Pellaeon, Gilad

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.

Digne hériter du Grand Amiral Thrawn, Gilad Pellaeon fut l’un des vétérans les plus loyaux de l’Empire mais aussi le moins ambitieux. Sa loyauté lui permit pourtant de devenir le plus grand dirigeant de l'Empire.

  • Âge : Environ 50 ans à la Bataille d’Endor
  • Race : Humain
  • Taille : 1,70 mètre
  • Affiliation : Empire
  • Profession : Capitaine du Chimaera, Grand Amiral de l'Empire, Commandant Suprême des forces de l'Alliance

Gilad Pellaeon est originaire de Corellia. Il entra très jeune, en mentant sur son âge, dans l’un des plus prestigieux centres d’apprentissage militaires de la Galaxie, l’Académie de Raithal. Il en sortit avec le grade d’Enseigne et gagna de nombreuses recommandations en chassant les pirates du système de Gavryn.
La Guerre des Clones offrit plus tard à Pellaeon le grade de Capitaine à la tête d’une flotte d’imposants croiseurs Acclamator dans le camp de la République ainsi que son lot de vraies batailles. L’une d’elles, celle de Merson, fut une véritable défaite au cours de laquelle Pellaeon perdit son Général Jedi, Ronhar Kim, et dut battre en retraite pour préserver ses hommes et sa flotte.
C'est à cette même période qu'il eut une liaison avec l'espionne de la République Hallena Devis, qui lui donna un fils. Cette relation fut toutefois gardée secrète.

A l’issue de ce conflit la République céda la place à l’Empire Galactique, que Pellaeon continua de servir loyalement. Il fut transféré à bord du destroyer stellaire Chimaera où il gravit petit à petit la chaîne de commandement pour finalement accéder au poste de Commandant en Second. Le Chimaera fut plus tard affecté à l’imposante flotte impériale qui devait prendre part à la Bataille d’Endor et écraser l’Alliance Rebelle.
Au cours de cette imposante bataille Pellaeon dut prendre la place de son commandant. Celui-ci avait été tué par un assaut des rebelles, alors que la flotte impériale commençait à partir en déroute après la perte de l’Executor. Lorsque la Bataille d’Endor se conclut par une défaite et la mort de l’Empereur plusieurs officiers impériaux choisirent de lancer glorieusement leurs dernières forces contre les rebelles, un geste aussi héroïque que vain. Ce fut Pellaeon qui, plus pragmatique, ordonna la retraite et le rassemblement de la flotte impériale avec le Chimaera.
En tant qu’officier dévoué, Pellaeon n’était habité d’aucune soif de pouvoir et restait un soldat avant tout, désormais au service d’un empire sans Empereur. Il lutta pour garder un semblant de cohésion mais aucun commandant n’accepta son autorité, l’Empire se divisa alors en plusieurs factions toutes dirigées par des Seigneurs de Guerre autoproclamés pendant que la toute jeune Nouvelle République reprenait tous les anciens territoires impériaux du Noyau Galactique. Pellaeon ne commandait désormais qu’une faible flotte de vaisseaux et d’hommes majoritairement sous-entraînés.

Cinq ans après la débâcle d’Endor, le territoire de l’Empire était réduit à un quart de sa taille originale et tout espoir de restaurer sa gloire d’entant avait disparu. Pellaeon fut secrètement contacté par Thrawn, le seul survivant des Grands Amiraux impériaux. Celui-ci avait reconnu les qualités de Pellaeon et choisi le Chimaera pour lui servir de vaisseau-amiral dans sa vaste campagne de reconquête du Noyau.
Mettant de côté ses vieux préjugés contre les non-humains, Pellaeon servit aux côtés de Thrawn dans le rôle de confident avec une indéfectible loyauté et apprit énormément à son contact. Le Grand Amiral était capable de comprendre le mode de pensée d’une civilisation à partir de son art puis d’y adapter sa stratégie militaire. Il démontra à plusieurs reprises son implacable génie militaire en déroutant la Nouvelle République et Pellaeon lui-même avec ses tactiques inédites avant de leur démontrer sa supériorité. Pellaeon eut quand même quelques réserves à propos de la confiance de Thrawn envers ses gardes noghris et de l’emploi du clone instable du Jedi Joruus C’baoth à leur service.
Sous le commandement de Thrawn l’Empire parvint à effectuer une formidable percée dans les lignes ennemies, menaçant gravement la Nouvelle République. Mais le Grand Amiral ne put jamais mener ses plans à termes, assassiné lors de la Bataille des chantiers de Bilbringi par Ruhk, son propre garde du corps noghri.
Pellaeon vit Thrawn mourir sous ses yeux sur la passerelle de commandement du Chimaera sans pouvoir lui venir en aide. Privée de son leader et de son génie tactique la flotte impériale partit en déroute contre les forces de la Nouvelle République. La situation d’Endor se répétait devant Pellaeon qui dut une encore une fois faire battre les forces impériales en retraite.

Une fois de plus plusieurs seigneurs de guerre opportunistes se disputèrent le pouvoir. Galvanisés par l’incroyable percée de Thrawn dans le Noyau ils lancèrent une ambitieuse attaque sur Coruscant à laquelle Pellaeon ne prit aucune part, visant à s’emparer de la capitale intacte. Sans le génie militaire de Thrawn les impériaux furent repoussés et subirent des pertes importantes avant de sombrer à nouveau dans une guerre civile. C’est alors qu’un Empereur Palpatine ressuscité par le clonage reprit le contrôle de l’Empire depuis Byss, au plus profond du Noyau galactique. Pellaeon continua de le servir malgré les pertes catastrophiques qu’il causait.
La Nouvelle République et les Jedi arrivèrent à défaire l’Empereur cloné et la plupart des forces impériales se réfugièrent au fond du Noyau. Là un seigneur de guerre, le Haut Amiral Teradoc s’établit un fief défendu par toute une flotte de croiseurs de classe Victory, elle-même commandée par le Vice Amiral Gilad Pellaeon.

L’Amirale Natasi Daala émergea huit ans après la Bataille d’Endor et prit place dans la longue liste des leaders successifs de l’Empire. Après avoir rompu son isolement dans le Complexe de la Gueule de Kessel et échappé à la Nouvelle République, elle prit contact avec Pellaeon et réunit avec son aide les treize derniers seigneurs de guerre impériaux, parmi lesquels Teradoc, dans une conférence visant à réunifier l’Empire. A l’issue de cette réunion, qui n’avait donné sur rien, Daala assassina les seigneurs de guerre, prit seule la tête de l’Empire et nomma Pellaeon son commandant en second.
La première et dernière opération militaire effectuée ensuite par Daala visait l’Académie Jedi de Luke Skywalker sur Yavin 4. Au cours de cet assaut les troupes terrestres, confrontées aux pouvoirs des Jedi, furent aisément repoussées et Pellaeon eut l’incroyable surprise de voir sa flotte entière être repoussée à l’autre bout du système de Yavin par une effroyable poussée de Force des Jedi. Daala ne put arranger elle-même la situation. Son super destroyer, le Marteau du Jedi, fut détruit et la bataille perdue. Dépitée, Daala s’exila et confia les rênes de l’Empire à Pellaeon.

Désormais sous le commandement du Grand Amiral Gilad Pellaeon l’Empire rassembla ses forces depuis le Noyau profond, étendit son influence sur la Bordure Médiane et établit sa capitale sur Bastion. Influencé et changé par ses années de service avec Thrawn, Pellaeon fit évoluer l’Empire et disparaître la doctrine violente et xénophobe de Palpatine. L’esclavage fut donc aboli et les sentiments anti-aliens réprimés. Mais il lui parut évident que continuer indéfiniment les hostilités avec la Nouvelle République ne pourrait contribuer qu’à la chute inéluctable de l’Empire.
Près de quinze ans après la bataille d’Endor Pellaeon fut donc l’instigateur d’un traité de paix historique entre ses territoires et ceux de la Nouvelle République. Il convainc les huit membres du conseil des Moffs de la nécessité de ce traité et tenta d’entamer des négociations en ce sens avec le Général Bel Iblis de la Nouvelle République. Cette tentative d’armistice faillit être sabotée par le Moff Disra, qui complotait contre Pellaeon et qui tenta de le discréditer avec l’aide du Major Grodin Tierce et d’un imposteur maquillé en Grand Amiral Thrawn.
Grâce aux information rapportées in extremis par le contrebandier Talon Karrde à propos du Major Tierce, Pellaeon put mettre à jour la trahison de Disra et l’arrêter. L’accord de paix entre l’Empire et la Nouvelle République put alors être signé en toute quiétude par Pellaeon et le chef d’Etat par intérim Ponc Gravisom sur le pont du Chimaera. Cette Armistice mit un terme définitif à la Guerre Civile Galactique.

Cette paix ne tarda pas à être troublée six ans plus tard avec l’irruption des Yuuzhan Vongs dans la Bordure Extérieure, non loin du territoire des Vestiges de l’Empire. Lorsque la menace des envahisseurs fut reconnue Pellaeon se trouva sollicité par Leia Organa Solo pour venir en aide à la Nouvelle République. C’est ainsi qu’il engagea le Chimaera et ses forces dans la défense d’Ithor, partageant le commandement durant la bataille avec l’Amiral Kre’fey. Les forces Yuuzhan Vongs furent battues mais la bataille se solda tout de même par une lourde défaite lorsque les Vongs lâchèrent une terrible arme bactériologique sur Ithor, ravageant toute sa surface. A la suite de cette catastrophe Pellaeon dut retourner dans son territoire rassembler toutes ses forces et convaincre le conseil des Moffs du danger qui les menaçait.
Pendant les deux années de guerre qui suivirent les Moffs empêchèrent Pellaeon d’impliquer davantage les Vestiges de l’Empire dans les combats. Jusqu’alors les Yuuzhan Vong, concentrés dans leur conquête du Noyau, avaient plus ou moins laissé les impériaux en paix. Cela changea après la prise de Coruscant et la déroute de la Nouvelle République, les Vongs attaquèrent directement et violemment Bastion. Mal préparés à combattre ces adversaires les impériaux furent battus et Pellaeon grièvement blessé dans une attaque contre la passerelle du Chimaera. Seule l’intervention de Luke Skywalker et de tout un groupe de Jedi en route pour les Régions Inconnues lui permit de sortir du coma et d’avoir la vie sauve. Avec leur aide précieuse le Grand Amiral put débusquer les espions Yuuzhan Vong qui s’étaient infiltrés dans ses rangs et remporter une victoire majeure dans la défense de Yaga Minor. Lorsque Skywalker et ses Jedi durent repartir à la recherche de la planète vivante Zonama Sekot, Pellaeon mit à leur disposition un vaisseau supplémentaire et tout un équipage pour les aider.
Par la suite les Vestiges de l’Empire allaient commencer à reconquérir leur territoire et s’impliquer plus que jamais dans la guerre contre les Yuuzhan Vongs, apportant une aide très précieuse à la Nouvelle République. Encouragé par Leia Organa Solo, Pellaeon participa à la création de l’Union Galactique des Alliances Libres qui allait enfin unir définitivement Empire et Nouvelle République. Pellaeon impliqua enfin ses forces dans l’ultime combat pour la reprise de Coruscant à l’issue duquel les Vongs furent battus et obligés de quitter l’espace connu sur Zonama Sekot.
La paix revenue Pellaeon fit cadeau à Leia d’une œuvre d’art aldéraanienne inestimable issue de la collection de Thrawn, pour la remercier de son soutien sans faille tout le long de cette guerre. Une galaxie entière était désormais à reconstruire.
Il ressortit toutefois du conflit profondément affecté par la mort du capitaine Mynar Devis, tombé au combat en volant au côté de Han Solo contre un interdicteur Vong. Mynar était le fils illégitime que Gilad avait eu avec Hallena Devis, il avait vécu toute sa vie sans savoir que Pellaeon était son père, au plus grand regret de ce dernier.

Pellaeon continua de diriger les Vestiges de l'Empire en bonne entente avec l'Alliance Galactique où il était estimé et respecté comme un grand chef militaire. A cette période, se sentant devenir vieux, Gilad se confiait souvent à son aide de camp Vitor Reige, lequel lui rappelait son défunt enfant Mynar Devis et devint presque un fils de substitution pour lui.
Lors de la crise du Nid Obscur, près de dix ans après que les Yuuzhan Vong aient été vaincus, il reçut le poste de Commandant suprême de l’Alliance Galactique suite à la mort accidentelle de l'Amiral Sien Sovv. Malgré son grand âge il eut alors à diriger les forces militaires de l'Alliance Galactique contre les Killiks qui menaçaient les territoires Chiss.

Cinq ans plus tard, alors que Gilad était déjà bien âgé et dirigeait encore les Vestiges de l'Empire, une nouvelle guerre civile éclata suite à l'insurrection du système Corellien.
Très tôt dans le conflit Pellaeon, en tant que Commandant Suprême, dut mener des négociations avec le premier ministre corellien Aidel Saxan dans la station Toryaz du système de Kuat. Il y échappa de peu à une tentative de meurtre perpétrée durant son sommeil et qui n'atteignit qu'un leurre couché à sa place. Malheureusement Saxan fut tué par les assassins, ce qui mit un terme brutal aux négociations. Le vindicatif Thrackan Sal-Solo, qui reprit les rênes du système corellien, fut suspecté d'être à l'origine de ces tentatives d'assassinat. Il s'agissait en réalité d'une machination de Jacen Solo et de la Sith Lumiya qui cherchaient à prolonger le conflit pour donner à Jacen l'opportunité de prendre le contrôle de l'Alliance Galactique.
Sans soupçonner que le jeune Solo était devenu un Seigneur Sith, Pellaeon n'était pas dupe et vit d'un mauvais oeil les manoeuvres politiques de ce dernier contre le chef d'état Cal Omas. Il n'accepta pas la création par Jacen d'une Garde de l'Alliance Galactique, sorte de milice dédiée à la chasse au terroristes corelliens et aux méthodes répressives. Le lendemain de la création de la GAG, Pellaeon démissionna de son poste de Commandant Suprême, qui échoua à l'Amirale calamarienne Niathal. A la suite de plusieurs complots et manoeuvres politiques qui menèrent à l'éviction de Cal Omas, Niathal devint co-Chef d'Etat de l'Alliance avec Jacen Solo.

Coupé de l'Alliance Galactique, où il était encore respecté, Gilad Pellaeon continua de diriger les Vestiges impériaux tout en gardant un oeil méfiant sur l'inquiétant Jacen Solo qu'il voyait devenir un dangereux dictateur, un despote mesquin. Malgré ses quatre-vingt douze ans Pellaeon parvenait encore à s'imposer au Conseil des Moff et à en dissuader les membres, dont particulièrement le Moff Quille, de suivre les plans de Jacen.
Malgré les réserves du Grand Amiral, l'Empire dut se résoudre à venir en aide à l'Alliance Galactique pour instaurer un blocus à Fondor. Afin de gagner plusieurs Moff à sa cause, Jacen promit en échange de cette aide le contrôle des planètes Borleias et Bilbringi. Pellaeon était très méfiant envers le jeune Solo et décida d'agir avec grande prudence.
Pendant des années, Gilad avait gardé un contact fort amical avec Natasi Daala et lui avait même confié le Chimaera après que celui-ci ait été endommagé par l'attaque Yuuzhan Vong contre Bastion. L'ex-amirale avait profité de sa longue retraite pour accumuler un grand pouvoir militaire ainsi qu'une forte rancune contre les Moff, ce qui faisait d'elle une alliée précieuse à Pellaeon en cas de trahison de la part de Solo ou de certains Moff comme Quille. Il fit donc appel à sa vieille amie pour le seconder et veiller sur ses arrières pendant les opérations militaires de Fondor.

A contrecoeur, et à bord de son nouveau vaisseau amiral l'Aileron Sanguinaire, Pellaeon mena la flotte impériale à Fondor pour y suivre les plans établis par Jacen Solo. Il y constata que de nombreux officiers de l'Alliance, Niathal en particulier, éprouvaient encore le plus grand respect à son égard. L'amirale calamarienne, regrettant d'avoir permis à un Sith d'accéder au pouvoir, était aussi méfiante que lui envers Solo et prête à se retourner contre lui. Malheureusement Jacen, pleinement conscient de la méfiance dont il était l'objet, affecta son apprentie Tahiri Veila sur l'Aileron Sanguinaire afin de garder un oeil sur les impériaux et au besoin de forcer la main à Pellaeon.
La prise de Fondor dérapa en bataille. Alors que les impériaux devaient contrer la flotte fondorienne Jacen Solo utilisa ses pouvoirs pour forcer les fondoriens à lever leurs boucliers planétaires et en profita pour bombarder des cibles civiles sans en aviser Pellaeon et Niathal. Même après que Fondor ait accepté de se rendre, et souhaitant faire un exemple, il continua ses bombardements. Choquée par cette attitude néfaste, Niathal se saisit de l'occasion pour se retourner contre lui et le déclarer ennemi de l'Alliance Galactique, ce qui plongea la bataille dans la confusion générale.
Les forces de l'Alliance étaient divisées entre celles qui demeurèrent loyales à Jacen et celles qui suivirent Niathal. Elle-même était désormais soutenue par les forces fondoriennes. Solo ordonna aux impériaux de le suivre, ce que plusieurs Moff étaient prêts à faire, mais Pellaeon s'y opposa fermement et donna l'ordre à sa flotte de se ranger du côté de Niathal.
Gilad se retira dans ses quartiers afin de s'entretenir de la situation avec Daala, qu'il savait embusquée au abords du système prête à lui venir en aide. Malheureusement Tahiri Veila le suivit et tenta de le faire fléchir pour abandonner Niathal et venir en aide à Jacen. Devant le refus du vieil homme elle alla jusqu'à le menacer avec un blaster. Elle ignorait que la conversation était entendue par Daala via le comlink porté par Pellaeon.
Gilad ne céda pas et résista courageusement à la jeune apprentie Sith. Feintant de se résoudre à changer d'avis, il lança un utlime ordre à toute sa flotte : celui de se placer sous le commandement de l'Amirale Niathale et de détruire Jacen Solo pour l'honneur de l'Empire.
A ces mots, Tahiri fit feu et abattit Pellaeon à bout portant. Dans sa brève agonie, celui-ci put voir le Moff Quille et ses alliés venir constater sa mort et comploter pour reprendre le pouvoir. Gilad usa ses dernières forces à articuler le nom de Quille à voix haute afin de le dénoncer à Daala qui écoutait encore par le comlink.
La mort de Gilad Pellaeon poussa de nombreux Moff à allier les forces impériales à celles de Jacen Solo, mais elle déchaîna aussi la colère de Daala qui fit irruption dans la bataille de Fondor avec une flotte éclectique menée par le Chimaera. L'irruption inattendue du mythique croiseur de Thrawn et Pellaeon, ignoré depuis la guerre des Yuuzhan Vong, fit sensation dans la bataille. Aux commandes du Chimaera, Daala infligea de lourdes pertes à Solo, le força à battre en retraite, et reprit le contrôle de l'Aileron Sanguinaire grâce à l'aide de Boba Fett et de ses mandaloriens. Daala récupéra le corps de Pellaeon avec l'intention de l'enterrer sur son monde natal Corellia.
L'Empire avait perdu son plus grand dirigeant.

Longtemps après sa mort, Gilad Pellaeon était encore une figure populaire au sein de l'Alliance Galactique et de l'Empire, reconnu comme un chef d'état fort et juste.
Son lointain successeur l'Empereur Roan Fel lui vouait une grande admiration et donna son nom à une nouvelle classe de croiseurs stellaires.


« Je suis trop âgé pour avoir des envies de gloire. A mon âge, on s'inquiète plus de ce que les gens pourraient dire de soi après sa mort. J'aimerais que l'on se souvienne de moi comme un amiral ayant laissé la galaxie un peu plus propre et tranquille qu'il ne l'avait trouvée au départ. »
Gilad Pellaeon à Cha Niathal

Découvrez d'autres fiches encyclo dans la catégorie Personnages Empire...


Tanbris, Lieutenant
Le lieutenant Tanbris est un ancien as de la chasse Impériale, mais suite à un accident duquel il s'est tiré de justesse, avec quelques séquelles.
Sim Aloo
Homme silencieux et patient, il était le Conseiller politique de Palpatine, et fut tué en même temps que celui-ci, lors de l’explosion de la 2nd Etoile Noire au-dessus d’Endor. Il était réputé pour ne parler que très rarement, et pour sa sagesse.
Pellaeon, Gilad
Digne hériter du Grand Amiral Thrawn, Gilad Pellaeon fut l’un des vétérans les plus loyaux de l’Empire mais aussi le moins ambitieux. Sa loyauté lui permit pourtant de devenir le plus grand dirigeant de l'Empire.
Danbit Brun
Danbit Brun était un humain, officier de l'Empire Galactique
Milton Putna
Milton Putna était un humain, officier de l'Empire Galactique
Deyer, Colonel
Cet officier Impérial fut l’un des concepteurs des défenses du générateur de bouclier de la 2nd Etoile Noire.
Syn Peccati, Grand Amiral
l’Empire annexa sa planète natale, foyer de cette religion. Il devint alors vital à Syn de croire en quelque chose, et il décida que le Nouvel Ordre et ses doctrines deviendraient ses idéaux.
Daala, Amirale
Durant l’Empire Galactique, le racisme et le sexisme étaient monnaie courante. Le seul non humain connu a accéder à de haute fonction fut l’Amiral Thrawn et la seule femme, Daala.
Bewil, Capitaine
Le Capitaine Impérial Bewil, originaire de Dentaal, était un expert en informatique.
Sienar Raith
Raith Sienar était un ingénieur-né surdoué, pour qui réaliser le vaisseau le plus avancé était toujours un moteur dans la vie. La morale n’entrait pas en ligne de compte dans ces conceptions, et il n’hésita pas à mettre son talent au service de l’Empire et de Palpatine…
Tantor Brenn
Fils d’officier, Brenn Tantor était un très bon stratège, et de ce fait un redoutable joueur d’échecs.
Criden Valdas
Criden Valdas était un lieutenant de l'Empire Galactique.
Orlok, Commandant
Le Commander Orlok était le responsable du Centre de Formation Impérial sur Daluuj.
Venka, Lieutenant
Le lieutenant Venka était l’un des nombreux officiers qui fut favorisé par la destruction de la première Etoile Noire et la perte de nombreux officiers compétents. Lors de la bataille de Hoth, le Lieutenant Venka était affecté aux transmissions sur le pont de l'Executor.
Frobb
Le second-lieutenant Frobb était un humain, membre de l'Empire Galactique
Nemet, Commandant
Nemet servit d’Officier Logistique de la Marine Impériale, à bord du Destroyer Stellaire Impérial Avenger, durant les dernières années de l’Ordre Nouveau. Il était impitoyable avec ses concurrents.
Batch Martio, Grand Amiral
Un des derniers Grand Amiraux, il était connu comme l’« Amiral Invisible », ayant maintenu un profil bas tout au long du règne de Palpatine.
Nagol, Capitaine
Le Capitaine Nagol, membre de la prestigieuse lignée des Kuat, fut le commandant du Tyrannic, Destroyer Stellaire Imperial I de la flotte sectorielle de Braxant, lors de la fausse résurrection du Grand Amiral Thrawn en l’an 19.
Turr Phennir
Après la mort de son frère, lors de la Bataille de Yavin, Phennir Turr se jura de se venger de Wedge Antilles.
Cabbel, Lieutenant
Le Lieutenant Cabbel était diplômé de la prestigieuse Académie Impériale de Carida, et fut assigné en tant que premier officier à bord du Destroyer Stellaire classe Imperial I Tyrant.
Temm Miat
Miat Temm est une jeune femme qui servit pour l’Empire.
Ozzel Kendal, Amiral
Kendal Ozzel était un natif de Carida, héritier d’une longue lignée de propriétaires terriens de cette planète : son ancêtre, Mann Ozzel, avait en effet organisé le commerce d’une grande partie des ressources minérales de la planète et était devenu immensément riche.
Galen Walton Erso
Galen Walton Erso était un scientifique, père de Jyn Erso.
Palpatine
Palaptine fut le premier à avoir fait sortir de l'Ombre les Sith depuis 1000 ans.
Tion, Lord
Lord Tion était un impérial de sang noble, qui travailla en collaboration avec le Grand Moff Tarkin pour fixer les approvisionnements et le support militaire pour le projet de l’Etoile Noire de Tarkin.
Jir Daine
Le Lieutenant Daine Jir était à la tête de la 501st lorsque les Stormtroopers abordèrent le Tantive IV contenant les plans de l'Etoile Noire au dessus de Tatooine.
Evax, Lieutenant-Colonel
Le Lieutenant-Colonel Evax était un officier supérieur de l'Imperial Security Bureau.
Hewex, Major
Le Major Hewex est le responsable du détachement de la Marine Impériale envoyé garder le Bunker d'Endor. Il assure la liaison entre les techniciens et l'équipe du centre de commandes.
Isard Ysanne
Ysanne Isard est la directrice des renseignements impériaux; son père occupait ce poste avant elle, mais la jeune femme, très douée et ayant beaucoup étudiée, prit sa place.
Tobix Chasser
Tobix Chasser était un lieutenant de l'Empire Galactique
Jax Carnor
Carnor Jax devint Garde Royal au même moment que son grand rival Kir Kanos. Alors que celui-ci vivait pour servir l’Empereur, Jax ne servait que ses propres ambitions.
Tarkin Wilhuff, Grand Moff
Le Grand Moff Tarkin fut tout autant que l’empereur lui-même, un des symboles vivants de la terreur que faisait régner l’Empire sur les régions qui se trouvaient sous son joug.
Niles Gavla
Le lieutenant Niles Gavla était un agent de l'Empire
Grant, Grand Amiral
Originaire du secteur de Tapani, Grant était considéré comme le « dernier Grand Amiral ».
Mynar Devis, Capitaine
En l’an 28, Mynar Devis était un jeune Capitaine d’Interdictor Impérial, doublé d’un pilote de Tie/def talentueux et d’un homme au grand sens du devoir.
Declann Nial, Grand Amiral
Homme de couleur noire, fait rare dans l’Empire, il était l’un des douze Grand Amiraux originels.
Tierce Grodin, Major
Le Major Grodin Tierce était un ancien stormtrooper impérial et Garde Royal ayant servi le Moff Disra.
Death Troopers
Les Death Troopers étaient des soldats d'élite sous l'Empire Galactique
Thrawn, Grand Amiral
C’était un membre de la race Chiss, et était un commandant respecté et honoré dans la Force Expansionniste de la Défense Chiss pendant les années suivant la Guerre des Clones.
Sotorus Ramda
Sotorus Ramda était un général de l'Empire Galactique
Yittreas, Moff
Cet impérial sanguinaire régnait sans rendre de compte à personne, même au Pouvoir Impérial, sur sa lointaine planète Krant et de ses astéroïdes, dont Hanoon, vers la fin du règne de Palpatine.
Teradoc, Seigneur de Guerre
C’était un Seigneur de Guerre despotique, gros et paresseux, qui s’était autoproclamé Grand Amiral après Endor, qui fut actif lors des 1ères années de règne de Leia Organa Solo en tant que Chef de la Nouvelle République.
Delvardus, Seigneur de Guerre
C’est l’un des officiers de haut rang qui ont survécu à la mort de l’Empire et de Palpatine.
Merrejk, Commandant
Espion et scout accompli, il s’est souvent dissimulé sous des identités différentes, pour pouvoir recueillir des informations sur les activités de l’Alliance Rebelle et d’autres organisations criminelles...
Grunger Josef, Grand Amiral
Ce Grand Amiral Impérial survécu à la mort de l’Empereur Palpatine, car pendant la chute du Nouvel Ordre, il parcourait le système de Mandalore, protégeant les mines d’épice de Gargon, à la tête d’une flotte de 30 Destroyers Stellaires Impériaux.
Tigellinus Rufaan, Grand Amiral
Ce Grand Amiral fut introduit par l’Empereur Palpatine dans le Coruscant's Order of the Canted Circle, un regroupement des individus les plus prestigieux de l’Empire.
Todes Halvax
Todes Halavax était un humain, membre de l'Empire Galactique
Lant Gana
Gana Lant était un Stormtrooper dans l’armée Impériale, et bien que peu connu, il prouvait la présence de réflexion et de prise de parti dans les rangs impériaux.
Needa Lorth, Capitaine
Le Capitaine de la Marine Impériale Lorth Needa était compétent mais cruel, et avait réussi à devenir l’un des conseillers les plus proches de l’Amiral Ozzel.
Lennox, Capitaine
Capitaine de la Marine Impériale, Lennox était le commandant du Destroyer Stellaire classe Imperiale I Tyrant, membre du célèbre Death Squadron, de Darth Vader.
Teshik Osvald, Grand Amiral
Ce Grand Amiral était aux commandes de la flotte sectorielle de Darpa et de Bormea sous le Nouvel Ordre.
Ansin Thobel
Ansin Thobel était un humain, officier de l'Empire
Shoretroopers
Les shoretroopers étaient des soldats de l'Empire Galactique
Cass Officier
Dévoué au nouveau régime impérial, l'officier supérieur Cass faisait partie du cercle privé du Grand Moff Tarkin à bord de l'Etoile Noire. Ainsi il participa à nombreuses réunions entre ce dernier et ses sbires, l'une d'elle faillit même tourner au drame quand l'Amiral Motti osa défier Darth Vader...
Harrsk, Seigneur de Guerre
Ancien Capitaine Impérial ayant servi pendant la bataille d’Endor, le Destroyer Stellaire de Harrsk avait été sévèrement endommagé, brûlant grièvement au passage son visage et son corps. Il se sauva alors avec les restes de la flotte dans le Noyau, où il laissa sa peau guérir naturellement, conservant les cicatrices que lui avait fait l’Alliance Rebelle. La seule intervention qu’il se permit fut l’implantation d’une sonde optique pour remplacer son œil perdu.
Durmin Tajis
Tajis Durmin faisait partie des soldats de la Marine Impériale postés sur la première toile Noire.
Takel Miltin, Grand Amiral
L’un des douze Grands Amiraux originels. Takel était un brillant stratège, seul responsable de la victoire Impériale au siège de Trasemene.
Endicott, Lieutenant
Orphelin, Endicott travailla dur afin d'entrer dans la prestigieuse Académie de Carida, ce qui fut récompensé par ses résultats puisqu'il en sortit troisième de sa promotion.
Tulon Beri, Capitaine
Le capitaine Beri Tulon était très bon officier, mais était meilleur enseignant.
Orson Callan Krennic
Orson Callan Krennic était un officier de l'Empire, en charge de la supervision de l'Etoile de la Mort.

Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Les vendredi depuis le 30 oct. 2020...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

57 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide