Les Naufragés

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.

A la suite d'un terrible accident à bord du Faucon Millenium, Yan Solo et son fidèle ami Chewbacca se trouvent plongés au coeur d'une sombre forêt du nom de Galermia. Action, suspense, sont les mots clés de ces 2 premiers chapitres de l'aventure des "Naufragés".

  • Auteur : Sauron
  • Nombre de chapitres prévus : 2

Chapitre 1 - Galermia

Un homme courrait dans la sombre forêt de Galermia, la planète-jungle.

Il trébucha et se retrouva contre le sol humide et noir. Il se releva, conscient que les énormes insectes qui se déplaceaient dans cette jungle commencaient à venir vers lui. Leurs énormes pinces pourraient surement le transpercer et déchirer sa chair. Mieux valait-il ne pas traîner ici. Soudain, il entendit un énorme bruit et vit soudain que l'énorme animal le rattrapait, visiblement furieux. L'homme se jeta dans les fourrés, roula dans les airs et atterit dans une petite clairière. Les arbres aux lianes pendantes étaient derrière lui. Il courrut vers la forêt qui renaissait plus loin. Le mastodonte l'avait pris en chasse depuis une heure déjà. Il courrait très vite pour ses quatre mètres de haut, c'était certainement un lointain cousin de ronto. L'homme arrêta sa course dès que le mastodonte fut loin derrière lui. Il prit alors un étrange objet et le porta à ses lèvres.

- Chewie, est-ce que cà va?
Il porta le comlink à son oreille pour essayer d'entendre la réponse de son ami Wookie. Mais il se rendit vite comte que toutes communications étaient impossibles, la végétation étant dense et les collines qu'il avait quitté une heure plus tôt empêchaient les ondes du comlink de passer. Yan Solo rengea le comlink dans sa poche et s'assit au dos d'un grand arbre, en soufflant. Il se rapella alors pourquoi il était ici. Ils étaient dans l'hyper-espace, en direction de Coruscant. Lando l'avait contacté, mais des grésillements rendaient la communication impossible. Yan avait dit à son ami qu'il le rapellerai. Yan avait seulement entendu "urgent" dans les mots qu'avaient prononcés l'ancien général. Il avait alors décidé de se positionner près du premier sattelite venu. Ils étaient sortis de l'hyper-espace devant la grande planète jungle, Galermia, et là, ils avaient pus commencer la communication. Yan avait dit à son ami où il se trouvait avant que ce dernier commence son discours. Que Yan n'entendit pas, car le Faucon Millenium eut une avarie au moteurs et à l'alimentation, et les senseurs se désactivèrent. Yan avait essayé de reprendre le contrôle de l'appareil, sans succès. L'appareil s'était alors placé vers le bas et, comme entraîné par une main invisible, était tombé sur Galermia comme une pierre, sans que Yan et Chewie n'aient pu rien faire. Le choc avait été douloureux, et Yan se souvint qu'il avait percuté le tableau de bord, ce qui lui avait causé une bosse au milieu du frond. Il repassa sa main sur sa tête et ressentit la douleur. Il s'était ressaisi, et avait ouvert la porte du Faucon. Chewie n'avait rien eu, car il s'était cramponné à son fauteuil.

Puis, ils étaient descendus et avaient commencé les réparations. Les flammes du moteur s'étaient remises en route, et Chewie avait du se pousser pour ne pas voir ses poils s'enflammer. Les flammes déclenchèrent un incendie qui ravagea une partie de la végétation, et un mastodonte était sortit, furieux, vers les naufragés. L'incendie s'était arrêté à cause de la pluie qui s'était levée sur la colline où le Faucon s'était scratché, au même moment. Le mastodonte avait une patte noircie par les flammes. Il avait galopé vers eux, malgré sa taille...Et avait presque écrasé le Faucon.

Yan et Chewie étaient partis en courant, constatant bien vite que l'animal était intelligent et les poursuivait, voyant que c'était eux qui avait déclenché les flammes. A un moment, Yan n'avait pas fait attention à son ami. Il s'était retrouvé seul, avec un monstre sur le dos.

Maintenant, il ne savait pas quoi faire. Il se releva, quand tout à coup, l'arbre frémit. Juste à l'instant où Yan Solo constata qu'il ne s'était pas assis près d'un arbre. Un grognement retentit bien au dessus de sa tête, il se boucha les oreilles tellement le cri était fort.

Chewbacca regarda autour de lui, mais ne trouva pas la trace de son ami. Il rugit, appellant Yan. Mais personne ne répondit. Chewie se rapella les derniers instants où il avait vu son ami: ce dernier courrait, suivi d'un énorme animal, vers le coeur de la forêt. Chewie gronda à nouveau, et personne ne répondit encore... Sauf un autre grognement, provenant des fourrés à la droite du Wookie! Une bête au poil long et jaune bondit et fit face au Wookie. D'après ses grandes dents, c'était un carnivore. Chewbacca se souvînt de son initiation dans les forêts de sa planète natale. Il devait alors tuer un dangereux animal. Ayant réussi l'épreuve, il avait reçu son arbalète. Il ne prit pas celle-ci, mais regarda le fauve dans les yeux. Ce dernier rugit et bondit sur le wookie, toutes griffes dehors. Mais Chewbacca fut le plus rapide et le fauve se retrouva à terre, frappé par la force immense du Wookie. Chewie entendit alors des piallements et constata que de petits fauves sortaient des fourrés, appeurés et tristes. Il comprit alors que la bêtre n'avait fait que protéger ses petits. Il ne l'avait pas tuée, mais seulement assomée. Le fauve se réveillerait abasourdi, mais vivant et pourrait veiller sur ses petits. Chewbacca partit en courrant vers ce qui lui sembla être l'est, entendant un rugissement qui retentit dans ses oreilles. Un rugissement qui prouvait que l'animal qui le provoquait était sûrement quelque chose de très, très gros. Il sauta par dessus des lianes horizontales, par dessus des cactus aux très longs dards végétaux qui les protégeaient, et ne fit pas attention aux choses qui se tramaient à côté de lui. Un autre fauve, simulaire au premier, sortit à droite d'un trou sous les racines d'un arbre. Celui-ci paraissaît plus grand. C'était surement le mâle de la famille, pensa Chewie. Mais il n'y eut pas de combat.

Le fauve partit à la poursuite de Chewie, qui l'avait dérangé de son sommeil, mais l'autre allait trop vite! Le fauve se retourna et retourna, essouflé, vers le nid famillial. Il fut désapointé quand il vit sa femme au sol, les petits piallant autour d'elle. Personne ne se serait douté que ces fauves n'étaient pas de simples animaux. Personne ne se serait douté qu'ils avaient autant d'intelligence que les humains. Le fauve, un fashi, appela les autres mâles de la tribu. Il allait se venger de celui qui avait fait cà à sa femme. Il pensa au Wookie qu'il avait vu s'enfuir. Oui, c'était celui là!

Lorsque les autres membres du clan arrivèrent, il raconta toute l'histoire, que les petits affirmèrent par des hochements de têtes. Chewbacca était déjà loin quand l'appel de guerre des fashis résonna dans la jungle.

Yan regarda vers le haut de l' "arbre" pour voir une petite tête portée par un long coup. Il venait de se retrouver dans les pattes d'un gigantesque animal! Il était deux fois plus grand, environ, que le mastodonte qui l'avait poursuivi mais avait pourtant la même physionnomie. Yan constata que ce devait être un adulte, et l'autre sa projéniture. L'animal broutait la cime des arbres. Mais, dès qu'il sentit quelque chose bouger près d'une de ces pattes, il vit l'humain qui l'avait dérangé dans son repas, et commenca à vouloir écraser ce qui n'était pour lui qu'un simple parasite, en rugissant. Heuresement pour Yan, la bête avait des gestes lents. Yan sortit son blaster et tira sur le pied de l'animal, qui rugit bien que sa douleur soit comparable à une piqure de guêpe. Yan se précipita vers des lieux plus accuiellants. Il pourrait depuis une minute quand il entendit un grognement qu'il reconnut sans peine pour être celui de son ami Chewie!

Il vit alors Chewbacca courir vers lui.
- Non, pas par là! Par ici! dit il en désignant l'autre côté de la forêt, vers le nord. Le Wookie grogna.

- Y a un de ces rontos, par là! On doit retourner au Faucon! Ils partirent à pas rapide vers les collines où le Faucon s'était brutalement posé. Ils commencèrent à courrir, quand ils entendirent un grand cri, comme celui d'un loup, résonner dans la forêt. Mais ce cri fut bientôt suivi par une multitude d'autres, dans les quatres coins de la région. Yan et Chewie arrivèrent devant les collines, les gravirent et atteignirent le Faucon. Quand il vit l'étât de son vaisseau adoré, Yan détourna son regard et Chewie commenca à grogner doucement, l'équivalence des pleurs chez son peuple.

- Ne te mets pas dans cet état là, Chyco. On va le réparer. Le Wookie grogna des mots de sa langue natale.

- Avec quoi? Ben... Avec ce qu'on a...

Yan se sentit bête. Ils n'avaient pas tout le matériel à bord, et des morceaux de coque s'étaient éparpillés dans la forêt. A sa connaissance, personne n'habitait cette planète, car elle était située dans la Bordure Extérieure. A part son réseau de satellite qui parcourait son système, il n'y avait rien d'autres.

- Je vais essayer d'envoyer un appel de secours. Chewie, va chercher le matériel de réparation et les morceaux. Chewie fit signe qu'il était d'accord et entra lui aussi dans le Faucon.

Quand Yan arriva dans le Faucon, la vue de son vaisseau à moitié détruit n'eut pour lui rien de réjuissant. Il se retenut de pleurer. Il avait fait tant de choses avec cet appareil... Il se rapella l'Étoile Noire, la crise yevethane, et tant d'autres choses encore... Mais lui et Chewie avaient tellement modifiés le Faucon que les réparations seraient surêment impossibles avec le matériel qu'ils avaient ici. Ils pourraient peut-être décoller, peut-être aller dans l'espace, mais dans l'hyper-espace... Le moteur d'hyperpropulsion était à présent encastré dans les moteurs, constata-il en faisant un rapide tour près des quartiers de l'équipage, où lui et Chewbacca avaient une couchette. Yan se dirigea vers le cockpit, quand il entendit un bruit sur le vaisseau. Il entendit un appel de Chewbacca et il se précipita, blaster en main, vers l'extérieur du Faucon.

Chewbacca était redescendu du Faucon après avoir sorti le matériel de secours. Maintenant, Chewbacca s'occupait, dans la jungle, à reprendre les morceaux de métal qui s'étaient envolés après le scratch. Du haut de la colline il pouvait appercevoir la forêt, en contrebas, qui continuait, dans une mer verte, vers l'horizon. Très loin, il vit un nuage noir. Il se dit qu'il y aurait peut-être de l'orage. Il se pencha sur l'antenne du vaisseau, qui s'était décrochée de son ancien habitacle pour voler vers cet endroit. La partie supérieure de l'antenne était écrasée. Chewie pensa que c'était ce cousin de ronto qui l'avait écrasée. Il se releva et mit tout le matériel près du vaisseau. Il se retrouna et gémit. Ce qu'il avait pris pour un nuage noir était en fait un cortège de mynocs habitués à la vie sur cette planète. Normalement constitués de silicone, ces oiseaux étaient maintenant semblables à des faucons dont la bouche était arrondie pour percer les métaux et les avaler. En effet, les mynocs étaient friands de circuits électroniques et, pour les trouver, il fallait d'abord détruire les coques des vaisseaux.Chewie ne savait pas comment ces êtres avaient pus survivre
dans ce monde de jungle hostile. Chewie prit son arbalète et commença une tentative désespérée pour protéger le Faucon Millenium. Il avertit Yan en gémissant.

Yan arriva juste à temps pour voir les mynocs tomber vers le vaisseau naufragé, après les tirs de Chewbacca. Il tira lui aussi sur les mynocs, qui rageaient. Deux d'entres eux réussir à se poser sur le haut du vaisseau et commencèrent à percer la coque. Yan tua l'un d'eux en lachant sur lui un rayon mortel. Le mynoc eut un petit cri perçant, sursauta avant de rester sur la coque, mort.

- Chewie, regarde!
L'alimentation du Faucon refonctionnait! Yan ne put expliquer ce mystère.
En fait, le mynoc qu'il avait tué les avaient sauvés! Il avait déclenché, en mangeant un fil, le rétablissement de l'alimentation auxilliaire du vaisseau. Les tourelles marchaient donc!

- Chewie, va aux tourelles! Dégome les!
Les mynocs commencèrent à s'intérésser à Yan. Grâce à des griffes placées sous leurs ailes, ils essayèrent de le percer. Ils ne savaient sûrement plus, dans l'agitation, qui était le vaisseau et qui était l'humain. Yan les tua à coup de blaster puis se retira dans le vaisseau tout en tirant sur les intrus.

Pendant ce temps, Chewie tirait sur les oiseaux qui s'en allèrent en jacassant vers l'horizon. Les mynocs fuirent, et Yan rejoignit Chewie.
Chewie émit un son que Yan connaissait trop bien.

- Oui, on les a eus. Merci de ton aide, Chew. Le wookie désigna les entailles que Yan avait recue à cause des griffes.

- Non, ca va très bien, le rassura Yan. Bon, continue tes affaires et surveille l'extérieur. Je vais encoyer un message de secours... Attens... Si l'alimentation marche, les moteurs... Chewie, rammasse le matériel. Peut-être que le Faucon peut encore fonctionner!

Yan se dirigea vers le cockpit, suivi de son ami qui rapporta et placa dans la soute les restes des métaux et des anciennes places du Faucon. Il referma la porte grâce à un petit bouton sur la droite, et rejoignit Yan dans le cockpit.

- Et bien, j'espère que ca va marcher, dit le Corellien au Wookie.

Yan appuya sur un bouton en entrant dans le cockpit. Comme le bouton ne
répondit pas, il appuya plus fort. Celà lui rappela sa fuite de Hoth avec Leïa. Il sourrit à cette pensée. Mais Leia lui manquait. Ils ne se reverraient peut-être jamais, se dit le Corellien.

Chewie s'assit sur le siège du co-pilote, et Yan tira sur un levier. Le vaisseau tremblota, la lumière vacilla deux fois, puis le vaisseau s'éleva.
- Les répulseurs sont OK, confirma Yan à Chewie. On va voir si les moteurs subliminiques sont...

Chewie grogna.
- Peut-être que tout va sauter si ils sont en mauvais état, mais l'hyper-propulseur est seulement encastré dans les moteurs, et si on fait bouger le vaisseau vers le bas, il reviendra peut-être à son ancienne place...
Il activa trois boutons et le navire sauta en avant à une vitesse impressionante, loin de la colline.

- Oui! Ca marche!

Le wookie dit plusieurs mots en wookie.

- T'as raison, Chyco! On est les meilleurs! Oui, je lance l'appel de détresse... Et on file de là: c'est fini, on est sauvé!

Chewbacca grogna.

- L'hyper-propulsion... Bien, on va la réparer. Je pense aller... Non, attend! Regarde cà, c'est curieux! Ils voyaient, derrière la baie en duraverre du cockpit, les ruines d'un vaisseau. Non, pas un seul, songea Yan. Mais des dizaines, des centaines!

Il vit même une carcasse de destroyer! Les vaisseaux étaient encastrés entre des hauts arbres qui rappelèrent les arbres géants de la terre natale de Chewie. Le destroyer n'avait pas l'air en trop mauvais état. C'était un star destroyer de type Impérial I.

- Je comprend pourquoi les mynocs vivent ici, fit Yan. Chewie, on se pose. On va peut-être pouvoir prendre un hyperpropulseur en état de marche!

Chapitre 2 - Rêve ou realité?

Ils sortirent du vaisseau, armés au cas où des mynocs reviendraient. Le vaisseau était fermé, et l'alimentation coupée. Yan ne pouvait pas se permettre de la gaspiller. Chewie parlait à Yan de sa théorie sur le fait qu'ils soient tombés par ici.

Le wookie pensait que cette planète avait une sorte d'onde qui déréglait les capteurs et les machines des vaisseaux qui s'approchaient trops, donc les vaisseaux tombaient vers la jungle... En plus, l'attraction de la planète était très forte. En repartir devrait être dur...

- D'accord, j'avoue que ta théorie est bien meilleure que la mienne, tu sais. Bon, on doit trouver de la feraille. Peut-être que des choses seront en standby... Le Wokkie grogna, en désignant le destroyer.

- Tu penses qu'il peut y avoir des navettes à l'intérieur? Oui, peut-être, il n'a pas l'air d'être si cassé que cà... En fait, en regardant de plus loin, Yan constata que ce vaisseau était encore en bon état. Le revêtement blanc de la coque était loin d'être comme neuf, et la pluie avait du dérégler des machines. Yan regarda vers le centre de commandement du vaisseau géant. Une boule génératrice de bouclier manquait. Celle ci était tombée, plus loin.

- On entre.

Ils entrèrent dans la carcasse de destroyer. Là, ils pourraient peut-être trouver des choses intéréssantes... Soudain, Yan fit signe au Wookie de s'arrêter. Il entendait du bruit. Aussi soudainement, il se retrouva devant un impérial revêtu de son costume, en bon état, qui tenait un blaster lourd vers eux. Il se retrouvèrent à un contre dix. Six stormtroopers avaient fait leurs apparitions.

- Que faites vous ici? demanda l'un des soldats. Comment avez-vous pus entrer dans le destroyer?

- Nous sommes en paix avec l'Empire, dit simplement Yan. Nous faisons partie de la Nouvelle République.

- Qu'est-ce que la Nouvelle République?

- Mais... Vous ne savez pas? C'est le gouvernement de Coruscant, bien sûr!

- C'est l'Empire qui contrôle Coruscant, et toute la galaxie. Nous allons vous conduire jusqu'au capitaine Melhard. Mais comment êtes vous entrés dans notre destroyer? Nous sommes en hyper-espace depuis trois jours!

Yan comprit alors. Ces impériaux s'étaient sûrement scratchés sur la planète avant même la guerre civile et la Rébellion, et devaient avoir le cerveau un peu cassé lorsqu'ils s'étaient posés. Un soldat montra à Yan qu'ils étaient beaucoup plus forts qu'eux. Le soldat de choc pointait son fusil E-11 sur les intrus. Yan et Chewie suivirent donc les Impériaux, beaucoup mieux armés qu'eux.

Ils rencontrèrent d'autres soldats. Ils virent même un pilote discuter avec un autre.

- On va bientôt arriver sur Coruscant. On va pouvoir se reposer. " Il sont tous fous," songea Yan.

Chewie et lui n'avaient pas communiqué depuis le début de leur marche. Les impériaux seraient fortement le wookie en lui jetant un regard rempli de dégoût. Les anciens impériaux étaient tous racistes avec les non-humains.

Ils arrivèrent devant une porte qui s'ouvrit à leur aproche. Ils se retrouvèrent dans la paserelle du géant écrasé dans la jungle. Yan voyait les officiers s'appitoyer sur leurs consoles, inactives depuis sûrement des années. Yan pensa qu'ils devaient se rationner pour survivre. Le manque de nourriture avait du dérégler leur mémoire... Le capitaine donnait ses ordres et regardait la vitre qui donnait sur la jungle.

Un des soldats, un gradé car il portait une épaulette orange sur sa tenue de troupe de choc, glissa quelques mots au capitaine.

- Très bien, je vais m'occuper d'eux, entendit Yan. Le capitaine se tourna vers eux, pendant que les gardes les dépouillaient de leurs armes.

- Bienvenue à bord du Tornador. Je suis le capitaine Melhard. Que faites-vous ici? Vous vous êtes infiltrés avant notre départ, de Corellia, c'est celà?

- Monsieur, savez-vous où nous sommes? dit Yan, pour tester son hypothèse sur la folie de ces impériaux.

- Bien sûr, vous le voyez vous même. Nous sommes dans l'hyper-espace, en direction de Coruscant!

Il désigna la baie vitrée de la paserelle. Bien sûr, Yan ne vit que le décor de la jungle luxuriante et non pas l'étrange couloir bleuté de l'hyper-espace!

Soudain, il s'arrêta de parler, interrompu par un officier.
- Monsieur, heu... Nous nous sommes trompés de coordonées, nous arrivons en face d'une planète ayant pour nom Galermia!

- Vérifiez. Rapprochez vous de la planète, et effectuez un scanning. Notre mission comporte maintenant un nouvel objectif. Il va falloir découvrir si cette planète pourrait fournir un avant-poste de l'Empire. Le capitaine s'était totalement délaissé de ses prisonniers. Les soldats eux même non plus.

- Capitaine, le...

- Mais que se passe-il?

- Le moteur... Sommes emportés...

Yan et Chewie virent les soldats, le capitaine et le reste des officiers tomber en criant. La lumière s'éteignit, puis revînt. Il se passa quelques secondes dans le silence le plus complet. Puis, ils se relevèrent. Yan vit que leur regard était devenu vide et que lui et son ami semblaient avoir disparus. Yan comprit ce qui se passait.

Une maladie, appelée maladie des scratchs, sévissait souvent quand les gros vaisseaux tombaient sur des planètes et que le personnel survivait. Leur cerveau et leur mémoire restaient seulement sur les instants précédant le scratch, et ils récitaient toujours les mêmes phrases quand il n'y avait aucun intervenant extérieur. Yan et Chewie venait de les voir revivre la scène de leur scratch.

- Chewie, on file!

Chewie répondit en grognant et ils coururent jusqu'à la sortie de la passerelle.

Ils récupérèrent leurs armes. Soudain, on refit attention à eux. Les soldats ne comprirent pas ce qui se passait. Ils furent touchés par des salves de laser.

Ils prirent le même ascenceur qu'ils avaient empruntés pour arriver dans la paserelle. D'autres soldats arrivèrent et leurs montrèrent leurs armes.

- Que faites vous ici... Qui êtes vous?
Mais cette fois, Yan profita de la non-présence des troupes de choc pour tuer l'impérial.

De toute façon, Yan sut que s'il avait été à la place de l'autre, il aurait préféré mourrir que de revivre tout le temps la même journée. Ils arrivèrent devans la porte de sortie. Chewie et Yan furent sauvés quand ils sautèrent vers l'extérieur.

- Bon, on ne s'attarde pas ici. On trouve un cargo correlien, ou un petit vaisseau, et on prend tout ce qui nous manque. Ils se répartirent une zone donnée. Yan devait fouiller la zone à droite du destroyer, et Chewie la zone gauche. Yan observa tout les vaisseaux présents. Il ne put retenir un sifflement quand il remarqua le splendide vaisseau Le Ciel de Gloire, un paquebot de luxe qui avait disparu avec deux moffs impériaux qui allaient dans la bordure extérieure. Il vit une Frégate Nébulon B de l'Alliance, qui avait toujours manquée à l'appel, apparaître devant lui. C'était la Lune D'Or, disparue juste après la bataille d'Endor.

Mais les autres épaves étaient en très mauvais état. Il repéra des éléments épars de chasseur TIE et même un croiseur rongé par la végétation, datant surement d'une centaine d'année. Le duracier qui le composait ne se mêlerait à la nature que mille ans plus tard. Il repéra le vaisseau qui avait placé les satellites de communications en orbite: il avait sûrement voulu placer d'autres satellites plus près de la planète mais était tombé dans l'attraction planétaire. Il était sûrement l'après-midi quand le Faucon s'était écrasé. Maintenant, c'était le soir. La température commenca à baisser et Yan se recouvrit d'un manteau qu'il avait gardé dans le Faucon. Il commenca à pleuvoir.

De son côté, Chewie explorait lui aussi le cimetière des vaisseaux. Pour l'instant, il n'avait trouvé que des bouts éparts venant du destroyer, pourtant à un kilomètre de là. Il regarda en direction du Faucon mais ne vit aucun mynok. Il arriva devant un vaisseau en tout point semblable au Faucon Millenium, à la seule différence qu'il n'avait que la tourelle supérieure et moins de modification que le vaisseau de son ami. C'était un YT-1300. Il appela Yan, qui ne tarda pas à arriver. Ensemble, ils entrèrent dans le tombeau de métal.

Ils trouvèrent des corps assez bien conservés dans le cockpit, recouverts d'un manteau. Yan fut interréssé par un objet de métal de petite taille, tombé sur le sol froid du cockpit, pendant que le Wookie retirait le manteau et regardait les visages de l'équipage. Il grogna, ce qui voulait signifier que Yan devait venir voir. Il se retourna, car il n'y avait pas eu de réponses.

Et vit son ami étendu sur le sol, sûrement évanoui. Chewie attribua cà à la fatigue. Il le secoua, mais ce dernier ne répondit pas. Chewie lut alors, sur un objet, deux phrases marquées grâce à un datastylo infacable. Après sa lecture, il se retourna vers son ami. Il se rappela les deux corps qu'il avait trouvé dans le cokpit.

CARGO CORRELIEN YT-1300 le ESPACE BLEUTÉ
FAMILLE SOLO ( Jonh Solo - Alia Solo - Yan Solo ) - CORELLIA

Discord

Discutons :)

226 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

10 avril 2021 - 11 avril 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide