Chroniques de la Guerre des Clones

Voici la version romancée de la série animée Clone Wars passée il y a quelques temps à la TV. Toutes les mini-aventures présentes dans les 8 chapitres qui suivent sont ceux de la première saison. En bonus, les aventures du jeune Boba Fett qui doit apprendre à survivre seul maintenant que son père est mort...

Naviguez dans les chapitres :

CHAPITRE 7

Obi Wan arrêta son speeder devant le poste de commandement Séparatiste. Pas de droïdes en vue, très bien : les ARC Troopers avaient fait du bon travail. D’un geste de la main, il ouvrit la porte blindée. Les leaders du Clan Bancaire Intergalactique étaient tenus en respect par des clones tandis que d’autres leur passaient les magnéto-menottes.
« Eh bien messieurs, il va falloir penser à se rendre ! dit le Jedi. »
Mais à cet instant, la grande baie en transparacier qui surplombait la scène explosa en milles morceaux. Durge n’était pas mort ! Au contraire, il semblait avoir muté : sa taille avait doublé et il ressemblait à présent à un énorme amas de tentacules violacés. Des spasmes secouaient son corps, comme s’il menaçait d’exploser à tout moment. Réagissant à toute vitesse, les clones dégainèrent leurs blasters et mitraillèrent l’arrivant. Cependant le monstre semblait ne pas sentir les assauts, il ne bronchait pas. Sans faire attention aux soldats qui lui tiraient dessus, il se dirigea droit sur Obi Wan.
« Laissez le moi ! ordonna le Maître Jedi.
- Bien mon Général ! »
Le vrombissement du sabre laser emplit la salle, plongée dans un silence total. Les adversaires se jaugeaient, face à face. Aucun ne semblait pressé de passer à l’attaque. Durge agit le premier. Son bras s’allongea démesurément pour frapper le Jedi qui esquiva en sautant. L’assaut fracassa la table de commandement holographique dont les débris volèrent a travers la pièce. Un soldat clone tomba, un éclat fiché dans le front. Les coups répétés du chasseur de primes faisaient d’énormes dégâts dans la pièce. Les colonnes gravées de motifs tribaux s’effondraient les unes après les autres. Un morceau de plafond tomba sur Obi Wan qui l’évita au dernier moment. Il sauta et atterrit sur le dos du monstre. Levant haut les bras, il planta sa lame dans la chair violette. Durge eut un soubresaut qui éjecta l’homme. Il s’effondra. Alors que le Jedi éteignait son arme en se passant une main sur le front, dans un ultime mouvement de rage, l’horrible créature se releva et se jeta sur les clones survivants. En courant, il se prit la main dans un fil électrique qui pendait là, vestige de la destruction de la salle. Se débattant, d’autres s’enroulèrent autour de lui, plongeant le courant meurtrier dans sa chair à nu. De grands éclairs parcouraient le corps prisonnier. Le monstre s’effondra dans un dernier râle, le corps noirci pas les décharges continues. Une horrible odeur de brûlé exhalait du charnier. Le bâtiment était presque totalement détruite : des cadavres jonchaient le sol, de membres droïdes étaient étalés par terre de telle façon que même le plus brillant des techniciens n’aurait pu en reconstitue ne serait-ce qu’un seul. Des canalisations avaient explosé, créant de grandes flaques d’eau où, à cause des fils conducteurs, le moindre pas était fatal. Obi Wan, jetait des regards désolés sur les soldats clones aux jambes arrachées où écrasées par l’horrible chose qu’était Durge. Certains avaient perdus un bras, d’autres une jambe, d’autres presque tous leurs membres. Le sang coulait à flot, mer de mort et de tristesse. Même s’il savait que les clones ne pensaient qu’à se battre et n’avaient pas de sentiments il ne pouvait s’empêcher d’être frappé encore une fois par les horreurs que commettait cette guerre. Aucun camp n’était meilleur que l’autre, les massacres avaient lieu partout. Rien ne semblait pouvoir stopper ce charnier, rien ne pouvait sauver la galaxie. Même si la guerre prenait fin maintenant, l’univers serait profondément marqué par la saignée humaine des combats. Il se tourna finalement vers les chefs du CBI :
« Où en étions nous déjà ? Ah oui, à votre reddition. »


Anakin volait adroitement dans les rues de la ville Séparatiste, évitant les murs et slalomant entre les colonnes, toujours le chasseur de celle qu’il ne savait pas être Assajj Ventress à ses trousses. Elle ne lui laissait aucun moment de répit, le mitraillant sans fin. Même si elle avait le dessus, la Jedi Noire savait qu’elle ne pourrait en finir de cette manière. Alors qu’Obi Wan sortait de ce qui restait du centre de commandes, il vit passer au dessus de lui deux ombres. Levant la tête il aperçut deux chasseurs engagés en pleine poursuite. Mais, pensa t-il, c’était le chasseur de …
« Anakin ! cria t-il dans son comlink. Qu’est-ce que tu fais ici ? Ta place est en orbite avec tes troupes et non à faire des acrobaties dans les rues.
- Maître, répondit le Padawan, j’ai une sensation bizarre. On dirait que celui ou celle qui conduit ce vaisseau utilise la Force. Je veux en avoir le cœur net !
- Retourne immédiatement avec tes troupes !
- Excusez moi Maître ! déclara Anakin alors que le chasseur repartait en flèche vers les nuages. »
L’ordre de la poursuite avait été inversé mais Ventress ne s’en souciait guère : si son plan marchait, elle aurait le plaisir d’anéantir ce Jedi de sa propre main. Tapant sur quelques boutons, elle s’assura que Skywalker recevrait bien les coordonnées et passa en hyperespace.
« Quoi ! s’exclama Anakin. Oh non je n’y crois pas ! R4 tu as ses coordonnées ? Le droïde répondit par des bips affirmatifs. Très bien, alors prépare le passage en vitesse lumière.
- Anakin, ordonna Obi Wan à travers le comlink, reste avec tes troupes. Je t’interdis de le poursuivre !
- Désolé, la liaison est mauvaise Maître, je ne vous entends plus, répondit le Padawan.
- Anakin ! cria le Maître Jedi »
Mais trop tard, l’apprenti désobéissant avait déjà disparu dans les profondeurs de l’hyperespace.
« Avez-vous ses coordonnées ? demanda Obi Wan aux clones qui se trouvaient à ses côtés.
- Oui mon Général.
- Très bien. Prenez un transport et suivez le.
- Bien Maître Kenobi. »


Boba Fett atterrit sur le sol dur d’une rue de Coruscant.
« Va t’en de là, sale gosse ! Et si cette ordure de Jango est morte tant mieux ! »
La porte claqua, laissant l’enfant seul dans les ombres des bas-fonds de Coruscant. Il n’y comprenait rien. Pourtant, il s’était rendu à l’adresse que lui avait donnée son défunt père. Mais cet homme l’avait rejeté, l’avait abandonné à son sort. Seul dans les rues mal famées de la capitale, Boba était pratiquement condamné à mort. Il lui fallait encore partir. Où il ne savait pas. Encore une fois il était espoir. Il sentit le poids de son blaster dans sa poche et se sentit comme rassuré. Avant toute chose, pensa le garçon, il allait se venger de cet homme. Il paierait pour l’avoir traité comme un chien. Boba retourna à son vaisseau qu’il avait fait atterrir sur une plate forme non loin de là. Il s’équipa, prenant tout le matériel que son père lui avait appris à utiliser. Avant tout, il lui faudrait des armes de combat rapproché : on ne savait pas ce qu’il pouvait rencontrer chez sa « cible ». Le soir venu, le garçon s’introduisit subrepticement dans la demeure. Crochetant la serrure il entra dans une maison sale et remplie de pièces de machines et d’armes. Apparemment, l’homme faisait du marché noir. Soudain, l’enfant entendit un bruit, comme un crissement sur un plancher. Il se cacha derrière un recoin de mur pour voir apercevoir une énorme bête, ayant sans doute un jour ressemblé à un chien. De sa bouche s’échappaient des litres de bave et elle était aussi garnie de crocs grands comme le majeur de Boba. Son corps était recouvert d’un étrange mélange de pelage et d’écailles. Dégainant son blaster, Boba désenclencha le cran de sécurité. Le tir partit mais la bête ne broncha qu’à peine. Elle se retourna et aperçut l’enfant qui s’était découvert pour tirer. Elle fit grincer ses crocs pour l’impressionner. Mais Boba sortit son couteau et se prépara à l’affrontement. L’énorme chien se précipita et fonça vers le garçon en renversant tout sur son passage. Une table vola et renversa sur le sol les lots de munitions qu’elle supportait. Le clone de Jango Fett roula sur le côté et planta son arme dans le flanc du monstre qui vacilla avant de s’écrouler. Dans un dernier réflexe, elle referma sa bouche sur le bras de l’enfant qui laissa échapper un gémissement de douleur. Les dents s’enfoncèrent profondément dans le bras et le sang s’échappait à gros bouillons. Arrachant sa manche, il entreprit de se faire un bandage de fortune. Le propriétaire du molosse ne semblait avoir rien entendu. Boba monta lors discrètement les escaliers glissants en évitant les multiples armes entreposées à même le sol. Arrivant près de l’unique porte, il s’arrêta en entendant des gémissements. L’homme ne semblait pas être seul. Tans pis, pensa t-il, deux meurtres au lieu d’un seul. Il poussa discrètement la porte, en évitant de la faire grincer. La chambre était à l’image du reste du bâtiment crasseuse. L’homme était en bonne compagnie et Boba ferma les yeux en levant son blaster. Il tira deux coups. Les cadavres gisaient sur le lit. Descendant les escaliers, Boba s’empara du plus de munitions qu’il put et sortit. Il se sentait bizarre. Même s’il s’était vengé, sa colère n’était pas éteinte. La plus grande colère qu’il ressentait était contre ce Jedi. Un jour il le retrouverait et lui ferait payer. Oui, il paierait …

Star Wars VIII

Les Derniers Jedi dans...

En salle !

PSW Vidéo

Evénements

Kiwanis Force Event
Kiwanis Force Event

Tourcoing-Neuville
27 mai 2017 - 28 mai 2017

Le Sanctuaire de la Culture Geek
Le Sanctuaire de la Culture Geek

Pierre-Bénite (69)
10 juin 2017 - 11 juin 2017

HERO Open de France
HERO Open de France

la Belleviloise, Paris
10 juin 2017

Championnat départemental d'escrime du Val d'Oise
Championnat départemental d'escrime du Val d'Oise

Magny-en-Vexin
10 juin 2017 - 11 juin 2017

Fantastikon
Fantastikon

Salle Gérard Philipe - La Garde (83)
22 sept. 2017 - 23 sept. 2017

Comic Con Paris
Comic Con Paris

Grande Halle de la Villette, Paris
27 oct. 2017 - 29 oct. 2017

Space Con - Festival Space opera
Space Con - Festival Space opera

Cité de la Mode et du Design - Paris
25 nov. 2017

StarWars Story

Han Solo dans...

En salle !

Anniversaires

aucun anniversaire de fans le 28 mai...
en partenariat avec
MintInBox
La 59ème Légion
Rebel Legion France
Science Fiction Archives
Gastronogeek
Sport Saber League
La Grande Récré Star Wars
Hong Kong Style
501st French Garrison
Pulps
Star Wars Collection
Dagoma
ASFA STAR WARS RPG Le Réveil des Fans Star Wars Holonet Captain Collectoys Radio Disney Club


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer