et ainsi se reprendre subitement toutes les pensées négatives ambiantes de la Galaxie sur les épaules.


    Confrontations

    Lors de la visite d'une planète, Ceno se fit agresser par Dark Alys, une Twi'lek Sith, et les padawans, accompagnés de Huge, tentèrent de l'arrêter à bord du Vaisseau-Monde. Alys parvint à s'enfuir et les jeunes se séparèrent pour mieux lui mettre la main dessus. Jaina, seule, sentit au bout d'un moment dans la Force que quelque chose n'allait pas, et en arrivant au lieu d'où venait ce sentiment, elle trouva avec horreur Huge au sol et Shina en plein affrontement. Se joignant à la bataille, Jaina se laissa un instant dominer par des émotions négatives pour combattre ; grâce à Shina elle se rendit compte de son erreur et parvint à se calmer pour finalement parvenir à bout de leur ennemie.
    Mais Huge était dans le coma, elle était prise de culpabilité et allait très régulièrement à son chevet pour prendre des nouvelles de l'état de santé du garçon, en essayant de camoufler ses émotions aux autres Jedi, exceptée Shina qui avait découvert son secret. Lorsque Huge se réveilla, Jaina fut prise d'un immense soulagement.

    Elle repartit en direction de Coruscant avec le garçon, y retrouva son parrain et retourna à l'Académie de Yavin. Pendant quelques semaines elle reprit son entraînement de padawan, mais se sentait s'éloigner mentalement de l'état d'esprit de l'Ordre ; elle se rendait compte qu'il serait impossible pour elle de vivre une vie comprenant autant de dangers tant pour elle que pour son entourage. Ce fut une confrontation avec elle-même aussi grande que celle qu'elle eut pour choisir entre partir sur Yavin ou rester sur Dantooine. Au bout de plusieurs jours finalement, elle décida de quitter l'Académie en laissant un dernier message à l'attention de son Maître et de ses amis.

    Jaina retrouva sa famille sur Dantooine, découvrit une toute jeune nièce née pendant son absence, et décida de reprendre ses études pour mener un train de vie qui lui convenait mieux, aux côtés de Huge.



    Son apparition

    Ce message a été modifié par: Huge le 25-09-2014 22:02

    samedi 01 février 2014 - 12:16 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    16103 Crédits Modo

    KAARDE NABERRY



    L'un des plus grands Maîtres Jedi de l'Ordre.

    Autre(s) nom(s) : -
    Autre(s) prénom(s): -
    Surnom(s) : Patron
    Espèce: humain
    Naissance : An 129 (Myrkr), vit encore
    Taille : 1m83
    Poids : 65 kg
    Yeux : bruns-verts
    Cheveux : bruns, longs
    Signes distinctifs : bouc, moustache et longs cheveux bruns, yeux bruns-verts, sabre laser bleu
    Style de combat : formes III-IV
    Affiliation : Ordre Jedi



    Traits et caractère :
    Kaarde Naberry est particulièrement doux et placide pour un Jedi. Il s'accorde la plupart du temps une longue réflexion avant de trancher sur un sujet, ce qui fait qu'il est bien souvent le dernier à donner son avis au sein du Conseil Jedi. Mais cette importance qu'il accorde à la réflexion fait également de lui un des plus fins tacticiens de l'Ordre et un bon enquêteur. Peu de choses peuvent le faire sortir de sa retenue, mis à part des dangers menaçant directement sa sœur ou des pistes menant à sa padawan perdue.
    Bien qu'il soit aussi sérieux qu'un Obi-Wan Kenobi, Kaarde sait jouer de son image et parfois se montrer malicieux avec ses amis et ses padawans.
    Même s'il semble calme et plus porté sur la réflexion que sur l'action, Kaarde n'en demeure pas moins un homme de terrain très endurant et un combattant acharné. Les ennemis des Jedi ont appris à le redouter et le respecter. Son indéfectible loyauté et les années d'expérience en ont fait un des plus grand défenseurs de la cause des Jedi.
    Les Sith eux-même savent qu'il serait vain de vouloir convertir Kaarde au Côté Obscur de la Force.




    Figure importante de l'Ordre Jedi dans les années 150 à 180 après la Bataille de Yavin, Kaarde Naberry fut un Maître Jedi courageux et profondément dévoué qui se trouva impliqué dans la majorité des conflits de son époque, particulièrement contre le Seigneur Noir des Sith Baaaaaaal.


    Les débuts : ans 129 à 149

    La famille Naberry trouve son origine peu après la Guerre des Clones. Le frère de Ruwee Naberrie, décida de changer l’orthographe de son nom afin d’échapper à l'attention de l’Empire. C’est ainsi que les Naberry se perpétuèrent sur Naboo jusqu’après la guerre contre les Yuuzhan Vong.

    Fils de Ben Naberry et de la sénatrice Elora Karrde Naberry, Kaarde vint au monde en l’an 129 sur la planète Myrkr, où sa mère rendait alors visite à son frère contrebandier Talik Karrde. Troisième né de la famille, après Padmée et Obitom, il fut séparé très tôt de ses parents à cause d’un groupe de Jedi Noirs descendus sur Naboo à la recherche de nourrissons sensibles à la Force. Kaarde fut donc forcé de rester sur Myrkr toute son enfance, élevé par son oncle Talik Karrde tandis que sa sœur Padmée était isolée vers un autre monde et que Obitom était confié à un Maître Jedi.
    Kaarde passa toute son enfance sur Myrkr, élevé par son oncle contrebandier dans l'ignorance totale de ses pouvoirs de Jedi à cause de l'influence des ysalamiris qui peuplent la planète. Il découvrit enfin ces pouvoirs à l'âge de neuf ans lorsqu'il s'éloigna pour la première fois de la planète et en stoppant, malgré lui, une attaque de pirates dans l'espace. Quatre ans plus tard il quittait Myrkr à nouveau avec la ferme intention de retrouver sa sœur Padmée dont leurs parents n'avaient plus de nouvelles et surtout pour rencontrer enfin ces êtres de lumière qu'étaient les Jedi et qu'il n'avait jamais eu l'occasion de voir sur Myrkr.
    Il arriva sans mal sur Coruscant et au Temple Jedi, où sa sensibilité à la Force fut confirmée. Le maître qui le prit alors comme padawan fut Sonnychristence. C'est quand il présenta à Kaarde l'autre padawan qu'il avait déjà commencé de former que le jeune myrkrien eut la surprise de sa vie : cette padawan n'était autre que Padmée, sa sœur disparue ! Elle lui apprit alors une bien triste nouvelle : leurs parents avaient eu un nouvel enfant après Kaarde, qu'ils avaient appelé Matt, mais celui-ci s'était fait enlever et tuer par un Jedi Noir lors d'une visite sur Coruscant.
    Bien que fragilisés par cette tragédie, Kaarde et Padmée poursuivirent leur formation sous la tutelle du même maître. Kaarde se confectionna un sabre laser monophasique à lame bleue et étudia tous les aspects de la forme III de combat.

    La majeure partie de sa vie passée sans la Force sur Myrkr avait permis à Kaarde d'acquérir une excellente forme physique mais fut au départ un véritable handicap dans sa formation de Jedi. Non accoutumé à ressentir la Force, il faisait preuve d’une rare maladresse dans sa maîtrise. Mais cette gêne finit par disparaître au fil des entraînements pour devenir un vrai atout, faisant de Kaarde l’un des rares Jedi capables de se débrouiller sans la Force, apte à faire face à toute les situations.
    Marginalisé par sa propre maladresse, et arrivé tardivement au Temple, Kaarde ne lia pas beaucoup de liens avec les Jedi de sa génération, hormis sa sœur Pad et une humaine du nom de Bloli Meyst. Celle-ci, peu puissante dans la Force, avait manifesté de nombreuses difficultés dans sa formation, ce qui l'avait rapprochée de son compère myrkrien. Depuis que Luke Skywalker avait rebâti l'Ordre en l'an 11 les liens d'affection n'étaient plus prohibés entre Jedi, aussi Bloli et Kaarde entamèrent-ils une liaison qui passa inaperçu, tant ils étaient mésestimé.

    Il finit par passer ses épreuves devant le Conseil Jedi en l'an 146. A leur issue il fut porté exceptionnellement par le Jedi kel dor Starseb au rang de Maître Jedi, à 17 ans seulement ! Il s'en alla alors remplir des missions d’un bout à l’autre de la galaxie, multipliant les rencontres et les expériences, tissant enfin de puissants liens de fraternité avec les autres Jedi.
    Mais le lien fort qui l'unissait à Bloli allait commencer à s'étioler. Celle-ci était devenue Chevalier Jedi et avait pallié son manque de puissance en se dépassant dans des domaines ne requérant pas de grande maîtrise de la Force. Elle restait donc dans l'ombre en tant que diplomate, bureaucrate, voire soignante, et ne quittait que peu Coruscant, alors que de son côté Kaarde commençait à la dépasser largement en puissance et devenait un Jedi de plus en plus remarqué. Bloli n'était nullement envieuse, et Kaarde conservait son affection pour elle, mais ils ne parvenaient plus à se fréquenter autant que lors de leurs années de formation.

    Kaarde fit à cette période une rencontre décisive, qui allait marquer à jamais son existence. Il avait été envoyé en mission à Coronet, la capitale de Corellia, car un Jedi Noir déchu porteur d'un précieux holocron Jedi y avait été repéré après avoir commis un meurtre dans une station orbitale.
    La recherche durait depuis trois jours quand, au détour d'une rue, une jeune fille humaine en fuite du nom de Tyria Sarkin lui rentra violemment dans l'estomac. Son poursuivant n'était autre que le Jedi sombre que Kaarde recherchait, et il voulait la tuer. Pour défendre la petite Tyria, Kaarde engagea le combat et fut forcé de terrasser le Jedi Noir, sur le corps duquel on retrouva l'holocron volé. C'est dans ce combat qu'il tua pour la première fois.
    Tyria fut emmenée au Temple Jedi pour sa protection. Là, en explorant son passé, on apprit que la malheureuse avait vécu seule toute son existence, abandonnée peu après sa naissance par des parents inconnus sur une station orbitale. Lorsqu'on découvrit sa forte sensibilité à la Force Kaarde la prit comme padawan, ce qu'il ne regretta jamais car, pleine de volonté, elle s'avéra une élève très douée, courageuse et avide de connaissances. Tous deux effectuèrent ensemble par la suite de nombreuses missions périlleuses avant qu’elle n’accède finalement aux épreuves qui allaient faire d’elle un des plus grands Jedi de l’Ordre. Dans le même temps, après avoir complètement maîtrisé la forme III de combat au sabre, Kaarde profita de l'instruction de Tyria pour s'initier à la IV.

    Peu après la fin de la formation de Tyria, Kaarde combattit sur Naboo aux côtés de Pad et du jeune Jedi Macematu. Celui-ci se révéla n'être autre que le frère cadet des Naberry que tous croyaient disparu. Avec Obitom, également devenu Jedi, la famille Naberry était enfin réunie.
    C'est à partir de ces années-là que deux familles puissantes dans la Force commencèrent à prédominer au sein de l'Ordre : la fratrie des Naberry, bien sûr, et la famille Terrik, représentée très largement, notamment par Mirax Terrik, et à laquelle Tyria fut liée par son mariage avec Polux Horn Terrik.


    Le Temple Jedi 1 : la Renaissance du Mal (ans 150 à 156)

    Des temps très sombres vinrent lorsque l’Ordre et toute la République se trouvèrent menacés par la puissante Sith falleen Dark Timoros et son apprenti Dark Olethros.
    Vers le début du conflit Kaarde fut capturé sur Myrkr, à l’issue d’un violent combat, par les troupes armées de Dark Olethros. Il fut ensuite et pour la première fois exposé au Côté Obscur de la Force quand l’apprenti Sith le tortura à mort, lui infligeant les pires souffrances de sa vie. Mais malgré les blessures mortelles il résista aux attaques d’Olethros, même lorsque celui-ci tenta de le tuer. Il fallut la mobilisation de nombreux Jedi pour tirer le Maître Jedi de là.
    Cet intense conflit contre les Sith dura encore et mobilisa les forces de tous les Jedi. Kaarde combattit notamment aux côtés de Pad, Macematu, Jedibothan, Mirax Terrik et Ange Solo. Il se dota également du vaisseau qui allait fidèlement le servir tout au long de sa vie : un chasseur de combat léger de type Ice, biplace, qu'il fit peindre en bleu et baptisa l'Aurora.
    À cause des séquelles de sa détention, Kaarde se trouva à nouveau dangereusement exposé au Côté Obscur le jour où Pad fut à son tour capturée et torturée par les Sith. Elle en sortit heureusement indemne. C’est lors de leur ultime combat contre Timoros et ses serviteurs que s’exprima le puissant lien fraternel qui unissait Kaarde, Pad, et Macematu. Combattant et alternant leurs attaques avec une synchronisation parfaite ils mirent au point une très puissante technique qui démontra à leurs adversaires comme la famille Naberry était unie. Au terme d’un violent affrontement Pad tua Dark Timoros et mit fin à cette menace Sith.

    Lorsque des temps plus calmes arrivèrent, Kaarde devint enfin membre du Conseil des Jedi, un immense honneur mais aussi un comble pour lui qui se vantait d'être avant tout un « Jedi de terrain ». Heureusement être membre du Conseil ne signifiait pas rester perpétuellement coincé entre les murs du Temple. Kaarde eut l’occasion de remplir encore de nombreuses missions loin de Coruscant.
    Kaarde eut même l'opportunité de pouvoir prendre sous sa tutelle une nouvelle padawan, la jeune humaine ObiWan33. Dans le même temps son ancienne padawan Tyria Sarkin devenait à son tour un Maître Jedi très puissant et respecté et accédait elle aussi au Conseil des Jedi.
    L'accession de Kaarde au Conseil, et la soudaine exposition qu'elle lui apporta, le décida à mettre un terme définitif à sa relation avec Bloli Meyst. En faisant ce choix il aurait pu passer pour un Jedi puriste attaché aux traditions de l'ancien Ordre mais Kaarde, qui devait déjà se soucier de sa sœur et ses deux frères, ne souhaitait ainsi que protéger Bloli des éventuels ennemis qu'il se ferait par sa haute fonction. Tout deux cachèrent désormais leur liaison passée à leur entourage, tout en conservant une forte estime l'un envers l'autre et des rapports respectueux de Maître à Chevalier.

    On aurait pu croire que la carrière de Kaarde Naberry, nouveau membre du Conseil Jedi et ancien formateur de Tyria Sarkin, était alors à son sommet, qu'il avait accompli son rôle et dûment servi la Force. C'était sans compter l'irruption du terrible ennemi qui allait marquer de son nom improbable la destinée de Kaarde et les décennies à venir : Baaaaaaal.

    En l'an 156, les missions de Kaarde l'amenèrent à se battre pour la survie de l'Ordre Jedi lui-même, menacé par l'émergence de plusieurs Sith parmi lesquels le dénommé Dark Soul. À force d'enquêtes, les Jedi découvrirent que Soul était lui-même dirigé par un maître dont la force et la sournoiserie dépassaient de loin tout ce qu'ils avaient pu imaginer : le Seigneur Noir des Sith Baaaaaaal. Baaaaaaal était un être d'apparence humaine dont la puissance, le sens tactique, et la sournoiserie étaient sans égal mais dont l'origine et la psyché demeuraient un mystère impénétrable.
    En restant dans l'ombre de sa marionnette Dark Soul, Baaaaaaal parvint à semer la discorde au sein des Jedi et à les éloigner du Temple de Coruscant qu'il prit d'assaut avec ses troupes de clones et de Jedi Noirs entraînés. Polux Horn Terrik, l'un des meilleurs compagnons de Kaarde et le mari de Tyria, trouva la mort en affrontant héroïquement le Sith. Son sacrifice permit la sauvegarde de nombreuses vies mais n'empêcha pas le Temple d'être complètement rasé. En outre Baaaaaaal avait révélé au cours de cette tragédie qu'il n'était autre que le père de Tyria, tout en faisant d'elle une veuve malheureuse.
    Comme de nombreux autres Maîtres, Kaarde se trouvait isolé sur Commenor lors de l'attaque du Temple. Il fut amené à rencontrer et combattre Baaaaaaal sur Crondre aux côtés de Tyria, Mirax, Macematu et Pad lors d'un terrible affrontement final désiré par le Sith dans le but de convertir sa fille. Au cour de la bataille le Seigneur Noir domina longtemps et faillit prendre la vie de Pad. L'union des cinq Jedi à travers la Force et la non-soumission de Tyria leur donnèrent finalement le dessus et Baaaaaaal dut prendre la fuite, laissant derrière lui un Ordre Jedi durement fragilisé.

    « Je tenais à te remercier, avant que tu meures... de t'être occupé de ma fille pendant mon absence. » Baaaaaaal à Kaarde


    -------------------------------------
    I've a baaad feeling about this !


    Ce message a été modifié par: Kaarde le 21-03-2014 12:09

    samedi 01 février 2014 - 15:25 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    16103 Crédits Modo

    Le Temple Jedi 2 : Alliances Inattendues (an 158)

    Le Temple Jedi fut rebâti sur Ossus, et un Bureau Jedi établi au Sénat Galactique pour maintenir les relations de l'Ordre avec Coruscant.
    Tandis que sa padawan ObiWan33 accédait brillamment au rang de Chevalier Jedi, Kaarde consacra une année entière à tenter de poursuivre Baaaaaaal, d'en apprendre le maximum sur lui, et de le débusquer. Ce fut en vain.

    Deux ans s'étaient écoulés depuis la destruction du Temple de Coruscant, et Kaarde se consacrait à ses devoirs de membre du Conseil sur Ossus, dont Padmée était devenue la dirigeante, lorsqu'une menace inattendue se fit jour. Une maladie inconnue commençait à affecter plusieurs Jedi, attaquant leurs midichloriens et diminuant leur sensibilité à la Force jusqu'à les pousser à une forme de folie. Pire, Pad fut une des premières infectées.

    Tandis que nombre de Jedi, la guérisseuse Mirax Terrik en tête, consacraient tous leurs efforts à enquêter sur cette maladie, Kaarde fut envoyé sauver les trois représentants du Bureau Jedi sur Coruscant, eux aussi infectés, avec l'aide de Kyrio Destren Terrik.
    Parmi ceux-ci, au bord de la folie, il trouva Bloli Meyst. Tous furent prestement rapatriés à l'infirmerie du Temple d'Ossus, mais une surprise de taille attendait Kaarde et Kyrio là-bas.

    Le Seigneur Noir des Sith lui-même, Baaaaaaal, voyait ses légions de clones sensibles à la Force décimées par le même virus. Il s'était rendu en personne et à contrecœur sur Ossus pour solliciter l'aide des Jedi. Sa seule présence et son arrogance sans borne jetèrent un profond trouble dans le Temple.
    Les éléments apportés par le Sith et les diverses enquêtes des Jedi permirent de déterminer que la maladie avait été conçue et employée comme une attaque bactériologique à l'encontre de Baaaaaaal et des Jedi par le Soleil Noir, et que son origine était Vong. Restait à débusquer, identifier et neutraliser le dirigeant du puissant syndicat criminel.

    Kaarde fut désigné par le Conseil pour garder un œil sur Baaaaaaal, dont l'aide fut acceptée avec réticence, et partir avec lui et un petit groupe de Jedi, comprenant également Macematu, Jorus Beku'n, Jadden et Thore, sur Zonama Sekot. La puissance du Seigneur Sith s'avéra précieuse pour débusquer la planète vivante qui servait désormais de foyer aux Yuuzhan Vong.
    Mais Zonama, l'esprit vivant de la planète, vit d'un très mauvais œil l'irruption sur son sol d'un laquais du Côté Obscur. En unissant leurs pouvoirs et leur savoir, Baaaaaaal et Kaarde parvinrent à désamorcer la crise et à aider le peuple Yuuzhan Vong, divisé, à trouver une voie vers la maîtrise de la Force. Ils finirent par apprendre que le Soleil Noir avait kidnappé des modeleurs vongs grâce auxquels il avait sans doute développé la terrible maladie. Zonama confia deux modeleuses aux Jedi pour les aider à créer un remède et Kaarde légua encore son propre holocron aux Yuuzhan Vong pour les guider sur les voies de la Force.

    À peine revenu sur Ossus, Kaarde repartit avec Baaaaaaal à bord de l'Aurora pour Endor, enquêter dans une mine de diamants appartenant au chef du Soleil Noir. Tandis que le Maître Sith poursuivait de son côté un objectif mystérieux, le Jedi retrouva par hasard le maître Jedi Starseb et le libéra avant de devoir échapper avec Baaaaaaal à une tentative d'assassinat.

    A l'insu de Kaarde, Baaaaaaal avait découvert qu'une de ses anciennes apprenties, la falleen Ruby, était à l'origine de la crise. Sous le pseudonyme d'Ybur Xanadou, c'est elle qui avait offert au chef du Soleil Noir, Mister X, le moyen d'affaiblir les Jedi.
    Le Seigneur Noir complota en secret avec Ruby pour obtenir la localisation de Mister X et se retourner ensuite contre les Jedi. Malheureusement la falleen jouait un double jeu et espérait utiliser Baaaaaaal à son profit puis le supprimer. Les choses se précipitèrent et dégénérèrent gravement lorsqu'elle indiqua à son ancien Maître que Mister X se trouvait dans l'espace de Hoth.
    Sous prétexte d'appréhender Ybur Xanadou, Baaaaaaal y entraîna Kaarde et le jeune Jadden puis prit d'assaut avec eux et ses troupes clones le Cap'tain, imposant vaisseau personnel de Mister X, isolé de la Force et capable de se configurer en immense machine bipode.
    Au même moment plusieurs autres Jedi, dont une Padmée amnésique, convergeaient sur Hoth, où le Soleil Noir abritait les labos dans lesquels le virus anti-midichloriens avait été développé. C'est sur ces labos que Mister X fit s'effondrer le Cap'tain en cours de bataille, ce qui libéra le terrible virus dans l'atmosphère et causa l'infection de Baaaaaaal, Pad, et du Jedi Wedge Clickman Terrik.

    Kaarde se retrouva donc avec deux Jedi et un Sith atteints de folie sur les bras. Avec l'aide de Jadden et de Selana Certa il les confina sur un croiseur de Baaaaaaal. Malheureusement celui-ci céda à sa folie furieuse et ses instincts meurtriers.
    Semant destruction et désolation sur son passage, libérant toute sa puissance sans modération, il blessa grièvement tous les Jedi en présence et massacra Ruby sous les yeux de Kaarde en révélant sa duplicité du même coup. Incapable d'être raisonné, il affronta encore sauvagement Pad et Kaarde, transperçant l'épaule de ce dernier avec le pommeau acéré de son sabre laser, avant que ses pouvoirs soient neutralisés par un ysalamiri et qu'un bon coup de poing de Pad ne l'assomme.

    Avec la mort de Ruby et la mise au point d'un vaccin, la crise de la maladie anti-forceux était résolue. Mais Mister X courrait encore. Après avoir été soigné sur Ossus, Baaaaaaal mit une brusque fin à son partenariat avec les Jedi et s'en alla sans remerciement, prenant tout de même la peine de témoigner au passage son respect vis-à-vis de Pad et de saluer Kaarde.

    Tout ce temps à faire équipe avec le Seigneur Noir des Sith avait été riche en enseignements pour Kaarde. À plusieurs reprises Baaaaaaal avait lâché devant lui des allusions sur son passé et laissé entendre qu'il avait autrefois été l'apprenti de Dark Tyranus, alias le Comte Dooku, près de cent quatre-vingts ans auparavant durant la Guerre des Clones ! Kaarde commença à envisager que le Sith était sans doute beaucoup plus vieux qu'il n'en avait l'air.


    Fragilisée, Pad avait décidé de démissionner. Aussi son poste de chef du Conseil échoua à Kaarde qui se retrouva aussitôt propulsé à la plus haute fonction de l'Ordre Jedi.
    Le calme et le sens tactique du Maître Jedi allaient bientôt s'avérer utiles. Pendant un mois il s'appliqua à aider l'Ordre à panser ses blessures et à anticiper une prochaine guerre entre Baaaaaaal et Mister X.
    C'est alors qu'éclata une grave crise séparatiste sur Corellia, révélée par une enquête de Bloli, le Sénat cherchant étrangement à dissimuler les faits aux Jedi. Une vision de Mirax impliquant Corellia et Baaaaaaal acheva de convaincre Kaarde d'y envoyer plusieurs Jedi, dont Mirax elle-même, enquêter à l'insu du Sénat. Hantée elle aussi par des visions funestes, Pad réintégra l'Ordre à ce moment-là et se joignit à la même mission.
    Peu après leur départ, Mister X lui-même découvrait l'emplacement du Temple sur Ossus et échappait de peu à Kaarde, puis une enquête de Jorus Beku'n révélait qu'un puissant Seigneur Sith autre que Baaaaaaal se dissimulait dans la galaxie, animant en sous-main la crise de Corellia et utilisant Mister X comme un pion à son service.

    La mission sur Corellia tourna au fiasco. Les Jedi y furent débusqués et pourchassés par des milices corelliennes. Baaaaaaal lui-même était présent sur les lieux et surprit tout le monde en protégeant les Jedi et en allant embrasser Mirax aux yeux de la galaxie entière devant les holocaméras de l'Holonet !
    L'idylle naissante entre le Sith et la Jedi allait bientôt faire jaser et placer Mirax dans une situation très délicate vis-à-vis de l'Ordre et de sa famille, notamment Tyria.

    Malgré ces cancans, Kaarde dut s'efforcer de maintenir l'Ordre sur le bon cap afin de démasquer le deuxième Seigneur Sith et soutenir Mirax, à qui le reste de la famille Terrik commençait à tourner le dos.
    Après que Baaaaaaal lui-même se fut immiscé dans une réunion du Conseil pour prier les Jedi de ne pas se mêler de ses affaires, confirmant au passage l'existence d'un autre Sith surnommé « le Maléfique », Kaarde se lança sur les traces de Mister X avec Pad et Jorus et le retrouva caché dans l'Amas de Minos. Invité à bord du Cap'tain, Kaarde se confronta verbalement au leader du Soleil Noir et, malgré l'absence de connexion avec la Force, prit le dessus en retournant la passion de Mister X, le jeu, et sa fierté contre lui. Celui-ci entreprit alors de livrer le Maître Jedi au Maléfique sur Géonosis. Heureusement une intervention de Pad et Jorus permit de prendre le contrôle du Cap'tain et de le détourner vers Ossus. Le Temple y était sans défense et sur le point d'être attaqué.

    Au même moment Mirax était la prisonnière du Maléfique. Celui-ci s'avéra être une femme bothane terriblement instable, Dark Maléfica, ivre de revanche envers son ancien amant Baaaaaaal.
    Pour ce motif elle avait fait de Mirax son ennemie intime, assassiné l'ancien mari de celle-ci, le Chancelier Jacen Horn, et prévoyait de l'utiliser comme appât et moyen de pression sur le Maître Sith. Baaaaaaal, poussé par un amour sincère, se porta à son secours avec rage et succès.
    De leur côté Kaarde, Pad et Jorus se servirent de Mister X et de la couverture que leur offrait le Cap'tain pour s'aligner avec le destroyer stellaire de la Maléfique, la Tarentule, qui faisait route vers Ossus. Il obtinrent également un soutien de la Guilde auprès d'Edoras Könix Terrik. Kaarde et Jorus infiltrèrent la Tarentule où il s'employèrent à saboter les moteurs et les turbolasers tandis que Mister X se retournait contre la Maléfique et faisait feu sur le croiseur, supporté par la flotte de la Guilde.

    La bataille prit mauvaise tournure et Pad, au grand désespoir de Kaarde, se précipita avec Mister X et le Cap'tain contre la Tarentule, annihilant les deux vaisseaux. Kaarde et Jorus échappèrent au désastre grâce à une nacelle de sauvetage et furent interceptés par Mirax et Baaaaaaal, dont la flotte venait de rejoindre le combat pour contrer la Maléfique.
    Kaarde espérait entamer une discussion sérieuse avec le Seigneur Sith, mais son plan tourna court à cause des reproches de Jorus contre Mirax, que ce dernier considérait comme une traîtresse à cause de sa liaison avec Baaaaaaal. Le jeune Chevalier, déjà rongé d'une haine profonde contre le Maître Sith, prit la résolution d'exiger auprès du Conseil la radiation de Mirax Terrik.

    Baaaaaaal partit seul de son côté pour prendre la tête de Dark Maléfica. Sur Ossus les Jedi retrouvèrent Pad grièvement blessée, sauvée d'extrême justesse par Remeyodi.
    Peu de choses étaient capable de perturber le sang-froid de Kaarde Naberry, d'affaiblir le Maître Jedi qu'il était. Pourtant savoir sa sœur en danger en était une. Ils tentèrent l'impossible pour la sauver. Quant à Mister X, à qui Pad devait également sa survie, il avait disparu et ne devait plus jamais faire parler de lui à nouveau.

    « Ruby m'avait dit un jour qu'elle redoutait cinq personnes dans cette galaxie. Le Sith Baaaaaaal, les Jedi Mirax Terrik, Kaarde Naberry, Tyria Sarkin, et une autre Jedi du nom de Padmée Naberry. » Mister X


    Les choses s'accélérèrent lorsque, suite aux manigances de Dark Maléfica, Corellia déclara son indépendance.
    Au même moment Jorus rapportait de Géonosis que la Bothane disposait d'immenses ressources militaires. Kaarde dépêcha deux missions sur Corellia et Géonosis et se rendit avec Unduli, l'apprentie de Pad, sur Coruscant, officiellement pour apaiser le Sénat Galactique et officieusement pour débusquer et neutraliser les agents de Maléfica qui exhortaient en sous-main les politiciens à adopter des mesures violentes contre Corellia.

    Pour la première fois depuis qu'il avait accédé au poste de Chef du Conseil Kaarde s'adressait à l'auguste assemblée sénatoriale. Le rusé Maître Jedi se servit de son discours et de révélations sur les Sith pour susciter des réactions chez trois sénateurs suspects placés sous la surveillance d'Unduli, Bloli et Kroga.
    Grâce à ce plan le sénateur neimodien surveillé par Unduli révéla sa duplicité et celle de plusieurs complices. Malheureusement ce coup de filet arrivait trop tard pour faire reculer la flotte républicaine envoyée pacifier Corellia. Les troupes de la République se retrouvèrent piégées avec celles de la Guilde contre les Sith dans une bataille chaotique orchestrée par Dark Maléfica dans le seul but d'anéantir Baaaaaaal.

    Kaarde et Unduli se hâtèrent de rejoindre Corellia, où ils trouvèrent Mirax passée du Côté Obscur, Baaaaaaal, Clickman, Mirax, et Obiwan14 aux prises avec les nombreux apprentis de la Maléfique. Étrangement la mission Jedi commandée à Tyria par le Maître Jedi n'était jamais venue.
    Cette mêlée de sabres laser tourna court lorsqu'un soulèvement de la population corellienne submergea les combattants et sépara Baaaaaaal de sa bien-aimée. Les troupes Sith de Maléfica en profitèrent pour kidnapper Mirax sous son nez.
    Anticipant la réaction du Seigneur Noir, Kaarde parvint à faire fuir tous les Jedi restants avant que Baaaaaaal déchaîne sa colère. Ivre de colère, celui-ci déchaîna une terrible tempête d'éclairs et de Force qui fit des morts et des dégâts considérables dans un rayon d'un kilomètre autour de lui.
    Triomphante, et tenant enfin le destin de Baaaaaaal entre ses mains, Dark Maléfica disparut du système corellien avec sa prisonnière en infligeant au passage des pertes importantes dans les flottes de la Guilde et de la République.

    « Kaarde et vous autres, je vous annonce que je quitte l'Ordre Jedi. » Tyria Sarkin


    Une terrible nouvelle, prélude à la pire épreuve de sa vie, assaillit Kaarde tandis qu'il aidait à secourir Mirax. Tyria avait brusquement cédé au Côté Obscur, quitté l'Ordre Jedi, et tenté d'assassiner à l'arme biologique tous les padawans du Vaisseau Académie.
    À l'insu de tous, l'ancienne apprentie de Kaarde s'était confrontée à Dark Maléfica sur la Tarentule et l'avait brutalement exécutée, prenant ensuite le contrôle de sa flotte pour ses propres plans et se donnant le sobriquet de Black Baccara.

    Les Jedi perçurent la mort de la Maléfique sans l'expliquer, et Kaarde eut fort à faire pour aider Mirax dont l'esprit avait été plié à la volonté de la bothane et une partie de la mémoire effacée.
    Au même moment Black Baccara conquérait le système de Kuat, y tuait deux Jedi, puis détruisait le Sénat Galactique de Coruscant et son gouvernement en y précipitant la Tarentule, causant un grand trouble dans la Force. Un maximum de Jedi fut aussitôt mobilisé par Kaarde pour intervenir sur place, le laissant presque seul sur Ossus enchaîné à ses devoirs de chef du Conseil.

    Ayant perfidement calculé son coup, Tyria prit alors contact avec Kaarde, feintant le repentir et prétendant détenir des informations au sujet de Black Baccara.
    Le Maître Jedi, attendri, tomba dans le piège et fonça la retrouver dans un temple abandonné sur Dantooine. Là, l'apprentie déchue révéla sa duplicité, la folie furieuse qui la guidait désormais, et ses intentions : tuer son ancien maître pour couper définitivement les ponts avec son ancienne vie et démontrer sa toute puissance.

    « - Tyria... Je t'arrêterai avant que tu ne commettes d'autres meurtres et je te ramènerai au Temple de gré ou de force, dussé-je te couper bras et jambes pour ça !
    - Pfff, quel genre de Maître Jedi oserait mutiler ainsi son ancien élève ?
    - Obi-Wan Kenobi l'a fait !
    - Hum, c'est pas faux... »

    Kaarde Naberry et Tyria Sarkin

    Malgré les efforts de Tyria pour le terrasser et le sentiment de trahison qui l'abattait, Kaarde résista tant qu'il put au rude combat.
    Malheureusement il ne pouvait se résoudre à tuer celle qu'il considérait comme sa fille et croyait encore pouvoir la ramener du bon côté. Il ne dut son salut qu'à l'arrivée salutaire de Jorus et Kiad, puis de Mirax qui focalisa alors toute l'attention de Black Baccara.
    Il fallut l'intervention de Baaaaaaal lui-même pour empêcher Tyria de tuer Mirax, intervention qui décupla la colère de l'ex-Jedi. Le père et la fille s'engagèrent alors dans un combat mortel d'une si grande violence que les Jedi durent prendre la fuite et se contenter d'en attendre l'issue en orbite.
    Mais l'issue ne vint jamais. Et les Jedi ne virent personne réchapper de l'affrontement. Baaaaaaal et Tyria avaient tout simplement... disparu, et pour longtemps ! Au même moment une partie de la flotte de Maléfica subtilisée par Tyria et les légions de Baaaaaaal se volatilisaient mystérieusement. Le Seigneur des Sith avait-il eu le dessus sur sa fille ? Tyria avait-elle tué son père ? S'étaient-ils annihilés mutuellement ?

    Kaarde allait devoir se poser ces questions pendant près de douze années avant d'obtenir une réponse. Mirax, de son côté, n'attendit pas longtemps pour partir à la recherche de son amant et disparut à son tour.

    « Celle que nous combattons en ce moment fut avant tout mon élève. De ce fait elle reflète ce que je suis, ses erreurs deviennent mes erreurs et je dois les réparer du mieux possible. » Kaarde Naberry


    À peine revenus sur Ossus, les Jedi ne tardèrent pas à être frappés d'une autre tragédie.
    Tandis que Kaarde partait secourir sa sœur accusée de meurtre sur Phoenix, le chevalier Wedge Terrik et sa compagne Selana se sacrifiaient pour empêcher la destruction de Tatooine. Frappés par des missiles d'origine inconnue, les soleils jumeaux du système faillirent exploser simultanément et ne revinrent à leur état normal que grâce à l'intervention des deux Jedi qui absorbèrent leur excédent énergie et continrent l'explosion.

    Jorus de son côté découvrait que l'esprit de Dark Maléfica, lié à des artefacts Sith, subsistait encore et menaçait de posséder des personnes sensibles à la Force, notamment Ange Solo. Il soupçonnait également la torpille destructrice d'étoiles qui avait coûté la vie de Click et Selana de provenir du stock d'armes de la défunte Sith.
    Tandis que se tiraient ces conclusions l'évasion du cathar Dark Belfor, apprenti de la Maléfique jusqu'ici retenu au Temple Jedi, déclencha un véritable branle-bas de combat.
    Il fallait partir à sa poursuite et découvrir qui l'avait aidé à s'évader. Il s'avéra que le complice en question était Dark Lana, une Sith capable de changer d'apparence à volonté et déjà connue de certains Jedi.

    Bien qu'il fut encore profondément affecté par la trahison de Tyria, Kaarde s'investit du mieux qu'il put dans l'enquête sur Dark Lana et dut, au cours de celle-ci, digérer avec colère la nouvelle de Pad ayant capricieusement transféré sa conscience dans l'ordinateur de bord du croiseur Jedi l'Armada.
    Les résultats de cette enquête menée par Kaarde, Pad, Jadden, Aynor, Yota, Kaia et Laurent furent lourds de sens. Dark Lana semblait agir depuis des années dans l'ombre de tous les Sith et Jedi Noirs confrontés à l'Ordre : Timoros, Olethros, Viktor Koher (qui avait sans doute été son élève), Ruby, Malefica et à présent Belfor. Tous sauf Baaaaaaal, qu'elle avait tenté de neutraliser à travers Ruby puis Maléfica.
    Plus inquiétant : le maître à présent disparu Jedibothan, qui avait précédé Pad et Kaarde à la tête du Conseil Jedi, avait vraisemblablement été au courant tant des agissements que de la nature de Dark Lana et les avait dissimulés.

    Sur Dantooine, dans l'enclave-même où Baaaaaaal et Tyria avaient été vus pour la dernière fois, les enquêteurs Jedi se confrontèrent à Ange Solo possédée par Maléfica.
    Tandis que Kaarde tentait de la combattre sans la blesser, ses compagnons furent attaqués par Dark Lana elle-même. Kaia parvint in extremis à exorciser l'esprit de Maléfica hors du corps d'Ange tandis que Yota amputait Lana d'une main et la mettait en fuite.
    Les Jedi ne purent malheureusement la poursuivre, ayant plusieurs blessés sur les bras et Dark Belfor en approche de Dantooine.

    La vérité commençait à se faire jour.
    Lorsqu'il dirigeait l'Ordre Jedibothan, sans doute convaincu que l'obscurité et la lumière devaient co-exister pour maintenir l'équilibre de la Force, s'était secrètement allié à celle qu'il considérait à tort comme l'unique représentante des Sith, Dark Lana.
    En l'an 156 l'apparition de Baaaaaaal, seul Sith non dirigé par Lana et JB, coïncidait étrangement avec la disparition du bothan. Dès lors on pouvait supposer qu'il avait tenté de reprendre le contrôle de son associée et que les récentes apparitions de celle-ci signifiaient la fin de leur partenariat.
    On ne saurait jamais si les actes de Jedibothan furent à la base motivés par une réflexion philosophique profonde, une forte volonté de sauvegarder l'Ordre, ou la pure vanité.

    Forts de ces découvertes, il était temps pour les Jedi de réagir.
    Kaarde forma un nouveau Conseil des Jedi, le précédent ayant été très diminué, et sous son autorité celui-ci prit rapidement les décisions qui s'imposaient en composant deux missions Jedi
    L'une, menée par Kaarde, devait se rendre sur Rakata Prime détruire les Forges Stellaires qui concentraient le Côté Obscur et neutraliser Dark Belfor. L'autre, menée par Pad et Jorus, devait sonder le Côté Obscur sur Dxun et débusquer Dark Lana.

    Kaarde dirigea donc Aynor, Yota et Jadden dans les Forges Stellaire de Rakata Prime. À la tête de mercenaires et de droïdes kraths, Dark Belfor tenta de les arrêter. Kaarde combattit seul le cathar déchaîné pour permettre à ses compagnons d'initier le processus d'auto-destruction des Forges Stellaires.
    Malgré sa grande force au sabre et sa rage, Dark Belfor ne fit pas le poids contre le Maître Jedi qui finit par le dominer et l'envoyer s'embrocher sur le sabre laser de Macematu, tout juste arrivé.

    Au même moment sur Ondéron, Dark Lana était terrassée une fois pour toute par Obitom sous les yeux de Pad et Jorus. Les cendres de Lana allaient ensuite être placées en sécurité sur la lune Dxun près du tombeau de Freedon Nadd sous la surveillance d'Obitom, promu gardien de la Bibliothèque Millénaire d'Ondéron.
    Les Sith étaient vaincus et les Jedi, enfin victorieux, mettaient un terme à des années de manipulation.



    Le Temple Jedi 3 : (an 160)
    à venir


    Le Temple Jedi 4 : la Guerre du SEZ (ans 164 à 170)
    à venir


    Le Temple Jedi 5 : le Pêché du Sith (an 172)
    à venir

    Son apparition au TJ.


    -------------------------------------
    I've a baaad feeling about this !
    <br /><br /><div class="ForumModif">Ce message a été modifié par: Kaarde le 01-02-2014 15:43</div>

    Ce message a été modifié par: Kaarde le 01-02-2014 15:51

    samedi 01 février 2014 - 15:27 Modification Admin Permalien

  • Avatar waren

    waren

    13327 Crédits Modo

    JALANA ANAA'TII


    Femme Chiss, ancienne élève de Waren devenue sa compagne


    Autre(s) nom(s) : -
    Autre(s) prénom(s) : -
    Surnom(s) :
    La lame sauvage
    Espèce : Chiss
    Naissance : 140 (Socorro) – vit encore
    Taille : 1m80
    Poids : 66kg
    Yeux : Rouges
    Cheveux : Roux
    Signe(s) distinctif(s) : Peau bleutée
    Affiliation : Guilde / Présidence de Csilla

    Jalana est une femelle chiss née sur Socorro. Commençant comme jeune voleuse sous l'Empire Galactique, elle vivait dans les quartiers mal famés, via quelques braquages. Puis la non humaine se brouilla avec ses employeurs quand sa meilleure amie fut tuée. Fuyant sa terre natale, Jalana devint une rebelle, puis échoua sur Narr Shadda. Là, elle rencontra deux coreliens, nommé Edoras Terrik et Waren Horn, membres de la Guilde des contrebandiers. Parvenu à se faire accepter, la jeune chiss passa des tests, pour devenir au fil du temps l'apprentie de Waren.

    Devenue fine bretteuse, elle intégra le groupe des assasins de la Guilde, ce qui l'éloigna de plus en plus de son maitre. Elle quitta finalement la guilde pour se réfugier sur Xelos, un sanctuaire servant de refuge, pour se ressourcer. Elle fut rappeller par la guilde, quelques années plus tard, quand le seigneur sith Baal attaqua Muunulist et participa à la défense du temple jedi de Corruscant.

    Jalana se proméne souvent avec une rapiére en Cortosis nonmée Morghanna. Sa lame perturbe la stabilité des cristaux des épées lasers, qu'elles soient Jedis ou Siths. On ne sait comment, mais elle réussit à se faire nonmer Présidente de Csilla.[b]

    Ce message a été modifié par: waren le 15-03-2015 16:06

    samedi 01 février 2014 - 19:09 Modification Admin Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10047 Crédits

    DARK OLETHROS



    Premier Sith aperçu depuis des années.

    Autre(s) nom(s) : -
    Autre(s) prénom(s) : -
    Surnom(s) : -
    Espèce : Mâle Crock
    Naissance : Inconnue – meurt en 150 (Korriban)
    Taille : Inconnue
    Poids : Inconnu
    Signe(s) distinctif(s) : -
    Affiliation : Ordre Sith


    Olethros était l'apprenti de la Falleen Dark Timoros. Le nom qu'il portait signifiait, dans une langue ancienne, "Le nuisible", "Le fléau". On ignore s'il s'appelait réellement ainsi ou si c'était un nom de Sith qu'il s'était choisi.

    Il fut aperçu pour la première fois sur Tund par Jedibothan, épaulé de Kaarde, Macematu, Assant.D, Kit-Fisto, Jésand, Alohalhnoe et Jedi1, alors qu'il les suivait et les épiait à distance.

    Ayant reformé, avec son maître, des bribes de forces armées grâce à une alliance avec les Vestiges de l'Empire, il s'essaya à arrêter un par un les Jedi qui s'étaient aventurés dans une grotte très profonde. Sa première confrontation fut avec Jedibothan, Simple apprenti, il se battait tout de même avec beaucoup d'adresse et de vélocité, faisant face sans difficulté au Maître Jedi qui s'était débarrassé des cinq Stormtroopers qui escortaient le Sith.
    Olethros révéla par accident qu'il avait un maître, sans préciser le nom de ce-dernier, et dut prendre la fuite en sentant l'arrivée des autres Jedi de la grotte ainsi que de Totojedi par l'espace.

    Il fuit vers Myrkr où il captura Kaarde pour l'emmener sur Dagobah, dans une base Sith construite, soit par lui soit par ordre de son maître. Néanmoins, cette base ne doit pas être confondue avec Yoda City, la cité cachée de Baaaaaaal sur cette même planète. Là-bas, il tortura longtemps le Maître Jedi, tant physiquement que mentalement, afin de le faire basculer du Côté Obscur ; en effet, le Sith avait comme dessein de se servir de Naberry comme combattant capable de se battre en l'absence de Force. Olethros se fit surprendre à la fois par la résistance de Kaarde et l'intervention d'un groupe venu pour le sauver, dirigé par Pablo-Jill. Il ne put que s'enfuir par un turbo-élévateur le menant à un hangar et décolla avec une navette, escorté de deux Intercepteurs TIE. Ce sont les blessures qu'Olethros a faites à Kaarde qui feront souffrir le Jedi en contact avec la Côté Obscur.

    Son pied sur Dagobah ayant été capturé, il se dirigea vers Hoth en laissant derrière lui deux groupes de vaisseaux se diriger vers Dathomir et Bothawui, pour détourner l'attention des Jedi. Puis, plus tard, il fit un arrêt sur Moonus Mandel où il laissa derrière lui, sans doute involontairement, une griffe de Wampa qu'un inconnu ramassa et remit aux Jedi. De Moonus Mandel, Olethros se rendit sur Korriban, l'arrêt qu'il avait fait ayant été une escale. Il retrouva son maître Timoros dans les vestiges de l'Académie Sith, avec leurs troupes impériales, et attendirent l'arrivée de leurs ennemis.
    Quelques jours plus tard, cela fut : Padmée fut capturée sur Hoth et amenée sur Korriban, dépêchant une équipe de sauvetage, mobilisant chacun de leur côté Jedibothan, Pablo-Jill et Kaarde, puis Totojedi. Tous excepté le dernier furent plus ou moins torturés par Dark Olethros ; Toto, lui, était venu sur Korriban pour gagner la sympathie de Timoros en lui faisant croire qu'il voulait passer du Côté Obscur, sous le pseudonyme de Dark Sorrow.

    Olethros dut croiser la lame avec Totojedi dans un duel pour déterminer qui sera l'apprenti de Timoros, la Falleen hésitant entre son apprenti ou le Jedi qui se faisait passer pour un postulant. Bouillant de rage, Olethros était fermement décidé à éliminer son adversaire, mais trébucha par un "croche-pied" de Force par Jedibothan. Sa perte d'équilibre lui fut fatale : Totojedi profita de cette aide de son ancien maître et Olethros se retrouva coupé en deux au niveau du buste. Sa dernière expression, figée, était un rictus empli de haine. Il fut le premier Sith aperçu, nommé puis tué depuis des années, premier d'une longue série.

    Dark Olethros a été cloné cinq fois par Timoros, mais ses copies ne durèrent pas très longtemps.


    Son apparition

    samedi 01 février 2014 - 21:18 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    ZATILA SEPRADA



    Chevalier jedi nautolan, anciennement padawan de Kaarde

    Autre(s) nom(s) : -
    Autre(s) prénom(s) : -
    Surnom : Zat
    Espèce : Nautolan
    Naissance : Milieu 151 (Glee Anselm) – vit encore
    Taille : 1m75
    Poids : 70 kg
    Yeux : noirs
    Cheveux : lekkus citron vert
    Signes distinctifs : -
    Style de combat : formes II, III, V et X
    Affiliation : Ordre Jedi


    Rapide description

    Fils unique de Vaïna et Zerryo Seprada, d'anciens jedi, Zatila est un nautolan qui voit le jour en 151 apr. Yavin sur la pacifique planète de Glee Anselm. Amphibien comme ses semblables, Zatila est un excellent nageur. Il pourrait passer des heures sous l'eau. Cela dit, être à la surface ne le gène pas non plus. Physiquement, il est assez grand et musclé, a la peau verte citron, de longs tentacules et de grands yeux noirs. De nature sérieuse, il aime aussi plaisanter et s'amuser quand l'occasion se présente. Souvent en réflexion à l'instar de son maître, il est parfois un peu trop indécis mais utilise aussi ce tempérament analytique pour mieux comprendre autrui ce qui le rend assez psychologue et lui permet également de savoir faire preuve de diplomatie. Pour ses défauts, Zatila est parfois maladroit et un peu trop sérieux. Il a également une bonne confiance en lui et comme beaucoup de nautaliens, est très loyal tant avec ses amis qu'en amour. Il possède deux sabres laser pouvant se raccorder entre eux mais qu'il choisit uniquement d'utiliser séparément pour le moment, ne maîtrisant pas encore de forme adapté pour le combat au double sabre. Après cinq années passées à l'académie, Zatila a effectué plusieurs missions et acquis de nombreuses compétences. Par exemple, ayant été initié à l'astronavigation, il sait piloter la plupart des vaisseaux. Il maîtrise plusieurs pouvoirs de la Force et il s'intéresse plus particulièrement à la guérison.



    Naissance

    Né en l'an 151 apr. Yavin sur la planète aquatique de Glee Anselm, Zatila est le fils unique de Vaïna et Zerryo Seprada. Son nom a été donné en hommage à un sage et puissant dragon vivant d'après la légende dans une galaxie très lointaine. Amphibien comme les autres nautolans de son espèce, Zatila a la peau verte citron, de longs tentacules et de grands yeux noirs. Il passe une enfance paisible et étudie avec sérieux dans l'optique d'embrasser plus tard une carrière en politique ou peut-être en droit. Le choix d'un de ces deux parcours professionnels est motivé par la vocation du nautolan à défendre autrui et résoudre les conflits. Depuis son plus jeune âge, il est persuadé que la justice existe et qu'elle mérite qu'on se batte pour elle. Malgré cela, c'est un tout autre destin qui attend l'amphibien.

    A l'époque, les parents de Zatila sont des chevaliers jedi reconvertis. En effet, après avoir servi l'Ordre durant de nombreuses années et malgré leur formation, les deux garants de la paix ont fini par éprouver de forts sentiments l'un pour l'autre. Vaïna accouche de Zatila quelques temps plus tard et décidant de se consacrer à leur fils et donc leur nouvelle famille, elle et son mari quittent l'Ordre d'eux-mêmes. Ils ne révèlent cependant jamais à Zatila leur statut d'anciens jedis souhaitant le protéger de la nouvelle menace sith qu'ils ont fini par pressentir tous les deux. Quoi qu'il en soit, le jeune nautolan ne tardera pas à apprendre toute la vérité sur sa nature profonde et son lien étroit avec la Force.

    Enfance

    Et c'est en 164 apr. Yavin qu'il la découvre alors même qu'un événement imprévu survient. Lors d'une méditation, Zerryo a une vision prémonitoire, celle du retour d'un ancien chasseur de primes rencontré lors d'une expédition sur le monde d'Aquaris et dont les projets sont apparemment de l'éliminer lui en raison d'une vieille querelle. Craignant pour sa vie et celle de sa famille, l'homme met sa femme dans la confidence et ils décident d'un commun accord de prendre les devants en allant capturer ce dangereux mercenaire. Agé de 13 ans au moment des faits, Zatila se voit alors confier à une autre famille en attendant le retour de ses parents, ces derniers prétextant à un voyage d'affaire, la vérité étant une mission commune sur Iridonia, lieu supposé par localisation dans la Force de la tanière de leur nouvel ennemi. Heureusement, le nouveau foyer dans lequel habite le nautoléen est très accueillant et la famille amie des Seprada comprend parmi ses membres un jeune amphibien du nom de Shindo. Bien qu'un peu plus vieux que Zatila, ce dernier s'entendra très bien avec lui et partagera tout au long de son adolescence beaucoup d'expériences très enrichissantes à ses côtés. Les semaines se succèdent les unes aux autres et deviennent des mois. Prenant conscience que ses parents auraient du revenir depuis longtemps, le nautolan encore naïf à l'époque demande des explications à ses ainés. Ces derniers finissent par révéler à Zatila l'existence du chasseur de primes mais sans pour autant lui parler du statut de jedi de ses parents. Et avec beaucoup de délicatesse, ils tentent de faire comprendre au jeune amphibien que ses parents ont probablement péri dans leur tentative d'arrestation. La nouvelle est difficile à accepter, c'est même un euphémisme, mais le temps et la bienveillance de sa famille de substitution contribuent à guérir les blessures profondes du nautolan et à l'encourager à aller de l'avant.

    Découverte de la Force

    Zatila passe quatre années de son adolescence à réfléchir à son vrai destin. Chaque jour est une nouvelle prise de conscience et l'amphibien améliore ses compétences tant physiques que psychiques. Il constate également un lien mystique avec une énergie tout aussi mystérieuse : la Force. Dans les premiers temps, il considère comme naturelles ces nouvelles sensations et cette capacité à faire preuve d'une certaine intuition. Mais la curiosité aidant et après de nombreuses recherches, il découvre l'existence des jedi et de ce don qu'ils possèdent apparemment tous. Il apprend que, sur Yavin IV, il est possible de développer ces pouvoirs spéciaux au sein d'une académie. Lisant de plus en plus de récits merveilleux à propos des chevaliers jedi, Zatila souhaite lui aussi faire partie de l'aventure. Sans qu'il sache pourquoi, quelque chose le pousse dans cette direction. Il a l'impression que c'est sa destinée. Devenir un garant de la paix et de la justice et combattre aux côtés de ses pairs pour résoudre les plus grands conflits de la galaxie. Voilà ce qui donnerait un véritable sens à sa vie. Mais cette perspective est également motivée par de nombreuses questions qu'il se pose, notamment pourquoi a-il hérité de ses dons et comment peut-il développer son potentiel ?

    Nouveau départ

    S'entraînant en autodidacte, Zatila attend d'avoir 17 ans avant de partir de sa planète natale. Comme il lui faut un vaisseau ainsi qu'un bon pilote, il décide de passer un marché avec le chef de la cité. La guerre civile frappant à ce moment-là, celui-ci lui confie la mission de convaincre les Anselmis, avec diplomatie et ses prétendus dons, de retirer leur armée. S'il y arrive, l'homme lui fournira tout ce dont il a besoin pour quitter Glee Anselm. Dans sa tâche, l'amphibien s'aide de la Force. Ce n'est pas une mince affaire pour autant car ses dons ne sont pas encore totalement développés. Mais après plusieurs heures de débat, il parvient à calmer la population voisine et à obtenir leur reddition. Remerciant le nautolan de son aide, le chef de la cité respecte l'accord passé et permet à Zatila de s'envoler pour Yavin.

    Rencontre avec Kaarde Naberry

    En tant que nouvel arrivant, Zatila a besoin qu'on lui montre la voie à suivre et besoin de réponses aux innombrables questions qu'il se pose à propos de la Force. C'est alors, qu'après un mois passé à l'académie, il fait la rencontre de Kaarde Naberry. Volontiers, ce dernier accepte de le prendre sous son aile et de guider le nautolan à travers l'académie. Il lui propose aussi de commencer les cours sans plus tarder.

    Rencontre avec Ben Keller

    Au cours d'un déjeuner à la salle commune, Zatila rencontre le padawan Ben Keller, un humain du même âge que lui avec lequel il liera une sincère amitié. Ils partiront d'ailleurs souvent en mission ensemble combattant côte à côte.

    Premier Sabre Laser et Analyse du Code Jedi

    Environ un mois après son arrivée à l'académie, Zatila taille deux cristaux Kathracite de couleur verte souhaitant, à l'instar du maître Kit Fisto, que son sabre puisse aussi fonctionner sous l'eau. Le taillage n'est pas de tout repos surtout que Zatila Lorsqu'il a fini la taille, le padawan fait une ébauche du manche de son sabre laser et rassemble toutes les pièces nécessaires en fouillant un peu dans l'atelier. S'aidant de la Force et s'armant de patience, l'amphibien parvient à élaborer un sabre élégant et fonctionnel à lame verte. Son véritable entraînement peut alors commencer.

    Si la pratique est importante, la théorie l'est tout autant. Zatila décide donc de se rendre à la bibliothèque du Temple et d'étudier le Code Jedi. Et après de nombreuses lectures, se familiarisant avec ses principes, le nautolan pense être en mesure d'en rédiger sa propre analyse. Elle est loin d'être parfaite mais a au moins le mérite d'apporter à Zatila une base morale qui l'aidera à peser le pour et le contre lors de situations délicates qui demande une certaine clairvoyance.

    Cours de Pilotage (1ère partie)

    Au même moment, souhaitant honoré la promesse faite à Shindo de suivre des cours de pilotage, Zatila se rend en salle d'astronavigation et apprend les bases sous la tutelle du chevalier jedi Cenovii. En effet, s'il y a bien un savoir faire qui lui servira plus tard c'est le pilotage. Le mandalorien est un bon professeur et encourage Zatila à persévérer.

    Première mission sur Ithor

    Quelques jours s'écoulent et bien qu'il n'ait que peu d'expérience, Zatila est appelé à rejoindre Cenovii et deux autres padawans (Chris et Keller) afin d'effectuer leur toute première mission sur Ithor, une planète de la bordure médiane. Zatila en apprend énormément sur lui-même et les populations étrangères. Il comprend notamment que la vie n'est pas tendre et que parfois, il faut se battre pour sa survie. Le nautolan a l'occasion d'utiliser son sabre laser lors de ce périple mais il est encore inexpérimenté et loin de pouvoir se défendre tout seul aisément. Le soutien de ses amis est sans aucun doute sa meilleure alliée pour l'instant.

    Les Pouvoirs de la Force

    De retour à l'académie, Zatila se focalise sur l'apprentissage des pouvoirs de la Force qui l'intriguent particulièrement. Il étudie les classiques. Le pouvoir du saut deviendra sa spécialité. En parallèle, il s'initie de lui-même à la forme I de façon officieuse.

    Cours de Pilotage (2ème partie)

    Deux mois après, Zatila retourne dans la salle d'astronavigation afin d'achever sa formation de pilote. Il effectue sa bataille de légende et reçoit son diplôme.

    Course de modules sur Malastare

    Le nautolan étudie alors quelques nouveaux pouvoirs de la Force. Permettre d'accélérer la croissance des plantes est un domaine que Zatila trouve particulièrement intéressant. Ensuite, l'amphibien effectue une deuxième mission à destination cette fois-ci de la planète Malastare. Accompagné de Keller et de Cenovii, son objectif est d'aller récupérer du soupçon d'Ilum. Cette boisson très appréciée de la salle des padawans est en effet en rupture de stock. Il profite également de son séjour sur la planète aux paysages diversifiés pour disputer une course de module de laquelle il sort, contre toute attente, premier.

    Formation au Sabre Laser

    Quelques mois plus tard, prenant conscience de ses faiblesses au combat, Zatila s'inscrit à la salle de sabre laser pour apprendre le Makashi. Cette forme deviendra sa préférée. Bien que maîtrisant assez bien la forme I mais venant tout juste de s'initier à la forme II, Zatila et Keller se voient affronter dans un duel amical mais sérieux le chevalier Cenovii. Pouvant utiliser autant leur sabre laser que les pouvoirs de la Force qu'ils connaissent, les padawans donnent tout ce qu'ils ont. Le mandalorien aussi, usant même de ses gadgets parfois. Au final, les trois combattants s'écroulent de fatigue après un combat intense et le match est considéré comme nul malgré un léger avantage pour Cenovii qui reste malgré tout plus fort que ses élèves. Ce sentiment de défaite pousse Zatila à encore plus se surpasser. Il finit son apprentissage du Makashi qui lui permet d'acquérir plus de fluidité dans ses mouvements et davantage de précision dans ses attaques et parades.

    Deuxième Sabre Laser

    De plus, il choisit de partir seul sur sa planète d'origine Glee Anselm dans l'optique de renouer avec ses racines après tout ce temps passer avec les jedi et aussi afin de construire un nouveau sabre laser. Il aurait très bien pu le faire sur Yavin mais ses motivations sont plus symboliques. En effet, ayant fabriqué son premier sabre à l'académie, il compte faire le second sur sa terre natale comme pour créer une sorte de pont virtuel entre son ancienne maison sur Glee Anselm et sa nouvelle maison sur Yavin. De retour chez lui, Zatila retrouve son ami d'enfance Shindo et après taillé deux cristaux verts Adegan, il part explorer les fonds marins avec lui. Il découvre alors l'épave d'un sous-marin abandonné dans lequel il trouve le manche abîmé du sabre laser du père de Zatila. Ne sachant toujours pas ce qui est arrivé à ses parents, le nautolan compte le garder en attendant d'en savoir plus. Peut-être devrait-il mener sa propre enquête. Après mûre réflexion, il choisit de ne pas se lancer à l'aveugle dans une aventure incertaine. La Force le guidera à nouveau quand le moment sera venu. Sur la terre ferme, il découvre deux cristaux jaunes dans le manche qui laissent supposer un sabre laser à lame orangée. Les retirant de leur réceptacle, Zatila conserve précieusement les deux gemmes dans une boîte, tandis qu'il compte utiliser le manche pour son nouveau sabre laser. Retournant à la surface, l'amphibien trouve un coin tranquille et construit soigneusement sa nouvelle arme de jedi. Il met aussi au point un système d'union entre son premier sabre et le deuxième afin d'avoir un double sabre laser qu'il n'utilisera bien sûr que lorsqu'il saura manier une forme adaptée. Zatila finit de régler quelques détails et retourne sur Yavin.

    Pouvoirs de Guérison

    Après une mission assez brève sur Felucia aux côtés de Keller et de la chevalière jedi twi'lek Aynor, Zatila regagne la lune de Yavin. Les temps sont plutôt tranquilles et c'est une période idéale pour se poser un peu. Après plusieurs de mois de pratique, le nautolan souhaite à présent étudier la théorie. Se rendant à la bibliothèque du Temple à laquelle il passe beaucoup de temps, il lit notamment au sujet des guérisons miraculeuses que les jedi sont capables de réaliser après plusieurs années d'entraînement. Lisant les prouesses de maîtres comme Mirax Terrik ou Sol'As Mordi, Zatila se découvre une fascination pour le soin et la régénération cellulaire. Il apprend également que son maître Kaarde dispense des cours médicaux. Aussi, il se rend à la classe en question et demande à apprendre. Bien qu'il faille plusieurs années pour devenir un guérisseur accompli, il est possible d'acquérir, même en tant que padawan, des techniques simples comme le contrôle de la douleur et la transe cataleptique. Malgré que ça ne soit pas évident, Zatila apprend aussi le pouvoir du soin. Il pense un moment à se reconvertir dans le domaine médical croyant avoir trouvé sa vocation, mais cela lui passera. En effet, il sent qu'il reste malgré tout un jedi de terrain mais c'est aussi qu'il se pose beaucoup de questions sur sa vie.

    Période de méditation

    Une période de doutes commence alors pour le padawan qui va beaucoup méditer sur lui-même, les jedi, la Force et l'avenir. Et malgré quelques noires pensées, le nautolan fera tout son possible pour garder la foi et ne pas sombrer du côté obscur. Il va s'écouler pas mal de temps avant que son introspection se calme. Pour l'aider à regagner confiance en lui et dans le rôle de garant de la paix qu'il a choisi, les maîtres enverront Zatila en mission sur Endor avec le padawan zélosien Memah. Cette expérience redonne du baume au cœur au nautolan bien qu'il reste toujours assez déprimé.

    Défense de l'académie et Cérémonie d'Adoubement

    Le temps passe et Zatila perd de vue son ami Keller ainsi que beaucoup de personnes proches telles que Cenovii et même son maître Kaarde. Ce dernier l'a prévenu qu'il serait absent pendant un bon moment et qu'il ne pourrait continuer à superviser sa formation. En effet, une guerre imminente se fait sentir et les membres du conseil jedi se sont réunis pour parlementer au sujet du seigneur sith Baaaaaaal. Le nautolan décide donc de poursuivre avec assiduité son entraînement en solitaire. Au fil du temps, il devient bien plus expérimenté qu'à ses débuts et lorsqu'il est prêt, les maîtres le chargent d'une nouvelle mission : protéger l'académie et les jeunes novices en cas d'une attaque des sith. Sans perdre de temps, Zatila place des mécanismes de sécurité supplémentaires ainsi que des gardes à des postes stratégiques et aussi invite les padawans à se réunir dans la bibliothèque. Il garde l'espoir qu'il ne se passe rien, qu'il n'aura pas à se battre. Malheureusement, des soldats sith envahissent les lieux sans prévenir et se montrent bien plus malins que prévu. Déjouant la sécurité et perçant les défenses, ils prennent d'assaut le temple Massassi, ce qui oblige les autres jedi dont Zatila à se replier dans la grande salle. Heureusement, le nautolan bénéficie d'un soutien sans faille de ses pairs. Il peut compter sur maître Sol'As Mordi et même sur certains padawans téméraires, une novice intrépide nommée Cora notamment. Et leur aide leur permet de mettre hors d'état de nuire un grand nombre de soldats sith. Au bout d'un moment néanmoins, les jedi sont dépassés et il leur faudrait un miracle pour s'en sortir. C'est alors qu'arrivent les renforts. Parmi eux, il y a l'ancien guildeur et redoutable Huge, la prometteuse Jaina et la courageuse Sabah qui perd tragiquement la vie en protégeant son amie. Les pertes sont cependant limitées. Après plusieurs heures de lutte intensive, une personne que Zatila n'a pas vue depuis longtemps fait éruption dans la pièce et lui sauve la mise. Il s'agit de l'ami Keller qui semble lui aussi avoir bien muri tant physiquement que par sa maîtrise de la Force. Quelque chose néanmoins a changé en lui et Zatila craint qu'il n'ait basculé du côté obscur. En espérant que ça ne soit pas le cas... Quoi qu'il en soit, les deux coéquipiers concluent cette prise d'assaut en abattant un dernier adversaire, un guerrier sith de niveau moyen. Enfin, quand la paix revient sur Yavin IV, Zatila retrouve son maître Kaarde ainsi que ces frères jedi. Une cérémonie funéraire a lieu et on honore la mémoire des courageuses âmes mortes au combat. En même temps, les maîtres jedi adoubent Zatila et le jeune nautolan devient chevalier.

    Mission sur Mandalore

    La paix est à peine revenue que Zatila repart déjà en mission accompagné de Cenovii, Eckmül et Keller. L'objectif est d'arriver à un accord avec le chef des death watch. La légitimité de la planète Mandalore a toujours été pour les néo mandaloriens mais les actuels occupants leur ont volé leur héritage et Cenovii, impliqué au premier chef puisque son père faisait partie du clan Ordo, souhaite rétablir la justice. Le seigneur n'est pourtant pas prêt à coopérer. Et malgré l'arrivée de renforts, les death watch lancent l'assaut et une bataille sanglante éclate. Les néo mandaloriens seront néanmoins plus nombreux et les jedi plus puissants ce qui fait qu'ils finiront par avoir gain de cause. La planète est récupérée par les néo mandies et les jedi peuvent rentrer à l'académie.

    Hemera Stellaris

    Quand ils rentrent enfin, Cenovii demande à Zatila de rester pour veiller sur l'académie et aussi de garder un œil sur Feru'un, un félucien qu'ils ont récupéré au moment de leur périple sur Mandalore et qui est une connaissance d'Eckmül. Cenovii et ses padawans préparent leurs bagages pour rejoindre le Vaisseau Monde. Ils vont en effet se rendre dans les régions inconnues sur une planète nommée No Erda. Zatila profite de leur absence pour gérer la formation de base de plusieurs padawans et préparer l'ouverture de la nouvelle classe de Sabre Laser dont on lui a confié la garde. Quelques jours après le départ de ses amis, Zatila sent, au cours d'une méditation, une grande puissance dans la Force. En rentrant, il accueille au sein de l'académie une jeune corellienne du nom d'Hemera Stellaris qui l'intrigue et le trouble. Les jours passent et Zatila pense de plus en plus à elle. Il s'occupe de valider son entrée dans l'Ordre Jedi et décide de se rendre dans ses quartiers pour voir si l'humaine est bien installée. Hemera et Zatila font davantage connaissance et découvrent qu'ils communiquent aisément. La corellienne présente Mug, un gizka qu'elle a sauvé et apprivoisé. Quelques temps plus tard, Zatila a le sommeil perturbé par des rêves montrant ses amis en difficulté sur No'Erda. Après un rêve particulièrement éprouvant lui montrant le combat de Cenovii, il se fait convaincre par Hemera de la laisser équilibrer ses centres d'énergie pour se purifier. L'expérience est facilitée par la complicité qui les unit déjà et par l'attirance physique de Zatila à l'égard de la corellienne. Une fois ragaillardi, il accepte également de tenter une expérience similaire pour envoyer de l'énergie positive à Ceno qui semble en avoir bien besoin. Les jours suivants, c'est un peu une vie routinière que mène Zatila mais le nautolan est heureux d'être resté à l'académie car il peut profiter d'une vie sans conflit. Après une matinée à instruire les padawans, Zatila retrouve Hemera pour pique-niquer. Au cours d'un moment très agréable, les deux Jedi échangent un baiser et se font part de leur attirance mutuelle. Après cet évènement, Zatila et Hemera retourne chacun de leur côté dans leurs quartiers respectifs afin de faire le point sur leur amour naissant. Quelques jours plus tard, Zatila cherche à reprendre contact avec la corellienne mais ne parvenant pas à la trouver, il va faire un tour dans la forêt de Yavin où il tombe sur un hololivre. Il s'agit en réalité du journal d'Hemera que celle-ci a laissé tomber. En le consultant, Zatila découvre qu'elle aborde des sujets assez mystérieux et aussi qu'elle se confie à propos des sentiments qu'elle a pour le nautolan. Lorsque Zatila finit la lecture, il voit Hemera arriver et lui tend son journal, prétendant l'avoir juste trouvé. Les jours passent. Puis, Zatila cherche de nouveau à revoir Hemera. Ne l'ayant pas vu aux endroits habituels, il la cherche à travers la Force mais ne décèle pas sa présence, comme si elle avait disparu. Il décide alors de contacter Jaina. Cette dernière lui conseille de rester calme et se montre positive. Zatila ne l'entend pas de cette oreille et se surprend à être furieux contre Hemera. Il confie à Jaina que cette relation le chamboule complètement.

    Ouverture de la nouvelle classe de Formation au Sabre Laser

    Zatila reprend la classe du chevalier Kiad pour la formation au sabre laser. Ses deux premiers élèves sont Eckmül et Jaina, le jeune bith souhaitant apprendre le Shii-cho et la jeune humaine le Makashi. De plus, après avoir bien réfléchi, Zatila choisit de s'initier aux variantes de la forme V : le Shien et le Djem So. Il étudie ensuite le Jar'Kai aux côtés de Jaina. A la suite de ça, Zatila enseignera le Shii-Cho et le Soresu à Kinsa, une padawan twi'lek particulièrement motivée.

    Première padawan : Ene Arpheal

    Cela fait un petit moment que Zatila pense à prendre un ou une padawan sous son aile. Le nautolan crée alors pour cela une affiche pour les prochains apprentis qu'il aura éventuellement. Quelques temps plus tard, un vaisseau se pose sur le sol de Yavin IV et une nouvelle padawan vient s'inscrire à l'académie. Il s'agit d'Ene Arpheal, une jeune échani qui possède un lien évident avec la Force mais surtout une réelle maîtrise de la lutte échani. Tandis que Cenovii accompagne la novice à l'arène pour la tester au combat, Zatila les rencontre en chemin et le mandalorien fait les présentations. Le duel amical a lieu tandis que le nautolan joue le rôle d'arbitre. Les trois protagonistes se rendent ensuite en salle commune pour boire un verre et faire davantage connaissance. Zatila profite de cette occasion pour proposer à Ene de devenir sa padawan, ce qu'elle accepte avec plaisir. La padawan Arpheal ouvre ensuite une boîte en pierre que lui a confiée Rysan, un Echani dont elle se dit très proche. Ene l'ouvre et découvre une belle roche cristalline, ce à quoi Cenovii répond qu'il s'agit d'une perle-cristal et qu'il est possible de l'utiliser comme cristal pour son sabre laser. Après avoir présenté ses quartiers à Ene, Zatila lui propose de partir en mission sur Ilum, accompagnés de Jaina et Kaarde, afin d'aller chercher des cristaux et de construire sur place son sabre laser. La mission s'avère cependant être un échec car les deux apprenties ont rencontré au cours de leurs recherches de dangereux prédateurs locaux, à savoir des gorgodons. Poursuivant les padawans, l'un d'eux s'en prend ensuite à Zatila et Kaarde qui font de leur mieux pour le repousser. Dépassés par le nombre, ils préférèrent finalement battre en retraite et quitter la grotte avant de rentrer sur Yavin IV.

    Fin de l'aventure

    Les semaines passèrent. Hemera et Zatila se rapprochèrent et devinrent de plus en plus proches jusqu'à sortir ensemble. Le temps passa encore et un matin, Shina déboula dans la chambre de Zatila pour le presser de regarder son comlink. Sur celui-ci, un message de Jaina envoyé en différé lui annonçait son départ de l'académie. Bouleversé par la nouvelle, le chevalier ne comprit pas tout de suite cette décision mais il finit par l'accepter. Il se dit également que le temps était peut-être venu pour lui d'entamer un nouveau chapitre de sa vie. C'est pourquoi Zatila retourna voir Hemera et parla longuement avec elle de tout ça. La corellienne partagea les pensées du nautolan et l'invita à songer à créer une nouvelle académie. Si l'idée semblait extravagante, Zatila se sentit apte à relever le défi et surtout en ressentait le besoin. Il savait qui plus est qu'il aurait le soutien de sa belle. Ne souhaitant pas déménager sur Glee Anselm ou même Corellia, les deux jedi réfléchirent à une destination plus intéressante. Ayant fait quelques recherches, Hemera parla à Zatila d'une mystérieuse lune. Celle-ci était connue des archives mais oubliée par beaucoup depuis longtemps. Elle s'appelait Astralia. Ses habitants, les astraliens, n'avaient pas de réelle connexion avec la Force mais semblaient très intéressés par les sensitifs à cette énergie. Il était assez tentant de les rencontrer. C'est ainsi qu'après avoir réglé plusieurs détails, le nautolan et la corellienne embarquèrent à bord du vaisseau YT-2000 de la jeune humaine, quittèrent officiellement l'académie de Yavin IV, laissant leur passé derrière eux et s'envolant pour un long voyage vers la lune de la Bordure Médiane où ils commenceront une toute nouvelle vie.



    // pour plus d'informations et si l'envie vous dit de lire tel ou tel entraînement ou mission de Zatila, rendez-vous à la partie biographies de la caste : parcours de Zatila Ce topic sert surtout d'archivages des posts.

    Son apparition

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 06-10-2014 00:54

    samedi 01 février 2014 - 23:25 Modification Admin Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10047 Crédits

    FRANK MORRENS




    Ancien soldat exemplaire, très grand en actes et en cœur.

    Autre(s) nom(s) : -
    Autre(s) prénom(s) : -
    Surnom(s) : Fox, Big Boss
    Espèce : Humain
    Naissance : 115 après Yavin (Dantooine) – vit encore
    Taille : 1m83
    Poids : 82 kg
    Yeux : Bleus marine, borgne
    Cheveux : Bruns à l'origine, blondis avec l'âge
    Signe(s) distinctif(s) : Un bandeau sur l'œil gauche, ambidextre.
    Affiliation : Civil



    Frank Morrens est né sur Dantooine dans l’année 115, fils unique d'une mère secrétaire de bureaux de commerce et d'un père contrebandier assez raté, fainéant, lâche et ivrogne. Il naquit avec un taux de midichloriens supérieur à la normale, mais trop peu pour pouvoir utiliser la Force, cependant cela lui conférait des avantages comme une plus grande endurance et des réflexes dignes de Jedi. Il eut aussi une souplesse incroyable, et durant son enfance et son adolescence fit de la gymnastique pour entretenir ce don, puis plus tard de la lutte Echani pour apprendre à se défendre. Cela lui a d'ailleurs valu l'obtention du respect des caïds de l'école, qui terrorisaient la cour de récré.

    De la petite enfance aux années lycée, il a été le meilleur ami de Daniel Fanger, qu’il considérait comme son frère, chez qui il allait lorsque son père les battait, sa mère et lui. Cette très forte amitié lui valut d’être le parrain du quatrième enfant des Fanger : Jaina.


    L'adolescence/son amitié avec Daniel Fanger

    Daniel Fanger et lui étaient deux amis inséparables et ont fait les quatre-cent coups ensemble. Ils partageaient tout : les paris, les gains de ces-derniers, les cuites, les trips aux bâtons de la mort, les punitions… et quand ils eurent l'âge, même les filles. Cependant, même s'ils charmaient beaucoup, Daniel et Frank avaient établi une règle d'or interdisant à l'un de toucher à la personne pour qui l'autre se connaissait des sentiments. Ce fut le cas pour la future femme de Daniel, que Frank lui présenta après l'avoir "vue". Cependant, il n'est le père d'aucun enfant Fanger.

    Frank a commencé à boire et fumer avec son ami aux alentours de 13-14 ans, et malgré la maladie de son père, il se laissait aller tout en faisant attention à ne jamais déraper. Quand il avait un peu trop consommé, il arrivait qu'il dorme chez les Fanger pour éviter de se montrer à sa mère dans le même état que son père, bien que les raisons étaient différentes. Cependant, il eut très longtemps des cas de conscience en se disant qu'il laissait sa mère seule face au danger que représentait son père ; ce qui fit que pendant un moment, il cessa les virées nocturnes. Un jour, son père fut incarcéré pour plusieurs années et sa mère retrouva petit à petit un équilibre, ne pouvant divorcer à cause à la fois de l'amour qu'elle éprouvait malgré tout pour son mari mais aussi par la peur qu'il lui instaurait, et Frank recommença alors ses escapades avec ses amis, restant tout de même prêt à être disponible pour sa mère.

    Avec Daniel, ils se trouvèrent une plaisance pour la chasse et obtinrent un permis à leur majorité pour les "Chasses aux Iriaz" habituelles, ce qui lui développa un regard perçant et ses futurs talents de pisteur. Plus tard, lorsque Frank et Daniel se revirent et que c'était la saison, ils partaient dans les plaines de Dantooine ainsi que dans quelques grottes pour chasser, y compris quelques Kinrath. Cependant, jamais ils n'emmenaient Jaina ou les autres enfants avec eux, estimant cela trop dangereux.

    En 153, pour fêter leurs 30 ans d'amitié, Daniel offrit à Frank un chasseur Delta-7 Aethersprite qu’il a baptisé Le Frank-Hunter, doté d’un hyperpropulseur et armé de deux canons laser ainsi que d'une réserve pour une paire de missiles. Daniel eut même la finesse d'esprit de faire installer une interface de soutien pour les espèces à vision monoculaire pour mieux évaluer les distances et les profondeurs, sachant que son ami avait perdu un œil. Frank acheta en parallèle un astromécano R4-D4 surnommé "Jimmy".


    Les débuts dans l'armée régulière

    Passionné des films de guerre, il décida en 134 (19 ans) de faire des études en école militaire pour être soldat sur le terrain et partit s’installer à Coronet grâce à de l'argent gagné de petits boulots et quelques aides financières. Malgré des débuts difficiles, il eut un déclic et monta rapidement en grade sur le champ de bataille. Lors d’un affrontement, tous les officiers et sous-officiers furent tués au combat, et Morrens prit l’initiative de guider le groupe. Il mena finalement la mission à bien alors que la retraite était envisagée et le tout, en limitant les pertes. Au fil des batailles et des opérations, les galons grimpaient comme on l’avait rarement vu.

    Dans le courant 141, il eut sa première mission importante : on lui demanda d’aller sur Antar IV, accompagné du Maître Jedibothan et d’un petit régiment de soldats, pour stopper la sérieuse et dangereuse élévation d’un parti extrémiste Gotal voulant renverser le gouvernement par les armes. Pendant une patrouille, une embuscade fit s’éparpiller le groupe et il se laissa capturer afin de permettre aux autres de battre en retraite. Prisonnier des prérévolutionnaires, il vécut plusieurs jours d’abord dans une cellule sordide et sans hygiène, avec pour seul repas un fond d’eau qui n’avait d’eau que le nom et un bout de pain rassis pas plus gros qu’un poing, cela un jour sur trois. Puis, après des contre-attaques vaines de ses alliés, il fut attaché torse nu, dans la jungle peuplée de toutes sortes de moustiques et d’animaux dangereux ; cet épisode fut le plus éprouvant de sa carrière. L’interrogatoire également, car même s’il savait que les autochtones ne peuvent lire dans les pensées, ils décèlent parfaitement le mensonge. Ne pouvant abuser de leur confiance, Morrens n’avait plus qu’à chercher à gagner du temps, et c’est alors qu’arriva la torture. Frappé au début, il fut fouetté ensuite, mais heureusement, pas électrocuté grâce à la sensibilité électromagnétique des Gotals. On tenta de lui faire des plaies un peu partout sur le corps en y ajoutant du sel. La nuit venue, il fut abandonné en pleine jungle à la merci des insectes. Alors qu’il luttait désespérément contre les hordes de moustiques, l’un deux le piqua à l’œil gauche. Ne pouvant plus supporter quoi que ce soit, il réussit avec grand peine à se défaire de ses liens, en se déboîtant méchamment l’épaule. Il retrouva le campement Gotal qui n’était pas loin et devait trouver avant tout une arme quelconque, du bacta et un miroir. Il mit la main sur un couteau à demi terreux, un petit miroir de rasage et quelques sparadraps, puis s’enfuit dans l’enfer vert en cherchant du mieux qu’il put un avant-poste allié. Une fois loin des Gotals, il se remit lui-même son épaule en place en dépit d’un grand cri de douleur et d’un manque de perte de conscience, puis sentait que son œil était enflé. Avec le miroir, il remarqua que ce n’était plus enflé mais infecté. Ne pouvant laisser l’infection évoluer ailleurs, il se résigna, avec beaucoup de mal et d’hésitation à cause de la non stérilité de son couteau, de se le crever afin de faire sortir le pus qui s’accumulait, risquant en contrepartie un tétanos. Une fois ses plaies vaguement fermées et son œil supprimé, Morrens décida de se remettre en route et se tailla, par précaution, des lances en bois avec son couteau. Cette idée lui valut d’éliminer à distance un Gotal qui patrouillait et ainsi de se procurer un blaster. Au bout de deux jours de survie grâce à de la viande crue, des baies et de l’eau de source, il réussit à atteindre un avant-poste allié, et une fois identifié, fut immédiatement transféré en hôpital d’urgence pour passer près de 32 heures dans une cuve bacta.

    Durant sa longue convalescence, il eut un arrêt cardiaque qui mobilisa une équipe entière pour le réanimer. Dans cette équipe se trouvait une jeune infirmière des plus charmantes du nom de Mary Flyers, qui fut la première personne que Frank vit en rouvrant les yeux. Lui trouvant quelques affinités, il réussit à faire en sorte qu’elle soit son "infirmière attitrée". Les blessures étant importantes et les soins longs, les deux jeunes gens prirent le temps de faire connaissance. Cette jeune femme fut pour lui d’un grand secours psychologique lorsqu’il apprit que son père avait tué sa mère avant de se suicider, dans la fin de l’année.

    L’œil perdu sur Antar IV étant irrécupérable, il en eut un artificiel à la place. Quittant l’armée de front, il se pencha sur les services secrets et fit de nombreuses opérations en solo. Durant de longues années, il perfectionna sans relâche ses techniques de combats et apprit à tout manipuler, que ce soit en armes ou équipements, et apprit aussi les points critiques de tous les véhicules qui ont pu exister et toujours utilisés.
    Ses techniques de combat rapproché étaient très poussées : il étudiait de près et depuis bien avant son entrée dans l’armée les combats actuels et ceux des Mandaloriens, en plus des bases Echanis qu’il avait apprises plus tôt. Expérimentant ce qu’il apprenait au fil des missions, il se mit à mélanger toutes les techniques de combat pour avoir son style unique dont il gardera le nom de CQC : Close Quarter Combat, un style imprévisible de par le mélange des genres différents, pouvant donc faire face à n’importe quel combattant. Mais pendant longtemps, il ne put mettre en pratique ses techniques de manière optimale, ne faisant face qu’à des soldats de base, des officiers, des hommes "limités" en matière de combat à mains nues.

    En 145 et 146, on lui demanda de traquer un groupe de vandales qui faisaient du grabuge sur Concord Dawn. Pour y être incognito, il se rasa la barbe, teinta sa peau en bleu et se mit des lentilles rouges pour se faire passer pour un contrebandier Chiss. Il mena son enquête et remarqua que ces raids étaient commandités par des Mandaloriens qui souhaitaient revenir sur leurs souches de conquérants, terrorisant ainsi les quelques villages et fermes de la planète. Il avait appris dans sa jeunesse la langue des guerriers et réussit à s'infiltrer dans le groupe en passant les tests pour "devenir" Mandalorien. Durant son séjour dans le groupe, et au fil des attaques toujours plus barbares sur les civils, il remarqua que l'un des guerriers commençait à être dégoûté. Frank réussit à lui soutirer que ce qu'ils étaient en train de faire n'avait rien de glorieux et que la race Mandalorienne était perdue. Cet homme, du nom de Wedge Dal'sin, accepta d'aider l'infiltré pour piéger le groupe, et lorsque pendant une attaque ils se firent arrêter par les forces républicaines, Morrens réussit à faire s'en sortir Dal'sin qui lui en sera reconnaissant.

    Dans le premier tiers de 149, une base d'entraînement de la République était en construction et déjà active sur Ando. Frank fut demandé sur place pour apprendre quelques bases du combat à distance et rapproché aux jeunes recrues, avec l'aide d'autres instructeurs. De nombreuses espèces de la République s'y instruisaient dans l'espoir de devenir de futurs soldats, ce qui sera le cas pour une toute jeune enfant qui deviendra Siniper Wolf par exemple.
    Mais la base se fit attaquer par surprise au bout de quelques mois par l'Empire, et les plateformes furent rapidement détruites et sur le point de couler par les bombardements de TIE. L'évacuation se fit dans le chaos et beaucoup de bleus ne surent faire face aux escouades de Stormtroopers. Poursuivis, traqués et constamment sous le feu des blasters ou des vaisseaux, les Républicains se dirigeaient tant bien que mal vers les canonnières et autres navettes. Frank eut même un jeune soldat qui mourut dans ses bras, violemment touché au cœur. Il monta dans une navette qui s'apprêtait à décoller, mais à peine avait-elle fait une dizaine de mètres qu'elle fut abattue par un Intercepteur TIE, et s'écrasa dans l'océan. Morrens réussit à sortir du transport qui allait couler et sauva avec lui la petite fille, tout le reste de l'équipage ayant perdu la vie dans le crash. Frank nagea autant qu'il put vers les ruines de la base avec la fillette sur son dos, mais ils furent accueillis par les troupes impériales qui kidnappèrent l'enfant. Frank voulut les en empêcher et résister mais le commandant responsable de l'invasion l'en empêcha : il lui trancha la main gauche d'un coup de vibrolame avant de le pousser de nouveau dans l'eau. La coupure sanglante mêlée au sel de l'eau lui fit une douleur atroce et il manqua plusieurs fois de perdre connaissance. Il fut récupéré quelques heures plus tard, flottant sur un container vide en plastacier, par une équipe de secours venue constater les dégâts ; son moignon fut mis dans un tube à bacta le temps qu'il arrive dans un vrai centre médical Aqualish. Là-bas, il se fit greffer une main artificielle réaliste et totalement étanche dont il n'eut besoin que de quelques jours pour s'y habituer. Les cicatrices furent même tellement bien camouflées que peu de gens encore aujourd'hui savent que Frank porte une fausse main.


    Pendant la guerre Jedi/Sith

    Frank ne joua pas de rôle majeur durant cette guerre, excepté à la fin, et n'aura fait que de petites opérations variées, comme être éclaireur sur certaines planètes ou envoyé avec des troupes en renfort sur les fronts.
    Dans la fin de 152, son ami Daniel Fanger sollicita son aide d'urgence ; effectivement, le mouvement de ce qui s'appelait les Puristes et dont on parlait beaucoup au Sénat et à l'armée faisait apparemment du grabuge sur Dantooine et massacraient des fermiers. Morrens parvint à se créer une nouvelle mission solo (et surtout non-officielle) sur la planète pour protéger les habitants. Arrivé sur place, Frank apprit que Daniel avait été rencontré par ces Puristes qui lui exigeaient beaucoup d'argent, ce qu'il refusa, et il sut alors qu'il allait être mis à mal. Frank avait amené de l'équipement de service, Daniel ses armes de chasse, et se tenaient prêt à un assaut de la maison, en protégeant la femme et les deux petites filles Fanger dans la cave. L'assaut se passa, et Frank et Daniel, malgré les mises en garde et les sommations de ce-dernier, durent ouvrir le feu sur les envahisseurs. Les assaillants avancèrent jusqu'au pas de la porte, mais voyant la défense farouche donnée par les deux hommes, les Puristes renoncèrent et la maison des Fanger ne se retrouva qu'avec quelques dégâts superficiels.

    Un jour de 154, la République lui confia une mission appelée RISING SUN sur Tatooïne à la recherche d’un scientifique ayant demandé l’aide du gouvernement pour être sauvé, poursuivi à mort par une organisation encore indéfinie. Écumant les villes, les cantinas et interrogeant de nombreux Jawas, il apprit que celui qu’il cherchait était capturé par les Hommes des Sables. Frank loua alors un speeder et se rendit dans la Mer de Dunes avant de tomber sur une embuscade tendue par trois Tuskens. Ne cherchant pas à les tuer, il en endormit un avec son pistolet anesthésiant et affronta les deux autres, trop près, à mains nues.
    Ses aptitudes lui permirent de contrôler la violence brute des Hommes, mais ils furent tués par un tir venant de derrière lui. Un imposant Vurk, seul, se dirigea vers lui et lui demanda s’il recherchait le scientifique et qu’il le voulait aussi, mais pour l’éliminer. Chacun ne voulant ni ne pouvant laisser l’autre l’attraper, ils se combattirent. Face à la puissance du Vurk, Morrens savait que la force simple le mettrait en situation dangereuse et inégale, il joua alors sur l’habileté et l’usure. Il essaya de se servir de la masse de son adversaire pour la retourner contre lui, mais bien que ça marchât quelques fois, pour d’autres c’était l’échec. Au bout de plusieurs minutes interminables de combat, Frank et le Vurk se retrouvaient chacun aussi épuisé que l’autre et arrêtèrent le combat. Ils se confièrent qu’ils travaillaient pour la République et la Guilde, et face à cette révélation, Morrens contacta l’État-Major pour le mettre au courant. Chacun retournant de son côté pour se reposer et se soigner, la République commença des négociations avec la Guilde. Finalement, ils se mirent d’accord après de longues heures de délibérations pour laisser le scientifique en vie et être récupéré par la République. Afin même de prouver leur bonne foi, la Guilde et la République décidèrent de travailler ensemble sur cette affaire, et Frank retrouva le Vurk, qui lui dit s’appeler Jésand, en tant que coéquipier cette fois. L’opération, bien que délicate par le bellicisme des Hommes des Sables et l’incapacité de l’humain et du Vurk de parler leur dialecte, fut un succès en évitant de faire couler plus de sang que nécessaire. Frank et Jésand, leur mission terminée, allèrent même boire un verre pour fêter leur victoire avant de se quitter sur un bon sentiment.

    À la toute fin 154, il eut de nouveau une mission en rapport avec la Guilde ; on entendait en effet parler d'une certaine "Crise de Coyn", et on l'envoya sur la lune Dxun afin d'observer pendant une semaine le comportement des Guildeurs dans une base qui était connue de la République. Droppé à plusieurs kilomètres de l'objectif, il se fraya un chemin dans la jungle et les montagnes de Dxun en évitant les animaux et les patrouilles. Quand il arriva relativement près, c'est-à-dire deux kilomètres de la base, il escalada une falaise sous une pluie battante et observa, pacifiquement et à l'aide de macro-jumelles et un amplificateur audio, si on constatait des dégâts humains et matériels au sein de la Guilde, ou s'il se tramait quelque chose qui pourrait avoir un impact sur Onderon. Au bout de sept jours dans une météo entre nuages et orages, Frank se rendit à son site de décollage pour y être récupéré. Il constitua dans son rapport que la Guilde ne représentait aucun danger particulier sur la lune forestière, que la situation y était stable et qu'il était inutile pour les Onderoniens de s'inquiéter.

    En 155, un heureux événement marqua sa vie de combattant : il allait devenir père. Ne pouvant laisser Mary et leur futur enfant sur Coruscant, il réussit à acheter un bel appartement sur Talorande pour les y mettre en sécurité le temps qu’il prenne sa retraite, et sa progéniture vit le jour dans une cité des nuages.
    La situation des Jedi dans la fin de 155 était délicate, et Morrens, en tant que soldat républicain, avait reçu des ordres demandant d'en emprisonner le plus possible, voire d'en éliminer. Cette décision lui parut trop étrange pour être normale et, contrairement à ses nombreux contemporains, réfléchit à la situation. Il apprit par un contact Jedi que le Chancelier les déclarait comme des ennemis de la République, et surtout que le Sénat était gangréné de corruption. S'étant toujours considéré comme un serviteur de la République et non de la Chancellerie, Frank décida secrètement de faire résistance aux décisions toujours plus graves du Chancelier.


    L'attaque du Temple Jedi

    Quelques mois plus tard, en 156, alors que les plus éminents Jedi partaient pour Commenor à la poursuite de Dark Soul, et malgré les interdictions de sa hiérarchie, il décida de rester clandestinement au Temple pour aider du mieux qu'il pouvait les Jedi, car le départ précipité de la majorité des Maîtres le fit réagir et il pensa à une diversion. Le Temple et les padawans étaient potentiellement en danger.
    Grâce à ses antécédents et son statut aux yeux de la République et de l’Ordre Jedi, il était l’un des rares non adeptes de la Force à avoir l’autorisation d’entrer et sortir des lieux Jedi sans montrer patte blanche, fait encore plus gratifiant alors que les relations entre le Temple et le Sénat étaient mauvaises. (voir la fiche de l'attaque du Temple)
    Ses inquiétudes s'avérèrent très vites exactes : Alors qu’il surveillait les futurs garants de la Paix, une attaque d’origine inconnue frappa le Temple et il dut mettre ses talents à l’épreuve pour protéger les Jedi au milieu du chaos. Il prit avec lui les meilleurs Padawans ainsi que les Chevaliers Clickman, Polux Horn Terrik et le padawan Kiad, et en très peu de temps, prépara une embuscade aux troupes ennemies. Quand les troupes pénétrant le lieu allumèrent des sabres laser à lame rouge, il sut que cet ennemi serait plus délicat que tout ce qu’il put affronter auparavant. Ses prévisions, malgré le sens du danger des adeptes Obscurs, portèrent leurs fruits et la surprise pour les Sith fut au rendez-vous. Profitant de ces quelques précieuses minutes d’avantage, les Jedi purent faire reculer les Sith. Les ennemis entraient cependant rapidement dans le Temple et Morrens eut peine à se battre contre les lames et la Force. Pourtant, grâce à ses techniques de combat rapproché et sa rapidité, il élimina quelques guerriers, bien que ça demeurait insuffisant. Voyant un Jedi tué, il prit l’initiative de s’emparer de son sabre et de se battre à armes presqu’égales, ce qui lui facilita la tâche malgré son handicap naturel de ne pas avoir la Force. Il se battit au sabre avec brio et se mit à tuer de plus en plus de Sith, lorsque l’un d’eux lui coupa l’arme. Frank réussit à épargner ses mains et tenta de désarmer le guerrier, mais Clickman tua ce-dernier alors que Morrens immobilisait son arme.
    Frank avait remarqué la présence de Baaaaaaal à la tête de ses troupes, mais ne se jeta pas sur lui : il savait qu'il ne ferait pas le poids face au Seigneur Noir et préférait laisser les Jedi l'affronter, ayant un peu plus de chance.
    Alors qu’il brisa la nuque d'un soldat Sith, celui qui semblait être un officier ennemi se dirigea vers lui, sabre allumé. Il lui dit être Dark Illum, membre de la garde personnelle du sombre Baaaaaaal. Le soldat ne tentant aucune utilisation vaine de blaster, le Sith engagea l’affrontement en attaquant avec la Force. Morrens ne put que se cacher avant de risquer d’être touché et réfléchit à une attaque. Il laissa son ennemi s’approcher et opta pour un combat au corps-à-corps. Il évita les coups de lame en tentant de frapper contre l’armure de son adversaire. Propulsé par la Poussée contre un pilier du Temple, il évita de peu le sabre laser envoyé contre lui et réussit à s’approcher rapidement de son adversaire. Morrens profita également du fait que le Sith soit désarmé pour l’attaquer et un duel de corps l’engagea sur son terrain de prédilection, ce qui lui fournit un léger avantage. C’est là qu’il trouva l’occasion de mettre en pratique la totalité de son CQC et voir si c’était efficace ; il commençait à prendre la main quand le Guerrier le fit tomber au sol. Le voyant reprendre son sabre avec la Force, Morrens prit les jambes du Sith pour le faire tomber et le sabre passa au-dessus d’eux. Sans penser à rien d’autre, il courut vers l’arme, frappa d’un fort coup de pied dessus et la fit tomber à l’étage inférieur ; aucun sabre n’était disponible dans les environs. Profitant alors de la situation, Frank envoya le Sith de toutes ses forces sur des débris et le frappa sans relâche. Il ne se laissait jamais un temps de répit ou d’absence et bougeait perpétuellement, tournait sur lui-même, et enchaînait chacun de ses mouvements par un coup ou une parade puis un coup. Le combat était violent et long, chacun semblait prendre le dessus, mais ce fut Morrens qui, après des coupures au visage, son uniforme déchiré, des hématomes et des plaies sur le torse et les jambes, réussit à maîtriser le Sith : étant dans son dos, il fit l’une de ses prises fétiches consistant à frapper l’arrière du genou pour déséquilibrer son adversaire en le retenant par la gorge tout en serrant. Cet enchaînement rapide et cet arrêt brutal de respiration, en plus de la fatigue, fit perdre connaissance au Sith. Mais cela ne changea pas la donne, car Morrens avait compris que les Sith avaient pris possession des lieux. Même si c'était lâche, il tua Illum encore inconscient, étant trop dangereux pour avoir la vie sauve, et il se réfugia dans des toilettes afin de trouver une solution. Se doutant que la contre-attaque n'allait pas avoir lieu dans les prochaines heures, il sortit des toilettes puis sortit par un passage de service.

    Il alla se réapprovisionner en munitions et matériel médical dans une caserne avoisinante, profitant que la République avait sa flotte occupée sur Kegan, attirant donc toute l'attention de la Chancellerie qui ne se préoccupait plus des Jedi. Quand il ne put reprendre davantage d'équipement, il retourna au Temple qui connaissait déjà la contre-attaque Jedi. Il passa par le toit de la bibliothèque et nettoya quelques rayons. Il prit l'initiative de mettre dans un paquetage de clone ennemi tué quelques holocrons de la bibliothèque, ignorant s'ils étaient primordiaux ou non ; 10 à 15 holocrons furent sauvés et il repartit avec le sac sur le dos, les rendant aux Jedi une fois que la bataille aura été terminée. Il n'accompagna pas les Jedi à la poursuite de Baaaaaaal sur Crondre ; on avait besoin de lui pour aider quelques rares Jedi blessés restés sur place, rechercher d'éventuels holocrons épargnés qui ne furent pas récupérés par les Jedi ou pillés par les Sith, et commencer à faire l'état des victimes. Dénombrer les centaines de Jedi tombés ainsi que retrouver leurs identités mina profondément le moral de Frank, qui aurait voulu en faire encore plus pour en sauver davantage. Malgré tout, les efforts du soldat ont été reconnus à leur juste valeur.

    Le fait d'avoir aidé les Jedi aurait pu le faire juger en cour martiale, mais grâce au changement de Chancelier, Jacen Horn, qui fut autrefois un Jedi, son acte qui passait pour hors-la-loi devint en quelques secondes héroïque et exemplaire. C'est pour cela que deux semaines plus tard, après du repos et quelques soins, il dut se rendre au Sénat. En présence du nouveau Chancelier Horn, du général chef d’État-Major, de la Maître Jedi Padmée Naberry épaulée de son frère Kaarde, ainsi que de plusieurs sénateurs et même de l'Empereur Fell, il fut unanimement déclaré comme Meilleur Soldat de la Galaxie, ce qui lui valut le surnom de "Big Boss", car jamais un soldat avant lui n’avait vaincu ni survécu face à un Sith aussi puissant que Dark Illum sans arme ni armure. (voir la fiche de la cérémonie )


    Devenu Big Boss

    Il profita du fait qu’on lui donna une année sabbatique méritée pour épouser Mary, afin de tout rendre officiel "et tout le tralala" (sic). Ils passèrent ainsi leur voyage de noces en compagnie de leur enfant sur divers planètes, notamment sur Dantooine pour voir son ami et même la naissance de sa filleule, mais aussi sur Almania, Naboo, Togoria et d’autres planètes, calmes, peu polluées et aux paysages de rêve.


    Un passage sur Kashyyyk le fit sortir un instant de sa pause. Il avait remarqué un émoi au sein de la communauté Wookiee : l'un d'eux, un certain Cheza, lui expliqua que son fils, un jeune guerrier fougueux, n'était pas remonté des Terres d'Ombre depuis plusieurs jours, mais personne n'osait partir à sa recherche et lui-même avait été méchamment blessé par un chien Katarn lors du premier jour de recherche, ce qui l'empêchait de bouger. Frank proposa cordialement son aide qui fut acceptée et appréciée. Avant de descendre, on lui prêta une arbalète adaptée pour les non-Wookiees ainsi de des lunettes de vision nocturnes qu'un voyageur avait oubliées. Il se changea dans une tenue plus sombre, n'ayant pas d'uniforme, et se fit descendre par panier.
    Une fois sur le sol de la jungle, au milieu des cris de bêtes variées, Frank commença son pistage avec les lunettes et chercha des traces de pattes, un Wookiee étant massif même jeune. Sa recherche le poussa jusque dans les fins fonds de la forêt, avant qu'il ne trouve un corps dont il avait tué les trois Kinrath qui en faisaient leur repas. À demi-dévorée, il récupéra tout de même la dépouille ainsi que les effets personnels dispersés non loin et ramena le tout à la hutte de Cheza. Ce dernier reconnut les restes de son fils et fut très chagriné par sa mort, en remerciant Frank et le bénissant par tous les dieux d'avoir été brave et noble sans qu'on ne l'ait forcé à quoi que ce soit. L'humain refusa la moindre récompense, estimant que le Wookiee avait déjà suffisamment perdu. Il resta encore quelques jours sur Kashyyyk pour profiter de la forêt "lumineuse" et des plages avant de reprendre le vol avec sa famille pour continuer les vacances.

    Big Boss reprit du service dès la nouvelle année 157 pour une opération nommée KATARN : un appel de détresse venant d’un biologiste pris en otage sur Endor fut reçu sur Coruscant et la République, ne pouvant intervenir militairement par crainte de perdre les otages, l’envoya sur place. Droppé à des dizaines de kilomètres de sa destination, il était aidé des Ewoks qui lui fournissaient régulièrement de la nourriture. Grâce à son pistolet anesthésiant et ne nombreux silencieux, il put avancer en silence et sans attirer l’attention sur d’éventuels cadavres en endormant les sentinelles et les patrouilles. Il dut en plus de cela, sans compter les animaux dangereux de la lune forestière, faire face à des attaques ponctuelles de Duloks, pas vraiment dangereuses mais agaçantes et lui faisant perdre du temps. Arrivé à un dernier village Ewok près de son objectif, il demanda de l’aide au chef afin de venir récupérer et protéger les otages le temps que la République dépêche une navette, et lui confia un comlink pour cela. Dans le laboratoire assez sécurisé et à la garde forte, Morrens réussit à se trouver des pass nécessaires pour ouvrir des portes et dut même se déguiser en garde. Grâce à son œil artificiel assez réaliste, il put faire croire qu’il n’était pas mutilé. Trouvant les otages tous regroupés dans une pièce, l’un d’eux lui expliqua que ces terroristes étaient des braconniers adeptes du trafic d’animaux et qu’ils étaient venus ici pour des espèces très rares d’Endor, qu’ils revendaient à prix d’or. Le botaniste lui expliqua également comment provoquer la panique et ouvrir un chemin pour tous les sortir de là ; Big Boss se rendit en salle des commandes, endormit les terroristes s’y trouvant et provoqua des surcharges à certains endroits-clés pour soit éliminer des gardes à grande échelle, soit déverrouiller des portes. Il contacta le chef Ewok pour le prévenir d’une récupération express. Lorsqu’il alla rechercher les otages, il se rendit compte, trop tard, que l’un d’eux était assis sur un émetteur qui déclencha l’alerte lorsqu’il se releva. Laissant la discrétion de côté, il fit tout son possible pour retenir les terroristes. L’aide Ewok au-dehors lui permit de gagner du temps, mais durant la fuite, il vit un scientifique se faire tuer de plusieurs tirs dans le dos dont un dans la tête. Les autres otages furent récupérés par une navette et la République put envoyer un contingent sur place en toute sécurité. La police a ensuite enquêté sur cette petite organisation et il semblerait qu’elle ait été démantelée sur Nal Hutta ; mais cette affaire ne concernait déjà plus Morrens.
    En effet, Dark Malefica commençait à faire parler d’elle et des Jedi menaient l’enquête. On l’envoya sur Tython pour trouver des renseignements avec un contact Jedi. Il attendait ce-dernier, au nom de code "Titi", dans une futaie. Lorsqu’il entendit une branche casser, il sortit son pistolet et visa. Une femme apparut, et ce n’était autre que Tyria, son contact Jedi. Une fois retrouvés, ils purent commencer efficacement leur enquête. Il fut d’une certaine aide à la Jedi pendant plusieurs semaines, avant qu’il fût appelé pour une autre opération d’ampleur.


    Mission contre l'Empire

    Des chantiers impériaux sur Bandomeer ne répondaient que peu et à des cadences trop faibles au Sénat, sans compter les contacts et les enquêteurs qui restaient silencieux. Cela inquiéta les autorités qui demandèrent à Big Boss de se rendre sur place incognito dans cette mission codée CRYSIS. Les problèmes devaient être très bien gardés et secrets, car il entra avec un groupe d’ouvriers qui ne semblaient même pas inquiets ni ne montraient le moindre signe de doute. Habillé en travailleur et resté distant de la légende dont il aurait pu jouir avec le grand public grâce à ses prouesses, on ne se méfia pas de lui. Au bout de treize heures de recherches intensives, il entra dans un bureau et découvrit que les usines préparaient un prototype de TB-TT "ultra-lourd", beaucoup plus armé que les blindés classiques et abritant un canon à plasma très longue portée se dépliant sur le dos, un énorme danger s’il restait et était resté invisible aux yeux de la République. Ne pouvant ouvertement dépêcher d’unités combattantes contre l’Empire et risquer des quiproquos dramatiques avec les médias et les populations, le Chancelier lui-même demanda à Morrens d’arrêter le directeur et les responsables du projet, puis de stopper l’avancement du chantier, voire détruire le blindé qui devait passer en phase terminale durant la semaine. Pendant plusieurs heures, il tenta d’infiltrer des niveaux qui ne lui étaient pas autorisés en volant des passes et en piratant des systèmes informatiques. Pourtant il n’arrivait pas à accéder au hangar d’assemblage et il lui restait moins de cinquante heures pour remplir sa mission. Un ouvrier arrêté par le Sénat dut donner des informations qui lui furent retransmises par comlink pour trouver le hangar et le bunker à armes. Arrivé dans un vestiaire, il se changea en volant un uniforme de capitaine impérial. Il atteignit quelques temps après l’armurerie et y trouva des packs d’explosif en grande quantité qu’il concentra dans une sacoche allant avec l’uniforme. C’est en manipulant les caisses d'armes et de munitions qu’il vit par une lucarne un pied de TB-TT, beaucoup plus gros que les pieds classiques. Morrens entra par une sortie de secours et découvrit enfin le prototype. Imposant, énorme, immense étaient les trois premiers mots qui venaient à l’esprit de Morrens, qui se demanda comment il allait détruire cela.

    Malgré ses précautions, il fut arrêté par le directeur du projet et interrogé. Il fut torturé par des coups, puis électrocuté. Son œil artificiel ne tint pas le coup et fut désactivé par la puissance du courant qui passait dans son corps, pourtant il gardait le silence. Au bout d’un moment, afin de s’en sortir, il se fit passer pour mort dans sa cellule. On le transporta au bout de quelques minutes et le jeta dans le broyeur à ordures. Ignorant combien de temps il lui restait avant que les murs ne se rapprochent, il commença à crocheter la serrure de la sortie, jusqu’à ce qu’il entende les moteurs des parois ronronner. Très vite, l’espace se restreignit alors que Frank n’avait pas encore réussi à ouvrir la porte. Ce fut que lorsqu’il eut un mètre cinquante de chaque côté qu’il réussit et qu’il put sortir avant de voir les ordures être broyées en dégageant leur odeur pestilentielle. Morrens s’éloigna de l’usine par les égouts pour sortir à l’extérieur, dans les rues de l’astroport. Évitant les troupes impériales au mieux et pris par le temps, il dut menacer un civil pour entrer chez lui, se laver et laver sa tenue. Après avoir perdu près de cinq heures, il retourna dans la base par une porte dérobée que l’État-Major lui avait localisée. Grâce à sa bonne mémoire visuelle, il arriva à peu près à se repérer dans l’usine et, après avoir endormi ou enfermé quelques Stormtroopers, se retrouva dans le bureau du directeur, heureusement sorti. Il retrouva ses affaires dans un casier verrouillé, et profitant qu’il avait l’ordinateur de la direction à disposition, téléchargea sur son bloc de données toutes les informations relatives au TB-TT en cours. Ne s’attardant pas dans la pièce mais en faisant attention de ne laisser aucune marque de son passage, Morrens fonça vers le hangar d’assemblage. Il ne lui restait plus assez de temps pour tout faire exploser sur place et décida, en volant une armure de Jet-trooper et une trousse d’ouvrier complète, de s’y infiltrer.

    Une fois dedans, il apprit que le directeur lui-même allait piloter le blindé et faire un test sur l’astroport le plus proche. Il remarqua en effet la présence d’uniformes de la République pour mettre cette histoire sur le dos des descendants de l'Alliance Rebelle. Face à cette situation grave, le Chancelier suprême lui demanda de tuer le directeur. Assez pris par le temps, Morrens commença à endormir les soldats près de lui, puis en prenant un chalumeau sans sa trousse d’ouvrier, condamna par de petites soudures le sas d’accès entre le cou et le tronc du blindé. Une fois cette sécurité effectuée, il utilisa un blaster normal pour éliminer les autres gardes et se rendit dans le moteur en essayant de trouver le réservoir de tybanna liquide. Il plaça une charge explosive sur le dessous, puis remonta et essaya d’atteindre le canon. Il se fit surprendre par un soldat à vibrolame, l’endroit étant trop dangereux pour utiliser des lasers. Grâce à son CQC, il réutilisa la lame contre le soldat et chercha une idée pour faire exploser l’énorme réserve à plasma. Grâce à une perceuse, un tournevis et un marteau, ainsi que de la patience rapide, il réussit à faire un trou faisant s’écouler le dangereux liquide. Il plaça la bombe pour stopper la fuite et arma le détonateur. N’ayant plus rien à faire à l’intérieur, Frank se dirigea vers le sas de débarquement, sauta dans le vide, alluma son jet-pack et se mit en haut d’un rocher. Une fois à l’abri, il enclencha la détonation de ses bombes et le blindé implosa dans un amas de feu à la fois terrifiant et majestueux, l’association du carburant et du plasma réduisant en miettes l’épais blindage du monstre. Ayant eu lieu dans un canyon, l’explosion ne fit pas de blessés inutiles, et l'Empire eut par la suite des ennuis avec la politique de la planète, qui leur fournissait un certain nombre de véhicules.

    Frank fut récupéré quelques heures plus tard par une navette avec de faux Impériaux venus exprès pour que son départ seul ne semble pas étrange. Une fois de retour sur Coruscant, il confia le bloc où étaient tous les plans du blindé, mais le Chancelier et l’État-Major décidèrent de détruire ces données, pour plus de sécurité.
    Il continua quelques petites "missions d’une journée" durant le reste de l’année, jusqu’à ce qu’on lui accorde un peu de repos.


    Malheureusement, en 158, un drame le blessa profondément. Alors qu’il était avec son épouse et son fils en promenade sur Coruscant, l’enfant échappa à sa vigilance et se perdit, et ses parents n’arrivèrent jamais à le retrouver avec l’aide de la police malgré les talents de pistage de Frank. Effondré par cette disparition, il travailla d’arrache-pied avec l’espoir qu’il le retrouverait durant une mission, mais surtout pour essayer d’oublier le chagrin. Il n’eut jamais d’autre enfant et chérit en contrepartie sa filleule, alors âgée d’un an et demi et tout le long de son enfance et de son adolescence. Au fur et à mesure qu’elle grandissait, le lien qui le liait à la fille de son meilleur ami croissait et il considérait Jaina comme sa propre fille, avec tout de même du recul. Il fut son confident et la voyait très souvent. Quand Daniel Fanger lui apprit, en 172, que sa filleule avait choisi de devenir Jedi et s’était rendue sur Yavin IV, Morrens fut à la fois content et un peu nostalgique, car leur compagnie lui manquait un peu mais il savait Jaina entre d’excellentes mains.




    Ce message a été modifié par: Huge le 09-02-2014 19:07

    samedi 01 février 2014 - 23:46 Modification Admin Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10047 Crédits

    La "bavure"

    En 163, il eut un début de piste à propos de la disparition de son enfant et entama une nouvelle recherche en écumant en profondeur toutes les cantinas de Tatooine, Corellia, Nal Hutta, Nar Shaddaa… interrogeant chaque client, chaque serveur et chaque tenancier. Il disputa de nombreuses parties de cartes et perdit beaucoup d’argent pour soutirer des informations, et devint même gladiateur pour un riche criminel de la capitale, un Iotréen nommé Tijenn Larsu, qui le paierait par son savoir. Son talent de combat face à des duellistes bien moins entraînés lui conféra un avantage certain de victoires, ou d’égalités face à des Wookiees et d’autres humanoïdes à forte carrure, excepté les Trandoshans pour lesquels il avait créé une technique spéciale, s’attendant à en voir beaucoup dans la Galaxie. Au prix de nombreuses blessures et de fractures, ses enquêtes l’ont amené jusque dans les niveaux bas, où un gang commençait à bien émerger, mais surtout, qui avait une mascotte : un enfant d’une dizaine d’années tout au plus. À la toute fin 165, il était sur le point de tout savoir quand ses émotions prirent le dessus ; il remonta à la surface et exigea au Chancelier Gumbrak Tills, au point de hausser la voix et de frapper sur le bureau, qu’un groupe de soldats
    qu’il dirigera l’accompagne en mission non-officielle, et donc non répertoriée dans les archives militaires. Pouvant difficilement refuser face à une détermination sans limites et beaucoup préoccupé par la guerre contre le SEZ, Tills se vit contraint d'accepter et Morrens engagea une opération furtive dans les bas-fonds de Coruscant. Il savait où se trouvait la base du gang et y entra sans grande finesse mais avec beaucoup de professionnalisme. Beaucoup de gangsters perdirent la vie dans cette invasion, tandis que les militaires n’essuyèrent aucune perte ni le moindre blessé grave. Le groupe arrêta le chef du gang qui n’avoua jamais rien et qui finit en prison tant qu’il n’aura rien avoué. Malgré tout, l’opération fut en soi un échec et presqu’une bavure, et Morrens arrêta pour de bon pour aller se retirer sur Talorande refaire un semi-deuil et reprit une grande firme d’industrie du gaz. Il en profita pour réétudier la philosophie Jedi afin de retrouver une paix en lui, se rendant compte qu'il s'était laissé mettre un pied dans son Côté Obscur. De temps en temps, lorsque la méditation était trop difficile seul, il se rendait au Temple Jedi afin de demander de l'aide pour être en paix avec lui-même.

    De retour dans le civil, et alors que la guerre du SEZ faisait rage, il voulut offrir une chance aux jeunes esclaves de Tatooïne ou toute autre planète comblée de pareilles gens. Morrens fit tout afin de gagner, soit par des courses soit par des parties de Sabacc ou de Pazaak, ou encore des combats en arènes dont il prenait lui-même part, des esclaves d'une dizaine d'années. Les ramenant sur Talorande, il les affranchit immédiatement et leur fournit des papiers les rendant citoyens libres. Il espérait ainsi éventuellement retrouver son enfant, mais toujours en vain. Comme il ne pouvait pas toujours se rendre sur ces planètes, il arrivait qu’il envoie des agents le faire à sa place. Frank fut dès lors très connu dans le monde des criminels qui voyaient en lui un homme d'affaires important et sans doute cruel, par le besoin d'avoir toujours de nouveaux esclaves.


    Sortie de la retraite

    En 172, il eut l’occasion d’aider les Jedi en se rendant sur Coruscant durant la bataille contre Baaaaaaal ; il n’espérait pas combattre le Sith et se concentra davantage sur les soldats de base, "comme au bon vieux temps", c’est-à-dire 16 ans après l’attaque de Dark Illum. Ce qui le poussa surtout à intervenir était que sa filleule Jaina aurait pu être là et qu’il fallait qu’il la protège. Il sauva deux Jedi qu’il ne connaissait pas, Boli Meyst et Shina Ten’shi, mais ne s’attarda pas à leur parler car le temps pressait. Armé de son fidèle pistolet anesthésiant, il endormit un groupe de soldats sith mais dut affronter le chef d’escouade, un certain général Dwarka, à mains nues. Malgré une certaine résistance de ce-dernier, l’affrontement ne fut pas énormément difficile et il sonna le général avant de le menotter et de le laisser inconscient. Le Cahtar fou Dark Spencer croisa son chemin, et Morrens n’eut pas le temps de comprendre ni de faire quoi que ce soit qu’il se fit lancer par une fenêtre, évitant la chute fatale en se raccrochant au rebord d’un balcon, puis en redescendant dans le Temple. Il décida ensuite de cesser les combats et aida un Jedi grièvement blessé. Il l’amena à l’infirmerie à l’aide de Shina, puis en cherchant d’autres blessés, amena la Maître Aynor inconsciente elle aussi à l’infirmerie. En voyant l’afflux massif de blessés, il décida de rester et de s’occuper de ceux qu’il pouvait, ou alors à les soutenir moralement.
    Ses changements physiques et la nouvelle génération de Jedi ne l’ont pas reconnu, mais lui se souvint de Kaarde qui était à sa nomination à l’époque. Il lui rappela son identité lorsque ce-dernier, épuisé de sa victoire contre Baaaaaaal, se réveilla.

    Lorsque les Maîtres Jedi furent de nouveau sur pied, ils invitèrent Frank à la cérémonie de victoire sur le Sith sur Yavin IV. Il accepta volontiers et se rendit sur la lune de jungle dans son propre chasseur, avec la majorité des vaisseaux principaux. Il fut accueilli à l’Académie par Jaina qui, à peine avait-il posé le pied par terre, se jeta dans ses bras. Elle lui raconta sa douleur d’avoir tué un homme et Frank, habitué à ces éventualités, trouva comme toujours les mots justes pour rassurer Jaina, même s’il savait qu’une partie de la guérison ne viendrait que d’elle seule.
    Il fut présenté ensuite à un jeune humain, un certain Huge, dont Jaina lui dit qu’il l’avait sauvée durant l’attaque des Sith.
    Il ne le vit que quelques minutes avant que sa filleule ne l'emmène ailleurs pour lui présenter d'autres personnes. Il assista, dans les places d'honneur, à la cérémonie de victoire. Quand le sénateur Vivacy Brûle entra en annonçant que la Maître Padmée Naberry allait mourir, il alla vite auprès de Jaina pour la réconforter. Il conseilla à la jeune Jedi d'aller lire un holodisque pouvant contenir des informations, et une fois cela fait, partit chercher Kaarde pour que lui aussi voie le contenu. Quand ils furent tous trois au courant, Frank, Kaarde et Jaina, le vétéran prit congé. En chemin, il entendit une conversation entre Huge et celui qu'il avait connu autrefois, Jésand, qui mettait le jeune, qui voulait faire cavalier seul contre la Guilde, en garde contre des futures primes sur sa tête. Quand le Vurk s'en alla, Morrens alla interpeller Huge en lui disant qu'il devait lui parler.


    Complicités avec l'indépendant

    Frank proposa un marché honnête à Huge pour que ce-dernier accepte d'être formé en combat à mains nues, et ils allèrent tous les deux à bord de La Fumée en direction de Phoenix pour aller au chevet de Padmée. Durant le trajet, Morrens "testa" l'amour que Huge portait envers sa filleule et se rendit compte qu'elle serait toujours chérie et protégée. À l'hôpital de Phoenix, il reconnut Pad qui n'avait pas beaucoup changée 16 ans après leur première entrevue, puis rentra plus tard sur Talorande, conduit par Huge, alors que les Jedi retournaient au Temple de Coruscant.

    Une fois chez lui, il proposa au garçon d'être son hôte, et ce-dernier accepta sans la moindre marque de refus.
    Morrens lui enseigna très vite les premières leçons de son CQC que Huge, au-delà d'une certaine maladresse, assimilait bien.
    Lorsque le jeune garçon avoua au vétéran qu'il voulait rejoindre Jaina dans les Régions Inconnues, ce-dernier accepta volontiers et lui donna même de l'argent ainsi que des conseils pour faire belle figure devant la Jedi.

    Quelques jours plus tard, sa filleule le contacta pour lui faire part de doutes qu'elle avait à propos de sentiments potentiels envers Huge. Voulant aider à la fois le garçon et la fille, il s'arrangea pour qu'elle ait un jugement à la fois bon et juste, sans chercher à imposer ou influencer ses choix pour autant. Cela aida inconsciemment Jaina. Puis, pendant quelques temps, il n'eut plus beaucoup de nouvelles et se concentra sur son travail civil, en passant voir de temps en temps son meilleur ami Daniel pour lui donner des nouvelles de sa fille, en omettant bien de faire allusion à cette histoire d'amour grandissant.



    Son apparition


    samedi 01 février 2014 - 23:48 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Star Wars VIII

Les Derniers Jedi dans...

En salle !

PSW Vidéo

Evénements

Back to Retro
Back to Retro

Arlon - Belgique
09 sept. 2017 - 10 sept. 2017

Fantastikon
Fantastikon

Salle Gérard Philipe - La Garde (83)
22 sept. 2017 - 23 sept. 2017

Paris Manga & Sci-Fi Show 24ème édition
Paris Manga & Sci-Fi Show 24ème édition

Porte de Versailles, Paris
30 sept. 2017 - 01 oct. 2017

Auxerre Galactic Days
Auxerre Galactic Days

Complexe sportif des Hauts d'Auxerre
21 oct. 2017 - 22 oct. 2017

Comic Con Paris
Comic Con Paris

Grande Halle de la Villette, Paris
27 oct. 2017 - 29 oct. 2017

Toys Normandy
Toys Normandy

salle des fêtes de Cherbourg
28 oct. 2017 - 29 oct. 2017

StarWars Story

Han Solo dans...

En salle !

Anniversaires

nés un 26 juillet...
en partenariat avec
Hong Kong Style
Rebel Legion France
Pulps
501st French Garrison
MintInBox
Science Fiction Archives
BeeAndSee
Star Wars Collection
Bijoux de l'Empire
La 59ème Légion
Sport Saber League
Gastronogeek
Captain Collectoys ASFA Radio Disney Club STAR WARS RPG Star Wars Holonet


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer