Fils d’officier, Brenn Tantor était un très bon stratège, et de ce fait un redoutable joueur d’échecs.

Brenn est né dans un petit village de Garos IV, un monde idyllique, deux ans avant son frère Dellis. Il vécut son enfance au milieu d’un conflit ravageur dû à la guerre civile. Lorsque l’Ordre Nouveau fut instauré, l’Empereur Palpatine mit fin à ce conflit, ramenant la paix sur Garos IV et envoya un gouvernement impérial afin de veiller à son maintien.
La paix retrouvée, le père de Brenn enseigna à ses enfants le respect des Stormtroopers et officiers protégeant Garos IV.

Malheureusement, la paix ne fut que de courte durée. Un petit mouvement de résistance se forma, et les accrochages entre ces anarchistes et les troupes Impériales se multiplièrent très vite. Le village des Tantor se retrouva fatalement au cœur de l’un de ces affrontements et leur maison fut détruite, comme beaucoup d’autres. Ensevelis sous les gravats, Brenn et Dellis furent tirés des ruines par un Stormtrooper, mais leur mère ne put avoir cette chance. Depuis ce jour, les deux frères jurèrent de servir l’Empire en rejoignant l’Armée Impériale, dans l’espoir de devenir des troupes combattantes à leur tour. Brenn entra à l’Académie, suivi de son frère l’année suivante.
Peu de temps après, leur père partit pour une mission très risquée : livrer du matériel médical pour des troupes au combat sur la planète Graal’din. On dit que le transport se fit détruire par les Rebelles, mais les fils continuèrent malgré tout leur rêve.

À l’Académie, et grâce à ses talents innés de réflexion et de stratégie, Brenn se spécialisa dans les simulations de combat et devint très fin stratège, comme il se doit. Plus tard, Brenn et Dellis demandèrent à devenir soldats de l’armée active, mais leur requête fut rejetée. L’État-major Impérial leur expliqua que la sélection des troupes d’assaut était très stricte et contrôlée par les Instances Supérieures de l’Armée Impériale.

Sans perdre espoir pour autant, Brenn et son frère essayèrent de s’infiltrer dans l’Escadron Catena, une unité de Stormtroopers stationnant dans l’Académie lors des intermissions. Épaté de leur acharnement, le capitaine de l’escadron invita les deux frères à rejoindre son unité en tant que « Stormtroopers honoraires ». Beaucoup de membres de l’unité n’appréciaient guère ce genre d’intégration mais restèrent muets face au capitaine.

Malgré la grande joie qu’il éprouvait avec son frère d’être devenu Stormtrooper, Brenn se rendit vite compte qu’ils étaient considérés comme « étrangers » au sein des troupes. Les autres soldats reconnaissaient les aptitudes des frères Tantor, mais les laissaient toujours à l’écart du reste de l’unité. Brenn continuait à croire qu’il se ferait accepter tôt ou tard, contrairement à son frère Dellis qui resta mais perdit tout espoir.

Très peu de temps après, l’escadron Catena dut partir en mission sur la planète Kalaan afin d’anéantir la Rébellion qui s’y était installée. La bataille dura toute une journée et l’escadron Catena subit de lourdes pertes, entre autres le lieutenant de l’escadron, ce qui laissa le commandement à Brenn, qui eut du mal à être écouté. À la fin de la bataille, il ne restait plus que cinq Stormtroopers, dont Brenn et Dellis. Ce dernier se fit toucher par un Kalaanite qui se faisait passer pour mort. Brenn accourut vers son frère pour l’aider à tenir le temps que les secours arrivent. C’est également à ce moment-là que Brenn rencontra le capitaine Beri Tulon, qui le nomma lieutenant.

De retour sur le destroyer, Brenn enfila son nouvel uniforme d’officier puis passa au chevet de son frère avant d’aller rejoindre le capitaine Tulon pour sa phase d’entraînement. Il le retrouva en compagnie du Grand Général Brashin, qui espérait que Tulon formerait Brenn comme un vrai officier.

Au cours de son entraînement, Brenn se lia d’amitié petit à petit avec son instructeur, Tulon, et eut des résultats très satisfaisants, grâce à ses talents innés. Son entraînement fini, le général Brashin le nomma capitaine et lui ordonna de diriger ses troupes sur Ruul, l’une des destinations possibles du Faucon Millenium s’étant échappé de Mos Eisley quelques heures plus tôt. Brenn eut sous ses ordres beaucoup des soldats de son entraînement, ainsi que son petit frère Dellis. Le but de cette mission était de capturer un centre informatique puis un Rebelle. Il perdit beaucoup de soldats lors de ces premières batailles.

Il dut ensuite se rendre sur la planète volcanique Sarapin, pour éliminer les Rebelles ayant capturé des collecteurs d’énergie ainsi qu’une foreuse impériale. Il réussit à diriger ses troupes à bien avant d’être de nouveau contacté par Brashin, qui lui annonça la terrible nouvelle : l’Étoile Noire avait été détruite. Brenn partit pour Yavin IV afin de venger l’Empire et détruire la base Rebelle. Ce fut sa seconde séparation avec Dellis. Arrivé sur Yavin, Brenn reçut un appel de détresse incomplet émanant du général Maximilian Veers, et envoya une unité de combat sauver le général, non sans risque dans la grande et épaisse forêt de Yavin. Il continua à traquer des Rebelles sur divers systèmes.

Trois ans plus tard, il assista à la victoire Impériale sur Hoth dirigée par Veers avec le groupe de blindés « Blizzard ». Juste après que la Rébellion ait quitté les lieux, Dark Vador confia une mission de haute importance à Brenn : aller désigner le futur emplacement sur Endor du Bunker qui abriterait le générateur de bouclier de l’Étoile de la Mort.
Mais avant de partir il revit son frère qui lui raconta la vérité à propos de la mort de leur père, en réalité tué par l’Empire. Ce fut sa dernière entrevue avec Dellis qui dut partir dans une mission commando extrêmement dangereuse.
Brenn se rendit sur-le-champ sur Endor avec un petit commando de six soldats et d’un TR-TT. Arrivées sur place, ses troupes se firent surprendre par « des formes de vies indigènes hostiles », qui étaient les Ewoks. Brenn demanda au commandant de groupe de vérifier si ces créatures étaient vraiment belliqueuses ou si elles voulaient simplement défendre leur territoire. Brashin ordonna d’annuler l’ordre et d’éliminer tout contretemps, contre-ordre que Brenn n’approuvât guère, mais qu’il exécuta tout de même. Brashin lui donna même un autre bataillon en renfort. Brenn ne se fit pas beaucoup surprendre par les nombreux pièges tendus par les Ewoks. Il découvrit et nettoya les trois emplacements prévus, puis sécurisa le final. Quand l’équipe de construction arriva sur place, Brenn fut envoyé sur une autre planète, Abridon.

L’Empire découvrit que sa base d'Abridon ne répondait plus aux appels lancés et soupçonna les Rebelles sans attendre. Brenn débarqua à quelques kilomètres de la base avec une force considérable, mais se fit immédiatement attaquer par des aérochars et airspeeders rebelles. Il continua tout de même à avancer et récupéra la base impériale. Il découvrit sur place que les Rebelles étaient bien de mèche dans cette affaire, mais qu’ils avaient été aidés par des civils. Brenn put alors commander des renforts et anéantir la base Rebelle plus au Nord. Une fois la base détruite, il captura le gouverneur d’Abridon, Hamman Flatt, qui lui donna des renseignements importants sur la présence rebelle. Malgré cette aide, Brenn fit enfermer Flatt en attendant de le mettre à mort, ordre du général Brashin. Ensuite, il fit installer un Centre de Commandement au pied de la colline gouvernementale, et dans la même nuit, Brenn dut retrouver cinq responsables rebelles qui avaient soulevé la population. Lorsqu’il en eut retrouvé quatre, il découvrit que le cinquième n'était autre que Luke Skywalker. Sa capture fut très difficile mais possible. Les cinq responsables furent alors emmenés par navette-prison sur Coruscant.
Le général Brashin étant très satisfait du travail de Brenn, il lui confia une nouvelle sorte de véhicule, la Base Mobile Tout Terrain (BM-TT), lui facilitant considérablement son travail. Il utilisa cette BM-TT tout en haut d’une colline, près d’une cascade imposante. Il devait retrouver les forces de son ancien instructeur, Beri Tulon, situées au Sud-Ouest de sa position. Seulement, lorsqu’il fut à peine à deux kilomètres de ses renforts, le TB-TT de Tulon fut volé et détruisit toutes les autres forces. Beri ne répondait pas aux appels lancés par Brenn, et ce dernier voyant le TB-TT partir du côté rebelle commença une course poursuite. Brenn réussit à faire tomber le walker et à capturer ceux qui l’avaient volé, et découvrit que Tulon lui-même était l'auteur de cet acte de trahison. Tulon récupéré par une navette-prison, Brenn dut détruire – non sans mal – la base rebelle avec ses seules forces.

C’est aussi après cette victoire que la vie de Brenn allait changer. Le général Brashin, fier d’une nouvelle victoire, lui demanda d’exterminer un camp de réfugiés à l’Est de leur position. Brenn contesta fermement pour la première fois. Cet acte attira la colère de Brashin, qui coupa la communication de la BM-TT sur les troupes impériales. Brenn ne contrôla plus ses troupes qui écoutaient les mensonges du général, puis attaquèrent le camp, ne laissant aucun survivant. Tantor assista au massacre sans pouvoir faire quoi que ce soit. Le camp détruit, il reçut un appel du général rebelle Tyr Taskeen qui lui proposa de combattre aux côtés des Rebelles. Brenn hésitait, se retrouvait entre deux feux.

Une nuit, il fit un cauchemar lui rappelant le massacre du camp de réfugiés par ses troupes, ce qui le réveilla. Une fois les yeux ouverts, il reçut un appel de Brashin qui lui donna un rendez-vous sur Kalaan, afin de discuter de son insubordination. Il lui apprit également la mort de Dellis sur Ruul, soi-disant tué par les Rebelles. À la fin de la transmission, Brenn déchaîna sa colère en sachant que cette nouvelle était un mensonge, ce qui lui coûta une tasse. Cet assassinat de la part de l’Empire ne le fit plus hésiter : il contacta sur fréquence sécurisée l’amiral Taskeen pour lui dire qu’il acceptait son offre.

À peine arrivé sur Kalaan, Tantor se fit arrêter et enfermer dans une cellule extérieure. Peu avant l’aube, Brashin alla voir son prisonnier et lui raconta ce qui devait lui arriver : cour martiale dans la matinée, puis exécution devant ses hommes. Brenn demanda sèchement si Brashin avait porté le même discours à Dellis avant de le tuer, ce à quoi le général lui répondit simplement « Bonne nuit ». Brenn était désespéré, lorsqu’un Stormtrooper s’approcha de lui ; il reconnut ce soldat qui faisait partie de ses meilleures troupes, Gana Lant. Le Stormtrooper avait prévu l’évasion de son supérieur, et rassemblé certains de ses anciens collègues. Brenn eut une idée avant de s’enfuir : il avait entendu que Skywalker était retenu dans la prison quelques jours avant d’être transféré sur Coruscant, et décida de le libérer. Le Jedi libéré avec le plus de discrétion possible, Brenn monta à bord de la BM-TT et commença à partir. Ce départ non autorisé donna l’alarme, mais les soldats de Brenn purent créer une diversion et lui permettre de s’échapper.
Mais sortir de la prison ne fut que le début. À peine Brenn força-t-il les portes du camp que Taskeen lui signala qu’il avait du retard, la base rebelle ayant commencé une évacuation sans l’attendre, et qu’il devait se dépêcher s’il voulait décoller de la planète. Brenn lui fit remarquer qu’il venait de sortir et qu’il avait déjà toutes les patrouilles impériales du secteur à ses trousses. Taskeen lui conseilla pour s’en sortir de trouver des groupes de résistants Kalaanites dispersés sur le chemin à emprunter. Brenn suivit ce conseil et réussi à vaincre les patrouilles impériales qu’il rencontrât en chemin. Il arriva sans encombre à la base rebelle et se fit embarquer avec sa BM-TT sur le croiseur Mon Calamari de l’amiral Taskeen.

Il s’échappa d’une cellule impériale pour se retrouver dans une rebelle. Brenn eût à peine le temps de sortir de son véhicule avec Skywalker que deux soldats l’arrêtèrent sur un ordre de l’amiral. Peu après, ce dernier alla rendre visite à son prisonnier, qui lui fit une proposition audacieuse : capturer un TB-TT impérial afin de le mettre au service de la Rébellion. Mais Brenn ne mit qu’une condition à cela, ce fut de libérer son ami Beri Tulon, qui savait où trouver des chantiers de walkers. Tantor fut libéré et récupéra sa Base Mobile.

Pour libérer Tulon, il devait le récupérer lors de son transfert vers « le centre de détention de Tarkin », à travers la toundra de Ruul. Avec un petit commando, Brenn prit en embuscade le convoi et arracha Tulon des griffes de l’escorte. Les Rebelles durent alors foncer prudemment vers le point de récupération car les minutes leur étaient comptées : la libération de Tulon ne passa pas inaperçue et une force écrasante poursuivit la BM-TT. Un accrochage eut lieu juste à côté du site d’atterrissage. Brenn et Tulon s’en sortirent, mais au prix du sacrifice de beaucoup de membres du commando.
Une fois que Brenn eût fait monter son ex-mentor à bord du croiseur, il lui demanda la position d’une usine de TB-TT. Tulon lui répondit qu’il y en avait une dans le système Trasse, dans la ceinture d’astéroïdes de Ruul. Brenn voulut y foncer avant que Tulon ne lui dise qu’il fallait d’abord retourner sur la planète afin de trouver un code permettant l’accès à Trasse. Brenn redescendit avec un nouveau commando à la surface de la planète et chercha longuement un complexe informatique. Les Impériaux avaient une force blindée élevée, ce qui força les Rebelles à progresser rapidement, mais avec beaucoup de précautions. Ils trouvèrent dans les montagnes des guérillas ruuliennes, prêtes à aider l’Alliance. Grâce à cette aide, Brenn trouva la position du complexe informatique, mais remarqua également la présence d’une base Impériale juste au pied du bâtiment. Les Rebelles trouvèrent, non loin de leur objectif, deux TP-TT et deux TR-TT capturés par les Ruuliens, ce qui facilita considérablement la tâche de Brenn. Capturant les lieux tourelle par tourelle, sentinelle par sentinelle, Brenn réussit à pénétrer dans la base sans trop de dommages. Il devait à présent tenir la position face à une contre-attaque imminente de l’Empire pendant que Tulon tentait de trouver le code dans le complexe informatique. Les Impériaux ne se firent pas attendre et frappèrent fort, mais les Rebelles tinrent leurs positions et refoulèrent l’attaque. Tulon ressortit du complexe avec le code, et les Rebelles purent décoller une fois pour toutes de la planète rocheuse.

Une fois le code acquis, Brenn bénéficia de clandestins, des troupes capables de percer les blindages des walkers impériaux et de les capturer. Il se rendit immédiatement sur Trasse et y installa une base. L’atterrissage ne fut pas de tous repos : les troupes impériales envoyèrent immédiatement une chasse importante et de l’artillerie attaquer les Rebelles. Le sang-froid de Brenn réduisit le nombre des pertes et, surtout, permit à la base d’être installée.
Brenn découvrit alors que Trasse n’était pas seulement un astéroïde parsemé d’usines de walkers, il réalisa que c’était aussi un « désert d’entraînement » pour les blindés et l’infanterie, et que les cibles en question se révélaient être... des prisonniers rebelles ! Même si le devoir de sauver ces prisonniers d’une mort certaine les appelait, ils durent faire de leur mission de capture une priorité, le temps leur étant compté.
L’approche des usines de TB-TT fut délicate, et de nombreuses tentatives échouèrent, entraînant la mort de dizaines de clandestins. Une fois un TB-TT capturé, les Rebelles tentèrent de l’amener vers la base en évitant les autres blindés. Le walker atteignit la base rebelle et Brenn demanda un transport afin de remonter la prise à bord. Il ne put recevoir de transport, car Taskeen l’informa de l’impossibilité de déployer davantage de vaisseaux : un canon à ions empêchait toute approche de l’astéroïde. Brenn ordonna alors de détruire le canon afin de pouvoir remonter.
Il lui fut difficile d’atteindre son objectif, car Brashin venait de débarquer et avait pris le commandement des troupes de l’Empire. Quand Brenn trouva la position du canon à ions, il envoya une force considérable, walker capturé compris, prendre possession des lieux. Le combat fut rude, mais grâce à la puissance de feu du TB-TT et à l’habileté de ses occupants, les Rebelles capturèrent le canon et neutralisèrent ses systèmes, rendant alors un atterrissage possible de leur troupes.

Une fois le blindé capturé, Brenn eut une nouvelle proposition de Taskeen, qui lui rappela ses jours noirs au sein de l’Empire : aller libérer le gouverneur d’Abridon, Hamman Flatt, afin d’avoir l’appui de la planète. Brenn accepta et installa une petite base à quelques kilomètres au Sud de la colline gouvernementale. Les contre-attaques de l’Empire ne se firent pas attendre et frappaient dur, les Rebelles tenant toujours juste les assauts. Pour calmer l’ardeur des forces ennemies, Brenn anéantit un poste avancé à coup de bombes et de missiles, réduisant les Impériaux à néant. Il se dépêcha alors d’atteindre le Centre gouvernemental, avant que la base de l’Empire ne leur résiste de l’autre côté du fleuve. Réussissant tout de même à vaincre l’obstacle et capturer l’imposant bâtiment, les Rebelles découvrirent une prisonnière en train d’être interrogée qui leur révéla la présence d’un camp de détention où était enfermée sa famille. Un commando se rendit sur place et y découvrirent le Gouverneur. Ils vidèrent le camp, mais lors du retour, ils croisèrent une patrouille blindée qui revenait au camp. Brenn dirigea habilement le commando afin de détruire les véhicules et de ramener les prisonniers à la base. Une fois sur place, Tantor eut une conversation avec Flatt qui venait de faire une proposition avec Taskeen. Le Gouverneur crut reconnaître Brenn, mais celui-ci renia son identité, laissant la discussion à ce point. Taskeen confia alors une autre mission risquée à Brenn, celle de reprendre les chantiers navals abridoniens de Sayanne aux Impériaux. La présence d’une base importante et de plateformes d’artillerie fixe obligèrent les Rebelles à faire preuve de discrétion, donc de restreindre le nombre de forces sur le terrain. Devant avancer vite, prudemment et éviter les patrouilles aériennes et terrestres, donc éviter tout contact avec les Impériaux, les Rebelles eurent tout de même le soutien, ou plutôt la diversion, de troupes nationalistes qui donnaient du fil à retordre à l’Empire, l’obligeant à dégarnir certains secteurs de la ville. Les troupes de Tantor profitèrent de la pagaille pour pénétrer dans la ville et atteignirent les chantiers qui renfermaient plusieurs nouveaux chasseurs A-Wing, utiles pour l’attaque prochaine de l’Étoile de la Mort. Une fois les vaisseaux partis et hors de danger, Brenn atterrit sur place avec sa BM-TT et put acheminer des troupes afin de nettoyer la ville de l’occupation impériale.
La tâche accomplie, Brenn rejoignit le reste de la flotte rebelle afin de préparer l’attaque de la seconde station spatiale de combat de l’Empereur, l’Étoile de la Mort. Il assista au briefing de l’Amiral Ackbar et de Mon Mothma, puis alla avec Taskeen dans la frégate médicale rebelle. Grâce au talent de commandement de Taskeen au génie stratégique de Brenn, la Nébulon-B s’en sortit sans trop de dommages, et les deux commandants purent admirer l’ultime arme de l’Empire partant en fumée, ainsi que la mort de l’Empereur et de Dark Vador. Faisant la fête sur Endor comme tous les Rebelles, Brenn restait malgré tout attristé par la mort de Dellis qui ne pouvait profiter de ce moment.

Mais une fois la victoire fêtée, Tantor dut de nouveau aller combattre les Impériaux restés fidèles à Palpatine. Durant trois ans il élimina les bastions impériaux, comme il le faisait avec les rebelles entre Yavin et Hoth. Au bout de la troisième année, la flotte rebelle se regroupa de nouveau pour commencer une bataille encore plus décisive qu’Endor : la libération de Coruscant, capitale de l’Empire. Tous les plus grands officiers étaient présents, et le général Tantor se vit confier une mission risquée qui jouerait sur la victoire de l’Alliance ; détruire des antennes relais de l’Empire afin que l’arrivée trop importante de vaisseaux de débarquement rebelles ne soit pas perçue dans la partie polaire de la planète, unique petite aire dépourvue d’immeubles.
Avec un petit commando et dans un froid glacial, il sabota les antennes et prit la base impériale du secteur par surprise, faisant de nombreux prisonniers. La contre-attaque fut prompte, mais Brenn eut le temps de disposer de renforts et put ainsi contrer la force impériale, avant de détruire leur base secondaire. Une fois ceci terminé, la Rébellion atteignit les portes de la ville. L’approche n’était pas facile, car les murailles étaient parsemées de tourelles de toutes sortes, ainsi que de plateformes d’artillerie fixe, d’autant plus que des bombardements réguliers par TIE semaient le chaos dans les rangs rebelles. Grâce aux missiles longue portée des chars d’assaut, les tourelles impériales puis les portes de Coruscant purent être anéanties, mais l’entrée en ville ne fut pas de tout repos : des embuscades de blindés et les barrages incessants des artilleries fixes rendaient chaque mètre carré de terrain infranchissable. Après le sacrifice de centaines d’homme, de véhicules, de vaisseaux, mais aussi grâce à l’ingéniosité de Brenn et des autres officiers dans les vaisseaux comme sur le terrain, l’entrée en ville fut possible et l’Alliance continua son parcours bien plus aisément…

Jusqu’à ce qu’elle installe une base à environ trois kilomètres du Palais Impérial. À peine un centre de commandement construit, l’Empire, avec à sa tête Brashin et tous les meilleurs éléments de feu l’Empereur, attaqua sans relâche les dissidents. Les Rebelles eurent de telles pertes matérielles et humaines qu’à plusieurs reprises ils manquèrent de battre en retraite. Mais la volonté de gagner de Brenn leur fit tenir leur position et repousser avec audace les assauts impériaux. Puis, durant plusieurs jours, la situation se stabilisa, permettant à Brenn d’acheminer plus de renforts. Une fois assez de troupes déployées, Brenn courut à la victoire avec une énergie incroyable, et détruisit tout ce qui portait un symbole impérial sur son passage, au point de ne faire aucun prisonnier. Une fois au pied du Palais, Brenn dut faire éliminer les forces présentes autour afin d’avoir un périmètre de sécurité. Lorsque le secteur fut sécurisé, il assista à l’assaut du Palais par l’infanterie Rebelle et suivit avec haleine, comme tous les autres officiers rebelles, la bataille interne par les comlinks des forces d’invasion. Lorsque tout l’imposant bâtiment fut sous contrôle, Taskeen avoua à Brenn que finalement, il n’était pas si indigne de confiance. Brenn refusa une médaille en son honneur à cause de toutes les pertes, impériales, rebelles, humaines et matérielles que la guerre avait coûté à la Galaxie.
Alors qu’il avait perdu tout espoir de retrouver son frère vivant, un Rebelle lui informa de la découverte d’une « sorte de goulag politique » secret dans les sous-sols du Palais impérial, et dans lequel on retrouva un jeune homme au nom de Tantor. Brenn descendit sur place et retrouva son frère, bien vivant. Il était tellement désespéré qu’il ne croyait même plus à ce miracle. Il fit mettre un uniforme rebelle à Dellis, et alla le présenter à Taskeen au pied des marches du Palais, où ils espérèrent tous trois que la Galaxie pourrait enfin vivre en paix.

Brenn continua sa carrière dans l’armée encore quelques années avant de donner sa démission et de partir vivre une vie paisible.


« Au cours de ma formation, on m’a appris à agir comme un soldat, pas comme un meurtrier ! »
Brenn Tantor


  • Age: environ 35 ans à la bataille de Yavin
  • Espèce: Humain
  • Taille: 1m78
  • Affiliation: Empire Galactique puis Alliance Rebelle
  • Profession: Officier de carrière, stratège

Star Wars VIII

PSW Vidéo

Evénements

Star Wars Episode VIII
Star Wars Episode VIII

France
13 déc. 2017

Star Wars Episode VIII au Gaumont Disney Village avec BB-8 et la VR Experience
Star Wars Episode VIII au Gaumont Disney Village avec BB-8 et la VR Experience

Esplanade François Truffaut, 77705 Marne la vallée
13 déc. 2017

Star Wars - les Jouets Contre-Attaquent
Star Wars - les Jouets Contre-Attaquent

Mairie de Salins-les-Bains [39]
13 déc. 2017 - 30 déc. 2017

Week-End Star Wars Episode VIII au Gaumont Disney Village avec BB-8 et la VR Experience
Week-End Star Wars Episode VIII au Gaumont Disney Village avec BB-8 et la VR Experience

Esplanade François Truffaut, 77705 Marne la vallée
16 déc. 2017 - 17 déc. 2017

Week-end PSW des 16-17 décembre 2017 pour SW les Derniers Jedi
Week-end PSW des 16-17 décembre 2017 pour SW les Derniers Jedi

Disney Village et Paris
16 déc. 2017 - 17 déc. 2017

Star Wars Episode IX
Star Wars Episode IX

France
18 déc. 2019

StarWars Story

Anniversaires

nés un 11 décembre...
en partenariat avec
MintInBox
Science Fiction Archives
La 59ème Légion
BeeAndSee
TesHeros.com
Pulps
Sport Saber League
Hong Kong Style
STAR WARS RPG Captain Collectoys ASFA Radio Disney Club Star Wars Holonet


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer