Le Temple Jedi : saison 4 (page 4)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    Lieu: Myrkr
    Localisation: Dans les instalations de Talik

    J’écoute attentivement l’histoire d’Obiwan 931. Un parti de son récit me montrait à quel point il avait mûri. Il avait ouvert les yeux sur la misère, la famine, la guerre, plus que tout autre Jedi probablement. Mais une autre partie de ce récit me faisait un peu peur. L’homme devant moi venait d’avoir avoir pris plaisir à tuer. Et par la suite un esprit de vengeance est né. Puis malheureusement Thore a laissé ce sentiment se développer en lui et il y est toujours. Je l’écoutais plus attentivement encore lorsqu’il me parle « des gens qui l’acclamait » suivi d’une série de question dès plus intéressante. Mais c’est dernière paroles m’inquiète.

    OW931 – Je connais le coté obscur, c’est une chose que je vis chaque jour que je sois soldat ou jedi. Car toutes les actions que j’ai fait, ont entraîné des malheurs à mon ennemi. Voici mon histoire Pad et la tienne ?

    Nous n’avions pas vraiment le temps de nous étendre sur notre passé. Passé qui m’était encore fort douloureux en de nombreux point. Mais l’honnête que Joéspa venait de faire preuve envers moi, m’obligeait à lui répondre. Au moins partiellement !

    Pad – Comme tu l’as dit, la reconstruction du Temple sur Ossus suivi de l’épidémie qui nous a ravagé et dépeupler l’Ordre Jedi. Nous avons perdu beaucoup d’amis.

    Je pense à tous ceux qui sont morts et marque une pause. Je n’avais pas envie de tous les citer.

    Pad – J’ignore ce que tu as pu découvrir sur le Chancelier Lambda, mais à l’époque, les Jedi ont découvert qu’il cherchait à s’emparer des cendres de Dark Lana pour s’assurer un pouvoir définitif. Le politicien ignorait encore que l’esprit de la Sith l’influençait, le manipulait bien plus qu’il ne l’imaginait. Fort heureusement, c’est de justesse que nous avons réussi à remettre l’esprit néfaste de la Sith dans son urne et le Chancelier Tills à repris les choses en mains.
    Obiwan931 – Tu me parles de l’histoire de l’Ordre Jedi, mais pourtant quelque chose à changer en toi. Je ne peux le définir, mais tu sembles différente. Donc, je répète ma question : que t’es-il arrivée ses dernières années ?

    La situation actuelle me préoccupe beaucoup et je ne voulais pas m’étendre sur le passé douloureux. Je savais ce qu’il cherchait à me faire dire, mais j’ignorai ce qu’il en savait. Donc, je décide de coupé cours.

    Pad – Tout le monde change, Obiwan931, tout le monde. Nous n’avons pas le temps pour entrer dans les détailles, mais comme tu as fait parti des services secrets militaire, je ne doute pas que tu sais, ce que je pourrais te dire.

    Il soutient mon regard interrogateur. Il parvient à placer des barrières mentales que je n’avais pas envie de franchir. Je voulais retrouver mon frère avant tout ! Voilà la seule chose qui était devenu vraiment importante en ce moment à mes yeux.

    Obiwan931 – Tu as connu le côté obscure… n’est-ce pas Pad ?
    Pad – La haine et la vengeance ne mènent à rien ! Cela fait 4 ans que je travaille, je médite en se sens. Je l’ai frôlé, mais je ne m’en suis jamais servi.
    Obiwan931 – Pourquoi ?

    Sa question était : « Pourquoi ne pas avoir laisser ma vengeance l’emporter ? Pourquoi ne avoir laisser mes sentiments me guider ? » Mais la réponse que je m’apprêtais à lui donner était une vérité difficile à avouer. C’était surtout la seule raison pour laquelle je ne m’étais jamais permise de laisser l’obscurité m’envahir.

    Pad – Si j’étais devenue Sith, l’Ordre Jedi aurait eu beaucoup de mal à m’arrêter ! J’aurai été la pire menace de cet univers !

    Un regard noir venait de faire face au Général Thore qui recula d’un pas. Un silence lourd pesa quelques minutes, jusqu’à ce que Mace nous interrompe pour la meilleure des raisons !

    Mace – Pad ! Désolé de vous interrompe… Général, mais les radars viennent de repérer un vaisseau. Sur ça coque, on n'a pu lire "le Canard d'argent". Il s’est approché de Myrkr et vient de repartir.
    Pad – Il est étrange qu’un vaisseau vienne ici, juste pour repartir ?
    Mace – Changement de cap ou est-il venu verifier quelque chose, nous l'ignorons. Mais se dont nous sommes certain, c'est qu'il a prix la direction de Taris ! Et en plus, Mirax l’a identifié, il est de ceux que Baaaaaaal faisait construire au moment où elle est partie. C'est un petit cargo.
    Thore – Donc, un vaisseau du Sith ! Suivons le !
    Mace – Tu en fais une tête frangine ! Ne me dit pas que nous n’allons pas suivre ce vaisseau ?
    Pad – Si ! C’est la seule chose de logique à faire.
    Mace – Bien alors ?
    Pad – C’est bien parce que c’est la seule option qui s’offre à nous que je m’inquiète !

    Sur ses mots, nous rejoignons le reste du groupe.

    -------------------------------------
    Maître de Carth

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 22-03-2009 17:35

    dimanche 22 mars 2009 - 15:21 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    17201 Crédits Modo

    Difficile de comprendre la logique de quelqu'un comme Baaaaaaal, si tant est qu'il en ait une. C'est un fin manipulateur, imprévisible, qui planifie tout avec une extrême minutie mais j'ai l'avantage d'être l'un des seuls Jedi en dehors de Mirax à avoir pu l'observer à de nombreuses reprises sans y laisser la vie.
    J'ignore ce qu'il attend de moi, mais je sais que je le découvrirai en tant voulu, peut-être à mes dépends.

    Les apprentis Sith m'entourent en souriant d'un air narquois. Certains se disputent entre eux pour avoir le droit de me sauter dessus en premier. Ils sont vraiment sûrs d'eux.
    Au moment où ils se jettent tous sur moi je ferme les yeux et m'ouvre pleinement à la Force, chose que je n'avais plus faite depuis plus de quatre ans déjà. Mon isolement sur Myrkr m'a coupé de la Force trop longtemps, à tel point qu'elle déferle en moi démesurément. Lorsque je rouvre les yeux et écarte les mains je la laisse enfin se déchaîner. Les apprentis Sith sont tous repoussés comme des fétus de pailles et certains font une réception très douloureuse sur les murs de la salle. Plusieurs bris d'os et gémissements retentissent. Les quelques apprentis qui se relèvent ont perdu toute confiance et n'osent plus faire un pas vers moi. Je profite de cet instant où ils ont perdu toute concentration pour mettre un terme pacifique à ce bref combat.

    Moi (geste de la main). - Rendez-vous.

    Ils s'exécutent. Visiblement ils ne craignent pas encore suffisamment leur maître pour tenir tête à mes suggestions mentales. Je ne doute pas qu'après cet échec Baaaaaaal leur apprendra à persévérer, et à le craindre plus que n'importe quel Jedi.
    Je jette un oeil au balcon, alors que des clones avec ysalamiri me remmènent à ma cellule. Visiblement Baaaaaaal est satisfait. Il voulait simplement me tester.
    Je ne reste pas en cellule longtemps bientôt un clone vient me libérer de mon champ de force et m'emmène, sans ysalamiri, vers les étages supérieurs. La faible lueur du jour me parvient, apparemment il fait nuit ou bien la base est dans un endroit couvert. Une odeur rance, malodorante, arrive à mes narines. Lorsque j'arrive sur ce qui semble être une terrasse en plein air je ne vois qu'un immense marécage brumeux. Baaaaaaal est là.

    Baaaaaaal. - L'endroit manque de charme mais il est sûr, il a été mon lieu de retraite pendant très... très longtemps. Et tu n'imagine pas les merveilles que l'on obtient en distillant cette délicieuse eau stagnante.

    Moi. - Où sommes-nous ?

    Baaaaaaal. - Sur Dagobah. Grâce au contraste entre certaines énergies obscurs et celles, lumineuses, de feu Maître Yoda nous sommes camouflés dans la Force, indécelables. Mais nous ne resterons pas longtemps.

    Moi. - Pourquoi ça ?

    Baaaaaaal. - Je t'emmène en missions sur Ryloth. Là tu verras... certaines choses.

    Moi. - Qu'est-ce qui te fait croire que je vais coopérer ?

    Baaaaaaal. - Parce que tu brûles d'envie de connaître mes intentions et que tu attends quelque chose de moi, voilà... Ah, suis-je bête, j'allais oublier. Pendant notre mission tu porteras un costume et masque d'apprenti Sith ainsi qu'un sabre laser rouge. Si jamais nous sommes remarqués personne ne te reconnaîtra et tu préserveras le peu de crédibilité que as retrouvé en quatre ans.

    Visiblement je n'ai guère le choix, mais il a entièrement raison sur moi. Au moins il ne semble pas m'avoir capturé avec l'intention malsaine de me faire passer du côté obscur.
    Etrange tout de même que lui, le grand seigneur Sith, ait sa retraite sur Dagobah. Il est vraiment étrange de découvrir une part intime de Baaaaaaal. En réfléchissant il est lui-même à l'image de cette planète ténèbreuse.

    Moi. - Comment s'appelle cet endroit ?

    Baaaaaaal. - Yoda City.


    -------------------------------------
    I've a baaad feeling about this !


    Ce message a été modifié par: Kaarde le 20-08-2015 15:37

    mardi 24 mars 2009 - 12:36 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan931

    obiwan931

    10951 Crédits

    Afin d' éviter que le temple jedi ne tombe dans les limbes , je vais essayer avec mon poste de relancer un peu l' activité . Je reste à votre disposition pour toutes idées .
    ___________________________________________________________________________

    Nous discutions tous ensemble de la découverte de Mace . Cette nouvelle m' intrigua davantage . Beaucoup d' entre nous se posaient la question sur ce que cherchait Baaaaaal.
    Nous fumes rejoints par l' oncle de Pad , Tarik . En me voyant en uniforme d ' officier , il m' adressa une certaine méfiance .
    Il ne comprenait pas l' intérêt de l' armée . Je lui fis comprendre que l' armée était sensible à la cause des jedi .
    Je continuais à m' adresser au contrebandier sur mes autres actions qui m' amenèrent sur cette planète .

    Moi:_ En plus , je souhaiterai engager certains de vos mercenaires . Vous connaissez très bien les voies non réglementaires . L' état- major et moi même pensons que vous pouvez nous aider . Bien entendu , vous serez rémunérés et vos hommes resteront sous vos ordres .

    Tarik : _ Qui serait mon chef ?

    Moi :_ Vous dépendrez de mon commandement .

    Tarik :_ Il faut que je réfléchisse , je n' ai pas l' habitude de trainer avec des tuniques bleues !

    Moi:_ Si je me souviens bien ! Vous avez fais la guerre pour la république il y à quelques années , non ?
    Si vous me le permettez ( m' adressant aux autres jedi ) , j' aimerai retourner à mon vaisseau . Je souhaiterai découvrir ce qui se trame du coté de Taris . Si je découvre une trace sur le Sith , je vous enverrai les coordonnés .
    Qu' en pensez vous , maitres jedi ?


    jeudi 02 avril 2009 - 23:41 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    (HRP: Je me permet d'écrire un long post pour faire avancer l'histoire de notre côté)

    Lieu - Tatooïne
    Cantina de Mos Eisley

    Arrivé sur Tatooïne avec Maitre Yota, à Mos Eisley, je me suis mis à la recherche des exploitants agricoles révoltés. Selon l'officier qui nous reçu, leurs actions sont concentrées dans un cartier commercant, la bas ils font blocus et les autorités n'ont rien pu faire pour les déloger, ils sont trop nombreux. J'aurais des chances de trouver leurs leaders à la Cantina locale où ils ont établis une sorte de QG. Mon maitre, lui, devait aller à l’ambassade pour rencontrer le sénateur Ansai.

    ----------

    Dans le cartier commerçant en question, je tombe sur plusieurs individus armés qui montent la garde. Ils semblent être d’humbles paysans mais leurs regards sont mauvais et arrogants. Un Talz s'approche de moi. Heureusement je connais un peu sa langue.


    Talz - Tu qui? Secteur sous blocus des agricoles exploitants!
    Moi - Je suis un représentant Jedi de la république envoyé ici pour des négociations.
    Talz - Jedi hu? Reste là, je revenir!

    Il s'en retourne vers ses acolytes, ils discutent puis le Talz reviens.

    Talz - Okay toi passer pour parler affaire avec les grands.
    Mais pas de brutal sinon nous ziguouille toi.
    Moi - Evidemment.

    Je suis conduis à la cantina par une escorte très étroite d'au moins dix gardes. La rue est effectivement bloquées de toute part et beaucoup de fermiers reconvertis en soldat veillent au grain. J'entre dans la cantina. Une odeur d’épice plane, de la fumée ondule au plafond. Les personnes présentes dans l’établissement sont très nerveuses... et très armées. Premier constat jusqu’ici: leur organisation est brouillon et leur puissance de feu anormalement élevées. Trois d'entre eux sont à une table centrale. Ils me font signe. Je les rejoins dans un silence et climat très lourd, tous les yeux sont braqués sur moi. Je m’assois à la table. A ma droite se tient un Duros, je ressens son malaise à travers la Force, il est inquiet. En face de moi une femme, humaine, sur les nerfs elle aussi. Enfin à ma gauche un Gran apparament plus calme prends la parole.

    Gran - Je suis Beeyes, leader des éleveurs de bétail Tatooïnien.
    Humaine - Moi c’est Jelly Sarena et je dirige le plus grand complexe de fermes hydroponiques de la planète.
    Duros - Mon nom est Alvor. Je représente les intérêts Hutt.
    Moi - Cenovii Ben, médiateur du conseil Jedi envoyé par le Chancelier Suprème Tills. J’aimerais que vous m’exposiez les raisons de votre révolte.
    Alvor - Comment les raisons?? Ne nous faite pas croire que vous les ignorez!
    Beeyes - Il s’agit de notre refus catégorique de la loi pour l’abolition de l’esclavage qui est en projet au sénat. Cette loi ne peut entrer en vigueur dans notre système.
    Moi - Et si vous me disiez pourquoi?
    Jelly Sarena - C’est simple, nos entreprises et exploitations ne pourront pas subsister si l’utilisation d’esclaves est interdit.
    Beeyes - C’est courir à notre perte, pour nous tous agriculteurs et autres paysans, que d’accepter une telle réforme.
    Moi - Et qu’en est t’il des Hutts?
    Alvor - Humf, les employés des Hutts sont presque tous des esclaves.
    Beeyes - Nous sommes très inquiets de la situation, si la république veut nous condamner nous et le peuple de ce monde c’est en nous imposant cette loi contre nature.
    Moi - Je vous arrête tout de suite! C’est l’esclavage qui est contre nature!!
    Jelly Sarena - Par pitié j’éspère que tu n’es pas là pour nous faire une leçon de moral, gamin! On a des affaires en cours, le business c’est le business.
    Moi - Je ne partage pas votre vision des choses, les esclavagistes sont eux même esclaves de leur tyrannie.
    Gran - Ne vous méprenez pas, Jedi, nos esclaves sont très bien traités.
    Moi - Un prisonnier bien traité reste un prisonnier.
    Alvor - Nous ne sommes pas là pour écouter ces sornettes mais pour trouver une solution.

    Le ton montait peu à peu et je pouvais sentir toutes les tentions qui émanait de la salle. Bizarrement je reste stoïque et garde mon sang-frois. Me voici face à trois esclavagistes, peut être les ramènerai-je à la raison.

    Moi - L’esclavage crée des inégalités contradictoires aux droits donnés par l’institution républicaine galactique. Vous bénéficiez de notre protection, vous devez accepter les termes du contrat et abolir l’esclavage! La meilleur solution est que vous acceptiez cette loi, que vous changiez votre mode de vie; vous pouvez travailler sans soummettre vos employés, cela marche dans bon nombre de mondes, pourquoi pas ici?

    Un silence total se fait pendant quelques secondes, tous se regardent interloqués. S’en suit des éclats de rires. Ils se foutent de moi.

    Jelly Sarena - Tu perds ton temps!
    Moi - Vous devriez y réfléchir.
    Beeyes - Matière à réfléchir il n’y a pas! Nous avons l’aide de nos armuriers qui ont rejoins notre cause, nous sommes bien armés et nous pourrions très bien nous passer de votre “protection”.
    Moi - Vous n’êtes qu’une bande de paysans.

    Je perçois leur colère et leur détermination, leur confiance semble inébranlable.

    Jelly Sarena - Les Hutts sont avec nous et nous avons d’autres alliés très puissants!
    Moi - Ha! Surement ceux qui vous informer de cette loi, sinon comment le sauriez-vous?? L’holonet met des mois à rejoindre cette planète.

    Les voilà assez déstabilisés.

    Beeyes - Vous en avez trop dit, Sarena!
    Moi - Qui sont vos alliés? Qui sont ceux qui soutiennent votre mouvement?!
    Alvor - Aucune importance! Nous avons les moyens de mener ce mouvement à bien et la république sera bannie de notre planète!
    Moi - Tss! Vous êtes décidément trop bornés et trop cupides pour admettre que la justice universelle passe par cette loi. Vous choisissez de perpétrer vos traditions barbares au lieu d’avancer avec le reste de la galaxie. Vous regretterez votre choix car vous ne pourrez vivre sans elle. Je m’en vais informer mes suppérieurs de votre requête, nous vous tiendrons au courant de nos décisions. Je vous déconseille d’attaquer l’ambassade républicaine, deux Jedi la protègeront.
    Sarena - Et si on te dégomme maintenant, il n’y en aura plus qu’un?
    Moi - Essayez donc!!

    Personne ne bronche, mon intimidation a marché. Ils sont nombreux mais ce ne sont pas des mercenaires, juste quelques paysans mal organisés. Il est probable que la moitié d’entre eux ne sache pas se servir d’un blaster. Je me lève, j’en ai assez appris. Je quitte la pièce, les trois leaders sont embrouillés, énervés, c’est ce que je voulais. Ils ne feront rien de plus. Maitre Yota en a terminé avec l’ambassadeur Ansai, ce dernier est impuissant et ne peut rien faire. Il ne dispose pas d'assez de troupes. De toute manière, la répréssion est la dernière solution envisageabe. Après les avoir rejoins à l'ambassade, je leur expose les faits.

    Moi - Ils sont assurés que leur révolte réussira.
    Yota - Il faut débusquer leurs alliés. Je vais d'abords contacter Maitre Jorus et l'informer de la situation.

    -------------------------------------
    Cenovii Ben
    Padawan de Yota
    Mandalorien de Nar'Shaddaa

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 31-05-2009 18:37

    dimanche 05 avril 2009 - 02:30 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jorus-Beku-n

    Jorus-Beku-n

    12506 Crédits

    Je me trouvai dans la salle de communication du Temple Jedi. Je n’avais pas eu de nouvelles directes de la mission de Pad sur Myrkr, mais nous avions reçu un rapport du Liberté d’Obi931 : il faisait état d’un vaisseau inconnu qui était passé en vitesse lumière aux abords de Myrkr, en direction de Talis. Plus inquiétant, ce vaisseau était connu pour appartenir au Seigneur Baaaaaaal. Je partis du principe que « pas de nouvelle, bonne nouvelle » et que donc Pad contrôlait la situation. Au même moment, je reçus le rapport de la mission sur Tatooïne. Les hologrammes de Yota et Cenovii apparurent

    Yota : Je termine mon entretien avec le Sénateur Ansaï. Les responsables politiques sont débordés et plus inquiet de leur statut que de résoudre les problèmes. Je n’ai pas senti non plus de manigance à notre encontre
    Cenovii : Ma première investigation dans Mos Eisley fut plus fructueuse. La révolte est menée par trois personnes. Beeys, un Gran, est le leader. Alvor, un Duros, représente les intérêts Hutt. Enfin Jelly Sarena est une humaine contrôlant la plus grosse ferme hypdronique de Tatooïne. Cette dernière a admis qu’ils avaient de puissants alliés, ceux qui les ont prévenus du vote de la loi !
    Yota : Sachant que cette loi n’en est qu’au stade de projet, la propagande a bien fonctionner. Je pense qu’il faut enquêter sur ces fameux alliés.
    Cenovii : Cette Jelly Serana me parait être le maillon faible des leaders
    Jorus : Ne te laisse pas emporter par tes sentiments, raisonne avec objectivité. Par exemple, il est curieux que les Hutts restent en retrait en n’envoyant un émissaire de second rang.
    Cenovii : Bien Maître
    Jorus : Mais je vous fais confiance sur la marche à suivre. Que la Force soit avec vous
    Yota : Nous vous tenons au courant au plus tôt

    Les hologrammes disparurent et je retournai visualiser une possible trajectoire hyperspatiale entre Myrkr et Talis. Je supposais que Pad et son équipe n’aurait pas le choix et serait obliger de suivre cette piste, quitte à tomber dans un piège…




    Ce message a été modifié par: Jorus-Beku-n le 06-04-2009 17:37

    lundi 06 avril 2009 - 17:12 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    Lieu : Myrkr
    Localisation : Près de l’Albatros

    Obiwan931 se proposait pour partir sur Taris. Je ne voyais pas trop ce que nous pouvions faire d’autre mis à par accompagner le Liberty. Le Général Thore me propose de venir à son bord et cette fois-ci je décide d’accepter. Mais avant, je lui demande de m’attendre car je voulais discuter avec les Jedi avant de repartir. Joèspa remonte sur son vaisseau. Talik avait une décision à prendre. Il s’était retiré.

    Macematu, Kiad, Mirax et moi sommes au pied de la rampe de l’Albatros.


    Pad – Nous n’avons pas vraiment le choix, nous allons escorter le Liberty jusqu’à Taris.
    Mace – Ce n’est pas trop évident ? Tout cela semble sentir le piège.
    Mirax – Je suis d’accord.
    Pad – Moi aussi. Mais avez-vous autre chose à proposer ?

    Il y eu un silence de quelques secondes avant que Kiad ne prenne la parole.

    Kiad – Ne pourrions pas essayer de localiser Baaaaaaal nous-mêmes ?
    Pad – Que proses-tu ?
    Kiad – Je me disais… que ce Sith dégage assez de Force Obscur, nous devrions le localiser, non ?
    Mace – Si c’était aussi facile, nous l’aurions senti depuis longtemps.
    Pad – Attend Mace, ce n’est pas si bête que cela.
    Mirax – Ne me regarde pas comme cela Pad. J’ai déjà essaye et je n’y suis pas parvenue…
    Pad – Je n’en doute pas. Mais Kiad peut nous aider.
    Mace – Lui ?
    Kiad – Moi ?
    Mirax – Comment ?
    Pad – Maître Remeyodi m’avait parlé d’un padawan qui avait une empathie assez importante. N’est-ce pas Kiad ?
    ...

    mercredi 08 avril 2009 - 18:02 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan931

    obiwan931

    10951 Crédits

    Parvenus au croiseur , je rejoignis la salle de commandement du vaisseau , l' amiral et les autres officiers pour un compte rendu de la mission sur Mykr . Les jedi dont Pad avaient accepté mon offre de les escorter jusqu' à Taris . Comme mes autres compagnons jedi , nous savions que Taris représentait un piège . Contrairement à ce que pouvaient penser certains de mes confrères jedi . Nous avions mis en place un plan pour tenter d' éviter de tomber dans la gueule du rancor .

    L' amiral :_ La VII ème flotte de la république est en route vers Taris . Si nous assistons à de la résistance de ce sith , nous serons prêt à ouvrir le feu sans conditions!

    Moi:_ Amiral , je suis d' accord avec vous ! Mais notre but avant tout est d' éviter un conflit. Si nous utilisons les armes , c' est seulement pour nous défendre pas pour attaquer !

    Colonel Dak :_ Général , Amiral , "l ' albatros " s' est accosté à bon port . Le vaisseau se trouve au hangar 17 . J' ai envoyé un officier les accueillir et les ramener en salle de commandement .

    Les jedi arrivèrent en file indienne dans la salle scrutant sous des yeux intrigués la salle et tous les appareils électroniques qui clignotaient dans tous les sens . Certains officiers traversant la salle avec précipitation ne remarquèrent l' arrivée des jedi . Je les invita à se joindre à nos cotés et leur expliquèrent notre plan .
    Nous fîmes le bon en hyperespace en direction de Taris .

    Amiral :_ Général , maitres jedis nous sommes arrivés dans l' orbite de Taris . La VII flotte de la république ainsi que la IV flotte est au complet . Nous sommes plus de 10 croiseurs prêt à intercepter ce Sith !

    Pad :_ Sachez Amiral que le nombre pour un Sith n' est pas une menace ! Ce silence de la part du Sith m' inquiète . J' ignore ou se trouve ce piège mais je le ressens de plus en plus ....

    Mace , Kiad , Mirax : _ Nous aussi !

    Un tremblement violent vint secouer le croiseur faisant basculer les personnes à bord de gauche à droite . Les lumières du croiseur s' éteignirent pour laisser un noir presque totale dans le croiseur . Seuls les ordinateur de bord et les lampes de secours fonctionnaient .

    Mace :_ D ' ou venaient ces secousses ? Que se passe t' il ?

    Nous vimes sur le scanner de la salle de commandement plusieurs missiles se diriger vers notre croiseur et se fracasser sur notre coque . Le bouclier put résister à ces missiles. Mais il ne pouvait tenir plus longtemps face à une nouvelle vague d' assaut .

    Amiral : _ Je ne comprends pas la situation Général ! Les vaisseaux sont en train de se détruire mutuellement . Le système d' armement est bloqué et nous ne pouvons le stopper . Nous sommes en train de nous auto-détruire !
    Si nous faisons rien , nous risquons de terminer en mille morceaux !

    Mirax :_ Amiral , pouvez vous neutraliser ce virus ?

    Moi :_ Amiral , quittez ce navre avec tout l' équipage ! Pad , vous devriez rejoindre votre vaisseau et partir de cette épave !

    Pad :_ Mais nous ne pouvons te laisser seul sur le navire ! Ne sois pas têtu !

    Moi:_ Je vais essayer de neutraliser le navire pour vous laisser une chance de partir sans vous faire dégommer par un missile !

    jeudi 09 avril 2009 - 23:54 Modification Admin Permalien

  • Avatar KiAdiMundi

    KiAdiMundi

    5879 Crédits

    [Pardonnez, ô grands maîtres, mon silence prolongé. J'ai eu des contretemps coup sur coup...En tout cas, si mon post dérange les plans déjà établis par quelqu'un, qu'il me mp et je réctifierais ^^ ]

    La remarque de Pad sur Myrkr avait beaucoup étonné Kiad. Il ne pensait pas que, même si maître Rem le lui avait dit, elle se rappellerait qu'il avait été sujet à une empathie développée. Cette pensée lui parut aussi très paradoxale, puisque ce pouvoir avait été officiellement la cause de son départ de l'ordre et officieusement l'une des raisons principales.
    A force de solitude et de réprimer son empathie, Kiad était finalement parvenu à la faire régresser et même à la faire taire...définitivement. Du moins était-ce ce qu'il pensait. Le plan de Padmé était qu'elle, Mirax et Mace insufflent de grandes vagues d'énergie de Force en Kiad pour qu'il puisse étendre ses sens bien au delà de ses capacités habituelles et qu'à travers lui Mirax ou Pad puissent sentir une pensée ou une émotion de Kaarde...voire de BA7L.
    Le vieux padawan refusa pourtant, prétextant que son pouvoir avait définitivement disparut et craignant intérieurement que ses tourments ne reprennent.

    Malgré l'apparente déception que provoqua le refus de Kiad, ils restèrent tous de marbre et suivirent Thore dans son croiseur. Comme escompté, la piste menant à Taris n'était qu'un piège et même la prévoyance de l'ex-jedi fut insuffisante pour déjouer le tour que leur avait joué leur ennemi. Le général ordonna aux jedi de quitter le vaisseau en même temps que tout le personnel et les membres d'équipage. Tous semblaient s'accorder pour dire qu'un virus avait infecté les systèmes de tous les vaisseaux et que la débâcle était désormais inévitable.
    Alors que les jedi commençaient à évacuer, Thore s'était déjà jeté sur les ordinateurs de commande du vaisseau pour trouver, et, si possible, éliminer le virus. Kiad, qui estimait avoir une certaine connaissance de l'informatique, rebroussa finalement chemin et revint vers Thore. Sans que celui-ci ne s'en aperçoive, le padawan commença à pianoter sur un clavier.

    Thore, se rendant enfin compte de la présence de Kiad: Tu ne devais pas évacuer comme les autres, toi ? Les ordres ont été clairs, non ?
    Kiad: Il parait qu'en temps que jedi, il faut sauvegarder la vie autant que possible, donc je t'aide à sauvegarder ta vie et celles des autres vaisseaux alentours. D'autant plus que je n'ai pas d'ordres à recevoir de vous, général.
    Thore: Bien, tant que tu ne me ralentit pas....

    Kiad ne répondit pas, préférant se concentrer sur l'ordinateur de bord plutôt que sur une possible dispute. En fin de compte, les deux hommes parvinrent à localiser le virus et à l'isoler, l'empêchant de nuire. Le vaisseau était néanmoins trop endommagé pour pouvoir espérer le poser en toute sécurité. Kiad incita Thore à évacuer, mais le militaire préféra que le padawan prenne les devant.
    Il prit donc l'une des dernières capsules d'évacuation et la fit partir en direction de la planète. De l'extérieur, on pouvait clairement voir les multiples explosions sur la coque du...non, des vaisseaux.

    La Force aida le trentenaire à retrouver ses compagnons sur la planète. Devant la puissance du sith, il résigna à accepter le plan de Pad.

    Kiad: Padmé, Mirax, Mace...venez autour de moi, prêtez moi votre force qu'on puisse enfin avoir une véritable piste à suivre.

    Ce message a été modifié par: KiAdiMundi le 12-04-2009 11:13

    samedi 11 avril 2009 - 18:00 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    Lieu : Taris
    Localisation : Près de l’Albatros

    Le temps de la traversée de l’hyperspace entre Myrkr et [/b]Taris me parus défiler comme un éclaire. Juste le temps d’une longue méditation qui ne m’avait pas permis de localiser mon frère, mais de sentir l’obscurité s’abattre sur notre avenir. Cette méditation fut charger de souvenir intense désagréable douloureux mais aussi intriguant ! Au cours de cette méditation, j’avais revécu quelques événements de mon passé.[voir les liens du TJ 2 ci-desssous] Tous avaient un lien direct avec le Sith et Kaarde. Lorsque je sors de cette méditation, je suis en sueur. Je décide de n’en parler à personne pour l’instant.

    Une fois en orbite, nous n’avons que le temps de fuir à bord de l’Albatros pour nous retrouver sain et sauf sur Taris. Enfin que je dis « nous », je parle des Jedi car les militaires sont un peu éparpiller sur la planète.

    Le temps de nous localiser par rapport aux bâtiments les plus proches et Kiad nous rejoins avec une résolution qui me ravie.

    Kiad – Padmé, Mirax, Mace...venez autour de moi, prêtez moi votre force qu'on puisse enfin avoir une véritable piste à suivre.

    Enfin, Kiad avait fini par comprendre l’importance de l’Empathie ! L’importance de ne pas rejeter ce qui le rend unique, mais seulement d’apprendre à le maitriser.

    Pad – Merci Kiad ! Heureuse que tu aies changé d’avis.

    Mon frère et mon amie se placent en cercle avec moi autour « du vieux padawan ». Tous ensembles, nous lui transférons la Force, notre propre Empathie. Les pensées de Mirax sont partagées entre celle qui la relie à Kaarde ou à Baaaaaaal tandis que Mace et moi sommes concentré sur notre frère.
    Il ne nous faut pas attendre longtemps pour ressentir la Force fuseler dans le padawan. Tel un rayon invisible, je peux sentir une empathie remarquable ! J’avais toujours apprécie particulièrement se pouvoir. Je voulais le développer au fil du temps, j’y étais parvenue. Mais lorsque je perçu l’amplitude de ce pouvoir grandir en Kiad, je compris qu’il était plus que douer dans ce domaine.
    Je me concentre alors encore plus sur tous les souvenirs et les sentiments que je porte à Kaarde.
    Son entré au temps et mon maître qui me présente à lui pour me dire qu’il est son second padawan.
    - Nos entrainements en temps que padawans.
    - La découverte qu’il est mon frère
    - Ma première mission en temps que Chevalier où il était prisonnier.
    - Nos combats côtes à côtes.
    - Nos retrouvailles avec Mace puis avec Obitom
    - Notre combat contre le Seigneur Sith qui détruit le Temple de Coruscant.

    Et là soudain, des souvenirs de Baaaaaaal se joignent ou se mélange à ceux de Mirax. Oui, soudain, je me remémore ma méditation. Et je coupe aussitôt mon lien avec le cercle !

    Il me faut trouver une excuse et la première qui me vient n’est pas vraiment crédible.

    Pad – Pardonnez moi, mais… Je n’arrive plus à me concentrer, c’est trop d’émotion…
    Mace – Pad ! Mais…
    Pad – Je dois être plus fatigué… que ce que je ne le pensais.
    Mirax – Je suis certaine qu’on n’y était presque !
    Pad – Poursuivez sans moi !
    -------------------------------------------------------------------------------------------
    TJ2
    P17 Retour de B7AL

    P 20 Arriver de B7AL sur Ossus
    P20 Première association avec B7AL pour trouver antidote contre virus qui tue les Jedi.

    P 21 Suite des échanges d’information entre les Jedi et B7AL.

    P 23 Kaarde revient sur Ossus

    P 25 B7AL trouve Zonama Sekot

    P 26 Avec le Contre Attaque II Jorus, Mace, Kaarde, Jadden Et B7AL arrive sur Zonama Sekot. La mission permettra de trouver l'antidote au virus qui tue les Jedi.

    -------------

    P 36 Kaarde et B7al assument une mission ensemble contre Mister X

    P 56 Pad recoit un message de B7al

    P 74 Secondes fois qu’il y a association entre Conseil Jedi et B7al (contre Mister X)

    P 113 Nouveau contacte entre Pad et B7al
    Suite

    -------------------------------------
    Maître de Carth

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 13-04-2009 23:53

    lundi 13 avril 2009 - 23:50 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan931

    obiwan931

    10951 Crédits

    Camp de base numéro 1 sur Taris .

    Après la déferlante attaque des croiseurs du au virus probablement commis par Baaaaaal et ses sbires . Les troupes de la république avaient trouvé refuge sur la planète . Heureusement le danger n' était encore présent .
    Les survivants avaient installé des camps de base sur la planète .Il était préférable de s' éparpiller pour surveiller les moindres gestes de l' ennemi .
    J' avais mis en ma disposition ma tente au service de mes frères jedi . Ils étaient méditation pour trouver la trace du Sith et du jedi de Padmé111 . Certains de mes officiers ne comprenaient pas l' utilité d' une méditation et de son ampleur .

    Je vis Pad sortir brutalement de la tente en courant . Demandant à mon second de la suivre , je rentrais dans la tente . Les jedi étaient tous assis à terre, mains dans la main . Le feu de la tente étaient éteint , seuls quelques germes de fumée s' élevaient encore dans la pièce .
    Kiad fermait les yeux et respirait profondément . Mace et Mirax m' expliquaient le dé déroulement de la méditation .

    Moi:_ Puis je essayer avec vous cette méditation ? Même si je suis redevenu récemment un Vrai jedi !

    Mirax :_ Au contraire toutes les forces sont les bienvenus , Obi ! Prends nos mains et fermons les yeux . Respires doucement et calmement , Obi ...

    Sur les conseils de Mirax , je me laissais rentrer dans la méditation . Très vite , je ressentis les effets . D' importants souvenirs me revinrent en mémoire , des plus tragiques ou plus émotionnels . Au fur à mesure je distinguais une image puis plusieurs d' affilée .

    Kiad :_ Que vois tu ? Que distingues tu Obi ?

    Je ne répondais pas aux réponses de Kiad . Je restais muet et ma conscience m' interdisais de m' exprimer . Les images devinrent nettement clairs . Amassés autour de moi en cercle , je vis de nombreux soldats les armes en l' air , criant des cris de victoire .
    Élevés sur une estrade , je vis que mes mains étaient pleines de sang ainsi que mon uniforme . A mes pieds gisaient de nombreux corps . Je distinguais parmi ces corps , leurs visages ! Ces visages m' étaient familiers . Derrière moi s' élevaient au ciel des croiseurs par centaine qui détruisaient en masse des opposants à la république .
    Une voix s' élevait parmi ce champ de bataille et me dit : " A toi de choisir ton camp . Que recherches tu en étant soldat et jedi ? "
    Je revins à la réalité . Mon nez saignait abondamment . Mace vint vers moi pour soigner ma plaie avec un pansement .

    Kiad :_ Qu' est ce que tu as vus ?

    Moi :_ Votre mort à tous !
    Débarrassez vous de lui avant que je m' en occupe moi même et que j' amène à votre disparition !

    Mace : _ Pourquoi poses tu cette question ?

    samedi 18 avril 2009 - 23:54 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

132 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

26 mai 2022 - 29 mai 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide