Shadows Of The Empire (page 3)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
Shadows Of The Empire

Le roman de Steve Perry


Un auteur...d’action : bio de Steve Perry

Steve Perry, né en 1947 à Bâton Rouges en Louisiane, est un auteur à succès, avec plus d’une cinquantaine de livres à son actif. Les petits jobs qu’il a exercés avant de faire de l’écriture son gagne-pain lui ont permis d’acquérir un vaste champ de connaissances. Il a en effet pratiqué les métiers divers de prof de natation, garde du corps, instructeur d’arts martiaux, détective privé, assembleur de jouets, infirmier ou encore assistant physicien !



Auteurs de nombreux articles et nouvelles parus dans des magazines, et de quelques scripts de films qui n’ont jamais vu le jour, scénariste du dessin animé Batman, il était prédisposé à écrire des romans d’action et d’aventure.
Il a écrit notamment pour les séries Matador, Aliens, Aliens Vs Predator, Conan, Net Force (avec Tom Clancy), ainsi que les novélisations de Men in Black, The Mask, Titan AE… Nombre de ses 54 romans ont rejoint la liste des best-sellers du New York Times, mais aucun n’a surpassé Shadows of the Empire, qui y est resté durant 10 semaines ! Pour l’univers Star Wars, il a également écrit le scénario du comic Shadows of the Empire : Evolution, ainsi que les deux romans Medstar avec Michael Reaves.

Un classique de Star Wars

Ce roman propose un scénario classique pour un Star Wars : basé sur le principe du serial, il se compose de plusieurs trames fractionnées en micro-épisodes, en montage alterné, que le hasard (ou la Force) finit par rassembler en un tout cohérent.
Steve Perry introduit de nouveaux personnages, forts et… sans scrupules, pour exploiter ces récits : le Prince Xizor, son garde du corps Guri, ou le contrebandier Dash Rendar. Les différentes intrigues, qui s’entrecoupent et se complètent, ne dénotent pas par rapport à la saga fondatrice.

La principale est la suivante :
- Darth Vader tente de capturer Luke vivant pour le convertir au côté obscur de la Force. Le Prince Xizor, chef de l’organisation criminelle Black Sun, cherche à remplacer Darth Vader aux côtés de l’Empereur. Pour arriver à ses fins, il doit prouver son efficacité et son dévouement à Palpatine, tout en discréditant son rival aux yeux du monarque. Il tente alors de faire assassiner Luke, et de faire porter le chapeau à Vader. Luke est donc un homme traqué par les chasseurs de primes qui le veulent… mort ou vif !

Cette intrigue principale est étayée par de nombreuses histoires secondaires :
- Leia, Luke, Lando et Chewbacca, toujours aidés par les droïdes C3PO et R2D2, tentent de retrouver Han Solo, enlevé par Boba Fett, avant que celui-ci ne soit livré à Jabba the Hutt. Pour les épauler dans cette quête, ils engagent un contrebandier corellien : Dash Rendar.

- Luke s’évertue à parfaire sa formation de Jedi, apprendre à maîtriser la Force, et construire un nouveau sabre laser.

- Xizor veut acheter les faveurs de la République en leur donnant les plans secrets de la nouvelle superarme de l’Empire, par l’intermédiaire du réseau bothan.

- Sachant que quelqu’un cherche à tuer Luke, Leia engage Dash pour le protéger, et tente de découvrir qui se cache derrière ces tentatives d’assassinat. Dans ce but, elle cherche à entrer en contact avec Black Sun, dont le vaste réseau d’espion pourrait lui donner cette information. Ironiquement, elle ne sait pas que c’est précisément cette organisation qui cherche à supprimer le Jedi.

- Xizor, en séducteur habituellement infaillible, tombe sous le charme de Leia et essaie de la posséder. N’y parvenant pas, il va se servir d’elle comme appât pour attirer Luke.

L’équilibre entre les différentes aventures est assez bon, et le style de l’auteur, simple, peu alambiqué, va directement à l’essentiel, permettant au lecteur de se laisser emporter par l’action. Les dialogues, plutôt léger, voire souvent humoristiques, sonnent assez juste, ce qui rend la lecture encore plus agréable.
Une chose peut frapper dans ce roman. C’est, de toute la saga, probablement le plus… coquin. Si dans l’univers de Star Wars, la sexualité est généralement taboue, dans Shadows, on peut noter plusieurs allusions grivoises, le personnage de Xizor est décrit comme une bête sexuelle, et le désir de Leia est exposé sans détour. Sans être érotiques, certaines scènes atteignent un niveau de sensualité rarement rencontré dans un Star Wars.



Shadows of the Empire
de Steve Perry
- Editions Bantam :
Hardcover : mai 1996
Paperback : avril 1997

Traduit en France par Jean-Marc Toussaint sous le titre Les Ombres de l’Empire
Grand format : Presses de la Cité : janvier 1997
Format poche : Fleuve Noir : juin 1999

Couverture : Tom Jung

Evénements

Générations Star Wars & Science-Fiction 2019

27 avril 2019 - 28 avril 2019

Kiwanis Force Event 2

14 juin 2019 - 15 juin 2019

Star Wars Episode IX

18 déc. 2019

Celebration

Star Wars IX

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide