La République était un rassemblement démocratique de plusieurs systèmes stellaires, rassemblant une multitude de mondes et d'espèces différentes, créé il y a des milliers d'années et dirigé par le Sénat Galactique présidé par le Chancelier Suprême élu par les sénateurs. Elle prit officiellement naissance il y a 25000 ans lorsque la Constitution fut signée à Coruscant, qui devint la capitale.

La politique de la République était dirigée par le Chancelier Suprême Finis Valorum puis Palpatine tandis que le Sénat Galactique rédigeait les lois, contrôlait le commerce, arbitrait les conflits et rédigeait les traités. Les Chevaliers Jedi étaient eux les gardiens de la justice et de la paix dans la galaxie.



Elle ne connut pratiquement aucune guerre, si ce n’est dans un passé presque légendaire Les 100 ans d’Obscurité, la Grande Révolte des Droides et le Cataclysme de Vultar, ou plus récemment la Guerre de l’Hyperespace il y a 5000 ans (où les Sith lancèrent une grande offensive contre la République) et les guerres suivantes entre Jedi et Sith il y a 4000 (Exar Kun) et 1000 ans (Bataille de Ruusan)…



Le Sénat Galactique était abrité par une construction moderne avec un dôme au sommet, d'un diamètre de deux kilomètres. Lorsque qu'un sénateur voulait prendre la parole, sa plate-forme se détachait pour aller flotter au centre du Sénat dont la forme arrondie agissait comme un immense auditorium. 1024 planètes étaient ainsi représentées. Les sénateurs représentaient leurs planètes, mais les sénateurs de secteurs pouvaient représenter plusieurs petites planètes à la fois, comme le sénateur Palpatine. Derrière chaque plate-forme sénatoriale, on trouvait de nombreux bureaux et de salles de conférence destinées aux sénateurs et adaptés à leur monde de vie. Au-delà des bureaux se trouvait un large couloir public, où l’on pouvait espérer rencontrer un sénateur qui avait du temps libre, puis un second groupe de bureaux.

Le Chancelier Suprême prenait place sur un podium gigantesque, situé au centre de la rotonde sénatoriale. Le sénateur qui prenait la parole faisait sa flotter sa plate-forme pour se trouver en face de celle du Chancelier. Sous la rotonde se trouvaient les bureaux de la chancellerie.

Malheureusement avec le temps les sénateurs furent de moins en moins proches de leurs élus et sombrèrent souvent dans la corruption. La lourde bureaucratie empêchait toute réforme et le Sénat était bloqué dans des procédures sans fin. Le Chancelier Suprême Finis Valorum fut lui-même accusé de tremper dans des scandales financiers. Le sénateur Palpatine de Naboo, réputé au dessus de tout soupçon, devint l'homme fort au moment de la crise de Naboo en 32AV. En effet il incita la reine Padmé Amidala à lancer une motion de défiance contre Valorum impuissant à lutter contre le blocus de Naboo par la Fédération de Commerce. Valorum fut démis de ses fonctions et Palpatine devint le nouveau Chancelier Suprême avec la volonté apparente de rétablir l'ordre et la justice.



Or les 10 premières années de sa chancellerie furent marquées par un climat de violence et de désordre encore plus fort. Des systèmes étaient écrasés par les impôts, des pirates infestaient les voies spatiales, des planètes étaient dominés par de gigantesques entreprises, et face à tous ces problèmes le Sénat était impuissant. Dans cette institution autrefois honorable, seul le profit semblait avoir de l’importance, les sénateurs honnêtes comme Bail Organa ou Padmé Amidala étaient rares. Les Jedi eux-mêmes étaient trop peu nombreux pour maintenir la paix et l’ordre partout dans la galaxie. On mettait en jeu des sommes énormes pour obtenir des voix pour ou contre un vote important.

C’est alors que le mouvement des Séparatistes du comte Dooku mit la République en danger. Des centaines de systèmes lassés des impôts de plus en plus élevés, de la corruption du Sénat et de l’incapacité de la République à régler leurs problèmes crurent aux belles promesses de Dooku et le rejoignirent. Le climat de violence devint tel que l’on pensa à préparer le vote d’une Loi de Création Militaire pour doter la République d’un grande armée pour contrer la menace séparatiste. Quelques rares esprits avisés comme Bail Organa et Padmé Amidala voyaient le danger de déboucher de cette manière sur un conflit généralisé et s’y opposèrent, tandis que Palpatine tentait de négocier apparemment avec les Séparatistes. Amidala fut victime de plusieurs tentatives d'attentats, et on découvrit que les Séparatistes de Dooku préparaient en secret une gigantesque armée de droides sur la planète éloignée de Geonosis, où Dooku proclama en secret la création de la Confédération des Systèmes Indépendants. Palpatine manœuvra intelligemment pour se faire conférer par le Sénat les pleins pouvoirs d'exception en promettant d’y renoncer quand la situation se serait améliorée. Sa première décision fut la création d'une grande armée pour défendre la République. Celle-ci remporta une victoire apparente contre les Séparatistes sur Geonosis grâce à une armée de Clonetroopers ramenée de Kamino par Yoda, et conduite par des généraux Jedi. Or ce n'était que le début du conflit généralisé que tout le monde redoutait, la Guerre des Clones... La République remporta une série de succès militaires, au prix de nombreuses pertes, en particulier chez les Jedi: elle repoussa une attaque contre les installations de clonage de Kamino et gagna peu de temps après la bataille sanglante de Brentaal IV. Après d’autres victoire en 21AV à Mon Calamari et surtout à Muunilinst, elle subit un désastre en 20 à Jabiim. Toujours aussi corrompue malgré les promesses du Chancelier Palpatine, elle fut de plus en plus critiquée. Les Jedi eux-mêmes se sentirent souvent mal à l’aise de conduire des clones à la mort pour une République qui gardaient sous Palpatine les mêmes défauts qu’avant. Ils furent d’ailleurs progressivement rendus responsables de tous les problèmes et la rumeur leur attribua les pires atrocités… Toutes les conditions étaient réunies pour un changement brutal de politique et de gouvernement.



Palpatine révéla plus tard son vrai visage en s'auto proclamant empereur et en abolissant l'Ancienne République au profit de l'Empire, instaurant un règne de terreur et d'injustice basé sur sa vision d'un Ordre Nouveau. Les derniers souvenirs de la République disparurent lorsqu'il dissout le Sénat peu de temps avant la Bataille de Yavin.



  • Type: Politique et Militaire
  • Implantation: Partout
  • Secrète ?: Non

Star Wars VIII

PSW Vidéo

Evénements

Star Wars Episode VIII
Star Wars Episode VIII

France
13 déc. 2017

Star Wars Episode VIII au Gaumont Disney Village avec BB-8 et la VR Experience
Star Wars Episode VIII au Gaumont Disney Village avec BB-8 et la VR Experience

Esplanade François Truffaut, 77705 Marne la vallée
13 déc. 2017

Star Wars - les Jouets Contre-Attaquent
Star Wars - les Jouets Contre-Attaquent

Mairie de Salins-les-Bains [39]
13 déc. 2017 - 30 déc. 2017

Week-End Star Wars Episode VIII au Gaumont Disney Village avec BB-8 et la VR Experience
Week-End Star Wars Episode VIII au Gaumont Disney Village avec BB-8 et la VR Experience

Esplanade François Truffaut, 77705 Marne la vallée
16 déc. 2017 - 17 déc. 2017

Week-end PSW des 16-17 décembre 2017 pour SW les Derniers Jedi
Week-end PSW des 16-17 décembre 2017 pour SW les Derniers Jedi

Disney Village et Paris
16 déc. 2017 - 17 déc. 2017

Star Wars Episode IX
Star Wars Episode IX

France
18 déc. 2019

StarWars Story

Anniversaires

nés un 12 décembre...
en partenariat avec
Hachette Heroes
Gastronogeek
Pulps
Sport Saber League
BeeAndSee
501st French Garrison
Rebel Legion France
Star Wars Collection
Radio Disney Club Captain Collectoys STAR WARS RPG Star Wars Holonet ASFA


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer