Les prisonniers des ténébres

C’est l’état de guerre au sein de la République. Sous l’influence du Comte Dooku, de plus en plus de systèmes se rallient aux idéaux des Séparatistes. Sur la lointaine planète Etrury, le Sénat a perdu de son autorité. La Princesse Sirsé et son peuple ont quitté la République et proclamé leur indépendance. Suspectant la Confédération des Systèmes Indépendant, le Chancelier Suprême a dépêché un groupe de Jedi à la tête d’une puissante force d’intervention préventive sur la planète afin de couper court à cette insurrection.

Naviguez dans les chapitres :

CHAPITRE 6: La Guerre d’un Jedi

Alpha leva la tête. Ses hommes l’imitèrent.
A l’instar du déluge infernal qu’ils avaient essuyé quelques heures auparavant, la lumière du soleil de cette planète inondait à présent les plaines de la vallée. Juste au-dessus de leur campement, se dessinait une souhaite familière.
Lorsque l’orage c’était dissipé, il avait reçu un message provenant de Base-0. Le Commandant Gagth lui annonçait que Le Protecteur était en route pour les sauver. Gagth avait fait son rapport au Commandant Siwle, et lui avait indiqué la position du Libérateur.
Alpha devrait donc en référer à un Padawan. Il eut un pressentiment. Ni bon, ni mauvais. Juste le pressentiment que quelque chose avait changé.
Il suivait le vaisseau et le regarda amorcer son atterrissage à moins d’un kilomètre du lieu du crash. Une Canonnière avait quitté le hangar et vint se poser à quelque mètre de lui.
Quelques minutes plus tard, il faisait son rapport au Commandant Siwle. Il remarqua cependant, que le Maître qui accompagnait l’Elève restait étrangement en retrait. Tentant en vain de feindre son malaise, le Jedi l’informa que le Général Zee Ra était exceptionnellement sous ses ordres pour cette mission.
A l’insu du Padawan, Zee Ra confirma au Clone d’un hochement de tête.
Alpha accepta sans se poser de question.
- Comme vous pouvez le constater, disait Alpha, le vaisseau s’est écrasé sur son flanc bâbord. J’en ai conclut que l’équipage avait risqué un atterrissage forcé. Le fait que nous trouvions une épave montre que Les répulseurs ont fonctionné.
- Des survivant ? demanda Siwle, soucieux.
- Aucun pour le moment. Mais les flammes nous empêchent d’atteindre la passerelle. Pourtant…
- Oui ?
- Nous avons retrouvé des cadavres de Soldat-Clones…
- Inévitablement, fit Silwe avec un sourire crispé.
- Ceux-ci été décapités, Commandant.
Alpha remarqua que les deux Jedi ne purent réprimer un frisson.
- Aucune trace du Général Kenobi ou du Commandant Skywalker ? demanda Zee Ra.
- Aucune trace, Madame.
Siwle se retourna vers son Maître. Elle affichait une mine à la fois résigné et désolée.
- Ils sont vivants, Maître, fit-il en fronçant les sourcils. Je le sens, pourquoi pas vous ?
- Je le sens aussi, répondit-elle.
Alors pourquoi affichait-elle cet air pessimiste ? se demanda-t-il.
- Alors vous devez savoir que nous devons lancer des recherches, lui-fit-il.
- Que proposez-vous ? demanda Alpha.
- Nous avons repéré plusieurs concentrations de formes vivantes depuis l’espace, l’informa Siwle. Et je ressens la présence d’une forme de vie intelligente. Mais étrangement aucune trace de villes ou de villages.
- Ils ont du sûrement apprivoiser les sous-sols, suggéra Alpha. Un bombardement orbital devrait régler le problème.
- Non. Objecta Siwle. Si Anakin et Obi-Wan sont bel et bien en vie, nous risquerions de les tuer.
- Qu’est-ce que vous suggérez ?
- Maître ? Nous pourrions entrer en contact avec eux.
- C’est possible en effet, répondit-elle.
- Alors ne perdons pas de temps.
Le Maître et le Padawan Jedi s’éloignèrent du camp afin de s’isoler de l’agitation qui y régnait.
Contrairement à son Maître, Siwle était confiant. Il ne pouvait pas s’être trompé. Il avait confiance en La Force. Les yeux mi-clos, il se concentra sur la vallée et laissa La Force filtrer à travers lui, comme Zee Ra et Maître Yoda le lui avaient enseigné. Il devait communier avec La Force, ne faire plus qu’un avec elle. A présent il pouvait anticiper chaque mouvement du vent, ressentir chaque être vivant de cette vallée. La faune, la flore. Puis il focalisa son esprit sur le sol. Les racines, les insectes, et soudain… De la peine. De la souffrance… la mort même. La mort se rapprochait.
- Anakin ! s’écria-t-il terrorisé. (Il sortit de sa transe et se tourna vers son Maître.) Je l’ai vu.
Zee Ra ouvrit brusquement les yeux et se retourna.
- Obi-Wan ? fit-elle agréablement surprise.
Siwle se retourna à son tour. Il ne cacha pas sa joie de voir Obi-Wan vivant, accompagné de plusieurs Soldats-Clones. Mais le Maître Jedi avait certainement connu de meilleures situations : ses vêtements de Jedi commençaient à tomber en lambeaux, et son visage présentait de nombreuses ecchymoses.
- Votre Padawan est très doué, Maître Zee Ra.
- En effet, lança-t-elle en foudroyant celui-ci du regard.
Obi-Wan sentit une légère tension entre les deux compagnons.
- Mais je m’étonne de vous trouver ici. Ne devriez-vous pas être sur Etrury ?
- Je… commença-elle.
- Nous vous expliquerons plus tard, la coupa Siwle, nous devons sauver Anakin !
- Je l’ai sentit aussi, dit Obi-Wan, toutefois intrigué.
- Alors allons-y ! lança le garçon qui, s’apprêtait à rejoindre le camp au pas de course.
La détermination, et surtout l’empressement du jeune homme, surprirent le Maître. Et le mutisme de Zee Ra, encore plus.
- Oh là, jeune Jedi ! l’interrompit Kenobi en le retenant par le bras. Pas de précipitation.
- Mais il va mourir, fulmina le Padawan.
- Tu n’en sais toujours rien, intervint enfin Zee Ra.
Très bien, se dit-il. Elle veut garder la face devant Obi-Wan.
- Ceci est à vous, je crois ? dit-il en la défiant du regard, et en lui tendant son Sabre-Laser dont il s’était emparé à bord du Protecteur.
Elle attrapa l’arme en le remerciant cyniquement. Curieux, Siwle observa la réaction d’Obi-Wan. Le visage impassible du Maître Jedi le stupéfia. Maître Zee Ra avait perdu toute autorité sur son Padawan, et ça ne le surprenait pas ? s’étonna-t-il.
- Nous n’avons trouvé aucune entré, lui fit remarquer Obi-Wan qui ne voulait pas rentrer dans le jeu du Padawan. Mais nous n’avions pas les moyens d’intervenir.
- Maintenant nous les avons, rétorqua Siwle.
- En effet. Utilisons Le Protecteur pour…
- Non ! Objecta le jeune homme au grand étonnement d’Obi-Wan. Nous perdrions trop de temps.
Il sortit un comlink d’une des sacoches de sa ceinture et la porta devant sa bouche :
- A-17, ici Siwle. Formez un bataillon, et rejoignez-nous avec une Canonnière.
- A vos ordres, Commandant, lui répondit Alpha.
Cette fois Obi-Wan ne pu pas se retenir.
- Qu’est-ce que ça veut dire ? explosa-t-il. Maître Ra ?
- Ce Jedi n’est plus sous mon autorité, répondit-elle.
- Quoi ? C’est une blague ? lança-t-il éberlué en se retournant vers le jeune Jedi. Alpha et ses hommes sont sous ma responsabilité.
- Je vous l’emprunte pour cette mission, railla Siwle, amer. Je vous le rends après, c’est promis !
Zee Ra n’en revenait pas elle-même : d’où son Padawan tirait-il cette soudaine assurance effrontée.
Soulevant un nuage de poussière, la Canonnière vint flotter devant eut et le Soldat-ARC Alpha en descendit.
- Général Kenobi, fit-il, je suis ravi de vous revoir vivant.
- Moi aussi, Alpha.
- Ces retrouvailles sont touchantes, les interrompit Siwle, mais nous avons un Padawan à sauver !
Anakin était peut-être arrogant, pensa Obi-Wan, mais quand même pas à ce point… Il se surprit pourtant à en douter.
- Nous ne pouvons pas te laisser prendre les décisions tout seul …
- Au contraire, objecta Zee Ra anticipant la remarque de Kenobi, si il doit affronter son destin, alors qu’il le fasse !... (Elle marqua une courte pause pendant la quelle elle regarda Swile, retenant les larmes de toutes ses forces.)… Seul.
Siwle frémit. Son Maître savait quelque chose. Une chose qu’elle avait apprit de La Force et qu’elles lui cachaient, toutes les deux. Allait-il mourir ? Si tel était son destin. Qu’importait sa vie, si il pouvait mener à bien sa mission. Si il pouvait sauver son ami.
Sans un mot, sans se retourner, talonné par Alpha, Siwle pris place à bord de la Canonnière et donna ses ordres au pilote. Le véhicule décolla, et s’éloigna au dessus des plaines…
- Que La Force soit avec toi, murmura Zee Ra.
Le remord effleura alors Obi-Wan…
- Nous devrions quand même assurer ses arrières.
Zee Ra acquiesça. Ils s’apprêtèrent à retourner au camp lorsque les échos de plusieurs détonations successives résonnèrent dans toute la vallée. La Canonnière avait tiré ses missile en un point déterminé par Siwle, offrant ainsi une ouverture sur le vaste réseau de tunnels qui s’étendait sous terre.
Ils virent la Canonnière se poser à l’endroit de la déflagration et la troupes de Soldats-Clones investir les sous terrains.

PSW Vidéo

Star Wars VIII

Les Derniers Jedi dans...

...

A Star Wars Story

Han Solo dans...

...

Publicité

Chargement…

Evénements

Sortie PSW Paris-Manga & Disneyland
Sortie PSW Paris-Manga & Disneyland

Paris - Disneyland
25 mars 2017 - 26 mars 2017

Paris Manga
Paris Manga

Porte de Versailles - Paris
25 mars 2017 - 26 mars 2017

FACTS
FACTS

Gand (Belgique)
01 avril 2017 - 02 avril 2017

ASFA
ASFA

Amélie-les-Bains
15 avril 2017 - 16 avril 2017

Toulouse Game Show Springbreak
Toulouse Game Show Springbreak

Diagora Labege Toulouse
22 avril 2017 - 23 avril 2017

Générations Star Wars & Science-Fiction
Générations Star Wars & Science-Fiction

Cusset
29 avril 2017 - 30 avril 2017

Soirée Star Wars à Disneyland
Soirée Star Wars à Disneyland

Parc Walt Disney Studio
05 mai 2017 - 06 mai 2017

Anniversaires

nés un 25 mars...

Chargement…

en partenariat avec
Rebel Legion France
Hong Kong Style
La 59ème Légion
La Grande Récré Star Wars
Science Fiction Archives
Star Wars Collection
Dagoma
501st French Garrison
Sport Saber League
Pulps
MintInBox
Gastronogeek
STAR WARS RPG Star Wars Holonet Le Réveil des Fans Radio Disney Club ASFA


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer