Guerre des Clones : Bataille de Géonosis

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.

C'est par la bataille de Géonosis, en l'an 22 avant celle de Yavin, que débuta le grand conflit galactique connu sous le nom de Guerre des Clones et qui mena à la naissance de l'Empire.


Cette première grande bataille se déroula sur Géonosis, planète aride des Géonosiens, entourée d'une ceinture d'astéroïdes dans la bordure extérieure, et sur laquelle l'ancien maître Jedi connu sous le titre de comte Dooku dirigeait un important mouvement séparatiste. Ce dernier visant à déstabiliser la République Galactique en ralliant à lui le plus de systèmes possibles ainsi que les puissantes guildes de commerce pour se constituer une puissante armée. C'est aussi dans les fonderies de Géonosis qu'étaient fabriqués les nombreux droïdes de combat nécessaires à la Fédération du Commerce.

C'est l'intrusion sur Géonosis du chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi, poursuivant le chasseur de primes Jango Fett, qui fut à l'origine de la bataille. Il avait surpris les plans du comte Dooku et des Séparatistes de constituer une immense armée droïdes mais fut arrêté juste après avoir reporté ce qu'il avait vu et entendu à la République.
Le maître Jedi Mace Windu partit aussitôt de Coruscant à la tête de deux centaines de Jedi pour le secourir. Ils arrivèrent sur Géonosis alors que Kenobi devait être exécuté avec son padawan Anakin Skywalker et la sénatrice Amidala de Naboo, venus aussi à son secours, dans l'arène de spectacle locale. Mace Windu fit son apparition à un moment crucial de l'exécution en présence de Dooku, de Poggle le Bref, monarque des Géonosiens, du vice-roi Nute Gunray et de Jango Fett sur leur propre estrade. Il s'en suivit l'irruption soudaine de plus de deux-cents Jedi dans l'arène ce qui causa la fuite des nombreux spectateurs géonosiens et permis le salut des deux Jedi condamnés, qui prirent aussi part au combat après s'être fait confier des sabres laser, ainsi que de la sénatrice. Mais la bataille ne faisait que commencer.
Sitôt après qu'ils se soient manifestés, les Jedi furent attaqués par des nuées de droïdes et super droïdes de combat de la Fédération du Commerce qui s'ajoutèrent aux huit droïdes destroyer et aux deux animaux sauvages (un reek et un acklay) déjà présents. Le stade fut plongé dans un ouragan de rayons laser, tirés par les droïdes et souvent déviés par les sabres laser de leurs adversaires. Ce sont les Jedi qui prirent l'avantage les premiers, largement supérieurs aux droïdes et aux Géonosiens. Combattant souvent par groupes ils finirent par se retrouver pour la plupart isolés les uns des autres. De très nombreux et valeureux Jedi perdirent la vie lors de cet affrontement, tel Coleman Trebor, l'un des membres du conseil des Jedi, descendu par le mercenaire Jango Fett alors qu'il tentait de maîtriser le comte Dooku. La seule perte importante subie par les Séparatistes fut justement celle de Jango Fett qui avait tenté de mettre un terme à la vie de Mace Windu. Profitant de ce que le maître Jedi était poursuivi par le Reek en colère, Jango Fett avait jugé le moment opportun pour faire une démonstration de ses capacités à son employeur. Fett manqua de s'emparer du sabre laser que Windu avait perdu, celui-ci le récupérant d'extrême justesse, et fit la pire erreur de sa vie en oubliant la présence du Reek déchaîné. La bête sauvage chargea le chasseur de prime, endommageant gravement son pack-fusées dorsal, sans pour autant le blesser. Lorsque la créature se prépara à charger de nouveau c'est Jango Fett qui l'abattit d'un tir frontal. Désormais privé du moyen de s'enfuir, Fett tenta de repousser les attaques de Mace Windu au blaster mais ce dernier, champion dans la maîtrise du sabre laser, eut quand même le dessus et trancha la tête du chasseur de prime.
Au cours de la bataille un petit groupe de Jedi mené par les maîtres Plo Koon et Ki-Adi Mundi tenta de mettre un terme à cette tuerie en essayant de trouver et couper le signal de contrôle qui dirigeait les droïdes comme cela avait été fait lors de la bataille de Naboo dix ans plus tôt. Ils réussirent à éteindre le signal qu'ils visaient mais se rendirent compte que cela n'avait servi à rien, les droïdes étaient contrôlés par plusieurs signaux à la fois. Plo Koon, blessé, et Ki-Adi Mundi furent les seuls survivants du groupe, ils furent arrêtés et ramenés par les Géonosiens au milieu de l'arêne où une douzaine d'autres Jedi qui avaient miraculeusement survécu, parmi lesquels Mace Windu, Obi-Wan Kenobi et la sénatrice Amidala protégée par Anakin Skywalker, étaient encerclés. Dooku venait de stopper le combat pour lancer un ultimatum aux Jedi, leur demandant de capituler, mais aucun n'était prêt à se laisser faire utiliser comme otage, ils étaient donc condamnés par les centaines de droïdes armés les entourant.


Alors que tout semblait perdu pour les Jedi au moment où le comte Dooku s'apprêtait à relancer ses droïdes dans la bataille, quatre canonnières volantes arborant le signe de la République surgirent du ciel pour les secourir, transportant des dizaines de soldats clones en provenance de Kamino et menés par Maître Yoda. L'armement lourd, la résistance et la maniabilité des canonnières firent aussitôt des ravages dans les rangs des droïdes, permettant aux clones d'établir un périmètre de sécurité autour des rescapés. Les armes puissantes et les aptitudes au combat des clones démontrèrent tout de suite leur supériorité sur les droïdes de combat tandis que les derniers Jedi, une quinzaine, embarquaient sur leur dernière planche de salut. Quand tous furent montés à bord, les canonnières quittèrent l'arène et c'est alors que les Jedi découvrirent avec effroi que la Guerre des Clones venait de commencer.
Sous leurs yeux des dizaines d'énormes vaisseaux d'assaut de la République larguaient des centaines de canonnières qui elles-même débarquaient à terre des hexapodes RT-TT et des milliers de soldats clones pour faire face à l'armée des Séparatistes. La canonnière de Maître Yoda avait déposa les maîtres Mace Windu, Ki-Adi Mundi et Kit Fisto sur le terrain afin qu'ils mènent chacun un bataillon de clones au combat, la plupart des autres Jedi débarqués firent de même, Maître Yoda allait donner les ordres nécessaires au poste de commandement avancé.
Tandis que les canonnières de la République empêchaient le décollage des fusées du Techno Syndicat et s'attaquaient avec peu d'efficacité aux sphères de contrôle des vaisseaux de la Fédération du Commerce, les Jedi et les clones devaient faire face à quelques milliers de droïdes de combats et de droïdes araignées. La venue sur le terrain des droïdes Mur de Feu du Clan Bancaire sembla redonner l'avantage aux séparatistes en détruisant plusieurs RT-TT des clones à l'aide de leur vitesse supérieure et de leurs missiles du moins jusqu'au retour providentiel des canonnières. Celles-ci mirent fin à l'offensive des droïdes Mur de Feu à grands coups de lasers et de missiles air-sol.
Sentant que la bataille prenait mauvaise tournure et ne sachant pas comment la République avait pu se constituer une armée si rapidement, le vice-roi Nute Gunray de la Fédération du commerce fit redécoller toutes les sphères de contrôle de ses vaisseaux. Voyant ensuite de son côté que plusieurs vaisseaux neimodiens porteurs de milliers de droïdes capables de poursuivre la guerre risquaient de s'échapper, Yoda ordonna aux clones de concentrer toute leur puissance de feu sur le vaisseau ennemi le plus proche de la bataille. Les quadrons des puissants turbolasers mobiles Sphat-T de la République concentrèrent leurs tirs sur le même vaisseau qui ne mit pas longtemps à stopper son ascension avant de s'écraser et d'exploser en soulevant un immense nuage de poussière qui força clones et droïdes à s'affronter dans l'obscurité. D'autres sphère spatiales de la Fédération du commerce furent abattues mais la plupart s'échappa de la planète.
Les séparatistes ne mirent pas longtemps, après la perte de leur premier grand vaisseau, à faire battre l'armée droïde en retraite sachant que la République avait engagé trop de forces contre eux dans la bataille. C'est la République qui semblait avoir remporté la bataille de Géonosis.
La victoire aurait été totale et une grande guerre ainsi évitée si le comte Dooku n'avait pas réussi à s'enfuir pendant la bataille pour rejoindre le hangar de son voilier solaire. Le chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi et son padawan Anakin Skywalker, ayant surpris sa fuite, tentèrent de l'arrêter au cours d'un combat au sabre laser qui tourna à l'avantage du comte. Kenobi fut blessé par le Jedi déchu et Skywalker gravement mutilé au bras. Seul l'intervention de Yoda en personne leur permis d'avoir la vie sauve, mais après un bref affrontement il ne put empêcher Dooku de prendre la fuite, celui-ci était libre de continuer sa guerre contre la République. Mais il avait, par sa cruauté, son utilisation de cristaux générateurs de lame rouge pour son sabre ou l'emploi de la foudre Sith, clairement révélé sa réelle nature et son appartenance au côté obscur.
Par la suite, après la bataille, la sénatrice Amidala et la quinzaine de Jedi survivants (dont Yoda, Mace Windu, Ki-Adi Mundi, Plo Koon, Saesee Tinn, Kit Fisto, Shaak Ti, Obi-Wan Kenobi, Aayla Secura et Anakin Skywalker) retournèrent vers Coruscant où où l'armée de clones qui les avait souvés, sous les yeux du chancelier Palpatine récemment doté des pleins pouvoirs, pris un nouveau départ pour partir dans la galaxie libérer des milliers de systèmes de l'influence des Séparatistes.


La bataille de Géonisis, même si elle se termine par la victoire de la République, reste un échec dans la mesure où la Guerre des Clones aurait pu être évitée. Les véritables gagnants furent certainement les Sith car beaucoup de leurs ennemis, les Jedi, avaient péri et parce que le déclenchement de la guerre semblait être l'objectif que s'était fixé Dooku en prenant la tête d'un mouvement Séparatiste. Il a déclaré lui-même sur tous les événements de la bataille de Géonosis que "ce n'était qu'un prélude".

  • Type: Bataille

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide