De conception Verpine et Mon Calamari, le B-wing arriva tardivement dans la guerre contre l’Empire mais devint rapidement l’un des chasseurs stellaires les plus emblématiques de l’Alliance Rebelle grâce à son armement dévastateur.


Le chasseur-bombardier stellaire B-wing fut l’un des appareils monoplaces les plus imposants et les plus lourdement armés de la flotte de l’Alliance Rebelle. Sa forme d’aile, ou de lame, lui valut d’abord le surnom de « blade-wing » d’où vint le préfixe B du nom définitif. Son apparence particulière lui venait également de ses deux ailes rétractables supportant des armes et son cockpit rotatif.

Le développement du B-wing, dans le cadre du « Projet Shantipole », débuta peu après la Bataille de Yavin et le ralliement des Mon Calamari à l’Alliance Rebelle.
Le besoin de concevoir un chasseur lourdement armé répondait au développement par l’Empire de plusieurs vaisseaux capitaux spécialement conçus pour l’élimination de chasseurs, tels la frégate Nebulon-B, qui mettaient à mal les X-wings et Y-wings de l’Alliance. Le B-wing était en outre destiné à remplacer, à long terme, le vénérable Y-wing en tant que chasseur-bombardier de la flotte rebelle.
Le Haut Commandement de l’Alliance confia la direction du projet Shantipole à l’Amiral Ackbar, qui imagina lui-même le design de l’appareil et s’adjoignit l’aide de la compagnie Slayn & Korpil. Cette manufacture verpine avait déjà démontré son savoir-faire durant la Guerre des Clones en développant le chasseur V-19 Torrent de la République. Sous la direction d’Ackbar, les verpines développèrent les premiers prototypes du B-wing dans le champ d’astéroïdes de Roche et mirent au point son fameux système de contrôle gyroscopique de la cabine de pilotage. Ce système unique, déjà développé par Slayn & Korpil sur le bombardier H-60 Tempête, permettait au pilote de rester stationnaire par rapport à une ligne d’horizon prédéfinie et ce quelles que soient les manoeuvres effectuées par le vaisseau. Par sa complexité, ce système de contrôle gyroscopique devint également un cauchemar d’ingénierie et de maintenance.
Le cockpit fut en outre conçu pour pouvoir être éjecté, comme celui du Y-wing, et supporter seul une entrée atmosphérique.

Le développement par l’Alliance d’un nouveau type de chasseur lourd n’échappa pas à l’Empire. Le Commandant de district Bane Nothos, au courant du projet, tenta de s’emparer des premiers modèles. Malheureusement pour lui des rumeurs exagérées décrivant la mise au point imminente d’un nouveau chasseur rebelle invincible avaient couru au sein des pilotes impériaux, à tel point que le premier escadron de Ties qui rencontra les B-wings préféra battre en retraite plutôt que tenter sa chance contres ces curieux appareils.
Un premier groupe de quatre prototypes quitta le champ d’astéroïdes de Roch, il fut baptisé Escadron Dague et placé sous le commandement du Lieutenant Netrem Pollard. L’escadron Dague eut vite l’occasion d’offrir au B-wing son baptême du feu et sa première mission solo lors du sauvetage d’un commando rebelle mené par la Princesse Leia et le Commandant Luke Skywalker sur la station impériale de Bannistar. Les quatre B-wings pilotés par Pollard et ses hommes causèrent des dégâts immenses à l’installation ennemie et escortèrent sans mal la navette du commando de la Princesse Leia jusqu’à la flotte rebelle.

Ayant fait ses preuves, le B-wing commença à être produit en masse après la Bataille de Hoth. Malheureusement le système de rotation du cockpit rendait le pilotage extrêmement délicat et la formation de nouveaux pilotes particulièrement longue. Au moment de l’attaque contre l’Etoile de la Mort le nombre de pilotes qualifiés pour le B-wing était encore trop peu élevé. Pour suffire aux besoins de la flotte, et compenser ce manque, l’Alliance engagea un nombre plus élevé de bombardiers Y-wings dans la force d’assaut.
Au cours de la Bataille d’Endor, le B-wing joua un rôle clé et démontra qu’il était capable d’abattre des vaisseaux bien plus lourds que lui. C’est ainsi qu’une escouade de B-wings arriva seule à détruire un Destroyer stellaire de classe Impériale-II. Le pilote de B-wing sullustéen Ten Numb se distingua au cours de cette bataille en volant avec l’escadron Bleu, dont il devint ensuite le leader.

Grâce à ses puissants boucliers déflecteurs et son armement lourd comprenant usuellement trois canons à ions au niveau du cockpit, un canon laser à la quille, deux auto-blasters aux extrémités des ailes mobiles et deux lanceurs de torpilles à protons le B-wing était capable de faire face à des vaisseaux capitaux bien mieux armés que lui. Cet armement avait en outre l’avantage d’être plus facilement configurable que sur n’importe quel autre chasseur de l’Alliance. C’est ainsi que l’on vit les armes de certains B-wings remplacées par des canons à eau pour combattre des incendies de forêt sur Endor suite à l’explosion de l’Etoile de la Mort.
Le B-wing avait beau être plus résistant et mieux armé que le Y-wing, il manquait cruellement de vitesse et d’agilité, ce qui le rendait extrêmement vulnérable au combat contre chasseurs, et n’avait pas la place d’emporter un droïde astromécano. En conséquence il ne réussit jamais à supplanter complètement le Y-wing, comme prévu au départ.

Quelques variantes du B-wing furent encore développées, dont une version biplace nommée B-wing/E offrant au pilote la possibilité d’être assisté par un canonnier. Une version en navette militaire, avec un cockpit plus large et de la place pour deux passagers vit également le jour et fut longtemps utilisée à titre personnel par l’Amiral Ackbar.
D’autres chasseurs B-wings de types « Affreux » firent leur apparition au cours de la première crise Corellienne. Il s’agissait d’appareils modifiés par des contrebandiers avec un cockpit de cargo corellien YT et un canon turbolaser. Ces chasseurs, surnommé « Affreux B-wings Corelliens », furent utilisés par les Triades de Sacorria et s’avérèrent très peu efficaces.

Après la Bataille d’Endor le B-wing prit une place plus importante dans la flotte rebelle et s’illustra dans de nombreux combats, tels la libération de Coruscant ou les batailles de Mon Calamari, Almania, Adumar, Borleias et la campagne contre le seigneur de guerre Zsinj. Une fois la Guerre Civile terminée, il fut encore largement employé par la Nouvelle République et l’Alliance Galactique lors de l’invasion Yuuzhan Vong, de la crise des Killiks et de la Seconde Guerre Civile.


« Vous faites partie des meilleures pilotes de la galaxie. Et il vous faudra le prouver pour contrôler ce chasseur. »
l’Amiral Ackbar, briefant des pilotes de B-wings avant la Bataille d’Endor



  • Classe: Chasseur lourd- bombardier stellaire
  • Designation: B-wing
  • Constructeur: Slayn & Korpil
  • Coût:
  • Longueur: 16,9 mètres
  • Largeur:
  • Hauteur:
  • Hommes d'équipage: 1 pilote
  • Troupes / passagers: Aucun
  • Vitesse subliminique: 60 MGLT
  • Vitesse atmosphérique: 950 km/h (avec boucliers déflecteurs actifs)
  • Hyperpropulsion: 2.0
  • Hyperpropulsion de secours: Non équipé
  • Accélération: 2390 G
  • Maniabilité:
  • Armement: canons à ions légers ArMek SW-7a, canon laser lourd Gyrhil R-9X, auto-blasters jumeaux Gyrhil 72, lanceurs de torpilles à protons Krupx MG9 (capacité de 8 torpilles pour le chasseur)
  • Blindage: duracier renforcé (60.0 RU)
  • Boucliers: 125 SBD
  • Autonomie: 1 semaine standard
  • Capacité d'emport: 45 kg

Star Wars VIII

Les Derniers Jedi dans...

En salle !

PSW Vidéo

Evénements

Kiwanis Force Event
Kiwanis Force Event

Tourcoing-Neuville
27 mai 2017 - 28 mai 2017

Le Sanctuaire de la Culture Geek
Le Sanctuaire de la Culture Geek

Pierre-Bénite (69)
10 juin 2017 - 11 juin 2017

HERO Open de France
HERO Open de France

la Belleviloise, Paris
10 juin 2017

Championnat départemental d'escrime du Val d'Oise
Championnat départemental d'escrime du Val d'Oise

Magny-en-Vexin
10 juin 2017 - 11 juin 2017

Fantastikon
Fantastikon

Salle Gérard Philipe - La Garde (83)
22 sept. 2017 - 23 sept. 2017

Comic Con Paris
Comic Con Paris

Grande Halle de la Villette, Paris
27 oct. 2017 - 29 oct. 2017

Space Con - Festival Space opera
Space Con - Festival Space opera

Cité de la Mode et du Design - Paris
25 nov. 2017

StarWars Story

Han Solo dans...

En salle !

Anniversaires

nés un 27 mai...
en partenariat avec
Sport Saber League
Star Wars Collection
Pulps
Science Fiction Archives
Hong Kong Style
Rebel Legion France
La Grande Récré Star Wars
La 59ème Légion
Dagoma
MintInBox
Gastronogeek
501st French Garrison
Captain Collectoys Le Réveil des Fans Radio Disney Club ASFA STAR WARS RPG Star Wars Holonet


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer