Review : Riposte, de Chuck Wendig

Review : Riposte, de Chuck Wendig

La critique du premier roman adulte du nouvel univers officiel, chez Pocket


Voici la review du roman Voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force : Riposte, de Chuck Wendig, publié chez Pocket. Cette critique n'engage que son auteur, et je vous encourage à donner votre avis sur ce roman dans les commentaires.




Notons tout d'abord qu'il s'agit du tout premier roman "adulte" du nouvel univers officiel de Star Wars. C'est un roman de la série Voyage vers Le Réveil de la Force, publié aux Etats-Unis avant la sortie de l'Episode VII. Cependant, le temps de la traduction a fait qu'il est sorti en VF quelques mois après la sortie du film au cinéma. Je n'ai donc pas totalement eu la même expérience qu'un lecteur VO...


Dès les premières pages, j'ai été surpris par le style inhabituel de l'auteur. Le texte est écrit au présent de l'indicatif, ce qui est assez courant dans les romans jeunesse, mais qui est une première pour un roman adulte. Personnellement, je n'aime pas ça. Je ne trouve pas que cela soit plus immersif ou plus dynamique... juste moins littéraire. Et ça me heurte un peu, je n'aime pas la simplification, et je n'ai pas réussi à l'oublier tout le long de la lecture de ce roman. Malgré le vocabulaire mature, j'ai souvent eu l'impression de lire un roman pour enfants. J'espère juste que ce n'est pas le nouveau style Star Wars, et que les prochains romans reprendront une narration au passé simple / imparfait.

Le récit, qui se déroule tout de suite après la Bataille d'Endor,  s'ouvre sur une aventure de Wedge Antilles, ce qui nous raccroche directement à quelque chose de connu... Cependant ce terrain familier va vite s'arrêter, car les personnages que l'on connaît n'ont  dans cette histoire qu'un rôle plus que secondaire.

Les véritables héros de cette histoire sont de parfaits inconnus... Enfin presque, puisque nous avons déjà vu Le Réveil de la Force, et que Temmin, le plus jeune de nos héros, est un gamin destiné à devenir... lui :



Les chapitres sont très courts, et en général j'apprécie cette concision, car chaque fin de chapitre me donne envie de sauter au suivant. Mais ici, beaucoup d'intrigues s'entrecroisent, et il y a beaucoup de personnages, tant du côté des rebelles que de celui des impériaux... Peut-être même un peu trop de personnages. On a du mal à s'identifier et à suivre une histoire continue, tellement chaque chapitre traite d'une histoire différente et plus ou moins indépendante du précédent. J'ai eu, de fait, du mal à accrocher à ces histoires et à retrouver le contexte à chaque passage de chapitre. Et j'ai aussi souvent regretté l'absence de Dramatis Personae au début du livre, comme c'était la norme avec l'ancien Univers Etendu. Parce que quand l'auteur emploie dans une phrase, le prénom, et dans la phrase suivante, le nom de famille d'un personnage, je n'ai pas toujours compris qu'il s'agissait d'une seule personne... Bon, c'est peut-être parce que j'ai eu du mal à me concentrer...

Les personnages ne sont pas très attachants. Même Temmin, le jeune garçon de 14 ans, qui a grandi seul et s'est débrouillé grâce à des petites combines, a du mal à trouver ma sympathie. D'autant plus que son histoire est un peu redondante, elle ressemble malheureusement trop à celle d'Ezra Bridger (Star Wars Rebels). Finalement le seul "héros" que j'ai apprécié, c'est Monsieur Os, le droïde de combat schizophrène...

En fait, le personnage le plus intéressant du livre, c'est l'impériale Rae Sloane, que l'on a déjà croisé dans la nouvelle Orientation (Star Wars Insider 2) et que l'on reverra dans le roman A New Dawn et dans le comics Kanan...


Le vrai intérêt du livre n'est pas l'histoire individuelle de ses personnages principaux, mais l'histoire de la galaxie elle-même, qui peu à peu se réveille et reprend le pouvoir des mains de l'Empire agonisant. On découvre ces changements à travers l'histoire des impériaux, qui tentent de réorganiser leurs vestiges suite à la mort de Palpatine et de Vador, et à travers toute une série d'interludes de quelques pages, qui séparent chaque chapitre.

Dans chacun de ces interludes, l'auteur place de nouveaux personnages, à chaque fois sur une planète différente, et introduit une histoire... dont la suite n'est pas développée. De la propagande rebelle, la renaissance du Sénat galactique, des chasseurs de primes qui se battent (dont Dengar), une armure mandalorienne retrouvée, un ordre secret d'adorateurs du Côté Obscur (les Chevaliers de Ren?), des esclaves ou des citoyens opprimés qui prennent les armes... Il y a même un interlude consacré à Han Solo et Chewbacca, qui partent délivrer la planète Kashyyyk... mais cette histoire ne sera pas racontée dans le roman.

On sent que ces mini-récits, dont pour le moment, on ne sait pas trop quoi faire, constituent une charnière entre la Trilogie Originale, et de nombreux ouvrages qui seront développés ultérieurement. Mais finalement, ça nous met l'eau à la bouche sans jamais nous rassasier, comme un apéritif sans repas derrière...


En conclusion, Aftermath est un roman assez fade dans son histoire principale, qui est difficile à suivre du fait de la multitude de récits parallèles, mais nous découvrirons peut-être l'importance de ce roman dans la suite de ce que nous réserve l'univers officiel de la saga.


  • Avatar MaiZam

    MaiZam

    380 Crédits

    Ça me conforte dans mon ressenti. Pour l'avoir lu en VO à sa sortie, j'aurais pu écrire exactement la même critique. 

    Le style au présent avec des phrases courtes et sans détails me dérange profondément. Ce livre est décousu d'un bout à l'autre et je n'ai pas réussi non plus à m'attacher aux personnages. Sans compter que certaines scènes sont franchement tirées par les cheveux même pour du Star Wars (je pense notamment à la scène du yacht) ... 

    C'est de mon point de vue le plus oubliable des nouveaux romans Star Wars. Il n'arrive pas à la cheville de Lord of the Sith ou Dark Disciple (mon préféré personnellement) beaucoup mieux écrits et plus intéressants

    mardi 29 mars 2016 - 18:28 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar VadorPool

    VadorPool

    2054 Crédits

    J'ai l'impression que ce roman a beaucoup divisé ^^ Personnellement, je l'ai acheté, mais j'ai pas encore trouvé le temps de le lire.

    mardi 29 mars 2016 - 18:49 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Dje

    Dje

    16780 Crédits

    Punaise Temmin c'est lui...alors là, je reprends mon Guide du Reveil de la Force dès ce soir...

    Sinon, un roman pas trop mal, rien d'extraordinaire, pas de quoi se relever la nuit, ni génial, ni pourri et je rejoins Hyper pour dire que Monsieur Os est pour moi vraiment Top et oui il y a beaucoup, beaucoup de personnages et c'est ce qui me gène en général dans les Romans ou les séries...

    mardi 29 mars 2016 - 19:17 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar MaiZam

    MaiZam

    380 Crédits

    Dje > j'ai eu la même réaction quand j'ai fait le rapprochement de nom de famille "Wexley" ... Ayant lu le bouquin avant la sortie de TFA, j'ai mis du temps à m'en rendre compte ^^ (et sinon oui Monsieur Os est le plus attachant) 

    mercredi 30 mars 2016 - 15:20 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darkalain

    darkalain

    13890 Crédits

    Oui, globalement c'est vrai, mais c'est aussi un roman qui, je crois, a été conçu pour lancer des pistes: chaque personnage nouveau sera ensuite développé et rencontra les autres au cours de nouvelles aventures. N'oublions pas qu'il s'agit de repartir sur de nouvelles bases. Je fais crédit à la fois à l'auteur et à l'équipe chargée du développement de ce nouvel univers étendu.

    jeudi 31 mars 2016 - 19:10 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar starseb

    starseb

    30944 Crédits Modo

    Je viens de le terminer et bon : pas mal mais sans plus.

    Les interludes sont bien sympas pour en savoir plus sur la situation de la galaxie mais la trame principale bien que sympathique n'a rien d'extraordinaire. Les parties du côté impérial sont plus intéressantes dans le sens où on commence à voir pourquoi l'Empire finira par s'effacer au profit du 1er Ordre. Par contre c'est grâce à cette review que je me suis rendu compte que Temmin etait en réalité Snap Wexley, du coup j'aurai peu être mieux apprécié le livre en le sachant dès le début.

    Comme c'est une trilogie j'aimerai que le 2nd tome se déroule 20 ans avant TFA et que le 3eme tome se situ 10 ans avant TFA. En tout cas comme le Faucon est sur la couverture du prochain j'espère que Han Solo aura un bon rôle ! Et puis aura-t-on enfin le droit au retour de Thrawn dans le nouveau canon ?


    vendredi 01 avril 2016 - 19:54 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar bantha

    bantha

    1759 Crédits

    Bon je viens de finir ce bouquin : comme la très grande majorité des livres SW, il faut bien dire que l'intérêt principal réside dans l'aspect "Univers étendu", c'est-à-dire que l'aventure continue sur un autre support. Du point de vue de l'écriture, je pense que la majorité des fan-fics du forum sont au-dessus, mais bon disons que c'est à cause de la traduction :) ! 

    Pour l'histoire en tant que telle, rien de neuf non plus, c'est de l'UE dans toute sa splendeur : une planète, une équipe de héros qui reprennent les archétypes des films, les gentils gagnent, les méchants perdent mais il y a un plan plus global etc. 

    Les interludes sont assez étranges puisqu'on n'a aucune suite la plupart du temps, juste de petits flashs dans un coin ou un autre de la galaxie. Ceux qui concernent la géopolitique de la Nouvelle République sont assez pertinents et intéressants tout compte fait, avec une mention spéciale dans l'ensemble du livre aux nuances apportées à la "miraculeuse" Nouvelle République qui est amenée à utiliser souvent des méthodes proches de l'Empire : j'espère que cet aspect sera travaillé, notamment dans les films. Comme il est dit dans le livre, l'Empire lui-même s'est construit à partir de l'Ancienne République et pas en la combattant. En revanche certains interludes sont un peu nazes : celui sur Kashyyyk est juste vraiment abusé, on a l'impression que l'auteur voulait absolument caser Han et Chewie dans ses pages. 

    Pour finir, pas mal mais sans plus aussi. Je n'étais pas fan de l'UL post-ROJT donc je trouve ça déjà mieux qu'avant, mais rien d'exceptionnel pour le moment et on sent que c'est un livre pour commencer tout un nouvel UE. J'ai trouvé que l'ambiance ressemblait un peu à la série X-Wings que j'avais bien aimée pour ma part. Espérons que ce nouvel UE ne tombe pas dans les deux écueils de l'UL post-ROTJ : la surenchère totale ou le manque d'originalité. Il y a un juste milieu à trouver, que diable :) ! 

    mardi 05 avril 2016 - 16:40 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar LandoCalrissian

    LandoCalrissian

    10131 Crédits

    Difficile rôle pour l'auteur que celui d'écrire le roman charnière qui devra fermer la porte à l'ancien univers étendu "Légendes" pour nous en entrouvrir une nouvelle vers l'épisode 7. Cela se lit au fil des pages de Ripostes: Par un regard que nous qualifierons d'objectif et de global pour ne pas dire tout simplement de spectateur, Chuck Wendig désire nous faire tatonner dans un nouveau contexte géopolitique nouveau. Mais parce que le cahier des charges donné par son éditeur est quasiment vide ( peut être par censure car crainte de trop pouvoir en révéler), notre auteur évite de se mouiller et choisit de nous faire patauger dans du flanby...

    Ainsi, le lecteur doit se contenter d'une demi-histoire nian-nian sur la relation affective mère-fils entrecoupée de "scénettes" multiples ( ou d'interludes comme les nomme wendig) sensées nous faire découvrir ce qui se passe dans la galaxie pendant ce temps là... La multiplicité des personnages cause alors un survol d'ensemble et il devient difficile de rentrer dans leur intimité, de s'attacher à eux et de s'y identifier. On se croirait tombé dans les Chroniques Martiennes de Ray Bradbury il y a 60 ans... Mais où est l'action, où est l'intrigue, où est le charisme des acteurs?? D'accord Star Wars n'est plus celui que nous connaissions dans Légendes, mais alors dans ce cas où est-il? Là je ne vois que du vent. Et même s'il est bien soufflé, ça ne reste que du vent! :(

    Le résultat de ce roman m'étant décevant, on comprend néanmoins l'intention de l'auteur et la difficulté de sa tâche. On saluera donc le style OLNI (Objet Littéraire Non-Identifié) et la qualité de l'écriture qui rattrapent miraculeusement le vide du récit et une histoire sans substance. La fin du roman donne cependant des explications sur les fondements de ce livre étrange, et nous donne espoir pour la suite. Est-ce que cela sera suffisant pour le lecteur? Cela n'a pas été le cas pour moi.

    Sur un autre plan on relèvera pour la première fois à ma connaissance dans un roman SW la mention de l'homosexualité de personnages. J'aurai apprécié cela si cela n'était pas aussi répétitif dans le roman au point de s'interroger sur l'implication du lobby gay dans le développement de la saga.  --'

    Ce message a été modifié par LandoCalrissian le lundi 27 juin 2016 - 00:07

    lundi 27 juin 2016 - 00:03 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

PSW Vidéo

Rogue One

Rogue One dans...

...

Star Wars VIII

Episode VIII dans...

...

Instagram

Publicité

Evénements

Dédicace de Star Wars Les Objets du Mythe Val d'Europe
Dédicace de Star Wars Les Objets du Mythe Val d'Europe

14 Cours du Danube, 77000 Serris
10 déc. 2016

Star Wars : Rogue One
Star Wars : Rogue One

Planète Terre
14 déc. 2016

Sortie PSW Rogue One 1
Sortie PSW Rogue One 1

Paris
14 déc. 2016

Dédicace de Star Wars Les Objets du Mythe Central Comics
Dédicace de Star Wars Les Objets du Mythe Central Comics

25 rue de l'Ambroisie, 75012 Paris
16 déc. 2016

Sortie PSW Rogue One 2 (week-end)
Sortie PSW Rogue One 2 (week-end)

Disney Village et Paris
17 déc. 2016 - 18 déc. 2016

Concert hommage à John Williams
Concert hommage à John Williams

Le Grand Rex, Paris
18 févr. 2017

Avignon Geek Expo
Avignon Geek Expo

Parc des Expositions d'Avignon
11 mars 2017 - 12 mars 2017

Anniversaires

nés un 03 décembre...
en partenariat avec
La 59ème Légion
Pulps
MintInBox
Gastronogeek
Sport Saber League
Rebel Legion France
Star Wars Collection
Dagoma
La Grande Récré Star Wars
501st French Garrison
Science Fiction Archives
Hong Kong Style
Star Wars Holonet Le Réveil des Fans Radio Disney Club STAR WARS RPG ASFA


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer