Calista Ozora a abandonné l'Ordre Jedi à tout jamais. La Guerre des Clones à éclaté. Comment continuer à faire confiance à une République corompue ? Comment ne pas céder aux alliances séparatistes ? Malgré toutes les épreuves traversées, le combat ne fait que commencer...

Naviguez dans les chapitres :

CHAPITRE 0: Prologue

Le crépuscule s’installait petit à petit sur la ville de Dearic. Talus, la planète qui abritait cette cité n’avait pas beaucoup changé ces quelques dernières années, et l’on retrouvait toujours les mêmes habitués au bar de la Cantina qui faisait face à l’astroport de la ville. Pourtant, ce soir là, assise dans la pénombre de l’arrière salle, une silhouette restait attablée seule devant un verre de jus de Muja. Encapuchonnée sous une bure sombre et discrète, cette personne attirait malgré elle l’attention, car aucun des clients fidèles à la maison ne l’avait jamais vu dans le secteur, et il est bien connu que les talusiens n’apprécient pas énormément les étrangers sur leur planète.
Relevant discrètement la tête pour scruter les alentours, la silhouette dévoila sous sa capuche un visage féminin et juvénile où brillaient deux magnifiques yeux vert émeraudes qui ne pouvaient appartenir qu’à une seule et unique personne dans la galaxie, Calista Ozora.
Cela faisait maintenant six années que la jeune femme avait quitté ce qui fut pour elle son unique maison, le temple Jedi de Coruscant. A l’âge de 20 ans, elle avait préféré partir et cela même avant d’avoir atteint le statut de Chevalier Jedi qui n’était d’ailleurs à l’époque pas très loin de lui être accordé. Mais le destin et de nombreux événements malheureux en avaient décidé autrement. Aujourd’hui, Calista n’était plus une Jedi et ne souhaitait pour rien au monde le redevenir un jour. Désormais, elle n’était plus qu’une simple citoyenne de la République Galactique. L’Ordre des Jedi à présent, elle n’y croyait plus, la philosophie et les valeurs qu’ils défendaient avec tant de conviction paraissaient bien abstraites par rapport à la réalité des choses, ici, à cette endroit et partout ailleurs dans la galaxie. Pour l’ancienne padawan qu’elle avait été, il n’y avait qu’ici, au milieu du monde et non pas reclus dans les murs d’un Temple, que l’on pouvait donner un véritable sens à sa vie, un sens bien concret.

D’un geste rapide, Calista porta son verre à sa bouche et vida son contenu d’une seule traite. Alors qu’elle se levait pour partir, elle jeta quelques crédits sur la table et réajusta la capuche qui cachait partiellement son visage. Une fois dehors, elle saisit le comlink accroché à sa ceinture et composa rapidement un code à plusieurs chiffres. Après quelques secondes d’attentes, l’appareil émit un léger bip, qui laissa ensuite la place à une voix masculine.
- Oui Calista je t’écoute.
- Zeke, il n’était pas à la Cantina…du moins je ne l’ai pas vu entrée ni sortir. Quelqu’un nous a certainement balancé.
- Ne tirons pas de conclusion trop hâtive. Il a pu se passer des milliers de choses depuis la dernière fois que nous l’avons vu...et puis tu sais, depuis un petit bout de temps, plus rien ne m’étonne dans cette galaxie. Ecoute-moi, reste où tu es, je vais venir te chercher en speeder.
- Non ! Il n’est pas question que tu fasses courir le moindre risque à Elora ! Je ne veux pas qu’elle vienne dans cette ville !
- Eh ! Relax maman…La prunelle de tes yeux est restée avec la femme et les gamines du fermier qui nous héberge. On peut leur faire confiance.
- Merci de m’en avoir parlé !
- Eh ! Tu crois quand même pas que j’allais jouer à la babysitter pendant que toi tu allais faire les bars de la ville, ajouta le jeune homme d’un ton ironique. Tu me vois venir te chercher un biberon dans une main et un blaster dans l’autre ?
- Pourquoi pas…
Au même instant la jeune femme vit un petit groupe de la milice locale s’approcher d’elle, l’air méfiant.
- Oh, oh ça sent pas très bon là…J’te laisse et grouille toi !
Elle coupa la communication et raccrocha le boîtier à sa ceinture. Trois miliciens pointèrent leur blaster sur Calista et le quatrième s’approcha plus près la jaugeant de haut en bas.
- Vos papiers s’il vous plaît !
Sans un seul mot, la jeune femme sortie une datacarte qu’elle tendit à l’agent. Celui-ci la glissa dans un lecteur de donnée tout en continuant à la fixer d’un regard malveillant. Puis abaissant les yeux sur le lecteur, il pu y lire à haute voix :
- Gaériel Vegala native de Bakura, espèce humaine agée de 27 ans…
- Que faites vous sur notre planète, étrangère, alors que la vôtre est à des milliers de parsecs d’ici ?
- Je suis ici pour les affaires monsieur, je voyage énormément…
- Et peut-on savoir de quelles affaires il s’agit ?
- Je suis négociante en objets d’arts.
Le milicien haussa un sourcil, mais ne souriait pas et demanda encore :
- Dans une cantina ?
- Je prenais juste un verre monsieur est-ce interdit ?
- Un client m’a dit que cela fait deux heures que vous étiez attablée seule. Qu’est ce que vous attendiez exactement.
Ce gars ne semblait pas vouloir lui lâcher la grappe apparemment. Il n’y avait plus qu’une solution pour pouvoir s’en sortir sans trop de bobos.
- Cette information est erronée…dit-elle en passant la main devant le visage du milicien soudain plongé dans une sorte de transe.
- Cette information est erronée.
- Maintenant que je ne vous revoit plus traîner ici. Ajouta t-elle.
- Maintenant que je ne vous revoit plus traîner ici, répéta l’homme en uniforme.
- Bien monsieur.
Calista tourna les talons et s’en alla. Les autres membres de la milice eux n’en croyaient pas leurs yeux. Leur chef laissait partir cette femme qu’ils croyaient déjà pouvoir retenir contre son gré. Ils pensaient même déjà pouvoir s’amuser avec elle…mais la réalité fut tout autre.

Elle détestait cela. Elle détestait faire appel à ses dons de Jedi qu’elle avait acquis durant toutes ses années. S’en servir pour elle, était céder à la facilité. C’était surtout une grande douleur qui remontait à la surface. C’était repenser au seul homme qu’elle avait aimé dans sa vie, le père de son enfant. Elle détestait la Force, elle détestait l’Ordre Jedi, qui l’avait empêché à jamais d’être heureuse. Alors que ses lèvres commençaient à trembler, la jeune femme murmura d’une voix à peine audible :
- Obi-Wan…

Star Wars VIII

PSW Vidéo

Evénements

Comic Con Paris avec PSW - BB-8, VR & Instant Gagnant
Comic Con Paris avec PSW - BB-8, VR & Instant Gagnant

Grande Halle de la Villette, Paris
27 oct. 2017 - 29 oct. 2017

Toys Normandy
Toys Normandy

salle des fêtes de Cherbourg
28 oct. 2017 - 29 oct. 2017

La Nuit des Gardiens
La Nuit des Gardiens

Théâtre de l'Etang, Saint-Estève [66]
28 oct. 2017

Sortie PSW au Comic Con Paris
Sortie PSW au Comic Con Paris

Grande Halle de la Villette, Paris
28 oct. 2017

Le Salon Fantastique 6
Le Salon Fantastique 6

Espace Champerret Paris
03 nov. 2017 - 05 nov. 2017

Hero Festival saison 4
Hero Festival saison 4

Marseille
11 nov. 2017 - 12 nov. 2017

Open de Paris Sabre Laser
Open de Paris Sabre Laser

Cité de la Mode et du Design - 34 Quai d'Austerlitz 75013 Paris
24 nov. 2017 - 25 nov. 2017

StarWars Story

Anniversaires

nés un 23 octobre...
en partenariat avec
Sport Saber League
Hong Kong Style
BeeAndSee
MintInBox
501st French Garrison
TesHeros.com
Hasbro
Pulps
Radio Disney Club STAR WARS RPG ASFA Captain Collectoys Star Wars Holonet


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer